L'Agora

Le féminisme est il devenu toxique ?

Fil fermé
Partager Rechercher
Citation :
Publié par 2063
Dans le sens ou elle serait abusive et manipulatrice... D'autre témoignages de femmes soutienne cette version et franchement qu'est-ce qui t'embête réellement dans le fait qu'il soit la victime ? Pourquoi vouloir rentrer dans un quote-war ridicule: la communauté féministe c'est faite instrumentalisée, elle découvre que le monde n'est pas aussi noir et blanc qu'elle le voudrait...

La blaguounette c'est qu'au vus des réactions sur le net, Disney va se prendre un retour de bâton de l'opinion avec une partie de la fan base qui parle déjà de boycotter Aquaman 2...

Dieu que j'aime les réseaux sociaux.
Tu es en train de faire un procès à l'américaine ou tu prends plus en considération la moralité de la personne que les faits.

Elle peut être violente et manipulatrice, ce n'est pas pour autant qu'elle est automatiquement celle en tort.

On a des gens qui ont automatiquement pensé que c'était le mec le salaud et donné 100% de crédibilité à la femme pour le rôle de victime sans aucune "recherche de nuance" qui sont en train de faire un grand demi tour et faire la même chose dans l'autre sens parce qu'ils découvrent que leur victime n'est pas si parfaite.

Tu dis que le monde n'est pas noir ou blanc mais d'un autre côté tu donnes un avis sans aucune nuance ni place au doute. Ça te paraît pas absurde ?
Citation :
Publié par Twan
ps : et quand je dis toxique, c'est même toxique à l'intérêt des groupes défendus. L'attitude militante actuelle qu'on peut voir en ligne c'est juste l'opposé de celle qui marche. Pour moi la première à se féliciter de ces dérives c'est l'extrême-droite dont le masculinisme est devenu une des principales porte d'entrée via la critique des "SJW".
Les femmes ont aussi plutôt profité du fait que tout les services publiques féministes (les associations financé par l'Etat) leur étaient réservés. Elles ont profités du fait que leurs professeurs de maths ont pu les favoriser (étude en France) ou que leurs employeurs les ont favorisés à l'embauche. Elles ont pu frapper/violer des hommes de façon plus impunie que si ça avait été des femmes (sauf les lesbiennes qui ont un passe immunité).
Alors oui, à un moment donné ça finit par se retourner contre une partie d'entre elles et elles ont pas signés pour ça. Mais faut peut être arrêter de croire que ces groupes identitaires vont contre l'intérêt des membres, parce qu'un paquet y trouvent leur compte. Surtout les femmes qui réussissent en utilisant le féminisme, qui est devenu la façon dans les médias d'être promu, elles ont tout intérêt à ce que rien ne change.

On voit les problèmes des femmes, au détriment des hommes, quand ça finit par impacter négativement les femmes, on voit qu'il y a un problème mais rien ne change au fond et on ajuste simplement quand ça coince. Avec cette logique là, le backlash est nécessaire pour stopper la balance et la pensée réactionnaire est la seule qui peut arrêter la machine.

Alors oui, c'est pas bien les débordements, mais pour lutter contre les débordements (attentats par exemple) plutôt que d'avoir les frousses au point d'avoir peur que l'histoire de Depp finisse par saper la crédibilité des femmes, on peut aussi prendre le problème en main.

Dernière modification par Yame ; 13/02/2020 à 14h11.
Citation :
Publié par Quild
Tu dis que le monde n'est pas noir ou blanc mais d'un autre côté tu donnes un avis sans aucune nuance ni place au doute. Ça te paraît pas absurde ?
Non, dans le cas présent on parle d'un procès à 50 millions et vus l'accumulation de preuves dans une direction je pense que je peu me faire une opinion qui reste objective et tranchée mais je considère aussi que mon opinion n'a aucune valeur juridique. D'ailleurs des rumeurs parlent de vidéos accablantes pour elle, je sent que le drama n'est pas fini.

Sinon cette histoire rejoint un problème beaucoup plus grave à mes yeux: la manipulation de l'opinion publique via les réseaux sociaux et leur impact sur le monde réel. Vus que le problème ne vient pas des féministes mais de l'effet de loupe d'internet, de la sur visibilité de certains extrémistes de tous bord, et des manipulations politique/financière/carriériste que l'on peu en faire.
Citation :
Publié par Aragnis

Les violences conjugales ? Désolé mais la génétique fait que l'homme est plus fort physiquement donc oui dans un couple hétérosexuel si on en vient aux mains c'est plus souvent la femme qui morfle.
C'est une idée reçue. C'est l'emprise psychologique qui permet la violence conjugale, et être le plus "fort" n'en protège pas forcément.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
C'est une idée reçue. C'est l'emprise psychologique qui permet la violence conjugale, et être le plus "fort" n'en protège pas forcément.
Pas forcément, mais la supériorité physique de l'homme est un facteur qui fait qu'il va le plus souvent avoir l'emprise psychologique liée à la peur de "la main dans la gueule".
Pas tout le temps évidemment, des hommes battus ça existe, et des fois ils sont costauds.
Citation :
Publié par 2063
Non, dans le cas présent on parle d'un procès à 50 millions et vus l'accumulation de preuves dans une direction je pense que je peu me faire une opinion qui reste objective et tranchée mais je considère aussi que mon opinion n'a aucune valeur juridique. D'ailleurs des rumeurs parlent de vidéos accablantes pour elle, je sent que le drama n'est pas fini.

Sinon cette histoire rejoint un problème beaucoup plus grave à mes yeux: la manipulation de l'opinion publique via les réseaux sociaux et leur impact sur le monde réel. Vus que le problème ne vient pas des féministes mais de l'effet de loupe d'internet, de la sur visibilité de certains extrémistes de tous bord, et des manipulations politique/financière/carriériste que l'on peu en faire.
Tu me parles d'accumulation de preuves et tu envoies le témoignage d'une employée de Johnny Depp.

T'as ton opinion gravement manipulée imo.
Citation :
Publié par Quild
Tu me parles d'accumulation de preuves et tu envoies le témoignage d'une employée de Johnny Depp.

T'as ton opinion gravement manipulée imo.
Euh y'a des photos + enregistrement d'aveux + témoignages d'une douzaine de proches pas tous employés, de mémoire.
Citation :
Publié par Aragnis
Pas forcément, mais la supériorité physique de l'homme est un facteur qui fait qu'il va le plus souvent avoir l'emprise psychologique liée à la peur de "la main dans la gueule".
Pas tout le temps évidemment, des hommes battus ça existe, et des fois ils sont costauds.
Vous oubliez aussi un élément tout simple.

L'amour et la peur de perdre l'être aimé qui peux pousser beaucoup d'hommes et de femmes être victime de leur conjoint.

D'ailleurs tu te rend compte que AH utilisé cet argument pour menacer JD dans une conversation " tu va finir seul".
Citation :
Publié par Killjoy
Vous oubliez aussi un élément tout simple.

L'amour et la peur de perdre l'être aimé qui peux pousser beaucoup d'hommes et de femmes être victime de leur conjoint.

D'ailleurs tu te rend compte que AH utilisé cet argument pour menacer JD dans une conversation " tu va finir seul".
C'est pas un oubli, c'est autre chose : ça c'est pourquoi la personne reste sous l'emprise (et les raisons sont variées). Sinon évidemment ce serait simple : à la première maltraitance tout le monde se barrerait. A la base moi je parlais juste du fait que si on a plus de femmes battus que d'hommes battus c'est parce que le facteur physique n'y est pas pour rien (mais oui, ne fait pas tout non plus).
Citation :
Publié par Aragnis
Pas forcément, mais la supériorité physique de l'homme est un facteur qui fait qu'il va le plus souvent avoir l'emprise psychologique liée à la peur de "la main dans la gueule".
Pas tout le temps évidemment, des hommes battus ça existe, et des fois ils sont costauds.
L'effet psychologique de "la main dans la gueule" se retrouve également dans l'injonction qu'on nous apprends dés l'enfance "on ne tape pas les filles, on ne tire pas les couettes etc". Et par peur de passer pour un salop, on accepte les insultes, et on tolère les gifles. C'est aussi dans les non dit que la construction sociale se fait. si on ne frappe pas les filles quid des garçons ? Et bien pour un garçon, on peut le "titiller" et il doit rester stoïque.
Citation :
Publié par Zipoglouton
L'effet psychologique de "la main dans la gueule" se retrouve également dans l'injonction qu'on nous apprends dés l'enfance "on ne tape pas les filles, on ne tire pas les couettes etc". Et par peur de passer pour un salop, on accepte les insultes, et on tolère les gifles. C'est aussi dans les non dit que la construction sociale se fait. si on ne frappe pas les filles quid des garçons ? Et bien pour un garçon, on peut le "titiller" et il doit rester stoïque.
D'ailleurs à ce propos je conseille le sketch de Bill Burr "no reason to hit a woman" qui est assez décapant sur le sujet :
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Twan
Euh y'a des photos + enregistrement d'aveux + témoignages d'une douzaine de proches pas tous employés, de mémoire.
J'aime pas la preuve "mémoire".

Des photos de quoi ? Des aveux de quoi ? Des témoignages de qui ?

Et même si on prouve la violence d'une des parties, en quoi ça innocente automatiquement l'autre ? C'est quoi cette binarité ?
Citation :
Publié par Quild

Et même si on prouve la violence d'une des parties, en quoi ça innocente automatiquement l'autre ? C'est quoi cette binarité ?
C'est intéressant cette phrase, j'espère qu'elle sera rappelée à la prochaine affaire de femme battue, qui ne saurait tarder.
Citation :
Publié par Quild
J'aime pas la preuve "mémoire".

Des photos de quoi ? Des aveux de quoi ? Des témoignages de qui ?

Et même si on prouve la violence d'une des parties, en quoi ça innocente automatiquement l'autre ? C'est quoi cette binarité ?
Pour le moment la binarité elle est que Depp aurait été 100% le salaud des la mise en accusation publique, et qu'elle s'est retournée aussi sec et violemment au moment ou des preuves sont sortis pour montrer que le salaud c'est pas forcément celui qu'on accuse. Tu noteras donc au passage que pour accuser et lyncher Depp, il n'y avait strictement aucune preuve avancée.

Je ne pense pas qu'ici il y ait eut beaucoup de monde pour défendre Depp d'être violent, au plus des doutes sur la sincérité de l'accusation et de la tristesse au vue de sa carrière et des films dans lequel il nous à fait réver. Mais là que des preuves sortent dans la presse et pointent toutes dans la même direction, on attend ces même preuves venant du camp d'Amber concernant cette équilibre de la violence que tu mets en avant.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
C'est intéressant cette phrase, j'espère qu'elle sera rappelée à la prochaine affaire de femme battue, qui ne saurait tarder.
Je n'ai aucun problème avec ça.

Citation :
Publié par Estal'exilé
Pour le moment la binarité elle est que Depp aurait été 100% le salaud des la mise en accusation publique, et qu'elle s'est retournée aussi sec et violemment au moment ou des preuves sont sortis pour montrer que le salaud c'est pas forcément celui qu'on accuse. Tu noteras donc au passage que pour accuser et lyncher Depp, il n'y avait strictement aucune preuve avancée.

Je ne pense pas qu'ici il y ait eut beaucoup de monde pour défendre Depp d'être violent, au plus des doutes sur la sincérité de l'accusation et de la tristesse au vue de sa carrière et des films dans lequel il nous à fait réver. Mais là que des preuves sortent dans la presse et pointent toutes dans la même direction, on attend ces même preuves venant du camp d'Amber concernant cette équilibre de la violence que tu mets en avant.
Mais c'est pas parce qu'il y a eu un jugement hâtif dans un sens qu'il faut faire pareil dans l'autre. C'est quoi le délire.

C'est complètement ouf de dire "elle n'a qu'à publier ses preuves dans la presse". Alors oui, elle ne s'est pas gênée jusque là pour mettre le débat dans le public, mais c'est déjà de trop.

Elle a fait des vidéos de Depp qui gueule bourré et cogne partout (pas sûr elle en l'occurrence). On sait pas si elle a plus.

Là d'un coup, un enregistrement audio d'une baffe/coup de poing sort et ça devient du 0% Depp, 100% Heard de la part de gens qui pensaient l'inverse ?

Je n'ai pas à juger de qui a le plus de torts. C'est le rôle de la justice. Mais c'est aberrant de voir des gens penser qu'un seul des deux est en tort.
Citation :
Publié par Quild
Je n'ai pas à juger de qui a le plus de torts. C'est le rôle de la justice. Mais c'est aberrant de voir des gens penser qu'un seul des deux est en tort.
Pourtant tu juges aussi, tu mises juste sur le fait que les 2 soient en tord.

@en dessous, désolé mais je comprends rien a ce que tu essais de dire.

Dernière modification par Estal'exilé ; 13/02/2020 à 16h31.
Message supprimé par son auteur.
En parlant de féminisme toxique, il faut aussi évoquer Sandra Muller, initiatrice du #Balancetonporc, qui en le livrant Eric Brion en pâture aux réseaux sociaux sur la base de propos diffamatoires, a complétement détruit sa vie sociale.

Depuis, elle a été condamnée pour diffamation par le tribunal de Paris, à verser 15 000 euros de dommages et intérêts à celui-ci, qu’elle accusait faussement de harcèlement.

https://www.lemonde.fr/societe/artic...3008_3224.html
Citation :
Publié par Spectre Olaf
En parlant de féminisme toxique, il faut aussi évoquer Sandra Muller, initiatrice du #Balancetonporc, qui en le livrant Eric Brion en pâture aux réseaux sociaux sur la base de propos diffamatoires, a complétement détruit sa vie sociale.

Depuis, elle a été condamnée pour diffamation par le tribunal de Paris, à verser 15 000 euros de dommages et intérêts à celui-ci, qu’elle accusait faussement de harcèlement.

https://www.lemonde.fr/societe/artic...3008_3224.html
Et aux dernières nouvelles, elle est contente du fait que même en ayant du retirer son tweet, le mal fait à Eric Brion soit indélébile.

Elle a fait appel du jugement.
Fil fermé

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés