La Taverne

[Fake] La Belgique séparée ?

Répondre
Partager Rechercher
En ce moment, une édition spéciale passe sur la première chaine belge et apparament, la flandre vient d'obtenir son indépendance sur la wallonie. Je ne sais pas si c'est une blague (ce qui m'étonnerait à 20h sur une chaine d'information) mais étant belge, bien que résident au luxembourg, je stresse un peu. Déjà parce que ça va être la merde économiquement, ensuite, qu'est-il prévu dans ce genre de cas ? Si la belgique est scindée, il n'y a plus de Belgique. Alors, a-t-on actuellement une nationalité ou non, nos passports sont-ils encore valables, etc ... ?
Il n'en ont pas parlé aux infos en France, pour une nouvelle d'une telle ampleur ça serait bien surprenant. Après, je suis pas particulièrement renseigné sur ce cas là, donc j'ai pas particulièrement d'avis oO
Sérieusement je trouve ca de tres mauvais gout, en temp que belge quand j'ai vu sa sur rtbf il ma fallut un moment pour comprendre, mais la je suis outré, RTBF a été trop loin.
C'est un fake.

Sur le site du "soir".
Citation :

Le secret avait été bien gardé. Des mois durant, une équipe de journalistes de la RTBF a travaillé sur l'idée la plus folle jamais née dans les couloirs du boulevard Reyers. Une idée portant le nom de code de « Karine et Rebecca » pour ceux qui se souviennent de ces deux gamines chantant le répertoire de Saint-Nicolas...

Et, mercredi soir, à 20h15, alors que les téléspectateurs qui venaient de regarder le JT et s'apprêtaient à suivre deux reportages de « Questions à la une » à forte connotation linguistique (« Va-t-on supprimer les indemnités de chômage en Wallonie? » et « Les Flamands sont-ils plus corrompus que les Wallons? ») puis l'émission devant présenter les résultats d'un sondage sur l'avenir du pays réalisé par Ipsos dans le prolongement de l'émission « Moi, Belgique », sont tombés de leur chaise ou ont sauté hors de leur canapé.

Alors que Jean-Claude Defossé introduit son émission, la mire apparaît sur l'écran avant l'annonce d'un flash spécial présenté par François De Brigode. C'est que l'événement est à la hauteur de l'émoi qu'allait provoquer dans le pays l'information diffusée par la RTBF: le Parlement flamand vient de voter la sécession de la Flandre du Royaume de Belgique.

Une heure et demie durant, se succèderont, autour du présentateur du JT, les journalistes intervenant en direct, qui du Parlement flamand, qui du Palais royal déserté par un Albert II en fuite à l'étranger (la rumeur prétend qu'il aurait pris la direction de Kinshasa où l'annonce Elisabeth Burdot), qui du Parlement wallon, qui de l'Atomium où se sont réfugiés les ministres du gouvernement bruxellois. De nombreuses réactions aussi, celle de Jean-Marie Dedecker, le trublion de la politique flamande, de Herman De Croo, le sage président de la Chambre, d'Etienne Davignon, d'Axelle Red, de Jean-Luc Fonck, de José Happart, d'Annie Cordy ou du ministre-président de la Communauté germanophone Karl-Heinz Lambertz.

Des reportages sur le terrain aussi, montrant les conséquences de la décision du Vlaams Parlement: le Ring de Bruxelles paralysé, des trains bloqués à la frontière linguistique, des avions détournés sur Bierset, un siège de l'OTAN en état d'alerte, des scènes de joie à Anvers, des policiers inspectant la frontière linguistique à Flobecq, des militants catalans se réjouissant au Parlement européen et, cerise sur le gâteau, un tram bruxellois de la ligne 44 bloqué au moment de quitter la Région de Bruxelles-Capitale pour Tervuren, en Flandre...

Tout ça, on l'aura compris, n'est qu'un gigantesque bluff, un périlleux mais tellement vraisemblable exercice de politique-fiction. Périlleux car effectué entièrement dans les conditions du direct et sans trucage. Autrement dit, tous les intervenants savent dans quelle pièce ils jouent. Et tous ceux qui arrivent dans la soirée à la RTBF pour participer à un « Mise au point » spécial ont été mis au parfum. Au début de la soirée, était apparue une mention précisant que l'émission pouvait très bien être En fin de soirée, après un écroulement symbolique de la tour Reyers, un autre insert dira que ceci était une fiction.

Cette idée tordue est née dans l'esprit d'un membre de l'équipe de « Tout ça (ne nous rendra pas le Congo) », Philippe Dutilleul, qui en a tiré un livre, "Bye-Bye Belgium" (Labor), qui paraîtra vendredi. Reste une question: et si le scénario se répétait vraiment, mais pour de vrai cette fois?

Jean-François Lauwens
Citation :
La RTBF a mimé l'éclatement de la Belgique en temps réel, ce mercredi soir, dans une émission de Jean-Claude Defossé. N'est-ce qu'un énorme coup de bluff ou une prédiction funeste?
La Belgique est morte une fois.



Et merde ... moi qui avait préparé mon pactage pour retourner au pays et m'engager dans la résistance ...
En meme temps quand ça passe sur une chaine télé t'as le droit de douter et de penser que c'est vrai oO C'est abusé des conneries pareilles...on ne rigole pas avec des problèmes de ce genre.
Personnellement, j'ai apprécié le principe de l'émission. Je comprends que la forme (canular vachement bien caché) puisse poser problème à certaines personnes, mais si la RTBF avait prévenu à l'avance que ce n'était qu'une fiction ça a aurait eu beaucoup moins d'impact.

Je crois que cette émission soulève deux points distincts assez intéressants, qui me semblent assumés par les responsables :

1 - Le pouvoir des médias et la crédulité des gens

Je dois avouer que je suis effaré par le nombre de personne qui sont tombés dans le panneau. Quand je lis ici et là sur divers sites / forums / blogs que certaines personnes ne veulent plus regarder la Une (chaîne phare de la RTBF), qu'ils crient au scandale, qu'ils en veulent à la RTBF au point de demander la démission de certains journalistes, je me dis que, vraiment, les gens n'aiment pas qu'on mette leurs nez dans leur caca.

Et pourtant, c'est salutaire.

La manipulation médiatique existe. C'est un fait, tout le monde est pret à le reconnaître... en théorie. Mais quand ils en sont victimes et qu'on le leur montre, qu'ils se rendent compte à quel point ils sont crédules. Là ce n'est plus une théorie, c'est un fait, c'est palpable. Et au lieu de saluer l'exercice, ils crachent dessus. Découvrir que le manipulé n'est pas nécessairement l'"autre" peut être désagréable, soit, mais de telles réactions montrent à quel point certains n'aiment pas être remis en question... c'est bien dommage, ils passent à coté d'un des messages de l'émission. Et c'est un message important.

Je vois cette émission comme une autocritique. La télé qui démonte la télé. Et je dois dire que ça fait du bien. J'espère que certaines personnes qui crient au scandale seront plus septiques face aux "infos" distillées par les médias à l'avenir.

2 - Coté pédagogique : quels sont les enjeux et les conséquences des tensions communautaires ?

Tout le monde n'achète pas Le Soir ou La Libre Belgique tous les jours. Et beaucoup qui le font ne lisent que les pages sportives. Nous arrivons alors à une situation où une grande partie de la population ne comprend plus grand chose à des problèmes d'ordre politique et communautaire complexes. Cette émission a permis de faire le tour des problématiques séparants une frange de la population flamande d'un coté, une incompréhension d'une population wallonne d'un autre, avec les Bruxellois au milieu. Et ce, avec un humour typiquement belge (par ex. les deux flics chargés de patrouiller le long de la frontière linguistique avec des jumelles dans le noir, collector ).



Un autre point, que je mets à part des autres : il est rare que je me sente "belge", d'habitude ça ne m'arrive que quand je suis à l'étranger. Et bien ce soir, je me suis senti Belge. C'est étrange, mais c'est comme ça.

Bref, vous l'avez deviné, j'ai adoré ce canular de toute beauté . Ce n'est pas en France qu'on verrait un bijou pareil. Et contrairement à d'autres personnes, ça me redonne confiance à la RTBF qui prouve qu'elle peut pratiquer l'autodérision, sans complexe.

Je dis un grand MERCI.
Citation :
Publié par Aenelia
Les gens sont vraiment trop crédules
Je vois pas bien comment différencier une information vraie, d'une fausse, lorsqu'elle est relayée par une émission spéciale à la TV. Surtout sur une chaîne nationale. Le 11 Septembre, tu as douté ?
Si quelqu'un a des sources d'une éventuelle rediffusion, ou "autre" pour voir cette émission que j'ai ratée, j'en serais très reconnaissant.
Je trouve cette émission osée, mais j'en félicite la RTBF qui nous a fait réagir et réflechir sur un problème qui pourrait se passer, bien plus vite qu'on ne le croit.
Citation :
Publié par Haddock
Je vois pas bien comment différencier une information vraie, d'une fausse, lorsqu'elle est relayée par une émission spéciale à la TV. Surtout sur une chaîne nationale. Le 11 Septembre, tu as douté ?
Oui. J'attends en général une confirmation par des médias auxquels je fais confiance dans des cas comme ça.
Sinon, un avis extérieur puisque je ne suis pas belge : je trouve ça foutrement culotté et intéressant pour étudier le comportement des gens.
Et je trouverais ça franchement désespérant si les journalistes devaient s'en prendre plein la tête après ça, alors que c'est vraiment une leçon pour apprendre aux gens à prendre un recul critique par rapport aux informations véhiculées par les médias.
@Darwyn : et comment fais-tu si tu ne peux avoir d'autres sources d'informations ?
C'est un peu facile après coup de dire "moi non, je ne serais pas tombé dedans".

La première chose lorsque je vois un "évènement" à la télévision, ce n'est pas de sauter sur un n° ou d'aller sur les dépêches AFP ou encore d'autres moyens d'informations... Je reste collé à l'écran durant au moins 15 à 30 min... Puis je change de chaîne et regarde si c'est pareil.

Mais ça ne me viendrait même pas à l'esprit que ce soit un faux reportage.
Par contre, environ 1h après, et si je peux accéder à différentes sources d'informations, là je mattes un peu l'actualité à travers différents supports. Mais sur le coup sûrement pas.

Genre durant le Tsunami tu t'es dis : LOLILOL le fake ?
la presse ?
Pas mieux... y'a qu'à voir avant l'invention de la télévision.
La radio ?
Idem, très facilement "fakable".
Internet ?
FakeLand

En tout cas tu m'impressionnes beaucoup, car tu dois être la première personne (que je "vois") qui dès qu'elle voit/entend un "évènement international", paf elle cherche par tout les moyens d'autres sources d'informations. Chapeau

edit pour Xarius : too late, tu n'es que le 2nd
Citation :
Publié par Zdravo, le Petit
En tout cas tu m'impressionnes beaucoup, car tu dois être la première personne (que je "vois") qui dès qu'elle voit/entend un "évènement international", paf elle cherche par tout les moyens d'autres sources d'informations. Chapeau
Bah nan moi aussi, quand je vois un évènement de grande ampleur comme ca, je zappe pour voir si d'autres rédactions confirment.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée