Le Salon

[Wiki] Sujet Général : Jeux PC toutes plateformes confondues : Steam, GoG, Origin..

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Peredur
J'espère que tu n'es pas sérieux en disant ça.
Une des nombreuses raisons pour lesquels les dévs sont intéressés par l'EGS est le manque de visibilité sur Steam.
Oh, tu veux dire que c'est pas pour les fameux "12%" au lieu de 30 ? On nous a bassiné pendant des semaines avec ces conneries de "oh mais on gagne pas assez avec steam au moins avec EGS nous autres ont peut se faire des sous bla bla bla" (sans jamais que ça se répercute sur le joueur cependant, car hey, faudrait pas déconner non plus.)

Et puis si ca n'est que ca, il reste GoG , qui est une tres bonne plateforme.
Je vous préviens tout de suite que ce n'est pas ici que l'on relancera la "guerre" EGS / Steam. On a laissé faire sur le précédent sujet, c'est parti en vrille, donc même pas en rêve on laissera passer ça une nouvelle fois. Vous avez eu plusieurs fois votre chance pour en discuter posément dans le respect, vous n'en avez pas été capables, on a dû fermer et sanctionner. Hors de question que l'on ferme ce sujet, donc si vous ne voulez pas finir dehors, il serait plus sage de vous abstenir de continuer.

Il n'y aura pas de rappel à l'ordre, donc faites preuve de sagesse.

Le sujet de l'article, ce n'est pas EGS ou Steam, mais les débordements parfois vraiment graves et dangereux de certains individus (suffisamment nombreux et suivis pour être visibles) envers un studio de développement. On s'en fiche pour le coup de savoir si Steam est mieux qu'EGS ou pas, aucune décision d'un studio de dev ne mérite les menaces, les insultes ou même les diffamations qu'ont pu subir les développeurs d'Ooblets et tous les autres.
Citation :
Publié par Case Gibson
Non, il n'est pas anormal de préféré steam, tout simplement car la plateforme est de bien meilleur qualité et surtout qu'est-ce qu'on y gagne nous consommateur à passer chez EGS ? quelques pauvres jeux gratos pour faire de la concurrence bien agressive , trop bien.. Sauf que moi , j'ai déjà 300+ jeux sur steam, alors les quelques jeux gratuits de EGS je m'en fou comme de l'an 40.
Bien sûr. Il n'y a aucun problème à ne pas acheter un jeu parce qu'il est sur telle ou telle plateforme. Ce qui est problématique, c'est de surréagir par rapport à une exclusivité.

Je n'aime pas du tout Steam. Résultat, j'achète toujours mes jeux sur d'autres plateformes lorsque c'est possible et je n'hésite pas à critiquer la plateforme. Sauf que je n'envoie pas des messages haineux aux développeurs sortant leurs jeux exclusivement sur cette plateforme, négligeant GoG, le Windows Store, l'Epic Games Store & co. J'achète même parfois leurs jeux sur Steam finalement, si je n'ai pas le choix ; c'est dire.

Il n'y a aucune mauvaise raison de ne pas acheter un jeu. Sauf que c'est déjà un acte militant, il n'y a pas besoin d'en faire plus. À la rigueur, expliquer de manière argumentée sa position sur des forums est utile, mais c'est tout ; aucun besoin de s'adresser au développeur (ou alors de manière argumentée et polie).

Citation :
Publié par Case Gibson
et en fait, je vais te dire un truc, si ces boites de dev n’étaient pas d'une stupidité incroyable, ils sortiraient leurs jeux sur toutes les plateformes (steam / gog / egs) et verraient là ou ca marche le mieux pour priorisé ensuite une des plateformes sur leur prochain jeu.
Le contrat d'exclusivité signé avec Epic assure au studio que son jeu sera rentable. Sur le strict plan financier, c'est forcément le meilleur choix, pour plein de raisons :
  1. Cela leur apporte de l'argent dès maintenant, leur permettant de sortir le jeu lorsqu'ils l'estimeront parfaitement prêt et donc de faire quelques dépenses à ce sujet.
  2. Le développement sera forcément rentable, alors qu'il aurait pu ne pas l'être sinon.
  3. Les ventes sur l'Epic Games Store leur rapporteront plus que sur Steam.
  4. Le jeu sortira quand même sur d'autres plateformes donc si c'est un gros succès, il touchera ensuite ces publics.
C'est évident que le jeu se vendrait plus s'il sortait day one sur tous les supports, mais cela ne compense probablement pas tous ces avantages.
Citation :
Publié par Case Gibson
Oh, tu veux dire que c'est pas pour les fameux "12%" au lieu de 30 ? On nous a bassiné pendant des semaines avec ces conneries de "oh mais on gagne pas assez avec steam au moins avec EGS nous autres ont peut se faire des sous bla bla bla" (sans jamais que ça se répercute sur le joueur cependant, car hey, faudrait pas déconner non plus.)

Et puis si ca n'est que ca, il reste GoG , qui est une tres bonne plateforme.
Non, simplement que sur Steam tu es noyé dans la masse.

Et +1 GoG
Citation :
Publié par Seiei
Non, simplement que sur Steam tu es noyé dans la masse.

Et +1 GoG
Mais ca c'est pas un argument vraiment valable à mes yeux ,dans le sens où forcement, quand une plateforme devient importante tous les jours de nouveaux jeux sortent dessus, donc forcement la masse fait qu'il y a moins de visibilité, ca arrivera aussi avec EGS si jamais elle (par miracle hein) finit par atteindre l'importance de steam.

Et ce genre de chose est valable pour tout. Magasins, bibliotheques ...
Ouais enfin GoG survit difficilement, donc bon.
Et qu'en tant que consommateur tu te tapes de la visibilité d'un produit, admettons, mais en tant qu'éditeur on peut comprendre qu'ils se sentent un peu plus concernés. Après c'est possible que par la suite EGS connaisse le même problème, mais ce n'est pas le cas actuellement. Donc ça plus les thunes assurées, c'est parfaitement compréhensible que des mecs signent.
Citation :
Publié par Neihaart
Ouais enfin GoG survit difficilement, donc bon.
Et qu'en tant que consommateur tu te tapes de la visibilité d'un produit, admettons, mais en tant qu'éditeur on peut comprendre qu'ils se sentent un peu plus concernés. Après c'est possible que par la suite EGS connaisse le même problème, mais ce n'est pas le cas actuellement. Donc ça plus les thunes assurées, c'est parfaitement compréhensible que des mecs signent.
C'est vrai, mais du coup... Je ne me forcerais pas à les rejoindre, meme si ca me coupe de certains bons jeux (metro par exemple).
Citation :
Publié par Case Gibson
N'est pas GoG qui veut.
Je ne comprends pas cette réponse. Ce n'est pas une question d'être un store ou non, il s'agit de la politique éditorial de la plateforme. Pendant très longtemps c'est Steam (Valve) qui décidait quels jeux sortaient sur sa plateforme ou non (comme n'importe quelle autre boutique).

Le truc c'est qu'à un moment Steam est devenu tellement populaire qu'ils croulaient sous les demandes. Sauf qu'au lieu d'engager du personnel pour traiter en un temps correct les demandes de publication sur Steam, ils ont décidés au contraire d'ouvrir les vannes de la pire manière qui soit (surtout qu'en plus auparavant Steam filait une autorisation automatique de publication une fois qu'ils avaient validés l'éditeur/développeur une première fois).

Toute l'industrie a remarqué que ce changement de politique a été pour le pire et que c'est pour cette raison que les autres boutiques ne referont pas la même erreur désormais.
Citation :
Publié par Anthodev
Je ne comprends pas cette réponse. Ce n'est pas une question d'être un store ou non, il s'agit de la politique éditorial de la plateforme. Pendant très longtemps c'est Steam (Valve) qui décidait quels jeux sortaient sur sa plateforme ou non (comme n'importe quelle autre boutique).

Le truc c'est qu'à un moment Steam est devenu tellement populaire qu'ils croulaient sous les demandes. Sauf qu'au lieu d'engager du personnel pour traiter en un temps correct les demandes de publication sur Steam, ils ont décidés au contraire d'ouvrir les vannes de la pire manière qui soit (surtout qu'en plus auparavant Steam filait une autorisation automatique de publication une fois qu'ils avaient validés l'éditeur/développeur une première fois).

Toute l'industrie a remarqué que ce changement de politique a été pour le pire et que c'est pour cette raison que les autres boutiques ne referont pas la même erreur désormais.
D'accord, je ne savais pas que steam faisait du filtrage à la base.

M'enfin pour moi, c'est marque de fabrique de GoG (avec le no-drm)
Perso c'est au contraire ce que j'apprécie chez Steam. Leur philosophie de considérer que les joueurs sont assez grands pour décider de ce qu'ils veulent, qui permet à des tonnes de développeurs indépendants de donner à leurs produits de niche une visibilité. Quant aux vrais produits de merde suffit de lire quelques reviews pour les éviter (ou de se fier au nombre d'évaluations négatives qui sont assez fiables en général pour les bouses).

Ceci étant dit je ne comprend pas la passion que ces histoires entrainent. C'est pas comme si le lanceur était un élément essentiel d'un jeu ou si c'était terrible de devoir en utiliser un autre à l'occasion. Et il y a un tel choix de jeux dans tous les genres (surtout sur Steam ) que ça doit pas être une grande perte d'en boycotter un ou deux pour quelqu'un qui vraiment ne voudrait pas passer par un vendeur en particulier.

Après pour en revenir à cette histoire, je pense par contre que c'est inélégant pour quelqu'un ayant un Patreon (donc payé tous les mois par ses fans pour mener ses projets) de forcer ensuite leur choix de plateforme (au minimum il aurait dû offrir une possibilité de DL direct à ses déjà abonnés), mais ça ne justifie pas pour autant de lyncher le gars, si maladroit soit il.
Citation :
Publié par Twan
Perso c'est au contraire ce que j'apprécie chez Steam. Leur philosophie de considérer que les joueurs sont assez grands pour décider de ce qu'ils veulent, qui permet à des tonnes de développeurs indépendants de donner à leurs produits de niche une visibilité. Quant aux vrais produits de merde suffit de lire quelques reviews pour les éviter (ou de se fier au nombre d'évaluations négatives qui sont assez fiables en général pour les bouses).

Ceci étant dit je ne comprend pas la passion que ces histoires entrainent. C'est pas comme si le lanceur était un élément essentiel d'un jeu ou si c'était terrible de devoir en utiliser un autre à l'occasion. Et il y a un tel choix de jeux dans tous les genres (surtout sur Steam ) que ça doit pas être une grande perte d'en boycotter un ou deux pour quelqu'un qui vraiment ne voudrait pas passer par un vendeur en particulier.

Après pour en revenir à cette histoire, je pense par contre que c'est inélégant pour quelqu'un ayant un Patreon (donc payé tous les mois par ses fans pour mener ses projets) de forcer ensuite leur choix de plateforme (au minimum il aurait dû offrir une possibilité de DL direct à ses déjà abonnés), mais ça ne justifie pas pour autant de lyncher le gars, si maladroit soit il.
Je pense de toute façon que Steam à déjà gagné dans le sens ou on sent bien que la politique d'exclusivité de Epic est entrain de montrer ses limites.

En payant l’exclusivité et un % conséquent de ventes aux développeurs ils supportent un coup opérationnel extrêmement lourd pour des retours faibles du fait du boycotte des joueurs qui va finir par pousser leurs investisseurs à lâcher l'affaire.

En tant que joueurs on à qu'à patienter tranquillement le temps de voir Epic s'écrouler sous le poids de sa propre politique.

Dernière modification par Keydan ; 07/08/2019 à 13h05.
Citation :
Publié par Twan
Perso c'est au contraire ce que j'apprécie chez Steam. Leur philosophie de considérer que les joueurs sont assez grands pour décider de ce qu'ils veulent, qui permet à des tonnes de développeurs indépendants de donner à leurs produits de niche une visibilité.
Greenlight servait à ça, les indépendants pouvait soumettre leur jeu sur Steam, les joueurs votaient s'ils le souhaitaient voir publié sur Steam, puis Valve faisait une dernière passe de vérification une fois que le jeu en question avait assez de votes (s'assuraient que c'était un vrai jeu/projet, avec des personnes dûment identifiés, et que le jeu était légal).

Sauf que encore une fois, ils commençaient à voir une liste d'attente relativement longue de titres qui passaient le sas du Greenlight, mais au lieu de mettre plus d'effectifs (et qu'ils en avaient largement les moyens), ils ont préférés ouvrir toutes les vannes menant à la situation actuelle où il y a beaucoup trop de titres disponibles sur le store de Steam (quasiment 35 000 jeux aujourd'hui en vente sur Steam, hors DLC/logiciels/vidéos), c'est presque impossible d'émerger via Steam si on est un nouvel acteur désormais.
Citation :
Publié par Anthodev
ils ont préférés ouvrir toutes les vannes menant à la situation actuelle où il y a beaucoup trop de titres disponibles sur le store de Steam (quasiment 35 000 jeux aujourd'hui en vente sur Steam, hors DLC/logiciels/vidéos), c'est presque impossible d'émerger via Steam si on est un nouvel acteur désormais.
C'est statistiquement très difficile d'émerger tout court si on est un nouvel acteur.
Et puis c'est le serpent qui se mord la queue : sur des plate-formes où les vannes sont fermées, ton jeu n'est pas vendu donc tu ne risques pas d'émerger non plus.
Greenlight était loin d'être un système parfait aussi. Des jeux provoc à intérêt limité parvenaient à être approuvés en mobilisant la mouvance freespeech (voir Hatred un des derniers à avoir bénéficié de ce système, qui restera plus dans les mémoires pour avoir servi de prétexte à écrire des centaines d'articles sur le lien JV - tueries de masse que son intérêt ludique ou même ses ventes) tandis que d'autres jeux de niche bien que réellement excellents mettaient une éternité à passer cette étape (genre Dominions 3 qui a dù exister 3 ou 4 ans sur Desura avant d'avoir assez de soutien pour passer sur Steam). Enfin c'était qui arrivait à faire parler le plus de lui que le système de vote favorisait, et si c'était le cas pour un jeu douteux Steam avait du mal à s'y opposer (pour Hatred il avait été retiré de greenlight puis ré-autorisé par Sweeney face aux réactions de tous ceux ayant voté pour).
Je me demande même, s'il y avait toujours greenlight aujourd'hui, s'il se serait pas passé la même chose avec des jeux comme Rape Day, qui aurait éventuellement trouvé assez de trolls pour le propulser en tête des votes juste histoire de faire hurler les SJW s'il avait eu l'occasion de "faire campagne", là où le système actuel fait que ce genre de jeu reste relativement anonyme jusqu'à ce que Steam décide de le refuser. En autorisant tout sauf exceptions extrêmes ("jeux trollesques"), Steam s'est finalement donné plus de latitude pour éliminer celles ci.

Dernière modification par Twan ; 07/08/2019 à 14h15.
Citation :
Publié par Falith
C'est statistiquement très difficile d'émerger tout court si on est un nouvel acteur.
Et puis c'est le serpent qui se mord la queue : sur des plate-formes où les vannes sont fermées, ton jeu n'est pas vendu donc tu ne risques pas d'émerger non plus.
Sauf que si tu passais le dernier check, tu avais bien plus de chances de vendre un minimum ton titre (et c'était un gage de qualité pour le joueur si le titre était accepté à la vente). Aujourd'hui il y a un peu de tout sur Steam : des jeux commerciaux, des projets persos, des projets étudiants, des fake games et des titres pouvant être dangereux pour ton PC. C'est devenu une jungle.
Citation :
Publié par Twan
Greenlight était loin d'être un système parfait aussi. Des jeux provoc à intérêt limité parvenaient à être approuvés en mobilisant la mouvance freespeech (voir Hatred un des derniers à avoir bénéficié de ce système, qui restera plus dans les mémoires pour avoir servi de prétexte à écrire des centaines d'articles sur le lien JV - tueries de masse que son intérêt ludique ou même ses ventes) tandis que d'autres jeux de niche bien que réellement excellents mettaient une éternité à passer cette étape (genre Dominions 3 qui a dù exister 3 ou 4 ans sur Desura avant d'avoir assez de soutien pour passer sur Steam).
Sauf que là le problème c'est pas le système mais le process derrière et oui il y aura des laisser pour compte à cause de ce système mais il aura quand même tendance à être plus bénéfique que l'inverse pour les joueurs et les développeurs. Concernant Hatred spécifiquement, pour le coup même si on peut le trouver immoral, il ne semble pas être illégal (du point de vue de la loi US et probablement même française) donc dans l'absolu il a le droit d'être en vente sur Steam mais après c'est surtout Steam qui ne parvient pas édicter une ligne éditoriale sur sa boutique.

Edit : Steam a toute latitude pour refuser des jeux depuis sa création (et a exercé ce droit un nombre incalculable de fois), c'est surtout qu'il y a un problème de process et de moral au sein de la boite (mais un jeu comme Rape Day n'aurait probablement pas passé le Greenlight s'il était toujours en vigueur pour différentes raisons).
https://store.steampowered.com/app/593150/Ooblets/

Je pense qu'il y a pas grand chose à ajouter... Et d'après ce que j'ai pu trouver ils sont là depuis au moins juin 2017.
Tu peux pas décemment t'afficher quelque part puis annoncé que t'a pris un gros chèque pour être une exclu ailleurs, y a un manque de jugeote et de respect qui me sidère, faut avoir un peu de cohérence.
Comme tout ça ne mérite pas les menaces de morts, faut vraiment être un taré pour rien qu'envisager d'en adresser.
Alors, je sais que ca va n'être que la quinzième fois et que c'est pisser dans un violon, mais exclu temporaire, ca veut dire qu'ils vont aller sur steam après une certaine période de temps. Cette page steam n'est donc pas problèmatique en soit, et dire "qu'il n'y a rien à rajouter" en la linkant montre qu'on fait absolument pas la différence entre exclu temporaire et définitive.
Ba oui, c'est temporaire. T'as la moindre information affirmant le contraire? Hésite pas à la partager.

T'as plusieurs possibilités en fait:
1) Si le jeu t'intéresse tant que ça, tu peux installer EGS
2) Si le jeu t'intéresse, mais pas au point d'installer l'EGS que tu hais, alors tu peux prendre ça comme un retard de développement d'un an, et hop, tu l'aura l'année prochaine comme si y'avait vraiment un retard de développement d'un an (chose fréquente dans le milieu)
3) Si tu considères que c'est une trahison, tu peux ne pas acheter.

Voila, ca s'arrete là.


Je veux dire, regarde un peu les mecs qui ont KS Camelot unchained, pour savoir s'ils sont à 6 mois ou 1 an près.
Bah ils installent un truc gratuit, s'y inscrivent, et récupèrent leur jeu.

Moi aussi j’aimerais bien avoir Gran Turismo, God Of War, tous les Forza, les Fifa (non je rigole) etc... sur Steam, sauf qu'on peut pas. Comment faire ? Bah j'ai acheté une Playstation ou d'autres consoles et j'ai installé d'autres launcher pour jouer à tout ça.
Là, ça demande même pas cet investissement financier, juste un peu de temps et un logiciel supplémentaire qui ne servira au final qu'à lancer le jeu.
Alors ok, vous n'aurez pas 1 jeu de plus sur votre collec Steam, pas les succès Steam, ni les cartes ou le badge, et je ne sais pas trop ce qu'offre les fonctionnalités de l'autre plateforme en comparaison, mais bon, osef de tout au final non ?
(sans compter que créer un badge, même si on est pas obligé de le faire bien sûr, demande nécessairement de dépenser de l'argent en plus, ça vous fera donc toujours ça d'économiser, faut voir l'aspect positif de la chose ^^)

Et pourtant, je suis très collec Steam et j'aime assez aussi cette plateforme, mais bon, lancer de temps en temps Origin ou Uplay pour lancer tel ou tel jeu, c'est pas la mer à boire, et est-ce si grave de diviser sa collec ? Je me suis pris tous les Assassin's Creed sur Uplay, est-ce que ça va changer quelque chose à ma vie car j'aurais pu les avoir sur Steam !?
Je sais pas si c'est de la mauvaise foi ou si vraiment autant de personne adore Steam pour leur collection et donc leur profil/vitrine, et s'en vanter, mais je trouve ça assez dingue.
Après, ça ne m'étonnerait pas vraiment à l'heure d'instagram en fait. "Regardez mon profil niv 317 avec 537 jeux et 248 badges, comme c'est la classe".
(et pourtant je pourrais sans doute le faire)
J'attends Griftland depuis qu'il a été évoqué la première fois, je crois qu'il était prévu pour sortir en 2017. Et puis il y a eu toute une période sans nouvelle et finalement, il est sorti il y a peu en alpha sur l'Epic Store et y restera un an avant d'être aussi dispo sur Steam. Ca ne me pose pas de souci parce que le studio essaye d'éviter des choses comme le crunch ou des pratiques similaires, donc s'ils peuvent faire des choix qui leur permette de prendre le temps de bien faire leurs jeux, vu la qualité généralement au rendez-vous, ça me va.

Pour Ooblets, le jeu m'intriguait et je pense me pencher dessus un jour. De ce que j'ai lu, beaucoup de ceux qui attendaient le jeu sont de toute façon patients, du coup je sais pas s'il est pertinent de les invoquer quand les devs d'un jeu qu'ils aiment et attendent sont attaqués d'une telle façon.

Le problème ce ne sont pas les critiques constructives et raisonnées. Ce sont toutes ces attaques agressives et disproportionnées. Mais quand on est de ceux qui veulent faire des critiques constructives et raisonnées, on a par contre, à mon sens, un devoir quand on voit de telles vagues de haine, c'est de pas leur servir de prétexte. Et du coup, attendre un meilleur moment pour les critiques constructives et raisonnées.

Parce que c'est aussi derrière ça que s'abritent les gens qui vont menacer de mort, ou agresser verbalement des devs, c'est de dire qu'il y a bien un fondement à s'en prendre à eux. Temporiser un peu peut sembler une contrainte, mais ça permet aussi de contrer ce genre d'attitude.
Citation :
Publié par Ethann F.
Vas dire ça aux gens qui l'attendent depuis 2017 sur Steam. Ça donne presque envie d'utiliser le meme de bob l'éponge, "BLaBlA MaIs C'eSt TeMpOrAiRe"
Bah ils attendront un an de plus ou iront sur l'EGS. So what ?

Citation :
Publié par BelXander
Bah ils installent un truc gratuit, s'y inscrivent, et récupèrent leur jeu.

Moi aussi j’aimerais bien avoir Gran Turismo, God Of War, tous les Forza, les Fifa (non je rigole) etc... sur Steam, sauf qu'on peut pas. Comment faire ? Bah j'ai acheté une Playstation ou d'autres consoles et j'ai installé d'autres launcher pour jouer à tout ça.
Là, ça demande même pas cet investissement financier, juste un peu de temps et un logiciel supplémentaire qui ne servira au final qu'à lancer le jeu.
Alors ok, vous n'aurez pas 1 jeu de plus sur votre collec Steam, pas les succès Steam, ni les cartes ou le badge, et je ne sais pas trop ce qu'offre les fonctionnalités de l'autre plateforme en comparaison, mais bon, osef de tout au final non ?
(sans compter que créer un badge, même si on est pas obligé de le faire bien sûr, demande nécessairement de dépenser de l'argent en plus, ça vous fera donc toujours ça d'économiser, faut voir l'aspect positif de la chose ^^)

Et pourtant, je suis très collec Steam et j'aime assez aussi cette plateforme, mais bon, lancer de temps en temps Origin ou Uplay pour lancer tel ou tel jeu, c'est pas la mer à boire, et est-ce si grave de diviser sa collec ? Je me suis pris tous les Assassin's Creed sur Uplay, est-ce que ça va changer quelque chose à ma vie car j'aurais pu les avoir sur Steam !?
Je sais pas si c'est de la mauvaise foi ou si vraiment autant de personne adore Steam pour leur collection et donc leur profil/vitrine, et s'en vanter, mais je trouve ça assez dingue.
Après, ça ne m'étonnerait pas vraiment à l'heure d'instagram en fait. "Regardez mon profil niv 317 avec 537 jeux et 248 badges, comme c'est la classe".
(et pourtant je pourrais sans doute le faire)
Toute la sagesse d'un Jedi en un poste.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés