Jeux vidéo

[HS] Livres et vilains écrivains

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Zipoglouton
Très bon jeu au demeurant, à faire pour ceux qui ne l'ont jamais fait et surtout lire le roman metro 2033 de Dmitry Glukhovsky qui est génial.
Le roman est imbitable, tu veux dire. Toujours la même structure à TOUS les chapitres (nouvelle station - nouveaux alliés - nouvelle mission et bis repetita), des personnages intéressants qui disparaissent de la trame romanesque sans aucune explication, une fin bâclée, un twist final complètement pourri... Le seul point positif, et c'est probablement plus la qualité du traducteur qu'autre chose, c'est l'oppression ressentie dans les passages délicats.
J'ai vraiment dû me forcer à le finir...
Citation :
Publié par Visionmaster
Le roman est imbitable, tu veux dire. Toujours la même structure à TOUS les chapitres (nouvelle station - nouveaux alliés - nouvelle mission et bis repetita), des personnages intéressants qui disparaissent de la trame romanesque sans aucune explication, une fin bâclée, un twist final complètement pourri... Le seul point positif, et c'est probablement plus la qualité du traducteur qu'autre chose, c'est l'oppression ressentie dans les passages délicats.
J'ai vraiment dû me forcer à le finir...
C'est ce qu'on appelle un parcours initiatique, doublé d'une métaphore. Connaissant la fin, relis le livre et tu verras.
Citation :
Publié par Damaelyon
C'est ce qu'on appelle un parcours initiatique, doublé d'une métaphore. Connaissant la fin, relis le livre et tu verras.
Relire ce bouquin ô combien pénible, non merci ! C'est de la littérature "jeux vidéo" (i.e. de la littérature dont la mécanique est celle de jeu vidéo telle que "niveau", "porte-monstre-trésor", "itemisation" etc.) et ton analyse de l'œuvre le montre bien... Parce que si l'intention de l'auteur est vraiment celle que tu décris, alors c'est un bouquin bon pour les collégiens. Parce qu'en parcours initiatique, je préfère relire 100 fois Mme Bovary, Le Rouge et le Noir ou Moby Dick que ça...

Je vais citer une critique de Babelio sur le bouquin (et j'arrêterai le HS là) :
Citation :
Je ne m'étonne pas d'apprendre l'existence d'un jeu vidéo - que j'imagine sans mal haletant et très immersif ! - directement inspiré de Métro 2033 : le format rythmé et itératif du roman, mêlant scènes d'actions stéréotypées et "cinématiques" bluffantes (voir les chouettes descriptions d'un Moscou ravagé et livré à toutes sortes de bestioles radioactives), s'y prête parfaitement !

Pour bousiller le vilain mutant, appuyez sur ○. Pour troquer des munitions contre une ration de champignons, appuyez sur ■ . Pensez aussi à tailler le bout de gras avec le vieux barbu pour gagner des points d'expérience (L1) ou à consulter le plan du métro (L2) pour ne pas vous perdre dans le labyrinthe.

Dernière modification par Visionmaster ; 13/03/2021 à 20h33.
Lol non mais ok, il faut comparer ce qui est comparable quoi. Le Rouge et le Noir versus Metro 2033, j'aurai jamais osé.

Après Babelio, c'est des critiques de lecteurs hein, je peux t'en trouver également des dithyrambiques.

Citation :
Cette variation picaresque de la dystopie post-apocalyptique est un roman intelligent qui s'interroge sur les grandes tendances sociétales, qu'elles soient politiques, ludiques ou religieuses. De fait, volontiers théorique, parfois conceptuel et abstrait, le livre peut sembler bavard. Pourtant, il m'a passionné du début à la fin. Et surpris, également. Par la richesse et la justesse de sa langue, par l'acuité et la nuance de ses réflexions, par l'originalité et la cohérence de ses personnages, par sa vision sombre et pessimiste de la vie, par sa chute, inattendue, maligne, qui remet en perspective tous les événements du roman.

Petite critique trouvé sur Libé avec laquelle je suis d'accord :


Citation :
Qu'avait donc l'auteur dans la tête en écrivant ce bon gros pavé, d'ailleurs réussi (la chute est plutôt remarquable), pour ne pas se dire une seule fois qu'impliquer des personnages féminins intéressants serait éventuellement une bonne idée, et qu'un roman qui entend inventer une société complexe de survivants peut difficilement ignorer la moitié de l'humanité ?

Source

Fin bref, chacun ses goûts, perso comme Zipoglouton, je le conseille fortement. Mais ouais, il faut pas s'attendre à du Madame Bovary ou du Rouge et le Noir
Citation :
Publié par Anngelle Silverstar
Bref un livre écris par un macho et un misogyne ....donc a éviter.
Vaste débat sur lequel je cogite énormément et me remet en question énormément mais il faudrait limite créer un sujet parce que là, on est hors sujet et c'est de ma faute.
Citation :
Publié par Anngelle Silverstar
Bref un livre écris par un macho et un misogyne ....donc a éviter.
Et pour Voyage au bout de la nuit, l'autodafé ou le pilon ?
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés