NWN - le Théâtre des Illusions

10 ans ont passés... nos aventuriers ont changés... des vies sont modifiées...

Répondre
Partager Rechercher
*elle regarda Melias et elle se mit encore à rire, et continua de parler en japonais*

- moi ce qui m'amuse c'est le fait que pour toi tu es dans ton bon droit et le fait que tu soit si sur de toi. Donner la vie en donnant la mort qu'elle beau paradoxe. Pourquoi ai je fait ce choix il y a 10 ans ....

*elle laissa l'hafeling et rentra, elle demanda sa chambre à l'aubergiste et elle alla s'y installer. Elle se mit sur un fauteuil devant la fenêtre en mettant une couverture sur elle et elle regarda Séluné. Pourquoi est ce que je pleure les êtres que j'aime toujours de cette manière *
*Eleldor avait observé la scène de loin, assis sur un canapé. Il ne comprenait pas tout ce qu'il se passait mais l'affaire avait l'air assez grave c'est pourquoi il ne sourit pas quand Glorinfeld vint le trouver. Il ne lui expliqua rien, juste que Jade était partie et qu'on allait essayé de la retrouver.*

- Si elle veut pas qu'on la retrouve, ça va être dur mais je vous aiderai.

*Il se leva et attendit les instructions de son ancien maître.*
Mélias grommela une injure contre les tetes bornées et s'en prit a son frere

Mélias : " Elle est plus tetue que toi et c'est peu dire ! Maintenant va la voir... Nous on va prendre Balafre avec nous car il a un bon odorat et pourra peut etre aider aux recherches... "

Entendant parler de lui, l'ours sortit et se tint pret pour partir. Le nain ne chercha meme pas a comprendre sachant sa fillette aussi bornée que lui et alla demander a l'aubergiste laquelle des chambres elle avait louée puis y alla et frappa à la porte attendant une reponse. Quant à l'halfelin, il etait toujours a jurer tout bas en attendant les autres.
Sortant une minuscule bougie d'une de ses nombreuses poches Théranthil incanta.
C'était un sort mineur mais il renforcait l'accuité des elfes la nuit.Il espérait que ca suffirait mais il pensait que seule jade déciderais si elle voulait être rattrapée ou non.
S'armant de son baton de marche il se dirigea vers les bois.
*Dorilys entendit les coups sur la porte, elle soupira mais lâcha de mauvaise grâce un*

- entrez

*elle savait que ce n'était pas Glorinfeld mais a part ça c'était tout*
Elminf tourna la poignée et passa la tête par l'entrebaillement

Elminf : " Hola la colerique, j'peut entrer ? " *puis sans attendre la reponse, le nain entra et referma la porte derrière lui* " Alors encore une prise de bec avec le futur oncle ? *puis plus bas* Tu sais qu'il a dit que tu etais plus tetue que moi ? c'est presque un compliment *clin d'oeil et petit rire* Allez parle a ton groar preféré... "
*Dorilys écouta les paroles d'Elminf à demi-mot et elle ne sourit à aucun moment. Elle regardait toujours par la fenêtre*

- Il n'y a rien à dire. Si tu veux en savoir plus va voir ton BAKA de frère.
Elminf cacha son exasperation mais soupira quand meme

Elminf : " Qu'est ce qu'il s'est passé ? *il avait omis de dire "encore" mais cela ce sentait dans le ton de la phrase* et puis je pourrai pas l'interroger il est parti avec d'autre a la recherche de Jade.
Vous savez que vous etes impossible tout les deux ? " *question purement rhetorique* "
*Dorilys avait failli esquisser un sourire aux dernieres paroles du nain, mais elle se retint se souvenant de la fin de cette histoire pourquoi n'avons nous jamais pris le temps de nous dire adieu ... nous avons prefere nous voiler la face et voici ce qui arrive maintenant*

- Sache que tu peux me laisser en toute tranquilité, je vais vivre, une personne est entrain de veiller à çà .....

*elle regardait ailleurs, elle ne semblait guère interessé par la discussion actuelle*
Elminf se laissa tomber dans une chaise et regarda la lune par dela la fenetre

Elminf : " Oh oui tu vas vivre malgre le fait que tu ne le souhaite ou ne le puisse pas selon tes dires. Oh oui tu vas avoir tes enfants et tu vas vivre pour les voir grandir meme si tu dis le contraire... Oh non je ne vais pas te laisser en tout tranquilité ni tout court d'ailleurs. "

Il n'avait pas regardé l'elfe et semblait fixer la lune avec un regard lointain

Elminf : " La vie, la mort sont les faces d'une meme piece. Parfois nous ne desirons que la mort mais ceux autour de nous ne l'accepte pas, nous en empeches, nous prive de ce doux refuge pour nous replonger dans la douleur qu'est la vie. Parfois nous pensons que nous donner la mort profitera a d'autre, a donner la vie mais meme avec ce noble sentiment, cette envie de laisser la place à d'autres on nous empeche, on nous retiens. Car ceux qui le font sont egoistes et pensent que c'est le mieux pour nous alors que nous en avons fini avec la vie et que nous sommes pret a enfin etre en paix ayant regle nos affaires, fait tout pour que la suite soit repris par d'autre et que cela nous parait juste.... Mais cela est aussi une part d'egoisme venant de nous meme.
Aucun de nous tous avons les meme idées car tout est une question de perception. On veut mourir parce que sinon d'autre ne pourront pas vivre et l'on pense que c'est le bon choix. Au contraire ceux qui nous entende parler comme ca font tout pour nous en empecher disant que ce n'est pas le bon choix et qu'on peut faire vivre meme en restant vivant...
Parfois on veut juste quitter ce monde de douleurs et d'atrocité pour avoir la paix de l'âme mais on nous retient et on doit rester ainsi pour les autres.
Tout est une question d'egoisme et de perception.... personne ne sera jamais totalement d'accord sur certains points mais ainsi va le monde et la vie. "

Elminf continua a fixer la lune, il avait parlé sans s'adresser a quiconque en particulier, semblait s'etre rememoré des actions passées et s'etait tu aussi brusquement qu'il s'etait mis a parler. Ces paroles ne semblaient avoir aucun sens sauf peut etre pour lui seul.
L'elfe partit débuter les recherches et comme il s'y attendais, bien vite les traces se multiplièrent puis se brouillairent. Envoyant Éleldor d'un coté et voyant Théranthil partir d'un autre coté, il avisa Mélias. Il lui montra vers ou chaqun était partie avant de prendre un autre chemain a son tour.

Plus loin, Théranthil sentait qu'il approchait de quelques chose, que cette direction était la bonne. Il avisa une maison abandonner un peu plus loin avec l'impression qu'elle pourrait s'y caché.
Cachée au milieu des fourrés, il apercut une maison, une maison elle l'avait sans doute été dans un temps reculé, mais aujourd'hui le lierre envahissait une bonne partie de ruines et les murs étaient partiellement effondrés. Un bouleau avait même commencé à poussé dans ce qui avait été une étable ainsi que l'en témoignait les restes de stales.

Ne sachant pas quoi faire, il s'approcha du batiment...nul signe de vie...
Une personne pourvut d'une chevelure noir aux nombreuses mèches blanches suivait Théranthil depuis un temps, depuis la séparation du groupe en fait. Elle se dirigeait vers l'auberge mais le regroupement l'avait interrogé, depuis elle cherchait à comprendre ce qui se passait. La personne en question eu soudain un illumination et s'exclama, suffisamment fort pour être entendu du disciple de Mystra :

- Moi je m'annoncerais avant ...
*Un homme entra dans le théâtre, pour des yeux qui y auraient prêter attention, ils auraient reconnus le serveur de la dernière fois. Cette fois ci il était habillé à la façon des aventuriers, un pantalon marron et une tunique sombre avec des bottes et une cape, à son flanc une épée. Il s'étira sur le perron visiblement ravi. Il jeta un coup d'oeil au chambre et son regard particulièrement sur une le final va pouvoir commencer, 10 ans c'est long pour un humain .... enfin un humain ..... Il se mit à rire seul, puis finalement se décida pour s'installer au bar où il commanda une bière*
- Ya déjà eu un mage pour me mettre les cheveux en feu, si tu pouvais au moins pas me brûler j'apprécierais, bon c'est pas que mes cheveux serais une perte mais plutôt que je tiens à mes vêtements.

Une demi-elfe accomplie se montra plus encore.

- Je te rappelle personne j'imagine ...C vrai que moi je change contrairement à toi. Mystra va bien ? Un peu de concentration et tu vas bien me définir .. mais durant ce temps ta cible va peut-être s'enfuir et s'il s'agit de celle que je crois c pas une bonne idée de la laisser filer ... Atroce comme choix non ? Je peux te dire en toute certitude que je n'ai pas l'intention de te planter un couteau dans le dos. Tu veux que je parte ?
Il dévisagea la demi elfe quelques instant. En effet ses traits avaient beaucoup changé, il eu un petit sourire.

Même si je te demandais de partir tu resterais, alors viens Mell. Tu arrivera peut être à la convaincre...

Pour lui même d'une voix basse mais ferme
Moi je n'ai jamais su lui parler


Lui tournant le dos il se dirigea vers la maison.
[HRP]Euh... là vous êtes en ville ou en forêt ? J'ai un peu de mal à suivre. Le Théâtre est au coeur d'Eauforte qui elle-même est située en bordure Sud de la Haute forêt, restez cohérents please...[/HRP]
- Je viens ... Mais t'aurais dû au moins essayer de lui parler avant aujourd'hui ... Je veux bien croire que tu va me survivre ... mais ce serais bien de te décider avant de lui avoir survécu aussi.

*3 secondes plus tard.*

- Finalement je viens plus ... Je préfère attendre ici ... que ma barbe pousse. Elminf va être fier de moi quand il va la voir ...

*Pourtant le visage de la demi-elfe était aussi imberbe qu'il avait toujours été. Elle se trouva tout de même un mur confortable et regarda Théranthil s'avancer vers la maison. Puis elle dit dans un murmure possiblement audible pour les oreilles d'un elfe.*

- J'espère que j'ai bien choisi ...
Il jetta un dernier regard à Mellinsa puis s'avança seul...Pourquoi est ce que maintenant il ne doutait plus que Jade soit ici? Il ne saurais le dire. Pourquoi elle était partie? Il ne le savais pas non plus. Que lui dire? encore une inconnue.
Le coeur partagé entre toutes ces questions il arriva à la batisse.
(en passant mon ordi a des probs donc je vais avoir des difficulté a répondre vite)

L'intérieur de la maison était sombre, sans être en mauvais état, l'endroit était visiblement modeste. Une lueur semblait provenir du deuxieme étage comme une lumière de chandelle, tout le reste était plongé dans l'ombscurité.

Aprèes quelques pas, un frisson parcouru l'échine de l'elfe alors que des murmures se fessait entendres, semblant venir de partout a la fois.
Guère rassuré, le disciple de Mystra resserra sa prise sur son bâton. Il n'avait pas préparé de sorts d'attaque, juste quelques sorts utiles au quotidien. Il adressa une brève prière à sa déesse, et le coeur rassuré il pénétra dans le batiment les sens aux aguets. Il connaissait Jade, elle n'aurait jamais allumé une bougie dans une maison abandonnée pour se tenir juste à côté. Elle serait sans doute cachée dans l'ombre, mais a moins de se diriger à l'étage il ne la trouverais jamais. Il chercha un escalier et prudemment tachant de se déplacer sans bruit il monta.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés