L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Et pour enfoncer le clou, cette tribune dans lemonde.fr qui va tout à fait dans le sens de ce que j'énonce dans le post précédent, mis à part qu'il minimise moins le problème de perdre 400 000 de nos concitoyens.
https://www.lemonde.fr/idees/article...7839_3232.html
Citations marquantes :

Le déni de l’importance des liens sociaux, notamment familiaux, [] semble avoir présidé aux mesures de confinement imposées entre mars et juin 2020.
...
Les conséquences sont chiffrées. D’après une étude du groupe scientifique de l’Epi-Phare regroupant l’Agence nationale de sécurité du médicament et la Caisse primaire d’assurance-maladie, 480 000 traitements hypnotiques et 1,1 million de traitements anxiolytiques supplémentaires ont été délivrés en six mois par rapport à ce qui était attendu
...
Pour beaucoup de personnes âgées placées en institution spécialisée, le fait de ne plus recevoir la visite de leurs proches a été incompréhensible. Et les familles, tenues éloignées de leurs seniors, ont pu craindre que ceux-ci vivent la situation comme un abandon, pensent que leurs enfants ne les aimaient plus, et en deviennent désespérés.
...
Certes, les gens ont besoin de manger, mais l’homme est un animal sociable et les liens familiaux sont la première assise sur laquelle chacun construit sa sécurité intérieure. Le déni de l’importance de ces liens, dont on sait en outre aujourd’hui qu’ils jouent un rôle important dans les défenses immunitaires, a pesé très lourd dans le désespoir de certaines familles, alors que, au même moment, beaucoup d’autres facteurs de contamination leur semblaient minimisés, ajoutant ainsi au sentiment d’incompréhension dont elles se sentaient victimes.
...
Enfin, cette pandémie a mobilisé chez beaucoup l’angoisse de se trouver retranché de sa communauté : être coupé de son groupe familial, mais aussi du lien avec ses collègues de travail, ses amis appartenant au même groupe de loisirs ou d’action militante. Pour certains, cette angoisse a même pu prendre la forme de se retrouver retranché de l’humanité par une suite de ruptures successives : perdre son emploi, ne plus pouvoir payer les traites de son logement, sombrer dans la misère, et finalement perdre les liens qui rattachent à la société. Toute forme de déchéance sociale, même si on n’en est pas responsable, peut susciter des sentiments de culpabilité et de honte ravageurs pour la vie psychique et sociale.
...
En revanche, si le président a clairement pris position sur la nécessité de tenir compte à la fois de la santé de l’économie et de la santé des Français, il semble ne pas avoir envisagé les deux volets de celle-ci, physique, mais aussi psychique.

La seule chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi l'auteur ne va pas au bout de son idée, en disant que sauver les personnes âgées n'est pas prioritaire devant la santé psychique de tous.

Citation :
Publié par znog
145062-1604084779-4017.png
C'est une blague. C'est l'enfant dans la cour d'école qui casse son jouet et casse aussi le jouet du voisin pour se soulager.
Citation :
Publié par Ohrido-Survival-Attitude
Il est donc devenu interdit d'acheter des livres en France en boutique.
Puisque les librairies sont fermées et les magasins généralistes n'ont plus le droit d'en vendre.
Notez aussi que les écoles doivent fonctionner normalement, mais sans que les élèves puissent acheter les livres scolaires.
Les cours particuliers par exemple, qui ont besoin de manuels achetés dans le commerce, sont gênés par cette mesure.
C'est complètement absurde cette situation.

Là j'aimerais vraiment qu'un homme providentiel arrive par son simple charisme à convaincre la population et par suite le gouvernement que toute la situation est absurde, et qu'il faudrait avoir des comportements rationnels. Mais je rêve.

Merde, au bout d'un moment, mourir à 84 ans c'est dans l'ordre normal des choses. Quand est-ce qu'on va comprendre ça ?
Citation :
Publié par Reis Tahlen
C'est putain de tellement vrai et évident. C'est absolument incroyable que des JoLiens et des humoristes anticipent des trucs que des gars des grandes écoles ne mentionnent même pas.

Oh, et ne venez pas me dire qu'ils ne pouvaient rien faire, hein. L'interdiction de déplacement ça fait deux fois qu'on se la prend dans les dents, ils ne pouvaient pas la faire plus tôt?
Pour te consoler je peux te dire que quand j'ai été chez mon boucher, samedi dernier, faire mes provisions et lui dire que je provisionnais en prévision du confinement, il m'avait répondu que je n'étais pas le seul et que cette semaine là (donc la semaine dernière) il avait de gros paniers avec même des gens qui lui disaient aller en campagne en prévision du confinement.
Bref, des gens, mais sans doute pas les plus nombreux, ont déjà anticipé.
Je trouve ça quand même magnifique que les grandes surfaces restent ouvertes (en même temps on va pas fermer Leclerc, Carrefour, etc...), que les marchés restent ouverts, mais... Qu'on ferme les petits commerces "non essentiels".

Ceux-là même qui peuvent facilement limiter l'accès à leur magasin à 1 client en même temps, ou un peu + selon leur taille.


Alors oui, si on les laisse ouverts, c'est plus vraiment un confinement. Mais vu la gueule du confinement de toute façon...

Le télétravail là où est possible (qui permet de vider les TEC et la contamination en entreprises) et fermer le bars devrait quand même déjà bien inverser la tendance. Mais non, il faut des mesures additionnelles qui ressemblent + à un principe qu'autre chose.
Citation :
Publié par Quild
Je trouve ça quand même magnifique que les grandes surfaces restent ouvertes (en même temps on va pas fermer Leclerc, Carrefour, etc...), que les marchés restent ouverts, mais... Qu'on ferme les petits commerces "non essentiels".

Ceux-là même qui peuvent facilement limiter l'accès à leur magasin à 1 client en même temps, ou un peu + selon leur taille.
C'est exactement ca : les petits magasins protégeaient leurs client de manière très efficace. Continuer à ouvrir des grandes surfaces clairement non-essentiels (Decathlon, La Fnac...) et fermer tout le reste, c'est se foutre de la gueule du monde. Clairement le pire gouvernement qu'on ait jamais eu.
Le ministre de la santé belge Frank Vandenbroucke appelle à "illuminer ces journées sombres, par exemple en allumant une petite lampe dans votre jardin ou à votre fenêtre ..."

On serait sans doute plus éclairés en brûlant des ministres qu'en les écoutant.
Citation :
Publié par Quild
Je trouve ça quand même magnifique que les grandes surfaces restent ouvertes (en même temps on va pas fermer Leclerc, Carrefour, etc...), que les marchés restent ouverts, mais... Qu'on ferme les petits commerces "non essentiels".

Ceux-là même qui peuvent facilement limiter l'accès à leur magasin à 1 client en même temps, ou un peu + selon leur taille.


Alors oui, si on les laisse ouverts, c'est plus vraiment un confinement. Mais vu la gueule du confinement de toute façon...

Le télétravail là où est possible (qui permet de vider les TEC et la contamination en entreprises) et fermer le bars devrait quand même déjà bien inverser la tendance. Mais non, il faut des mesures additionnelles qui ressemblent + à un principe qu'autre chose.
Dans le genre absurde mais je sais pas si c'est vrai mais tu peux te faire coiffer chez toi, mais pas aller au salon de coiffure. Donc en gros (sous réserve que l'info est vrai) tu peux donc faire venir chez toi une personne qui potentiellement va aller de maison en maison contaminer les gens, mais par contre on interdit au salon de coiffeur d'ouvrir même en limitant à 1 client ou 2 selon surface le tout masqué.

Citation :
Il est donc devenu interdit d'acheter des livres en France en boutique.
Puisque les librairies sont fermées et les magasins généralistes n'ont plus le droit d'en vendre.

Ca me parait tellement fou, que je n'arrive pas le croire.
Je me faisais la réflexion pour reprendre toujours mon exemple de la boutique qui vend des jeux de société ou jeux en bois. Comme les librairie elle doit fermer également. Alors que les même produit (enfin les même...) peuvent être vendu en grand surfac qui eux sont ouvert.
Je suis tenté de contacter Manon Aubry pour lui dire qu'elle a un nouveau combat à mener pour ces boutiques là. Histoire que le rayon jouet des grands surface soit également fermé
Comme ça à la fin y aura plus que Amazon sur le marché (au passage je demanderais à Bezos mon chèque pour avoir lancé l'idée)


Citation :
Le ministre de la santé belge Frank Vandenbroucke appelle à "illuminer ces journées sombres, par exemple en allumant une petite lampe dans votre jardin ou à votre fenêtre ..."

On serait sans doute plus éclairés en brûlant des ministres qu'en les écoutant.
LOL y a pas à dire les belges arriveront toujours à nous faire rire. Y avait bien qu'une ministre belge pour suggérer ça et surtout de le formuler de cette façon
Ca fait un bon moment que j'ai mes doute sur ce second confinement. Déjà je pense que les gens ne sont pas prêt à accepter une redite du premier. La situation n'est plus la même dans le pays, le climat beaucoup plus délétère et tendu du fait des attentats et les gens sont juste excédés et à cran en général.
Il faut que le confinement soit mieux pensé, plus au cas par cas plutôt qu'un espèce de truc qui s'applique de la même façon à tout le territoire. Empêcher le voyage de régions à régions par exemple et adapter les mesures en fonction de la situation dans chaque régions.

Le coup des grandes enseignes où beaucoup de gens se côtoient qui restent ouvertes quand les petites doivent fermer c'est une aberration totale. Non seulement économique mais sanitaire.

Bref c'est le bordel et ce gouvernement continue à impressionner par son incompétence. On dirait qu'ils n'ont tout simplement appris aucune leçon du premier confinement . C'est dantesque.
Est-ce qu'on sait au moins si on a plus de lits en réa qu'au printemps ?
Citation :
Publié par ClairObscur
Est-ce qu'on sait au moins si on a plus de lits en réa qu'au printemps ?
Peu importe si on n"a pas aussi fabriqués les soignants qui vont avec.
Citation :
Publié par Ohrido-Survival-Attitude
Il est donc devenu interdit d'acheter des livres en France en boutique.
Puisque les librairies sont fermées et les magasins généralistes n'ont plus le droit d'en vendre.

Ca me parait tellement fou, que je n'arrive pas le croire.
C'est absolument aberrant. Je suis tellement énervé par ce type de décisions (alors que ce n'est pas mon pays qui est concerné)...
Citation :
Publié par Ohrido-Survival-Attitude
Il est donc devenu interdit d'acheter des livres en France en boutique.
Puisque les librairies sont fermées et les magasins généralistes n'ont plus le droit d'en vendre.

Ca me parait tellement fou, que je n'arrive pas le croire.
Mais vous dites n'importe quoi.
La petite librairie dans laquelle j'ai mes habitudes sera ouverte. C'est une très bonne nouvelle.
Ils nous ont encore pondu un magnifique système pour les déplacements piur amener à l'école dis donc. Il faudra donc deux attestation, une permanente tamponnée par l'établissement, mais en plus faudra se taper deux fois par jours l'attestation classique. Quelle débilité. L'école a déjà envoyé une attestation à imprimer, qui je suppose n'a aucune valeur puisque bon un tampon imprimée...
Bref un beau bordel incompréhensible qui n'a pour but que de pouvoir foutre des amendes à l'envie.
La slovaquie teste tous les citoyens et leur commandera de s'isoler s'ils sont positifs ou refusent de se soumettre au test.
https://www.msn.com/en-gb/news/world...us/ar-BB1axGVE
Oh, mon dieu, une tentative de solution technique intelligente, fuyons, n'étudions surtout pas cette possibilité !!
On pourrait faire la même chose du style : chaque citoyen est contacté ou plutôt convoqué par un organisme local (mairie par exemple) qui utilise les listes électorales. Les mineurs sont évidemment convoqués par le biais de leurs parents. La date est prévue bien à l'avance, et toute personne absente le jour du test sans justification valable n'a aucune amende.. vous verrez pourquoi. Le résultat du test rapide est consigné dans une base de données nationale, puis signifié à la personne sur un support sécurisé qu'elle pourra présenter aux forces de l'ordre en cas de contrôle.
Je verrais bien un genre de token (c'est un petit dispositif de sécurité informatique qui est très répandu dans certaines entreprises).
Négatif au test : le token affiche en permanence un code d'autorisation de sortie, relié au nom de la personne (pas de possibilité de vente de token) et changé chaque minute, qui peut être validé par les forces de l'ordre.
Positif au test : le token n'est pas délivré, la personne est envoyée immédiatement dans un hotel médicalisé. Si plusieurs membres d'une même famille sont positifs en même temps, ils iront se confiner ensemble. Les personnes ne souhaitant pas se séparer de leur conjoint le pourraient également, avec des protections spécifiques au sein de l'hotel pour eux.

Les FDO organisent ensuite pendant les deux semaines suivantes des contrôles inopinés. Le token serait prévu pour un chargement rapide du codage, mais aussi pour pouvoir être contrôlé facilement par les FDO, les contrôles seraient limite du travail à la chaine, permettant de les rendre plus dissuasifs.
Sanctions variables en cas de non respect du token. Oubli avec autorisation valide, 135€ d'amende
Pas de token : 750€ d'amende et envoi immédiat dans un hôtel médicalisé mais de moindre standing ()
Si l'amende ne peut être payée, un travail devra être effectué dans l'hôtel médicalisé (mais là on s'approche de l'illégalité )
Tentative de se soustraire au système : 3750€ et 3 mois de prison.

En deux semaines de confinement très partiel, on fait revenir l'épidémie à un niveau proche de zéro.
On mettrait des mesures de protection drastiques et très spécifiques dans ces hôtels médicalisés.
Avec les milliards qu'on perd avec nos conneries de confinement, on aurait eu les moyens de payer des palaces 4 ou 5 étoiles à tous les positifs....
Et évidemment il faudrait coupler ça avec l'obligation pour toute entrée sur le territoire d'un test rapide négatif

Et cette stratégie n'est pas absurde puisqu'on a grosso modo de l'ordre du % de la population positive à un instant donné, pour 5.5 millions de lits commerciaux dont deux millions dans des établissements type hotel ou résidence de tourisme. Donc niveau ordre de grandeur, ça passe

Bon, Kufum il arrête d'être gentil.
Pour le covid :
90.6% des décès étaient âgés de 65 ans ou plus
50% des décès étaient âgés de 84 ans ou plus.
Autrement dit, 9.4% des morts avaient moins de 65 ans.

Dans la vie, hors covid, ça donne quoi ?
J'ai pris les stats officielles que j'ai compilées pour donner les chiffres de morts par classe d'âge.
https://www.insee.fr/fr/statistiques...leau-T18F032G1
https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-p...lite-sexe-age/
83.0% des décès étaient âgés de 65 ans ou plus
50% des décès étaient âgés de 83 ans ou plus.
Autrement dit, 17% des morts avaient moins de 65 ans.

Les morts du covid sont des gens qui meurent plus tard statistiquement que les autres qui meurent d'autre chose.
Donc à un moment donné, je ne comprends plus l'argument pathos consistant à dire "oui mais les morts" il y en a permanence des morts, de multiples causes, de tous âges, et le covid tue des jeunes, certes, mais la vie aussi, et la vie tue plus de jeunes que le covid !
"Oui mais les séquelles du covid", devinez quoi, la vie aussi fait des handicapés, accidentés, etc...
La seule différence c'est qu'ils sont regroupés sur une période relativement courte de quelques mois, ce qui peut impressionner, mais je suis désolé, mourir à 84 ans c'est dans l'ordre normal et naturel des choses.
Mes grands parents sont morts à l'âge de 63 (je ne l'ai pas connue), 81, 87 et 90 ans. C'est très triste, je le suis encore aujourd'hui, mais cela fait partie de la vie.

Dernière modification par Kufum ; 30/10/2020 à 23h06.
Citation :
Publié par Kufum
[...]
Ca a été dit 250 000 fois, notamment par le président l'autre jour, mais au-delà du fait que ça tue aussi des trentenaires, ça laisse des effets secondaires à beaucoup de gens qui ont été touchés.

Citation :
Publié par Kufum
Bon, Kufum il arrête d'être gentil.
Pour le covid :
93.0% des décès étaient âgés de 65 ans ou plus
50% des décès étaient âgés de 84 ans ou plus.
Autrement dit, 9.4% des morts avaient moins de 65 ans.
Comment tu arrives à 9,4% ?
Je demande pour @Ron_Jald_Tump qui admire ta maîtrise des chiffres.
Ce confinement est vraiment étrange, j'suis sorti pour un RDV médical et honnêtement j'ai vu aucune différence dans les transports en commun et le centre ville était moins blindé mais il y avait pas mal de monde dont des gens pépére sans masques&co, je me demande si ça va donner des résultats, wait&see j'imagine.
Premier jour de confinement dans ma ville:

Au niveau du boulot (FPT) a peine 5% des effectifs en TT car on est pas équipé en PC portable (aucune commande depuis le déconfinement). Il est largement possible de faire des rotations dans les services administratifs pour les gens qui acceptent d'utiliser un pc perso mais on refuse systématiquement. Le mot d'ordre c'est "On continue comme si de rien n'était".
On a l'impression que rien n'était préparé, c'est un bordel sans nom, aucune info rien juste : continuez comme avant".

En partant ce matin j'ai croisé autant de personnes que d'habitude, j'avais pas l'impression que les circulation était plus fluide non plus. Sur le retour je suis resté 10m à attendre en centre ville, j'étais impressionné par le monde et encore plus quand je suis passé devant la FNAC.

J'ai vraiment pas l'impression qu'on est en "confinement". Dans l'attente de la reprise lundi, on verra bien mais j'ai des difficultés à croire que les résultats soient bons.
Citation :
Publié par kadde
Premier jour de confinement dans ma ville:

Au niveau du boulot (FPT) a peine 5% des effectifs en TT car on est pas équipé en PC portable (aucune commande depuis le déconfinement). Il est largement possible de faire des rotations dans les services administratifs pour les gens qui acceptent d'utiliser un pc perso mais on refuse systématiquement. Le mot d'ordre c'est "On continue comme si de rien n'était".
On a l'impression que rien n'était préparé, c'est un bordel sans nom, aucune info rien juste : continuez comme avant".
Dans une boite d'un ami, qui ne voulait absolument pas du TT en régie chez un gros client (plusieurs dizaines d'informaticiens), ordre a été donné ce vendredi à 17h d'embarquer carrément les machines fixes + écran, et de bosser de la maison à partir de lundi. Comme quoi c'est possible.
Citation :
Publié par Kufum

Bon, Kufum il arrête d'être gentil.
Pour le covid :
93.0% des décès étaient âgés de 65 ans ou plus
50% des décès étaient âgés de 84 ans ou plus.
Autrement dit, 9.4% des morts avaient moins de 65 ans.

Dans la vie, hors covid, ça donne quoi ?
J'ai pris les stats officielles que j'ai compilées pour donner les chiffres de morts par classe d'âge.
https://www.insee.fr/fr/statistiques...leau-T18F032G1
https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-p...lite-sexe-age/
83.0% des décès étaient âgés de 65 ans ou plus
50% des décès étaient âgés de 83 ans ou plus.
Autrement dit, 17% des morts avaient moins de 65 ans.
.
Ca a déjà été expliqué encore et encore. On cherche pas à sauver en réalité plus de plus de 84 ans, puisque de toute façon ce n'est pas eux qu'on retrouve en masse en réanimation pour la bonne et simple raison que le bénéfice/risque n'est pas si évident. Non cherche à sauver tous les autres y compris ceux qui n'ont pas le covid mais termine en réa pour d'autres pathologie. Donc par exemple le trentenaire sur sa moto qui finit en réanimation. C'est lui qu'on essaye de sauver.

Parce que si on laisse filer l'épidémie, ce qui va se passer c'est qu'on va devoir choisir entre Bernard 50 ans atteint du covid ou Bertrand 50 ans qui suite à un accident/opération doit aller en réa.
Et là tu choisis de sauver qui ?
Sans compter qu'on va arriver à un telle niveau de saturation que ça veut dire à nouveau annuler/reporter des opérations et donc potentiellement un risque accrue pour ces patients là. Et qui dit saturation dit dégradation des services de soin à l’hôpital du fait qu'un personnel à bout.

Donc non on cherche pas à sauver Germaine 90 ans du covid parce que si c'était vraiment le cas, alors on aurait pris des mesures pour protéger les ephad du covid à commencer par tester le personnel qui y travaille de sorte que le virus ne rentre pas dans les ephad. En réalité germaine si elle chope le virus elle peut compter que sur sa génétique ou sa bonne étoile.
Par contre on cherche à sauver ceux qui ont moins de 65 ans et qui meurent du covid, on cherche à éviter d'avoir un nombre énorme de gens avec séquelle, et on cherche à éviter l'accidenté de la route, le mec qui tombe de son toit, celui victime d'un avc, bref celui qui pour X raison se retrouve en réanimation hors covid mais dont la seule chance de survie c'est d'être mis en réanimation. Et que manque de chance pour lui, le lit de réa est déjà pris par un patient covid.

Et ça tous tes calculs oublient de le prendre en compte. Maintenant est ce qu'on pourrait faire mieux dans la gestion de cette épidémie et éviter de ce confiner pour la seconde fois et certainement y en aura une 3ème fois...., oui. Mais bon pour ça faudrait à la fois une meilleur gestion en France de l'épidémie et ma conviction c'est qu'il faudrait aussi une meilleur coordination au niveau de l'Europe. Y a que comme ça qu'on s'éviterait des confinements.
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Faut pas se leurrer, on est partie pour 2-3 mois de confinement minimum. Je doute qu'il reste beaucoup de soignants à l'hopital.
Pendant la crise il y aura des soignants, il y a un niveau d'humanité énorme dans le personnel soignant à tous les niveaux. C'est après que la question va sérieusement sa poser, quand il faudra rattraper tous ce qui n'a encore un fois pas pu être fait et qu'on va enlever une nouvelle fois tous les moyens gagnés pendant le COVID, et "continuer comme avant" à mi-effectif, en manque de matériel, de temps de bloc opératoire, de sécrétoire, etc, etc et tout ce qui est très énervant au quotidien : le manque à tous les niveaux, stylos, feuilles, souris d'ordinateur qui marchent, imprimante qui ne soit pas à 3 étages en dessous, informatique non à jour, software dépassé mais non changer, ni mis à jour, réseaux surchargés qui rament toute la journée, etc... ce qui fait perdre énormément de temps à tous le monde pour pas grand chose parce que les économies ne sont pas fait aux bons endroits. Là, tu vas avoir des arrêts de travail, des démissions en masse et des passages en mi-temps pour ceux qui le peuvent.
Le tsunami tu es dedans, tu enchaînes, tu enchaînes, ça passe forcément, et puis après, il y a la suite, beaucoup plus usant : tous les patients avec des grosses séquelles qu'on arrivent plus à faire sortir de l'hôpital, ou après plusieurs mois, et après il y a tous les autres patients en retard, qui se sont compliqués. Bref, bis repetita.
Perso aujourd'hui j'ai vu 0 différence à d'habitude. Autant de monde sur les routes et dans la rue.

Vu le nombre de dérogation la moitié des magasins sont ouverts.

De toute manière vu le nombre de possibilité pour pouvoir sortir tu peux passer ta journée dehors sans problème.


J'en viens même à penser qu'un vrai couvre feu à partir de 19h + interdiction de déplacement entre département aurait été bien plus efficace.

Citation :
Publié par Quild
ça laisse des effets secondaires à beaucoup de gens qui ont été touchés.
https://www.lequotidiendumedecin.fr/...nte-du-cerveau

Remplacer grippe par coronavirus, rien de nouveau.


Le problème avec ce coronavirus c'est que tout le monde ressort de l'armoire des choses qui existe déjà pour quasi tous les autres virus respiratoires comme si c'était une nouveauté. Ça n'en est pas une, ce coronavirus est un coronavirus comme un autre qui implique les même problèmes individuellement. La seule chose qui est "dangereuse" pour le moment c'est que personne n'a jamais rencontré ce virus étant plus jeune ce qui entraine la situation actuelle. Dans 2/3 ans même sans vaccin cette histoire sera oublié.

Dernière modification par Christobale ; 30/10/2020 à 23h32.
Citation :
Publié par Quild
Ca a été dit 250 000 fois, notamment par le président l'autre jour, mais au-delà du fait que ça tue aussi des trentenaires, ça laisse des effets secondaires à beaucoup de gens qui ont été touchés.
Déjà, j'ai fait une petite erreur de frappe en tapant mon message, j'ai confondu 83, 93, bref, si tu n'avais que ça à redire.. c'est très bien

Ca tue aussi des trentenaires, bien sûr, comme la vie. Ca laisse des effets secondaires, parfois à vie, comme la vie aussi. Accidents de la route, domestiques, handicap..
Certes, ils s'y ajoutent. Mais pourquoi les précédents étaient acceptables, la somme des précédents était acceptable aussi, on en entendait même pas parler, et là d'un seul coup c'est plus possible du tout ? C'est la goutte d'eau qui fait exploser le vase ?

Citation :
Publié par Thesith
Ca a déjà été expliqué encore et encore. On cherche pas à sauver en réalité plus de plus de 84 ans, puisque de toute façon ce n'est pas eux qu'on retrouve en masse en réanimation pour la bonne et simple raison que le bénéfice/risque n'est pas si évident. Non cherche à sauver tous les autres y compris ceux qui n'ont pas le covid mais termine en réa pour d'autres pathologie. Donc par exemple le trentenaire sur sa moto qui finit en réanimation. C'est lui qu'on essaye de sauver.

Parce que si on laisse filer l'épidémie, ce qui va se passer c'est qu'on va devoir choisir entre Bernard 50 ans atteint du covid ou Bertrand 50 ans qui suite à un accident/opération doit aller en réa.
Et là tu choisis de sauver qui ?
Sans compter qu'on va arriver à un telle niveau de saturation que ça veut dire à nouveau annuler/reporter des opérations et donc potentiellement un risque accrue pour ces patients là. Et qui dit saturation dit dégradation des services de soin à l’hôpital du fait qu'un personnel à bout.

Donc non on cherche pas à sauver Germaine 90 ans du covid parce que si c'était vraiment le cas, alors on aurait pris des mesures pour protéger les ephad du covid à commencer par tester le personnel qui y travaille de sorte que le virus ne rentre pas dans les ephad. En réalité germaine si elle chope le virus elle peut compter que sur sa génétique ou sa bonne étoile.
Par contre on cherche à sauver ceux qui ont moins de 65 ans et qui meurent du covid, on cherche à éviter d'avoir un nombre énorme de gens avec séquelle, et on cherche à éviter l'accidenté de la route, le mec qui tombe de son toit, celui victime d'un avc, bref celui qui pour X raison se retrouve en réanimation hors covid mais dont la seule chance de survie c'est d'être mis en réanimation. Et que manque de chance pour lui, le lit de réa est déjà pris par un patient covid.
Je choisis de sauver Bertrand. Pourquoi ? Le covid n'est pas là pour disparaitre. Si on soigne Bernard, il risque de réattraper le virus et d'en mourir la fois d'après. Alors que Bertrand, c'est bien moins probable qu'il aie un autre accident de voiture ou de moto.

Je vois donc que je ne suis pas allé assez loin dans le raisonnement.
J'ai pourtant écrit "mourir à 84 ans c'est dans l'ordre naturel des choses". Même un peu plus jeune, en fait, c'est dans l'ordre naturel des choses.
50% des patients en réa ont plus de 70 ans environ.
65% ont plus de 65 ans.

Et là on va comprendre vraiment, j'espère, pourquoi j'écrivais "Kufum il arrête d'être gentil".
Il s'agit de préserver l'hôpital du covid pour éviter que nos soignants pètent des cables, et cela favorise la santé publique à plus long terme.

La stratégie consiste clairement à sacrifier (il fallait dire le mot, je crois) des personnes qui malheureusement ne sont pas capables de résister au virus.
Les covidés seraient soignés par la médecine de ville, avec des bouteilles d'oxygènes à domicile. Pour ceux devant aller en réa, s'ils ont plus de 65 ans, désolé,...
En refusant les réas de 65 ans et plus, cela libère 65% des capacités.

Et mourir à 70 ans c'est quasiment dans l'ordre normal des choses. 25% de nos citoyens meurent plus jeunes que 70 ans, c'est donc loin d'être quelque chose d'exceptionnellement choquant que de mourir à 70 ans.

Tu me diras "si tu fais ça pour le covid, pourquoi pas pour d'autre maladie, on ne les soigne plus non plus ?". Non, c'est l'argument fallacieux de la pente glissante. On peut soigner les maladies pré-existantes car l'hopital a été conçu pour ça.
Citation :
Et ça tous tes calculs oublient de le prendre en compte.
Ben non, c'est juste que manifestement on s'est mal compris sur les hypothèses considérées.
Citation :
Publié par Ed Wood
Là, tu vas avoir des arrêts de travail, des démissions en masse et des passages en mi-temps pour ceux qui le peuvent.
D'où la stratégie que je propose, qui pourrait même s'avérer gagnante en termes de vies sauvées à long terme.
Citation :
Publié par znog
145062-1604084779-4017.png
N'empêche avec cette crise sanitaire parfois on rigole bien, ça permet de prendre la mesure des tristes clown du paysage politique et médiatique. Le plus drôle dans l'histoire c'est que ça ouvre un boulevard à Amazon et notamment au kindle, alors que c'est précisément à cause de la grande nullité des librairies qu'Amazon s'est implantée à la base (la plateforme vendait surtout des livres au début).

Citation :
Perso aujourd'hui j'ai vu 0 différence à d'habitude. Autant de monde sur les routes et dans la rue.

Vu le nombre de dérogation la moitié des magasins sont ouverts.

De toute manière vu le nombre de possibilité pour pouvoir sortir tu peux passer ta journée dehors sans problème.
Idem perso j'ai vu limite plus de monde dehors que dans le courant de la semaine. Le pire c'est qu'il va falloir faire cette attestation à la noix (que personne ne va contrôler vu le monde dans la rue) pour aller faire des courses ou autre.
Citation :
Publié par Quild
Ca a été dit 250 000 fois, notamment par le président l'autre jour, mais au-delà du fait que ça tue aussi des trentenaires, ça laisse des effets secondaires à beaucoup de gens qui ont été touchés.
Il aime bien répéter en boucle sans lire les posts des gens mais bon...

Du coup un truc qui va dans le sens de ce que tu dis :
https://fr.news.yahoo.com/covid-19-a...111846995.html

Un tiers des contaminés présentent des anomalies du lobe frontal (y compris chez les asymptomatiques, dans le résumé de la publi), et possiblement permanentes (le cerveau n'est pas l'organe qui se répare le mieux, loin de là)
Citation :
Publié par Mars et ça repart
Il aime bien répéter en boucle sans lire les posts des gens mais bon...

Du coup un truc qui va dans le sens de ce que tu dis :
https://fr.news.yahoo.com/covid-19-a...111846995.html

Un tiers des contaminés présentent des anomalies du lobe frontal (y compris chez les asymptomatiques, dans le résumé de la publi), et possiblement permanentes (le cerveau n'est pas l'organe qui se répare le mieux, loin de là)
Mais on s'en fout, c'est comme les vieux, on va pas se priver de sortie en boite pendant 6 mois sous prétexte qu'à cause de ça trois pelos auront des séquelles pour le restant de leur vie, non ? Et puis, si ça se trouve, ils avaient plus de 60 ans ! Et s'ils sont pas content, ils ont qu'à mourir, on est pas à 100 000 morts près kwoa !
Je ne sais pas si l'info est passée ici, manifestations violentes à Barcelone suite au reconfinement :
https://www.leparisien.fr/faits-dive...20-8405847.php
Citation :
Publié par Aloïsius
Mais on s'en fout, c'est comme les vieux, on va pas se priver de sortie en boite pendant 6 mois sous prétexte qu'à cause de ça trois pelos auront des séquelles pour le restant de leur vie, non ? Et puis, si ça se trouve, ils avaient plus de 60 ans ! Et s'ils sont pas content, ils ont qu'à mourir, on est pas à 100 000 morts près kwoa !
Facile pour toi de dire ça, tu es prof je crois, non ? Loin de te faire licencier, tu as un boulot quasi normal, et tu ne vas pas passer les deux prochains mois sans voir personne d'autre que ton visage dans le miroir de la salle de bain. Je ne parle pas d'aller faire la fiesta en boite tous les vendredis soirs, mais visiblement on ne discute pas sur les mêmes bases.

Si vraiment un tiers des patients ont des atteintes neurologiques, comment se fait-il qu'on n'en ait pas entendu parler avant ?
On a plus d'un millions de tests positifs, et une bonne partie des gens positifs ne se sont pas fait tester, donc sur des millions de cas positifs (minimum 1.3 millions, et probablement jusqu'à 6 millions en supposant un taux de mortalité de 0.5%), ça fait deux millions de français qui auraient des atteintes neurologiques sans que personne n'en ait parlé ailleurs que dans un article de journal n'ayant eu quasiment aucun écho ?
Sans compter, à l'échelle mondiale, entre 15 et 60 millions de personnes qui devraient avoir ces signes neurologiques persistants.

A creuser un peu plus, on appelle "signe neurologique" même la perte temporaire du gout et de l'odorat, alors bon.. C'est pas forcément avec ça que tu vas me faire peur de ce virus.
Je pense que ça se saurait si un tiers des patients devenaient malades mentaux après avoir choppé le covid. Si cette information se confirmait, évidemment ça ferait évoluer mon opinion sur la stratégie de l'immunité collective...
Répondre