L'Agora

[POGNAX][débats variés] La culture de l'annulation

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Kedaïn
Il est marrant ce jeu, quelqu'un compte les points ?
C'est sur-réaliste surtout, depuis un mois je suis les discussions, j'ail'impression d'être dans la dimension X
xor.jpg

C'est juste ahurissant, c'est histoire d'inclusif, avec la surenchère de celui ou celle qui sera plus inclusif.v.e que l'autre, avec des inventions de plus en plus folles, loufoques, afin de démontrer que l'autre est moins investi dans le combat que soi même.

Continuez comme ça, c'est évident que les ouvriers et classes pop vont voter pour vous mes ami.e.s
Citation :
Publié par Laadna
Le point médian c'est ça : ·. Un·e participant·e
Toi tu as employé le point ordinaire.

Ce détail étant passé, pour ta question : tu comprends du coup l'enjeu de l'écriture inclusive du point de vue des femmes qui ressentent cela en permanence ? Plus important : tes testicules vont s'en remettre ?
Ta remarque est un peu « sexiste », non ? Et suppose de plus que je suis un homme - aucune femme ne peut donc relater une expérience spécifique sur l’utilisation du point median qui serait différente de ta propre expérience ?
Le sujet que je suis - avec un minimum de complexité - s’efface donc face a ma simple identité sexuelle supposée ?

Juste par curiosité, j’aimerais savoir comment tu lis ces mots avec le point médian • ? (pas de piège dans ma question)
Citation :
Publié par Egelby tout gentil
C'est sur-réaliste surtout, depuis un mois je suis les discussions, j'ail'impression d'être dans la dimension X
xor.jpg

C'est juste ahurissant, c'est histoire d'inclusif, avec la surenchère de celui ou celle qui sera plus inclusif.v.e que l'autre, avec des inventions de plus en plus folles, loufoques, afin de démontrer que l'autre est moins investi dans le combat que soi même.

Continuez comme ça, c'est évident que les ouvriers et classes pop vont voter pour vous mes ami.e.s
Ça rejoint toujours le même fond quelque soit le sujet : écriture inclusive, intersectionnalité, féminisme etc.

Des gens extrêmement compétents et bien formés ont pondu des cadres méthodologiques et épistémologiques pointus pour traiter de ces sujets, et c'est souvent extrêmement passionnants. (et utiles, quand ces personnes arrivent à entrer dans le monde de la législation)

Par contre des gens bien moins formés et compétents ont décidé, avec le renfort de la scène médiatique avide de clic, de ré-utiliser leur travaux sans les maîtriser ni vraiment comprendre leurs enjeux, et là ça part en cacahuète.

Ce qui est drôle c'est qu'il ne viendrait à personne de laisser un pequin moyen jouer avec un accélérateur de particule. Mais avec de la philo-socio de pointe, là tout le monde a le droit de venir faire mumuse.

Alors ça fait peut être pas de beaux feux d'artifice comme une machine qui explose sous l'usage abusif d'un néophyte, mais le potentiel de destruction est le même.
Le pire c'est quand on pense à l'oral, imaginez un livre audio en écriture inclusive.
Ils sont obligés d'employer la version féminine et masculine chaque fois pour que éviter le "un point e participant point e" de l'oral.
Du coup c'est super lourd, sans compter le fait que le "ils" peut rassembler plein d'éléments par exemple, s'il faut tous les répéter chaque fois c'est l'horreur.
Dans les articles que je lis, ils proposent aussi de ne plus employer certains mots pour en préférer d'autres non genrés, d'éviter certains adjectifs pour parler d'êtres humains car le point médian ne fonctionne pas, par exemple "nombreux" devrait être réservé aux choses et aux animaux, on utiliserait d'autres adjectifs ou "nombre de blabla"
Citation :
Publié par Timinou
[...]Dans les articles que je lis, ils proposent aussi de ne plus employer certains mots, d'éviter certains adjectifs[...]
Citation :
Publié par contexte historique
Le novlangue a été créé pour favoriser la parole officielle et empêcher l'expression de pensées critiques. En 1984, l’usage du novlangue n’est pas encore très répandu, seuls des spécialistes le maîtrisent à l’oral et à l’écrit ; mais il est destiné à remplacer totalement le Oldspeak, un objectif fixé pour les années 2050 et déjà en partie réalisé. Son usage se répand constamment ; les membres du parti tendent à utiliser de plus en plus le vocabulaire et la grammaire novlangues.

Selon l'auteur de l'annexe, le novlangue utilisé en 1984 repose sur les neuvième et dixième éditions du Newspeak Dictionary, « des éditions provisoires et qui contiennent encore beaucoup trop de mots inutiles et de constructions archaïques destinées à être supprimées ultérieurement. », ce que réalise la 11e édition.
On a machin qui est littéralement orwellien sous les yeux, mais jusqu'ici tout va bien.
Citation :
Publié par Aloïsius
On a machin qui est littéralement orwellien sous les yeux, mais jusqu'ici tout va bien.
"Newspeak" est désormais traduit depuis 2018 par "neoparler" au lieu de "novlangue".

Et là bim, je me rends compte que Orwell a été traduit par une femme lors de la première traduction. Et là je me rends compte que la deuxième traduction de 2018 est aussi faite par une femme.
Ces traductions doivent être fausses...je vais attendre la traduction d'un homme de 50 ans né au début du 20eme siècle pour lire ce livre que je n'ai jamais lu.
Citation :
Publié par Spectre Olaf
Anatoli Bugorski pourrait en témoigner.
Je ne connaissais pas, merci !

C'est drôle comme l'adage '' si vous pensez à une connerie, y'a forcément quelqu'un qui l'a fait ! '' se vérifie sans faille à chaque fois.
Citation :
Publié par Kedaïn
Boom, invisibilation, victim shaming, injonction à la virilité.

Il est marrant ce jeu, quelqu'un compte les points ?
Ah oui, mais comme l'auteur nous l'a fait remarquer avant de me cancel, cépalui, c'est les autres les méchants qui invectivent, trollent, sont méprisants, toxiques, utilisent des qualificatifs orduriers et expriment des âneries.
D'ailleurs, @Kitano Must Die @Aloïsius j'espère qu'il y a une buvette dans ce club au moins, il m'a dit que vous me feriez visiter.
Citation :
Publié par Kedaïn
C'est drôle comme l'adage '' si vous pensez à une connerie, y'a forcément quelqu'un qui l'a fait ! '' se vérifie sans faille à chaque fois.
Jouer, à mains nues, avec deux blocs de plutonium, jusqu'à les coller l'un à l'autre et provoquer une réaction en chaîne au milieu du labo ?
Check.

Deux fois.

Citation :
N°1
Alors qu’il essayait d’empiler une autre brique autour de l’assemblage, Daghlian la lâcha accidentellement sur le cœur et de ce fait mit celui-ci en état critique. Malgré le retrait rapide de cette brique de l’assemblage, Daghlian reçut une dose mortelle de radiations. Il mourut 25 jours plus tard d’un syndrome d'irradiation aiguë.

[...]
N°2
Avec le protocole non-approuvé de Slotin la seule chose qui évitait cela était l’extrémité d’un tournevis plat que le scientifique tenait de l’autre main. Slotin, qui donnait dans la bravade, en devint l’expert, réalisant cette expérience en une douzaine d’occasions différentes, souvent en blue-jeans de marque avec des bottes de cowboy, devant une salle pleine d’observateurs. Enrico Fermi aurait dit à Slotin et aux autres qu’ils seraient « morts dans l’année » s’ils continuaient à faire cela.
[...]
Le jour de l'accident, pendant qu’il abaissait le réflecteur du dessus, le tournevis de Slotin glissa de quelques millimètres et le réflecteur entoura totalement le cœur. Instantanément, cela provoqua un flash de lumière bleue et une vague de chaleur qui traversèrent la peau de Slotin ; [...] Lui-même reçut une dose mortelle – 1 000 rad (10 Gy) neutrons et 114 rad (1.14 Gy) de rayons gamma – en moins d’une seconde et mourut neuf jours plus tard d’un syndrome d'irradiation aiguë.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Demon_...emier_accident

Citation :
Après l’accident de Slotin, les expériences de criticité faites à la main furent arrêtées
Comme quoi on peut être une équipe entière de physiciens nucléaires et être complètement débiles. Deux fois bordel.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Laadna
Plus important : tes testicules vont s'en remettre ?
Vu ce genre d'attaque bas que tu te permet et la qualité de tes autres post, non tu n'est pas là pour argumenté, mais troller, sur ce je pense que cela ne sert à rien de continuer d'échanger avec toi, je préfère te bl que lire la suite de tes diatribes victimaires.
Citation :
Publié par rackam77
Ta remarque est un peu « sexiste », non ? Et suppose de plus que je suis un homme - aucune femme ne peut donc relater une expérience spécifique sur l’utilisation du point median qui serait différente de ta propre expérience ?
Le sujet que je suis - avec un minimum de complexité - s’efface donc face a ma simple identité sexuelle supposée ?

Juste par curiosité, j’aimerais savoir comment tu lis ces mots avec le point médian • ? (pas de piège dans ma question)
Non elle est misandre, pas sexiste. Globalement, les cris de terreurs poussés par des blancs qui voient les racisé-e-s prendre un peu plus de place, ou ceux des hommes outragés par la présence visible de femmes (dans le langage, puisque c'est de ça dont on parle ici) me donneraient envie de rire si c'était pas une inquiétude combattue à coups de barre de fer et de voiture-bélier par les suprémacistes. C'est une illustration assez évidente de la peur liée à la perte de privilèges. Une peur compréhensible par empathie, mais qu'il est impossible d'accueillir : les féministes ne sont pas là pour gérer les "male tears" de personnes qui comprennent à un niveau infinitésimal ce que signifie se retrouver en position d'être dominé.

Dire que le féminin générique est sexiste est du même niveau que crier au racisme anti-blanc. D'où ma question sur l'état de la partie symbolique de ton appareil génital : généralement c'est là qu'on se sent visé quand la virilité est attaquée, or ça semble être très préoccupant pour toi que dans une phrase on puisse te confondre avec une femme. J'avoue que ça me dépasse un peu, mais au moins je comprends mieux les cris d'épouvante virilistes. Vaut mieux invisibiliser la moitié de la population que risquer ce genre de faux-pas. C'est susceptible et fragile une paire de couilles.


[Modéré par Zackoo : ... ]


Et je ne comprends pas ta question. Si c'est "est-ce que c'est difficile à lire", non. Si c'est "comment tu prononces ces mots dans ta tête", participan teuh : mentalement ça fait exister les deux genres dans la phrase.

Dernière modification par Zackoo ; 05/03/2021 à 12h18.
Effectivement on en est au stade classique où tout ces joyeux lurons essaient de prouver qu'ils sont plus purs que l'autre en allant toujours plus loin dans le nawak.

C'est d'autant plus fascinant que c'était la même réaction de surenchère pour les meutes d'alt-righters sur 4 chan ou TD. Ces deux mouvements supposés opposés l'un à l'autre ont en fait tellement de choses en commun.

Ou peut être que ce sont juste les fanatiques en général
Citation :
Publié par ClairObscur
Effectivement on en est au stade classique où tout ces joyeux lurons essaient de prouver qu'ils sont plus purs que l'autre en allant toujours plus loin dans le nawak.

C'est d'autant plus fascinant que c'était la même réaction de surenchère pour les meutes d'alt-righters sur 4 chan ou TD. Ces deux mouvements supposés opposés l'un à l'autre ont en fait tellement de choses en commun.

Ou peut être que ce sont juste les fanatiques en général
155242133399.png
Citation :
Publié par Capitaine Courage
Ah oui, mais comme l'auteur nous l'a fait remarquer avant de me cancel, cépalui, c'est les autres les méchants qui invectivent, trollent, sont méprisants, toxiques, utilisent des qualificatifs orduriers et expriment des âneries.
D'ailleurs, @Kitano Must Die @Aloïsius j'espère qu'il y a une buvette dans ce club au moins, il m'a dit que vous me feriez visiter.
Une buvette emplie de male tears.

Enfin le numéro de cirque de Laadna aura permis d'illustrer un phénomène bien plus profond.
Iel arrive à doubler par la gauche gauche toute une frange de posteurs très bienveillants avec son bagage "privilège" et ses affirmations péremptoires portées à bout de bras par des chercheur.chieuse en féminisme intersectionnelo galactique whiteproof qui ont créé une science parallèle et une légitimité à parler au nom de tout le monde en crachant sur tout le monde. Puis si tu déroges à ces règles tu finis insulté ou cancel (fort heureusement le périmètre du cancel me permet encore de survivre tant bien que mal)

Bref si je veux bien concevoir que ça part d'une fondation scientifique saine tout le reste de l'édifice du mur au plafond a été achevé par des escrocs.

Je regarde ce topic d'un oeil amusé vu que c'est pas ma sensibilité politique je me sens pas impliqué dans le naufrage. Je suis peut être naïf ou absolument pas visionnaire de ne pas être en capacité de voir un avenir dans ce magma en putréfaction.
Citation :
Publié par Laadna (#31062058)...
Et je ne comprends pas ta question. Si c'est "est-ce que c'est difficile à lire", non. Si c'est "comment tu prononces ces mots dans ta tête", participan teuh : mentalement ça fait exister les deux genres dans la phrase.
Avant que tu partes, sache que misandre précise le sexisme qui a une définition plutôt générale : « Attitude discriminatoire fondée sur le sexe. » (définition Larousse). J’essayais donc de ne pas « genrer » en étant inclusif.

A moins de lire comme un enfant du primaire, « Participan Teuh » devient « participante » dans une lecture fluide (du fait de la liaison)
Citation :
Publié par Laadna
les féministes ne sont pas là pour gérer les "male tears" de personnes qui comprennent à un niveau infinitésimal ce que signifie se retrouver en position d'être dominé.
Tiens c'est rigolo encore un point commun : les "male tears" ou la "white fragility" pour faire taire les critiques, exactement comme les Alt righters utilisaient le TDS (Trump derangement syndrome ) pour faire croire que si des gens étaient indignés ou choqués par leurs conneries ça venait d'eux et c'était de leur faute.

Félicitations les gars, vous êtes sur la bonne voie. Changez rien surtout.

Dernière modification par ClairObscur ; 04/03/2021 à 00h23.
Citation :
Publié par Laadna
@Colsk : malaise, désolé. T'es en train de dire à des femmes qui ont porté la question de l'écriture inclusive qu'elles se trompent de combat ? C'est une variante du "le problème avec le féminisme c'est que".
J'aime beaucoup cet argument magique tout droit régurgité des cercles woke. "Je suis une femme, je suis donc infaillible sur tout sujet lié aux femmes."

Notez qu'on peut décliner ce brillant argument dans plein d'autres domaines :
"je suis le meilleur épidémiologiste au monde, malaise... vous êtes en train de me dire que je me trompe sur l'efficacité de la chloroquine?"
"nous sommes des milliers d'architectes, malaise... vous êtes en train de nous dire que nous nous trompons en disant que les tours du 11 septembre sont tombées à cause d'une démolition controlée?"

Citation :
Publié par Laadna
Ce détail étant passé, pour ta question : tu comprends du coup l'enjeu de l'écriture inclusive du point de vue des femmes qui ressentent cela en permanence ? Plus important : tes testicules vont s'en remettre ?
Et voila inévitablement venir le corollaire, "si tu n'es pas d'accord avec ce qu'a dit une femme, c'est donc que tu es un homme". Et à la rigueur si tu es un détracteur féminin, c'est que tu as intégré le diktat du patriarcat, nous devons te libérer même si c'est contre ton gré. Parcequ'être woke te donne un super pouvoir, celui de détecter le sexe des intervenants d'un forum anonyme. (indice, les hommes sont tous ceux qui ne sont pas d'accord, il faut garder des repères simples pour les esprits simples)

Putain de dérives sectaires...
Citation :
Publié par Laadna
(...)
les féministes ne sont pas là pour gérer les "male tears" de personnes qui comprennent à un niveau infinitésimal ce que signifie se retrouver en position d'être dominé.
(...)
Mais vu le niveau ici je vais vous laisser tourner en ronds dans vos caricatures et vos questions grotesques type "est-ce que le point médian faut le prononcer à l'oral lol ?".
Et enfin le "Male tears" pour t'auto persuader que tu as gagné le débat en imaginant tes détracteurs en PLS dans une flaque de larmes tant ta brillante intervention entraine une victoire humiliante. Encore un petit effort, il ne te manque plus qu'à caser "mansplaining" pour avoir le bingo et remporter ta moon cup.

Oh non, mon coeur saigne de savoir que tu nous abandonne aux ténèbres pour retourner dans ta safe space, là où tout le monde sera bien d'accord sur le fait que rajouter un point dans chaque mot va changer le monde. Mais bon... à défaut d'avoir des arguments, c'est bien compréhensible...
Citation :
Publié par Kitano Must Die
Une buvette emplie de male tears.

Enfin le numéro de cirque de Laadna aura permis d'illustrer un phénomène bien plus profond.
Iel arrive à doubler par la gauche gauche toute une frange de posteurs très bienveillants avec son bagage "privilège" et ses affirmations péremptoires portées à bout de bras par des chercheur.chieuse en féminisme intersectionnelo galactique whiteproof qui ont créé une science parallèle et une légitimité à parler au nom de tout le monde en crachant sur tout le monde. Puis si tu déroges à ces règles tu finis insulté ou cancel (fort heureusement le périmètre du cancel me permet encore de survivre tant bien que mal)

Bref si je veux bien concevoir que ça part d'une fondation scientifique saine tout le reste de l'édifice du mur au plafond a été achevé par des escrocs.

Je regarde ce topic d'un oeil amusé vu que c'est pas ma sensibilité politique je me sens pas impliqué dans le naufrage. Je suis peut être naïf ou absolument pas visionnaire de ne pas être en capacité de voir un avenir dans ce magma en putréfaction.
J'avoue qu'à le lire, j'ai un peu l'impression d'être devant un concentré pur jus, comme si tous les potars avaient été poussés au taquet par un ingé son devenu sourd.
Limite, y'a l'attirail complet de ce wokisme discuté sur ce fil.
Mais au jeu de qui sera le plus vertueux, on finit toujours par s'entre-dévorer après avoir ostracisé tous ceux qu'on considère en dehors de son cercle idéologique initial. Ça arrive déjà dans certains milieux militants d'ailleurs.

Dernière modification par Capitaine Courage ; 04/03/2021 à 00h24.
Citation :
Publié par Capitaine Courage
Mais attention hein, comme je le disais, retenez bien que d'après Laadna, c'est bien nous qui faisons des procès d'intention ...
C'est toujours la même technique depuis plus d'un siècle : tu projettes sur tes adversaires ce que tu pratiques systématiquement. Staline avait élevé ça au rang d'oeuvre d'art en promouvant le "socialisme dans un seul pays" pour mieux éliminer Trotsky.

Là, on est en plein dans les mêmes techniques : tu crées un dogme totalitaire profondément raciste puis tu accuses tout tes contradicteurs d'être des réactionnaires racistes. Tu les insultes en boucle en les traitant de débile, tu balances systématiquement des attaques en-dessous de la ceinture (il ne traite encore personne de "vipère lubrique") tu te présentes en tant que seul interprète et représentant des "dominés", dont tu es le seul à pouvoir établir la liste officielle. Et hop, emballez c'est pesé, tu es l'arbitre du Bien et du Juste et tous les autres sont des cons malfaisants.
Citation :
Publié par Malkav
J'aime beaucoup cet argument magique tout droit régurgité des cercles woke. "Je suis une femme, je suis donc infaillible sur tout sujet lié aux femmes."

[...]
Je ne suis pas une femme. Et tu as mal interprété la phrase que tu cites. Colsk ne s'adressait pas spécialement à moi, et je répondais sur un propos assez courant qui dit en substance "le vrai problème c'est ça, pas ce que tu/vous dites". Ce qui est, comme tu l'a évoqué, du mansplaining. Seulement balancer "ouais c'est du mansplaining", bah ça sert juste à se faire du bien. Donc j'ai expliqué le fond du problème. Mais en effet, c'en est.

Pour le reste tu sur-interprètes, mais d'une force... Je cherche où j'ai écrit chacun des propos que tu m'attribues, je trouve pas.
[Modéré par Zackoo : ]


Pour le laius PLS, j'imagine que c'est ainsi que tu te représentes un "débat". Pour ma part j'ai juste pas envie de discuter avec des pelles qui viennent ici pour se marrer et se scandaliser que les gens soient aussi cons. Qui posent des questions troll sans même s'en cacher. Et qui se scandalisent en cœur quand ils lisent "couille" parce que quand même, c'est vulgaire. Mettre la misandrie et la misogynie sur le même plan, c'est la définition même du male tears, qui n'est pas du tout une volonté de faire "pleurer" (ce serait du rapport de force viriliste, je laisse ça aux amateurs) mais l'une des issues de la prise de conscience que si les femmes prennent du pouvoir, ça va être en le prenant aux hommes qui ne veulent pas le lâcher et trouvent ça injuste de devoir perdre quelque chose. Les autres conséquences c'est la moquerie et la caricature (pas mal d'échantillons ici), et les appels au viol (réservés à des espaces où l'identité publique de la personne est plus ou moins connue et totalement dénués de modération, comme twitter). Mais en général le male tears c'est la réaction la plus spontanée et naïve si j'ose dire, des oppresseurs de bonne foi, ceux qui disent que eux ce sont des mecs bien. Ça m'arrive régulièrement, maintenant j'arrive à m'en rendre compte seul mais à une époque ça m'a fait mal à chaque fois qu'on me le faisait remarquer.

@rackam77 : quand on parle de sociologie, le larousse est singulièrement limité. Les concepts utilisés en sciences sociales ont souvent le défaut de reprendre des mots du langage courant pour leur donner un sens différent. Le sexisme entendu comme un système de domination est davantage qu'une "attitude discriminatoire fondée sur le sexe". Lire participant-e (participan te plutôt que teuh) est quelque chose de fluide pour moi. C'est comme suivre un film avec des sous titres, c'est une question d'habitude.

L'écriture inclusive est un outil pour se représenter mentalement un monde peuplé d'hommes et de femmes (oui, saisissez la perche pour rire un bon coup des non-binaires c'est cadeau, c'est lol). Il est évident que pour les personnes qui ne veulent pas de cette représentation (ou qui pensent qu'elle est acquise, sur le principe du "moi la pub j'y suis immunisé"), tous les moyens sont bons pour ridiculiser l'outil proposé.

Dernière modification par Zackoo ; 05/03/2021 à 12h16.
Citation :
Mais en général le male tears c'est la réaction la plus spontanée et naïve si j'ose dire, des oppresseurs de bonne foi, ceux qui disent que eux ce sont des mecs bien. Ça m'arrive régulièrement, maintenant j'arrive à m'en rendre compte seul mais à une époque ça m'a fait mal à chaque fois qu'on me le faisait remarquer.

"Avant, j'étais un oppresseur.
Mais ça, c'était avant, depuis j'ai vu la lumière et fait acte de contrition."

Une belle histoire de rédemption, avec limite une portée messianique.

Il me semble qu'on a déjà abordé ici les aspects d'un mode de pensée quasi, voire purement religieuse qui s'enracine dans le mouvement woke.
J'ai l'impression qu'on en a ici un exemple.
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés