L'Agora

[Parti Socialiste] La vie du parti

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par AnkZh
Ah tu as remarqué ça toi aussi? J'avais peur d'être devenu fasciste tout à coup. C'est un fait que dès qu'il s'agit de SR, ses détracteurs semblent avoir du mal à sortir du registre émotionnel.
Comme si la politique se pensait à coup d'affect!
Tres drole.
Sérieusement, Royal enerve par son coté maitresse d'ecole, sa ligne politique changeante et son renouveau vieux de 30 ans.
Citation :
Publié par falcon
@Olblach c'est le programme des verts ou des communistes ça ? (sinon lol pour France Télévision c'est pas faux ^^)
C'est plutôt les Verts. Le problème de l'économie de droite c'est qu'elle est fondée sur la croissance, le "consommer plus". Quand on n'aura plus rien à consommer, plus de pétrole, plus d'eau, plus d'arbres, on fait quoi ?

Réponse 1: on colonise Mars et on continue là bas
Réponse 2: on change de modèle économique

La réponse 3 guerre mondiale ça marche pas sans pétrole

L'économie de droite c'est plus de la dépense que de l'économie si tu veux mon avis
Citation :
Publié par falcon
Pour ? gouverner en pratiquant une politique économique de droite et une politique sociale de Gauche ? c'est déja le cas non ?

Hop 200 millions pour les plus défavorisés ^^
http://fr.news.yahoo.com/3/20081212/...h-56633fe.html
Le problème de ce genre de mesure, c'est qu'elle peut etre nécessaire de temps en temps mais elle ne fait que reculer ou oublier le problème. Apres on va nous sortir pendant 1 an oui mais quand meme on a donné 200 euros à des familles.

Je ne la critique pas car ce type de mesure peut etre nécessaire suivant les périodes (et je crains que l'on soit dans une de ces périodes) mais elle ne résoud rien sur le moyen terme et encore moins sur le long terme. Hors force est de constater que le gouvernement dans sa politique globale est loin d'essayer de régler le souci, je pense meme que sa politique aggrave le souci.

En résumé, pour moi, cela ne reste que de la poudre aux yeux et au final de l'argent jeté par les fenêtres. Le seul cas où ca ne le serait pas c'est si cette mesure était la mesure d'urgence d'un grand plan pour stopper la "misère" qui s'installe durablement et qui touche de plus en plus de monde (que ca en devient très inquiétant) dans notre pays. Hors malheureusement, je ne vois pas de plan venir bien au contraire.
Citation :
Pour ? gouverner en pratiquant une politique économique de droite et une politique sociale de Gauche ? c'est déja le cas non ?
L'unique politique "à priori" de gauche du gouvernement est absurde et mineure, le reste c'est de la poudre aux yeux.

Ce n'est pas de la politique de gauche, une véritable politique de gauche ça ne ressemble pas à ça.

Comme le dit Benoit Hamon dans la vidéo à laquelle j'ai donné le lien, outre le financement, dans lequel les riches ne paient rien, on est en train d'enteriner le principe du travailleur pauvre.
La notion selon laquelle un travailleur produit de la richesse comme n'importe quel autre travailleur, mais que son salaire ne lui permette pas de vivre correctement.
Faut arrêter de se foutre de la gueule du monde, et de dire que le gouvernement fait du social. Les travailleurs pauvres, la précarité, c'est le gouvernement qui en est responsable, qui les a créé. Et avec la destruction de la protection sociale mais aussi de la protection des travailleurs, même en rêve une mesure aussi "goutte d'eau" que le RSA c'est de la rigolade. Surtout en période de radiation en masse des chômeur. M'enfin si ça vous permet de dormir la nuit...

Pour revenir au modem, le problème est le suivant; On pensait que tout les opportunistes et ultra-libéraux qui étaient au modem s'étaient déjà barré au nouveau centre.
De fait, non.
Bayrou est un véritable démocrate républicain, et Corinne Lepage une véritable écologiste, qu'est aussi véritable sociale-démocrate mais qui s'ignore (un peu comme le PS où on est social libéral sans le savoir). Et ces 2 personnalités sont à l'écoute des français ce qui est plutôt rare pour un parti faisant des résultats à 2 chiffres.
Mais le reste de l'appareil est, dans beaucoup de sections entièrement vérolé et on y trouve des pratique digne de l'UMP, et un certain nombre d'élu et d'élligible modem courent à l'alliance avec l'UMP dès que possible et même avant. C'est dommage car le parti a un véritable espace politique et qui a une base militante démocrate. Mais Bayrou est incapable de faire le ménage dans son parti, comme il est incapable de s'entourer.
Pour l'instant le modem, c'est un parti ou le plus petit dénominateur commun est l'ensemble vide.
Citation :
Publié par Colsk
...
En résumé, pour moi, cela ne reste que de la poudre aux yeux et au final de l'argent jeté par les fenêtres....
Tu vas rire mais je partage aussi ton avis, c'est un peu l'équivalent pour les défavorisés du bouclier fiscal (mesure trop a droite et inefficace) cette fois c'est une mesure trop a gauche, un pur gaspillage quand on regarde l'addition...

De temps en temps j'ai moi aussi une prime bidon qui tombe de temps en temps sur mon compte je ne m'en rends même pas compte, je préférerai 1000 fois ne serai-ce que 20€ de plus tous les mois sur mon salaire ^^

Enfin officiellement c'est une avance sur le RSA, si ce "cadeau" était budgétisé on ne va pas cracher dessus (il n'y aurai pas des élections en 2009 par hasard ? )

Falcon

@Lugi Sakabu Je partage ton analyse sur le modem, l'idée est géniale, les dirigeants sincères mais ce n'est contrairement au PS pas une machine a gagner les elections locales, d'ou une base d'élus potentiels très instables. Mais peut être qu'avec nos 2 coquilles vides on arriverait a faire un vrai parti social démocrate qui tient la route ^^ vous nous apportez votre expérience du terrain et aidez a avoir quelques élus histoire de faire revenir les assoiffés de pouvoir et en échange on vous fait gagner les élections présidentielles (je suis pas contre un ticket DSK/BAYROU )

Pour la politique de gauche du gouvernement même si elle est bien reelle, il est clair qu'elle serait entre de meilleures mains dans celle d'un vrai homme de centre gauche qui n'a pas d'arrières pensées mercantiles ni le soucis de plaire a ses riches amis...
Citation :
Publié par falcon

C'est amusant que sans vos cases gauche/droite vous êtes perdus et orphelins ^^

Falcon
Nan c'est juste que l'absence de contradictions au sens d'une société amène au totalitarisme, qu'il soit de droite ou de gauche. Vouloir sortir de l'antagonisme absolu t'honore mais ne te prends pas au jeu des médias au service du Grand Capîtal de ne vouloir qu'un seul parti, qu'une seule idéologie n'amenant qu'à un seul type de politique car d'une part c'est un peu la situation où l'on se trouve actuellement, d'autre part on voit avec la crise où cela nous a amené puisqu'au cours des 20 dernières années, il était pour nos élites politiques soit disant "opposées idéologiquement" impossible d'apporter la moindre critique au libéralisme sans être ou fasciste, ou crypto-communiste.

L'UMPS (pour citer Lepen) n'est que la forme non assumée de la prise de contrôle intellectuel par la bourgeoisie parasitaire issue des 30 glorieuses, ceci en France comme aux Etats-Unis. J'aime Bayrou (et suis prêt à travailler avec les militants du Modem car je vous trouve assez sérieux dans l'ensemble) mais je crois plus en l'équilibre des forces que dans la vertu d'un "centre" dont l'unique conséquence est à la fin que plus rien ne soit débattu, ceci toujours à l'avantage des puissances financières. L'extrême centrisme existe même s'il est difficile à identifier du fait qu'il n'est pas violent comme peuvent l'être l'extrême droite ou l'extrême gauche. Maintenant le résultat est pour moi le même au niveau ne serait-ce que de la liberté d'expression puisqu'on voit bien aujourd'hui que tout est tabou sous couvert de respect de l'autre, cache-sexe d'une démocratie du consensus et in fine de l'encéphalogramme plat obligatoire. A qui profite le crime? Au peuple ou au patronnât?
Citation :
Publié par falcon
C'est amusant que sans vos cases gauche/droite vous êtes perdus et orphelins ^^

Falcon
On a traqué les écologistes de droite pendant des années en France mais maintenant on se rend compte que monter des éoliennes dans son champ et revendre l'électricité à l'Etat c'est rentable à 10%/an....
Citation :
mais je crois plus en l'équilibre des forces que dans la vertu d'un "centre" dont l'unique conséquence est à la fin que plus rien ne soit débattu, ceci toujours à l'avantage des puissances financières
Ce n'est pas vraiment l'idée du centre.

@Oblach : Le problème des écolos, c'est la suite dans les idées avec la nécessité d'un compromis. De ce que j'ai vu dans les patelins familiaux, ceux sont les premiers à vouloir de l'energie renouvable et les dernier à vouloir une éolienne dans leur champ de vision. Je trouve qu'on est très mal barré en France avec un ersatz de partie anarcho-crypto-communiste -pour tomber dans la caricature qui traduit le fait qu'une partie des déçus de ces mouvances si retrouvent- et une droite écolo qui est morte.
Franchement les projets de loi pour favoriser le BTP écolo sous toutes ses formes ou la garantie d'une marge maximum sur les agriculteurs en échange d'une moralisation plus forte de l'agriculture aurait été sympathique. Mais non, ils préfèrent les sans papier et le mariage homosexuel pour faire parler d'eux. Tant à faire et si peu de résultat... Il y avait un putain d'Espace après l'élection de Sarko et comme à leur habitude ils se sont fait enfumer en partant dans quinze direction à la foi pour des combats perdus d'avance (nucléaire) sans savoir construire autrement que dans les grandes lignes (esquisse de la croissance via les métiers écolos alors que la production industrielle baisse, esquisse qui reste dans les grandes lignes sans jamais s'ancrer dans le concret).

Ils remonteront sans doute aux européennes, comme tout les partis tiers et le PS et l'UMP se gaufreront sans doute sans forte mobilisation de leur part. Mais j'émets de gros doutes sur leur efficacité.

C'est sans doute le parti dont je pourrais être le plus proche si je ne le jugeai complètement engoncé entre l'anachronisme et la marginalité.
Ce n'est pas l'idée mais c'est ce qui se produit quand tu pars du principe que le débat contradictoire est à fuir. Regarde ce qui se passe au PS quand quelqu'un veut se sortir du consensus mou de solferino: on assiste pas à des discussions autour du sujet du désaccord mais à un combat, combat visant à éjecter le "traître". Et bien c'est cette psychologie du consensus que je rejette, peu importe l'idée de départ.
Citation :
Publié par Spectre Olaf
A l'UMP, ca fraude aussi dans leurs élections "interne" ...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...s-presumes.php

Je me demande ce que cela donnerait si c'était les adhérents de l'UMP qui élisaient démocratiquement leur chef, comme au PS ?
Oui enfin ils ont mis Pendraud comme personne vérifiant la chose et traitant les cas potentiels de fraude. Sur qu'il va faire la lumière sur ces affaires quand tu connais le bonhomme celle qu'il souhaite ;-).
Citation :
Publié par Orald
Fonds suspects - Dray dans la tourmente judiciaire

Si c'est prouvé je crois que sa carrière politique est morte, déjà qu'on entendait moins parler de lui au PS.
J'hésitais a en parler aussi, c'est une figure du PS qui risque de disparaître du paysage politique, même si on ne trouve rien, c'est triste mais il y a désormais de la suspicion autour de son nom qui l'empêchera sans doute de briguer des postes importants dans l'avenir

(ou alors il faut qu'il parte 1 an au Quebec )

Falcon
Citation :
Publié par Spectre Olaf
Je me demande ce que cela donnerait si c'était les adhérents de l'UMP qui élisaient démocratiquement leur chef, comme au PS ?
Nous c'est assez clair a l'UMP. On a un chef c'est le président de la République. Tout le monde le sait et tout le monde s'en accommode. Sans la très large victoire du chef de l'Etat a l'élection présidentielle, beaucoup d'élus n'auraient même pas retrouvé leurs sièges (excepté pour les élections municipales même si le phénomène est à nuancer au vu des résultats des élections présidentielles et législatives dans les villes).

Pour répondre a ta question: on n'a pas besoin de chef a l'UMP on sait tous qui est le patron!On aura bien assez de temps pour s'entretuer si on perd les élections générales de 2012 (ce qui pour le moment est fort improbable).

Quant a Dray ça n'existe plus la présomption d'innocence?
Citation :
Publié par Un petit ange
Nous c'est assez clair a l'UMP. On a un chef c'est le président de la République. Tout le monde le sait et tout le monde s'en accommode. Sans la très large victoire du chef de l'Etat a l'élection présidentielle, beaucoup d'élus n'auraient même pas retrouvé leurs sièges (excepté pour les élections municipales même si le phénomène est à nuancer au vu des résultats des élections présidentielles et législatives dans les villes).

Pour répondre a ta question: on n'a pas besoin de chef a l'UMP on sait tous qui est le patron!On aura bien assez de temps pour s'entretuer si on perd les élections générales de 2012 (ce qui pour le moment est fort improbable).

Quant a Dray ça n'existe plus la présomption d'innocence?
Profites en parce que ca ne durera pas quand tu écoutes les dires de chacun.
Pour l'instant ca la ferme car aucune chance d'avoir quoi que ce soit sans l'aval du roi mais cela changera à un moment donné et ca risque d'etre sanglant.
Citation :
Publié par AnkZh
ouais perso j'attend le retour de Villepin avec impatience. Mais c'est plus Copé qui risque de bien foutre la merde à mesure que les échéances approchent.
Je suis désolé de t'annoncer la mort politique de Dominique de Villepin. Ces troupes sont assez réduites (il n'y a même plus besoin des deux mains pour compter ses soutiens) et certains vont être frappés par le redécoupage électoral d'Alain Marleix si bien que certains pourront perdre leurs circonscriptions soit au profit de la gauche soit au profit de caciques locaux de l'UMP. Je n'évoque même pas les nombreuses faiblesses que possède l'ancien premier ministre: il n'a jamais été élu d'une part et d'autre part il n'a aucun fief électoral ou se replier. N'oublions pas que pour l"opinion publique de gauche" il est l'homme du CPE (dans l'électorat jeune ça compte) et dans l'"opinion de droite" c'est l'homme qui a utilisé les services spéciaux de l'Etat pour faire tomber un adversaire politique a posteriori victorieux. Enfin s'il venait à être condamné par la Justice, le discrédit serait total. Je dirais même que l'épopée napoléonienne de l'ancien haut-fonctionnaire poète, qui n'est jamais passé sous les fourches caudines du suffrage universel, toucherait à sa fin.

Quant à Copé je trouve le personnage intéressant alors même qu'il n'est pas très charismatique. Il a certains avantages comme celui d'avoir pris à la gauche une circonscription et une mairie plutôt défavorable a la droite. Il est très implanté et s'est constitué un véritable fief et sur des terres qui ne sont pas favorables à son coté de l'échiquier politique. Il a une grande capacité de travail. C'est un ancien énarque qui ne le parait pas trop et qui a axé sa communication sur le fait de "parler vrai" ainsi qu'il a "promis d'arrêter la langue de bois" (c'est le titre d'un de son livre sorti pendant le quinquennat Chirac) mais surtout il est le bénéficiaire d'une réforme de la constitution qui lui est très favorable. En effet a partir du 1er mars on va assister a une véritable reprise en main du parlement par les parlementaires. Alors je ne m'y trompe pas, je sais que cette "revalorisation du parlement" est au profit non pas exclusif mais relatif des membres du pôle majoritaire qui eux, vont jouer les contre-pouvoirs aux ambitions présidentielles (par la maitrise la moitié de l'ordre du jour de l'assemblée). Enfin je pense qu'il ne faut pas extrapoler: l'UMP n'est pas le PS. Copé appuiera totalement Sarkozy en 2012 si les chances de victoires sont importantes. Il ne faut pas oublier le "syndrome 1995" chez les électeurs de droite. Ce syndrome est toujours présent et prégnant dans l'électorat "libéral-conservateur" et, il confine à la peur les sympathisants de droite qui refusent toute division de leur parti par l'intermédiaire de candidatures multiples a l'élection présidentielle. Ce sera exactement la même chose pour les parlementaires qui savent qu'ils doivent leurs sièges, du moins pour une grande partie d'entre-eux, à la victoire à l'élection présidentielle.
L'affaire Villepin / CLearstream peut encore ressurgir et péter à la gueule de Sarkozy, qui ne semble pas clair non plus dans cette histoire...
Citation :
Publié par Vorfis
L'affaire Villepin / CLearstream peut encore ressurgir et péter à la gueule de Sarkozy, qui ne semble pas clair non plus dans cette histoire...
+1, tu t'avances bcp Un petit ange la dessus.
Je ne suis pas sur que cette affaire soit si favorable à notre président actuel.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés