Dofus - Le Village des Tofus Perdus

[Actu] L'avenir de Nolife s'écrit avec ANKAMA

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Soenks
Le groupe ANKAMA est fier d'officialiser sa prise de participation dans le capital de la chaîne Nolife. Déjà développeur de jeux vidéo, éditeur de bandes dessinées et producteur de films d'animation, le groupe souhaite par cette prise de participation étoffer les synergies entre ses diverses activités. L'objectif est de créer dans les mois à venir de nouvelles passerelles entre la télévision et Internet.


https://jolstatic.fr/upload/perso/149646/AnkamaLogo.jpg


« Depuis novembre dernier, Nolife est distribuée sur le réseau Neuf ADSL en plus des bouquets Freebox et Alicebox : ceci permet à la chaîne de toucher maintenant plus de deux millions de foyers. » déclare Sébastien Ruchet, confondateur de Nolife. Le partenariat avec ANKAMA va permettre la diffusion de la chaîne sur de nouveaux canaux dans les prochaines semaines, ainsi que la création de nouveaux contenus.



Nolife produit actuellement des reportages qui montrent les coulisses des nombreuses productions du groupe ANKAMA. D'autres projets sont en cours, comme la diffusion de courts et longs métrages d'animation réalisés par ce même groupe.



ANKAMA et Nolife vont donc combiner leur savoir faire afin d'offrir plus de contenus et d'informations, non seulement aux fans des productions ANKAMA mais également aux passionnés de jeux vidéo, de bandes dessinées et d'animation.


https://jolstatic.fr/upload/perso/149646/NoLifeLogo.jpg


Nolife a été créée par Sébastien Ruchet et Alexandre Pilot, qui ont fondé en 2003 leur propre société de production, Pocket Shami. Ils se positionnent alors en spécialistes du Japon, réalisant de nombreux documentaires sur la culture jeune japonaise pour des chaînes câblées et hertziennes, mais aussi des bonus DVD, avec notamment le making-of de la série d'animation franco-japonaise Oban Star Racers.
Pocket Shami travaille aussi pour le Japon avec des clients prestigieux comme le studio Ghibli, référence du film d'animation. Lors de leurs reportages, ils rencontrent de grands noms du jeu vidéo, comme Akira Yamaoka, compositeur, entre autres, des musiques de la série Silent Hill, qui leur fera plus tard l'amitié de composer certains thèmes originaux spécialement pour Nolife.
Malgré l'importante prise de participation d'ANKAMA, la chaîne reste ainsi l'une des rares chaînes indépendantes.
Sur notre site Dofus
Source.
C'est bon pour Nolife ça, très bonne chaîne ! Malgré l'ironie de la situation...

Si vous avez l'occasion de regarder n'hésitez pas, surtout Nerdz et Mange mon geek.
Citation :
Publié par RedAction
avec Ankama, y aurait-il une possible insertion dans la TNT ?
au prix que ca coute y'a peu de chance ...
par contre y'a des chances que ca arrive via satellite
Bon je connait pas cette chaine (dailleursp arait que la télé est en couleur maintenant ? dingue les progrès del a science quand même).

mais en quelque sorte Ankama sponsorisée par NOLIFE enterprise corporation & Co j'avoue que ça me fait bien marrer
Citation :
Publié par Tipeur
Félicitations Ankama. Vous permettez à une petite chaîne sans prétention de survivre dans ce monde télévisuel parfois injuste.
J'ai une vision plus "économique" de la chose. Vision dans laquelle la BA de permettre à une chaîne de survivre est reléguée derrière un plan marketing bien construit (enfin je l'espère pour la chaîne et pour le studio).

Ceci dit, en effet, l'évènement est de taille pour le microcosme du jeu vidéo.

Dans un premier temps j'ai envie de dire bravo à Ankama pour avoir eu les couilles de faire ça, parce qu'il en faut.
Dans un deuxième temps, je vois venir des temps troublés durant lesquels certains studio de création de jeu auront la possibilité d'avoir une sorte de main-mise sur certains médias. Et ça, croyez moi, c'est pas bon. Mais pas du tout.

Parce que là il s'agit d'Ankama, je suis donc conscient qu'ils bossent pour gagner du pognon (normal quoi, on le fait tous - ou presque - aussi) mais qu'ils sont motivés par autre chose derrière.
Ce qui fait qu'ils auront sans doute à coeur d'avoir une approche pas trop intrusive au sein du média en question.
Et c'est très bien.

Par contre, ça crée un précedent que certains vont exploiter... et pas de la même manière.
Ca nous obligera donc à ne pas prendre tout ce qui sera dit dans l'avenir à la télévison au niveau des jeux vidéo pour argent comptant.
Rien de nouveau sous le soleil me dira le mec qui est aussi geek que moi... j'aurai alors envie de lui rétorquer que le taux de pénétration de la télé dans le ménage moyen et son capital confiance sont sans commune mesure avec le reste des autres médias.

Et que les rares chaînes nous ayant pour cible sont, en général (et de mémoire) des chaînes pas mal indépendantes.

Et ça, c'est nul :/

Limite j'ai l'impression d'être revenu à mes débuts dans le jeu vidéo : à la base seuls certains magasines en parlaient et on était quasi certain de lire des textes impartiaux (ceux qui se souviennent des premières rubriques "Daubes" de Joystick / pad savent de quoi je parle).
Dix à quinze ans plus tard, on doit se fader une bande de mous qui n'osent pas prendre le risque de descendre un jeu merdique parce que, quelque part, sans l'éditeur du jeu en question, il seraient dans la merde.

On notera quand même une chose : le studio sait se positionner et ne fait pas la connerie de coller toutes ses billes dans le même panier. La manoeuvre, si elle ne force pas le respect au sens premier du terme (puisque la diversification est une des clés qui permet à une random entreprise de s'ouvrir des portes, c'est donc assez normal de se diversifier quand on ne tient pas à aller droit dans le mur sans porte permettant de s'en sortir), l'induit quand même pas mal.

Gratz donc.
Laeryl, même si je suis un peu de ton avis, je me demande pourquoi les grosses structures n'ont pas déjà investis le créneau ( je ne pense pas que des télé visant les geeks indépendantes et en difficulté financière soit si rare ), des boites comme EA ont largement les moyens de s'offrir une boite de tv sans trop de problème financier.
APrès pour l'évolution de la critique des jeux vidéos, il ne faut pas oublier aussi que le public des jeux se sont ouvert et que donc les journalistes ont du s'adapter à ce nouveau public et être plus large en terme de jugement. Et puis ils restent les sites internets, qui ayant bien moins de contraintes finacnières restent relativement indépendant.
Citation :
Publié par Yorkeuh
Tention' ! Va y'avoir du geek qui va venir sur dofus :P
Sinon , j'espère qu'il y aura quelques nouveautés grâce à cette collaboration.

LOL² DOFUS
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée