Monde du travail (La Taverne)

En plein dans l'actu : le télétravail

Répondre
Partager Rechercher
Salut les Joliens,

Je créé le sujet pour parler du télétravail. On va être nombreux à s'y mettre dans les jours qui viennent.

Vous vous organisez comment ? Vous arrivez à suivre le rythme ?

Moi je dois garder mes 2 enfants en parallèle et j'avoue que je galère !!!
Je peux bosser sur mon moniteur perso que jamais une boite me paiera ca.
Ca offre pas mal d'interet dans l'organisation (j'ai commencé à bosser a 7.00 ce matin: j'étais réveillé, du coup la je stoppe), il faut par contre, c'est important, se donner des limites pour ne pas finir par bosser 14h sans s'en rendre compte.
Après, en bon geek, j'ai tout le matériel nécéssaire.
Autre interet majeur: avec la ligne U fermée a cause du glissement de terrain, ca me sauve de pas mal de transport. (Versailles<-> Asnieres via Montparnasse et la 13... T_T heureusement que c'est temporaire)

Le risque majeur, c'est le FAI grand public qui tienne pas la route et n'offre pas les garanties d'une ligne pro. Si mon internet lache je peux bosser en local mais ca va très vite atteindre les limites, et j'ai besoin des videoconférences (mes partenaires techniques sont en Argentine et en Israel)
On attaque la 2iem semaine nous.

C'est franchement la misére... gérer l'apprentissage et le boulot c'est faire 2 boulot en mémé temps (3 si on compte celui de parents).

Du coup Ca fait longtemps que j'ai pas était aussi fatigué :/ encore 45 jours je pense qu'on va me ramasser a la cuillere.
Je travaille dans une hotline technique informatique (dans une maison d'édition). Etant donné que mon service est interne et sur site, mon entreprise a été légèrement (laaaargement) prise de cours par le confinement qui vient d'être instauré. Autant vous dire que c'est relativement relou de déporter une hotline du jour au lendemain, mais c'est surtout que mon entreprise n'a absolument rien préparé. Que ce soit au niveau de la téléphonie ou bien au niveau du prêt de matériels informatiques.
Résultat: un VPN qui tient à peine debout a été déployé, afin de nous permettre de continuer à travailler, (avec notre matériel personnel évidemment) et de prendre la main sur nos machines au boulot. Bref, on fait avec les moyens du bord, c'est à dire avec un trombone et un élastique, en niquant bien profondément les RGPD vu que nous ne disposons pas du matos prêté par la boite pour effectuer le TAD.

En sachant que le VPN est à peine stable car toute la boite est connectée en simultanée dessus, autant vous dire que les conditions de travail sont laborieuses.
Le seul point positif, c'est que les clients ont l'air compréhensifs (avocats, comptables, notaires, documentalistes) et mon équipe fait enfin preuve de fair-play (il était temps).

J'espère que cette période difficile va permettre aux autres de se serrer les coudes, d'être fair-play et surtout compréhensifs.
Remote obligatoire dans ma boîte. Connectés via VPN. Pour certains le VPN c'est trop chaud techniquement donc leurs ips perso sont white listes. La machine qui host le VPN est correctement dimensionnée donc elle tient le coup.

Comme les grèves de décembre, on constate bien que rien n'empêche le remote dans nos cas. Hormis une mentalité de flicage à l'ancienne.
Chez nous le télétravail est historiquement complètement libre et donc on y est très habitués.

Là on passe en mode télétravail imposé donc on nous demande juste de s'assurer qu'on a un certain setup de communication (basiquement un micro) et on fait des stress tests pour voir si l'infrastructure tient le coup mais à priori aucun problème majeur.
Citation :
Publié par Tiantai
...
j’avais lu il y a quelque temps un article sur le télétravaille

Il était préconisé divers chose

comme avoir une pièces dédier, ça permet de séparé du moins symboliquement vie pro et vie privé
savoir s’imposer des horaires

pour les enfant si ils sont grand bien expliquer l'importance de ton travail si ils sont petit la par contre soit t'arrive a gérer en les faisant jouer et en les surveillant de temps en temps soit

@La_Pelle_du_18_Juin
techniquement l'employeur doit t’ouvrir une ligne pro et prendre en charge les cout matériel et logiciel
Ptdr moi mon employeur m'a dit "redirige la ligne de la hotline sur ton téléphone personnel".

Donc depuis ce matin, je reçois des appels pros sur mon téléphone perso, qui est donc occupé par mon travail. Je consulte des données censées être confidentielles, sur mon ordinateur perso, parce que ma boite refuse de me prêter un ordinateur. Mais tout va bien.

Je pense que d'ici quelques semaines, j'écrirais un mail aux RH.
Alors bienvenue dans un monde où personne ne respecte la législation sur le télétravail.
Bon coup de bol pour les entreprises, je pense que les jugements seront cléments si la sécurité des travailleurs n'est pas respectée ;-).
De mon côté le truc le plus important que j'ai retenu des quelques semaines en télétravail que j'ai dû passer à cause de la grève des transports y a pas longtemps, c'est de traiter la journée de télétravail comme une journée de travail normale, donc se lever à la même heure, douché et habillé à heure fixe, etc.
Sortir du lit au dernier moment et bosser toute la journée en caleçon, c'est pas le bon plan, à la fin de la journée t'as même plus la motivation d'aller te doucher (bon, on fera une exception d'ici un petit mois pour la sortie de FF7 ).

Idéalement sortir faire un petit tour à midi aussi, mais ça, c'est pas gagné selon ce qu'on peut entendre en ce moment...
Vu que tout le monde est en télétravail forcé depuis aujourd'hui, notre VPN Orange est HS. Du coup personne n'a pu travailler depuis ce matin, personne.

Pour un cabinet d'expertise en assurances qui traitent des centaines de dossiers par jour de gens sinistrés, ça le fait moyen. Le grand patron a dit que ça allait mettre des jours à se lisser.

Personnellement j'ai de la chance, j'avais annulé hier le congé que j'étais sensé avoir aujourd'hui car mes RDV perso avaient été annulés, du coup je n'avais aucun RDV pro de la journée.

Bref, je suis payé à rien foutre.
Télétravail dans une grosse SSII française :
Mail reçu hier qui confirmait que le télétravail est désormais la règle, on doit quand même faire une demande à la hiérarchie de télétravail occasionnel (à priori pour des histoires d'assurances ?).
Grosso modo ils avaient plutôt bien anticipé, ça fait une semaine qu'on nous demande de ramener notre portable boulot à la maison, si on voulait ce matin on pouvait passer pour récupérer nos écrans histoire de se faire un setup sympa à la maison, seul souci, Teams/le VPN qui ont pas l'air d'être encore tout à fait au point pour tenir la charge ^^.
Même nos alternants/stagiaires ont tous des portables au lieu de fixe maintenant, donc le passage en remote a pu se faire de manière à peu près coordonnée.
Mon client sort petit à petit du 20e siècle, ils ont ouvert un vpn qui ne tient pas la route mais le principal est là...

Sinon pour avoir pratiquer le télétravail avant, il faut savoir gérer son temps de travail et s'astreindre à faire des pauses et se préparer un bureau. Perso quand je finis ma journée, je range le portable de travail et repositionne ma config perso. Ce qui est dur dans le cas présent c'est impossibilité de sortir prendre l'air quand t'as pas une maison avec jardin, pouvoir marcher pour évacuer c'est important.
De mon côté j'avais un peu honte de demande un arrêt pour garde d'enfant vu que tout ce que je fais au travail je peux le faire depuis chez moi et que ma masse de travail est très réduite.

Mais après une journée je me rend compte que c'est impossible avec un nourrisson de 6 mois et un enfant de 4 ans à gérer.
Je suis un habitué du télétravail avec une productivité variable selon ma motivation et mes tâches sous le coude.
Là, avec madame à côté, j'ai carburé. Encore deux jours comme ça et j'ai plus rien à faire xD. Surtout sans réunions !

Blague à part, avec 82 mails reçus et 33 envoyés, ça reste une journée soft
Madame, enseignante, en contact mail avec les parents, découvre l'horreur de la gestion d'une boîte mail avec plein d'interlocuteurs qui ne lisent pas ce qu'on leur dit. Posent des questions sans ouvrir les PJs. Etc... Je rigole bien.

J'en profite pour retourner courir quotidiennement. J'espère vraiment qu'on ne va pas me l'interdire dès ce soir.

Citation :
Publié par La Pelle du 18 Juin
Le risque majeur, c'est le FAI grand public qui tienne pas la route et n'offre pas les garanties d'une ligne pro. Si mon internet lache je peux bosser en local mais ca va très vite atteindre les limites, et j'ai besoin des videoconférences (mes partenaires techniques sont en Argentine et en Israel)
Comme d'autres, c'est le VPN qui est un peu faiblard. Mais ça passe encore.
Pour la bande passante, les opérateurs envisagent de brider youtube, netflix et fortnite (d'un coup je me sens moins concerné par la neutralité du net).

Citation :
Publié par Colsk
Alors bienvenue dans un monde où personne ne respecte la législation sur le télétravail.
Bon coup de bol pour les entreprises, je pense que les jugements seront cléments si la sécurité des travailleurs n'est pas respectée ;-).
C'est à dire ? quels sont les problèmes potentiels ?
Dans ma boite on est habitue a bosser en teletravail quand on en avait envie/besoin donc pas trop de changement .
Apres la boite avait demande aux employes de tester la robustesse des solutions VPN (ie. le max de monde devait utiliser le VPN sur une journee dedie il y a quelques semaines, donc plusieurs dizaine de milliers d'employes).
Outre le VPN, on a egalement access a un bureau virtuel qui a access a l'ensemble des resources de l'entreprise (sans avoir besoin de VPN donc).

Sinon l'organisation de la journee reste globablement similaire a part:
- les pauses cafe entre collegues qui ont saute,
- je commence en general a 9H et termine vers les 16-17h suivant les jours.
- des maux de tetes plus frequents a cause des conf call a repetition (bien plus epuisante que la meme reunion en presentiel).
J'ai un espace dedie, la boite nous a permis de recup tout le necessaire (ecran/clavier/souris etc...) si besoin,
- un confort globalement moins bon puisque mon bureau perso n'a pas les memes avantages (un ecran 24' au lieu du 34'' et 24'' du bureau, un bureau plus etroit, pas de clim, etc...)
- moins d'activite physique: je me tappe plus les 30min de marche aller/retour pour aller au bureau.

En resume, autant le teletravail est agreable de maniere ponctuelle, mais lorsqu'il est fait de maniere soutenu dans le temps c'est une plaie.

Citation :
Publié par La Pelle du 18 Juin
Le principal est que tu deviens responsable de la sécurité des données si tu travailles avec ton matériel.
C'est pour ca que les bureaux virtuel (type aws workspaces) sont parfait pour ces cas de figures, tes donnees reste la responsabilite de ton entreprise puisqu'elles ne sont pas stocke sur ton materiel, qui lui n'est qu'un client pour se connecter a ton environment de travail virtuel.
Je suis en télétravail à temps complet depuis 2 ans maintenant, comme une grande partie de ma boîte (rien que dans mon équipe, on travaille depuis 4 pays sur 2 continents).
Personnellement, j'ai jamais été aussi productif que depuis que je suis en télétravail.

Au niveau personnel, je pense que les points importants sont:

- Avoir une pièce dédiée (travailler depuis le salon n'est pas une bonne idée )
- Du matériel confortable (chaise de bureau, casques, écrans... Pour moi impossible de travailler sur un PC portable à longueur de temps). J'ai un bureau debout, c'est pas mal pour changer de position durant la journée.
- personnellement je garde des horaires fixes, comme si j'allais au bureau. C'est je pense important de savoir à peu près quand ses collègues sont là.
- Savoir s'arrêter: on voit pas les collègues partir, on a pas de pauses café etc... J'ai aucun compte ou mot de passe pro sur mon téléphone, ça aide aussi à décrocher.

Au niveau de l'entreprise, cela passe avant tout par une organisation particulière dans la vie de tous les jours (l'outillage mis en place, la façon de planifier les tâches, de communiquer ...). Malheureusement cela s'organise pas en 2 secondes, donc GL à ceux dont les entreprises sont pas prêtes. En résumant rapidement je pense que les points importants sont:

- Bien définir les différents canaux de communications (chats, visio, forums, téléphones, emails...), et savoir quel moyen utiliser à quel moment. Privilégier les moyens asynchrones plutôt que direct pour éviter les interruptions.
- Éviter la réunionite, ça sert à rien de passer sa vie en visio.
- Quand on a une décision ou une tâche importante (lancement d'un nouveau projet, produit... par exemple) à faire qui concerne toute l'équipe/l'entreprise, le faire de manière distribué. Par exemple, écrire un document stocké en ligne (Git, Google doc...) récapitulant ce qui doit être décidé/fait, et laisser à tout le monde la possibilité de commenter/modifier/discuter jusqu'à faire consensus.
- Un découpage des tâches pour que les gens puissent travailler facilement en parallèle.

C'est un vaste sujet, mais je connais certaines boîtes qui étaient 100 % anti télé travail il y a 2 mois qui doivent s'en mordre les doigts aujourd'hui.
Ici ça pique un peu.. Rien n'était vraiment prévu, même pas sûr que les serveurs supportent la charge, personne ne fait de TT (une SS2I qui fait majoritairement du helpdesk). Ils ont installé VPN et téléphonie sur nos pc fixes et on est parti avec. On commence pour de vrai demain ! Niveau orga, pas le choix, on a des horaires fixes avec un temps de pause donné. Aucune idée de comment ça va se passer, je n'ai jamais télétravaillé et sur le principe, ça ne me tente pas trop, on verra bien.

Avantage : pas d'enfants donc à part les chats et mon mec, personne ne me sollicitera. Me suis installée dans mon bureau, ça devrait le faire !
Dans mon taff, on a deux problématiques sur le télétravail:
- il n'est pas vraiment étendu puisque si on est près de 800 personnes sur sites, il y a à peu près 46 ordinateurs disponibles pour faire du télétravail...
- mon service fait que le télétravail fonctionne grâce à nous puisque nous apportons et numérisons les documents qu'ils étudient ensuite. Donc bon, si on devait tous faire du télétravail sans personne de physique sur le lieu de travail, le télétravail est impossible plus d'une semaine en continu.

Bref: on est dans la merde chez nous, pas assez préparés et surtout trop dépendant des travailleurs physique.
De mon côté on est habitué à avoir notre journée de télétravail par semaine et organisé en conséquence, mais quand tout le service travaille de chez soi le VPN ne suit plus et une tâche qui prend normalement une minute en prend vingt....du coup on va travailler en horaires décalés, très tôt le matin et très tard le soir pour éviter les pics de connexion entre 08h et 17h.
Tout se passe bien de mon côté. C'est vraiment agréable niveau gain de temps et organisation mais j'avoue que mes collègues me manquent quand même.

On organise quand même des after-works drinks en vidéo-conférence pour garder l'aspect social de notre équipe et pour pas que toutes nos interactions se limitent à du taf.

Notre chef est dispo 7/7 en visio-conférence si on veut juste sociabiliser, pour casser un peu la solitude du télétravail et l'initiative des vidéo-drinks vient de lui aussi. J'ai trouvé ça vraiment cool.

On est une équipe qui bosse beaucoup mais qui rigole beaucoup aussi. Du coup je trouve ça bien qu'on tente de garder notre lien social.
After work drink en video-conf, j'aime bien l'idee, mais concretement ca se passe comment?

Le probleme majeur que je vois a la video conf c'est que tu ne peux avoir qu'un seul interlocuteur a la fois, ce qui est assez difficile pour faire emerger des discussions (et donc des groupes de discussion) parallele, ce qui est l'attrait principal de l'after work a mon avis: des discussions qui emergent de facon spontannee entre 2 ou + interlocuteur que chacun est libre de rejoindre (+ dans notre cas le fait qu'il est inter equipe, ce qui favorise aussi l'emergence de d'idee/probleme qui n'aurait pas ete releve autrement).
Répondre

Connectés sur ce fil

2 connectés (1 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés