[Sécurité sociale] La santé : financement et choix politiques

Répondre
Partager Rechercher
Les pédiatres encore un vaste sujet.

Honnêtement, je compatis dans notre zone le gas qui c okp de nos filles peut pas prendre de vacances, ils sont deux et il en faut 5..c'est juste n imp le rythme.
Et il arrive encore à garder le sourire devant le patient.
Citation :
Publié par Ron Jibre
Il n'y a pas assez de médecin, parce que l'état a été trop strict (numerus clausus). Vous proposez comme solution de devenir encore plus strict.

Est-ce qu'on ne risque pas alors de voir se vider les facs de médecine de leurs étudiants qui vont aussitôt se réorienter vers autre chose ? Ce sera quoi la solution ensuite, forcer les étudiants à choisir médecine ?

Prenez un peu de hauteur, c'est un problème structurel qui n'a aucune solution immédiate. Dès lors, il serait plutôt pertinent d'éviter des solutions yakafokon dont les effets pervers provoqueront une situation encore pire d'ici une décennie ou moins.

Il faut donc viser à long terme, et chercher à déterminer comment passer l'entre-deux sans empirer les choses.
Le libre prix des honoraires des actes médicaux dans les déserts médicaux pour y faire revenir les médecins est une piste. C'est un coût à supporter pour le patient, mais c'est toujours mieux que de ne pas avoir de médecin du tout.
On pourrait néanmoins trouver une solution entre deux, notamment en rendant inaccessibles l'installation dans les zones déjà trop dotés -- sauf pour les natifs & les regroupements familiaux, évidemment.

Concernant le Numerus Clausus, c'était une erreur mais je ne suis pas certain que sa suppression à elle seule réglerait le problème. J'en veux pour preuve le cas des IDE. Malgré des IFSI qui peinent à répondre à toutes les demandes et qui forment à tour de bras (10.000 demandes dans celui de ma ville de 20k habitants pour 50 places -- bien que ce chiffre doit être relativisé car il est possible de formuler plusieurs vœux), chaque année nous avons 80 à 100 postes d'IDE vacants dans mon département. Elles viennent effectivement se former chez nous, mais la plupart repartent et celles qui restent ne sont pas assez nombreuses pour ne serait-ce que combler les départs. Tu pourrais monter l'IFSI à 100 places que le problème serait le même. Et c'est sans parler des paramédicaux.

En s'attaquant au dynamisme de nos petites et moyennes villes dont l'immobilisme affiché tire sa source dans la sur représentation des vieux aux élections locales, en arrêtant de voter un ONDAM inférieur aux besoins ayant comme conséquence d'organiser structurellement le manque de moyen et la dégradation des conditions de travail, et en ayant une politique salariale ambitieuse avec une vraie hausse des salaires qui rattrape les nombreuses pertes depuis 30 ans afin de rendre leurs lettres de noblesse aux métiers de la santé & du social, on réglerait déjà de nombreux problèmes m'est avis.


Citation :
Publié par THX
Sans les mercenaires en question (et je vois que la campagne marketing fonctionne à plein sur certains) le système français se serait effondré depuis longtemps.

Merci de ne pas cracher sur ceux qui tiennent le système à bout de bras et ont mené parfois totalement seuls la bataille du covid. Un peu de considération, information et respect merci.
Je faisais surtout référence aux docteurs intérimaires qui se gavent avec par exemple des gardes aux urgences à 1700/1900€ net pour 24 heures -- ainsi que les IDE même si le taux horaire moyen négocié est beaucoup moins important. Eux, se sont de véritables mercenaires à mon sens et qui ont réussi à faire reculer l'état l'an dernier sur sa volonté d'encadrement de l'intérim médical. Et je n'ai pas besoin de marketing pour me fonder un avis sur la question après 13 ans de métier, merci .
Consult 15 minute= 25 euro

100 euro de l heures, ce qui fait 2400 euro brut sans compter la majoration d heure de nuit.
Tu rajoute l URSSAF etc.. t enlève 50%.

Donc non, ils se guavent pas.
C'est juste que dans le public les salaires sont bien en dessous du privé.

Regarder un peu les salaires des commissaires aux comptes, avocat etc..
Les ingénieurs commerciaux, les cadres de direction.
Et on en reparle.

Dernière modification par derioss ; 04/08/2022 à 21h43.
Citation :
Publié par derioss
Consult 15 minute= 25 euro

100 euro de l heures, ce qui fait 2400 euro brut sans compter la majoration d heure de nuit.
Tu rajoute l URSSAF etc.. t enlève 50%.

Donc non, ils se guavent pas.

Regarder un peu les salaires des commissaires aux comptes, avocat etc..
Les ingénieurs commerciaux, les cadres de direction.
Et on en reparle.
Un mec en intérim ne paie pas l'URSSAF... Il est salarié.
Je trouve vraiment immonde les propositions d'obligation d'installation des médecins.
Les mecs se font littéralement exploiter pendant leur internat.
Et après de longues et difficiles études
"Va t'installer là, t'as pas le choix"

Du coup ma question c'est :
Quand est ce qu'ils auront le droit de vivre une vraie vie d'adulte autonome en fait?

Non parce que se mettre en couple, fonder une famille, tu fais comment si pendant 5 ans on t'obliges à vivre dans un endroit ?
Si le médecin est en couple en sortie d'étude, il fait quoi ?
"Désolé chérie, on m'oblige à m'installer en Seine Saint Denis"

Ce qu'on peut demander à des gens à 22, 24 ans, ça passe beaucoup moins bien à des gens qui ont 30 ans.
Immonde, tu vas loin.
Quand tu es dans l'éducation nationale, tu es affecté là où l'éducation nationale le choisit.
Et je ne sais pas si tu as vraiment de la marge pour négocier.
Je ne sais pas ce qu'il en est de la police et de la gendarmerie, mais il me semble que ton affectation n'est pas nécessairement dans ta région.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Immonde, tu vas loin.
Quand tu es dans l'éducation nationale, tu es affecté là où l'éducation nationale le choisit.
Et je ne sais pas si tu as vraiment de la marge pour négocier.
Je ne sais pas ce qu'il en est de la police et de la gendarmerie, mais il me semble que ton affectation n'est pas nécessairement dans ta région.
On parle de fonction publique, ici on parle de médecin au sens général.
Ils ne font pas partie de la fonction publique pour une partie et la médecine de ville c'est en très large majorité des libéraux.
Je sais que c'est dur a comprendre comme concept mais il faut faire un effort.

Dernière modification par derioss ; 04/08/2022 à 23h11.
Pour ceux que la question intéresse, vous pouvez comparer les systèmes de santé des différents pays de l'UE ici :
https://www.cleiss.fr/docs/systemes-de-sante/index.html

Chacun dispose d'une description détaillée de leur organisation et de leur fonctionnement.

Et un article sur les déserts médicaux en Europe : https://voxeurop.eu/fr/le-desert-med...nce-en-europe/
Citation :
Publié par derioss
On parle de fonction publique, ici on parle de médecin au sens général.
Ils ne font pas partie de la fonction publique pour une partie et la médecine de ville c'est en très large majorité des libéraux.
Je sais que c'est dur a comprendre comme concept mais il faut faire un effort.
En effet c'est un raccourci qui n'a pas lieu d'etre ; cependant, si je dis pas des conneries, les consultations sont financés par la sécu, non ? Moi on m'a trés souvent dit, dans le commerce, "qui paie commande, qui commande paie"
Citation :
Publié par derioss
On parle de fonction publique, ici on parle de médecin au sens général.
Ils ne font pas partie de la fonction publique pour une partie et la médecine de ville c'est en très large majorité des libéraux.
Je sais que c'est dur a comprendre comme concept mais il faut faire un effort.
Très bien, on arrête les études gratuites et payées si ce sont des libéraux, pas de problème.

A un moment donné, faut comprendre qu'on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Citation :
Publié par Tranquil Nirvana
Très bien, on arrête les études gratuites et payées si ce sont des libéraux, pas de problème.

A un moment donné, faut comprendre qu'on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
Ok mais dans ce cas, logiquement on les laisse libres de leurs honoraires. Parce que le beurre et l'argent du beurre n'est-ce pas ?

J'ai hâte.
Post
Citation :
Publié par Ron Jibre
Ok mais dans ce cas, logiquement on les laisse libres de leurs honoraires. Parce que le beurre et l'argent du beurre n'est-ce pas ?

J'ai hâte.
En effet, la preuve.

Allez on fait un effort, on dit merci a notre système de santé bien qu imparfait et manquant de praticien qui nous coûte que dalle.
Car on est au tarif du Maroc.

infographie-le-cout-moyen-des-consultations-medicales-dans-10-pays-visuel.jpg
Citation :
Publié par Ron Jibre
Ok mais dans ce cas, logiquement on les laisse libres de leurs honoraires. Parce que le beurre et l'argent du beurre n'est-ce pas ?

J'ai hâte.
Ah bon, le secteur 3 a été supprimé ? Je decouvre.
Citation :
Publié par Ron Jibre
Ok mais dans ce cas, logiquement on les laisse libres de leurs honoraires. Parce que le beurre et l'argent du beurre n'est-ce pas ?

J'ai hâte.
Je suis pas sûr que les médecins soit gagnant a avoir des honoraires libres.
Suffit de voir le nombre de gens qui ne vont déjà pas au médecin parce que trop chère (pour les non conventionner).
Citation :
Publié par derioss
En effet, la preuve.

Allez on fait un effort, on dit merci a notre système de santé bien qu imparfait et manquant de praticien qui nous coûte que dalle.
Car on est au tarif du Maroc.

infographie-le-cout-moyen-des-consultations-medicales-dans-10-pays-visuel.jpg
Merci. Donc il faudrait en plus qu'on leur impose leur lieu de travail. L'agora en plein délire.

Citation :
Publié par Tranquil Nirvana
Ah bon, le secteur 3 a été supprimé ? Je decouvre.
Tu as dit les libéraux, donc tous les libéraux n'est-ce pas ?
Les libéraux se trouvent uniquement dans le secteur 3 ?

Citation :
Publié par Aeristh
Je suis pas sûr que les médecins soit gagnant a avoir des honoraires libres.
Suffit de voir le nombre de gens qui ne vont déjà pas au médecin parce que trop chère (pour les non conventionner).
Les médecins non conventionnés manquent-ils de clients patients ?
Citation :
Publié par Ron Jibre
Tu as dit les libéraux, donc tous les libéraux n'est-ce pas ?
Les libéraux se trouvent uniquement dans le secteur 3 ?
Non, mais tu demandes quelque chose qui existe déjà, ne t'en déplaise. A part si, évidemment, tu considères qu'il faudrait qu'ils puissent fixer leurs honoraires comme il leur semble ET qu'on les rembourse, mais encore une fois, beurre, argent du beurre, cul de la crèmiere, etc.
Bah disons qu'il y plusieurs notions qui s'opposent mais qui existent aussi en simultanée.

On peut comprendre que n'importe quel corps de métier qui se tapent X années d'études (et réussissent), puissent à minima choisir où il va vivre, d'autant plus quand sa fonction est de sauver des vies.

On peut aussi admettre que le fameux Robert 75ans qui habitent dans le trou du cul du monde, il devrait avoir accés au soin de maniere raisonnable.

Il me semble qu'il y a quelques années l'état avait instauré une carotte (non ?) pour inciter les médecins à s'installer à la campagne, mais sans trop de succés.


Si l'attractivité par l'argent ne fonctionne pas, reste soit d'imposer le lieu pendant X années, soit de mettre un "malus" sur l'installation dans une zone suffisamment fourni en medecin (genre remboursement conventionné pris en charge à 80%, le patient paye 25€ mais le généraliste touche 20€ -'fin vous avez compris la logique), soit... supprimer les villages dans les trous du cul du monde
Je le répète les privé ne sont pas des salariés de la sécu.
Et le problème n est pas l entassement des médecins a nice mais un manque de médecin par habitant.

Problème qui est européen et qui touche plus largement la France.
Problème qui est du a nombre de place notamment dans les années 2000 en faculté de médecine très faible.

La motivation d avoir un nombre de place si bas en faculté de médecine n'est pas établi on a tout au mieux des "pistes" d explication.

Et taper sur le personnel médical qui est actuellement dépassé par le nombre de patient a géré ne résoudra rien.

Dernière modification par derioss ; 05/08/2022 à 14h37.
Citation :
Publié par derioss
Je le répète les privé ne sont pas des salariés de la sécu.
Et le problème n est pas l entassement des médecins a nice mais un manque de médecin par habitant.

Problème qui est européen et qui touche plus largement la France.
Problème qui est du a nombre de place notamment dans les années 2000 en faculté de médecine très faible.

La motivation d avoir un nombre de place si bas en faculté de médecine n'est pas établi on a tout au mieux des "pistes" d explication.

Et taper sur le personnel médical qui est actuellement dépassé par le nombre de patient a géré ne résoudra rien.
Une autre cause au manque de médecin est le vieillissement de la population, donc il faut plus de médecin pour une population active moins nombreuses.
Et aussi le côté administratif où, pour la population active, il faut voir un médecin quand on est malade pour avoir un arrêt de travail de quelques jours, où les traitements ne sont pas nécessaires.
Citation :
Publié par Tranquil Nirvana
Non, mais tu demandes quelque chose qui existe déjà, ne t'en déplaise. A part si, évidemment, tu considères qu'il faudrait qu'ils puissent fixer leurs honoraires comme il leur semble ET qu'on les rembourse, mais encore une fois, beurre, argent du beurre, cul de la crèmiere, etc.
Non mais je répondais à ton message à la base qui disait qu'il fallait supprimer les études gratuites pour les libéraux.

Donc tous libéraux honoraires libres. OK chiche.
Citation :
Publié par Ron Jibre
Non mais je répondais à ton message à la base qui disait qu'il fallait supprimer les études gratuites pour les libéraux.

Donc tous libéraux honoraires libres. OK chiche.
pourquoi ne pas les exonère d impôt sur xx années quite a faire venir dans les coin [Caniveau Royal : ...] du monde !

Dernière modification par Caniveau Royal ; 05/08/2022 à 18h43.
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (2 membres et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés