L'Agora

[Ecologie] Energies renouvelables, fossiles et nucléaires

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Quild
Ils ont récemment établi un record sur la fusion nucléaire. Et là ça sera un pas de géant quand la technologie sera mature.
Compte tenu des applications dérivées, ce sera une véritable révolution même, similaire à la révolution industrielle.
En attendant, utiliser le nucléaire tant qu'il fonctionne et ne pose pas trop de risques est plus gérable à court/moyen terme qu'éolienne et surtout solaire.
Il y a bien d'autres technologies envisageables, mais sont soit inefficaces soit trop coûteuses (voire farfelues)
Citation :
Publié par Antimoine
Les chiffres en valeur absolue pour voir s'ils produisent tjs autant ou s'ils font produire par les voisins ?
Dans la même source : ils sont passée de 576 TWH en 2000 à 573 TWH en 2020. (pic à 650 TWH)
La France est très stable entre 500 et 550 TWH depuis 2000.

L'Allemagne importe de l'énergie depuis longtemps entre 40 et 50 TWH depuis 2000 (stable) mais ses exportations ont augmenté passant de 42 TWH en 2000 à 72 TWH en 2019.
La France importe 33 TWH stable depuis 2000 mais ces exportations ont baissé de 69 à 43 TWH (en raison de la baisse des exportations vers l'Allemagne -15TWH).
Citation :
Publié par Breannor Anderian
Dans la même source : ils sont passée de 576 TWH en 2000 à 573 TWH en 2020. (pic à 650 TWH)
La France est très stable entre 500 et 550 TWH depuis 2000.

L'Allemagne importe de l'énergie depuis longtemps entre 40 et 50 TWH depuis 2000 (stable) mais ses exportations ont augmenté passant de 42 TWH en 2000 à 72 TWH en 2019.
La France importe 33 TWH stable depuis 2000 mais ces exportations ont baissé de 69 à 43 TWH (en raison de la baisse des exportations vers l'Allemagne -15TWH).
La donnée pertinente du lien Wikipedia que tu as joint à ton précédent message est plutôt que l'Allemagne est passée de 633,1 TWh en 2010 à 567,4 TWh en 2020, soit une baisse de la production électrique de presque 11% en 10 ans.
Citation :
Publié par Silgar
La donnée pertinente du lien Wikipedia que tu as joint à ton précédent message est plutôt que l'Allemagne est passée de 633,1 TWh en 2010 à 567,4 TWh en 2020, soit une baisse de la production électrique de presque 11% en 10 ans.
Les grands plans sur l'énergie un peu partout en Europe ça fleure bon les coupures de courant sauvages d'ici une dizaine d'années pour un gain absolument nul ou ridicule en termes de lutte contre le réchauffement climatique. Et des coûts monstrueux, donc des factures qui augmenteront sensiblement.
Tout ceci par pur délire idéologique, mais à un certain moment quand on parle de milliers de milliards la corruption ne peut être absente.
La France devrait sérieusement arrêter de se faire influencer par l'Allemagne qui joue apparemment un jeu très cynique, et à nos dépens. Manquerait plus qu'ils rachètent nos filières nucléaires, et on va encore applaudir et se féliciter ou nous bullshiter avec un "airbus de l'énergie".

Dernière modification par Don Patricio ; 16/06/2021 à 01h45.
Citation :
Publié par Septimus
Les seuls gaz rares abondants dans les réactions nucléaires, ce sont l'hélium et le radon, lesquels sont produits par les réactions (fissions ou pas) et s'échappent ensuite facilement. J'imagine, avec mes maigres connaissances, que le combustible ne doit pas être 100% confiné et/ou que les barres doivent être plus usées que ce qui doit être prévu en théorie. C'est un signe que quelque chose ne va pas, mais j'ai du mal à voir ça comme un prélude à l'apocalypse.
Je m'autoquote car avec mes petites connaissances on dirait que je ne suis pas tombé loin. La Chine a communiqué (donc à prendre avec des pincettes mais pas trop car ça peut assez facilement être vérifié) que c'est la faute à des barres de combustibles endommagées que des gaz rares avaient été détectés dans le circuit primaire. Je vais me reconvertir dans la sureté nucléaire tiens
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Est-ce spécifique à la technologie EPR (je crois que non) ?
Demande à l'administration Biden, elle a l'air de savoir dans le détail ce qui se passe à la centrale de Taishan.
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Quelles conséquences/risque au final de cet incident?
Est-ce spécifique à la technologie EPR (je crois que non) ?
Toujours avec mon expertise très limité, je dirais à peu près aucun, si ce n'est une maintenance du réacteur un peu plus compliqué la prochaine fois, voire sensiblement avancée dans le temps. Le combustible doit être confiné, c'est évident, mais la fuite de gaz rares (chimiquement inertes) indique que le confinement tient pour les autres matériaux de la barre de combustible. Alors ça risque de contaminer le réseau primaire, qui n'est jamais simple à changer, et ça créera quelques tonnes de matériaux faiblement radioactifs, à priori peu dangereux pour l'environnement.
Je serais les autorités chinoises, je ferais un audit sérieux de la partie conditionnement des barres de combustibles, car ce genre d'erreur n'est pas un bon gage de qualité, et les incidents peuvent être plus sérieux que ça...
Citation :
Publié par Silgar
Un documentaire passionnant sur les éoliennes et pourquoi elles sont une impasse énergétique, climatique et économique.

Je me suis tapé le docu et c'est bourré d'approximations bien que posant plusieurs bonnes questions.

Par exemple l'augmentation du parc éolien en Allemagne est mis en parallèle avec une trop légère baisse des émissions de CO2. Mais si, (supposition) la consommation énergétique à augmenté, le CO2/Mwh a baissé.
Idem, le Danemark a conservé ses centrales à énergie fossile en développant très rapidement l'éolien : quid de la génération de CO2 finale ? en baisse, en hausse ?
Idem pour la France : le nucléaire compense t'il l'éolien ? pour quel résultat ?
Le recyclage est un problème : plus ou moins qu'une autre source d'énergie ?
Ça manque de chiffres, de comparaison entre plusieurs pays et surtout entre plusieurs méthodes.

Sur la méthode utilisée pour le développement, le journaliste détaille le système très subventionné accessible à des sociétés très agressives qui permet visiblement pas mal d'abus. Est ce quelques cas ou une généralité ?

Idem sur la sensation d'enfer (sic) que vivent les voisins.


Bon, je m’énerve un peu, j'ai appris des choses, mais 2h avec plus de questions que réponses, surtout que les réponses auraient du être données dans le docu...MaxiGroumph.

Enfin cela m'aura permis de me chopper un débat de Public senat dans les related (qui pataugeait dans la semoule au point de rendre le docu limpide). L'info qui en sortait est que Marine Lepen est contre les éoliennes, le reste du débat est à démêler et grosse flemme.
C'est bien dans la description de la vidéo il y a des marqueurs de temps. J'ai pas envie de tout regarder.
Mon avis en ce moment, c'est que c'est un mal nécessaire surtout en offshore. Une fois le système éolien construit il ne produit plus de CO². A part le CO² de la maintenance.

En fait il y a même un bénéfice inattendu que personne ne semble vouloir voir.
Surtout pas les opposants.
Chaque plot où on amarre une éolienne en mer devient un socle opportunistique pour toute une faune marine qui ne préexistait pas avant l'éolienne. Au fil du temps la faune et la flore marine devient plus riche autour de ces plots.
Il existe un parc éolien en atlantique nord au large de l'état du massachusset aux Etats Unis, et l'organisation gouvernementale USGS et les organisations fédérales et locales des pêches ont commencé des études qui s'avèrent plutôt souriantes pour les es stocks de beaucoup d'espèces de poissons et de crustacées, notamment le célèbre homard depuis que ces éoliennes sont là.

Un autre bénéfice.
Dans les eaux où on voudrait poser des éoliennes, ce sont aussi souvent les endroits où les armées ont noyés des tonnes de munitions des dernières grandes guerres par millions de pièces. Ces dépôts sauvages sont oubliés.A la fois c'est un frein au développement éolien et à la fois c'est un motif pour enfin chercher à tout localiser et a repêcher pour destruction. Et au moins la moitié des munitions dans les dépôts sont des vieux engins à ogive chimique (sarin, VX, moutarde, CS). Bien sur beaucoup déjà fuient et c'est la fin des crustacées bivalves et poissons jusque sur les plages.

Dernière modification par Faerune Stormchild ; 19/06/2021 à 01h01.
Pour l'éolien offshore, il faut quand même garder en tête que ça reste (très) cher. Alors il y a des projections qui montrent que demain ça va être moins cher que gratuit, notamment avec l'éolien flottant, mais chacun y accordera la confiance qu'il veut bien.
Le plus cher à poser c'est le socle.
Le coût de poser des éoliennes neuves sur des zones venteuses maritimes, bien sur c'est cher, super cher. Réapprovisionner des réacteurs et véhiculer des déchets ultimes, c'est pas super gratuit aussi.

Le truc qui ne me plait pas du tout dans les éoliennes et pù j'ai envie de balafrer des exploitants de ventilateurs, c'est quand ça doit être recyclé; Ils font semblant de rien et ils déposent de de l'epoxy partout ces gros dégueulasses.
Au pire ça se brule, et avec la silice on pourrait au moins faire des verres et des tasses ou de la laine de verre.
Mais ces gros bulots de ventilatoristes se satisfont d'être des gros cons.
L'éolien offshore, j'y vois un grand avantage si ça peut empêcher les pêcheurs de racler les sols à ces endroits-là C'est moche, mais dans ce cas c'est pas très grave.
Citation :
Publié par Kikako
Je me suis tapé le docu et c'est bourré d'approximations bien que posant plusieurs bonnes questions.
Ça reste un documentaire à la portée de tous. La plupart des points abordés sont approximés pour être intelligibles de personnes qui ne se sont jamais intéressées à la problématique.


Citation :
Publié par Kikako
Bon, je m’énerve un peu, j'ai appris des choses, mais 2h avec plus de questions que réponses...
C'est un peu la base quand on est curieux et raisonnable.
Citation :
Publié par Faerune Stormchild
C'est bien dans la description de la vidéo il y a des marqueurs de temps. J'ai pas envie de tout regarder.
Mon avis en ce moment, c'est que c'est un mal nécessaire surtout en offshore. Une fois le système éolien construit il ne produit plus de CO². A part le CO² de la maintenance.

En fait il y a même un bénéfice inattendu que personne ne semble vouloir voir.
Surtout pas les opposants.
Chaque plot où on amarre une éolienne en mer devient un socle opportunistique pour toute une faune marine qui ne préexistait pas avant l'éolienne. Au fil du temps la faune et la flore marine devient plus riche autour de ces plots.
Il existe un parc éolien en atlantique nord au large de l'état du massachusset aux Etats Unis, et l'organisation gouvernementale USGS et les organisations fédérales et locales des pêches ont commencé des études qui s'avèrent plutôt souriantes pour les es stocks de beaucoup d'espèces de poissons et de crustacées, notamment le célèbre homard depuis que ces éoliennes sont là.

Un autre bénéfice.
Dans les eaux où on voudrait poser des éoliennes, ce sont aussi souvent les endroits où les armées ont noyés des tonnes de munitions des dernières grandes guerres par millions de pièces. Ces dépôts sauvages sont oubliés.A la fois c'est un frein au développement éolien et à la fois c'est un motif pour enfin chercher à tout localiser et a repêcher pour destruction. Et au moins la moitié des munitions dans les dépôts sont des vieux engins à ogive chimique (sarin, VX, moutarde, CS). Bien sur beaucoup déjà fuient et c'est la fin des crustacées bivalves et poissons jusque sur les plages.
Je serai curieux d'avoir des données sur l'aspect biodiversité et des impacts sur la pêche. Ca me semble pas deconnant de garder des zones refuges préservé de la pêche tels nos parcs naturels.
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Je serai curieux d'avoir des données sur l'aspect biodiversité et des impacts sur la pêche. Ca me semble pas deconnant de garder des zones refuges préservé de la pêche tels nos parcs naturels.
C'était il y a presque trois ans, je pense que l'on peut trouver des données plus récentes.

Citation :
Publié par Silgar
Sur ce sujet de l'effet de récif (qui agit favorablement sur le benthos et sur le pelos) lié à la pose d'éoliennes offshore à base gravitaire (donc ni flottantes, ni enfoncées avec un pieu), la documentation ne manque pas.
http://orbit.dtu.dk/files/7615058/24...ommunities.pdf
http://www.lameta.univ-montp1.fr/Doc.../DR2012-11.pdf
https://tethys.pnnl.gov/sites/defaul...cial_Reefs.pdf

Aussi c'est quand même dingue qu'un pêcheur (je reste buté sur ce reportage d'Envoyé Spécial) soit à ce point aussi peu au courant de ce qui a fait le succès des pêcheries japonaises depuis plusieurs siècles ou, plus récemment au Danemark ou aux Pays-Bas, pays dans lesquels les projets éoliens offshore sont mis en avant comme étant cumulativement des projets de production d'énergie renouvelable et des projets très favorables à la biodiversité.
Donc on ne retrouve apparemment pas les mêmes effets positifs pour la biodiversité sur tous les types d'éoliennes offshore.
Citation :
Publié par -Black-Shadow-
Je serai curieux d'avoir des données sur l'aspect biodiversité et des impacts sur la pêche. Ca me semble pas deconnant de garder des zones refuges préservé de la pêche tels nos parcs naturels.
Pour les impacts sur la pêche je te renvoie vers ce que j’ai posté y’a peu, un rapport du Parlement européen : https://www.europarl.europa.eu/think...82020%29652212. Les conclusions principales en image.

Sinon c’est pas le sujet, mais les discussions sont intenses en ce moment sur ce que tu soulèves : à savoir les AMPs, etc. Dernier développement, l’engagement du G7 pour le 30x30 ou 30 by 30. Protéger 30% des eaux (en gros) d’ici à 2030 (attention ça peut vouloir dire beaucoup de choses). Avant ça on l’avait entériné au niveau européen avec notamment la Stratégie sur la Biodiversité pour 2030. Les initiatives qui en découlent sont clés. C’est vraiment en ce moment que ça se passe. Faut pas que ce soit un échec comme celle pour 2020.
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : 98C50BA7-2E76-4A9A-ACFB-9794ABBBBA04.jpg
Taille : 718x475
Poids : 294,8 Ko
ID : 677355  
Citation :
Publié par Scrooge McDuck
C'est bien connu que dès qu'on apporte notre touche dans la nature, ça apporte un bienfait indiscutable pour la biodiversité lol
Pour l'éolien offshore c'est de loin l'argument le plus con que j'aie pu lire
On parle d'endroits qui se font déjà défoncer, et que la présence d'une éolienne permettrait d'arrêter de défoncer.
Citation :
Publié par Scrooge McDuck
C'est bien connu que dès qu'on apporte notre touche dans la nature, ça apporte un bienfait indiscutable pour la biodiversité lol
Pour l'éolien offshore c'est de loin l'argument le plus con que j'aie pu lire
1- Ben déjà, puisque ça écarte les pêcheurs, à priori ça n'apporte pas plus notre touche à la nature que ça ne la retire.
2- Personne n'a dit que renforcer l'empreinte humaine apporte un bienfait indiscutable pour la biodiversité, lol.
3- L'inverse n'est pas plus vrai, les ouvrages humains peuvent constituer des habitats fiables, comme les seuils sur les rivières, qui permettent à la faune fluviale de pas crever la gueule ouverte à la première sécheresse venu. Ca compense la réduction de l'habitat des autres espèces, mais ce n'est pas lié.
4- En l'occurrence ça augmente grandement les habitats, sans autre contrepartie, pour certains mollusques marins comme les huitres sauvages et les moules.

Ton raisonnement est un des plus con que j'aie jamais pu lire. Et je suis sur l'agora depuis plus de 10 ans.
Citation :
Publié par Scrooge McDuck
C'est bien connu que dès qu'on apporte notre touche dans la nature, ça apporte un bienfait indiscutable pour la biodiversité lol
Pour l'éolien offshore c'est de loin l'argument le plus con que j'aie pu lire
Citation :
Publié par Scrooge McDuck
C'est pas nouveau que les questions d'écologie soient généralement abordées pas le prisme des convictions plus que par la science.
Mais bien évidemment je suis un gros con, si ça peut aider votre ego
Réalise-tu que tu n'avances aucun argument technique ou scientifique, et "débat" uniquement sur la base de tes convictions pures ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés