L'Agora

[POGNAX][débats variés] La culture de l'annulation

Fil fermé
Partager Rechercher
Les réseaux sociaux de part l'essence même de leur fonctionnement rapprochent des gens ayant les mêmes opinions/idées entre eux et la cancel culture ne fait qu'accentuer ca jusqu'à l'extreme voire l'absurde. Tu éloigne encore plus toute personne ayant la moindre différence avec toi jusqu'à ne te retrouver dans des groupes "purs" composés à 100% de gens te ressemblant ayant les mêmes idéologies/manière de pensée/opinions politiques/orientation sexuelles. Ce faisant tu te retrouve encore plus confortés dans tes avis puisque ayant exclu tout détracteur.

Mais s'engage alors le lent processus d'extrémisation qui te poussera toujours plus dans loin dans les réflexions puisque toute personne trop "modérée" ou osant remettre en cause la doxa dans ces groupes risquera à son tour d'être cancelled par des gens plus "woke" et plus "purs", il faut donc être le ou la plus pur parmis les plus purs allant ainsi toujours plus loin dans l'extreme en n'hésitant pas à canceller d'autres gens du groupes. En gros c'est Cancel ou être cancel. pas le temps de vérifier les infos, pas le temps de se poser des questions. Il faut accuser avant d'être accusée.
Une amie revenue de ces groupes "Safe Space" sur facebook m'a affirmé que c'était parmis les groupes les plus toxiques qu'elle ai jamais connues niveau ambiance.

Et cette culture de l'entre-soi poussée à l’extrême à abouti à ce que sont dorénavant les communauté sur Internet : des sectes. Et comme toutes les sectes, elles ont leurs rites de passages, leur humiliation publique, leur ennemis communs pour souder le groupe etc...
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Keyen
Et t'as pas l'impression que l'argument peut être retourné? Pourquoi l'article en question parle des "personnes ayant leurs règles" en omettant les trans homme -> femmes, les personnes qui n'ont plus leurs règles, et tout un tas d'autres catégories? Ces personnes là ne méritent pas d'avoir un monde plus égal aussi?

Pourquoi avoir voulu specifier quand au final, "un monde plus égal pour tous" aurait été plus simple, et surtout, beaucoup plus intelligent?
Ah mais clairement, si on parle d'un monde plus équitable, préciser pour qui n'a pas vraiment de sens dans l'absolu, à part si on pense qu'il devrait être plus équitables pour certains que pour d'autres, mais en terme de titre c'est mieux d'être un poil moins vague tout de même.
Je ne sais pas si tu as lu l'article, mais il est porté principalement sur les problématiques liées aux menstruations, que ce soit socialement ou bien en terme d'hygiène et de santé, en grande partie en lien avec la pandémie actuelle. Du coup je ne suis pas certain de ce que tu reproches à la formulation du titre.

Citation :
Rowling a surtout attaqué une formulation conne et probablement putaclic, mais c'est elle qu'on blame parce qu'elle aurait oublié des catégories?
Ce n'est pas un "oubli de catégories" qui lui est reproché, ce qui fait réagir les gens c'est sa moquerie vis à vis de l'effort d'inclusion dans le titre de l'article, c'est une chose d'oublier certaines minorités, s'en est une autre de venir directement reprocher à quelqu'un d'en avoir tenu un minimum compte. Cela dit, si le titre avait une ambition putaclic, les auteures ont bien réussi leur coup.

Maintenant il me semble que le sujet c'est la cancel culture et pas la transphobie.
Est-ce une volonté de critiquer « l’effort d’inclusion » de l’article ou n’a t’elle pas cru à un journaliste qui a peur de mettre des mots sur les choses, en général les règle c’est lié aux femmes ?

A un moment à créer des minorités de minorité, il y aura toujours shitstorm car tu auras oublié une partie du « + » de lgbtqi...

Que les gens ait une identité à laquelle se raccrocher et vivre mieux très bien, maintenant faire chier des qu’on les oublies, bof.

Citation :
Publié par Odessa Silverberg
Les réseaux sociaux de part l'essence même de leur fonctionnement rapprochent des gens ayant les mêmes opinions/idées entre eux et la cancel culture ne fait qu'accentuer ca jusqu'à l'extreme voire l'absurde. Tu éloigne encore plus toute personne ayant la moindre différence avec toi jusqu'à ne te retrouver dans des groupes "purs" composés à 100% de gens te ressemblant ayant les mêmes idéologies/manière de pensée/opinions politiques/orientation sexuelles. Ce faisant tu te retrouve encore plus confortés dans tes avis puisque ayant exclu tout détracteur.

Mais s'engage alors le lent processus d'extrémisation qui te poussera toujours plus dans loin dans les réflexions puisque toute personne trop "modérée" ou osant remettre en cause la doxa dans ces groupes risquera à son tour d'être cancelled par des gens plus "woke" et plus "purs", il faut donc être le ou la plus pur parmis les plus purs allant ainsi toujours plus loin dans l'extreme en n'hésitant pas à canceller d'autres gens du groupes. En gros c'est Cancel ou être cancel. pas le temps de vérifier les infos, pas le temps de se poser des questions. Il faut accuser avant d'être accusée.
Une amie revenue de ces groupes "Safe Space" sur facebook m'a affirmé que c'était parmis les groupes les plus toxiques qu'elle ai jamais connues niveau ambiance.

Et cette culture de l'entre-soi poussée à l’extrême à abouti à ce que sont dorénavant les communauté sur Internet : des sectes. Et comme toutes les sectes, elles ont leurs rites de passages, leur humiliation publique, leur ennemis communs pour souder le groupe etc...
Dernièrement j’ai unfollow des gens sur les RS (sont des jolien.n.e.s ) car ça devenait de plus en plus extrémiste. Et qu’à la moindre contradiction sur leurs publications, ça partaient en shitstorm avec tous les mots clefs qu’on retrouve dans les publications militantes ...
Je me dis que c’est dommage car je le coupe d’une partie d’opinion. Mais en fait je me coupe d’une minorité qui m’agace et qui au fond me méprise donc c’est pas si grave.

Mais au fond ça rejoint la cancel culture. On est dans une société qui n’a jamais eu autant de moyens de communication, sauf que plus personne ne s’écoute :/
Chacun s’enferme dans son dogme en essayant de pourrir les autres.

Dernière modification par Kerjou ; 16/07/2020 à 22h48.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Il y a quelques temps, ContraPoints a publié une excellente vidéo sur le sujet, et notamment sur ce qui différencie la cancel culture de la critique publique ou de la volonté de demander à chacun d'assumer ses actes ou propos publiques, et que ceux-ci soient suivis de conséquences, notamment :
  • La présomption de culpabilité : il n'y a pas de possibilité d'incompréhension, d'ignorance, de maladresse, la personne qui a tenu des propos choquant l'a fait par malveillance.
  • La simplification, voir la caricature. On retire tout contexte, on paraphrase, de façon à simplifier au maximum les propos tenus et les rendre plus choquants.
  • L'essentialisme et l'abstraction : la personne n'a pas tenu des propos transphobes, elle est transphobe.
  • L'association : une société ou un individu ayant des contacts avec une personne transphobe est également transphobe. Une campagne de cancel intime à chacun de choisir son camps : si on ne dénonce pas l'individu cancel, on s'expose à être cancel à son tour, puisqu'on partage les mêmes tares.
  • Le virtue signaling : l'objectif n'est pas d'obtenir des changements systématiques, qui permettraient d'allouer plus de ressources à la résolution ou la prévention du problème, de sanctionner plus durement certains délits, de modifier un processus injuste ou inefficace : l'objectif est de se concentrer sur un cas particulier et de signaler que l'on est contre. Ce qui au mieux a un impact extrêmement limité aux acteurs et victimes de ce fait divers, au pire ne sert absolument à rien : cela fait une belle jambe à une victime de savoir que son bourreau est harcelé sur Twitter.
  • Un phénomène éphémère : la rage des annulateurs est d'une forte intensité mais d'une faible durée. Ces campagnes sont de court terme, et les annulateurs passent de dénonciation en dénonciation, sans aucun travail de fonds. On est dans l'immédiat et l'émotion, pas dans la réflexion. Nos système démocratiques ont un temps long, ce qui favorise le conservatisme mais a l'avantage de limiter les effets d'entraînement et de foule, et l'approche des annulateurs ne leur permet pas d'obtenir un impact durable.
Si ce court résumé vous donne envie d'en savoir plus, je vous conseille fortement la vidéo en question. Comme d'habitude, elle est également fort distrayante en plus d'apporter un point de vue différent mais étayé par des recherches et un argumentaire logique.
Et pour ceux qui ne parlent pas l'anglais, c'est justement cette vidéo qui a été pillée par Astronogeek pour faire la sienne :
https://www.youtube.com/watch?v=px9Hcgc6BPY
Bon, je dis "pillée", mais il cite ses sources, hein.
Parmi tous les tweets d'insultes que se prend astronogeek et qu'il a cherché pour son expérience sociale, en voilà un qui représente parfaitement la cancel culture (y en a sûrement d'autres, j'ai pas tout lu)

Je sais que Twitter est une fosse à purin (pour cette raison que je n'y suis pas) mais je suis resté sur le cul après avoir vu les vidéos d'Astronogeek. On est passé de fosse à océan
Je comprends ceux qui veulent mettre fin à l'anonymat sur le net et en particulier sur Twitter.
Citation :
Publié par Borh
Parmi tous les tweets d'insultes que se prend astronogeek et qu'il a cherché pour son expérience sociale, en voilà un qui représente parfaitement la cancel culture (y en a sûrement d'autres, j'ai pas tout lu)

C'est assez fascinant de suivre le fil tweeter de cette personne ... Probablement conforté par son anonymat, le type se permet de déverser un torrent de merde en toute impunité et en est fier. J'arrive pas à comprendre comment ça peut tourner autant à l'obsession chez certains ...
Ah je vois, on profite des conneries postées par un random pour attaquer l'anonymat sur le net, d'accord : Commencez donc par mettre vos noms et prénom ici , à la place de votre pseudonyme, merci .
Si tu parles de moi, je te conseille de relire ma phrase.

Et puis ce n'est pas seulement un random qui dit des conneries, ce sont des gens qui diffament, insultent et harcèlent les gens sur Twitter quitte a leur faire perdre leur boulot, leurs sponsors, leurs amis etc...
Citation :
Publié par Persée
Je sais que Twitter est une fosse à purin (pour cette raison que je n'y suis pas) mais je suis resté sur le cul après avoir vu les vidéos d'Astronogeek. On est passé de fosse à océan
Je comprends ceux qui veulent mettre fin à l'anonymat sur le net et en particulier sur Twitter.
Il me semble que ça a été déjà dit 141551 de fois, mais l'anonymat c'est l'outil des faibles, pas des puissants.
Les sponsors sont assez grands pour savoir si il vaut mieux être associé à des personnes ou pas.
Je veux dire, vu le gouvernement, ce n'est pas quelques accusations qui arrêtent la carrière de qui que ce soit.


Je me souviens pas avoir vu passer ce tweet, mais il dit quoi de factuellement faux?
Je pense qu'on sera tous d'accord pour le viol/armes.

Pour le facisme il reprend la rhétorique et les méthodes des groupes d'ED. Donc la différence est ou?

Pour la radicalisation sur internet j'aime bien cette vidéo:
https://youtu.be/P55t6eryY3g

Et je plussoie Nof, allez voir celle de Contrapoints sur la cancel culture, ou l'article que j'ai posté plus haut. C'est vraiment les trucs les plus pertinents que j'ai pu voir sur le sujet.
Citation :
Publié par Persée
Si tu parles de moi, je te conseille de relire ma phrase.

Et puis ce n'est pas seulement un random qui dit des conneries, ce sont des gens qui diffament, insultent et harcèlent les gens sur Twitter quitte a leur faire perdre leur boulot, leurs sponsors, leurs amis etc...
Et alors ? C'est une raison pour attaquer l'anonymat sur le net ? Je répondais à Persée et Sigmo.
Je vais devoir préciser donc : je ne veux pas mettre fin à l'anonymat sur le net, je dis juste que je comprends ceux qui le veulent en voyant le déferlement de haine sur les RS, nuance.

Mais bon la nuance ça n'existe pas sur Internet, tout est forcement blanc ou noir.
Citation :
Publié par Persée
Je vais devoir préciser donc : je ne veux pas mettre fin à l'anonymat sur le net, je dis juste que je comprends ceux qui le veulent en voyant le déferlement de haine sur les RS, nuance.

Mais bon la nuance ça n'existe pas sur Internet, tout est forcement blanc ou noir.
Moui, c 'est vrai que c'est ce que tu dis, à voir comment ça peut être interprété derrière.
Citation :
Publié par Sigmo
C'est assez fascinant de suivre le fil tweeter de cette personne ... Probablement conforté par son anonymat, le type se permet de déverser un torrent de merde en toute impunité et en est fier. J'arrive pas à comprendre comment ça peut tourner autant à l'obsession chez certains ...
C'est vrai que Zemmour, Nolleau, Praud ou Lévy sont conforté par leur anonymat... Ah ben non, ils déversent leurs torrents de merde en toute impunité, en sont fier, le font sur une chaîne de grande écoute, le tout sans aucun anonymat.
Comme quoi, l'anonymat, c'est ptet pas le problème.
Les mecs mon propos n'est pas "METTONS FIN A L'ANONYMAT sur le net".
Le problème c'est pas l'anonymat en lui même mais le fait que ça donne des ailes à certains pour se lâcher et déverser leurs torrents de merde, sur ce sujet au d'autres, en trainant des gens dans la boue (parfois coupables, parfois non) en calomniant à tout va. Parce qu'ils se pensent intouchables.
Le problème c'est la personne qui écrit son tweet et son idéologie (EG, ED, osef, c'est la quasi la même). Et là une personne injustement attaquée elle a quoi pour se défendre ? Concrètement ? C'est quoi les recours pour se faire réhabiliter face à la meute ?
Citation :
Publié par Sharnt
Je me souviens pas avoir vu passer ce tweet, mais il dit quoi de factuellement faux?
Je pense qu'on sera tous d'accord pour le viol/armes
C’est quoi exactement ses propos sur les armes et le viol ?

Dernière modification par Kerjou ; 17/07/2020 à 09h53.
Citation :
Publié par Sharnt
La justice n'a aucun soucis à lever l'anonymat quand c'est nécessaire pour condamner des propos illicites sur twitter ou internet:
https://www.rtl.fr/actu/justice-fait...btq-7799766248
https://www.programme-tv.net/news/bu...ompte-twitter/
https://www.lesaffaires.com/techno/i...nonymat/615218


Merci de stopper avec ce mythe.
Trop peu de cas, trop longtemps après les faits donc tout le monde s'en fout et surtout ceux qui portaient plainte avaient les moyens de payer un ou plusieurs avocats.
Va attaquer quelqu'un au civil parce qu'il te traite de fasciste ou pire tout ça parce que tu n'es pas d'accord avec eux. Ça risque te coûter cher en frais de justice.

Mais je t'arrête, plus la peine d'argumenter, je suis d'accord avec toi, on ne touche pas à l'anonymat.
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés