L'Agora

Politique et économie en Chine

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Pile
Pour le moment, rien que sur ce point, elle est bien à la traîne. La chine a surtout pour elle son nombre, à l'heure actuelle. Ils cherchent d'ailleurs à tout prix à réduire le gouffre technologique mais ce n'est pas encore ça.
J'ai l'impression qu'ils vont vite quand même. Et une bonne part de "notre" (occidentaux) supériorité repose sur des brevets ... qui ne sont pas inviolables. Mais dans le domaine précis des armées je vous fais confiance et aussi dans l'armée US, quand même.
Mais bon malgré tout je ferais gaffe à pas non plus surestimer les forces US uniquement sur leurs budgets, vu comme ils sont déployés et rétifs à perdre des hommes en trop grand nombre. Ils pourront pas trop compter sur les russes pour faire bouclier et chair à canon ce coup ci ... (quoique avec les russes ...) Et puis dans l'histoire les dominations finissent par être contestées, quand on est premier on ne peut que redescendre. En 1939 les USA n'étaient pas non plus ultra dominants mais ils avaient la base productive, le marché interne qui leur a permis de construire l'armée la plus gigantesque et rafler la mise', la Chine n'est elle pas "proche" de leur faire ce coup là?

Politique fiction bien sûr si on repartait sur des armées gigantesques et des économies de guerre ... qui pourrait produire le plus, tenir le coup. L'avantage des USA c'est de frapper avant que l'autre ne puisse être suffisamment fort pour riposter ... mais ils peuvent pas politiquement / médiatiquement. Quand j'entends que d'ici 10 ans ça sera plus possible ... je me dis que c'est fort probable. Et du coup je me demande si les USA vont pas frapper d'une manière ou d'une autre avant, et peu importent les conséquences.

Plus généralement la zone asiatique dans son ensemble, dont la Chine est le plus gros morceau mais n'oublions pas l'Inde le Japon etc ... est la zone la plus peuplée et la plus dynamique économiquement du monde, et va le devenir de plus en plus à priori. A un moment la domination occidentale ne tiendra que par la force ... ou s'amenuisera. Et c'est peut être pas "la fin du monde" mais un monde moins stable et moins impérial, ou avec 2, 3 ... voire plus grands empires. La Chine n'a pas que des torts. La domination US sur le commerce pacifique se comprend et est critique pour eux, mais ce n'est pas l'intérêt de la Chine, et celle-ci n'a aucune raison de plier éternellement. Faudra trouver un modus operandi, avec ou sans guerre.

Dernière modification par Don Patricio ; 14/10/2021 à 23h01.
L'URSS en 1941 c'est quasiment 200 millions d'habitants, et en pleine croissance, quand les USA n'en comptait que 130 millions.

La Russie aujourd'hui c'est 145 millions en déclin constant quand les USA en ont 300 millions.

Du coup, compter sur les russes pour se la jouer Armée rouge stalinienne avec manpower illimité, au delà du fait que les russes sont bien plus pro-chinois que pro-américain, ça me semble plus qu'illusoire.

Pour le manpower illimité, les US feraient bien mieux de chouchouter l'Inde, plus proche d'eux et bien plus en capacité d'agir de la sorte.
Citation :
Publié par Ghalleinne
Pour le manpower illimité, les US feraient bien mieux de chouchouter l'Inde, plus proche d'eux et bien plus en capacité d'agir de la sorte.
Ca fait un moment qu'ils le font. Les deux l'ont bien compris qu'ils ont besoin l'un de l'autre.

Pour Russie X Chine. Ca ne va pas trop loin ama. C'est comme Russie X Iran. des alliances, des ententes, mais ils ne vont pas mobiliser tout le pays pour venir les sauver. Wagner au max.
Quelque part la guerre est commencée sans être déclarée dans le sens où la Chine a 10/15 ans pour devenir une puissance inarretable de par sa production et ses capacités de recherche, espionnage, progression capitaliste.
Inversement les USA ont à contrecarrer ces plans, et trouver des prétextes pour éventuellement une frappe massive tant que c'est possible ou créer suffisamment de troubles pour enrayer, enliser la Chine.
Les 2 en sont conscients et dans une volonté de domination de la zone.
Et ce ne sont pas les seuls acteurs du jeu.

C'est clair que ça incite pas à l'optimisme et il est probable que les chinois ne seront pas les seuls à envenimer la situation. L'hostilité US est affichée.
https://www.bloomberg.com/news/artic...at-state-firms
On ne sera pas surpris, vu la mentalité de ces individus, mais il apparait que des centaines de cryptomineurs syphonnaient l'électricité des institutions publiques alors même que le pays souffre d'une crise énergétique, qui met à l'arrêt un paquet d'usine.
Citation :
Jiangsu found about one-fifth of some 4,500 internet protocol addresses associated with illegal mining activity belonged to public institutions, according to the media outlet The Paper, which cited provincial communications authorities. Some 260,000 kilowatt hours of electricity were being used per day, the newspaper added.
260 000 kw/h volés chaque jours, dans le Jiangsu, ce n'est pas énorme toutes proportions gardées, mais c'est le geste qui compte comme on dit. Après, voler l'Etat chinois, pour une fois... Cheh comme diraient les Ouighours s'ils parlaient français.
Citation :
Publié par Pile
Pour le moment, rien que sur ce point, elle est bien à la traîne. La chine a surtout pour elle son nombre, à l'heure actuelle. Ils cherchent d'ailleurs à tout prix à réduire le gouffre technologique mais ce n'est pas encore ça.
La Chine a coiffé au poteau tous les occidentaux sur la maîtrise de la 5G, ils ont leur propre station spatiale, leurs propres ordinateurs quantiques, leurs propres projet de fusion nucléaire.
Pour toute l'électronique grand publique, ils sont au niveau des Coréens et des Japonais (pour moins cher) et largement au dessus des Européens.

Dans mon domaine à moi, la génétique, les derniers benchmarks montrent que leurs séquenceurs (MGI) produisent des séquences ADN de meilleure qualité que le leader américain (Illumina). Et pour 3 fois moins cher.


A un moment, faut arrêter de les sous estimer. Ils sont pas (encore) leader dans tous les domaines mais non y a certainement pas un gouffre technologique entre eux et nous. Ils ont toutes les cartes en main pour avoir la suprématie technologique, le nombre et des travailleurs bien formés. La seule chose qui pourrait les en empêcher, c'est eux même et un pouvoir actuel qui semble moins pragmatique que les précédents
La Chine forme chaque année plus d'ingénieurs que tous les pays occidentaux réunis. Regardez aussi les classements PISA et autres : pendant que le niveau d'instruction s'effondre chez nous (la France est le pays le plus gravement touché je pense), ils sont -avec les autres pays asiatiques- loin devant.
Alors, oui, la créativité, l'esprit critique etc. Mais la créativité sans ingénieurs, sans techniciens, ça ne sert pas à grand chose, sauf à se contenter de l'industrie de la mode. Et encore.
Quand à l'esprit critique d'une jeunesse ravagée par les complotistes, les islamistes et autres idéologies débiles, c'est pas tellement plus performant que le nationalisme rouge promu par Xi Jiping.
Citation :
Publié par Borh
La Chine a coiffé au poteau tous les occidentaux sur la maîtrise de la 5G, ils ont leur propre station spatiale, leurs propres ordinateurs quantiques, leurs propres projet de fusion nucléaire.
Pour toute l'électronique grand publique, ils sont au niveau des Coréens et des Japonais (pour moins cher) et largement au dessus des Européens.
Alors, absolument pas Borh.

D'une part, ils n'ont coiffé personne sur la 5G, elle se développe peu ou prou partout, la différence est le réglementaire. La seule vraie question : voulons nous des appareils de cœur de réseau 5G made in China ?

Pour ce qui est de la station spatiale, c'est à mi chemin entre skylab et MIR, soit des technologies des années 70 envoyées dans l'espace dans les années 80.

Pour la fusion, ils ne sont nulle part, leurs prototypes ne sont pas plus avancés que les tokamaks en fonctionnement dans l'occident ou en Russie. D'ailleurs, leur principal réacteur est un projet annexe d'ITER et a été construit en collaboration avec l'ensemble des pays participant à ITER.

Enfin, pour l'électronique grand public, les chinois ne sont à ce jour que des exécutants et des assembleurs. Même leurs cores kirins ne sont ni plus ni moins que des core ARM Cortex produits sous licence.

Si on regarde la vérité des faits : aucun processeur développé 100% en Chine n'est efficace. Et ce qu'ils produisent est à des années lumières en terme de R&D de ce que, par exemple, ARM réalise ( ARM qui est anglais ).

Non, la seule force de la Chine, c'est sa capacité de production. Pas sa capacité de conception. Sinon, ça ferai longtemps qu'ils auraient de vrais radars de conduite de tir made in china ( et non des Phazotron russes plus ou moins bidouillés ), ou des réacteurs qui fonctionnent ( y'a qu'à voir la brique qu'est le J20 ).

Je le maintiens, la vision qu'on peut avoir de la Chine au travers de son outil industriel est très éloignée de la réalité de sa capacité de conception et d'innovation. Sinon ils ne s'emmerderaient pas à envoyer des étudiants/ingénieurs - espions par milliers dans les grandes universités occidentales et les industries de pointe.
Tout ceci repose beaucoup sur les brevets et la capacité d'espionner / copier, alors oui la capacité d'innovation n'est pas la même (et la liberté qui y préside non plus) mais on disait la même chose du Japon dans les 60's/70's puis de la Corée dans les 80's. C'est un peu l'héritage du "ils font des t-shirt nous le design" de Hollande, qui est quand même une vision plus ou moins raciste / hautaine. (sans vouloir t'accuser d'être dans cet esprit, c'est pour la discussion). Bah non ils font nos smartphone et ils achètent nos ports, aéroports aussi. Globalement la montée en puissance n'est pas que quantitative mais aussi qualitative.

Et faut pas oublier non plus que nos (USA principalement) capacités d'innovation sont aussi largement dues à l'aspiration des cerveaux du monde entier. associées à des capitaux facilement mobilisables. En particulier aux USA leur propre système scolaire produit pas tant de grands génies que ça (sauf peut être commercialement), ils importent d'Europe, de Russie, d'Inde et d'ailleurs leurs grands cerveaux, en tout cas une bonne partie. Dans une large meswure la réussite US est une réussite de cerveaux "européens" américanisés parce que ce pays leur offrait la liberté et les moyens (surtout à l'époque 45-70) et maintenant mondiaux.

J'oscille un peu entre la vision de Bohr et la tienne en fait. Il est vrai que les chinois, et même les japonais quelque part, n'ont pas la même créativité / capacité d'innover, ou pas autant, mais cette capacité ne tient qu'un certain temps, de plus en plus court, et de par la plus ou moins bonne volonté des acteurs de respecter les brevets (ce que la Chine respecte disons aléatoirement) dt de garder secrets / non copiables leurs innovations "de rupture".

Dernière modification par Don Patricio ; 15/10/2021 à 20h53.
Citation :
Publié par Aratorn
Alors, absolument pas Borh.

D'une part, ils n'ont coiffé personne sur la 5G, elle se développe peu ou prou partout, la différence est le réglementaire. La seule vraie question : voulons nous des appareils de cœur de réseau 5G made in China ?

Pour ce qui est de la station spatiale, c'est à mi chemin entre skylab et MIR, soit des technologies des années 70 envoyées dans l'espace dans les années 80.

Pour la fusion, ils ne sont nulle part, leurs prototypes ne sont pas plus avancés que les tokamaks en fonctionnement dans l'occident ou en Russie. D'ailleurs, leur principal réacteur est un projet annexe d'ITER et a été construit en collaboration avec l'ensemble des pays participant à ITER.

Enfin, pour l'électronique grand public, les chinois ne sont à ce jour que des exécutants et des assembleurs. Même leurs cores kirins ne sont ni plus ni moins que des core ARM Cortex produits sous licence.

Si on regarde la vérité des faits : aucun processeur développé 100% en Chine n'est efficace. Et ce qu'ils produisent est à des années lumières en terme de R&D de ce que, par exemple, ARM réalise ( ARM qui est anglais ).

Non, la seule force de la Chine, c'est sa capacité de production. Pas sa capacité de conception. Sinon, ça ferai longtemps qu'ils auraient de vrais radars de conduite de tir made in china ( et non des Phazotron russes plus ou moins bidouillés ), ou des réacteurs qui fonctionnent ( y'a qu'à voir la brique qu'est le J20 ).

Je le maintiens, la vision qu'on peut avoir de la Chine au travers de son outil industriel est très éloignée de la réalité de sa capacité de conception et d'innovation. Sinon ils ne s'emmerderaient pas à envoyer des étudiants/ingénieurs - espions par milliers dans les grandes universités occidentales et les industries de pointe.
La Chine s'appuie sur des technologies occidentales existantes car ils ne vont pas réinventer la roue. Tous comme les mathématiques occidentales se sont appuyés sur les Arabes et les Indiens. Les armes à feu viennent de chine, les occidentaux les ont copiées et dépassées. Leurs processeurs s'appuient sur des technologies ARM ? Oui, comme Qualcomm ou Apple. Est-ce que ça rend Apple et Qualcomm à la rue ? Bah je l'ai jamais entendu.
Sur la 5G, Huawei était archi leader, jusqu'aux sanctions américaines.

C'est faux de dire que les Chinois ne sont que des assembleurs. Sur les derniers téléphones Huawei, la majorité des pièces sont Chinoises. Ils savent faire des écrans, des modules photos de l'optique aux capteurs, des processeurs. Les télés TCL (actuellement 2ème derrière Samsung, mais probable futur leader) utilisent des dalles TCL.

Je peux te dire que sur les séquenceurs ADN, ils ont rattrapé et dépassé les Américains. Est-ce qu'ils l'ont inventé de 0 ? Pas du tout, ils ont racheté et plus ou moins copié des technologies existantes, qu'ils ont amélioré pour finalement dépasser les américains. Et il n'y a strictement aucune raison pour qu'ils ne soient pas capables de faire de même dans les autres domaines avec le temps.

En juillet, l'ordinateur quantique le plus puissant était chinois.
China demonstrates most powerful quantum computer (cosmosmagazine.com)

La plus grand radiotélescope terrestre à un seul appareil est chinois (le FAST) et les occidentaux sont obligés de payer la Chine pour pouvoir s'en servir (d'autant plus depuis la fin d'Arecibo)
Gigantic Chinese telescope opens to astronomers worldwide (nature.com)

Après ils ne sont pas leaders en tout, c'est ce que j'ai dit. Oui, ils continuent d'envoyer des étudiants apprendre à l'étranger, et c'est plutôt le signe qu'ils mettent le paquet pour nous rattraper et nous dépasser.

C'est un truc assez français de croire que pour être meilleur, faut partir de 0 plutôt que commencer par copier. J'en ai l'expérience.

Dernière modification par Borh ; 15/10/2021 à 21h47.
Je rejoins aussi Aloisius c'est aussi pour le futur qu'on peut s'inquiéter quand on voit la discipline et la volonté d'apprendre, de rattraper, d'être le meilleur qui règnent dans les écoles asiatiques, et nos propres écoles ... qu'ils rejoignent de toute façon.

Oui on a pour l'instant la prime de l'innovation mais il n'y a aucune raison que les futurs génies n'émergent pas dans la moitié de l'humanité qui se donne de réels moyens éducatifs, et moraux (quoi qu'on pense de leur morale) et non pas uniquement financiers. On a nous aussi à apprendre ou ré-apprendre de l'Asie j'en suis persuadé. Qui réussit le mieux aux USA dans les écoles, et notamment en sciences?

Et tout à fait d'accord avec toi Bohr les chinois partagent avec les américains un réel pragmatisme technique, scientifique, ils ne repartent pas de zéro du tout, ils copient ils échouent / modifient 100 fois puis ils réussissent, comme les américains le font. Nous cherchons sans cesse le système parfait avant de commencer les essais ... les 2 visions se complètent aussi. Les français dans ce côté conceptuel, abstrait, souvent agaçant pour les "action men" ont aussi leur avantage particulier. Il y'a tout de même aussi une prime à la liberté qui existe, les grands génies de leur époque émergent en général là ou leur capacité de remise en question de l'ordre établi est le mieux toléré et favorisé, là dessus la Chine reste très clairement en retard et les USA en pointe. Et je crois que c'est là dessus que s'est fondée la supériorité occidentale sur de longs siècles sur une Chine qui était pourtant la nation la plus avancée du monde durant des millénaires. Et ça reste encore le cas, la Chine peut devenir un nouvel empire "à côté" mais pas un empire dominant pour l'instant. Clairement j'oscille entre ces 2 visions, oui la Chine va redevenir un gros empire asiatique, mais non elle ne va pas dominer le monde, et elle n'en a pas pour l'instant les capacités du tout et probablement pas la volonté. Quelque part entre toutes les horreurs du monde, la liberté et les idées continuent de régner à long terme et les USA la représentent encore de loin devant la Chine.

A moins que n'advienne la "Chinese Democracy" mais dans ce cas elle commencera à mériter elle aussi de dominer. C'est pas pour demain à priori. Rien que ses proches voisins la détestent plus ou moins (et plutôt plus que moins) la Chine a encore des progrès en soft power considérables à faire, en philosophie si on va au coeur des choses. Le revival de l'ultra-nationalisme, a peu de chances d'être réellement efficace, de dominer. Sauf si on cède aux logiques totalitaires et de surveillance généralisée qui prévalent là bas, par pur intérêt de court terme. Ce qu'on fait ...
C'est un peu notre planche de salut face au matérialisme pur et dur. Pour l'instant la Chine perce économiquement par sa masse, mais pas par un dépassement conceptuel, philosophique, technique ... elle rattrape. Mais elle peut très bien un jour finir par percer et nous dépasser réellement. Et ce jour là avec ses centaines de milliers d'ingénieurs bien formés, bien disciplinés, bien balezes techniquement face à des fumistes occidentaux et leurs RTT et leur mentalité de branle-couille indisciplinés () ... si elle a un avantage technique il sera décuplé par ses capacités productives.
(et on se mangera la rancoeur asiatique x10 ... oui je projette )

Dernière modification par Don Patricio ; 15/10/2021 à 22h12.
Citation :
Publié par Aloïsius
La Chine forme chaque année plus d'ingénieurs que tous les pays occidentaux réunis. Regardez aussi les classements PISA et autres : pendant que le niveau d'instruction s'effondre chez nous (la France est le pays le plus gravement touché je pense), ils sont -avec les autres pays asiatiques- loin devant.
Alors, oui, la créativité, l'esprit critique etc. Mais la créativité sans ingénieurs, sans techniciens, ça ne sert pas à grand chose, sauf à se contenter de l'industrie de la mode. Et encore.
Quand à l'esprit critique d'une jeunesse ravagée par les complotistes, les islamistes et autres idéologies débiles, c'est pas tellement plus performant que le nationalisme rouge promu par Xi Jiping.
Oui. Quand eux poussent le bouchon très ( trop ) loin dans la compétitivité et l'excellence scolaire, en Occident on en est maintenant à se demander si foutre des mauvaises notes ne serait pas raciste et un signe de néo-colonialisme ou chai pas quoi. Le réveil va être très compliqué à ce niveau dans quelques années.

Dernière modification par ClairObscur ; 16/10/2021 à 11h46.
Citation :
Publié par Tormant
Et pendant ce temps là, l'occident "déconstruit".
Et ? La déconstruction c'est la moitié du travail de l'évolution. Il faut déconstruire puis reconstruire.

Alors je suis d'accord si on s'arrête a la déconstruction c'est une catastrophe mais empêcher toute déconstruction comme beaucoup d'état autoritaire ça l'est tout autant.
Citation :
Publié par Ed Wood
Et ? La déconstruction c'est la moitié du travail de l'évolution.
Non non. Quand les poissons tetrapodomorphes ont évolué en tétrapodes, ils ne sont pas d'abord redevenu des agnates. L'évolution procède certes parfois par la disparition progressive d'organes devenus superflus et tout aussi souvent par leur transformation en quelque chose d'autre. En revanche, elle ne procède jamais par la destruction ou la remise à zéro.

Plus globalement, j'ai appris pour des raisons professionnelles à me méfier considérablement des théories constructivistes et de leurs dérivées. En particulier dans le domaine de la sociologie, qu'ils ont dévasté.
Emission de France Culture sur le dernier rapport de l'IRSEM consacré à la Chine, qui a généré de vives contestations chinoises.
Synopsys :

Citation :
Ce rapport fait plus particulièrement état des moyens employés par la Chine pour étendre son influence à travers le monde, s’appuyant notamment sur les nouvelles technologies et la force de diffusion des réseaux sociaux. Sans obtenir un succès systématique, cette stratégie chinoise sert des intérêts économiques et politiques, mais surtout une ambition idéologique : faire tomber les puissances occidentales et remodeler le monde à son image.


Très intéressant.
Visiblement et malgré l'opacité du régime, il semblerait qu'il y ait d'énorme coupure de courant en Chine
https://www.lesechos.fr/monde/chine/...ourant-1355795

C'est assez fou de voir les effets décalés de la pandémie. parce que clairement cette déstabilisation que la Chine connait et le monde, c'est du à la pandémie. La question étant de savoir si c'est un effet temporaire ou si c'est parti pour durer. Déjà avec l'hiver qui s'annonce nous sommes qu'en octobre et la Chine a déjà des problèmes.... ça sent pas bon pour cet hiver.

Et puis ça va impacter le reste du monde, puisqu'on était déjà en flux tendu là le moindre jour d'arrêt des usines chinois, ça va foutre un sacré bordel dans les chaines de production au niveau mondial.
Finalement plus que les tensions sur le marché immobilier chinois, je me demande si la crise va pas éclater à cause de cette situation de pénurie parce qu'autant sur l'immobilier la contagion pourrait se limiter au marché chinois, mais sur les usines qui ne tournent pas faute de courant là c'est un autre sujet.


Citation :
Ce rapport fait plus particulièrement état des moyens employés par la Chine pour étendre son influence à travers le monde, s’appuyant notamment sur les nouvelles technologies et la force de diffusion des réseaux sociaux. Sans obtenir un succès systématique, cette stratégie chinoise sert des intérêts économiques et politiques, mais surtout une ambition idéologique : faire tomber les puissances occidentales et remodeler le monde à son image.
En même temps c'est ce que fait tout puissance, les russes ont bien essayé d'imposer leur modèle, les anglais un temps, les USA n'en parlons pas, la France pareil etc... La chine ne fait que reproduire ce que toute puissance économique et géopolitique fait. Le problème c'est quel modèle cette Chine exporte. Si la Chine était une démocratie avec ses spécificité mais une démocratie sur un modèle même USA, ça serait pas un problème. Mais là ce modèle est une horreur surtout qu'avec Xi ça prend des allures de régime à la Orwell.
Cela fait quelques temps déjà que j'explique que les dictatures chinoises et russes ne peuvent que souhaiter l'effondrement de l'Occident et l'installation de dictatures chez nous. Ardemment.
C'est valable aussi pour d'autres régimes ennemis, comme le Qatar ou l'Iran du reste, et ça le deviendra de toute puissance où la liberté, l'Etat de droit et la démocratie sont effacés. Les seules dictatures qui peuvent s'accomoder de nous sont les Etats faillis comme Haïti.
Citation :
Publié par Borh
La Chine a coiffé au poteau tous les occidentaux sur la maîtrise de la 5G, ils ont leur propre station spatiale, leurs propres ordinateurs quantiques, leurs propres projet de fusion nucléaire.
Pour toute l'électronique grand publique, ils sont au niveau des Coréens et des Japonais (pour moins cher) et largement au dessus des Européens.

Dans mon domaine à moi, la génétique, les derniers benchmarks montrent que leurs séquenceurs (MGI) produisent des séquences ADN de meilleure qualité que le leader américain (Illumina). Et pour 3 fois moins cher.


A un moment, faut arrêter de les sous estimer. Ils sont pas (encore) leader dans tous les domaines mais non y a certainement pas un gouffre technologique entre eux et nous. Ils ont toutes les cartes en main pour avoir la suprématie technologique, le nombre et des travailleurs bien formés. La seule chose qui pourrait les en empêcher, c'est eux même et un pouvoir actuel qui semble moins pragmatique que les précédents
Ce n'est pas sous estimer la Chine, c'est assez factuel : ils sont bien en dessous en terme de technologies militaires (avions, PA, SNA, SNLE, etc etc).
Ca ne veut pas dire qu'ils ne referont jamais le retard, mais à l'instant T ils en sont là.
Alors sur des domaines plus civils c'est peut-être différent.
Citation :
Publié par Aloïsius
Cela fait quelques temps déjà que j'explique que les dictatures chinoises et russes ne peuvent que souhaiter l'effondrement de l'Occident et l'installation de dictatures chez nous.
Je n'en suis pas certain. Qu'ils souhaitent la deliquescence de l'occident, certes. Mais des dictatures, pour quoi faire, alors que la démocratie fait montre de son incapacité à réagir ? Il n'y a pas de place pour 50 Poutines sur terre.
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
Je n'en suis pas certain. Qu'ils souhaitent la deliquescence de l'occident, certes. Mais des dictatures, pour quoi faire, alors que la démocratie fait montre de son incapacité à réagir ? Il n'y a pas de place pour 50 Poutines sur terre.
La démocratie offre l'asile aux dissidents, voire une plateforme depuis laquelle ils peuvent s'exprimer librement. Les Chinois enlevés à l'étranger par les services secrets de leur pays le sont en Thaïlande, au Laos, en Birmanie... Pas aux USA ou au Japon.

Imaginez que, la guerre froide americano-chinoise s'agravant, SpaceX ouvre son service d'internet mobile sans intermédiaire terrestre aux Chinois, contournant ainsi le "Great Firewall".

Le soft power des démocraties n'est pas à négliger : un des moments clés de la chute de l'URSS, ça a été ça. Aujourd'hui, le PCC se bat contre la K-pop pour les mêmes raisons.
Citation :
Publié par Aloïsius
La Chine forme chaque année plus d'ingénieurs que tous les pays occidentaux réunis. Regardez aussi les classements PISA et autres : pendant que le niveau d'instruction s'effondre chez nous (la France est le pays le plus gravement touché je pense), ils sont -avec les autres pays asiatiques- loin devant.
Alors, oui, la créativité, l'esprit critique etc. Mais la créativité sans ingénieurs, sans techniciens, ça ne sert pas à grand chose, sauf à se contenter de l'industrie de la mode. Et encore.
Quand à l'esprit critique d'une jeunesse ravagée par les complotistes, les islamistes et autres idéologies débiles, c'est pas tellement plus performant que le nationalisme rouge promu par Xi Jiping.
Oui mais ils forment moins de gens que nous en école de commerce...

J'ai pas envie de faire les maths, mais tu englobes qui dans le monde occidental ? Car si tu rajoutes l'UE, l'Amérique du Nord, le Japon et l'Océanie, je pense que tout ça réunis, il doit y avoir moins d'habitants que la Chine, donc c'est normal qu'ils sortent plus d'ingés que nous. Maintenant, il faudrait comparer proportionnellement pour voir comment les chinois nous dépassent.

Mais sinon, c'est un peu enfoncer une porte ouverte, mais une dictature ultra-dirigiste aura toujours plus d'efficacité que des démocraties qui laissent le choix à leurs étudiants d'étudier ce qu'ils veulent. Ils sont focus sur leurs objectif, ce n'est pas le cas de nous, qui n'avons aucun objectif et nous sommes bien incapable de relever les défis de notre siècle. La Chine est une machine à gagner, l'Europe une machine à perdre. On laisse les gauchistes s'exprimer, on ne crée pas de goulags pour jeter les opposants et les musulmans, on ne contrôle pas l'information et les citoyens. Le problème, c'est les droits de l'Homme.

Blague à part, je suis sarcastique mais je ne vois pas comment on peut "rivaliser" avec l'ogre chinois. Nous n'avons pas leurs méthodes. Dieu merci, mais à terme, je ne vois pas quelle stratégie mettre en place sans pour autant détruire complètement nos libertés et nos droits qui sont déjà attaqués de toute part, un peu partout dans le monde occidental.

Dernière modification par Carminae ; 18/10/2021 à 22h17.
Chanson sortie il y a 4 jours par 2 artistes d'origine chinoise. Devenue complètement virale sur Weibo avant de se faire censurer (évidemment).

Les paroles et le clip valent le coup je trouve. Il y a une certaine ironie à ce qu'une chanson critiquant la susceptibilité du régime et de ses supporters se fasse censurer mais c'était prévisible.

Bon évidemment, leur carrière en Chine est finie. Tous leurs titres ont été supprimées des plateformes de musique chinoises.

PS : les trolls pro-régime sont surnommés les "tiny pinks" (xiao fenhong), ce détail peut aider à comprendre le clip. NMSL Ni ma si le (ta mère est morte), insulte préférée des trolls pro-régime


Dernière modification par Borh ; 19/10/2021 à 16h41.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés