Eve - L'assemblée des cinq empires

[Actu] EVE Online va se (re)lancer en Chine

Répondre
Partager Rechercher
Agahnon a publié le 17 mars 2020 cette actualité sur le site Eve Online :

Citation :
https://jolstatic.fr/www/captures/108/1/143081-240.jpeg

En partenariat avec l'éditeur NetEase, le studio CCP Games dispose désormais de l'autorisation de lancer une nouvelle fois son MMORPG spatial EVE Online sur le territoire chinois avec un serveur dédié.


Si EVE Online est présent en Chine depuis 2006, l'incursion du MMORPG de CCP Games a connu quelques turbulences. En signant en 2018 avec NetEase, EVE Online se trouvait un troisième partenariat, comme il est nécessaire pour opérer en Chine. Au passage, l'éditeur NetEase...

Une réaction ? Une analyse ? Une question ? Ce fil de discussion est à votre disposition.
J'attend la prochaine Beta de EVE Echoes, Netease et CCP ont fait un super boulot pour un jeu mobile et le gameplay est parfait pour du mobile, la prochaine beta apportera un déplacement Offline Autopilot et surtout le système de corporation.
Certes la période du confinement explique en partie la hausse d'activités dans EvE mais il y a eu une hausse de la démographie dans New Eden depuis septembre dernier.
Là aussi, à nuancer, puisque c'est suite à une forte décroissance liée à la période du "black out" qui n'a pas été le choix le plus raisonnable de la part de CCP. L'idée était pourtant intéressante mais trop brutale, j'imagine, pour nombre de joueurs.
La réouverture du serveur chinois ne me rassure pas car la démographie de Tranquility a été fortement impactée par la population d'ex Serenity venue nous rejoindre.
A voir donc dans les mois qui suivent...si le serveur réussit à maintenir une population suffisamment correcte pour faire vivre l'ensemble...
A voir aussi les projets en cours qui doivent impacter les joueurs et provoquer plus de "destructions", n'en déplaise à certains.
Parallèlement, tout est aussi + cher.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés