La Taverne

Liberté individuelle

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Provient du message de Kio_San
Non je vais tout pour le raisonner mais la décision lui appartient a lui seul.
C'est vraiment faire peu de cas de la vie d'autrui...

Si l'on tente de suicider c'est que quelque chose ne va pas, professionnellement ou sentimentalement. De fait ce problème obnubile la pensée de la victime qui n'est plus en état de raisonner et a besoin de toute l'aide qu'on peut lui apporter.
Alors dire que la décision lui appartient... je trouve ça malsain.
Moi je trouve encore pire de le forcer à vivre.
Je doute que lui mettre une amende ou l'enfermer soit plus utile.

En fait je ne suis pas pour le suicide bien sur mais je trouve étonnant et malsain qu'il soit interdit pour les raisons exposé ci-dessus.

Pour moi évidemment tu dois empêcher un de tes proches de se suicider mais ça doit rester dans le cercle privé et encore une fois, je ne comprend pas au nom de quoi tu peux imposer a qq de vivre
Citation :
Provient du message de Kio_San


Ca me fait penser à un débat auquel j'avais participé et ou mon professeur de français nous expliquais que désormais , les auteurs de crimes , quels qu'ils soient , se sentent de moins en moins coupable mais plutôt victime. Victime de la société . Elle a bon dos la société ...
Il ne s'agit pas de dire que la société est responsable de tout les maux, mais qu'elles influencent parfois négativement certaines personnes. Placer K.Marx n'était peut etre pas tres objecif, tu peut aussi lire... Durkheim (pas sure de l'orthographe) qui a aussi beaucoup écris sur le... suicide (ca m'étonne que personne n'est pas encore parlé de lui sur ce thread...)
Citation :
Durkheim (pas sure de l'orthographe) qui a aussi beaucoup écris sur le... suicide (ca m'étonne que personne n'est pas encore parlé de lui sur ce thread...)
Thx je vais jeter un oeil

Sinon tout a fait d'accord sur le fait que la société influence grandement mais je pense que l'on peut passer au-dessus de ces influences
Citation :
Provient du message de Kio_San
Moi je trouve encore pire de le forcer à vivre.
Je doute que lui mettre une amende ou l'enfermer soit plus utile.

En fait je ne suis pas pour le suicide bien sur mais je trouve étonnant et malsain qu'il soit interdit pour les raisons exposé ci-dessus.

Pour moi évidemment tu dois empêcher un de tes proches de se suicider mais ça doit rester dans le cercle privé et encore une fois, je ne comprend pas au nom de quoi tu peux imposer a qq de vivre
Tout simplement parce que dans la plupart des cas, le suicide est une erreur. La personne qui se suicide a le plus souvent connu une ou des évènement douloureux, trop. Partir dans ces conditions, c'est se priver de jamais vivre autre chose, c'est bête... Si je vois un inconnu qui se prépare à se jeter du haut d'un pont, je n'hésite pas une seconde : je l'en empêche.
Oui, étant donné que la vie est une chose unique et inestimable,
ca serait trop idiot de la gacher si c'est sur un coup de folie..
Souvent les gens qui veulent se suicider se sentent dans une
situation "d'impasse" ; c'est à dire qu'ils pensent etre incapables
de surmonter une tristesse, un malheur et donc que le suicide est leur seule alternative.. ,
alors que pour beaucoup des cas il est possible de repartir en avant.
Mais je suis d'accord sur le fait qu'il faille le convaincre du contraire mais je ne vois pas au nom de quoi lui interdire.
(Enfin j'ai déjà eu qq éléments de reponses c'est vrai mais ca ne me convainc pas encore totalement )

trouvé par hasard
suicide

Pour le cas du suicide, de plus en plus on devient tolérant vis a vis de l'euthanasie. Donc on accepte que qq veuille en finir pour des douleurs physiques alors pq pas pour des douleurs "psychique" qui peuvent être tout aussi douloureuses
Citation :
Provient du message de eMRaistlin
Le suicide n'est pas illegal, c'est juste idiot.

La drogue, c'est illegal, car c'est une dependance induite par un tiers (quoiqu'en dise le drogue).

Qui plus est, dans l'ensemble, dire qu'un drogué se drogue en douce chez lui me fait bien marrer, vu que la majorite des drogues etant psychotropes, une fois sous effet, il peut tres bien decider de sortir de chez lui, alors que techniquement, il n'est plus en condition. (y'aurait pas autant d'accident de voiture, par exemple, si une personne emechée pouvait se voir de l'exterieur... L'effet psychotrope empeche le drogué de bien apprehender son etat réel. Il devient un danger pour autrui, même si a la base, il a decidé de se droguer chez lui simplement...)
J'ajouterais que l'effet de manque provoque des comportement violents chez les drogués. Comportements qui ne restent pas dans la sphere privée eux non plus.
Citation :
J'ajouterais que l'effet de manque provoque des comportement violents chez les drogués. Comportements qui ne restent pas dans la sphere privée eux non plus.
Entre un stonard et un pochtron c'est qui qui fait la moule dans le canapé
Citation :
Provient du message de Kio_San

Pour le cas du suicide, de plus en plus on devient tolérant vis a vis de l'euthanasie. Donc on accepte que qq veuille en finir pour des douleurs physiques alors pq pas pour des douleurs "psychique" qui peuvent être tout aussi douloureuses
Ben quand on commence a parler d'euthanasie ou de suicide pour des problèmes physiques, a mon avis c'est qu'on peut plus rien pour soulager le type, alors que des troubles psychiques je pense qu'il ya toujours moyen d'arranger ca, a l'aide d'un psy.
Re: Liberté individuelle
Citation :
Provient du message de Kio_San
Voila en fait en fait LA question que je me pose, c'est quels sont les arguments avancés par les gens qui veulent régir la vie privé d'autre personne.

L'égoïsme. Ils cherchent a assouvir leurs besoins: d'aider, de controler, d'eviter leur peine..etc.


Citation :
Si tu vois quelqu'un essayer de se suicider, tu essaie de l'en empêcher ou tu le laisse crever?
Ca depend.

Si c'est un Être que j'affectionne, sa disparition risque de me causer de la peine, donc je pense (par pur egoïsme faut pas se leurrer) que je l'en empeche.

Si c'est un inconnu, soit je suis completement indifferent, soit j'intervient, pour faire mon heros, la encore par pur egoïsme.

Ask..
Mouais enfin bon , t'es clodo , tu mange jamais a ta faim , ta pas de famille , bref pas grand chose pq est ce que tu ne veux peux pas te suicider ?

Je suis tout a fait d'accord avec vous sur le fait que c'est pas une solution , mais par exemple , pour un vole , on ne peut pas parce que ca appartient a qq d'autre , etc

Hors n'est pas la liberté la plus évidente que de disposer de sa propre vie ?

La religion par exemple apporte une certaine réponse pourrait dire que la vie est qqch de sacré et que l'on n'y touche pas ... ça serait une "réponse" , mais pour un laïc , a part dire que ca va faire du mal a qq qui êtes vous pour juger que la vie faut la peine d'être vecu pour tel et tel personnes ?

PS: C'est intéressant aussi de voir que dans certaine culture le suicide est le seul moyen de garder son honneur

Ps(bis) j'ai jeter un coup d'oeil a la référence cité mais j'ai pas encore assez bien assimilé pour me prononcé dessus)

EDIT :
Askelaad: je me posais cette question effectivement si ce n'était pas par pure égoisme ^^
Citation :
Askelaad: je me posais cette question effectivement si ce n'était pas par pure égoisme ^^
Bien sur que c'est par egoïsme. Quand Jean empeche Paul de se sucider, C'est que Jean veut imposer sa vision de la vie a Paul, ses valeurs etc.. Il impose ses valeurs, et il respecte les siennes aussi, comme par exemple aider quelqu un "qui en a besoin".
Paul est malade, Paul est Paumé, Jean l'a sauvé, Jean est un heros.

Apres, les lois reflettent juste les valeurs de tous les Jean du pays.

Tu peux m'appeler Ask sinon
Yep c'est la vision que je m'en faisait ask

Je vois pas d'autres arguments qui puissent tenir (la Religion mais la ça tient de la croyance donc dans une argumentation bof bof)

'Fin si qq en a une autre ...

EDIT: Durkheim
Pas simple a comprendre en tt cas ... et ... c'est un avis ...
Mais dire que les sucidaires sont fous je bloque qd meme un peu faudrait que je lise tout le boukin
Citation :
Hors n'est pas la liberté la plus évidente que de disposer de sa propre vie ?
En fait, je dirais que oui, l'idée du suicide est une liberté, mais l'acte de suicide est souvent quelquechose d'incontrolable qui ne dépend plus de la liberté mais d'une pulsion soudaine, et c'est pour ca qu'il faut éviter ca, pour permettre au type qui veut se suicider de pouvoir reporter sa décision, qui lui échappait.
Jolie débat auquel je ne prendrai part, juste pour réagir sur un point:

Citation :
L'effet psychotrope empeche le drogué de bien apprehender son etat réel. Il devient un danger pour autrui, même si a la base, il a decidé de se droguer chez lui simplement...)
Franchement moi en tout cas, quand j'étais ruiné, j'étais conscient que j'étais ruiné....Enfin je parle pour les deux seul drogue qui m'ont mis dans cet état a savoir Canabis et Alcool, pour le reste je sais pas.


Kénééééééééééééé
Citation :
Il y a aussi le code d'honneur des samouraïs, avec le fameux hara-kiri. Là encore, c'était toujours la haute société - qui n'avait pas la trouille, elle - qui promeut le suicide comme porte d'entrée disons "plus rapide" dans l'autre vie.
Inexact : il s'agissait pour le samouraï qui se faisait Sepukku de laver l'honneur perdu. Le "On", ou honneur personnel, etait ainsi lavé par cet acte de suicide. Il ne s'agissait pas d'un acte visant a accelerer quoique ce soit.

@Racen, le Hara-Kiri existe bien, mais il est moins honorifique que le SeppuKu. Il s'agit en fait du même acte, mais sans le cérémonial qui va avec, si ma mémoire ne me fait pas defaut (sur un champ de bataille, par exemple). Sans temoin, ni triple eventration...



Autre idée recue : une tentative de suicide ratée en France ne conduit pas forcement vers l'asile psychiatrique. Un suivi medical, certes, mais pas forcement l'internement psychiatrique...
Bah le suicide n'est pas interdit en france hin. Tu as le droit de te suicider comme tu veux, c'est ton probleme.

Par contre il est interdit de ne pas aider quelqu'un qui est en danger. Le fait que cette personne se mette en danger elle meme est accessoire, tu dois l'aider. En gros, si tu veux te suicider, fais le tout seul, et la personne ne viendra t'empecher de le faire, et tu en auras parfaitement le droit.
Citation :
Provient du message de eMRaistlin
@Racen, le Hara-Kiri existe bien, mais il est moins honorifique que le SeppuKu. Il s'agit en fait du même acte, mais sans le cérémonial qui va avec, si ma mémoire ne me fait pas defaut (sur un champ de bataille, par exemple). Sans temoin, ni triple eventration...

Mea culpa

En fait Hara-kiri est considéré comme un terme vulgaire de la chose. Les Japonais préfèrent dire Seppuku. (cf Quid).
Mmm je pensais que si ...
Ca devait être dans un autre pays , j'ai entendu ca ya un moment mais ca m'avait marqué. Enfin le pays importe peu

Fin même tu répond pas à la question de pq interdiree l'euthanasie alors .

C'est a peu près le même débat je pense.
Ou pq interdire au drogué de se fumé son joint
( Autrement qu'en disant qu'il va de suite courir dehors ...)

En fait pour faire large, en quoi p-e interdir a une personne de se détruire si c'est son choix ?

Pour l'instant on a :
- parce que ca nuit a la société ( économiquement ca lui coûte si un type se suicide)
- par pure égoisme et désir d'imposer son avis
- parce que le suicide est une forme de folie

note on peut conclure comme ca à la limite ...
A noter que l'explication est occidentale : le samourai ne vise pas a laver son honneur pour sa famille, mais bel et bien pour lui.

Citation :
Franchement moi en tout cas, quand j'étais ruiné, j'étais conscient que j'étais ruiné....Enfin je parle pour les deux seul drogue qui m'ont mis dans cet état a savoir Canabis et Alcool, pour le reste je sais pas.
J'l'ai deja entendue, celle la... De la même facon que j'entend regulierement des horreurs du genre :

Citation :
moi, quand je suis emeché, je conduis mieux : mes reflexes sont plus affutes, et comme je sais que je suis emeché, je fais plus attention...
Citation :
Ca fais 20 ans que je conduis meme si j'ai un peu but... Y' peut rien m'arriver....
Personnelement, je suis ravi que tu arrive a garder ton controle sous psychotropes, mais bon, dis toi que tout le monde n'est pas aussi doue.
Ou alors il y'a la question morale, par exemple le mal que ca peut faire à ses proches, ou la question du cout de la vie, mais il est évident que quelqu'un qui compterai se suicider ne se poserait pas la question..
Je trouve la discussion tres interressante, et les opinions partagées me font beaucoup réfléchir.

Plurieurs remarques, qui me sont propres :

Un coté qui fait que le drogué interagit avec une sphere plus large, c'est le coté financié, lié à la dépendance, puisque l'obligation de devoir tres regulierement consommer de la drogue, oblige souvent, le consommateur a rentrer dans l'illicite pour se financer, que ca soit basiquement, deal de base, de cheat ou autre, pour financer sa propre conso, ou pire, pour les drogues durs ou la dépendance est bien plus marquée, et ou souvent la prostitution ou des délits courants sont la seule source de revenus pour s'offrir son psychotrope.

Je pense d'ailleurs que c'est le coté le plus nuisible du point de vu "société globale".

Concernant le suicide, j'ai fait plusieurs tentatives plus jeune, ou l'année derniere, et point de vue est peut etre différent...

Il se trouve que je me suis toujours loupé, entre guillemets, et que j'en suis tres content, puisque maintenant je suis pleinement heureux, comme je ne l'ai jamais été, et que je n'aurais pas connu cela... Pourtant, en regardant le passé, je m'apercois, qu'a chaque fois, les raisons qui m'ont poussé à agir, etaient parfaitement justifiés et que je n'aurais pas voulu qu'on m'empeche d'accomplir ces gestes...

Certaines fois cela etait une forme de punition, autant pour moi que pour le cercle privé, chercher à partir, à se delivrer d'une vie de merde, et a faire du mal, le plus possible, en culpabilisant les gens qui vous entoure...

Par contre une legislation punitive du suicide, me semble assez ridicule...

Enfin, il faut que je mette mes idées au clair, et j'essayerai de poser mon avis sur la question sans m'ecarter du sujet

(en passant je n'ai jamais suivi de thérapie, j'en ai jamais eu besoin, me suis débrouillé tranduillement avec ma tete

Sinon, un petit merci aux participants, c'est tres rare de voir un sujet interessant qui dégénère pas un troll, et débat stérile, alors merci pour ce moment de reflexion.
Citation :
J'l'ai deja entendue, celle la... De la même facon que j'entend regulierement des horreurs du genre :
Tu pense vraiment qu'il est si dur que ça de rester chez soi après un avoir fumer un joint (c quoi votre beuh ? )

Citation :
le mal que ça peut faire à ses proches, ou la question du cout de la vie
Le coût de sa vie en quoi peux-tu mieux l'évaluer que lui
P-e parce que tu sera plus objectif ça aura plus de recul?. Dans ce cas on peut considéré que chaque action qu'il fait et qui ne te convient pas pour tel ou tel raison pourrait lui être interdit parce que tu juge à sa place au nom de ton recul ?

De plus si on devait interdire toutes les décisions qui pourrais faire du mal à son entourage ...

Perso le coût de la vie me parait assez convainquant d'un coté dans le cas où la personne est débordé et donc inapte a se gérer pdt un moment ... mais ca reste un jugement très subjectif ...

- A partir de qd est elle inapte ?
- Sur quelle base la juge -t- on inapte ?
...

EDIT:

Effectivement pour les drogues il y a tous ce milieu qui peut être très nuisible ... mais alors pourquoi ne pas légaliser si c'est là le plus gros problème ? ( pour la dépendance on a déjà le tabac et l'alcool)

En plus on bouchera le trou de la secu comme dirais Tryo

Petite question qd même Chrystal Ehven tu dis que tu ne voulais pas qu'on t'en empeche pourtant si tu t'y étais pris correctement tu n'auras pas pu vivre ce que tu vis a présent ?
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés
Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée