Banque et assurances (La Taverne)

Emprunt conduisant à domiciliation forcée

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par THX
Parce que le conseiller CIC est un gars disponible, qui a toujours fait son maximum pour nous renseigner ou nous aider en périodes de difficultés, et qui au vu du devis BNP m'a dit de foncer sans hésiter. Je sais pas pour vous mais moi, même envers un conseiller bancaire, ça m'inspire une certaine loyauté.

Surtout quand en face (BNP) j'ai un mec qui m'a clairement fait comprendre que ses conditions étaient à prendre ou à laisser et que si j'étais pas content je trouverais certainement mieux ailleurs, avec un petit rire.

Du coup pour paraphraser au-dessus j'ai envie de revenir traiter avec le CIC, quand la BNP me fait plutôt fuir, mais j'ai pas le choix si je veux cet emprunt.
Loyauté a une banque? Loyauté a n'importe quelle entité commerciale? Tu confonds ta relation avec ton conseiller bancaire et ta relation avec ta banque. Ton conseiller bancaire il n'est même pas loyal à sa propre banque selon tes dire.
Ce qui justement me fait penser qu'il faut que je le garde. Le gars capable de me dire de prendre un emprunt concurrent plutôt que me décourager, jouer du pipeau, m'encourager à économiser pendant X années où il sera tjrs là pour moi en attendant le jour J...
Pas vraiment, un bon conseiller aurait probablement essayé de voir avec le client pour lui expliquer que le projet n'était pas une bonne idée financièrement parlant et que si une seule banque est prête à lui prêter de l'argent, il y a peut être une raison derrière ^^.
Mais tu le vois souvent ton conseiller? Et le même en plus?

A l'époque où j'étais à la société générale, la seule fois où j'ai vu deux fois le même conseiller c'est quand j'ai été reçu une première fois comme une merde et que j'y suis retourné la semaine d'après fermer mon compte. J'imagine qu'une semaine plus tard ç'aurait été un autre conseiller.
Ça dépend d'où tu habites, dans les grandes agglomérations où il y a beaucoup d'agences, ça tourne énormément, personnellement j'ai jamais conservé un conseiller plus d'un an. Du coup un client lambda qui voit son conseiller une fois par an, il en voit un nouveau à chaque fois.

Mais je suppose que dans un coin moins peuplé ça tourne moins.
Quand j'en ai besoin, et depuis 6 mois et l'explosion de nos revenus on le voit 1 fois par mois oui.
Il est en poste depuis bien 2 ans. Avant lui j'en ai eu 2/3 autres, et avant eux et l'avènement des "conseillers bancaires" j'avais une vraie banquière, avec pleins pouvoirs sans devoir référer de ses actions à qui que ce soit, pendant 10 ans.

Je suis à Nancy
Ah ouais c'est soit pathologique soit il y a quelque chose que tu ne nous dit pas la. Tu couches avec lui? Il ne te quitte pas hein, t'es pas en relation avec lui mais avec ta banque via lui.

Enfin bon, je vois que si on en arrive a ce niveau de réflexion c'est que le tour du sujet a été fait. T'es pas rationnel ce qui fausse complètement la donne, aucun conseil ne peut t'être donné au final.
Je suis au contraire très rationnel. Pour toi une relation commerciale ça se prend et ça se jette sans aucun remord. Je ne suis pas de cet avis, une relation commerciale profitable ça se construit, sur l'échange et la durée, et c'est comme ça que tu en acquiers les plus grands bénéfices, et pas que sur le plan financier.

Je ne vais donc pas jeter le CIC et me précipiter dans les bras chaleureux de la BNP sous prétexte que ce dernier est l'unique détenteur d'une offre qui m'intéresse. C'est aussi simple que ça.

Mais, oui, prosaïquement, ça serait plus simple de quitter le CIC. Sauf qu'on sait ce qu'on perd, on ne sait jamais ce qu'on gagne.
Citation :
Publié par Estal'exilé
Ouais enfin bon ton conseiller si demain il a une opportunité ailleurs il va pas se dire "ah non je reste fidèle à THX du coup je bouge pas".
J'en connais un comme ça. Quand il change de banque ses clients suivent, et pour avoir bossé avec lui je les comprends.

Citation :
Du coup pour paraphraser au-dessus j'ai envie de revenir traiter avec le CIC, quand la BNP me fait plutôt fuir, mais j'ai pas le choix si je veux cet emprunt.
Ça peut arriver qu'on choisisse de payer plus cher pour continuer à bénéficier de certaines autres conditions, qui peuvent être immatérielles.
Pour mon prêt hypothécaire, j'ai choisi de le payer 0.1% de plus que ce que j'ai trouvé, sur les 5 premières années par exemple.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés