L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Metalovichinkov
Oui, quelqu'un hier disait qu'il y a eu 11 décès dans une EHPAD et les victimes avaient tous les symptômes.
Mais comme on ne les a pas testé ça ne compte pas.

Question concernant les cliniques : j'ai dans mon entourage 2 personnes à risque qui sont malades, l'une a été testé et doit rester chez elle, l'autre reste chez elle (enseignante)
Est ce que je dois leur recommander d'appeler un taxi pour aller en clinique en cas de besoin, ou les pompiers/SAMU peuvent les emmener en clinique si c'est demandé ?

Je sais qu'il faudra avancer les frais, mais vu l'état d'une des deux, mieux vaut raquer un peu que de tout transformer en heritage.
https://www.estrepublicain.fr/editio...ehpad-de-thise

Mouai de toute manière les chiffre seront surement revus, quand on voit certain pays avec 1000 cas pour 2 mort et 20 etats graves....
il me semblait que tout les décès suspect étaient testés.
Citation :
Publié par Tchey
On "trouve" des dizaines de milliards d’euros ces jours-ci, pour colmater des trous créer par des années de priorités déplacées.

Si ces milliards avaient été investis quand c’était nécessaire et demandé, pour protection, environnement, recherche, prévention, hosto, éducation, etc, on aurait p’têt même pas de "crise" aujourd’hui, juste un coup de bourre le temps de s’organiser...

Mais bon, le plus important, c’est de vendre des armes à des pays en guerre que l’on exploite, et de renforcer la main-mise des grandes entreprises et des lobbys sur la vie quotidienne. Et puis surtout, le travail. Travaillez, travaillez, oubliez et travaillez.
Je veux bien critiquer vertement les gouvernements successifs mais il ne faut pas non plus tomber dans la mauvaise fois absolue. Il y a eu de tres nombreuses demandes de la part du corps médical (justifiées), mais à aucun moment on a demandé de multiplier les capacités des services de réa de manière colossale, idem pour les labo. Pour les masques pareil, si ce n'est apres l'épidémie de SRAS de 2003 justement, manque de chance on a pas voulu conservé les stock vu qu'on estimait que la Chine nous approvisionnerait en cas de besoin. Bref les seuls qui ont crié dans le désert ce sont les épidémiologistes, qui bizarrement n'avaient plus trop la côte apres le fiasco de la grippe H1N1.
De toute façon, l'absence de test va devenir absolument critique si un traitement efficace sort demain, chloroquine ou n'importe quoi d'autre. L'immense majorité des patients ne sont pas testés. Donc que fait-on, traite-t-on toutes les suspicions non confirmées par ces médicaments qui ont des effets secondaires lourds ? Ou uniquement les cas confirmés mais qui ne sont qu'une toute petite minorité ?
Il y a actuellement plus de 100 essais cliniques différents dans le monde, une bonne quinzaine de molécules différentes testées sans compter les associations. Beaucoup de malades, et une maladie d'évolution courte, donc des résultats significatifs vont tomber très rapidement si un traitement s'avère efficace.

Le jour où ça arrive, et ça peut très bien être demain, que fait-on dans notre volonté de ne pas tester les malades ?
Citation :
Publié par ClairObscur
Alors je n'ai aucune idée de la véracité ou non de ce témoignage mais c'est internet. on trouve de tout, y compris des gens qui sont juste là pour se faire mousser ou se rendre intéressant.
A prendre avec de grosses pincettes donc.

A côté de ça, le témoignage de Borh n'a rien à voir. Lui on le connaît, on a pu voir régulièrement ses ressentis à l'approche de la bataille, ses appréhensions etc On sait que ce n'est pas inventé.
Bohr perso je ne le connais pas plus que ca, jamais vu en vrai. Par contre, quand il y a des centaines de témoignages de soignants, qui se corroborent quasiment tous dans le même sens (et dans tous les pays), ils sont pour moi bien plus représentatifs. Certainement plus que le pékin lambda de JoL qui préfère nier ce qui apparaît comme la réalité partout ailleurs dans les pays touchés, sans parler de ceux qui viennent dire : "oui mais le il n'y a pas de morts officiel...".

Qu'il y a quelques faux positifs, c'est certain, mais de là à venir crier au loup à tout bout de champ, il y a un monde.

Une vidéo de la journaliste Charlotte d'Ornellas qui exprime bien ce que je ressens des mensonges de ce gouvernement, sur les tests et masques utiles : https://twitter.com/CercleAudace/status/1240785903976620032
Un vibrant hommage de TF1 au personnel soignant :
https://www.lci.fr/sante/video-covid...e-2148552.html

Avec une conclusion fidèle :
Citation :
Les professionnels de santé sont aussi sujets aux risques du coronavirus. Ainsi, s'ils présentent des symptômes, ils sont testés afin de confirmer biologiquement (ou non) leur infection au COVID-19. S’ils sont négatifs, ils peuvent poursuivre leur travail. S’ils sont positifs, les recommandations de prise en charge sont identiques à la population générale : isolement, arrêt de travail et levée de l’isolement 48h après résolution complète des symptômes.
@Sayn et @Borh ne démentiront pas
Citation :
Publié par Assurancetourix
Sinon chez les asiatiques, le Japon c'est bizarre. Ils confinent pas, ils testent peu, et il parait que tout va bien.. au point de ne toujours pas avoir annulé officiellement les JO, ce qui est plus que troublant. Je veux bien que les japonais soient super civiques et tout mais quand même...

https://www.japantimes.co.jp/news/20.../#.XnTDWohKhhE
3tcmeg.jpg

Le gouvernement fait tout pour ne pas tester. Une grosse compagnie a annoncé offrir un million de kits et le ministère de la santé s'y est opposé dans la minute qui a suivi. Il est quasiment impossible d'être testé même en ayant les symptômes car les docteurs n'ont pas l'autorisation. À prendre avec de très longues pincettes aussi mais on commence même à entendre des histoires de décès de pneumonie en très forte hausse mais pas "officiellement" causés par le Coronavirus.

La priorité ici, c'est les JO. Et pour le reste, tu suis la règle numéro un au Japon : si tu ne parles pas du problème, alors il n'y a pas de problème.
Citation :
Publié par Coquette
Une vidéo de la journaliste Charlotte d'Ornellas qui exprime bien ce que je ressens des mensonges de ce gouvernement, sur les tests et masques utiles : https://twitter.com/CercleAudace/status/1240785903976620032
Tu veux le voir comme un mensonge, mais après si on te dit "Idéalement il faudrait que chaque français consomme 4 masques par jour mais à ce rythme on tient une demi journée donc on ne va pas le faire" ça change quoi ? Tu crois que c'est plus apaisant ? Idem sur les tests.
Peut être qu'après la crise on dira que chaque foyer doit avoir une réserve de 50 masques/pers, (ce qui doit être le cas en Asie vu que la population en porte dans la vie de tous les jours) et la prochaine fois qu'on se tape une pandémie, on aura un discours différent sur les masques.

Personnellement ca ne me choque pas qu'on ait le "discours de vérité" quand tout cela sera terminé, en se rappelant que c'est inédit et tout le monde navigue à vue. On pourra comparer ensuite avec la Chine et son approche dictatoriale/zéro transparence ou l'approche YOLO, "on compte sur le fait que vous le chopiez tous", de Boris Johnson.
Sur : "Citation :
Citation :
Les professionnels de santé sont aussi sujets aux risques du coronavirus. Ainsi, s'ils présentent des symptômes, ils sont testés afin de confirmer biologiquement (ou non) leur infection au COVID-19. S’ils sont négatifs, ils peuvent poursuivre leur travail. S’ils sont positifs, les recommandations de prise en charge sont identiques à la population générale : isolement, arrêt de travail et levée de l’isolement 48h après résolution complète des symptômes.
Ma compagne est infirmière, elle a eut les symptômes en début de semaine (fièvre, frisson, toux prononcée) ses collègues ont dit à la cadre d’appeler la médecine du travail ce qu'elle a fait à contrecœur, résultat renvoyée à la maison pour une semaine , la réaction de la cadre "c'est la fête du slip".

Pour ce qui est des tests on lui a dit que ce n'était pas la peine de demander elle ne serait pas testée.

Et encore on est dans une zone ou pour le moment il y a peu de cas grave et elle est pas indispensable dans la mesure ou normalement elle travaille en service de jour et sera affectée à son retour en renfort dans un autre service, alors j'imagine pas dans les secteurs saturés.

Ce qui est intéressant aussi c'est qu'à priori elle a été contaminée par ma fille de 4 ans la semaine dernière avant que le confinement soit déclarée (elle a eut de la fièvre pendant deux jours) alors qu'il n'y avait pas de cas déclarés dans notre village (ce qui veut dire que le virus était déjà là dans l'école).

Pour ma part j'ai à priori dépassé le délais ou j'aurais du déclarer la maladie, alors soit je suis asymptomatique soit je suis passé au travers. Pour ma compagne beaucoup de toux une fièvre stable à 39 mais pour le moment rien de grave.
Coronavirus : « Mortalité possible de 10 % et infection effrayante des soignants » en Afrique
Selon des virologues africains, la situation continentale pourrait se dégrader très rapidement.
Par Joan Tilouine Publié aujourd’hui à 13h00, mis à jour à 13h24
https://www.lemonde.fr/afrique/artic...3822_3212.html

Citation :
L’Afrique, où le premier cas de Covid-19 est apparu en Egypte en février, doit se « préparer au pire », prévient Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans les trente-trois pays touchés par la pandémie, près de 640 personnes atteintes du coronavirus ont été identifiées et 17 sont mortes, en date du 19 mars. La propagation du virus a été plus lente et plus tardive, amorcée par des voyageurs rentrés de Chine ou d’Europe avant d’entamer sa transmission localement.
(..)

Citation :
Ce constat peut se transposer à la plupart des autres mégapoles du continent, qu’il s’agisse de Lagos ou du Caire, où l’extrême densité de la population conjuguée à des systèmes de santé défaillants et à des pénuries probables de médicaments et de vivres, sont extrêmement préoccupants. D’autant que les économies africaines, particulièrement dépendantes des marchés internationaux, subissent de plein fouet la crise dans laquelle le virus plonge brutalement le monde.
Dans la série, La Chine et la propagande, les chiffres d'abonnements aux télécommunications en chine :

https://www.chinamobileltd.com/en/ir...scroll2title=1

Donc soit on a eu une confiscation à grande échelle des mobiles et du coup ça confirme la propagande, soit on a une réelle diminution des utilisateurs pour une autre raison, et dans ce cas ça confirme que les chiffres avancés sont bien bidonnés...
Bonjour, depuis le début de la semaine je me bat entre mon employeur, mon médecin traitant, et mon mal de crâne.

Lundi, suite à un message de la RH, ils nous informent que les personnes à risques doivent repartir chez eux et de leur faire un mail. Je contacte mon médecin, elle me dit que oui je suis à risque lié à mon obésité (156kg pour 184cm et c'est pas des muscles XD) et une hypertension artérielle dont j'ai des médicaments pour la faire baisser. Mais j'ai pas de protocole de soin actif dans le dossier. Donc mon RH me demande de partir que c'est suffisant d'avoir eu la confirmation au téléphone du médecin.

Mercredi mon employeur me demande d'aller au médecin pour un justificatif médical d'arrêt. Je vais donc la voir, et elle m'envoie sur le site https://declare.ameli.fr/

Là je vois sur le site que l'hypertension et l'obésité corresponds à mon cas. Je complète donc avec l'insistance de mon médecin et je valide.

Aujourd'hui mon employeur me contacte et me dit qu'il faut que ça soit le médecin traitant, et non la déclaration en ligne à faire, car pas de protocole de soin actif sur le dossier.

Je recontacte mon médecin, elle m'envoie à la médecine du travail. Je téléphone à la médecine du travail, ils ont fermé sauf pour urgence médicale.

Cela m'énerve un peu, mais je continue, je rappelle mon médecin, je tombe sur la secrétaire et m'indique qu'elle me recontactera. Car le médecin refuse toujours de faire un arrêt de travail.

Au final j'ai pas bossé depuis une semaine, en suivant les indications qui change au fur et à mesure, et j'ai peur d'avoir des problèmes à mon retour..

De plus, travaillant sur une plateforme téléphonique, plusieurs suspicions de cas ont été confirmé cette semaine, et j'ai clairement pas envie de revenir au travail.


Et entre mercredi et vendredi, le site declare.ameli a modifié à plusieurs reprises les pathologies à risque, en rajoutant des conditions ou des informations supplémentaires qui y était pas à la base...

Résultat je sais pas quoi faire.

Est-ce que vous avez eu des problèmes de votre côté à ce sujet ?
Je commence à me demander si la question des chiffres en temps réel tous les jours n'a pas été au contraire une des raisons de la non prise au sérieux de la situation.


Justement parce que la question des tests positifs n'est pas le reflet du nombre de personnes touchés.
Et le nombre de décès n'est ni un marqueur en temps réel de la gravité, ni un reflet de la surmortalité lié à l'épidémie.


La surmortalité prendra en compte bien sur tous les décès liées aux personnes touchés par le SARS-CoV-2 (sur l'infection aigu, sur les surinfections ou complications à court et moyen terme liée à la maladie et sur les conséquences pulmonaires à long terme), mais aussi, tous les patients qu'on a pas pris en charge en réanimation par manque de moyens, et de manière général non ou mal pris en charge devant la surcharge demandés aux personnels soignants et au manque de moyen matériel ; mais aussi toutes les pathologies avec des retards de diagnostic -et donc de traitement- liés à la baisse des consultations, au confinements de personnes malades et aux suppression des rendez-vous liées à la peur du coronarovirus qu'on ne verra pour certains que dans plusieurs mois ou années.
Citation :
Publié par sardaucar
Dans la série, La Chine et la propagande, les chiffres d'abonnements aux télécommunications en chine :

https://www.chinamobileltd.com/en/ir...scroll2title=1

Donc soit on a eu une confiscation à grande échelle des mobiles et du coup ça confirme la propagande, soit on a une réelle diminution des utilisateurs pour une autre raison, et dans ce cas ça confirme que les chiffres avancés sont bien bidonnés...
Ca fait depuis 3 semaines que je raconte sur ce thread que croire les chiffres Chinois c'est comme croire aux promesses des politiques, on m'a pris pour un illuminé
Alors qu'il suffit juste de constater, on ne met pas un pays comme la Chine à l'arrêt pour seulement 3000 morts...
Citation :
Publié par Aragnis
Accessoirement rien ne prouve qu'ils soient morts du covid.
l’Allemagne a aussi cet argument pas de test pour confirmé la cause, mais eux tests beaucoup avant.
Citation :
« Nous ne considérons pas que les tests post-mortem soient un facteur décisif. Nous partons du principe que les patients sont diagnostiqués avant de mourir », se défend l’IRK auprès de l’AFP.

Les chiffres de tout les pays seront a prendre avec des pincettes.
Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
Je parlais de stratégie du choc récemment, et bien la voici : https://www.marianne.net/societe/c-e...-les-35-heures
Le refus d'inscrire une date limite est suspect, pour ne pas dire autre chose. Mais pour le reste, comment pourrions-nous faire autrement ? Si le confinement doit s'éterniser, il faudra bien compenser la réduction de l'activité (voire l'absence dans certains secteurs).
Je viens de voir passer cette vidéo filmée à l'intérieur de l'hôpital de Bergame. Attention, c'est cru.

https://vimeo.com/398334975

Je sais pas quoi dire... ça calme. Si ça peut permettre à ceux qui parlent encore d'une grippe saisonnière de se rendre compte qu'il y a des gens derrière ces chiffres, et que ça doit être l'enfer total pour le personnel soignant.
Citation :
Publié par Aragnis
Accessoirement rien ne prouve qu'ils soient morts du covid.
Non surtout les 4 premiers cas. Mais les 7 derniers auraient mérités un test.
Sachant tout de meme que les symptôme sont les memes !
Citation :
Publié par Meine
On en parle de notre président et de sa rengaine : "le comité scientifique à dit que" ? Bonjour le courage.
Ou les français ne sont pas disciplinés, reliés par les médias. Comme si on était tous concernés et que ça n'était pas une exception, une minorité vu comme les rues sont vides.
Citation :
Publié par Yesmann
Le refus d'inscrire une date limite est suspect, pour ne pas dire autre chose. Mais pour le reste, comment pourrions-nous faire autrement ? Si le confinement doit s'éterniser, il faudra bien compenser la réduction de l'activité (voire l'absence dans certains secteurs).
C'est vrai qu'il est primordial de revenir le plus rapidement à un modèle qui a mené à cette crise, l'état de la planète, le dérèglement climatique etc.

Au moins "l'espoir" de voir les choses changer avec ce qui se passe n'aura pas duré trop longtemps
Citation :
Publié par Borh
De toute façon, l'absence de test va devenir absolument critique si un traitement efficace sort demain, chloroquine ou n'importe quoi d'autre. L'immense majorité des patients ne sont pas testés. Donc que fait-on, traite-t-on toutes les suspicions non confirmées par ces médicaments qui ont des effets secondaires lourds ? Ou uniquement les cas confirmés mais qui ne sont qu'une toute petite minorité ?
Il y a actuellement plus de 100 essais cliniques différents dans le monde, une bonne quinzaine de molécules différentes testées sans compter les associations. Beaucoup de malades, et une maladie d'évolution courte, donc des résultats significatifs vont tomber très rapidement si un traitement s'avère efficace.

Le jour où ça arrive, et ça peut très bien être demain, que fait-on dans notre volonté de ne pas tester les malades ?
Pour le coup c'est un faux problème, non ?

Si aujourd'hui on ne teste pas, c'est parce que nos dirigeants considèrent que la seule chose qu'on peut faire c'est intuber les cas les plus grave. (Attitude stupide puisque le test permet d'isoler, confiner de manière efficace, etc, mais passons…)

Le jour où il y aura un traitement à l'efficacité confirmée en bonne et due forme par les bons circuits de décision franco-français, on ne sera plus limités par les capacités des services de réa, donc il deviendra utile de tester.
Donc on testera (le temps de mettre en place la logistique pour).

Citation :
Publié par Lyen
https://www.chinamobileltd.com/en/ir/operation_m.php


Croissance continue depuis des années (cliquer sur l'année en bas et faites défiler) et -8 millions d'abonnés en février. Existe-t-il un lien avec le covid19 ?
Citation :
Publié par sardaucar
Dans la série, La Chine et la propagande, les chiffres d'abonnements aux télécommunications en chine :

https://www.chinamobileltd.com/en/ir...scroll2title=1

Donc soit on a eu une confiscation à grande échelle des mobiles et du coup ça confirme la propagande, soit on a une réelle diminution des utilisateurs pour une autre raison, et dans ce cas ça confirme que les chiffres avancés sont bien bidonnés...
Qu'est-ce qui vous paraît relever du complot là-dedans ?
Une province de 50+ millions d'habitants a été mise en quarantaine avec confinement quasi-total, du coup ça me paraît assez logique qu'un certain nombre de clients potentiels n'aient pas ouvert de nouveaux abonnements mobiles, non ?
Si on regarde dans plein d'autres secteurs d'activité ça a dû bien baisser aussi… (au contraire de trucs comme Netflix. )
Répondre

Connectés sur ce fil

 
1 connecté (0 membre et 1 invité) Afficher la liste détaillée des connectés