La Taverne

Problème appartement location

Répondre
Partager Rechercher
Hello,

j'ai cherché dans les sujets existants, j'ai pas pu en voir ce qui rapproche de mon problème ;

en gros je suis en appartement en location :

depuis 4-5 mois lorsque le courant des volets électriques est actif (bouton en position haute) le disjoncteur entier saute (donc plus de courant dans la cuisine, salon, etc..), ça nous a d'ailleurs niqué ce qu'il y avait dans le frigo en revenant de vacances (je vous raconte pas l'odeur ).

Cela peut sauter n'importe quand, même quand j'appuie pas sur le bouton à pile pour descendre/monter.

Enfin bref, un électricien est venu (à la charge du bailleur à qui j'ai rapporté le problème il y a 4 mois). Il est venu 2 fois : d'abord pour changer l'éclairage extérieur (car raccordé à la même alimentation que les volets) ; raté ça saute toujours. Puis une deuxième fois, où il a isolé les cas où cela sautait : eureka, ce sont les 2 volets de la terrasse qui font tout sauter. Ne sachant pas quoi faire, il a donc coupé le courant sur ces 2 volets. Il m'a laissé les 2 grands volets ouverts en me disant : "vous inquiétez pas vous allez avoir des nouvelles du bailleur dès demain pour voir ce que l'on fait"

Vous voyez la douille


Depuis 2 mois plus de volets dans le salon, heureusement je suis en triple vitrage je vous raconte pas le chauffage en hiver sinon ^^

J'appelle le bailleur depuis, pas de nouvelles, là il vient de me répondre après 1 mois début janvier et me dis qu'il va me renvoyer l'électricien (pour faire quoi?) en me disant d'être clair sur le problème… En fait il gagne du temps … Depuis 2 semaines pas de nouvelles ni d'eux ni de l'électricien

Que faire ?

PS : ah oui ça fait 2 ans et demi je suis dans l'appart, dans le loyer je paie aussi : "Provisions sur charges" à 150e qui comprends entretien des communs, ascenseur, eau ….. Sauf que j'ai jamais eu de régularisations où le détail de ces provisions depuis ? c'est normal ?

Dernière modification par raiistlinn ; 26/01/2021 à 18h16.
La réponse dans un cas comme ça c'est toujours : lettre recommandée avec accusé de réception
Tu récapitules le problème depuis le début et ce qui a été fait. (problème signalé le ..., électricien passé le ... a fait ...., nouveau contact le ...)
Et tu le mets en demeure de régler le problème dans les plus bref délais.

Tu verras bien la réaction.
Mais au moins si il n'y en a pas tu auras un point de départ pour agir.


Pour la régul de charge ça doit être fait chaque année.
Dans un autre courrier (toujours en LRAR) tu lui demandes procéder aux régul de charge depuis ton entrée dans les lieux puisqu'il n'y en a eu aucune de faite.
Avec les justificatifs (pas obligatoire quand on a confiance mais là ...).
Si tu es dans une copropriété il a forcément reçu chaque année un décompte de charge qui indique la part qu'il doit répercuter au locataire.
A ça tu dois ajouter la taxe d'enlèvement des ordures ménagères qui est indiquée sur son avis de taxe foncière du logement.

Et éventuellement eau, chauffage, si ce n'est pas inclus dans ce qui lui est fourni par son syndic. (facile à contrôler avec les relevé de compteurs)
Tous les ans tu dois recevoir le détail des charges de copropriété avec donc la part que tu dois, normalement prélevée sur les "charges" que tu payes en même temps que le loyer. Je mets des guillemets car ce ne sont jamais les charges que tu payes à ce moment-là : ce sont des provisions sur les charges estimées, qui sont calculées en fin d'année. Pour qu'il n'y ait aucune régulation c'est qu'à la place du comptable ton proprio/agence a embauché un voyant. Ou plus probablement qu'il surestime les charges réelles, et qu'il se garde la différence pour lui. C'est une pratique très courante...

Pour tes deux problèmes, si l'AR ne fait pas bouger rapidement l'agence ou le proprio, ou même en parallèle, tu peux contacter l'ADIL qui doivent être habitués à ce genre de dossiers. Tu peux aussi te déplacer tous les jours dans l'agence pour faire chier la personne responsable, des fois ça les fait craquer (parce que dans cette affaire c'est autant une histoire de malveillance que de flemme). Moi j'ai obtenu une clé de local poubelle jamais remise à l'état des lieux en déposant mes cartons de déménagement vides et pliés en vrac dans l'agence, en les prévenant que si j'avais à revenir le lendemain c'était ma poubelle ménagère qu'ils récupéraient. Après trois jours de promesses vides, le jour même j'ai été appelé pour qu'on me confirme que la clé était dans ma boite aux lettres.
Petit up,

après plus d'un mois et des lettres recommandés je n'ai pas de nouvelles, j'ai donc contacté l'ADIL comme conseillé ci-dessus.

Ils m'ont conseillé de saisir : LA COMMISSION DÉPARTEMENTALE DE CONCILIATION de la région. Qui sont les seul apparemment à pouvoir prendre une décision dans le cas d'un litige entre locataire et bailleur. En attente de résolution du problème ... en attendant j'ai passé l'hiver les volets ouverts, et je pense encore y passer plusieurs mois. Vivement l'été avec le soleil qui tapera constamment sur les appareils électroménagers (frigo, congel, ...) J'espère je serais couvert auprès de l'assurance.

Voilà pour la solution
Citation :
Publié par Laadna
Tous les ans tu dois recevoir le détail des charges de copropriété avec donc la part que tu dois, normalement prélevée sur les "charges" que tu payes en même temps que le loyer.

(…)
Cela n'est pas vrai.

L'OP indique qu'il est locataire.
Seul le ou les propriétaires, ou un mandataire avec pouvoir du ou des propriétaires, peuvent recevoir le détail des charges de copropriété, et si le bien immobilier fait partie d'une copropriété gérée par un syndic. Il n'y a pas de charges de copropriété si le ou les propriétaires du ou des biens immobiliers n'ont pas souscrit de contrat auprès d'un syndic de copropriété (par exemple une SCI).

Le loyer n'a rien à voir avec les charges de copropriété et en rien le paiement d'un quelconque loyer se verse en même temps que les charges de copropriété. Le loyer est du. Les charges de copropriétés sont à devoir.

Ceux sont deux éléments bien distinctes, car les charges de copropriété sont du ressort du ou des propriétaires locataire ou non locataires, et le loyer est la charge du ou des locataires propriétaires ou non propriétaires, sauf si le propriétaire donne pouvoir à son locataire et en informe son syndic (ce qui apparaîtrait comme anormal car le locataire sera décideur des ordres du jour sans en être responsable, sauf dans le cas où le locataire est co-propriétaire).


Le contrat doit normalement informer le montant dû à chaque échéance détaillant les frais que comprend le loyer, soit a minima le loyer et les charges.
Les provisions de charges sont à payer à chaque mensualité, et une fois par an, le propriétaire doit réaliser le calcul des charges réelles.
À noter que les provisions sur charges doivent être proportionnelles aux charges réelles.
Pour la régularisation des charges, je t'invite à lire ce document. Tu auras plus d'informations par ici.

À mon avis, tu as eu un excellent conseil qui est celui de t'adresser à l'ADIL de ton département. C'est un service "gratuit" , mais malheureusement, le service est lent en raison des nombreux conflits entre locataires et propriétaires et il te faudra attendre…
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés