L'Agora

Politique et économie en Chine

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par ShlacK
Mais je doute que les Chinois seront la bienvenue dans un pays tiers en mode présence militaire. L'économie c'est quelques chose mais les armes s'en est tout autre.
Ca marche très bien en Afrique.
La Chine veut tranquillement annexer des territoires indiens, à la manière dont elle opère contre les pays riverains de la Mer de Chine du Sud, par le fait accompli et l'étalage de forces.

Le soucis, c'est que les Indiens ont du répondant, au moins en terme de nombre (parce qu'au niveau matériel...). Du coup, les soldats s'amassent et les tensions s'accroissent dans certaines des régions les plus inhospitalières de la planète, pour le plus grand malheur des bergers locaux.
https://www.theguardian.com/world/20...ndia-stalemate
Bref, il y a actuellement 200 000 soldats de chaque côté de la frontière, ce qui fait beaucoup. A vue de nez, Xi semblait miser sur un renoncement rapide des Indiens, mais la crise semble partie pour durer.
Il y a une bonne entente entre les Indiens et les Americains d'autre part. Il faut dire qu'il y a une forte minorité Indienne aux USA qui est tres ambitieuse pour atteindre des postes clefs: pdg et cie, faire de la politique etc.
Je n'ai pas accès à la version intégrale, mais ce début d'article du Figaro sur le tarissement des investissements chinois est intéressant.
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/...anger-20210719

Citation :
Le Nigeria cherche désespérément 1 milliard de dollars. Bank of China et Sinosure avaient promis des fonds pour construire un gazoduc de 615 km évalué à 2,8 milliards de dollars au centre du pays. Mais ils n’ont rien déboursé et la compagnie pétrolière publique NNPC se retrouve en difficulté. Cet épisode est le nouveau signe du recul de Pékin face aux financements d’infrastructures en Afrique. Les prêts des banques chinoises aux multiples projets ciblés dans l’énergie et les transports y ont chuté de 11 milliards de dollars en 2017 à 3,3 milliards en 2020, indiquait en avril une étude du cabinet Baker McKenzie.
edit : pourquoi quand, cherchant l'étude mentionnée par la journaliste, je tape "baker mckenzie china road and belt "11 billion"" dans google la troisième et dernière page de résultats du moteur de recherche ne contient que des liens aux intitulés pornos ?

edit-bis : j'ai restreint dans ma recherche les résultats à ceux de moins d'un an.
Et ça donne ça en 3e page :
36049-1626802309-4444.png

Dernière modification par Aloïsius ; 20/07/2021 à 19h31.
Citation :
Publié par Aloïsius
Je n'ai pas accès à la version intégrale, mais ce début d'article du Figaro sur le tarissement des investissements chinois est intéressant.
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/...anger-20210719



edit : pourquoi quand, cherchant l'étude mentionnée par la journaliste, je tape "baker mckenzie china road and belt "11 billion"" dans google la troisième et dernière page de résultats du moteur de recherche ne contient que des liens aux intitulés pornos ?
Je viens de faire cette recherche et j'ai 12k de réponse et pas de lien porno...

Edit: J'avais oublié certains guillemets, en mettant tout j'ai 1 millions de résultats (je pensais que j'en aurais moins, mais toujours pas de signe de lien porno...
Il pleut en Chine aussi :

Et le soucis, c'est que ce pays a construit beaucoup de barrages dans les années 60. Du coup, ça pète.

Là, c'est en Mongolie intérieure, la dernière région où j'aurai imaginé ce genre de scène, sans doute par ignorance de sa variabilité climatique. Un autre barrage menace de céder, dans le Hénan, à quelques centaines de km au Sud-Est de la Mongolie intérieure. La ville de Zhengzhou est déjà sous l'eau, avec des images alarmante de son métro.

Les grands barrages modernes sont solides et surveillés, aux malfaçons usuelles près. Mais le soucis, ce sont les barrages plus anciens, très nombreux et souvent construits par des armées de paysans avec des sac de terre sous la surveillance des soldats ou des gardes rouges. Si ceux là pètent et sont situés au mauvais endroit (ce n'est pas le cas à priori ici), il peut y avoir des effets dominos dévastateurs.
Citation :
Publié par Aloïsius
Il pleut en Chine aussi :

Et le soucis, c'est que ce pays a construit beaucoup de barrages dans les années 60. Du coup, ça pète.

Là, c'est en Mongolie intérieure, la dernière région où j'aurai imaginé ce genre de scène, sans doute par ignorance de sa variabilité climatique. Un autre barrage menace de céder, dans le Hénan, à quelques centaines de km au Sud-Est de la Mongolie intérieure. La ville de Zhengzhou est déjà sous l'eau, avec des images alarmante de son métro.


Les grands barrages modernes sont solides et surveillés, aux malfaçons usuelles près. Mais le soucis, ce sont les barrages plus anciens, très nombreux et souvent construits par des armées de paysans avec des sac de terre sous la surveillance des soldats ou des gardes rouges. Si ceux là pètent et sont situés au mauvais endroit (ce n'est pas le cas à priori ici), il peut y avoir des effets dominos dévastateurs.
Les mecs complètement stoïques dans le métro inondé... Je crois que les chinois ont une longueur d'avance sur nous sur la capacité d'adaptation au changement climatique
Mo Yan, écrivain chinois prix nobel de littérature, était jusqu'ici plutôt bien vu du régime, membre du PCC, et critiqué par les dissidents. Mais c'était avant. Il a donné une conférence où il n'a pas critiqué le régime, Xi Jinping, ou le PCC. Il a juste qu'un écrivain devait chérir la vérité même quand cette vérité est difficile à entendre. La vidéo de la conférence est aussitôt devenue virale sur Weibo ce qui en soit est assez révélateur du rapport à la vérité qui existe en Chine, pour être ensuite rapidement censurée, ainsi que le nom de Mo Yan. Son nom a également disparu de la liste officielle, tenue par le régime, des plus grands écrivains chinois.

J'ai vu une vidéo de plusieurs minutes que je ne posterais pas parce qu'elle a des moments bien hardcore mais qui donne un aperçu général de la violence assez inouïe de ces inondations... eh ben ....

Entre une voie de métro qui ressemble à un torrent furieux avec les gens qui essaient de s'esquiver sur les côtés sans glisser, ou des gens parqués dans ce qui ressemble à une station souterraine et qui crient de peur lorsqu'ils voient une vague surgir soudain d'une cage d'escalier ou encore ces amas de voitures flottant dans une rue inondée à perte de vue... C'est un immense désastre.

Citation :
Publié par Aloïsius
Les grands barrages modernes sont solides et surveillés, aux malfaçons usuelles près. Mais le soucis, ce sont les barrages plus anciens, très nombreux et souvent construits par des armées de paysans avec des sac de terre sous la surveillance des soldats ou des gardes rouges. Si ceux là pètent et sont situés au mauvais endroit (ce n'est pas le cas à priori ici), il peut y avoir des effets dominos dévastateurs.
Oui. L'énergie hydro-électrique c'est l'un des grand atouts de la Chine mais ça peut aussi se transformer en un énorme problème dans un pays qui va être très affecté par le changement climatique dans les prochaines décennies.

Dernière modification par ClairObscur ; 22/07/2021 à 02h29.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés