L'Agora

[Parti Socialiste] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Uhma/Illona
Mais quelque soit la tête de proue du PS, voir le nom qu'il peut prendre, il reste pour moi incontournable qu'une vraie gauche doit perdurer, ne serait-ce que parce que je ne peux pas renier ce en quoi je crois depuis toujours.
J'aimerais bien voir l'émergence d'un grand parti très à gauche, rassemblant la LCR, le PC, les Verts et l'aile très à gauche du PS (Mélenchon, Fabius cuvée 2005), mais leur incapacité à s'unir pour proposer une candidature unique anti libérale me fait douter de la faisabilité de la chose...

PS : je n'ai pas cité LO car ce parti est tellement sectaire que jamais il n'acceptera une fusion avec d'autres partis.
Citation :
Publié par Trouveur
J'aimerais bien voir l'émergence d'un grand parti très à gauche, rassemblant la LCR, le PC, les Verts et l'aile très à gauche du PS (Mélenchon, Fabius cuvée 2005), mais leur incapacité à s'unir pour proposer une candidature unique anti libérale me fait douter de la faisabilité de la chose...

PS : je n'ai pas cité LO car ce parti est tellement sectaire que jamais il n'acceptera une fusion avec d'autres partis.
Assez d'accord avec ça, mais je rajouterai à LO, la LCR qui pour moi va dans le même sens.

[edit] et Bové biensur oui.
Citation :
Publié par Torkaal
Assez d'accord avec ça, mais je rajouterai à LO, la LCR qui pour moi va dans le même sens.
Et Bové aussi qui est pas mal non plus dans son délire.
Citation :
Publié par Uapy
Salut

Entre la déclaration de DSK disant qu'une refondation social-démocrate est indispensable et celle de Fabius souhaitant retrouver les racines de la gauche dans lesquelles le PS s'est forgé (sans compter Royal qui veut imposer sa vision en prenant la 1ère place devant DSK ou Fabius)...

Quelles sont vos attentes pour le PS de demain ?
Y'a moins de différences entre DSK et Sarkozy qu'entre DSK et Fabius... il serait temps que le PS explose
Citation :
Publié par Cosima von Bülow
Y'a moins de différences entre DSK et Sarkozy qu'entre DSK et Fabius.
Alors ça encore une fois, ça n'engage que toi. Ou peut être dit tu ça pour te rassurer sur le coté modéré de Sarkozy.
Concernant la gauche de la gauche (des verts à la l.c.r), le mieux a faire pour le P.S c'est de faire ce qu'a fait l'u.m.p avec le f.n, les ignorer complètement, mais reprendre certains de leurs thèmes pour pomper leur électorat.

Il y a beaucoup plus à gagner pour le P.S d'essayer de séduire l'électorat centriste, que celui de la gauche de la gauche, c'est une évidence arithmétique.

Et de toute manière les électeurs gauchistes sont des électeurs captifs pour le P.S, ils n'ont d'autre choix que de voter pour le candidat P.S à un second tour (quelque soit le type d'élection), si ils veulent être représentés par le candidat qui est le moins éloigné de leur opinions.
Et cela de la même manière qu'un électeur F.N n'a d'autre choix que de voter pour l'ump à un second tour.

Enfin, si il y a un autre facteur qui plaide en faveur d'un recentrage, c'est que S.R n'a même pas eut besoin d'avoir un discours destiné à séduire les électeurs gauchistes - hormis c'est vrai, l'agitation d'un possible 21 avril bis- pour qu'une grande partie d'entre eux votent pour elle dès le premier tour.

Mais on sait bien queFabius, Mélenchon et autres leaders des partis de la gauche de la gauche vont nous expliquer en cœur que si Ségolène a perdu, c'est pour ne pas avoir fait une campagne assez à gauche.
Si ce genre d'argument est retenu dans les prochains congrès du PS, les socialistes sont certains de ne pas revenir au pouvoir avant un bon bout de temps. Ils pourraient même alors se faire bouffer la place de deuxième parti de gouvernement du pays par le MDF.

Quant on voit l’incapacité du P.S à tirer les leçons d’un événement aussi dramatique que celui du 21 avril 2002, on peut sérieusement mettre en doute sa capacité à se réformer pour gagner des élections.
Citation :
Publié par Cosima von Bülow
Y'a moins de différences entre DSK et Sarkozy qu'entre DSK et Fabius... il serait temps que le PS explose
heu, autant je serais d'accord pour dire que DSK est plus proche de Bayrou que de Fabius, autant la comparaison avec Sarkozy
Dissoudre le partis socialiste, trop de dinosaures qui ne pourront pas le renouveler et qui de toutes manières seront les mains liées lors de prise de décision favorisant l'economie et pouvant être pris comme une trahison de la part des plus gaucho.

Que les plus capables rejoigne le MD de Bayrou

Ca leurs permettrai de faire une politique en phase avec la société actuelle, de pouvoir prendre des mesure pro-économique sans pour autant renier la sécurité sociale.
Citation :
Publié par Torgan/Baeland
Ce n'est pas répéter que le programme socialiste pour cette élection porté par S.R était d'inspiration "deloriste" qui fera qu'il l'était et encore moins que ces principales orientations étaient d'inspiration sociale démocrate.

Par exemple pour moi une plus grande flexibilité des contrats de travail, une volonté de permettre une relance par l'offre sont des éléments incontournable pour une économie moderne et qui font partie intégrante d'un programme économique social démocrate, chose dont on a pas vu la mondre trace dans le programme du PS (excepté l'augmentation des budgets de la recherche - publique d'ailleurs-, mais on en a quasiment pas parlé).
Nous n'avons manifestement pas analysé ce programme de la même manière. Voire il semblerait que tu ne l'aie pas entièrement lu, par exemple une des premières propositions sur la recherche (doublement de la part de l'aide à la recherche dans le budget d'aide aux entreprises et allègements fiscaux en fonction des budgets R&D <> "publique d'ailleurs", ou je ne vois pas ce que tu veux faire en faveur de la recherche privée), les mesures de flex-sécurité (SSP = énorme mesure donnant aux entreprises plus de flexibilité dans leur capacité à gérer les périodes creuses en ayant leurs salariés pris en charge 6 mois sans avoir à les licencier, etc...), l'ampleur du soutien à l'entreprenariat avec les divers contrats aidés, la gestion décentralisée de tout ça , ou la volonté de remise à plat de tout ce qui avait été décidé d'en haut plutôt que discuté avec les partenaires sociaux (ce qui est la vraie base de la sociale-démocratie, qui n'a jamais considéré que ce soit à l'état d'imposer des réformes du code du travail dans un sens ou dans l'autre).

Enfin il est vrai que l'emploi du terme "agilité" pour "flexibilité", et autres astuces destinées à faire accepter ce programme par l'aile "gauche" pouvaient induire en erreur, mais on est il me semble assez loin du socialisme étatiste mitterandien ou des avancées sociales imposées par le gouvernement à la Jospin.

Bon après si sociale démocratie = imposer un Contrat Unique Flexible et un contournement des 35 heures, Sarkozy en est il est vrai plus proche que Royal (ou DSK).
Citation :
Publié par Twan
Bon après si sociale démocratie = imposer un Contrat Unique Flexible et un contournement des 35 heures, Sarkozy en est il est vrai plus proche que Royal (ou DSK).
Non la flexibilité ne concerne pas le temps de travail mais la facilité pour une entreprise à embaucher/licencier et ce pour tout type de contrant et pas simplement les contrats aidés. A mon avis il est trop difficile de licencier et donc de recruter actuellement en France et ça ne devrait pas être une problématique gauche/droite de savoir si ça doit être modifié.

Ca n'a rien à voir avec le coup de travailler plus pour gagner plus, qui n'est même pas une mesure libérale à mes yeux mais plutot au mieux de la poudre au yeux et au pire un cadeau aux entreprises sans aucun retour positif sur l'emploi ni sur le pouvoir d'achat.
La gauche va explosé et c'est tant mieux, c'est incroyable comme Fabius et Dsk sont des rats (passer moi le terme), à peine les élections finies ils se tapent déjà dessus.
La restructuration de la gauche doit se faire part un éclatement pour déboucher sur parti soudé, dégraissé et moderne. De plus il faudrait sincèrement un leader qui s'affirme et ayant un charisme, le truc en plus qui donne une portée à son discours (une sorte de confiance de l'auditeur en vers les propos de l'émetteur ) ainsi qu'une présence qui en "jette". Lorsque le PS aura son leader alors je voterais à gauche.

Dsk, Fabius, Royal ne me donnent pas envie de voté pour eux, tout simplement parce qu'il n'ont pas de charisme ni un discours et une présence digne d'un futur président, en particulier Fabius.
Citation :
Publié par Jeban
La gauche va explosé et c'est tant mieux, c'est incroyable comme Fabius et Dsk sont des rats (passer moi le terme), à peine les élections finies ils se tapent déjà dessus.
La restructuration de la gauche doit se faire part un éclatement pour déboucher sur parti soudé, dégraissé et moderne. De plus il faudrait sincèrement un leader qui s'affirme et ayant un charisme, le truc en plus qui donne une portée à son discours (une sorte de confiance de l'auditeur en vers les propos de l'émetteur ) ainsi qu'une présence qui en "jette". Lorsque le PS aura son leader alors je voterais à gauche.
Et voilà, encore un de plus pour bibi!!!!! (Bayrou).
Pour moi le PS doit se reformer :
Pourquoi ? :

Après 3 échecs aux présidentielles ( 2002 / 2005 et la 2007 ) où la gauche nous a ressorti un programme remis au goût du jour mais pas remanié en profondeur.

Vu que maintenant la " Gauche Plurielle " n' est plus , le score PS + PC + Vert + éventuellement l extrême gauche ne permet plus de remporter une élection.

Au vue du succès de F. Bayrou au 1er tour qui incarne pour l instant le social-démocrate malgré une orientation que certains jugent un peu trop a droite .


Pour moi le PS doit passer du modèle social actuel a un modèle calqué sur les démocraties nordiques : on fait du social mais on oublie pas de faire fructifier les profits des entreprises pour pérenniser l' emploi et assurer la richesse du pays.

Après , si le PS arrive a devenir un parti du centre-gauche ( autant dire social-démocrate ), il devrait pouvoir récupérer une bonne partie des électeurs qui ont filés au centre et va pouvoir devenir un fort contre-pouvoir qui pourra faire valoir ces idées.

Et tant pi si les gens d' extrême gauche sont moins séduits par le programme du PS et râlent un peu , la droite la bien prouvé : malgré des consignes de votes précises , la droite dure a quand même voté en grande majorité pour l UMP parce que , pour eux , le moindre mal était N. Sarkozy plutôt que S. Royal.

Alors oui , les esprits chagrins regretteront sûrement l' époque de la gauche plurielle , mais ... avec la gauche plurielle actuellement ça ne fait plus gagner une élection , les votes du centre ont été bien plus déterminantes que celles du PC comme a pu le voir.


J' ai bien peur que si le PS n arrive pas , ou pire , n ' a pas la volonté d' engager une reforme profonde , que ce soit F. Bayrou qui profite de l occasion pour devenir un vrai contre-pouvoir avec un clivage centre / droite où la sensibilité des gens votant PS tout en étant pas membre du parti ira encore un peu plus vers le centre pour éviter la droite.


Enfin ça n est que mon avis de centriste qui a bien eu du mal a choisir entre les 2 au 2eme tour.
Je pense qu'il est grand temps que le PS se scinde en deux. C'est absurde d'avoir des visions aussi éloignées que celle de DSK ou Fabius dans un même parti.

Quand à DSK, je trouve qu'il a largement les épaules pour faire un bon président. De tous les hommes et femme politiques actuels c'était même de loin le plus apte à mon avis.
Je lis beaucoup de commentaires de personnes qui ne connaissent pas le fonctionnement interne du PS, qui sont contre la gauche, et qui par des sous-entendus croient déjà à la monopolisation par la pensée unique Sarkozienne : à ceux-là je leur dirais qu'il se mettent le doigt dans l'oeil, et qu'il feraient mieux de comprendre que leur parti a suffisamment joué avec le feu et qu'il est une énorme bombe prête à exploser, la mèche étant le FN et l'allumette les désillusions militantes.

Ceci dit :

Le congrès aura lieu dans un peu plus d'un an, ou on confirmera ou pas le premier secrétaire dans ses fonctions (actuellement François Hollande).
Le PS fonctionne démocratiquement, et ce sont les militants qui feront ce choix. D'içi un an, les choses peuvent changer, les militants à 20 euros penseront à autre chose et la situation ne sera pas la même.

La réaction de DSK est surprenante et franchement absurde dans l'instant; les législatives sont à organiser, et on sait très bien qu'il n'y aura pas de leader dans ce combat, puisque l'enjeu est avant tout local.
On assiste encore à une mystification médiatique (pour donner plus d'espace à la droite ?)

La vrai question est celle de Bayrou : sur quel "allié" peut-on compter ? presque tout ses parlementaires ont rejoint l'UMP, pour sauver leurs fesses, en oubliant leurs convictions.
A ce jeu législatif, Bayrou est tout seul, et il tentera surtout à jouer de son semi-succès aux présidentielles pour grignoter des sièges à la gauche.

Sur mon avis personnel sur le renouveau : que le PS commence à être une opposition efficace, avant de commencer à se réformer.
Parce que la sieste qu'on a connu pendant les trois premières années du quinquennat de Jacques Chirac, non merci.
Personnelement ce que je souhaiterai(et de nombreux autres militants socialistes aussi),c'est que le P.S comme l'UMP en 2002,absorbé les partis qui lui sont frontaliers ,comme les verts,les chevenementistes les radicaux et peut être une partie des communistes ,les autres n'auront qu'a rejoindre l'extrême-gauche car il est clair que le P.C est plus qu'en mauvaise passe,et le P.S ne pourra pas indéfiniment le maintenir sous perfusion...

Ce que doit réussir le P.S est devenir le grand parti qui rassemble l'ensemble de la gauche ,la droite a commencé a s'unir la première c'est pourquoi elle est arrivé plus forte pour ces élections et a pu gagné ,et sans remettre complètement en cause le multipartisme en France,il est clair qu'un réaménagement de la scène politique est aujourd'hui nécessaire,a mes yeux cela passe par un grand parti de droite (déjà fait avec l'ump),un grand parti de gauche que doit être le P.S de demain, et éventuellement un du centre avec le MD mais j'attends de voir le comportement qu'il aura aux législatives pour voir si il s'agit vraiment d'une troisième voix ou simplement d'un nouveau parti de centre-droit ou gauche qui va s'allier avec l'un des deux précédents auquel cas il finira lui aussi par être absorbé par l'un d'eux...

Enfin il y aura toujours des partis nombreux aux extrême qui n'ont pas eux vocation a s'unir et cela est a mon avis mieux comme CA...

Ensuite ce n'est vraiment un problème de personne ,tout ceux qui seront prêt a jouer le jeu sont les bienvenues ,a mon avis Royal a encore un rôle important a jouer ainsi qu'Ayraut ,Dray ,Montebourg,Kouchner peut être DSK ,sûrement pas Fabius qui aurait du arrêter il y a déjà longtemps...

Ce qui est sur c'est que la gauche n'a pas besoin de s'allié avec le centre pour existé ,elle a simplement besoin de s'unir et elle sera de nouveau en mesure de battre la droite.
__________________
Ecoute, j'ai été enfant de choeur, militant socialiste, et bistrot. C'est dire si j'en ai entendu des conneries...


Michel Audiard

Quel renouveau pour les socialistes? Bha euh aucun... Vu la réalité socio économique de notre planéte être socialiste, c'est une belle utopie. Ou alors on fait une popote socialisme de droite, bref du foireux.

Enfin ça n'est que mon avis.
Citation :
Publié par St Thomas
Quel renouveau pour les socialistes? Bha euh aucun... Vu la réalité socio économique de notre planéte être socialiste, c'est une belle utopie. Ou alors on fait une popote socialisme de droite, bref du foireux.

Enfin ça n'est que mon avis.
Oui et vu sa pertinence,tu aurais clairement pu te le gardé
Citation :
Publié par Lucha Libre !
Sur mon avis personnel sur le renouveau : que le PS commence à être une opposition efficace, avant de commencer à se réformer.
Pourquoi une opposition efficace aurait elle besoin de se réformer?

Le soucis du PS c'est qu'il y à beaucoup de courants internes, ce qui donne des couacs genre DSK hier (bon y'à la même chose à l'UMP, mais Sarko à réussi à unifier le parti). Quelque soit la réforme du PS il y aura des mécontents, et en cas de réforme sociale-démocrate, Bayrou occupe déja une partie du terrain (après l'attitude de Bayrou ces derniers mois, il est difficile de dire qu'il est de droite)
Citation :
Publié par Le Sorcier
Personnelement ce que je souhaiterai(et de nombreux autres militants socialistes aussi),c'est que le P.S comme l'UMP en 2002,absorbé les partis qui lui sont frontaliers ,comme les verts,les chevenementistes les radicaux et peut être une partie des communistes ,les autres n'auront qu'a rejoindre l'extrême-gauche car il est clair que le P.C est plus qu'en mauvaise passe,et le P.S ne pourra pas indéfiniment le maintenir sous perfusion...
Ce que doit réussir le P.S est devenir le grand parti qui rassemble l'ensemble de la gauche ,la droite a commencé a s'unir la première c'est pourquoi elle est arrivé plus forte pour ces élections et a pu gagné ,et sans remettre complètement en cause le multipartisme en France,il est clair qu'un réaménagement de la scène politique est aujourd'hui nécessaire,a mes yeux cela passe par un grand parti de droite (déjà fait avec l'ump),un grand parti de gauche que doit être le P.S de demain, et éventuellement un du centre avec le MD mais j'attends de voir le comportement qu'il aura aux législatives pour voir si il s'agit vraiment d'une troisième voix ou simplement d'un nouveau parti de centre-droit ou gauche qui va s'allier avec l'un des deux précédents auquel cas il finira lui aussi par être absorbé par l'un d'eux...

Enfin il y aura toujours des partis nombreux aux extrême qui n'ont pas eux vocation a s'unir et cela est a mon avis mieux comme CA...

Ensuite ce n'est vraiment un problème de personne ,tout ceux qui seront prêt a jouer le jeu sont les bienvenues ,a mon avis Royal a encore un rôle important a jouer ainsi qu'Ayraut ,Dray ,Montebourg,Kouchner peut être DSK ,sûrement pas Fabius qui aurait du arrêter il y a déjà longtemps...
Euh, le PC avec des sociaux-democrates, bof.
A mon avis il faut un grand parti centriste (le MD de Bayrou avec du Delors et du DSK dedans, comme ca il y aura du centre droit et du centre gauche dedans) et un grand parti de gauche (aile gauche du PS, PC et gauche marquee non-revolutionnaire).
Le probleme c'est que je suis "de gauche", pas de centre-gauche, et je ne veux pas voter social-democrate par depit alors que je suis socialiste tout court.
Citation :
Publié par Tranb
Dégager les incompétents qui ont géré la campagne et coller DSK au boulot, ça me semble le seul truc jouable
Je pense que c'est aussi une bonne solution pour le PS.
Si la voix sociale démocrate se développe en France, ce qui me semble possible au vu de ce qui existe partout dans le monde et si le PS ne cherche pas d'une manière ou d'une autre à s'associer à cette voix, il court le risque à mon avis et à terme de se retrouver de plus en plus marginalisé vers les franges les plus "à gauche" de l'électorat, un peu de la manière de ce qu'a subi le PC depuis 25 ans.

De la même manière je ne pense pas qu'il soit possible de rassembler en un même parti les personnes d'une sensibilité centriste ou social démocrate (centre et gauche modérée sur l'échiquier Francais) et celles que l'on pourrait qualifier de "bien à gauche" et dont l'idéologie et en fait issu d'un adoucissement progressif du communisme et qui commence par l'aile gauche du PS actuel.

Parceque si dans l'opinion publique il apparait possible et admis qu'un grand courant social démocrate se développe en France, les personnes qui désireraient se porter sur les partis à gauche de ce courant se retrouveront implicitement avec l'étiquette de la gauche extrème/utopique/marginale ce qui ne correspond pas forcément avec l'image qu'une frange suffisante de la population a d'elle même pour former une majorité.
Citation :
Publié par Tranb
Dégager les incompétents qui ont géré la campagne et coller DSK au boulot, ça me semble le seul truc jouable
Pas mieux !
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés