Juridique (La Taverne)

[personne âgée / aide ménagère abusive] droit de porter plainte ?

Répondre
Partager Rechercher
Voilà ce que j'ai en tête, corrigez-moi :

concernant la plainte :

Citation :
Tu peux signaler ces faits dans une audition car tu n'es pas la victime. J'ai bien dit audition et pas une main courante.
A voir si tu as des justificatifs médicaux permettant d'appuyer le fait que ta tante ne soit pas en mesure d'être entendue. Si c'est le cas l'enquêteur peut prendre ton audition en qualité de représentant de la victime.
donc rassembler des documents

  • financiers outre le chèque falsifié, j'ai demandé si l'on peut avoir une récap de toutes les chèques depuis 2018
  • les échanges : le fameux SMS
  • les documents médicaux (évaluation à l'hôpital, suite à sa chute de 2018, évaluation gériatrique de 2020 (problèmes cognitifs, préconisant des mesures de protection), document supplémentaires à obtenir



et sur
145062-1619846619-8301.png
utiliser la case "représentant légal d'une personne physique (mineure, sous tutelle, ...)"

qu'en pensez-vous?

au niveau des griefs (est-il nécessaire de les préciser ou est-ce que je donne uniquement les faits)

est-ce que je peux demander une mesure d'éloignement ?

ensuite sur cette base le directeur me dit qu'il pourra appeler la police si elle se pointe à nouveau à l'EPHAD. On va aussi aller la voir et vérifier qu'elle demande bien à l'accueil d'interdire à cette aide de vie de revenir


autre question : à votre avis je la préviens qu'on appelle la police si elle revient à l'EPHAD (vrai) que les contacts téléphoniques sont notés (probablement faux, mais je demande). De manière détaillée ou en en disant le minimum ?
Citation :
Publié par znog
autre question : à votre avis je la préviens qu'on appelle la police si elle revient à l'EPHAD (vrai) que les contacts téléphoniques sont notés (probablement faux, mais je demande). De manière détaillée ou en en disant le minimum ?
Je vais pas te donner de conseils concernant la procédure de plainte, car j'y connais pas grand chose.

C'est un très bon point que tu ai eu le directeur de l'EPHAD, et oui c'est un gage d'une institution bien tenue que de l'avoir eu facilement (la plupart sont juste la pour la gestion financière et délèguent le reste aux chefs infi).

Pour ta question, tu sais nous dire l'âge approximatif de l'aidante? Car si c'est une "jeune" je me dis que lui foutre la trouille serait peut-être suffisant pour qu'elle se calme, si elle a plus de "bouteille" c'est souvent synonyme qu'elle fait ca depuis un bon moment et que ta tante n'est pas sa première/unique victime, donc la menacer n'aurait que peu d'impact. Même si tu as déjà largement assez de preuves pour monter un truc costaud concernant la plainte.

Perso, je ferais ca :

- Essayer de voir si elle boss en tant que salariée et prévenir ses supérieurs/sa boite des faits et d'une plainte. Car même si elle fout la paix à ta tante, elle risque de continuer avec d'autres personnes, et c'est moche de lui en laisser l'opportunité...
- Lancer la plainte à la police ou sur le site que tu as linké, comme j'ai dit, je ne sais pas te donner de vrai conseil sur ce point, j'ai jamais fait ce genre de procédure.
- La contacter et lui dire que c'est terminé, tu la préviens qu'une plainte est lancée, qu'elle est persona non grata à l'EPHAD et qu'elle va devoir rendre des comptes. En attente de la suite de la procédure, ca devrait au moins la calmer.
- Pendant ce temps, tu continues la procédure de mise sous tutelle, afin d'éviter que ce genre de chose ne se reproduise. Même si cette personne est mise hors d'état de nuire, rien n'empêchera que l'état "mental" de ta tante ne continue de se dégrader et qu'elle continue à faire des trucs nawak dans le futur.

Mon grand-père, les 5 dernières années de sa vie, est passé d'un état "normal", à un Alzheimer avancé en à peine 2 ans, au point de ne plus savoir rien gérer/avoir des hallucinations/devenir agressif/etc.... C'est pas gai de devoir en arriver la, mais si on avais pas fait ca, ca aurait été la foire aux emmerdes car il a terminé les derniers mois de vie dans un "asile", il tabassait des infirmières, était persuadé qu'il y avait un complot contre lui, etc...
merci !

au fait, ma tante m'a donné la signature sur le compte qui a été utilisé pour le chèque qu'elle s'est signé à elle-même. Du coup, je suis victime et je peux porter plainte ?

Citation :
Pour ta question, tu sais nous dire l'âge approximatif de l'aidante?
55-60 ans

Dernière modification par znog ; 01/05/2021 à 13h30.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés