La Croisée des Mondes

MMO Drogue Thérapie et Loisir

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par TraJon BiancoNero
C'est elle qui a écrit: La pratique du jeu vidéo : réalité ou virtualité ?
Un livre, à mon avis, de piètre qualité, ne contenant pas le quart des informations que l'on peut trouver ici, à la limite il peut intéresser une mère qui s'inquiète pour son enfant mais il y a de biens meilleurs érudits en la matière (déja Stora...)
A la table des matières je dirais: "rien de nouveau sous le soleil" Mais peut-être que si tu l'as lu tu pourrais nous en parler?
Effectivement, son premier bouquin ne va pas vraiment dans le détail, mais je considère que c'est plutôt une introduction et une bibliographie (recueil de textes de différents auteurs) pour savoir où commencer.
J'espère que sa thèse est plus détaillée je ne l'ai pas lue en entier, mais uniquement un extrait concernant la légitimité du JV. Dans cet extrait, il est clair qu'elle développe beaucoup plus d'idées que ce qu'on peut voir dans le bouquin.
franchement vous êtes pathétiques, vous ne faites que vous référer à des études menés sur les dépendances irl..
le jeu vidéo n'est pas une drogue.
c'est un état d'hypnose. Des facteurs visuels et émotionnels..
vous éteignez l'écran vous ne serez pas sujet aux conséquences physiques d'un état de manque..
CAR L'UNIQUE SENS DE DROGUE C'EST L'UTILISATION DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES OU DE STUPEFIANTS.

Vous savez ce que c'est qu'un héroïnomane en manque ?
c'est un tueur.
Vous savez ce que c'est qu'un fumeur en manque ?
c'est un fauché.
Et un joueur en manque ?
un illuminé.
Citation :
Publié par Lydie Dean
CAR L'UNIQUE SENS DE DROGUE C'EST L'UTILISATION DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES OU DE STUPEFIANTS.
Si tu le prends au sens ethymologique, tu as raison, si tu le prends au sens psychologique tu as completement tord de t'arreter a cela...

La vitesse, le sport, la television et bien d'autre peuvent prendre l'aspect de drogue ( au sens addictif du terme)...

http://www.tout-savoir.net/lexique.p...tion&code=2413
Citation :
CAR L'UNIQUE SENS DE DROGUE C'EST L'UTILISATION DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES OU DE STUPEFIANTS.
Faux, la classification "scientifique" de drogue fait uniquement appel a des capacités psychoactives du produit.

Par exemple l'endomorphine (pourtant naturellement fabriquée par le corps) est une drogue d'un poitn de vue scientifique.

Voila d'ailleurs une proposition de definition par l'Academie de Medecine recente pour le mot drogue:

Dans ces conditions, nous demandons à l’Assemblée d’adopter la définition suivante :

Drogue
Substance naturelle ou de synthèse dont les effets psychotropes suscitent des sensations apparentées au plaisir, incitant à un usage répétitif qui conduit à instaurer la permanence de cet effet et à prévenir les troubles psychiques (dépendance psychique), voire même physiques (dépendance physique), survenant à l’arrêt de cette consommation qui, de ce fait, s’est muée en besoin.
A un certain degré de ce besoin correspond un asservissement (une addiction) à la substance ; le drogué ou toxicomane concentre alors sur elle ses préoccupations, en négligeant les conséquences sanitaires et sociales de sa consommation compulsive. En aucun cas le mot drogue ne doit être utilisé au sens de médicament ou de substance pharmacologiquement active.

L’Académie, saisie dans sa séance du mardi 28 novembre 2006, a adopté le texte de ce communiqué à l’unanimité.

Pour copie certifiée conforme, Le Secrétaire perpétuel,

Professeur Jacques-Louis BINET 02/12/2006


La pratique d'une activité ludique ou sportive pouvant generer bon nombre de substances psychoactives dans notre cher cerveau (vir des quantités quasi phenomenales dans certains cas), on peut donc parler de drogués du jeu ou du sport.
Citation :
Publié par Lydie Dean

Vous savez ce que c'est qu'un héroïnomane en manque ?
c'est un tueur.
Vous savez ce que c'est qu'un fumeur en manque ?
c'est un fauché.
Et un joueur en manque ?
un illuminé.
Un heroinomane en manque? Une personne malade qui a besoin de soin
Un fumeur en manque? Descente de police chez son voisin
Un joueur en manque? Son papa n'a pas voulu renouveler l'abo
Citation :
Publié par Lydie Dean

Vous savez ce que c'est qu'un héroïnomane en manque ?
c'est un tueur.
Oui oui, un terroriste du FBI chinois aussi

Sinon tout ce qui entraîne une dépendance peut être considéré comme une drogue, les mmo sont donc des drogues
Citation :
Publié par Lydie Dean
vous éteignez l'écran vous ne serez pas sujet aux conséquences physiques d'un état de manque..
On est parfaitement sujet aux conséquences mentales d'un état de manque par contre, c'est à dire qu'on peut y penser non stop.

Il y a mon avis une dépendance émotionnel forte des mmo qui peuvent les placer dans la catégorie des dr.. enfin des truc qui rendent dépendant et pour l'instant drogue est le seul mot que je connaisse à cette usage, donc des drogues.
Ca reste quand même un truc où il faut déjà passer un bon bout de temps devant son PC pour piquer sa crise en cas d`absence prolongée.
Rien à voir avec une crise de manque de stupéfiants, qui s`accompagne de sueurs froides, tremblements, déssèchement et autres joyeusetés.
Même à l`époque où je jouais beaucoup je n`ai jamais ressenti une telle sensation quand je passais plusieurs semaines sans toucher un PC, tout au plus ma peau râlait un peu de se retrouver exposée au soleil aussi longtemps.
Bonjour, j'avoue n'avoir que très peu lu les nombreuses réponses de ce fil de discussion mais je vais juste répondre à l'initiateur du post.

Dans mon cas, les MMO ont été une thérapie ou plutôt dirais-je, un soins palliatif.

Avril 2002, j'ai eu un accident du travail qui s'avère en faite d'une maladie professionnelle (discopathie fissuraire ou pour ceux qui connaissent pas, le bête mal de dos).

Trois opérations plus tard, j'en étais au même niveau qu'au départ, c'est à dire mal au dos en permanence sans même que les médicaments, sauf à dose de Mammouth, ne puissent me soulager.

J'étais joueur de MMO (T4c) et puis DAOC, qui démarrait depuis Fevrier 2002.

Les seuls moments de la journée ou je ne pensait pas à la douleur, était les moments que je passait devant le jeu. Aucun ressenti de douleur, je n'y pensait pas, absorbé que j'étais par le jeu.
Bien sur, une fois que j'éteignais mon PC, la douleur se faisait présente, quasi instantanément.
Mais, cela avait le mérite de me soulager durant ces moments la.

Cette période a duré trois ans, trois ans durant lesquelles au lieu de me bourrer de médicaments pour me soulager la douleur, une dose de jeu et hop, ça allait mieux.

Désormais, je ne souffre plus et je joue beaucoup moins, mais je joue toujours, effet indésirable on dira, comme certains médicaments ont .
Il y a aussi une notion très importante qui fait toute la différence entre l'addiction au jeu et l'addiction à d'autres activités / substances :

c'est la notion même de JEU

Le jeu , c'est jouer , et jouer c'est s'amuser , mais c'est bien plus aussi , car on est dans la catégorie des jeux de société.

La particularité que j'en retire surtout c'est celle-ci : dans un jeu on ne risque rien, on ne met pas en péril notre vie, on n'encourt pas un risque de blessure.

Evidemment les conséquences classiques peuvent être avancées : dégradation physique, perte de vie sociale , etc ... mais ces conséquences sont celles de l'addiction que l'on peut retrouver dans d'autres styles d'acitvités.

Mais jouer sans se mettre en danger, se surpasser dans un jeu, c'est tout simplement génial car notre personne qui se trouve derrière l'écran ne reçoit aucune blessure.

C'est l'absence de tout danger qui démultiplie l'addiction car elle devient gratuite pour le corps humain , et même les émotions sont filtrées par l'interface de l'avatar.

Mais le plus grand des dangers se retrouve derrière cette même notion : le JEU.

Car oui, quand on joue "pour rien" on ne gagne "rien" , et lorsqu'on arrête de jouer il ne s'est rien passé.

Le meilleur des joueurs ne retirera rien de son personnage, alors que le meilleur des sportifs sera champion du monde, et le meilleur des alcooliques sera déjà mort.

C'est pour moi la plus grande désillusion dont je me suis hélas rendu compte tardivement : en jouant à un jeu on ne gagne rien.
Citation :
Publié par Maui
Le meilleur des joueurs ne retirera rien de son personnage, alors que le meilleur des sportifs sera champion du monde, et le meilleur des alcooliques sera déjà mort.

C'est pour moi la plus grande désillusion dont je me suis hélas rendu compte tardivement : en jouant à un jeu on ne gagne rien.
C'est complètement faux, il y a des professionnels du jeu vidéo qui gagnent (bien) leur vie, et vu l'évolution de l'industrie du sport, ce n'est que le début.

Et puis il n'y a pas que la gain pécuniaire, vu que je ne pense pas que 3 millions de personnes payeraient un abonnement de 12€ tous les mois si ça ne leur apportait rien...
" C'est pour moi la plus grande désillusion dont je me suis hélas rendu compte tardivement : en jouant à un jeu on ne gagne rien ".

C'est peut-être valabe pour les MMO, mais sinon, complêtement faux.

" Sinon tout ce qui entraîne une dépendance peut être considéré comme une drogue, les mmo sont donc des drogues "

Ca m'a presque fait rire - ça veut dire que je suis pas d'accord -. T'en connais beaucoup des trucs qui n'entrainent pas de dépendance ? ou dont tu ne cherches pas à renouveller l'expérience, pour peu qu'ils procurent du plaisir ?

Moi j'aurais rajouté à ta définition de drogue que ça entraine de grosses pertubations psychologique/physique en cas de manque. Si on fait abstraction des médicaments.

Bref, j'dirais que les MMO's sont bien foutu car t'as envie de continuer d'y jouer, évloluer tes personnages and co avec le temps, et que ça n'a jamais de fin. Mais ne pas y jouer pendant 2 semaines, franchement, ça me fait rien du tout ( par contre c'est vrai que c'est attractif ).

Quand j'compare avec mon père qui fume qu'est devenu ultra aggressif quand il a essayer d'arrêter ( ce qu'il n'est pas parvenu à faire ) ou qui ne joue pas à DaoC pendant 1 semaine, ben c'est pas la même chose. Et la cigarette, c'est assimilée généralement à une drogue ultra light.

( et à titre d'expérience personnelle, j'suis beaucoup plus accro à jouer d'un instrument de musique qu'a un jeu d'ordi; si ne pas jouer sur pc pendant une semaine ne me fait rien du tout, l'autre, ben, ça m'manque quoi :/. Pourtant, c'est pas comme si j'avais jamais été un gros joueur ~~ et sur autre chose que les MMO's, suffisament gros joueur pour pouvoir presque rivaliser avec ceux qui, eux, gagnent de l'argent en jouant; c'est pas rien )
Citation :
Publié par Ganil
" C'est pour moi la plus grande désillusion dont je me suis hélas rendu compte tardivement : en jouant à un jeu on ne gagne rien ".

C'est peut-être valabe pour les MMO, mais sinon, complêtement faux.
Ben non, même pour les MMO c'est vrai.

Citation :
" Sinon tout ce qui entraîne une dépendance peut être considéré comme une drogue, les mmo sont donc des drogues "

Ca m'a presque fait rire - ça veut dire que je suis pas d'accord -. T'en connais beaucoup des trucs qui n'entrainent pas de dépendance ? ou dont tu ne cherches pas à renouveller l'expérience, pour peu qu'ils procurent du plaisir ?

Moi j'aurais rajouté à ta définition de drogue que ça entraine de grosses pertubations psychologique/physique en cas de manque. Si on fait abstraction des médicaments.

Bref, j'dirais que les MMO's sont bien foutu car t'as envie de continuer d'y jouer, évloluer tes personnages and co avec le temps, et que ça n'a jamais de fin. Mais ne pas y jouer pendant 2 semaines, franchement, ça me fait rien du tout ( par contre c'est vrai que c'est attractif ).
C'est pas parce que ça ne te fais rien d'arrêter que la dépendance n'existe pas.
Citation :
Quand j'compare avec mon père qui fume qu'est devenu ultra aggressif quand il a essayer d'arrêter ( ce qu'il n'est pas parvenu à faire ) ou qui ne joue pas à DaoC pendant 1 semaine, ben c'est pas la même chose. Et la cigarette, c'est assimilée généralement à une drogue ultra light.
Ben certaines personnes peuvent s'arrêter de fumer pendant plusieurs semaines, ou de boire, d'autre non. Le fait que je puisse me passer d'alcool pendant plusieurs semaines/mois sans problème veut-il dire que l'alcool n'est pas une drogue ?
Citation :
( et à titre d'expérience personnelle, j'suis beaucoup plus accro à jouer d'un instrument de musique qu'a un jeu d'ordi; si ne pas jouer sur pc pendant une semaine ne me fait rien du tout, l'autre, ben, ça m'manque quoi :/. Pourtant, c'est pas comme si j'avais jamais été un gros joueur ~~ et sur autre chose que les MMO's, suffisament gros joueur pour pouvoir presque rivaliser avec ceux qui, eux, gagnent de l'argent en jouant; c'est pas rien )
Ben c'est ce que je dis : tu n'étais pas accro, mais ça ne veut pas dire que ça n'est pas une drogue.
ça dépend de chaque cas particulier je dirais. Pour certaines personne le jeu ne seras qu'un loisir, dans mon cas le jeu a été un palliatif à une souffrance morale, il m'a empéché de me détruire complétement en ne me focalisant plus sur ma souffrance mais sur les actions de cet univers virtuel dans lequel je pouvais m'évader et évoluer en toute liberté, mais cela ne m'empéche nullement d'avoir des relations sociales, et d'être un minimum équilibrée. Mais lorsque la passion devient destructrice au point de ne plus penser à manger, dormir, se laver, prendre l'air, sortir voir du monde etc alors ça peut devenir une drogue pour certains sujets et ça necessite surement de l'aide dans ce cas là.

Donc je ne pense pas qu'on doive parler de généralité, c'est au cas par cas que le jeu est soit un loisir, une therapie ou une drogue.
Le MMO est pas dangereux et c'est une réalité. Les seul fautif, ce son les joueur qui décide eu même de tout foutre en l'air.

Le jeu vidéo est pas un être intelligent donc il peux pas contrôler l'être humain et le forcer a y jouer. Par contre, un maître de guilde avec son système dkp peux forcer les gens a y passer leur vie et dans ce cas la, on peux pas dire que le problème viens du jeu en lui même.

Y a les gens normaux
Y a des gens qui son faible d'esprit
Y a des gens qui on un problème biens avant de ce mettre au jeu vidéo

Dans le 1er cas, il y aura jamais de risque.

Dans le 2eme cas, c'est triste mais c'est la personne qui ce fou dans la merde toute seul. Ou une autre personne profite de ca faiblesse pour le faire tomber. (que ce sois volontaire ou pas, le résulta final est le même)

Dans le 3eme cas, ca peux être triste comme ca peux être une bonne chose. Faut voir le problème de la personne en question.


Moi ce que j'en dit, pour les personnes qui on un problème; faut mieux ce réfugier dans un jeu vidéo et rater ca vie que de le faire dans la drogue et rater ca vie et ce tuer au passage.

Tout est une question de force mental. Je joue énormément au jeu vidéo au points qu'on pourrai croire que j'ai un problème. Ce qui est pas le cas vu qu'il y a pas moyen de m'obliger a faire un truc dans le jeu. Je me plie a aucun système. Je reste libre de mes actions (j'évite quand même de lâcher le groupe en plein donjon... Question de politesse et rien de plus)

Le jeu est pas dangereux... C'est la stupidité humaine et la limite de la force mental qui est dangereuse et rien de plus.

J'ai fait des chose vraiment stupide dans ma vie... J'ai pris des drogue (herbe,xtc,lsd,speed) et j'ai vraiment déconner avec ca pendent 5 a 6 ans ou je prenais même pour aller au court... J'etais pratiquement tous le temps dans le vent... J'ai vraiment déconner.... Bah j'ai tous arrêter du jour au lendemain et ca ma posé aucun problème de le faire.


Bref tous ca pour dire même si on est stupide (et je me met dedans ^^ ), si on a la force, on peux s'en sortir tous seul... La personne qui a aucun des 2 lui est vraiment mal barré et si c'est pas le jeu vidéo qui a raison de lui, ca sera autre chose de toute façon.

Donc... J'affirme! Le MMO est pas dangereux. C'est un simple jeu vidéo comme les jeux vidéo solo. C'est un loisir ou une passion et seul la personne décide de ces propre limite.


C'est comme les bombes... C'est pas la bombe en elle même qui est dangereuse... C'est l'être humain qui eu cette idée stupide de la construire. Puis viennent ceux qui on la stupidité de l'utiliser....

Bref, le problème, c'est pas le produit... C'est l'être humain et lui seul. On a bon être une des races la plus intelligente de ce monde mais on est aussi la plus stupide. (Pas voir la stupidité comme grosse connerie. J'insulte personne en disent ca. Conduire une voiture, c'est stupide car cette dernière détruit la planète. C'est différent mais ca reste de la stupidité )

Haaa l'être humain... Je suis sur que si la planète pouvais choisir de nous virer ou pas, ca serai déjà fait depuis longtemps je pense... Mais c'est pas grave vu que la race humaine est voué a l'auto destruction et va entraîner avec elle la ruine de toute les autre races.

Belle avenir tous ca

Bon sur ce.... Je retourne me planquer dans mes jeux vidéo
Citation :
Publié par Kytama the Dark csp+
Oui ces jeux sont supers addictifs et oui ils peuvent être une drogue.
Ah bon ? Et quelles en seraient les caractéristiques qui en feraient une drogue ?
Citation :
Ah bon ? Et quelles en seraient les caractéristiques qui en feraient une drogue ?
Aucune... C'est pas une drogue

Toute personne qui ce drogue on le même effet donc si le jeu vidéo serai une drogue, ca serai tous le monde qui serai droguer au jeu vidéo et on peux pas dire que c'est le cas.

Faut rester réaliste... Les gens qui foute rien a part jouer son que des glandeur fini et faut pas chercher plus loin que ca... Ce son des gens qui on pas envie de travailler points barre... Ce son les même que les gens qui traîne dans la rue et qui foute rien de leur journée a part que la, il traîne devant le PC.


Manquerai plus qu'une personne qui vienne dire oui mais les gens qui traîne dans la rue a rien foutre c'est a cause que le bitume (la route) c'est de la drogue :/
Citation :
Publié par lokalbassaggression
Aucune... C'est pas une drogue
C'est bien ce qu'il me semble
J'avoue qu'a voir diffuser cette diffusion : MMO = drogue sans que rien ne vienne l'appuyer (une drogue a un effet psychoactif) provoque chez moi un agacement certain

Je crois que c'est tout simplement un fantasme : moi, gamer, je me frotte a quelque chose de très dangereux (MMO=Drogue), et j'en j'en sors à chaque fois victorieux (même pas drogué !)

Cela dit, il existe des troubles qui s'appellent dépression, phobie, psychose... - sans parler de la grande casse sociale - qui font que ne pas aller travailler ne signifie pas que l'on en a pas envie
Citation :
Publié par lokalbassaggression
Aucune... C'est pas une drogue

Toute personne qui ce drogue on le même effet donc si le jeu vidéo serai une drogue, ca serai tous le monde qui serai droguer au jeu vidéo et on peux pas dire que c'est le cas.
Tu dis toi même avoir touché à certaines substances illicites, donc tu sais parfaitement qu'une drogue comme la cocaïne n'a pas du tout le même effet de dépendance selon les individus, y a ceux qui n'en prennent qu'en festif par exemple et ceux qui en ont besoin pour tenir la journée.

Donc bon ...

Citation :
Publié par yleroux
C'est bien ce qu'il me semble
J'avoue qu'a voir diffuser cette diffusion : MMO = drogue sans que rien ne vienne l'appuyer (une drogue a un effet psychoactif) provoque chez moi un agacement certain

Je crois que c'est tout simplement un fantasme : moi, gamer, je me frotte a quelque chose de très dangereux (MMO=Drogue), et j'en j'en sors à chaque fois victorieux (même pas drogué !)
Pourtant je me rappelle d'un long fil argumenté et avec de nombreux exemples à l'appui qui prouvait au final cette dépendance, fil dont tu as disparu mystérieusement quand tu as eu un trop grand nombre de contradicteurs.

Tu as ta théorie, ton hypothèse de départ que tu refuses de confronter à la contradiction et qui surtout ne la supporte pas, du coup comme je te l'avais dis à l'époque, c'est toi qui affirme sans preuve qu'il n'y a pas de mécanisme de dépendance dans les mécanismes des MMOs.
Le fait de le répéter à chacune de tes interventions ne prouve rien du tout.
Je sais pas si je vais arriver a me faire comprendre

Toute personne qui prend une drogue en subit l'effet. Il deviens pas spécialement accros mais il subit son effet. Le jeu vidéo lui procure pas d'effet comme une drogue le ferai. Ce qui est un peux normal vu que c'est pas une drogue.

Si le jeu vidéo serai une drogue (sans regarder a la dépendance) il procurai un second effet pendent le temps qu'on l'utilise comme une drogue le ferai.


Je suis d'accord pour dire que le jeu peux conduire a une dépendance mais c'est pas pour ca que ca en fait une drogue. Maintenent, les drogues qui donne une dépendance son limité au drogue dur donc si le jeu vidéo est considérer comme une drogue , c'est a la drogue dur qu'il faut le comparer et la ca bloque direct...

Une drogue dur, personne échappe a cette saloperie. Ca peux passer une fois mais si tu la goûte trop de fois, tu tombe dedans. Vu le nombre de joueur qui passe plusieurs heures a jouer et ca pendent plusieurs année et qui devienne pas accro est une preuve que le jeu vidéo est pas une drogue.


Maintenent la dépendance on peux la retrouver dans plein de domaine sans pour autant que ce sois lié a une drogue. On peux la trouver dans le n'importe qu'elle loisir mais le truc, c'est que le mot dépendance ce transforme en passion. Ca ressemble a la dépendance sauf que c'est pas le produit qui le force mais plutôt que la personne aime tellement un truc qui peux pas s'empêcher d'y penser.

C'est.... différent ^^


J'ai ma carte graphique qui a rendu l'âme... Plus aucun jeu en 3D tourne... Ca fait reboot le pc a tous les coup... Je joue depuis l'époque du Commodore 64. Si le jeu serai une drogue, je crois que je serai en pleine crise de nerf mais c'est pas le cas



Pour la coke, faut voir aussi... Tu peux avoir de la coke qui a été tellement recoupé qu'on peux même plus appeler ca de la coke et bizarrement, il y a beaucoup de gens qui prenne ce genre de coke. C'est une drogue de riche. Et c'est pas n'importe qui qui va t'en vendre de la bonne qualité. Faut connaitre a certain milieu pour ca. Avec de la coke de bonne qualité, le coup du festif marche pas... Tu tombe dedans ^^
Et puis faut arrêter les comparaisons foireuses : l'héro ou la coke ont des effets physiques et financent des groupes mafieux ou terroristes.

N'employons des mots n'importe comment, ce sont des sujets trop graves !!
Certains seraient assez surpris de voir l'état de certaines personnes qui ne peuvent pas avoir leurs doses de jeu pour diverses raisons (coupure courant, grillage PC, crise familial ou conjugual, prob net etc).

Croyez moi chez certains, la dépendance physique est là, peut-être pas aussi poussée que pour certaines autres choses, mais elle est présente, soyez-en assurés.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés