L'Agora

Politique et économie en Chine

Répondre
Partager Rechercher
Et si c'est "pourrir la vie de leurs concitoyens tout en donnant au gouvernement les justifications pour conduire une politique sécuritariste et en décrédibilisant les mouvements sociaux", alors là, ils sont encore champions du monde.
Les armes utilisées par les manifestants à HK
https://www.cnews.fr/monde/2019-11-1...ng-kong-899975

Certaines sont létales... Pas mal de journalistes montrent que le niveau de nervosité de la police est très élevé (cris, insultes...). Si un policier est tué, ce qui est désormais loin d'être un risque nul, ça peut provoquer l'étincelle.
C'est aussi ce que je crains.. A vrai dire j'étais même un peu soulagé de lire ce matin qu'il n’y avait pas eu de massacre pendant la nuit dans l'université assiégée. Mais je sais pas jusqu'à quand ça va durer...
Citation :
Publié par ClairObscur
C'est aussi ce que je crains.. A vrai dire j'étais même un peu soulagé de lire ce matin qu'il n’y avait pas eu de massacre pendant la nuit dans l'université assiégée. Mais je sais pas jusqu'à quand ça va durer...
J'ai d'abord lu le fil sur l'Iran par mégarde, et j'ai cru que le carnage avait commencé. Ouf, c'étaient juste les manifestants iraniens qui se font massacrer par centaines, tout va bien...
Aller pour parler d'un sujet plus anecdotique mais pas forcément plus glorieux pour la Chine, un scientifique chinois vient de se faire prendre la main dans le pot de confiture pour avoir falsifié massivement ses résultats scientifiques.

Mais attention, il ne s'agit pas de n'importe quel scientifique chinois, Xuetao Cao est une véritable star en Chine, docteur en médecine et en science, président de l'université de Nankai (une des universités d'élite "double first class"), président de l'académie chinoise des sciences médicales, mais aussi membre de l'académie des sciences allemandes, des académies de médecine française, américaines et britanniques, de l'organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO), honoré par la revue Nature et j'en passe.
Il a même fait une allocution le 13 novembre sur la science chinoise diffusé nationalement. Le sujet ne s'invente pas : l'intégrité scientifique.

On en est à 54 publications falsifiées, mais le compteur ne cesse d'augmenter au fur et à mesure que sa production est explorée par des debunkers. A noter que les alertes initiales sont arrivées anonymement par l'autre côté du grand firewall.

Après que le sujet Twitter sur ces falsifications ait été posté sur Sina Weibo et généré rapidement 1000 reposts et 60000 vues, il a été censuré.

https://www.scmp.com/news/china/soci...after-research
C'est culturel. Je suis sorti à une époque avec une italienne qui dirigeait un labo de recherche pharma en France, et elle maudissait les échanges d’étudiants avec la Chine pour cette raison (et elle ne pouvait pas s'y opposer pour éviter de se faire emmerder par rebond par le Quai d'Orsay, because y a des accords).
@ Borh,

quand tu parles de falsification, tu parles de plagiat ou carrément de falsification des résultats de ses recherches ? Dans ce cas, elles n'auraient aucune valeur ?

Ouch
Citation :
Publié par meryndol
@ Borh,

quand tu parles de falsification, tu parles de plagiat ou carrément de falsification des résultats de ses recherches ? Dans ce cas, elles n'auraient aucune valeur ?

Ouch
Non c'est pas du plagiat mais de la manipulation d'image principalement. Est-ce qu'il leur reste malgré tout une valeur, il est pour le moment difficile de le dire, ça va être long à vérifier.
vous avez vu les images des étudiants qui s'échappe de l'université ?
https://www.lemonde.fr/international...9627_3210.html

C'est dingue comme situation entre ça, les arcs, la catapulte qu'ils ont fabriqués, et les feus qu'ils ont allumés un peu partout pour repousser les flics....
C'est fou d'imaginer les risques qu'ils prennent, qui aurait imaginé ça en parlant des hong-kongais y a encore quelques mois.
ca n'est helas pas tout, il y a aussi le revers de la médaille :

La chine viens de déclarer "osef des lois de HK , on va faire ce qu'on veut" :

https://edition.cnn.com/2019/11/19/a...-st=1574183653

Arrestations plus que violentes des etudiants de l'université :


et déportations vers la chine des HK arrêtés, surement dans des camps :

https://www.taiwannews.com.tw/en/news/3819595

Le monde fait semblant d'etre indigné et ferme les yeux , la chine met la seconde.

Entre la syrie et ca, on voit vraiment la décadence de "l'hégémonie occidentale" et la disparition de son pouvoir diplomatique. Qui disait que c'etait une bonne chose encore ?

Dernière modification par jaxom ; 19/11/2019 à 18h29.
Bah en même temps c'est le moment rêvé.

Avec Trump la crédibilité américaine est proche du zéro absolu et après leur trahison des Kurdes leur opinion sur les droits de l'homme est une vaste blague, l'Europe quand à elle est empêtrée dans ses problèmes intérieurs et le Brexit et traverse une grosse crise d'identité...

Donc du coup la Chine , L'inde, la Russie en profitent. Et avec Trump qui vient de demander au Japon et à la Corée du Sud de payer pour la présence des troupes américaines chez eux, je serais Taiwan je commencerais à me faire un sacré mouron.
Citation :
Publié par Aloïsius
On sait de quoi la Chine accuse l'employé du consulat qu'elle a arrêté :
https://edition.cnn.com/2019/08/23/a...hnk/index.html

Il lui est reproché d'avoir sollicité une prostituée, un type d'accusation fréquemment employé par le régime. Ce qui est important de noter, c'est qu'il a été arrêté dans la gare de Kowloon. Autrement dit, à Hong-Kong, où la police chinoise peut désormais opérer, la gare étant en partie régie par les "lois" chinoises.
Pour la première fois il s'est exprimé. Visiblement les services secrets pensaient que c'était le "mastermind" de la contestation et qu'il a fait ça au service du Royaume Uni.
Il a été torturé pour avouer. Et il a vu d'autres jeunes Hong Kongais dans la prison où il était
https://www.bbc.com/news/av/world-as...tured-in-china
Citation :
Publié par Meine
En fait les mecs sont vraiment pas chaud pour vivre en Chine communiste : https://www.lefigaro.fr/internationa...cales-20191124

Ca dépasse de loin le cadre des étudiants retranchés.
J'ai un peu peur de la réaction de la Chine, s'ils envoient l'armée, comment réagiront les autres pays ? Tout le monde risque de se coucher car économiquement un peu tenu par les couilles...
Citation :
Publié par Doudou Piwi
J'ai un peu peur de la réaction de la Chine, s'ils envoient l'armée, comment réagiront les autres pays ? Tout le monde risque de se coucher car économiquement un peu tenu par les couilles...
Le résultat du vote a du être largement anticipé, faut se rappeler qu'il y avait 2 millions de personnes qui sont sorties dans la rue lors des premières manifestations, c'est dix fois plus que l'ensemble des GJ par exemple.

C'est le début des fêtes de fin d'année, avec le Black Friday cette semaine, il ne faut surtout pas détourner l'attention des consommateurs de cet objectif majeur

Dernière modification par Jet ; 25/11/2019 à 07h22.
Citation :
Publié par Jet
Le résultat du vote a du être largement anticipé, faut se rappeler qu'il y avait 2 millions de personnes qui sont sorties dans la rue lors des premières manifestations, c'est dix fois plus que l'ensemble des GJ par exemple.
Je suis pas sûr que les résultats étaient si anticipés. La thèse des médias chinois, c'est que la majorité silencieuse est du côté de Pékin. Le Global Times couvrait jusqu'à hier ces élections avec un certain enthousiasme. Que disait les sondages avant le vote, je ne sais pas.
Aujourd'hui le Global Times explique que la victoire du camps pan-démocracy n'est pas si importante que ça (17 des 18 districts ont pourtant basculé) et qu'il ne faut pas "politiser" les résultats.

C'est pas dit dans l'article du Figaro, mais les élections de district n'ont pas un grand impact politique. Les élus ont en charge de gérer la propreté dans la rue, les trajets de bus, les travaux de voirie. C'est surtout un message que les électeurs ont envoyé, mais le gouvernement de HK et Pékin sont libres de ne pas l'écouter.

Dernière modification par Borh ; 25/11/2019 à 07h49.
Il est possible aussi qu'il n'y ai aucune réaction de Pékin et même que cette forme de reconnaissance, de légitimité issue du vote apaise finalement quelque peu les violences.
Si le gouvernement de HK et Pékin n'en tirent aucune conclusion, à mon avis, ça risque d'aggraver les violences, ce sera la preuve que la voie pacifique ne mène à rien.
Observer la réaction de Pékin va être intéressant. Pékin ne peut plus prétendre maintenant être du côté de HK, la vraie, celle de la majorité silencieuse.

Les élections importantes, c'est pour le legco l'année prochaine, mais il n'y a que 40% des sièges qui sont attribués par voie démocratique.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
La seule option "pacifique" de Pékin que je vois, c'est de faire le dos rond, de laisser couler le truc et d'envoyer des chinois continentaux en masse à Hong Kong. Mais vu le prix du foncier la-bas, je suis pas sûr que ça soit faisable
C'est déjà le cas, le parti a envoyé un million de Chinois depuis la rétrocession en 97. C'est aussi ça qui rend fou les Hong-kongais (en dehors du choc culturel, relatif mais réel, ça a accentué la pression immobilière).
Citation :
Publié par Meine
C'est déjà le cas, le parti a envoyé un million de Chinois depuis la rétrocession en 97. C'est aussi ça qui rend fou les Hong-kongais (en dehors du choc culturel, relatif mais réel, ça a accentué la pression immobilière).
Beh visiblement, c'est pas suffisant vu les résultats… faudrait que les chinois continentaux fassent 10 enfants par couple alors que la, ils ont un taux de natalité foireux… ou alors, faudrait qu'ils fassent déplacer les hongkongais en Chine continentale, ce qui mettrait aussi le feu aux poudres. Et ça pourrait se retourner contre eux, d'ailleurs.
La Chine est une dictature communiste, elle voit à long terme, elle n'est pas pressée. C'est moche mais quoi qu'il arrive Hong Kong est foutu, si le problème ne se règle pas militairement à court terme, il se règlera démographiquement à long terme.
Citation :
Publié par Meine
La Chine est une dictature communiste, elle voit à long terme, elle n'est pas pressée. C'est moche mais quoi qu'il arrive Hong Kong est foutu, si le problème ne se règle pas militairement à court terme, il se règlera démographiquement à long terme.
Vi c'est ce que l'on disait de l'allemagne nazie a une époque, de l'espagne franquiste, du chili de Pinochet... heureusement certains se sont battus et le temps a aussi fait son œuvre dans un autre sens...
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés