La Taverne

Accrochage sur un parking

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par B£iss
En théorie, policiers ou gendarmes doivent intervenir quand il y a un récalcitrant du constat. Sauf que dans les faits ça les emmerde, ou ils ont plus urgent ailleurs, donc il est rare qu'ils se déplacent juste pour ça.

Il n'y a aucune obligation à remplir un constat. C'est juste un document qui facilite la communication avec les assurances.
Ca a une importance le stationnement gênant ?

Parce que stationnement gênant ou pas tu es 100 % responsable si tu rentres dans une voiture à l'arrêt je vois pas comment on peut tourner ça d'une autre manière. C'est comme si tu rentrais dans un arbre et que t'accusais l'arbre.

OK peut-être que la voiture a rien à faire là, certes, mais ce n'est absolument pas une raison qui puisse faire qu'une personne ayant la pleine maîtrise de son véhicule et des phares en bon état de fonctionnement rentre dedans.
Citation :
Publié par Metalovichinkov
Si c'est une voiture de fonction, c'est pas à ta boite de faire tout ça?

Je veux dire, c'est pas ta voiture quoi.
Le constat reste de "ta" responsabilité, même avec une voiture de fonction.
Après, tu transmets le constat à ta boite, et c'est elle qui gère, ouaip.
Citation :
Publié par Episkey
Le constat reste de "ta" responsabilité, même avec une voiture de fonction.
Après, tu transmets le constat à ta boite, et c'est elle qui gère, ouaip.
Ouais voilà, du coup je vois pas de raison de se prendre la tête avec ça, suffit de mettre la vérité sur le constat et d'expliquer oralement que l'autre véhicule est parti sans demander son reste.
De toute façon sans tiers identifié c'est 100% pour le déclarant (faut bien que quelqu'un paie, les assureurs sont pas vraiment réputés pour leurs actes de bonté) mais @Blinded_lights ne paiera rien alors bon, je vois pas pourquoi parler de garagiste.
En théorie, a l’arrêt/stationnement (gênant ou pas, osef tant que c'est pas un stationnement dangereux) c'est 100% pour le zozo d'en face.
En pratique ? Ton assurance va te mettre une douille et te coller un 50/50. Tu vas demander pourquoi, c'est trop injuste ! par recommandé, t'attendra 1 an et t'auras jamais de réponse.
Citation :
Publié par Metalovichinkov
De toute façon sans tiers identifié c'est 100% pour le déclarant (faut bien que quelqu'un paie, les assureurs sont pas vraiment réputés pour leurs actes de bonté) mais @Blinded_lights ne paiera rien alors bon, je vois pas pourquoi parler de garagiste.
Je me demande même si t'as pas moyen de te faire un peu couillonner si tu fais faire des réparations par toi-même sur une voiture de fonction... https://jolstatic.fr/forums/jol/images/smilies/confused.gif
La mise au point :

-Le pere a vu mon message à 13h30 concernant la pièce d’identité : aucun retour

- J’ai contacté ma PJ et mon assurance auto gestion sinistre : il me conseille de tenter de déposer plainte pour dégradation, sans certitudes que la police accepte.
C’est 100% pour sa poire, mon arrêt sur un emplacement non prévu à cet effet n’est pas considéré comme gênant.
Seul un stationnement pourrai l’être et remettre en question les responsabilités.

Je vais donc me rendre à la police demain
Pourquoi échanger avec le père ? c'est le fils qui t'es rentré dedans non ?
C'est étrange pour le coup, et le père pourrait faire valoir qu'il n'a rien à faire dans cette histoire et tous les échanges que vous avez eu ensemble n'ont aucune valeur, d'ailleurs il fait peut être le mort car toute cette histoire le gonfle au plus haut point.

Pour la pièce d'identité, tu la laisse sur un coin de table au comissariat, ça leur fera les pieds
Je confirme que même si tu conduis une voiture mise à disposition par le boulot, c'est toi qui dois remplir le constat d'accident.

Après, la boite fait le nécessaire avec l'assurance, etc...
Citation :
Publié par Leni
Ca a une importance le stationnement gênant ?

Parce que stationnement gênant ou pas tu es 100 % responsable si tu rentres dans une voiture à l'arrêt je vois pas comment on peut tourner ça d'une autre manière. C'est comme si tu rentrais dans un arbre et que t'accusais l'arbre.

OK peut-être que la voiture a rien à faire là, certes, mais ce n'est absolument pas une raison qui puisse faire qu'une personne ayant la pleine maîtrise de son véhicule et des phares en bon état de fonctionnement rentre dedans.
C'est le cas 43 de la convention IRSA.
Je ne dis pas que c'est le cas de l'OP (notamment parce que l'autre véhicule reculait donc j'ai un doute parce que là ça tombe sous le cas 51 de la même convention) mais c'est pour répondre à ta question.

Dernière modification par Quild ; 09/09/2020 à 23h24.
Citation :
Publié par Metalovichinkov
Ouais voilà, du coup je vois pas de raison de se prendre la tête avec ça, suffit de mettre la vérité sur le constat et d'expliquer oralement que l'autre véhicule est parti sans demander son reste.
De toute façon sans tiers identifié c'est 100% pour le déclarant (faut bien que quelqu'un paie, les assureurs sont pas vraiment réputés pour leurs actes de bonté) mais @Blinded_lights ne paiera rien alors bon, je vois pas pourquoi parler de garagiste.
C'est typiquement le genre de subtilités que je ne connaissais pas (mes autres collègues à poste/voiture équivalents étant dans toute la France et que je ne les connais pas - Je suis seul sur ce poste sur cette région - ) , et qui fait que je m'interrogeais à ce sujet.

Mes proches n'avaient pas les connaissances nécessaires pour me répondre, étant le seul ou sensiblement dans cette situation.

Partant de la, je vais appeller l'assurance, demander un palan pour remorquer la voiture et rédiger le constat de mon côté comme vous me le conseillez.

J'ai la faiblesse de penser que si ma plaque avait par miracle été transmise au véhicule percuté, les deux déclarations se coïncideront par le jeu des assurances.

Je vous remercie beaucoup, ça fait deux jours que ça me turlupinait sans pour autant trouver de réponse/solution convenable
A la question "Pourquoi échanger avec le père" :

Il m'a téléphone de lui même le lendemain 8H en se présentant, et à voulu me voir dans la journée pour me proposer son arrangement.

J'ai envoyé un dernier message hier soir au père disant que face à un silence soudain et après consultation de ma protection juridique je n'aurai d'autre choix que de déposer plainte, il m'a laissez un message sur mon répondeur dans la soirée.

Me disant qu'il n'avait pas eu le temps de voir avec son fils, qu'il voulait que tout le monde soit content, son message ne contient pas de proposition concrète de rencontre pour finaliser le constat..

Que du bla-bla, je pense qu'il essaye de gagner du temps.
Citation :
Publié par Eden Paradise
Fais le calcul.
Déjà, il faut savoir que le vrai malus n'est pas le malus affiché.
Fais des simulations avec un malus, puis sans malus, tu verras que le ratio des prix peut être largement supérieur au malus (théoriquement ça devrait pas être le cas).
Ensuite, l'accident restera visible pour un assureur jusqu'à ce que tu atteignes le bonus 50, soit 10 à 13 ans après l'année 1. Un accident même partiellement responsable augmente ton tarif pendant des années, jusqu'à l'année 12 ou 15..

Fais les comptes, avec Excel.
Il se peut que le cout du malus soit supérieur.
Après, c'est un choix repartir ce trou dans ton budget futur ou bien l'accepter tout de suite mais plus petit.
C'est même pire que ça.
Responsable ou pas, de toute façon, ton assurance augmentera potentiellement à cause de ces accidents.

Personnellement, je me suis fait voler une voiture fin 2013. Et je me suis fait rentrer dedans par l'arrière alors que j'étais à l'arrêt derrière d'autres véhicules arrêtés à un carrefour embouteillé, en 2018. Donc 2 incidents à 5 ans d'écart, où j'étais 0% responsable. 0% de torts, mais 100% de dégâts qui ont dû être remboursés par l'assurance.
Aucun autre accident, aucun accrochage, aucun truc où j'ai pu être reconnue responsable.
Bonus au max possible depuis l'obtention de mon permis (~9 ans).

Ben les assureurs au moment d'assurer le nouveau véhicule suite à l'accident de 2018, m'ont signifié qu'au vu de mon "dossier", j'allais me manger une sur-prime, parce quand même, ça fait beaucoup d'accidents (??!!).
J'ai tiqué, argumenté sur le fait que c'était complètement ahurissant, et injuste, qu'en étant non-responsable, avec que du bonus, zéro accident responsable etc, on me fasse quand même porter le poids financier du coût de la faute des autres dont j'avais été victime.
Le patron de l'agence a reconnu qu'effectivement c'était inique. Et après quelques minutes de réflexion, a accepté de "me faire une fleur", en n'imputant pas de sur-coût à l'assurance de mon nouveau véhicule.
Perso je ne considère pas ça comme une fleur, mais comme la normalité : ya un système de malus/bonus pour pénaliser les mauvais conducteurs responsables d'accidents, je n'en fais pas partie, je n'ai que du bonus, je n'ai pas à payer plus cher parce que j'ai été victime des erreurs des autres et que ça a coûté à l'assurance, vu qu'en toute logique, ils se sont fait payer par l'assurance des responsables (ma voiture volée ayant été retrouvée par la police quelques mois plus tard, roulante et pas abîmée, vue la cession pour permettre mon indemnisation, l'assurance en est devenue propriétaire et a certainement pu se renflouer avec la vente du bouzin etc).


Brayf, ya pas que le malus qui peut coûter cher, et pas que les responsables qui raquent. Vive les assureurs marchands de tapis... (#notallassureurs haha)
Non ça ça n'a rien à voir.

Le prix d'une assurance c'est à la tête du client, c'est pas comme un forfait mobile quoi. Le bonus/malus est pas pertinent lors de la signature d'un nouveau contrat. Par contre il joue au recalcul annuel, si t'as pas de malus ton assurance baissera sur un contrat existant, rien n'est garanti en allant ailleurs.

Les assureurs n'aiment pas les poissards. De mémoire les assureurs se partagent les frais sur les petites sommes du coup ouais, un mec qui se fait emboutir plusieurs fois coûte plus cher qu'un autre qu'a jamais eu d'accident.
Citation :
Publié par Madee
Ben les assureurs au moment d'assurer le nouveau véhicule suite à l'accident de 2018, m'ont signifié qu'au vu de mon "dossier", j'allais me manger une sur-prime, parce quand même, ça fait beaucoup d'accidents (??!!).
J'ai eu globalement le même soucis avec mon précédent assureur. Deux accidents où on me défonce l'arrière sans raison, à chaque fois constat fait et 0% de responsabilité mais soit disant que j'étais devenu problématique, les cotisations s'affolaient.

J'ai été voir ailleurs, la prime d'assurance a été divisée par plus de deux pour les mêmes garanties, j'ai pas hésité deux secondes.

J'ai l'impression globalement que MAIF/MACIF sont bien moins des margoulins que les autres, du moins c'est mon expérience, hésite pas à aller voir ailleurs, les assurances qui te prennent pour un porte-monnaie sur pattes quand ils doivent simplement remplir deux dossiers et que ça leur coûte pas un rond car y'a un tiers identifié 100% responsable ça va bien deux minutes...
Citation :
Publié par Blinded lights
Bonjour à tous,

Ce topic tombe à pic car il m'est arrivé une mésaventure dimanche matin en rentrant chez moi.

Au virage permettant l'accès à ma voie de garage, des véhicules sont stationnés sur des places sur le côté gauche. Un véhicule utilitaire y était garé à gauche, ce qui fait qu'en arrivant dans le virage (J'avais certainement 5km/h de trop, je ne saurai pas vraiment dire), j'ai cherché à freiner, ai confondu accélérateur et frein (voiture automatique) et ait embouti l'arrière droit du dit utilitaire, et abîmé ma carosserie / cables de refroidissement / liquide lave vitre / caméra avant .

Pour ne pas rester dans le virage et risquer d'être embouti, la voiture roulant encore à ce moment (je n'ose pas rouler avec depuis, je vais contacter l'assurance), je suis allé la garer à ma place de parking souterrain 15 mètres plus loin.

Je décide de prendre une douche rapidement et de reprendre mon calme avant de descendre pour voir avec le conducteur / laisser mes coordonnées sur le pare-brise pour qu'il puisse me contacter et rédiger le constat.

Seulement, le véhicule n'était plus à sa place.

Par conséquent, quid? les dégâts à l'arrière de son véhicule étaient plutôt légers (pare choc-légérement embouti, plus de la tole pliée au niveau d'une des portes arrières), mais l'avant de ma voiture (et j'espère pas jusqu'au radiateur) est bien amoché pour ne pas dire explosé.

Je précise que c'est une voiture de fonction que j'ai depuis 6 mois, cependant cela fait 12 ans environ qu'une voiture est mise à ma disposition, que je peux rouler avec tous les jours de la semaine, partir en vacances etc donc pas de problèmes sur la date, et je n'ai jamais eu aucun accroc ni accident durant les années précédentes.

Un ami qui s'y connait un peu est venu voir ce matin, et estime qu'il y en a pour 1500-2000 euros de pièces hors main d'oeuvre à moins que le moteur ait été touché (ce qui ne semble pas être le cas).

Comment est ce que cela se passe sans avoir les coordonnées de l'autre conducteur? Est ce qu'il existe un risque de refus par l'assurance ou que sais-je encore alors que j'ai voulu de bonne foi remplir le constat adéquat?

Je ne sais pas vraiment comment est ce que les scénarios peuvent se présenter, et cela m'inquiète un peu. J'aurai aimé avoir le retour de certains d'entre vous qui auraient pu se retrouver dans une situation identique ou vaguement similaire avant de contacter mon assurance.

Vous en remerciant
Sincèrement sans troller ou faire le donneur de leçon, on fait tous des erreurs/inattentions sur la route, mais confondre l'accélérateur et le frein quand même, ça devrait t'interpeller, vraiment. Je ne comprends même pas comment c'est possible.
Citation :
Publié par Assurancetourix
Sincèrement sans troller ou faire le donneur de leçon, on fait tous des erreurs/inattentions sur la route, mais confondre l'accélérateur et le frein quand même, ça devrait t'interpeller, vraiment. Je ne comprends même pas comment c'est possible.
Je me suis fait la même réflexion et je vois pas ce que le fait que ça soit une automatique vient faire là-dedans.

Avec une automatique je peux comprendre qu'on freine/pile en voulant embrayer. Mais accélérer en voulant freiner ? Là je l'ai pas.
Citation :
Publié par Quild
Avec une automatique je peux comprendre qu'on freine/pile en voulant embrayer.
division+by+zero.jpg

Pas le bon pied (bon ça peut se discuter cf techniques de pilotage mais bon hors circuit.. et puis si on parle de pilotage je suppose que "confondre" les pédales est hors de question) et on embraye en relevant le pied..
Citation :
Publié par Assurancetourix
division+by+zero.jpg

Pas le bon pied (bon ça peut se discuter cf techniques de pilotage mais bon hors circuit.. et puis si on parle de pilotage je suppose que "confondre" les pédales est hors de question) et on embraye en relevant le pied..
En voulant débrayer, soit
Et oui, quand tu as l'intention de débrayer mais que tu es sur une auto, vu que c'est pas possible et que la pédale à côté de ton pied gauche c'est le frein, tu piles !
Ca m'est arrivé 2-3 fois quand j'alternais entre manuelle et auto.
Citation :
Publié par Quild
En voulant débrayer, soit
Et oui, quand tu as l'intention de débrayer mais que tu es sur une auto, vu que c'est pas possible et que la pédale à côté de ton pied gauche c'est le frein, tu piles !
Ca m'est arrivé 2-3 fois quand j'alternais entre manuelle et auto.
Ha, certes, je vois ce que tu veux dire.
Citation :
Publié par Quild
En voulant débrayer, soit
Et oui, quand tu as l'intention de débrayer mais que tu es sur une auto, vu que c'est pas possible et que la pédale à côté de ton pied gauche c'est le frein, tu piles !
Ca m'est arrivé 2-3 fois quand j'alternais entre manuelle et auto.
+1 ça m'arrive tout le temps, je conduis une manuelle et ma femme une automatique. Je pile 1 fois sur 3 en arrivant au portail au lieu de débrayer quand je squatte sa voiture... x)
Une technique qui aide bien lorsqu'on arrive sur une automatique après une manuelle, c'est de glisser le pied gauche le long du siège, sous la jambe droite.
Pas forcément la meilleure position en cas d'accident (et donc à ne pas utiliser de façon durable) mais ça calme tous les mauvais réflexes (le pied n'étant pas dans une position habituelle, on n'aura pas tendance à l'utiliser de manière habituelle).
Et ensuite on peut laisser le pied sur la partie autour de la roue, bien à gauche pour avoir une chance de débrayer dans le vide en cas de sursaut de mauvais réflexe.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés