La Taverne

JoL, aidez-moi à choisir mon futur.

Répondre
Partager Rechercher
Je suis face à un dilemme assez cornélien.

Pour situer, j'ai 38 ans, je vis au RU, où je viens de terminer une année d'étude pour un master en traduction appliquée. Mon objectif premier était de valider mon année, puis de partir sur la route et voyager en travaillant (ma profession me le permet). C'était le projet. Mais deux éléments viennent perturber ma perception de l'année passée: d'une part, je me suis fait littéralement voler mon année, qui devait être vraiment cool mais s'est transformée en enfer total à cause de la pandémie, et d'autre part, j'ai aussi l'opportunité de refaire une année à moindre frais en usant de crédits déjà validés, ce qui pourrait être une bonne chose pour étudier à mi-temps tout en mettant en place mon business. Mais en même temps, j'ai aussi vraiment envie de bouger, et c'est un projet qui me tient vachement à cœur.

L'autre soucis, évidemment, étant l'imprédictibilité de la pandémie. Si je voyage et que d'un coup un nouvel élan de la pandémie et/ou un variant à con vient à fermer toutes les frontières et à compliquer les voyages, je l'aurais un peu dans l'os. De l'autre, si la situation au RU empire et que l'hiver se refait en lockdown à la con et que je me retrouve une fois de plus à étudier à Zoom University, je l'aurais un peu très mauvaise aussi ...

Bref, je suis à la recherche de points de réflexion que j'aurais pu ignorer ou ne pas voir, ou d'idées pouvant satisfaire mes envies ... JoL, inspire-moi.
Je vais laisser les pros en "orientation et études/projets" te répondre de manière plus pointue.

Par contre, au niveau du projet de voyages, clairement, je te conseillerai d'attendre au minima octobre histoire de voir si un éventuel rebond important du Covid 19 se fait ou pas...

Normalement, on devrait être fixés vers cette date, les retours de vacances et donc les grands mouvements de population seront terminés, et c'est généralement à cette période que les courbes explosent si nouvelle vague il y a.

Je me doute que ca ne t'arrange pas de devoir attendre 2 mois au moins (je présume que tu dois valider ton inscription à l'université avant cette date), mais dans un autre sens, si tu te mets en route maintenant et que dans x semaines tu te retrouves coincé à Petaouchnok pour x mois, dans un certain inconfort voir dans une région très touchée et ou tout est fermé, ca sera encore pire.
C'est marrant la façon dont tu tournes ton sujet, on a l'impression que tu attends qu'on te dise de faire ton année.


Les questions sont :
- est-ce que un an de plus va t'apporter beaucoup ?
_________c'est à dire est-ce que ça va te permettre un diplome reconnu que tu pourras utiliser
_________est-ce que tu peux le faire plus tard ?
_________est-ce qu'il va te couter énormément ou juste un an ?
- est-ce que ton autre projet est indispensable ?
_________si oui, est-ce qu'il peut être fait plus tard ?
_________est-ce qu'il est risqué ?
_________est-ce qu'il a besoin de cette année ?


Globalement c'est la question de bénéfice/coût. Si c'est perdre une année pas très marrante pour avoir un diplome reconnu, le choix est assez clairs, surtout sur le long terme, même si tu changes de voie.
Même chose qu' Ed Wood et surtout y a encore trop d'incertitudes au niveau du COVID pour faire des plans à 1 an.
Donc si tu as la possibilité d'acquérir plus de savoir/valeur, ça se tente.
Citation :
Publié par Takapatchouki
Je me doute que ca ne t'arrange pas de devoir attendre 2 mois au moins (je présume que tu dois valider ton inscription à l'université avant cette date),
Et oui Sinon j'attendrais de voir comment les choses se déroulent.

Accessoirement le lockdown en plein voyage, c'est clairement la merde j'imagine. Mais le lockdown en pleines études, j'ai fait l'expérience, et plus jamais j'y retourne.

Citation :
Publié par Ed Wood
C'est marrant la façon dont tu tournes ton sujet, on a l'impression que tu attends qu'on te dise de faire ton année.
Non du tout. Au contraire j'y suis plutôt opposé je pense ... mais l'opportunité est quand même pas dégueu.

Cela dit pour indication le 2e diplôme est dans le même domaine. Mais c'est quand même cool de pouvoir continuer à étudier à mi-temps pendant que je lance mon freelancing, qui évidemment va pas faire tomber le jackpot dans les 3 premiers mois.

Edit: l'année est supposée être marrante, quand même. Si les études me faisaient chier j'y songerais même pas.
Pour ton projet, j'imagine que c'est d'être traducteur freelance ? Dans quelle paire de langue ? Japonais -> Français ?

Ma copine a lancé sa boîte de traduction freelance en Novembre 2019. Elle a galéré pas mal les premiers mois (près de 1500 mails aux agence de traduction, moitié moins de test, etc.) du coup ça à fait des mois à 120 - 200 € maxi jusqu'en Février 2020 où elle a commencé à toucher son premier SMIC grâce à son boulot.
Puis arrive Mars 2020 = Aucun revenu sur les 4 mois de confinement/pandémie, sachant qu'elle bossait majoritairement avec des agences chinoises (pour faire Anglais -> Français).

Depuis Janvier 2021 elle a fait un switch complet dans sa clientèle et a délaissé complètement les agences chinoises (paiement paypal en dollar, gros volume mais petit salaire, ce n'était tout simplement plus rentable). Du coup pendant 2-3 mois ses revenus on encore baissés le temps qu'elle se choppe d'autres clients (Américains, Allemands, Italiens, Anglais) et là depuis le début de l'été c'est bingo, elle taff 10h par jour du lundi au dimanche avec un salaire avoisinant les 4K/mois.

Bref tout ça pour dire que monter ce genre de chose prends énormément de temps. Compte bien 1 an pour avec des revenus stables, et c'est beaucoup de temps "mort" afin de démarcher les clients, mais une fois que ça fonctionne c'est bingo, néanmoins faut savoir que c'est très chronophage avec énormément de délais d'urgence, il est nécessaire d'avoir une bonne connexion internet, donc je suis pas persuadé que le faire en mode "van life autour du monde" soit le plus adapté pour démarrer.
Le probleme principal du voyage en étant indépendant, ce sont les fuseaux horaires. Le travail à distance, c'est bien, mais si l'interlocuteur est dispo qu'à 23h c'est un probleme. Idem dans les pays aux jours fériés différents, ceux qui passent encore en DST...
Cela dépend évidemment des domaines, mais il y en a ou c'est problématique... surtout si tu t'amuses à changer de zone tous les 3 mois.
Si tu restes dans une zone similaire ca peut encore se gérer, mais si tu fais Japon->LA->NY en un an ça va causer des soucis de management et d'organisation, même pour toi.
Citation :
Publié par Kafka Datura
J'ai beaucoup de traducteurs autour de moi, et suis totalement conscient de ce que tu explique. La finance n'est vraiment pas un facteur.
J'ai envie de dire, si l'argent n'est pas un soucis, fait toi kiffer
Si c'est le lancement de ton projet pro et que tu as absolument besoin que ça décolle, il faut le faire de manière intensive au début de ce que je remarque ce qui est peu compatible avec un mode de vie de baroudeur.

Ce que je remarque par contre c'est qu'il faut être tout le temps disponible, ma copine a eu énormément de commandes en Juillet - Août dû aux vacances de la plupart des traducteurs, vu que son boulot est bon et qu'elle respecte les deadlines, beaucoup de boîtes vont la passer en traductrice principale comparé à ceux partis en vacances. J'pense que c'est un milieu où on t'oublie vite
Citation :
Publié par Lolmao the Dong
Le probleme principal du voyage en étant indépendant, ce sont les fuseaux horaires. Le travail à distance, c'est bien, mais si l'interlocuteur est dispo qu'à 23h c'est un probleme. Idem dans les pays aux jours fériés différents, ceux qui passent encore en DST...
Cela dépend évidemment des domaines, mais il y en a ou c'est problématique... surtout si tu t'amuses à changer de zone tous les 3 mois.
Si tu restes dans une zone similaire ca peut encore se gérer, mais si tu fais Japon->LA->NY en un an ça va causer des soucis de management et d'organisation, même pour toi.
Absolument pas un problème pour moi.

Accessoirement, je cherche vraiment pas des naysayers pour m'expliquer la validité de mes options ^^

Citation :
Publié par Hark²
J'ai envie de dire, si l'argent n'est pas un soucis, fait toi kiffer
Bah, oui, mais quel kiff choisir ?

Que ça soit clair hein, si une des deux options me faisait chier, j'y penserais même pas ...
Citation :
Publié par Kafka Datura
Bah, oui, mais quel kiff choisir ?

Que ça soit clair hein, si une des deux options me faisait chier, j'y penserais même pas ...
La question est si j'ai bien compris :

- Refaire une année de fac (tu es à quel niveau d'étude actuellement et tu aurais quel niveau à la sortie ?) à mi-temps et lancer ton business en même temps
- Voyager

My 2 cents, vu que la situation sanitaire n'est pas prête d'évoluer positivement, j'pense que si tu dois voyager c'est maintenant.
Le choix de la stabilité me paraît le plus judicieux de mon côté, est-ce que tu as des garantie de reprendre en présentiel à la rentrée ? Y'a des annonces dans le genre par le gouvernement british ?
De nouveaux confinements, lockdowns ou autres aggravations de la pandémie sont tout de même assez prévisibles même si pas certains, en tout cas à l'horizon d'une année.
Donc je dirais que ça favorise ton option de te barrer du RU / pas prendre le risque d'y être coincé à galérer, et donc de voyager, ce qui était par ailleurs ton plan initial, et qui globalement est un bon facteur de "kiff", d'imprévus, de nouveauté.
Après si rester au RU est réellement intéressant niveau perso / pro, bah faut soupeser, te poser la question "si je me retrouve coincé est-ce que je vais encore le supporter", même si c'est que 20% de chances par ex. Si tu te dis que non ... go voyager. Si tu te dis que ça sera dur mais que tu peux encaisser encore 1 an "au pire", peut être à ce moment prends le risque de la sagesse ^^.

Si la seule question essentielle c'est de pas risquer encore de te retrouver coincé, go voyager sans hésitation (à te lire ofc).

Enfin de manière générale et au vu de l'évolution de notre monde, l'adage qui veut que si tu peux voyager il faut le faire dès et tant que tu peux, me semble là encore aller dans le sens de l'option voyage.

Dernière modification par Don Patricio ; 16/08/2021 à 16h00.
Citation :
Publié par Don Patricio
De nouveaux confinements, lockdowns ou autres aggravations de la pandémie sont tout de même assez prévisibles même si pas certains, en tout cas à l'horizon d'une année.
Donc je dirais que ça favorise ton option de te barrer du RU / pas prendre le risque d'y être coincé à galérer, et donc de voyager, ce qui était par ailleurs ton plan initial, et qui globalement est un bon facteur de "kiff", d'imprévus, de nouveauté.
Après si rester au RU est réellement intéressant niveau perso / pro, bah faut soupeser, te poser la question "si je me retrouve coincé est-ce que je vais encore le supporter", même si c'est que 20% de chances par ex. Si tu te dis que non ... go voyager. Si tu te dis que ça sera dur mais que tu peux encaisser encore 1 an "au pire", peut être à ce moment prends le risque de la sagesse ^^.

Si la seule question essentielle c'est de pas risquer encore de te retrouver coincé, go voyager sans hésitation (à te lire ofc).
Niveau pandémie, autrement qu'un lockdown, on peut aussi se retrouver avec des situations frontalières compliquées - et du coup, le voyage en prends en un mauvais coup.

Citation :
et qui globalement est un bon facteur de "kiff", d'imprévus, de nouveauté.
Nan mais les études me feraient kiffer aussi hein. Je sais pas pourquoi les gens ont l'air de se dire que c'est chiant. Encore une fois, si c'était chiant, j'y songerais même pas.

Citation :
Publié par Hark²
La question est si j'ai bien compris :

- Refaire une année de fac (tu es à quel niveau d'étude actuellement et tu aurais quel niveau à la sortie ?) à mi-temps et lancer ton business en même temps
- Voyager

My 2 cents, vu que la situation sanitaire n'est pas prête d'évoluer positivement, j'pense que si tu dois voyager c'est maintenant.
Le choix de la stabilité me paraît le plus judicieux de mon côté, est-ce que tu as des garantie de reprendre en présentiel à la rentrée ? Y'a des annonces dans le genre par le gouvernement british ?
Désolé j'avais pas vu ton message ^^

Actuellement, j'ai deux masters: Japonologie et Traduction Appliquée. Le diplôme qui me tente, c'est Traduction Audiovisuelle, ce qui me ferait un 3e Master.

J'en ai parlé à tout les traducteurs que je connais, leur conclusion: C'est quand même vachement overkill et le 2e diplôme ne servira, in fine, que très peu professionnellement -ce sont des skills que les traducteurs acquièrent de toutes façons naturellement au cour de leur carrière. Mais l'opportunité est quand même assez cool de pouvoir le faire pour 1/3 du prix dans une excellente université.

Je suis actuellement en train de parler avec mes profs de l'an prochain - pour eux pour le moment, c'est en présentiel, mais ils peuvent évidemment rien promettre pour le cour de l'année. A la base on était chauds pour reprendre le présentiel début 2021, et puis le variant Alpha s'est pointé ... Personne ne pouvait l'anticiper, et je pense que personne actuellement ne veut se mouiller sur l'avenirs.

Dernière modification par Kafka Datura ; 16/08/2021 à 16h08. Motif: Auto-fusion
Citation :
Publié par Kafka Datura
Nan mais les études me feraient kiffer aussi hein. Je sais pas pourquoi les gens ont l'air de se dire que c'est chiant. Encore une fois, si c'était chiant, j'y songerais même pas.
Je dis pas ça mais d'un coté tu as ces études avec le risque d'être re-confiné, de l'autre tu as les voyages. Donc je dirais que d'un côté t'as quasi 100% de chances de kiffer (moins peut être les fermetures de frontières mais bon ...), de l'autre tu as un risque plus important de te retrouver coincé, donc plus de chances de pas kiffer.
Du coup et si c'était moi, je verrais vraiment si ces études m'apportent autre chose que le kiff, si ça vaut de prendre le risque. Sinon ... vu que les 2 situations te paraissent attirantes autant prendre la moins risquée.

Au final pour l'option étude, à part le fait que ça soit kiffant, je choisirais en me disant "si je suis reconfiné ce qui est tout de même probable, est ce que je n'aurai pas de regrets". Du coup, pour ne pas avoir de regret à mon sens il faut que ça t'apporte réellement quelque chose, confinement / emmerdements ou non. Qui justifie pleinement ce choix.

Je suis pas à ta place encore une fois j'extrapole aussi en te lisant, mais les voyages tu peux les faire ajd tu sais pas en quel état tu seras demain... si ces études ne sont pas une "one lifetime opportunity", mais juste un kiff, pas spécialement plus que voyager je choisirais le voyage maintenant, surtout que les voyages amènent des opportunités. Si ces études sont vraiment une très bonne opportunité qui ne se représentera pas de sitôt à ce moment faut bien peser.

edit
Citation :
Publié par Kafka Datura
Tu omets un paramètre cela dit : d'ici 10 mois, je pourrais toujours voyager. Retourner à la fac par contre ... L'opportunité ne se re-présentera pas de si tôt je pense.
Ah bah voilà ok. Ca change un peu tout, mais du coup ça vaut aussi au delà du kiff.

Dernière modification par Don Patricio ; 16/08/2021 à 16h35.
Citation :
Publié par Kafka Datura
Accessoirement, je cherche vraiment pas des naysayers pour m'expliquer la validité de mes options ^^
C'est une mise en garde pas forcément con sur un élément auquel tu aurais pu ne pas avoir pensé.

Il y a beaucoup de monde qui se prend des échecs évitables parce qu'ils n'ont pas pensé à un truc où l'ont mis de côté.

Qu'en l'occurrence ça ne soit pas un problème pour toi, ok. Ce n'est pas la peine d'être péjoratif avec celui qui te pointe le truc.
Citation :
Publié par Don Patricio
Je dis pas ça mais d'un coté tu as ces études avec le risque d'être re-confiné, de l'autre tu as les voyages. Donc je dirais que d'un côté t'as quasi 100% de chances de kiffer (moins peut être les fermetures de frontières mais bon ...), de l'autre tu as un risque plus important de te retrouver coincé, donc plus de chances de pas kiffer.
Du coup et si c'était moi, je verrais vraiment si ces études m'apportent autre chose que le kiff, si ça vaut de prendre le risque. Sinon ... vu que les 2 situations te paraissent attirantes autant prendre la moins risquée.

Au final pour l'option étude, à part le fait que ça soit kiffant, je choisirais en me disant "si je suis reconfiné ce qui est tout de même probable, est ce que je n'aurai pas de regrets". Du coup, pour ne pas avoir de regret à mon sens il faut que ça t'apporte réellement quelque chose, confinement / emmerdements ou non. Qui justifie pleinement ce choix.
Tu omets un paramètre cela dit : d'ici 10 mois, je pourrais toujours voyager. Retourner à la fac par contre ... L'opportunité ne se re-présentera pas de si tôt je pense.

Citation :
Publié par Quild
Ce n'est pas la peine d'être péjoratif avec celui qui te pointe le truc.
Parce que tu pense qu'expliquer les décalages horaires c'est pas péjoratif ? Mmm.

Encore une fois, j'ai pas besoin de naysayer. Jamais eu d'ailleurs. La négativité c'est juste pénible.
Citation :
Publié par Kafka Datura
Tu omets un paramètre cela dit : d'ici 10 mois, je pourrais toujours voyager. Retourner à la fac par contre ... L'opportunité ne se re-présentera pas de si tôt je pense.
Comme tu le dis, ton 3ème Master est un poil overkill de ce que je connais du milieu.
Le seul avantage que je vois c'est de :
- Créer un réseau pro (ancien élèves, profs)
- Créer un réseau perso (c'est bien plus facile de sortir avec des gens à la fac qu'au milieu de nulle part)

Ça dépends où tu mets ta limite entre les 2 (qu'est-ce qui est le plus important ?) car le deuxième niveau pourrait bien faire "pouic" si y'a confinement
Citation :
Publié par Hark²
Ça dépends où tu mets ta limite entre les 2 (qu'est-ce qui est le plus important ?) car le deuxième niveau pourrait bien faire "pouic" si y'a confinement
C'est un peu ce qui s'est passé cette année ouais, et mentalement ça a pas été un excellent moment.

Par contre oui, étendre mon réseau pro est un facteur. L'autre, c'est aussi que je rêvait vraiment de faire une année d'études dans une vieille red brick university réputée, j'en avais envie depuis longtemps et ... bah Covid m'a un peu volé ce rêve en fait. Ma fac, c'est devenu Zoom et Teams, et j'ai quand même une pointe d'amertume.
Citation :
Publié par Kafka Datura
Par contre oui, étendre mon réseau pro est un facteur. L'autre, c'est aussi que je rêvait vraiment de faire une année d'études dans une vieille red brick university réputée, j'en avais envie depuis longtemps et ... bah Covid m'a un peu volé ce rêve en fait. Ma fac, c'est devenu Zoom et Teams, et j'ai quand même une pointe d'amertume.
Ouaip je comprends.

Si j'avais eu les moyens financier de continuer la fac (bouger ou faire un 2nd Master) je l'aurai fait avec plaisir.
Voyager tu pourras toujours le faire plus tard. D'autant plus vu le métier que tu souhaites exercer

Puis question con, mais qu'est-ce qui t'empêche d'arrêter en plein milieu ta formation si tu vois que c'est la même merde que cette année ?
Je comprends mieux l'attrait de l'année d'études, c'est une très bonne opportunité, ça n'est pas garanti d'avoir un bon plan comme ça à l'avenir.

Après ... les voyages quand t'es un minimum actif et sociable c'est aussi une très bonne source de réseau et opportunités. Donc bon perso je m'arrêterais pas à ça, mais j'ai un tempérament un peu joueur / risquophile donc pas forcément à copier. Mais à noter que le choix "rationnel / sécurité" est parfois, souvent, défavorable au final, comme tu as eu la malchance de le constater l'an passé.
Bon après je m'arrête là c'est ton choix, je vois pas grand chose de plus à te conseiller. Je prends parti je vote voyage.

en dessous : ahah au temps pour moi ^^ bah du coup t'as joué t'as perdu de toute façon dans tes 2 options t'auras encore des risques liés à la pandémie ^^ faut juste les anticiper et pas trop regretter ton choix, facile à dire, évidemment. Tfaçon en ce moment on est des millions à devoir anticiper notre avenir dans ce merdier :/ avec plus ou moins de risques mais globalement des choix bien trop dans le brouillard.

Tiens un dernier conseil qui aidera peut être, dans le doute imagine toi la pire situation (par exemple confinement hard et pendant des mois) et applique la à tes 2 choix. Dans lequel sera-ce le plus supportable.

Dernière modification par Don Patricio ; 16/08/2021 à 17h08.
Citation :
Publié par Don Patricio
Mais à noter que le choix "rationnel / sécurité" est parfois, souvent, défavorable au final, comme tu as eu la malchance de le constater l'an passé.
L'an passé c'était absolument pas un choix rationnel ni sécurisé : j'ai quitté mon boulot, changé de continent, suis arrivé dans un pays où je ne connaissais rien ni personne pour me lancer dans une carrière entièrement neuve pour moi. C'était absolument le choix du risque, et 1 fois par semaine bah, je regrette. Le reste du temps, je suis content quand même.
Citation :
Publié par Hark²
Puis question con, mais qu'est-ce qui t'empêche d'arrêter en plein milieu ta formation si tu vois que c'est la même merde que cette année ?
- J'aime pas gâcher de la thune. C'est quand même pas donné les études au RU, même si j'ai les moyens.
- J'aime pas abandonner les trucs à mi-chemin. Quand je veux faire quelque chose, je vais jusqu'au bout.
Citation :
Publié par Kafka Datura
- J'aime pas abandonner les trucs à mi-chemin. Quand je veux faire quelque chose, je vais jusqu'au bout.
Et bien tu réponds à ta question initiale : va au bout de tes études.
Citation :
Publié par Ron J. Fruit chiant thé
Avant ton futur, travaille ton présent
Refais ça et je quote tes docs remplis de typos, de contre-usages et de fautes de syntaxe )))))

Citation :
Publié par Fudo
Et bien tu réponds à ta question initiale : va au bout de tes études.
Heu c'est terminé là. La question c'est de savoir si je remets une pièce dans la machine.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés