L'Agora

Affaire Griveaux: Un piège? peut être, un complot? nous verrons...

Répondre
Partager Rechercher
Tout d'abord j'ai eu peur :

Citation :
Publié par Arcalypse
Et je ne sais pas si les vidéos des branlettes de Griveaux se faisaient bien dans un lieu privé. Quelqu'un confirme ?
Puis j'ai été rassuré

Citation :
Ce sujet est vraiment génial ! On peut poser des questions surréalistes !
Citation :
Publié par Zipoglouton
L'intervention de Gérald Bronner ce matin sur france inter est franchement intéressante et je partage son point de vue.
https://www.franceinter.fr/emissions...1-fevrier-2020
Ça commence à 01:20:58
Sinon il faut attendre la partie vidéo de cette intervention sur la chaîne youtube de la radio, mais ce n'est pas systématique.
C'est effectivement intéressant, notamment ce passage :

Citation :
Le risque démarre, selon lui, quand on mélange voyeurisme et droit de savoir : "La transparence, la démocratie en a besoin. 'J’ai le droit de savoir' est une revendication tout à fait légitime en démocratie ! Mais il faut faire attention à ce que le voyeurisme ne se mue pas en droit de savoir. Les individus à l‘origine de cette affaire ont essayé de transfigurer un voyeurisme, ou une volonté d’attirer l‘attention, en vertu.
Pour prendre des exemples, on pourrait imaginer une candidate du Parti Animaliste, qui dans un cadre strictement privé, enverrait à sa meilleure amie, ses photos/vidéos de vacances, ceci par le biais d’un mail ou d’une autre application informatique.
On y verrait notamment la vacancière faire du safari et s’exhiber fièrement devant ses trophées de chasse, le fusil à la main, le pied posé sur la tête de l’une d’entre elles, la langue pendante.
Précisons que dans le pays où aurait eu lieu le dit safari, cette activité ne serait pas illégale.
Juste avant des élections, son amie scandalisée décide de diffuser ce matériel numérique par le biais des réseaux sociaux ou bien des médias traditionnels.

Ici il y a violation de la vie privée, pourtant l’ex-amie se défend en arguant de l’intérêt collectif à informer les électeurs qu’une candidate n’est en réalité pas aussi attachée aux valeurs qu’elle défend publiquement.

On pourrait prendre aussi l’exemple du majordome voyant la riche personne âgée qui l’emploie, se faire dépouiller de son patrimoine par des proches sans scrupules. Le majordome décide de pratiquer un enregistrement sonore des conservations de ces personnes à leur insu, afin de prouver leur duplicité. Enregistrement qui est fourni ensuite à Mediapart.

Dans ces cas, la personne qui transmet ce genre d’information privée commet initialement un acte illégal. Mais si un média rediffuse cette information de bonne foi, avec un but légitime, alors ce média est protégé par la Loi de 1881 sur la liberté de la presse.

Ainsi par la suite, Mediapart et le majordome avaient été relaxé par le tribunal estimant que l’enregistrement des conversations de la milliardaire était un « acte socialement utile ».
https://www.lemonde.fr/societe/artic...6453_3224.html

Par contre, dans le cas Griveaux, les deux journalistes de Mediapart contactées par Piotr avaient refusé de diffuser le matériel qu’il proposait, car il n’y avait aucun objectif légitime à le faire, et qu’il n’était pas d’intérêt public de diffuser cela.
Citation :
Publié par Borh
Sa défense est que son ami a accédé à son PC, lui a pris ses vidéos et les a publiées, et le tout sans la prévenir et demander son autorisation. Mais à part ça, elle le soutient. C'est moyennement cohérent. Mais sur le plan juridique c'est la meilleure défense
Ouais, j'ai vu ça après, effectivement, ça sent quand même le traquenard au final. D'autant plus qu'elle semble avoir essayé de faire pareil avec d'autres politiques.
Citation :
Publié par Aedean
Imo, l'enregistrement sans le consentement de Griveaux est déjà passible de poursuites non ?

Les vidéos devaient se détruire automatiquement. Elle les a enregistrées via la capture vidéo de son iPhone, elle rentrerait donc dans le champ de l'article 226-1 du code pénal :
Bah la pour le coup, je suis pas sûr que la loi ait pensé à préciser le cas des vidéos temporaires, ça pourrait faire jurisprudence. C'est un peu comme si tu filmais quelqu'un à poils à son insu, genre tu fous une caméra dans les chiottes ou dans les douches par exemple.
Citation :
Publié par Xh0
Benalla et Son-Forget ont fermé leurs comptes Twitter et aussi FB pour le second. Ont-ils été enlevés par l'agent russe Pavlenski ? Ont-ils bu trop de novitchok ? Un juge rouge a-t-il convoqué ces deux héros de la démocratie 2.0 ? La France veut savoir, JSF était quand même sa meilleure chance pour 2022.
Joachim, putain reviens, je misais sur lui pour 2022...
Citation :
Publié par Spectre Olaf
Par contre, dans le cas Griveaux, les deux journalistes de Mediapart contactées par Piotr avaient refusé de diffuser le matériel qu’il proposait, car il n’y avait aucun objectif légitime à le faire, et qu’il n’était pas d’intérêt public de diffuser cela.
Je pense que si l'objectif de Piotr, c'était de dénoncer, il aurait juste pu dire qu'il détenait des vidéos sexuelles de Griveaux prouvant qu'il était infidel et que sa campagne était hypocrite. La, en balançant sa teub à tout le monde, ça montre qu'il veut plutôt humilier du macroniste et faire du buzz plus qu'autre chose.
Citation :
Publié par Doudou Piwi
Bah la pour le coup, je suis pas sûr que la loi ait pensé à préciser le cas des vidéos temporaires, ça pourrait faire jurisprudence. C'est un peu comme si tu filmais quelqu'un à poils à son insu, genre tu fous une caméra dans les chiottes ou dans les douches par exemple.
pas vraiment. une comparaison plus juste serait quelqu'un qui se filme à poil, te montre la vidéo sur son smartphone, et toi qui utilises le tien discretos pour filmer l'écran.
Citation :
Publié par blaes
pas vraiment. une comparaison plus juste serait quelqu'un qui se filme à poil, te montre la vidéo sur son smartphone, et toi qui utilises le tien discretos pour filmer l'écran.
Le genre de truc vachement courant quoi.
non, tu fais une contrefaçon d'une oeuvre qu'il a réalisé. un peu comme la différence entre télécharger un film et voler un dvd en magasin.

qu'on s'entende bien je ne dis pas que ce qu'ont fait piotr&de taddeo est légal hein, pas du tout. juste que, imo, c'est moins grave que si elle l'avait enregistré avec une caméra cachée pendant une séance de baise.
et je me moque personnellement de ce que fait griveaux avec sa bite. le seul truc que je pourrai lui reprocher, c'est de donner du matériel pour qu'on le fasse chanter en diffusant des trucs qu'il est pas prêt à assumer.
Citation :
Alexandra de Taddeo lui a parlé des vidéos échangées un an plus tôt avec Benjamin Griveaux.

En octobre 2019, il évoque l’idée de les publier devant la jeune femme. Refus catégorique. Au cours de l’automne, en l’absence de sa compagne, assure-t-il, il explore discrètement l’ordinateur que le couple se partage et y trouve les vidéos. « J’ai tout regardé, j’ai trouvé ça intéressant. Je les ai donc volées avec une clé USB. » Pavlenski affirme avoir publié sur son site tout ce qu’il avait trouvé, soit deux enregistrements. « Je n’en ai pas vu d’autres », dit-il. Alexandra de Taddeo a expliqué avoir effacé les autres images.
Piotr Pavlenski raconte comment il a piégé Benjamin Griveaux

https://www.lemonde.fr/politique/art...16_823448.html
Donc elle sort avec un activiste reconnu, et sort avec lui surement a cause de ses idées et de son passé , lui dit qu'elle a des videos comprométantes sur griveaux, lui donne son ordi, son mot de passe en libre accès, mais "surtout surtout publie pas les vidéos hein ! "

quel foutage de gueule en regle. Plus c'est gros plus ca passe ?
"Bin c'est le jeu ma pauvre Lucette". c'est au juge d'apporter la preuve de sa culpabilité, ce n'est pas à cette femme d'apporter la preuve de son innocence. C'est ça avant tout la présomption d'innocence en justice en France.
Si je dis pas bêtise il faudrait prouver l'intention en plus. Cad prouver qu'elle a volontairement placé la vidéo sur l'ordi en vue ensuite de donner un accès libre à Piotr. Or je vois pas comment le prouver.

Elle a juste à maintenir sa version, faire un grand sourire, et voilà c'est réglé. Tout en continuant à soutenir Piotr bien entendu mais promis il a été engueulé comme il se doit pour avoir diffuser la vidéo. Bon là encore faut partir du principe que Piotr et de Taddeo disent la vérité, mais bon on se demande bien pourquoi il faudrait douter devant autant de sincérité....

En tout cas moi si j'étais à la place du juge en charge de l'affaire et les enquêteurs, je dois dire que j'aurais du mal à garder mon calme parce que dans le genre "on vous prend pour des cons" ce couple infernal y va fort.
Ca me paraît pas si évident. Il n'est pas certain qu'elle était dans son droit quand elle a enregistré les vidéos. C'est à trancher, mais elle n'a pas simplement gardé des vidéos, elle les a enregistré via un outil externe à la messagerie, ici la fonction capture vidéo de son téléphone, ça change un peu la donne vu que les vidéos devaient expirer et n'étaient pas enregistrables.
Citation :
Publié par Aedean
Ca me paraît pas si évident. Il n'est pas certain qu'elle était dans son droit quand elle a enregistré les vidéos. C'est à trancher, mais elle n'a pas simplement gardé des vidéos, elle les a enregistré via un outil externe à la messagerie, ici la fonction capture vidéo de son téléphone, ça change un peu la donne vu que les vidéos devaient expirer et n'étaient pas enregistrables.
Je suis pas spécialiste du droit, mais tu vas baser ça sur quel loi ? parce que là comme ça à partir du moment où Griveaux lui envoie cette vidéo, il prend la décision de la partager avec elle. Donc elle en dispose, sa seule obligation c'est de ne pas diffuser cette vidéo sans consentement de Griveaux.

On a un juriste dans le coin là ?

En tout cas moi ça me conforte dans l'idée qu'ils ont préparés leur coup. Parce que franchement quand on voit les explications et tout, ça ressemble aux scénarios donné par un juriste pour éviter que de Taddeo puisse être poursuivi. Parce que c'est pas Piort qui a pu penser tout ça, il connait pas assez la loi française, par contre j'ai bien une idée sur qui a pu les briefer.
On saura jamais au final je le crains la vérité, mais si c'est vraiment comme je l’imagine, ben je trouve le procédé encore plus dégueulasse. Sans compter que ça va donner de mauvaise idée à d'autres. Parce que là quand même c'est un moyen de contourner la loi en quelque sorte.

Imagine ta copine t'envoie une vidéo, te quitte. Tu veux te venger si tu le fais hop tu tombes sous le coup de la loi. Par contre tu laisses trainer cette vidéo sur ton ordi et ho bizarre tu te fais pirater (preuve à l'appuis du piratage) boum vidéo diffusé. Mince alors c'est vraiment pas de chance....


Moralité, quelque soit le cas de figure, abstiens toi d'envoyer ce genre de vidéo, sauf si tu es prêt à assumer à 100%. Mais bon malheureusement, c'est devenu tellement une pratique courante, que je pense que c'est un appel dans le vide.....
Article 226-1 du Code pénal :

Citation :
Est puni d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende le fait, au moyen d'un procédé quelconque, volontairement de porter atteinte à l'intimité de la vie privée d'autrui :
1° En captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel ;
2° En fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l'image d'une personne se trouvant dans un lieu privé.
Lorsque les actes mentionnés au présent article ont été accomplis au vu et au su des intéressés sans qu'ils s'y soient opposés, alors qu'ils étaient en mesure de le faire, le consentement de ceux-ci est présumé.
Techniquement, la vidéo envoyée par Griveaux était destinée à être automatiquement supprimée (il est passé par la messagerie chiffrée de messenger qui permet d'envoyer des messages avec un minuteur avant destruction). Exemple ci-dessous :

42836826_2231209087097321_2390781231647162368_n-620x362.png

En enregistrant, elle va donc au-delà de ce que souhaitait Griveaux et enregistre donc, par un dispositif tiers, l'image de Griveaux sans son consentement.

Bref, c'est à voir, mais ça pourrait être utilisé contre elle. Même si je ne pense pas que la loi ait prévu ce genre de cas. On pourrait rapprocher ça d'une personne qui te montre une vidéo coquine et dont tu profites de son absence momentanée pour la copier ou l'enregistrer.

A voir comment cela va se poursuivre, mais elle n'est pas encore sortie d'affaire pour moi.
Citation :
Publié par Aedean
Ca me paraît pas si évident. Il n'est pas certain qu'elle était dans son droit quand elle a enregistré les vidéos. C'est à trancher, mais elle n'a pas simplement gardé des vidéos, elle les a enregistré via un outil externe à la messagerie, ici la fonction capture vidéo de son téléphone, ça change un peu la donne vu que les vidéos devaient expirer et n'étaient pas enregistrables.
Je n'y connais rien en matière de droit mais si j'en crois ce que j'ai lu dans le cadre d'une correspondance privée le destinataire à le droit d'en faire ce qu'il veut (donc d'en garder une trace???) et dans l'absolu il n'est pas tenu au secret de la correspondance sauf sans doute à vouloir nuire à l'expéditeur.

Maintenant si c'est Piotr qui a piqué à son insu les vidéos on ne pourrait pas lui reprocher grand chose
Citation :
Publié par Aedean
Article 226-1 du Code pénal :



Techniquement, la vidéo envoyée par Griveaux était destinée à être automatiquement supprimée (il est passé par la messagerie chiffrée de messenger qui permet d'envoyer des messages avec un minuteur avant destruction). Exemple ci-dessous :

42836826_2231209087097321_2390781231647162368_n-620x362.png

En enregistrant, elle va donc au-delà de ce que souhaitait Griveaux et enregistre donc, par un dispositif tiers, l'image de Griveaux sans son consentement.

Bref, c'est à voir, mais ça pourrait être utilisé contre elle. Même si je ne pense pas que la loi ait prévu ce genre de cas. On pourrait rapprocher ça d'une personne qui te montre une vidéo coquine et dont tu profites de son absence momentanée pour la copier ou l'enregistrer.

A voir comment cela va se poursuivre, mais elle n'est pas encore sortie d'affaire pour moi.
Pour moi ça ne marche pas, Griveaux a intentionnellement envoyé une vidéo pornographique de lui même à son amante, même si elle en fait un enregistrement, la vidéo lui était quand même clairement destinée, donc vraiment elle peut dormir tranquille, elle risque rien, d'autant que Piotr avoue lui avoir subtilisé et qu'il y a très peu de chance que la fonctionnalité d'auto-destruction de la vidéo soit pris en compte dans la loi.

Ça restera à vérifier, mais je pense qu'aux yeux de la loi c'est comme si il lui avait envoyé en fichier joint dans un mail.

De toute façon même en admettant qu'elle ait enregistré la vidéo contre la volonté de Griveaux, ça reste pas franchement répréhensible au sein de partenaires sexuels. Ce qui l'est c'est de partager ou diffuser la vidéo à d'autres personnes, mais encore faut il pouvoir prouver que c'était intentionnel de sa part (donc fouiller les mails, sms etc...).

Dans cette affaire les seules victimes c'est la famille de Benjamin Griveaux, eux ils ont rien fait pour ça et ils vont subir préjudice moral et humiliation (et pourtant curieusement tout le monde s'en tamponne), le volet judiciaire avec les trois autres, c'est une bagarre pour savoir qui a été le plus malhonnête et le plus vicieux.

Dernière modification par Arcalypse ; 22/02/2020 à 08h05.
Cet article du Figaro est également révélateur
https://www.lefigaro.fr/actualite-fr...ranco-20200221

C'est quelqu'un qui a effectivement un ego surdimensionné, mais qui est également très cynique. Il considère que SA cause est juste donc peu importe les moyens, mensonges, manipulations, enregistrements des gens à leur insu. En plus il est très rancunier et peut faire des mauvais coups 10-15 ans plus tards, Gabriel Attal en sais quelque chose.

Aurélie Filipetti, qui l'a cotoyé quand il ne faisait que sortir de l'école, dit de lui qu'il est dangereux. Certainement pour ceux qui le fréquentent. Je ne le vois pas comme un danger pour l'intérêt public car il se fâche avec à peu près tout le monde, donc on ne va jamais très loin de cette façon.


Ca me fait rire quand il se fait passer dans sa lettre à Abdeslam pour un pauvre petit immigré que la France n'accepte pas, lui qui vit quasiment au café Flore et qui a fait une école pour gosses de riches

Dernière modification par Borh ; 22/02/2020 à 09h21.
Ba Branco c'est un profil type Littlefinger (en nettement moins habile et un peu moins cynique). Sa naissance/famille le situait tout en bas des classes dirigeantes, et il ne leur pardonne pas, bien qu'elles aient accepté de l'éduquer, les marques de mépris qu'il considère avoir reçu d'elles (dont l'insistance qu'il ait fait l'ENS sur dossier fait à ses yeux partie). Comment il a (ou considère avoir) été traité par elles, malgré la proximité qu'il avait avec Richard Descoings et à partir de sa mort, c'est une grand histoire d'amour déçu pour lui. Cette expérience ayant froissé son égo jusqu'à lui donner des envies de vengeance fait qu'il se sent probablement sincèrement en communion avec d'autres "opprimés", n'arrivant pas à se reconnaître comme de la même classe que les grands bourgeois d'au dessus de lui.
Il y a aussi un lien fascinant entre son profil et celui de Macron, qui est la réponse inverse à la même problématique. Un autre invité des classes supérieures qui ne s'y est probablement jamais senti complètement à sa place, mais lui tellement désireux d'en faire partie qu'il se sent obligé d'afficher son mépris des classes populaires, pour bien marquer sa différence avec elles et son adhésion au groupe qui les fascine tous deux.
Deux personnages de roman dont un Balzac ou un Zola, s'ils vivaient aujourd'hui, pourraient faire de grandes choses.

Par contre sans citer les autres lettres qu'ont dù envoyer des avocats cherchant un client emblématique pour lancer leur carrière à Abdeslam, c'est peut être méchant de citer celle de Branco. Je doute un peu qu'elle soit beaucoup plus choquante que des dizaines d'autres. On n'attrape pas des mouches avec du vinaigre et Abdeslam c'était une méga affaire en or niveau publicité, m'étonnerait qu'il ait été seul à tenter sa chance.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Juan_Branco est désormais très complète

Citation :
Né en Espagne dans la commune d'Estepona, en Andalousie, Juan Paulo Branco López est le fils du producteur de cinéma portugais Paulo Branco et de la psychanalyste espagnole Dolores López[1]. Il grandit en Andalousie puis à Paris, entre le 5e et 6e arrondissement[2]. Il a deux sœurs et un frère[3]. Il est naturalisé français en 2010[4].
Citation :
Il vit une enfance « dorée » dans le quartier Saint-Germain-des-Prés, où sa famille côtoie de nombreuses personnalités, notamment Catherine Deneuve et Raoul Ruiz[5].
Citation :
Il est cavalier d'endurance à titre professionnel entre 2004 et 2008, se classant 15e aux championnats du monde d'endurance des chevaux de sept et huit ans[6], disputés à Compiègne en 2007[4],[7].
Citation :
En 2018 et 2019, il déclare percevoir le revenu de solidarité active (RSA) après avoir renoncé à des revenus en tant qu’avocat[8].
Citation :
Il habite un appartement du 6e arrondissement de Paris[5],[9].

Citation :
Alors ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti confie :
Citation :
Citation :
« Il a travaillé quelques mois avec moi. Il était jeune et recommandé par Richard Descoings, l’ancien directeur de Sciences Po. Ensuite, il a exigé d’être mon directeur de cabinet lorsque je suis devenue ministre, à 22 ans. […] Quand j’ai refusé, il a vrillé totalement, affirmant avoir enregistré nos conversations […] et surtout plaidant l’idée que j’avais sacrifié mes idéaux, et lui-même, pour devenir ministre. […] Il est dangereux, intelligent et habile
Citation :
Publié par Twan
Ba Branco c'est un profil type Littlefinger (en nettement moins habile et un peu moins cynique). Sa naissance/famille le situait tout en bas des classes dirigeantes, et il ne leur pardonne pas, bien qu'elles aient accepté de l'éduquer, les marques de mépris qu'il considère avoir reçu d'elles (dont l'insistance qu'il ait fait l'ENS sur dossier fait à ses yeux partie).
Ah, c'est une marque de mépris chez les classes dirigeantes ?

Citation :
Publié par Twan
Par contre sans citer les autres lettres qu'ont dù envoyer des avocats cherchant un client emblématique pour lancer leur carrière à Abdeslam, c'est peut être méchant de citer celle de Branco. Je doute un peu qu'elle soit beaucoup plus choquante que des dizaines d'autres. On n'attrape pas des mouches avec du vinaigre et Abdeslam c'était une méga affaire en or niveau publicité, m'étonnerait qu'il ait été seul à tenter sa chance.
Qu'il y ait plein de cyniques dans ce monde, c'est pas nouveau. Mais de la part de nonames, on s'en fout logiquement
Citation :
Publié par Borh
Ah, c'est une marque de mépris chez les classes dirigeantes ?
Ça semble être comme ça que Branco le vit, tout comme les divers refus qu'il a essuyé du temps où il n'aurait pas craché sur une carrière dans les ministères ou les journaux de l'oligarchie. Il aurait pensé normal après ses études qu'on lui reconnaisse une légitimité à faire partie des classes dirigeantes au lieu de relativiser ses achèvements, ce qui n'est pas arrivé (il y a évidemment une tonne d'entitlement là dedans, mais dans les liens de l'article de Wikipedia on peut voir que ce n'est pas totalement infondé, genre des journaux qui vont jusqu'à qualifier de "médiocre" un étudiant enchainant 3 maîtrises en 3 ans).
Citation :
Publié par znog
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Juan_Branco est désormais très complète
Cette page wikipedia indique que Juan Branco est lui-même très actif sur Wikipedia, à son propre sujet et sur d'autres.
Une méta-référence de cette page sur elle-même en quelque sorte. Fascinant.
Citation :

Auto-promotion et interventions hostiles sur Wikipédia

En février 2020, le journaliste Pierre Sautreuil révèle dans Le Figaro que, depuis 2005, Juan Branco éditerait régulièrement du contenu sur Wikipédia en français et en anglais, sous diverses identités, et qu’il a notamment utilisé l’encyclopédie à des fins d’auto-promotion. Parmi les changements effectués sur son article, il a supprimé le fait que Le Monde n'a pas voulu qu'il devienne éditorialiste, que Xavier Niel n'a pas accepté qu'il devienne le précepteur de ses enfants ou encore qu'il est entré à l'École normale supérieure sur dossier, et donc pas par la voie du concours, ce qui l’aurait empêché à l’époque de prétendre au « prestigieux titre de « normalien »110 ».
Juan Branco effectuerait également de nombreuses modifications « sur les articles et les débats relatifs à des hauts fonctionnaires, personnalités politiques, hommes d'affaires et anciens élèves de l'École normale supérieure » et « réécrit les biographies en leur donnant une teinte négative, quand il ne propose pas simplement leur effacement ». En 2019, se faisant passer pour un administrateur de Wikipédia, il envoie un courriel critique à l’employeur d’une contributrice avec qui il a des différends sur l’article de Manuel Flam, son ancien professeur à Sciences Po qui lui avait mis un zéro pour absentéisme111. Celui-ci porte plainte pour diffamation à la suite des modifications effectuées par Juan Branco, ce qui provoque l’ouverture d’une enquête judiciaire110.

Dernière modification par Spectre Olaf ; 22/02/2020 à 13h02.
On s'en doutait un peu quand il a commencé à faire parler de lui l'année dernière avec son bouquin "crépuscule" : ce type est au seum ce que le vinaigre est au champagne.
Citation :
Publié par Twan
Ça semble être comme ça que Branco le vit, tout comme les divers refus qu'il a essuyé du temps où il n'aurait pas craché sur une carrière dans les ministères ou les journaux de l'oligarchie. Il aurait pensé normal après ses études qu'on lui reconnaisse une légitimité à faire partie des classes dirigeantes au lieu de relativiser ses achèvements, ce qui n'est pas arrivé (il y a évidemment une tonne d'entitlement là dedans, mais dans les liens de l'article de Wikipedia on peut voir que ce n'est pas totalement infondé, genre des journaux qui vont jusqu'à qualifier de "médiocre" un étudiant enchainant 3 maîtrises en 3 ans).
Si ça peut le rassurer, ma soeur a été à l'ENS via le concours et elle ne fait absolument pas partie des "classes dirigeantes", elle n'est qu'enseignante chercheuse, et en théorie, c'est à ça que sert l'ENS, former des futurs enseignants chercheurs
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés