L'Agora

[Coronavirus] Les pistes de traitement

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Aloïsius
Ce n'est pas le problème. La question, c'est de savoir à partir de quelle souche sont élaborés les vaccins. Et si le virus est capable de muter à nouveau.
Ha mais le vaccin tout le monde n'est pas d'accord pour dire qu'il sera si indispensable que ça de toutes façons. Sinon, le pourquoi ce n'est pas si alarmant que ça est dans le lien que j'ai donné : les souches mutées ne sont pas assez différentes pour tromper le système immunitaire.

vers 8min30 :

"on peut faire baisser la mortalité si on détecte les gens et qu'on les soigne
si on les laisse mourir, y'a plus de chance qu'ils meurent que si on les traite."

y'a pas à dire, j'adore ce mec


sinon, il confirme l'info de sa précédente vidéo : 65% d'asymptomatiques présentent des lésions au scanner dans son ihu.


il parle également de deux études chinoise et espagnole favorables :



"total of 197 patients completed chloroquine treatment, and 176 patients were included as historical controls. The median time to achieve an undetectable viral RNA was shorter in chloroquine than in non-chloroquine (absolute difference in medians -6.0 days; 95% CI -6.0 to -4.0). The duration of fever is shorter in chloroquine (geometric mean ratio 0.6; 95% CI 0.5 to 0.8)"
"this study provides evidence for safety and efficacy of chloroquine in COVID-19 and suggests that chloroquine can be a cost-effective therapy".



"According to clinical picture at admission, hydroxychloroquine increased the mean cumulative survival in all groups from 1,4 to 1,8 times"

edit : thx

Dernière modification par Folkensedai ; 05/05/2020 à 17h48.
Citation :
Publié par Folkensedai

il parle également de deux études chinoises favorables :
La deuxième étude est Espagnole je crois (lieu de travail des médecins à Madrid).


La première conclue aussi à la non-dangerosité du traitement. "this study provides evidence for safety and efficacy of chloroquine in COVID-19 and suggests that chloroquine can be a cost-effective therapy".

Message supprimé par son auteur.
Citation :
65% d'asymptomatiques présentent des lésions au scanner dans son ihu.
Ça c'est la merde.

J'en avais a peu près rien à faire de chopper la COVID à titre personnel, je me serais totalement isolé au lieu d'un simple confinement. Mais le coup des lésions, là je vais vraiment essayer de l'éviter.
Citation :
Publié par Folkensedai


sinon, il confirme l'info de sa précédente vidéo : 65% d'asymptomatiques présentent des lésions au scanner dans son ihu.
Je pige pas : c'est quoi ces lesions ? Quelles en sont les conséquences et à quel terme ? Comment est il possible d'avoir des lesions sans aucun symptôme ?
Aky en avait déjà parlé sur l'autre thread :



Citation :
Publié par Aky
Sur les lésions pulmonaires, c’est ce qu’on appelle les fibroses pulmonaires.

C’est ce qui me fait peur depuis le tout début de cette épidémie car les études sur les précédents coronavirus/SRAS (que j’avais cherchées et lues y a 2 mois justement) indiquaient des cas de fibroses justement. On retrouve chez de nombreux malades rétablis des signes (souffle qui ne revient pas) mais les médias n’en parlaient pas jusqu’à il y a peu, se concentrant juste sur les morts.

Concernant les fibroses pulmonaires en tant que telles:
- lorsque les poumons sont atteints, ils vont cicatriser. Ce tissu cicatriciel est rigide est ne fait plus sa fonction d’aider à l’oxygénation;
- cette une lésion irréversible. Pas de traitement sauf à ralentir la progression. Ou sinon, greffe des poumons;
- pronostic vital médiocre avec médiane de survie à 3 ans. Mais bon, hors coronavirus, ça touche surtout les plus de 60 ans, donc à voir sur les plus jeunes suite au coronavirus
- une étude sur un précédent coronavirus (qui mène donc au SRAS, comme le covid19) indiquait que les radiologies ont montré que 62% des patients ayant survécu ont développé une fibrose pulmonaire. Le développement peut être rapide. Lien de l’étude, qui fait référence à une autre de 2003: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1770245/

Bref, ça m’inquiète car on n’a pas encore assez de recul sur les conséquences. Je crains qu’on ne s’en aperçoive que trop tard de l’étendue des séquelles
Les lésions sont supposées se résorber sauf pour les cas majeurs (intubation) qui deviennent permanents et vont potentiellement se transformer en insuffisance pulmonaire avec risque mortel a moyen-long terme car ca ne se guérie pas.
J'ai entendu dire que ces lésions augmentent la rigidité des poumons... à mettre en rapport avec les problèmes constatés lors des respirations artificielles ? (augmente la pression sur les poumons ?)
Ooops trop tard : déjà dit plus haut.

Citation :
Publié par TabouJr
Vous savez ce que sont des pré-prints ?
Oui, c'est un pre-print, comme toutes les autres études qui sortent en ce moment. Donc laissons faire ceux qui savent lire les preuves quand ils en voient une faire leur travail de peer review.
Citation :
Publié par Sayn
Aky en avait déjà parlé sur l'autre thread :
Ben oui mais pour le sras ce sont les cas les plus lourds qui ont ce genre de séquelle. Et ça rejoint ce que dit Aky : quand les poumons sont atteints. Et plus ils sont atteints plus ça peut cicatriser donc problèmes à long termes.

Mais du coup, si asymptotique, c'est pas ou peu touché non ? C'est plutot ça ma question, dans quelle mesure les poumons peuvent être touchés en restant asymptotique...
C'est peut être lié à a une aggravation des symptômes dans le cadre d'un covid mais peut être pas... d'où le fait que des asymptomatiques présentent des lésions au scanner. On sait que le covid infecte les cellules pulmonaires. Après je ne sais pas si une fibrose pulmonaire est forcément précédée d'une inflammation aux poumons.

Mais en dehors du contexte du covid, on dirait de cette fibrose pulmonaire qu'elle est idiopathique, et à ma connaissance, à part un essouflement inhabituel, il y a peu d'autres symptômes qui se déclarent au tout début d'une fibrose pulmonaire.

Citation :
Publié par Quild
Ben du coup asymptomatique est pas un bon terme.
T'as juste pas les symptômes "visibles".
Bah du coup si, c'est le bon terme mdr.

En médecine, un symptôme (du grec συμπίπτω, « rencontrer ») ou signe fonctionnel est un signe qui représente une manifestation d'une maladie, tel qu'exprimé et ressenti par un patient.
Citation :
Publié par Aky
L'essai Discovery sera un échec annoncé:
Vidéo non disponible. Donc, fais nous un résumé de cinq lignes pour nous exposer les arguments du truc. Merssi !
Citation :
Publié par Aloïsius
Vidéo non disponible. Donc, fais nous un résumé de cinq lignes pour nous exposer les arguments du truc. Merssi !
J'ai pas vu la vidéo, mais globalement, les 3 médicaments testés (Kaletra, HCQ et Remdesivir) ont tous eu des études montrant une absence d'efficacité. L'HCQ et le Remdesivir ont également eu des études montrant une certaine efficacité, certes, mais le fait qu'il y ait à la fois des études négatives et positives montre que s'il y a un effet, il est pas miraculeux, donc faut une méthodologie en béton pour retrouver une différence significative et une absence de biais pouvant fausser les résultats. Et c'est pas le cas de Discovery qui est un essai ouvert... Pour moi ce ne sera pas une déception car je n'en attends pas grand chose.
Citation :
Publié par Aloïsius
Vidéo non disponible. Donc, fais nous un résumé de cinq lignes pour nous exposer les arguments du truc. Merssi !
Oui pas de soucis. En résumé:
- il fallait 3200 patients en tout à travers l'Europe, divisés en 5 groupes test. il y en a 750
- finalement il n'y a que 2 pays qui participent à l'essai: la France et le Luxembourg
- le Luxembourg a commencé il y a 2 semaines et n'a qu'un seul patient pour l'instant dans l'essai
- la Belgique va commencer avec une 50aine de patients dans les prochains mois
- les autres pays ont des essais séparés et différents.
- le problème pour les pays est que Discovery est bien trop contraignant et coûteux (5000 euros par patient)
- les patients ne veulent pas participer car souvent ils veulent juste être traités à la chloroquine, et ça quand ils n'ont pas déjà commencé à être traités auparavant par leur médecin

Et enfin les résultats ne seront certainement pas disponibles le 14 mai contrairement à ce que vient de déclarer Macron
La fibrose pulmonaire et les pneumopathies interstitielles diffuses couvrent un très large champs de pathologies différentes, attention avec ces termes utilisés en dehors du milieu médical. Beaucoup de choses sont très inexactes dans les précédents posts.

Concernant l'imagerie on va avoir des données intéressantes avec Discovery car tous les patients inclus ont un suivi en scanner ou en radiographie, on en tirera des conclusions bien plus pertinentes que l'étude de 2003 concernant 24 patients citée dans l'étude de nécropsies citée par Aky (il faut suivre). Non, a priori 62% des patients infectés par le Covid ne développeront pas une fibrose pulmonaire avec une médiane de survie de 3 ans ne vous inquiétez pas trop... La recherche de séquelles de l'infection à Covid, que ça soit cliniquement ou en imagerie, va nécessiter d'avoir un minimum de recul de toute façon.
En revanche il est vrai que beaucoup de patients non ou peu symptomatiques ont des anomalies en scanner. On s'est servi de cette technique en dépistage d'ailleurs, plus rapide et plus fiable que le prélèvement nasal qui a 30% de faux négatif.
Il y a ce site qui est pas mal
http://www.metaevidence.org/viewTrea...omain=COVID-19

On voit 9 études sur l'hydroxychloroquine sans que ça ne permette de conclure, 4 études sur le kaletra sans que ça ne permette de conclure (en fait c'est moins médiatique que l'HCQ, mais il y a bien certaines de ces études très biaisées qui montrent un effet positif), et 3 études sur le Remedesivir relativement correctes qui montrent des effets positifs sur les symptômes mais pas sur la mortalité (ce qui est un peu ballot).

Imo discovery va rejoindre ces nombreuses études peu concluantes, une de plus sans sortir du lot.

Pour la fibrose pulmonaire, je suis également perplexe vu la durée de l'étude, c'est surtout une lésion cicatricielle. Et on craint maintenant des risques chez les asymptomatiques, mais y a pas d'asymptomatiques dans Discovery.
Citation :
Publié par Bjorn
Merci pour les précisions.
Mais du coup, des anomalies au scanner, ça peut entraîner quoi ?
En gros, les lésions qu'on voit en scanner à la phase aigue traduisent le dégat des alvéoles par le virus. L'étendue initiale de ces lésions est un des facteurs pronostic de la maladie. Ensuite ça évolue effectivement vers des images plus cicatricielles voire vers un retour à la normale (lorsque que ça évolue bien). Mais pour l'instant on a absolument pas assez de recul pour parler de fibrose ou pas.
Mais c'est le meme principe pour toute infection pulmonaire au sens large. La problèmatique du Covid étant que l'atteinte est souvent plus étendue en terme de volume que pour une pneumopathie bactérienne classique.

Apres, pourquoi certains patients ont des lésions typiques en scanner confirmées ensuite par une PCR, avec aucun symptôme clinique, on ne sait pas trop. Est ce qu'ils seront à risque d'avoir des séquelles comme potentiellement les patients de réanimation qui ont des atteintes pulmonaires sévères ? On ne peut pas savoir non plus. L'avenir le dira.
Citation :
Publié par DaalZ
Oui, c'est un pre-print, comme toutes les autres études qui sortent en ce moment. Donc laissons faire ceux qui savent lire les preuves quand ils en voient une faire leur travail de peer review.
Ben non. Ça, c'est une étude qui sera publiée dans Nature avec 28 pages de peer-review, pas un pré-print donc, même si elle n'a pas encore été publiée, alors que ça concerne le Covid19 et que c'est une étude récente.

Donc pas comme toutes les autres. Tu mens.

Du coup, il faudrait vraiment laisser les gens qui savent faire le peer-review avant de tirer des conclusions hâtives.
Citation :
Publié par TabouJr
Donc pas comme toutes les autres. Tu mens.
Lol je mens...

J'ai dit "comme toutes les autres qui sortent en ce moment" donc en clair : "qui sortent leurs résultats ces jours ci"... en pre print bien sûr vu que celles qui sont publiées ne sortent pas leurs résultats en ce moment...
Edit pour en dessous : et pour être encore plus clair, c'était juste une phrase anodine pour dire "c'est un pre print comme les autres pre print qui sortent en ce moment"
Alors je sais que souvent je m'exprime trop rapidement mais de là à remplir les blancs en disant que je mens... c'est étrange comme procédé.

Citation :
Du coup, il faudrait vraiment laisser les gens qui savent faire le peer-review avant de tirer des conclusions hâtives.
Bah ça tombe bien on a pas tiré de conclusion on avait juste cité les leurs.

Dernière modification par DaalZ ; 06/05/2020 à 04h27.
La règle c'est pas de citer des préprint justement.

Ni les résultats brutes, ni les analyses des résulats bruts, et ni la conclusion de ces analyses n'ont été validé. En gros ça vaut rien. Chacun se fera son avis de ceux qui les utilisent comme valeurs sûre.

Au bout de 3 mois de rercherche, y'a plein de papiers qui ont été review et qui sortent sans être des préprint ... Je sais pas ce que tu racontes une fois de plus.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
2 connectés (0 membre et 2 invités) Afficher la liste détaillée des connectés