Jeux vidéo

Shadow hearts 2: covenant

Répondre
Partager Rechercher
Salut les saloneurs. Je viens récemment de découvrir cette série de rpg qui m'était alors inconnue et je me suis étonné de ne pas voir de vrai topic sur ce jeu (y'en a deux qui traînent mais rien de folichon). Je n'ai pas joué au premier car je ne l'ai pas trouvé en magasin mais ça ne m'a pas semblé indispensable pour comprendre l'histoire et se mettre dans l'ambiance.

Le scénario est semi-historique, c'est à dire qu'il se déroule pendant la première guerre mondiale mais qu'il intègre plein d'éléments fictifs comme la magie et les monstres. On y incarne Karin (la rousse sur la jaquette du jeu), un officier allemand, qui doit se rendre à Domremy pour enquêter sur un démon qui a établi son domicile dans l'église du village et qu'aucun soldat n'a réussi à déloger pour le moment. Elle sera accompagnée par Nicolai, une sorte de paladin du vatican spécialisé dans l'exorcisme. Déjà rien que pour les nombreuses références historiques, le jeu est trippant. On se balade à Paris, Florence, la forêt des ardennes, le pays de galles etc... J'en suis à 10 heures de jeu donc j'ai sûrement pas tout vu.

L'ambiance est résolument sombre et les lieux fidèlement restitués. Cependant, le jeu laisse quand même une grande part à l'humour. Les développeurs se sont bien documenté, ça ne fait aucun pli. Les musiques sont peu nombreuses et calmes mais elles collent parfaitement à l'action et renforcent l'immersion.

Le système de jeu est assez classique et la progression très linéaire. La grosse originalité du titre est la roue du destin qui ressemble fort au système de jauges de Gladius et qui nécessite de bon réflexes et de la concentration. Il faut arrêter l'aiguille dans la bonne zone de la roue pour déclencher des attaques, utiliser des objets, lancer un sort... pour tout en fait. Lorsqu'on fait des achats chez un marchand, on retrouve également la roue pour tenter de gagner des réductions. Cela donne des combats assez dynamiques car il faut rester attentif à tout instant mais ceux-ci sont trop faciles je trouve. On peut enchaîner critique sur critique avec une facilité déconcertante. Heureusement, les monstres peuvent parfois nous encercler, ce qui rajoute un peu de piment dans la sauce. Ils peuvent également effectuer des combos et réussir à nous tuer un perso pour peu qu'on ne fasse pas attention.

J'aimerai l'avis d'autres joliens qui ont joué à ce jeu magnifique. J'ai appris qu'une suite était déjà en préparation.
J'ai le jeu depuis sa sortie américaine ( ça remonte à quelques mois déjà ). Il est très beau mais comme tu le dis si bien toi même, horriblement classique... Le scénario n'a rien de transcendant non plus...
Shadow heart from new world ( la suite ) est dispo au Japon depuis le 28 juin.
C'est un jeu que je conseillerais comme une valeur sûre ( bonne durée de vie, joli, pas très difficile et drôle par moments ) mais il lui manque ce petit je ne sais quoi qui en ferait un incontournable ( enfin à mon sens ... )

D'ailleurs, voici le site officiel : http://www.shadowheartscovenant.com/index.php?ref=1
__________________
http://img441.imageshack.us/img441/9672/sig5hi.jpg
C'est vrai qu'il lui manque quelque chose pour en faire une série phare comme Final fantasy mais je le trouve néanmoins assez accrocheur. Les musiques me restent dans la tête et je n'ai qu'une envie: rentrer du boulot pour y rejouer .

Mais j'ai oublié deux autres points noirs dans ma description: les énigmes qui sont très loin d'atteindre celles d'Alundra et qui nécessitent 2,5 neurones, ainsi que la localisation française un peu bâclée. Ca a dû être traduit par un stagiaire, parce que pour écrire honneur avec un seul "n" et puis d'autres erreurs grossières dans la description des menus.

En tout cas, c'est cool que la suite soit déjà sortie au japon. On devrait la voir arriver ici dans quelques mois, juste le temps de finir mes autres rpg qui s'empilent à une vitesse pas possible .
*frappe Sanada avec une rose*

Je trouve ce jeu magnifique, j'en suis à 45 heures de jeu et toujours accro, et je le trouve pas si classique que ca à part dans sa progression qui elle, est assez linéaire

Pour se qui est du scenario c'est un de plus beau que j'ai pu voir pour un jeu de rôle console, avis personnel bien sur, mais des scenarios socio-politico-religieux y en a pas des masses et le hero est aussi un des plus torturé psychologiquement que j'ai pu voir, ca fais plaisir

J'ai pas jouer au premier chapitre de Shadow Heart mais ca empèche en rien de comprendre sa suite, tout se qui c'est passé dans le passé nous est expliqué, je le conseille à tout fan de rpg

Plus qu'a attendre ca suite et FFXII

[edit]

Citation :
Publié par Jo le jolien
Mais j'ai oublié deux autres points noirs dans ma description: les énigmes qui sont très loin d'atteindre celle d'Alundra et qui nécessitent 2,5 neurones, ainsi que la localisation française un peu bâclée. Ca a dû être traduit par un stagiaire, parce que pour écrire honneur avec un seul "n" et puis d'autres erreurs grossières dans la description des menus.
Se que je viens de voir à l'instant en jouant m'a alarmé et m'a fait repenser à cette partie de ton message, oui y a quelques coquilles de temps en temps mais elles sont très rares et pas gênante du tout, j'en ai pas rencontrer beaucoup, par contre là je viens de tomber sur un truc horrible, digne des premier jeu traduit de l'époque

Gepetto : " On a se qu'on a voulait. Maintenant retournons voir Roger"
Je suis pliais, je me demande bien se que pouvait avoir en tête le traducteur a ce moment là
Citation :
Se que je viens de voir à l'instant en jouant m'a alarmé et m'a fait repenser à cette partie de ton message, oui y a quelques coquilles de temps en temps mais elles sont très rares et pas gênante du tout, j'en ai pas rencontrer beaucoup, par contre là je viens de tomber sur un truc horrible, digne des premier jeu traduit de l'époque :

Gepetto : " On a se qu'on a voulait. Maintenant retournons voir Roger"

Je suis plié, je me demande bien se que pouvait avoir en tête le traducteur a ce moment là
En meme temps, je doute qu'ils font ce genre de faute énorme Faudrait pas leur en rajouter non plus


Sinon, ils ont du garder le meme "traducteur" que le premier, c'était deja une horreur en VF ..
Shadow heart, j'adore ^^ le premier m'avait scotchée et le second est tout aussi agréable a jouer.

Seule point noir, on ne joue pas vraiment Karin. Pour pas changer on controle Yuri. A quand un rpg avec une héroine (hormis FFX-2 ).

Sinon, le 1er n'est pas nécessaire pour comprendre le 2 (encore que j'ai pas encore finie le 2), mais je le conseille car l'ambiance est bien sympa aussi et plus orienté taoïsme.

Vraiment dommage que les shadow heart aient tendance a passer inapercut je suis tombée sur le 1er presque par hasard a sa sortie et j'ai faillit louper le second ^^;
Citation :
A quand un rpg avec une héroine (hormis FFX-2 ).
Ben dans Wild arms 3, la fille est quand même mise en avant comparé aux trois mecs car le scénario s'attarde beaucoup sur son émancipation. Et dans FF6, le perso principal est une fille aussi. Enfin bref, tout ça pour dire qu'il y en a quand même.
Bon Shadow hearts covenant est il faut le reconnaître un peu hors norme tant au niveau du temps ou se situe l'action ( 1er guerre mondial) qu'au niveau back ground du jeu .


L'histoire si l'on prend la peine d'aller jusqu'au bout du jeux est absolument génial ,la fin en apothéose j'en dit pas plus .

Le système de combat avec la roue est bien pensé , le système de gestion de l'équipement , des perso ,de l'évolution est classique ,bien faite et très propre.

Les graphisme sont plutôt joli , le cheminement plutôt linéaire .

Les perso sont attachants et les transfo de yuri bien faites.

L'histoire est longue et prenante et la difficulté assez corsé pour un rpg sur ps2.

Par contre , je le dis j'ai quand même eu du mal a me faire la gueule des monstres tant ils sont risibles ( rhino taupe et j'en passe ) de même qu'au charisme et au look de certains perso comme joachim et gepetto ; franchement j'ai pas aimer l'humour du jeux et le manque de credibilisation des perso .


En conclusion , un superbe rpg a conseiller plutôt au pro du genre et destiner plutôt a un public mature.
Citation :
Publié par Jo le jolien
Ben dans Wild arms 3, la fille est quand même mise en avant comparé aux trois mecs car le scénario s'attarde beaucoup sur son émancipation. Et dans FF6, le perso principal est une fille aussi. Enfin bref, tout ça pour dire qu'il y en a quand même.
Et dans SH 3 ya une heroine
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés