L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Au moins toute cette affaire me fait comprendre clairement à chaque fois que dans les livres d'histoire je me disais "putain mais c'est pas possible qu'ils aient pas vu ça arriver", "non, mais Chamberlain, réfléchit un peu quoi".

Clairement tant que ça ne touche pas personnellement les gens il y a un négationnisme de la réalité.
Les gens n'envisage pas des choses qui se ne sont jamais produite, ou pas de leur vivant.
Il y a un manque complet de conceptualisation des choses même avec quelques mois d'avance.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par kirk
...
On en est vraiment revenu au point où les gens se remettent à dire que c'est une gripette?
On croit rêver, ça vous a pas suffit les mois qu'on a passé pour vous faire percuter que non, ce n'est pas qu'une putain de grippe? Sans déconner, vous faut quoi, c'est quoi ce déni de la réalité?
Citation :
Publié par Matharl
C'est ça qui est magique avec nos amis les anti-masques, ils se rendent pas compte qu'à force de s'entêter parce que "c'est pas acceptable", on va se retrouver à nouveau à confiner complètement, fermer les bars et les restaus, tout ça parce que mettre un masque devant son visage est soi-disant intolérable quand tu es avec d'autres personnes alors que le personnel de santé le fait TOUT LE TEMPS.

Ouais c'est chiant, oui on préférait tous ne pas avoir à le porter, mais le fait est que je préfère continuer à le porter 2 ans si il le faut pour éviter de se trouver à nouveau confiner complètement.

Pour finir, je rappelle que la large majorité de la population est POUR l'obligation du port du masque.
Juste pour me faire l'avocat du diable:
-Le personnel soignant est payé pour cela, la ou moi je dois payer pour, c'est leurs métier. Autant dire que les peintre en carrosserie aussi doivent porter un masque, ils ne s'en plaigne pas non plus, normal, c'est leur métier. C'est vraiment un argument fallacieux. Et pour info, les principaux vecteur de transmission sont le cadre familial, donc masque obligatoire aussi quand on est avec ces enfants, sa femme etc.
-Tu opposes uniquement le port du masque OU confinement... Non, il y a d'autres voies que la peste ou le choléra... Comme par exemple confiner ceux qui risquent et laisser les autres libres, je rappelle juste les statistiques que l'on a en Suisse: âge médian des morts 84 ans (soit plus que l'espérance de vie), 80% de gens en surpoids 97% de facteurs de commorbidité, incidence sur la mortalité sur les 6 premiers mois de l'année 0%. Voilà, si c'est protéger les gens à risques qui sont une toute toute petite minorité, alors on les protège, on les confine et on laisse le 90% qui ne risque quasi rien vivre normalement. On peut même pousser plus loin si on a peur de l'engorgement des hôpitaux, c'est faire des décharges de responsabilité sur les personnes refusant le masque, tu refuses alors tu n'as pas accès, exactement comme c'est le cas avec les vaccinations et l'école.

Pour finir, je rappelle que la large majorité de la population est pour la paix et la fin de la faim dans le monde, pourtant personne ne s'est offusqué d'aller faire du tire pipe en Syrie sur des populations déjà affamées. Tant qu'à faire dans l'argumentaire tendancieux autant y aller à fond
Citation :
Publié par Meine

Quant aux conséquences économiques, elles découlent des choix politiques et de rien d'autre. C'est pas le virus qui a arrêté le pays, ce sont les choix politiques en réaction aux conséquences du virus.
A nuancer, en imaginant 0 confinement nulle part, dans aucun pays. On aura eu la situation à l'italienne donc saturation donc ce qui aurait engendré des problèmes pour les autres malades qui n'auraient pas pu se faire soigner dans de bonne condition (tu me diras le confinement a provoqué aussi cette situation mais dans une moindre mesure). On aurait donc eu des images dans les médias d’hôpitaux saturés, on aurait eu un décompte jour après jour des morts qui auraient plus important, y aurait forcément eu des décisions style distanciation renforcé, masque etc...
Tout ça aurait forcément aurait joué un rôle sur le comportement des gens, suffit de regarder la Suède, y avait un reportage sur arte qui montrait que les suédois avaient modifié leur comportement alors même que le gouvernement se voulait rassurant.

Bref oui le confinement a accentué les dégâts économique, surtout qu'on aurait certainement du ne pas confiner de manière aussi global dans tout le pays sans distinction, mais l'épidémie confinement ou non aurait eu un impact économique.
Et peut être (mais on pourra jamais le savoir) que même sans le confinement, sur la durée du fait que y aurait eu plus de débordement du système de santé, au final le bilan économique aurait été le même.

Perso je continue de penser que le confinement c'était le pire choix possible surtout ce choix de confiner tout le monde et partout de la même façon, mais que on a payé notre manque de préparation face à ce genre d'évènement. Pas de masque notamment. (et les test aussi)
Si on avait eu les masque, si de suite les gens avaient dit okay pour les masques, et qu'on avait juste fermer discothèque etc... on aurait pu mieux gérer les choses. Mais faute de ça, on a été obligé de faire ce confinement.
Citation :
Publié par debione
Juste pour me faire l'avocat du diable:
-Le personnel soignant est payé pour cela, la ou moi je dois payer pour, c'est leurs métier. Autant dire que les peintre en carrosserie aussi doivent porter un masque, ils ne s'en plaigne pas non plus, normal, c'est leur métier. C'est vraiment un argument fallacieux. Et pour info, les principaux vecteur de transmission sont le cadre familial, donc masque obligatoire aussi quand on est avec ces enfants, sa femme etc.
-Tu opposes uniquement le port du masque OU confinement... Non, il y a d'autres voies que la peste ou le choléra... Comme par exemple confiner ceux qui risquent et laisser les autres libres, je rappelle juste les statistiques que l'on a en Suisse: âge médian des morts 84 ans (soit plus que l'espérance de vie), 80% de gens en surpoids 97% de facteurs de commorbidité, incidence sur la mortalité sur les 6 premiers mois de l'année 0%. Voilà, si c'est protéger les gens à risques qui sont une toute toute petite minorité, alors on les protège, on les confine et on laisse le 90% qui ne risque quasi rien vivre normalement. On peut même pousser plus loin si on a peur de l'engorgement des hôpitaux, c'est faire des décharges de responsabilité sur les personnes refusant le masque, tu refuses alors tu n'as pas accès, exactement comme c'est le cas avec les vaccinations et l'école.

Pour finir, je rappelle que la large majorité de la population est pour la paix et la fin de la faim dans le monde, pourtant personne ne s'est offusqué d'aller faire du tire pipe en Syrie sur des populations déjà affamées. Tant qu'à faire dans l'argumentaire tendancieux autant y aller à fond
Ils ne portent pas de masques pasque c'est leur métier, ils en portent pour éviter de finir HS après leur boulot
En gros si tu veux faire long feu en médecine tu portes des masques face aux malades sinon au bout d'un 2 ans de pratique tu déposes le bilan (ton corps le dépose en tout cas )

Pareil pour les peintres et tout et si tu leur demandes je pense qu'ils te répondront comme moi ou similaire.
Citation :
Publié par debione
Pour finir, je rappelle que la large majorité de la population est pour la paix et la fin de la faim dans le monde, pourtant personne ne s'est offusqué d'aller faire du tire pipe en Syrie sur des populations déjà affamées. Tant qu'à faire dans l'argumentaire tendancieux autant y aller à fond
Tant que ça n'arrive pas chez nous, il n'y a pas de problèmes c'est bien connu.

Pis bon, c'était pour leur bien aussi.

Citation :
toi-même avec ton histoire de "vous l'aurez bien cherché" à propos du masque ici et pas plus tard qu'hier,
Ouai sauf que cette affirmation part du constat que si on applique mal des mesures légères visant à limiter la propagation de l'épidémie, on augmente le risque que la propagation s'amplifie et par conséquent que des mesures plus lourdes doivent être mises en place.

A partir de là, c'est uniquement une question d'assumer ses responsabilités.

Dernière modification par Soumettateur ; 20/08/2020 à 11h37.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par kirk
C'est loin d'être stupide comme propos, est ce que toi tu fais chaque année le vaccin contre la grippe ? Non parce que ça sert a que dalle, tu sais que t'as quasi aucune chance de mourir de la grippe.
le taux de mortalité du covid est ridicule, et c'est principalement des vieux qui en meurent.
Quand l'hystérie collective retombera et que les gens vont retrouver la raison, je pense qu'ils vont vite oublier cette histoire de vaccin.
Oui, tous les ans.
Tous les ans des gens crèvent de la grippe. Après on peut discuter de l'efficacité relative du vaccin selon les années, les souches etc mais, dire juste "t'as aucune chance de mourrir de la grippe quasi" c'est le CNews de l'argument hein. :/


Qu'il y ait eu une communication dégueulasse, des infos de tout et son contraire, que des médecins et professeurs tentent de tirer la couverture vers eux en ayant des arguments ..... bizarres (Coucou Violaine Guérin), oui, qu'on puisse être loin des futurs vaccins ultra efficaces, que les médias aient pu oublier à chaque intervention d'un médecin de faire venir un réel contradicteur oui, à tout, oui.

Je passe sur le côté "non écolo" des masques, qui est faux, en plus (ils sont lavables et réutilisables pour la plupart, même un simple masque chir) ....

Pour le reste, pitié, faut arrêter de dire n'imp' ...
Citation :
Publié par Matharl
On en est vraiment revenu au point où les gens se remettent à dire que c'est une gripette?
On croit rêver, ça vous a pas suffit les mois qu'on a passé pour vous faire percuter que non, ce n'est pas qu'une putain de grippe? Sans déconner, vous faut quoi, c'est quoi ce déni de la réalité?
Citation :
je rappelle juste les statistiques que l'on a en Suisse: âge médian des morts 84 ans (soit plus que l'espérance de vie), 80% de gens en surpoids 97% de facteurs de commorbidité, incidence sur la mortalité sur les 6 premiers mois de l'année 0%
Citation :
Le taux de mortalité du covid est ridicule, et c'est principalement des vieux qui en meurent.
Mes propos semblent coller avec la réalité, qui est dans le déni en réalité ?
Citation :
Publié par debione
-Tu opposes uniquement le port du masque OU confinement... Non, il y a d'autres voies que la peste ou le choléra... Comme par exemple confiner ceux qui risquent et laisser les autres libres, je rappelle juste les statistiques que l'on a en Suisse: âge médian des morts 84 ans (soit plus que l'espérance de vie), 80% de gens en surpoids 97% de facteurs de commorbidité, incidence sur la mortalité sur les 6 premiers mois de l'année 0%. Voilà, si c'est protéger les gens à risques qui sont une toute toute petite minorité, alors on les protège, on les confine et on laisse le 90% qui ne risque quasi rien vivre normalement. On peut même pousser plus loin si on a peur de l'engorgement des hôpitaux, c'est faire des décharges de responsabilité sur les personnes refusant le masque, tu refuses alors tu n'as pas accès, exactement comme c'est le cas avec les vaccinations et l'école.
Deux éléments à prendre en compte. D’une part, on ne dispose pas encore d’éléments sur les conséquences à long terme d’une contamination au covid-19. Même si on ne confinait que les personnes ayant un risque fort d’être hospitalisé, il n’est pas certain que le covid n’aura pas d’effet sur le reste de la population. D’autre part, les personnes que tu appelles à confiner ne vivent pas isolés de la société. Elles ont des familles. Et comme tu l’as dit, les contaminations ont notamment un vecteur familial. Du coup la personne avec un facteur de comorbidité comme l’obésité, elle risque d’être contaminée par sa famille si celle-ci ne prend pas de précaution quand elle sort.

D’autre part, le port du masque sert notamment à protéger les autres plus qu’à se protéger soi. Signer une décharge pour ne pas être soigné si on refuse le port du masque implique de mettre en danger les autres. C’est pour cela que les personnes qui refusent de porter le masque ou qui le portent mal en milieu fermé sont égoïste. Elles sont relativement protégés par les autres qui font attention et les mettent en danger en refusant de faire de même.
Citation :
Une simple recherche en ligne donne d’autres exemples du même type. Par exemple, un vendeur de masques médicaux précise que « ces masques d’hygiène ne protègent pas contre l’inhalation de bactéries, particules fines ou encore de virus, ils servent à protéger les autres des postillons du porteur du masque ». Un vendeur de masques barrières grand public précise, quant à lui, que son produit filtre plus de 70 % des particules « émises » par le porteur et pas celles inhalées. Et ainsi de suite.
Quant à la surmortalité inexistante en Suisse, il faut aussi prendre en compte que les mesures de confinement ont aussi conduit à compenser par une sous-mortalité ailleurs. Par exemple en diminuant les accidents de la route. Bref c’est plus compliqué qu’une simple analyse peut le laisser penser.
Citation :
Publié par Matharl
213176-1597917712-9749.png

Source : https://insee.fr/fr/statistiques/448...mmaire=4487854

Je te laisse deviner à quoi peut bien correspondre ce gros pic.
Un pic de mort de personnes principalement âgées, c'est plutôt raccord avec ce que dit Kirk.

La mortalité du virus est faible pour les personnes non fragiles. Ce qui est plus embêtant c'est les éventuelles séquelles cardiaques souvent constatées et ce pour tous les âges dont on ne sait pas trop ce que ça va donner à terme.
Citation :
Publié par Toga
Bah comment dire alors, que depuis un moi il y a beaucoup plus de cas (donc oui, de tests...), mais toujours rien dans les hôpitaux, et que le chiffre reste stable en réa (voir nul, pour chez nous dans le Var par exemple) malgré le fort tourisme de cet été ?
CNews a posté une courbe des chiffres en réanimation.
https://infogram.com/nombre-de-perso...hmr6gv3r7qz6nl

Il doit y avoir un jour de décalage d'un jour puisqu'on est a priori à 374 au 19 août en fait :
https://www.santepubliquefrance.fr/d...%20mars%202020


Mais sinon si tu regardes la courbe, qui commence au 18 mars, lendemain du confinement (et 3-4 jours après la fermeture des écoles), ça monte en flèche pendant 3 semaines.
Il y a donc une sacrée inertie dans les chiffres. T'es pas en réanimation le lendemain de ta contamination. Et la propagation est exponentielle.

Difficile aussi d'utiliser le nombre de cas comme critère de comparaison. Justement parce qu'on détecte beaucoup +.
On peut avoir 3 fois + de cas connus qu'il y a 5 mois mais en vrai en avoir 3 fois moins.
Citation :
Publié par Matharl
Vous vous rendez compte que dans d'autres pays, notamment asiatiques, ils portent naturellement le masque sans que le gouvernement leur impose quoique ce soit en période d'épidémies, même pour des trucs à la con genre rhume? Pourtant ils sont pas fait différemment que nous à ce que je sache. Le résultat? Epidémie complètement sous contrôle, pas de deuxième vague en vue. Dingue le lien de cause à effet.
Je crois l'avoir deja dit ici, mais cet argument ressort a chaque fois comme si c'était une bonne chose : moi je ne pense pas que ce soit une bonne chose du tout ! Je n'envie absolument pas les sociétés asiatiques, certainement pas sur ce plan en tout cas.
Et non le covid n'est pas une grippe. Par contre, faut quand meme remettre les choses en perspective : le covid en France, c'est environ 3000 morts de - de 70 ans en 6 mois. C'est pas la peste noire ou le retour de la variole hein. Et le pic de surmortalité, vivement qu'on soit en janvier 2021 et qu'on trace la courbe sur un an, m'est avis qu'on y verra rien du tout. Alors oui il faut traiter le probleme et prendre des mesures, pas de soucis la dessus, mais faudrait aussi stopper le delire, on a l'impression qu'on est au bord de la fin du monde a en lire certains.
Reste certes le sujet des sequelles eventuelles, a voir.
Citation :
Publié par Dawme
Alors oui il faut traiter le probleme et prendre des mesures, pas de soucis la dessus, mais faudrait aussi stopper le delire, on a l'impression qu'on est au bord de la fin du monde a en lire certains.
On est pas au bord de la fin du monde évidemment, mais putain, porter un masque pour éviter des morts, c'est quand même pas trop demander, si?
J'ai 31 ans, je fais pas parti de la population à risque, mais ça me ferait chier de perdre des proches parce qu'ils ont chopé cette saloperie dû à une personne qui avait la flemme de mettre un masque quoi.

Le niveau d'emmerdement qu'induit le masque est-il vraiment supérieur à une vie humaine pour vous?
C'est d'un égoïsme incroyable, votre petit confort perso passe avant les autres, c'est méprisable.
Citation :
Publié par Dawme
Une situation dans laquelle on porte un masque n'a rien de "normal"
Espérons que ça le devienne, comme dans d'autres pays : t'es malade: tu mets ton masque. Tu vas dans un lieu fermé fréquenté: dans le doute, tu mets ton masque. Et on arrête ces conneries moyen-âgeuses de serrage de main et de bises, qui sont à peu près aussi retardées que de mettre le puits de la ferme à côté du tas de fumier. C'est fou quand même : on sait depuis plus d'un siècle que c'est complètement con comme comportement, mais on continue de le faire parce que nos ancêtres avaient peur que le mec en face ait un poignard dans sa manche.

Perso ça fait 50 ans que l'on m'oblige à porter un pantalonÉdité par Doudou, mais maintenant qu'il faut porter un morceau de tissu qui pour une fois sert à quelque chose, ils s'inventent tous une raison de ne pas le faire. On devrait renommer la team #yaurarien en team #pantalonetpoignard.

Dernière modification par Doudou Piwi ; 20/08/2020 à 16h05.
Citation :
Publié par Meine
J'en sais rien. Je crois que par principe je vais être team #cassecouilles parce que ce qui se passe dans ce pays depuis plusieurs mois ne me plait pas : l'hystérie collective entretenue, la manipulation des chiffres, la presse écrite à l'unisson qui visiblement depuis plusieurs semaines a décidé de faire la grève de l'enquête, le corps médical qui pour la partie visible, je trouve, joue un drôle de jeu, et je parle pas des labo qui ont vendu des millions de doses d'un vaccin qui n'existe pas en ayant obtenu des décharges de responsabilité quant à leur utilisation. Et non plus de ce qu'on a découvert sur la probité des journaux scientifiques. Je trouve que tout ça est délirant au sens le plus premier du terme, comme une forme de décompensation totale de la folie de nos société modernes.
Ce qui me pose souvent question avec tes interventions c'est "en quoi ça te choque par rapport à d'habitude?".
Tous ce que tu décris est le fonctionnement quotidien, pas un dévoiement occasionnel initié par la pandémie.

L'hystérie collective, en soit elle est pas nouvelle, on la retrouve autour du foot pendant les coupes du monde ou en période d'attentat.
La manipulation des chiffres, c'est devenu un sport tellement s'est pratiqué pour tout et par tous le monde à propos de tout et n'importe quoi.
La presse écrite à l'unisson qui fait grève de l'enquête. Hormis quelques rares cas, c'est le paysage médiatique depuis quelques années maintenant.
Le drôle de jeu du corps médical médiatisé: idem pas la première fois qu'on voit ça. Un médecin qui monte au créneau à l'antenne, il ne fait plus de la médecine, il travaille son image.
Pour les labos, bah oui, comme dirait @gnark une entreprise s'intéresse à ses actionnaires. Pas la première fois qu'on voit ce genre d'action.
On a rien "découvert" de la probité des journaux scientifiques, les problèmes de la publication scientifique à comité de lecture est connue (ça en à même causé sur JoL, notamment en parlant d'alternative à la publication classique).


Du coup je ne comprend pas trop, c'est le fait que la pandémie cumule plusieurs aspects qui souvent apparaissent isolés qui te perturbe? Ou simplement tu n'avais pas forcément conscience avant de ces biais?
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Espérons que ça le devienne, comme dans d'autres pays : t'es malade: tu mets ton masque. Tu vas dans un lieu fermé fréquenté: dans le doute, tu mets ton masque. Et on arrête ces conneries moyen-âgeuses de serrage de main et de bises, qui sont à peu près aussi retardées que de mettre le puits de la ferme à côté du tas de fumier. C'est fou quand même : on sait depuis plus d'un siècle que c'est complètement con comme comportement, mais on continue de le faire parce que nos ancêtres avaient peur que le mec en face ait un poignard dans sa manche.

Perso ça fait 50 ans que l'on m'oblige à porter un pantalon parce que la vue d'une teub met en PLS les babtous fragiles, mais maintenant qu'il faut porter un morceau de tissu qui pour une fois sert à quelque chose, ils s'inventent tous une raison de ne pas le faire. On devrait renommer la team #yaurarien en team #pantalonetpoignard.
Mdr invoquer l'hygiène pour disqualifier la bise et le serrage de main pour ensuite défendre vouloir se trimballer la bite à l'air dans les transports en commun ou au-dessus des marchandises dans les supermarchés.

PS: après l'utilisation du mot belge "baraki" et sa polysémie raciste, tu remets ça avec "babtou". Gg à toi.
Citation :
Publié par Toga
Raoult de retour (et suis plutôt d'accord avec certains passages):



https://www.laprovence.com/article/s...se-calmer.html
J'ai commencé a écouter son interview, mais j'ai vite arrêté quand il compare avec la grippe, ce n'est pas très honnête ou bien il ne vois pas plus loin que Marseille ?
edit: je reprendrai plus tard.
Citation :
Publié par kirk
C'est loin d'être stupide comme propos, est ce que toi tu fais chaque année le vaccin contre la grippe ? Non parce que ça sert a que dalle, tu sais que t'as quasi aucune chance de mourir de la grippe.
le taux de mortalité du covid est ridicule, et c'est principalement des vieux qui en meurent.
Quand l'hystérie collective retombera et que les gens vont retrouver la raison, je pense qu'ils vont vite oublier cette histoire de vaccin.
A ma connaissance sur ces 40 dernières années, la grippe n'a jamais surchargé l'hôpital comme l'a fait la covid en mars avril.
Monter une annexe temporaire à Mulhouse c'était une première.

PS: personnellement, le vaccin anti grippe, je le prend. Non pas que j'ai peur d'en mourir, à mon âge c'est peu probable, mais on est tellement mal quand ça nous tombe dessus, que je n'ai guère envie de revivre ça.
Citation :
Publié par Matharl
On est pas au bord de la fin du monde évidemment, mais putain, porter un masque pour éviter des morts, c'est quand même pas trop demander, si?
J'ai 31 ans, je fais pas parti de la population à risque, mais ça me ferait chier de perdre des proches parce qu'ils ont chopé cette saloperie dû à une personne qui avait la flemme de mettre un masque quoi.

Le niveau d'emmerdement qu'induit le masque est-il vraiment supérieur à une vie humaine pour vous?
C'est d'un égoïsme incroyable, votre petit confort perso passe avant les autres, c'est méprisable.
Je suis d'accord. Surtout que porter un masque, ça va c'est pas la fin du monde hein;

Et je vous déconseille de prendre le truc par dessus la jambe en mode " y a que les vieux qui en crèvent". D'une, c'est faux, de deux, ce virus est une immense saloperie même si vous n'y restez pas. Mon frère ( la quarantaine, excellente santé et du genre sportif ) l'a eu, a trinqué sévère pendant deux semaines. Puis il a guéri.. ou pas. Il n'a plus le virus mais, depuis, il se fatigue très facilement et se retrouve essoufflé après un court effort. Et ça fait des mois que ça dure maintenant.

Citation :
Publié par Lionel90
A ma connaissance sur ces 40 dernières années, la grippe n'a jamais surchargé l'hôpital comme l'a fait la covid en mars avril.
Meuh si, ça arrive tout le temps. Et les files d'ambulances à perte de vue bouchant Moscou il y a quelques mois c'était normal aussi. Juste une toute petite grippette on vous dit.

Dernière modification par ClairObscur ; 20/08/2020 à 13h04.
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Et on arrête ces conneries moyen-âgeuses de serrage de main et de bises, qui sont à peu près aussi retardées que de mettre le puits de la ferme à côté du tas de fumier.
[...]
Perso ça fait 50 ans que l'on m'oblige à porter un pantalon parce que la vue d'une teub met en PLS les babtous fragiles, mais maintenant qu'il faut porter un morceau de tissu qui pour une fois sert à quelque chose, ils s'inventent tous une raison de ne pas le faire. On devrait renommer la team #yaurarien en team #pantalonetpoignard.
Le reste du monde devrait renoncer à ses rituels parce qu'ils t'emmerdent toi spécifiquement mais en plus tu réclames le droit de ne pas porter de pantalon et tant pis si ça emmerde le reste du monde ? T'aurais pas un léger problème d'égo ?

Pour le port du pantalon je ne peux pas t'aider mais pour le reste la technique qui consiste à dire "Je ne fais pas la bise/Je ne serre pas la main parce que ça m'emmerde" donne d'excellents résultats.
Citation :
Publié par Ex-voto
Mdr invoquer l'hygiène pour disqualifier la bise et le serrage de main pour ensuite défendre vouloir se trimballer la bite à l'air dans les transports en commun ou au-dessus des marchandises dans les supermarchés.
Je suis pas sûr que les bites expectorent plus de germes qu'une bouche ou en soit plus couverte qu'une main. De là des idées intéressantes de nouveaux modes de salutation
Répondre

Connectés sur ce fil