Le Bar de la Taverne

Votre première cigarette ?

Répondre
Partager Rechercher
Si vous avez déjà fumé, quelle fut votre première expérience de la cigarette ?

Moi… J’étais jeune ado et naïf. Il y a longtemps que je ne suis plus ado mais je suis encore parfois naïf. Mais je m’égare, revenons au sujet : j’étais naïf parce que je pensais que la fumée des cigarettes avait un goût, un peu comme la nourriture, quelque chose qui faisait que c’était agréable de fumer et expliquait pourquoi tant de monde fumait.

Aussi, au collège, quand j’ai accepté ma première cigarette, je fus surpris de ne pas trouver de goût à la cigarette, pire, même, que la fumée était plutôt désagréable. Et comme j’étais vraiment naïf, j’ai cru que cela devait venir de la marque, j’ai acheté plusieurs paquets différents, pour tester. Évidemment, c’était pareil pour les autres marques, pas de plaisir.

J’ai quand même été tenté d’accepter, quand, dans les groupes d’élèves, on m’offrait une cigarette… pour faire comme tout le monde. Mais me rappelant que cela n’avait pas de goût agréable, finalement, je ne me suis pas mis à fumer.

Et vous ?
C'était comment ? Chouette je suppose... Le premier rail aussi non mais c'est quoi cette question ? Tu attends qu'on te dise : eurkk beurk c'était ignoble et ça puait, j'ai toussé pendant trois jours ? Ben en fait pour ma part ça m'a fait tourner la tête c'est tout.
La première c'était pas une cigarette moi
Mais pour la première cigarette je crois que c'était chez mon meilleur ami il avait commencer a fumer et bah moi j'ai essayer mais je trouvais ca bof, sa a pas duré bien longtemps et je fumais pas beaucoup
Re: Votre première cigarette ?
Citation :
Provient du message de Soir le Sicaire
Si vous avez déjà fumé, quelle fut votre première expérience de la cigarette ?
Avant la cigarette on a quand même essayé avec des potes les feuilles de cahier d'écolier roulées.
C'est horrible l'encre à un gout acre degeulasse.
Ensuite on a essayé la menthe et les infusions de maman ... pathétique.
Note l'eucalyptus il me semble qu'on en vent de cigarettes en pharmacie

Par contre pour le gout je suis pas d'accord ... perso je fume une marque précise justement à cause du gout !

Edit : j'oubliais = fumer nui(t) gravement à la santé
hmmm j'avais dans les 18 ans, j'étais completement bourré, j'ai demandé à un pote dem'en passer une, j'en ai enchainé 3 d'affilée.

Le lendemain j'achetais un paquet, et depuis je fume, ca me plait et pis c tout

(Je précise que je ne fume pas dans les lieux publics où je pourrais déranger d'autres personnes )
__________________
Cet utilisateur poste avec JoL premium service.
Message supprimé par son auteur.
Les dizaines de cancers et autres pathologies liées au tabac ne m'attirent pas particulièrement, sans compter l'odeur, l'haleine, et tout et tout.

Bref, jamais fumé.
J'ai pris mes premières chez un ami, alors pour pas donner l'impression que j'étais pas "un homme un vrai" j'ai voulu bien tirer dessus au moins autant que lui le faisait..

Résultat : Un p'tit bad trip qui m'a fait souffrir pendant 1 heure ou deux et j'ai finalement vomi..

Mais ça m'a pas suffit et j'ai continué..et j'aime ça

Je dois fumer environ une roulée par jour ou tous les deux jours, ça reste très correct
Bon alors c'est très nulle en faite... J'ai voulu faire arrêter de fumer mes 2 anciennes meilleurs amies qui étaient avec moi a l'époque du collège je devais avoir 13 ans et un matin j'ai acheter un paquet de Royal Menthol et un malboro normal, on est allée dans la colline dans un manoir abandonnée et on a sécher nos cours <oui je sais c'est pas bien ...je ne l'ai pas fais bcp rassurer vous >

Bref revenons a nos moutons ...Donc on est allée dans ce chateau et la je leurs données cigarettes sur cigarettes pour qu'elle en soit dégoûtée mais le truc c'est que moi aussi j'en ai fumer autant qu'elle on a terminée les 2 paquets en je sais pas bien 1 demi heure 1 heure ....

Moi c'est clair ça ma dégoûter, elles aussi mais elles ont repris 1 semaine après on était morte de rire en y repensant y'a pas très longtemps....

Par contre je n'ai plus touchée a une cig jusqu'a cette été ou j'ai commencer a fumer 1 voire 2 même 3 cig par soirée ou nuit seulement après une grosse crise de nerf et pas plus pour me detendre mais je continue mes 3 cig par soirées mais j'ai pas besoin de plus voila ...
Scritch frrrrrrr....
Umph.
Wossshhhhh... teuh ! Teuh-teuh-teuh-teuh !!! ... argh... ouf.... Umph...
*snif*
Woshhhhhh
*snif*
Pooka trouve que ça pue ce truc !
Teuh...
Scritch scratch. Et la cigarette s'écrase.
Je devais avoir 9-10 ans à l'époque.
Une cigarette pas entièrement terminé à terre.
Une petite main se tend, se resserre sur sa proie et me la montre tenu entre deux doigts, montant vers le ciel.
C'était mon cousin qui m'a demandé si je voulais voir quel goût ça a. Vilaine curiosité j'ai voulu savoir.
Un briquet traînait dans sa poche, l'époque et l'endroit faisaient qu'ils étaient propice aux pétards et mon cousin excellait dans l'art de l'explosion en tout genre, rien donc d'étonnant à ce que l'un de nous ait cet objet.
Bref une flamme apparaît et se dirige vers l'objet du vice, elle s'embrase quelque peu et semble s'allumer.
Mon cousin la prend maladroitement entre ses deux doigts comme il l'a tant vu faire ses parents aussi bien que les miens et il prend une légère aspiration.
S'en suit une toux assez désagréable mais il ne dit mot et me donne la cigarette.
Je la prend au moins aussi maladroitement que lui et la porte entre mes lèvres. Une légère aspiration, un goût horrible dans la bouche qui fait que je ne garde pas la fumée plus d'une demi seconde.
Une vive réaction face à ce que je venais de vivre, ce genre de cri du coeur sortant sans qu'on y puisse changer quoi que ce soit à ce qu'on pense réellement.
- Mais c'est dégueulasse ce truc.
Mon cousin acquiesce. La cigarette retombe à l'endroit où elle n'aurait jamais du quitter et cette fois-ci est rigoureusement écrasée.
Depuis ce jour je n'ai plus touché une cigarette, tout simplement parce que le goût y est immonde que mon degré de stress approche toujours le 0 absolu en toute circonstance.
Ma première clope mh...

Perdus dans un village de montagne, à fouiller une bâtisse datant du 18 siècles.. dans une vieille commode un paquet de papier à rouler.

Combler le vide du feuillet avec de la menthe séchée, ça avait presque l'air de sentir bon.

Quelques aspirations après, un peu dégouttés.


Quelques jours après une paquet de clope acheté pas loin, ça avait presque l'air bon.

Quelques aspirations après, vraiment dégouttés, mais ça faisait vraiment "ptit mecs" alors on a finit le paquet dans la semaine.

Je devais avoir 11ans, j'ai arrêté il y a plus d'un mois, comme toute autre drogue que je prenais tant de plaisir à absorber.


Allez savoir pourquoi je suis à présent physiquement dégoutté des clopes, j'en ai envie mais ça me file la nausée.
Quant au cannabis, l'envie n'y est plus, et l'alcool pas l'envie et pas la possibilité non plus vu le trou qui fond mon estomac.
mon padré fumai comme un porc , donc gt accro avant meme de commencé (a 8 ans la premiere clope entre pote je l ai fini pour eux , mais j ai commencé reelement plus tard) , enfin bon , c est comme pour tout , faut se serrer les couilles pour arreter , mais commence pas si tu le sent pas.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée