La Taverne

Jardinage et traitements

Répondre
Partager Rechercher
Plus écologique dans quel sens ?
Si c'est dans le sens pas fabriqué à base de pétrochimie on est d'accord.
Sinon ça reste un truc bien dégueulasse pour les plantes, les humains et tous les métaux.
Ca a une utilisation quand même assez limitée, et il faut prendre pas mal de précautions quand tu l'utilises si jamais c'est vraiment adapté à ton problème.

Les composants pour la fabriquer sont faciles à trouver et la fabrication pas compliquée si tu n'arrives pas en trouver dans les magasins de jardinage.



Sinon la bouillie bordelaise, bien plus connue, est autorisée dans l'agriculture bio.
Et ça on en trouve partout.

Dernière modification par aziraphale ; 06/07/2020 à 16h45.
Sinon passe au jardinage naturel et t'auras plus de maladie (tape permaculture/agroécologie dans Google).
On est en 2020 dediou, les traitements c'est as been
Bon, je pensais que c'était plus propre, comme cela avait fait un petit raffut à une époque. Enfin, on utilisera des méthodes plus naturelles; comme le café là, et le compost.
Tu comptais en faire quoi de ta bouillie ?
Comme n'importe quel traitement ce n'est pas fait pour être balancé comme ça un peu partout.
C'est un anti fongique principalement et il permet aussi de lutter contre certains insectes.

Du coup je ne vois vraiment pas le rapport avec le compost ou avec le marc de café qui peut aussi servir d'engrais et éventuellement à éloigner gentiment limaces et escargots.
Citation :
Publié par kirk
Sinon passe au jardinage naturel et t'auras plus de maladie (tape permaculture/agroécologie dans Google).
On est en 2020 dediou, les traitements c'est as been
T'en parlera à mes petits pois qui ont chopé l'oïdium et certain de mes plants de tomate qui ont chopé le pied noir Quand on a pas de serre, avec le temps qu'il y a eu ces dernières semaines, compliqué de passer à travers les mailles du filet

Traiter certaines maladies avec du bicarbonate de soude dilué dans de l'eau, c'est pas catastrophique / mauvais.
Citation :
Publié par Jean Sébastien Gwak
T'en parlera à mes petits pois qui ont chopé l'oïdium et certain de mes plants de tomate qui ont chopé le pied noir Quand on a pas de serre, avec le temps qu'il y a eu ces dernières semaines, compliqué de passer à travers les mailles du filet

Traiter certaines maladies avec du bicarbonate de soude dilué dans de l'eau, c'est pas catastrophique / mauvais.
Jamais vu une seule maladie dans mon potager, a part quelques tomates qui ont eu le cul noir l'année dernière.
Même cette année avec les pluies diluviennes, pas de mildiou, rien (je sais même pas ce qu'est le mildiou ^^, pour te dire), aucun oignon/ail/échalote pourrie.
J'applique les principes de la permaculture et ça semble marcher : je sais pas ce qu'il se passe dans mon jardin, mais ça se passe, les maladies sont quasi inexistantes, y'a bien quelques feuilles avec des couleurs chelou sur des plants parfois, mais les limaces/escargots les bouffent.
Le revers de la médaille, comme mon jardin est très vivant, j'ai pas mal de soucis sur mes planches de culture, c'est tout le temps farfouillé par les oiseaux, chats, rongeurs, herissons, Blaireaux/whatever, je peux rien Semer.
Les limaces me bouffent pleins de plants aussi (je met pas d'antilimace), quand il pleut c'est infernal, cette année j'ai perdu 100% de mes laitues et 4 pieds de tomates.
Citation :
Publié par kirk
Jamais vu une seule maladie dans mon potager, a part quelques tomates qui ont eu le cul noir l'année dernière.
Même cette année avec les pluies diluviennes, pas de mildiou, rien (je sais même pas ce qu'est le mildiou ^^, pour te dire), aucun oignon/ail/échalote pourrie.
J'applique les principes de la permaculture et ça semble marcher : je sais pas ce qu'il se passe dans mon jardin, mais ça se passe, les maladies sont quasi inexistantes, y'a bien quelques feuilles avec des couleurs chelou sur des plants parfois, mais les limaces/escargots les bouffent.
Le revers de la médaille, comme mon jardin est très vivant, j'ai pas mal de soucis sur mes planches de culture, c'est tout le temps farfouillé par les oiseaux, chats, rongeurs, herissons, Blaireaux/whatever, je peux rien Semer.
Les limaces me bouffent pleins de plants aussi (je met pas d'antilimace), quand il pleut c'est infernal, cette année j'ai perdu 100% de mes laitues et 4 pieds de tomates.
Et encore, le cul noir, c'est même pas une maladie. L'année dernière c'était dû à un stress hydrique souvent. Les tomates aiment pas ^^'
Pour mes tomates, je pense que ça vient du fait que c'était paillé et que ça a dû macérer dans l'humidité là-dessous. Par contre, pour l'oïdium de mes petits pois, je ne sais pas :/ (Je recommencerais pas de toute façon. C'est sympa à faire, mais le rendement est plutôt pauvre pour la place prise)

T'as du bol en tout cas. Le jardin de permaculture juste à côté de chez moi à dû arracher un paquet de pied de tomate qui était devenu noir :/

Pour tes limaces / escargots, tu peux tenter de mettre agastaches ((J'ai mis ceux couleur abricot chez moi). Ça dégage une odeur agréable pour nous mais que les escargots / limaces n'apprécient pas des masses donc vont voir ailleurs. Bon, c'est pas une science exacte, mais ça fait son petit effet et c'est plutôt agréable à regarder.
J'ai fais aussi la chasse tellement c'était infernal. J'allais au potager vers 22h30/23h et je récupérais les escargots pour les mettre loin.
Je vais avoir une question bête, mais il y a des papiers et des études sur les associations de fruits, légumes et fleurs.
Je suis prêt à en faire, mais on trouve tout et son contraire, et j'aurais bien aimé avoir des résultats de tests pour choisir.
Des idées où je pourrais trouvé ça ?
Citation :
Publié par Jean Sébastien Gwak
Et encore, le cul noir, c'est même pas une maladie. L'année dernière c'était dû à un stress hydrique souvent. Les tomates aiment pas ^^'
Pour mes tomates, je pense que ça vient du fait que c'était paillé et que ça a dû macérer dans l'humidité là-dessous. Par contre, pour l'oïdium de mes petits pois, je ne sais pas :/ (Je recommencerais pas de toute façon. C'est sympa à faire, mais le rendement est plutôt pauvre pour la place prise)

T'as du bol en tout cas. Le jardin de permaculture juste à côté de chez moi à dû arracher un paquet de pied de tomate qui était devenu noir :/

Pour tes limaces / escargots, tu peux tenter de mettre agastaches ((J'ai mis ceux couleur abricot chez moi). Ça dégage une odeur agréable pour nous mais que les escargots / limaces n'apprécient pas des masses donc vont voir ailleurs. Bon, c'est pas une science exacte, mais ça fait son petit effet et c'est plutôt agréable à regarder.
J'ai fais aussi la chasse tellement c'était infernal. J'allais au potager vers 22h30/23h et je récupérais les escargots pour les mettre loin.
Je pense que les maladies sont presentes dans mon potager mais ça se régule tout seul.
J'ai plein de feuilles avec des couleurs chelous ou des tâches, mais ça se propage pas, ensuite les feuilles meurent où sont bouffées ou redeviennent normales.
En tout cas jamais rien d'hardcore au point que je doive arracher des pieds.
La j'ai des courges avec des feuilles qui jaunissent (une idée de ce que c'est ?), Mais elle continuent de bien pousser donc osef.

Pour les limaces j'ai lâché l'affaire, je mets plus de plants que prévu et ça va, elles m'en laissent une grande partie (sauf les laitues).

@ed wood : j'ai lu pas mal de trucs sur les associations et effectivement ça dis tout et son contraire, donc j'ai lâché l'affaire.
je mélange un peu tout dans mon potager et j'ai constaté aucune association significativement favorable ou défavorable, tout pousse bien avec tout
Le truc qui marche à tous les coups, c'est la bière dans un bac/réservoir, pour les escargots et limaces. Ça n'élimine pas tout mais tu peux les mettre en compostage au fur et à mesure.
Mais ça se remplit vite et t'as l'impression qu'il y en a toujours autant.
Les associations de plantes, on n'a jamais fait attention. On s'arrange pour alterner les plants d'une années sur l'autre, pour éviter un appauvrissement brutal du sol. Bref, on pratique la jachère à échelle réduite.
Citation :
Publié par Ryu Seiken
Le truc qui marche à tous les coups, c'est la bière dans un bac/réservoir, pour les escargots et limaces. Ça n'élimine pas tout mais tu peux les mettre en compostage au fur et à mesure.
Mais ça se remplit vite et t'as l'impression qu'il y en a toujours autant.
Les associations de plantes, on n'a jamais fait attention. On s'arrange pour alterner les plants d'une années sur l'autre, pour éviter un appauvrissement brutal du sol. Bref, on pratique la jachère à échelle réduite.
J'évite de les tuer à vrai dire, c'est pour ça que je les repousse juste. Et par moment je fais une vadrouilles le soir pour les virer à un endroit qui ne pose pas problème.

Et de même, je prévois de faire tourner mes plants. Là j'avais une parcelle de petit pois, l'année prochaine ce sera surement courgette / concombre. Ce ne sont pas les même maladie et en théorie le sol aura été bien azoté par les petits pois. Et inversement, là où j'ai mes courgettes actuellement, je mettrais des haricots verts pour ré-azoté.
Et je vais voir aussi pour faire tourner mes plants et avoir une parcelle vide chaque année, lui permettant de se régénérer totalement. Les autres auront quand même le droit à du repos en automne / hiver, tout en mettant mon compost dessus, ainsi que du paillage.
Mon père aime bien la coquille d'œufs pilée (quand on en a assez) et le marc de café (ça, il y en a des tonnes). Mais je n'ai jamais fait attention quand à l'efficacité.
En revanche pour protéger les feuilles et les fruits, il pulvérise du jus de tabac dessus et ça protège plutôt très bien. 2 pincées de tabac à rouler marinées dans 1 litre et demi d'eau pendant 3 jours. Super économique.
A éviter pour les plantes d'intérieur, ça sent très fortement le tabac. Et ça me dérange alors que je suis fumeur.
Pour les limaces/escargots, je faisais ça à la mano jusqu'à ce qu'un hérisson arrive dans le jardin je vais lui faire un petit abri dans le fond du jardin pour qu'il puisse y vivre et rester à proximité parce que cette année, j'en ai beaucoup moins !
Pour les associations de plantes, j'ai jamais pu lire un truc fiable, j'ai toujours demandé aux "anciens" mais j'avoue que je le mets pas trop en place. Cette année ce sont mes brocolis qui ont morflé (et un peu les radis aussi) à cause des charançons d'abord, puis des puces du chou ensuite. Là ils sont tranquilles mais pas sûr qu'ils vont donner quelque chose, on verra bien.

Je vais aussi tourner niveau des cultures et je pense balancer de la phacélie/moutarde ou sarrasin cet automne pour pas laisser le sol à nu cet hiver.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés