L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Dawme
Au dela des risques d'effets secondaires (qui ne m'inquietent pas), il y a un vrai sujet politique majeur.
Oui le sujet majeur c'est qu'aujourd'hui on laisse n'importe qui donner son avis sur n'importe quoi alors que ces personnes n'ont strictement aucune connaissance sur le sujet.

Par contre le fait est que les vaccins de par leur histoire sont les traitements qui ont le meilleur taux efficacité/risque. Les effets secondaires sur les vaccins sont ultra rares. Comparativement prendre sur paracétamol par exemple est beaucoup plus dangereux.
Dans ma ville le maire parle déjà d'un reconfinement après noël, j'en peux plus sérieux du boulot=>dodo avec rien à coté, purée heureusement que je kiff les JV parce que v'la l'ennui sinon. Au niveau moral pour les personnes âgées c'est pas simple non plus mais bon si c'est nécessaire...
Citation :
Publié par Christobale
Comparativement prendre sur paracétamol par exemple est beaucoup plus dangereux.
Alors que le paracétamol est sur le marché depuis très longtemps. Comme quoi, la durée de disponibilité sur le marché n'a strictement rien à voir avec les risques d'effets secondaires, sinon il y aurait d'autant moins d'effets secondaires que le produit est ancien, et par conséquent le paracétamol n'aurait pas d'effets secondaires nocifs sur le foie, les AINS n'auraient pas d'effets secondaires nocifs sur les reins et l'aspirine ne provoquerait jamais d'hémorragie du tube digestif.
Citation :
Publié par Actarus78
Va-t-on se prendre la 3ème vague alors que la 2ème n'est pas encore terminée ?
Vu les contraintes qui sont mise en place par l'état et le comportement des gens... Ben, c'est inévitable.. L'état fera tout pour que ca reste ouvert jusqu'au nouvel an... Après....

Pauvre restaurateur et autres activités touristiques... C'est loin d'être fini :X
Citation :
Publié par TabouJr
@Jyharl c'est la pharmacovigilance sur les bras non placebo des pivots qui déterminera la durée de l'immunité produite par le vaccin.
Merci pour la réponse. Ben du coup, c'est quoi l'instruction officielle en terme de régularité de la vaccination ? Faut y repasser tous les 6 mois ? Tous les ans comme la grippe ? Tous les jours ?

Pour le fait de rendre ou non la vaccination obligatoire, personnellement je trouve qu'un bon moyen aurait été une vaccination généralisée par défaut avec une possibilité d'Opt Out de manière active en remplissant un papier. L'information serait accessible aux assurances et autres mutuelles qui appliqueront un malus sur les remboursements ou sur les versements (j'aurai bien étendu ça à la sécu mais ça va un peu à l'encontre du modèle).
Citation :
Publié par Roitebo
Alors j'ai sans doute pas compris le sens de ton propos, mais si on le prend au premier degré, 100 vaccinations / jour, dans le cas de la France, il te faudra grosso merdo 1800 ans pour que l'ensemble de la population soit protégée. Bon, pour moi c'est une moyenne que je qualifierais de très très bof.
Vu que cela se passera en France, c'est le bronx assuré.A tel point que si le gouvernement parvenait à vacciner 100 personnes par jour sur une base plus ou moins volontaire, cela sera très bien je trouve d'oû l'idée de commencer par des établissements qui concentrent un maximum de candidats au vaccin possible.

Par contre je crains fort que toute cette opération se paiera au prix fort sur le plan politique avec tous les effet secondaires habituels.

D'ailleurs on ne sait toujours paas si ce virus est de gauche ou de droite, ni la vacination en outre.Mais je suis certain qu'on sera rapidement informés sur ces points par les diverses oppositions toujours inspirées quand il s'agit d'exprimer leur avis

Ca commencera comme d'habitude en définissant des catégories et des règles qui alimenteront les débats sur les chaînes d'info et feront l'objet de nombreux sondages.

Bref que du bonheur en perspective.
une question que je me pose à propos du libre arbitre de la vaccination, à savoir si un pro vaccin veut obliger son enfant mineur à se faire vacciner, est-il prévu une limite d'âge où l'enfant sera libre de son choix ou au contraire ne pourra pas refuser ?
Citation :
Publié par zac
une question que je me pose à propos du libre arbitre de la vaccination, à savoir si un pro vaccin veut obliger son enfant mineur à se faire vacciner, est-il prévu une limite d'âge où l'enfant sera libre de son choix ou au contraire ne pourra pas refuser ?
Tu te poses la question en ces termes, je préfère la poser comme ça.
Les parents souhaitent protéger leur enfant et le font vacciner. Où est le problème ?
Citation :
Publié par zac
une question que je me pose à propos du libre arbitre de la vaccination, à savoir si un pro vaccin veut obliger son enfant mineur à se faire vacciner, est-il prévu une limite d'âge où l'enfant sera libre de son choix ou au contraire ne pourra pas refuser ?
Malheureusement c'est plutôt l'inverse qui se produit.
Les parents décident pour leurs enfants jusqu'à l'émancipation ou la majorité. Après comme pour tout la loi prévoit que l'enfant est associé aux décisions qui le concernent suivant son âge. Mais bon... Dans les faits c'est plutôt des parents antivaxx qui vont porter préjudice à leurs enfants que des enfants forces d'être vaccinés.
Citation :
Publié par Thesith
Et encore une fois au regard du nombre de cas avec complication plus ou mins sévère (soit lourde, soit de longue durée) je crois qu'on tourne autour de 15/20% au global en comptant donc les morts, ceux qui ont des séquelles temporaire, ceux qui au contraire vont les garder durant des mois ou année.
Euh c'est vrai ça 15 à 20% de complications? Ca me parait énorme. 1 chance sur 5 d'avoir des complications, non merci.
Je viens de suivre le journal télévisé local du jour.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, çA commence aussi à devenir le bordel au pays du chocolat. il y aurait un tiers des personnes qui refuseraient de se faire vacciner, ce qui a immédiatement conduit à la question de l'obligation.

heureusement un responsable du gouvernement a écarté cette hypothèse et plutôt émis l'idée de mesures incitatives. Par exemple une ristourne sur les primes ed l'assurance maladie obligatoire pour 2022 ce qui n'est pas bête vu que les risques diminueraient pour les caisses.

D'autre part on fait preuve ici de réalisme en projetant de vacciner six millions de personnes avant l'été.

Trois premières personnes ont été vaccinées aujourd'hui à Lucerne.

A Genève et Neuchâtel la vaccination débutera le 28 décembre si bien que je serai vacciné le semaine prochaine (ouf)
Citation :
Publié par zac
une question que je me pose à propos du libre arbitre de la vaccination, à savoir si un pro vaccin veut obliger son enfant mineur à se faire vacciner, est-il prévu une limite d'âge où l'enfant sera libre de son choix ou au contraire ne pourra pas refuser ?
Non c'est généralement l'inverse qui se produit comme il y a 5 ans ou une gonzesse avait menti sur les vaccinations de ces enfants pour qu'ils puissent entrer en primaire.

Resultat la rougeole pour pleins de gosses avec fermeture provisoire de l'école bref un gros bordel, du coup mes gamins sont en privées, plus de problèmes de ce genre !!!
Mouais mes gamins sont aussi en privé mais alors je miserais absolument pas sur un contrôle plus exhaustif et scrupuleux des carnets de vaccination, ou que ça empêcherait certains parents de mentir sans être détectés.
Ceci dit si c'est le cas on va dire que c'est le petit bonus qui fait plaisir, la cerise sur le gâteau. huhu.
Citation :
Publié par Wisme
Resultat la rougeole pour pleins de gosses avec fermeture provisoire de l'école bref un gros bordel, du coup mes gamins sont en privées, plus de problèmes de ce genre !!!
Tu veux la résurgence de maladies comme la rougeole? genre du covid mais qui tuent les enfants plutôt?

image classique du smallpox: gamin non vacciné et gamin vacciné l'un a coté de l'autre. Si tu veux voir des milliers d'enfants comme cela, des nouveaux nés et cie. vive le privé alors.

WMYJ2DJU4LB4LQRQS2YVDPMUOM.jpg
Petit doc de 30min arte regard sur en gros comment ça se passe les test en Allemagne
https://www.arte.tv/fr/videos/090637...d-de-la-crise/

Ca permet de relativiser grandement par rapport à notre situation en France. On voit que contrairement à ce qui est répété ici même, non en Allemagne c'était pas mieux qu'en France en tout cas ils ont connu et connaissent les mêmes galères et même errance aussi.

Ca permet aussi (si besoin était) de ce rendre compte de l'état de tension du personnel chargeait de faire les tests. Entre la volonté de bien faire et vite pour protéger et aider gens, et l’agacement des gens qui attendent pour le test ou le résultat.
Citation :
Publié par TabouJr
Si, ça s'appelle un carnet de vaccination et ça existe déjà en France. Comme il y a peu voire pas à ce jour de vaccins obligatoires pour les adultes en France, peu de gens sont au courant, mais ça existe déjà. Dernière mise à jour en novembre 2017, ce problème n'en est pas un.

Pareil pour les traitements à ARN modifié qui provoqueraient des maladies auto-immune, je vous laisse chercher, j'ai déjà filé deux fois les sources scientifiques qui débunkent cette théorie bidon et à chaque fois, Dharwine fait profil bas pour laisser pisser et ressort sa peur prétendument légitime de développer une maladie auto-immune, parce que c'est son seul argument et qu'il est invalide, donc à part espérer user ses contradicteurs à force de répéter la même contre-vérité ad nauseum, il n'a aucune autre chance de convaincre quiconque qu'il a raison.

Donc pas de problème à utiliser un système qui existe depuis au moins trois ans pour suivre la vaccination des adultes, pas de risque de développer des maladies auto-immunes sauf comorbidités pré-existantes, et quand bien même un risque infinitésimal se concrétiserait chez vous, ben oui, les autres français paieront pour les traitements et l'invalidité à travers les systèmes de solidarité nationale déjà en place depuis l'an pèbre.

D'autres arguments invalides pour justifier d'être un enfoiré égoïste ?
Très bien, remet tes sources et on en rediscutera; je suis curieux de voir comment ils vont justifier un risque 0 alors que les vaccins ARN et ADN sont utilisé seulement depuis 3 ans et que la presse publique n'écarte pas le risque.
Citation :
Publié par Dawme
Oh la, ok faut etre tres explicatif je vois.

Quand je dis que "ca n'existe pas", je ne nie evidemment pas l'existence de ces documents (... serieusement?), je dis qu'en France, vu les politiques sanitaires en place a date, ce concept de limiter les activites pour des vaccins n'existe pas (QUASIMENT PAS OK ?) car pour 99% des gens qui ne feront jamais les quelques activites tres specifiques qui le requierent, aucun vaccin n'est obligatoire pour les adultes.
Citation :
Publié par Niluje
C'est faux



Mouais, rien qu'avec infirmiers + aide-soignants + médecins, on est déjà aux alentours de 1,2 million de personnes et les vaccinations obligatoires ne sont pas limitées à ces professions, donc « ça n'existe quasiment pas » alors que c'est le cas pour une activité concernant plus d'un million de personnes, activité absolument essentielle pour la société qui plus est, bof.
Dans le document que tu montres, sur les 11 vaccin "obligatoires", tu as les vaccins des nourrissons et enfants. Pour les adultes mise à par pour la fièvre jaune si tu es résident de Guyan ou si tu souhaites y aller il y en a pas d'obligatoire.
Si je me trompe pas les autres sont recommandés, même en poste en contact avec des personnes à risques, on ne peux pas t'obliger à te vacciner: si la personne refuse le vaccin, son poste doit être aménagé pour qu'elle ne soit plus en contact avec les personnes à risque; si ce n'est pas possible là, ça peut être motif à rupture de contrat.

En plus de cela comparer le fièvre Jaune et le covid: il faut oser.
La fièvre jaune si je me trompe pas c'est un taux de mortalité de 80%, avec des patients qui meurent dans les 7 à 10 jours.
Niveau argument fallacieux, ça se pose là ..
Citation :
Publié par Thesith
J'ai trouvé un article très intéressant je trouve sur maladie auto immune et vaccination. C'est assez long à lire, mais c'est clair
https://www.revmed.ch/RMS/2003/RMS-2433/22929

Bref on voit que la question a été étudié sérieusement et la réponse c'est que le risque est presque nulle. Et surtout y a finalement bien plus de risque de développer une maladie auto immune à cause d'un virus que de le faire suite à une vaccination.


Et sur les vaccin ARN rien en l'état ne permet d'affirmer que ça sera différent des autres vaccins. Et encore une fois au regard du nombre de cas avec complication plus ou mins sévère (soit lourde, soit de longue durée) je crois qu'on tourne autour de 15/20% au global en comptant donc les morts, ceux qui ont des séquelles temporaire, ceux qui au contraire vont les garder durant des mois ou année. Dans la majorité des cas le bénéfice risque est évident. Perso je compte bien me faire vacciner et j'ai déjà poussé mes parents à le faire, ma grand mère pareil dès qu'elle peut hop piqûre.

Maintenant ceux pour qui ça pose un vrai problème, on peut espérer le vaccin Pasteur pour été ou début d'automne. Et celui là devrait être très très sûr.
Ton document traite les vaccins classiques et toi tu l'étends aux vaccins ARN et ADN?
..
Parce que ...?

Dans ton document on t'explique qu'en injectant dans antigènes, il arrive que des organismes confondent ces antigènes avec des marqueurs de tes propres cellules; ce qui provoque la réaction auto-immune.
L'autre explication invoqué, sont une stimulation trop forte du système immunitaire qui entraine des dommages collatéraux.

Ils disent que ça ne créer pas de maladies auto immune parce-qu’ils observent sans le comprendre complétement, des mécanismes de contrôle qui limitent l’expansion des cellules tueuses (T).
Parce-que les cellules T trop virulentes sont détruite naturellement.
Parce-que des cellules régulatrices sont crées pour inhiber les cellules T qui pourraient s'attaquer à nos propres cellules.

Ton document parle des maladies auto-immune liés aux vaccins en citant l'ancien vaccin contre la rage qui était fabriqué avec de la cervelle de mouton.
Si j'ai bien compris, il provoquait des risques encéphalique élevés car contenant des traces de marqueurs qui le confondait avec la myéline (gaine des neurones), qui faisait que le système immunitaire s'attaquait à ton système nerveux.
Un autre phénomène serait que certains virus aient la possibilité d'associer à leurs marqueurs certains marqueurs des cellules qu'ils ont infectés et ainsi provoqué une réaction contre tes cellules.
Ce serait le cas pour le vaccin contre la rubéole dans certains cas.

Le document écarte la relation entre Vaccin Hepatite B/sclérose en plaque; vaccination/Diabète type 1 en disant que les études là dessus n'ont pas apportés assez d’éléments pour établir un lien de cause à effet.

Le document finit en disant que pour les immunodéprimés, il n'y aurait pas de risques confirmés à prendre des vaccin en prenant des précaution:
Ne pas administrer un vaccin vivant (comme la fièvre jaune) sur un patient don l'immunosuppression est trop importante.

Qu'est ce qu'il y a là dedans qui permet d'affirmer que les vaccins ARN/ADN ne sont pas a risque?
C'est même le contraire !
Les cas de vaccins dangereux cités dans le document concernent des éléments antigénitques qui ont réussit à intégrer des marqueur de tes cellules: c'est exactement ce que fait le vaccin ARN/ADN en transformant tes propres cellules pour quelles expriment en continue ces marqueurs. Tu vas donc avoir sur ces cellules un mélange de marqueurs du soi et du non soi .
En plus de cela, ton vaccin même s'il n'est pas vivant, va se greffer sur des cellules qui elle le sont.
Donc ce n'est pas dit qu'on ne retrouve pas les complications liés aux vaccin vivant comme la fièvre jaune.

Et là dessus, on devrait se rassurer sur un mécanisme de régulation qu'on ne comprends pas, mais qui éliminerait les cellules T qui s'attaqueraient à nos cellule?
Sérieusement? On devrait miser là dessus?
Citation :
Publié par zac
une question que je me pose à propos du libre arbitre de la vaccination, à savoir si un pro vaccin veut obliger son enfant mineur à se faire vacciner, est-il prévu une limite d'âge où l'enfant sera libre de son choix ou au contraire ne pourra pas refuser ?
L'enfant étant sous la responsabilité de ses parents jusqu'à sa majorité ou son émancipation, il n'a rien à dire.
Répondre

Connectés sur ce fil