GW - Le théâtre de Dame Althéa

Le protecteur

Répondre
Partager Rechercher
Le texte le plus ancien qui nous soit parvenu et provenant de la race des Hommes est le conte de Sogolon dit Le Protecteur, héros Elonien et fondateur de l'Ordre des Lanciers du Soleil.
Son époque fut celle des Rois Primitifs, lorsque la Tyrie était encore plongée dans les ténèbres et Cantha à l'Aube de sa puissante civilisation.
Sogolon s'illustra par de hauts faits d'armes qui lui valurent le titre de Protecteur de la nation Eloniene et le grade de capitaine de la Garde des Lanciers.
Bien des exploits lui sont attribués et nombre de légendes lui sont consacrées, y comprit les anciens textes retrouvés dans les archives poussiereuses d'Istan.
On donnera ici quelques traductions de ces écrits.

Cent cinquante ans après que les premiers clans Humains aient élus domiciles sur les riches terres d'Elona, la Dynastie des Rois était prospère et florissante, mais vint un jour où le malheur s'abattit sur nos bienveillants souverains. La divine reine Nadijeh s'était étteinte laissant pour unique héritier son jeune fils agé de seulement sept ans. Une régence fut donc mise en place et les conseillers de la Couronne s'emparèrent bien vite des pouvoirs du trone.

Sogolon, voyant se profiler des troubles plus grands encore, fit disparaître de la cour l'héritier et le fit cacher en la province de Vabbi, riche en érudits qui prirent soin de l'enfant et lui assurèrent une éducation de lettré.
La clairvoyance du Capitaine se revéla vite salvatrice car déjà les conseillers se disputaient les provinces du royaume, n'ayant d'autre soucis que leur profit personnel.
Sogolon les railla publiquement en leur disant qu'ils devraient bientôt en venir aux armes pour défendre leurs prétentions mais qu'ils devraient eux-mêmes brandir le bronze implacable pour cela car la Garde des Lanciers ne répondait qu'à son seul capitaine, selon la volonté de la défunte reine qui avait très tôt remarquer la qualité et la loyauté du jeune homme.
Sogolon leur fit savoir que l'armée n'entrerait donc en action que pour chatier les traitres et prendre leur têtes pour les présenter au roi le jour de son couronement, puis il quitta le palais qu'il jugeait souillé par la convoitise de si mauvais sujets.

Ceux-ci ne perdirent pas de temps face à la promesse du Capitaine et dilapidèrent la fortune du royaume pour monter une armée parallèle, se voyant soudain alliés face à un ennemi commun si redoutable.
Sogolon prit alors la décision de définitivement détacher la Garde du pouvoir dysnatique et créa ainsi l'Ordre des Lanciers du Soleil, ayant pour mission de défendre Elona contre toute menace, interne ou externe au royaume.
Les Lanciers constituèrent alors une armée autonome, libre de toute allégeance, et ne répondant qu'à ses seuls maréchaux de guerre.
Mais leur nombre était restreint et, qui plus est, tous n'avaient pas suivi Sogolon dans sa scission et beaucoup avaient rejoint l'armée régulière d'Elona.
Sogolon ne chercha cependant pas à augmenter ses éffectifs, ne jugeant pas à perte ceux qui l'avaient trahi et plaçant au dessus de tout la loyauté de ses fidèles.
Il alla en outre chercher conseil auprès du sage Ventari qui lui prédit:
L'heure approche où tes centaines affronteront des milliers et gagneront ainsi une gloire qui traversera les siecles, et avant la fin tes yeux seront témoins de cela car les Cinq leur accorderont pour un bref instant de plonger dans l'avenir.
L'époque est au changement et Elona telle que tu l'a connu et aimé ne sera plus. Quand montera sur le trone le grand Turai, dont la vaillance ne pourra se comparer qu'à la tienne, le royaume sera brisé, mais non détruit car de par la liberté que tu as prit pour tes Lanciers, l'ordre et la paix survivront.
Mais pars à présent, chétif humain, car à ce que me semble l'héritier est en péril. Ceci n'est pourtant point un adieu car nous nous reverrons en ce jour qui sera pour toi le dernier.

Sogolon rejoignit donc ses troupes et là plusieures nouvelles l'attendaient:
L'héritier ayant atteint l'âge de régner, il avait revendiquer la couronne mais le Conseil se refusait à reconnaître son lignage, affirmant que Sogolon avait assassiner le vrai descendant de la reine.
Ayant révélé ainsi sa position, le jeune garçon courrait un grand danger car l'armée Dynastique marcha immédiatement sur Vabbi avec pour ordre de chatier l'imposteur.
Cependant, ayant appris que toutes les troupes du royaume était dans le nord, les pirates Kournan entamèrent aussitôt une campagne de pillage et déjà le sud d'Elona était en flammes.

Les Lanciers du Soleil établirent donc leur campement en la vallée de Vehtendi pour interdire passage aux troupes dynastiques. Sogolon comptait dans ses rangs quelque deux mille guerriers, tous braves et rompu aux arts de la guerre.
Mais le Conseil leur opposait une trentaine de milliers d'hommes et l'issue du combat semblait inévitable.
Sogolon harangua alors ses troupes en leur tenant ce discours: Lanciers, en ce jour la Roue de Feu nous accorde sa faveur, car elle nous donne la chance de combattre et mourir pour la défense de notre roi et de notre terre. Nous affrontons une armée faite de mercenaires, assoifée de richesses car leur dirigeants ont ce même vice qui avilit l'humain et le rabaisse. La bravoure et l'honneur sont étrangers à ses hommes et seront notre pour l'éternité. L'Ordre des Lanciers du Soleil ne périra jamais car il est le seul garant de paix et de liberté pour tous.
Bientôt le Soleil blanchira nos ossements en cette vallée et cela est une douce récompense car l'astre de lumière sera le toit de notre tombeau.
L'heure approche mes frères, soyez prêts.
Puis voyant la poussière s'élever à quelques distances il ajouta:
Eloniens, soyez des hommes et combattez ! Que le bouclier repose sur le bouclier, que la lance repose sur la lance et que l'homme repose sur l'homme. Luttez jusqu'au bout et souvenez-vous de l'intrépide vaillance !
Et tous hurlèrent leur joie de connaître une telle fin.

L'armée dynastique était en vue et Sogolon allait reprendre sa place dans les rangs quand, levant les yeux vers la falaise située derrière les Lanciers, il vit Ventari avec à ses côtés le jeune prince. Le centaure fixait de ses yeux sans âge le Capitaine qui comprit qu'il vivait sa dernière bataille et son dernier jour, comme l'avait prédit Le Sage. Mais la joie et la reconnaissance l'emplissaient car il sut que Ventari, venu assister au combat, assurerait désormais la sécurité du prince.
Sur un ordre Sogolon fit donc prendre position aux lancier qui chargèrent aussitôt dans une clameur assourdissante. Le combat fit rage durant trois jours et les hommes tombaient sans cesse. Le Capitaine était toujours à la tête des Lanciers et les rameutait inlassablement à lui pour une nouvelle charge. Ses blessures étaient nombreuses et profondes, tant et si bien que son armure, d'un blanc immaculé, semblait être d'un rouge sombre.

Il lutta avec courage et honneur tout au long du combat s'acquérant en ce triste jour une éternelle gloire mais à la fin il tomba, succombant à ses blessures et on le transporta dans la tente de commandement. Mais ceci n'arriva qu'au moment où les Protecteurs d'Elona s'étaient assuré de la victoire car si leur nombre ne dépassait desormais pas les mille, leurs adversaires en comptaient encore moins car grande était la valeur des Lanciers du Soleil.
On allongea Sogolon sur son lit où il féllicita ses lieutenants et leur donna ses dernières instructions, sentant venir sa fin. Entra alors Ventari suivi de l'héritier et le centaure fit l'éloge du courage et de la loyauté du Protecteur, disant au prince de ne pas oublier le sacrifice des Lanciers. Puis il conseilla qu'on laisse Sogolon se reposer et qu'on rassemble les hommes car il restait beaucoup à faire.
Les lieutenants furent intrigués de ces propos mais lui obéirent et l'armée des Lanciers vint à eux, tout en surveillant les prisonniers.
Ventari exigea alors leur libération, et devant les cris de protestations il leur conseilla d'envoyer des éclaireurs au sud, ce que l'on fit.
Ils revinrent avec de sombres nouvelles: une nuée de pirates approchait pour se repaître du cadavre d'Elona, privée d'une puissante armée.
Ventari ordonna alors aux survivants: libérez les captifs et armez les, chaque épée, chaque lance est désormais indispensable. Allez ensuite vite en forêt et ramenez des pieux de bois en grande quantité, pieux que vous planterez ici en ordre de bataille et à chacun d'eux vous attacherez un guerrier tombé. Puis vous vous placerez ensuite en avant de cette armée et vous y tiendrez prêts pour un nouvel assaut. Faites vite car la survie d'Elona en dépend.

Les préparatifs furent promptement achevés et Ventari eut alors à disposition l'illusion d'une force de plus de trente mille hommes à opposer aux vingt mille pirates. A cet instant Sogolon sortit de sa tente, attiré par le bruit, et une lumière d'incrédulité et de bonheur se vit dans ses yeux. Contemplant l'armée dréssée devant lui, il eut dans son agonie la vision d'un Ordre des Lanciers immortel, invincible, qui ralliait à sa cause ses ennemis d'hier pour en faire ses frères d'armes.
Il vit ses guerriers tombés au combat à nouveau debout, en ordre de bataille et prêt à défendre le royaume. Le bonheur le submergeait et les larmes affluaient sur son dur visage. Il finit par dire: Quel prodige est-ce là, Ventari ? Assurément la couronne est en sureté avec un protecteur tel que toi, ô centaure, bien que la Roue de Feu doit avoir aussi apporté son aide dans ce miracle.
Et Ventari lui répondit: Protecteur est le titre qui te revient, Sogolon. Et ce prodige est également le tien car ton courage et ta légende feront se dresser comme aujourd'hui une quantité innombrable de Lanciers au travers des âges de ce monde et tout cela grace à toi qui a sauvé l'Ordre.

Les torches des pirates se dessinaient au loin dans la nuit naissante et Sogolon les voyant prit alors sa lance et rejoignant ses hommes il hurla "Elona !", et sur ce mot il mourut. Mais son cri fut repris par les quelque deux mille survivants qui en firent un clameur qui déchira les cieux comme si trente mille gorges l'avaient poussé.
Les pirates voyant dans l'obscurité grandissante une telle armée mû par une telle rage s'arretèrent net. Ventari galopa alors vers eux jusqu'à portée de voix et leur tint ces propos:
Voyez moi et reconnaissez l'Immortel Ventari. Retournez en vos repères secrets, regagnez vos îles car j'ai par mon pouvoir relevé les morts. Ceux qui hier s'entretuaient sont aujourd'hui frères, unis dans la défense de la terre sacrée d'Elona. Et je jure que bientôt vous viendrez grossir nos rangs si vous cherchez bataille aux fils de la Roue de Feu.
Les pirates, effrayés par ce qu'ils voyaient, ce qu'il entendaient et ce qu'il savaient de Ventari, se débandèrent et firent demi tour pour ne pas reparaître avant longtemps et jamais en si grand nombre et avec une telle témérité.

Ventari accompagna l'héritier jusqu'à Kamadan où fut transférée la capitale, Fahranur ayant été mise à sac, et il couronna lui-même le prince qui monta sur le trone sous le nom de Jahnus. Le nouveau monarque fit juger le Conseil qui fut condamné et éxécuté et on lui présenta les têtes des traitres comme l'avait promis Sogolon.
Jahnus se révéla être un souverain juste et avisé, étant conseillé dans les premières années de son règne par le Sage Centaure.
Mais nul ne devait oublier Sogolon le Protecteur, pilier de la nation Eloniene et fondateur de L'Ordre des Lanciers du Soleil; et sa gloire rayonne encore aujourd'hui, telle la Roue de Feu qu'il aimait tant.


http://img86.imageshack.us/img86/4671/mediumatlantisblog21gvdi2.jpg


Références:
Petite inspiration du côté de la superbe trilogie de Michel Rio: Merlin, Morgane, Arthur, chaque volume ne dépassant pas les 200 pages, même le plus feignant des lecteurs pourra découvrir ces livres.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés