L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par debione
On est tellement plus intelligent après... sauf que ce que tu demandes ne se fait pas en un mois, ça prend des années... et ce n’est profitable uniquement qu’en cas de confinement de la population, c’est à dire je pense 2 mois sur 12 pour cette annee, 2 mois sur 120 au cours des dix dernières années... et le reste du temps ça donnerait quoi par exemple ton idée sur les films et la digitalisation? Ben la fermeture pure et simple des cinémas... Donc ce que tu proposes c’est une société qui vivrait le 99% du temps comme une société confinée...
Pas forcément. On aurait pu créer des emplois, même temporaires, dans les secteurs qui en ont actuellement besoin, comme les livraisons. C'est ce que je trouve paradoxal : on a plein de personnes qui sont au chômage, mais en même temps, on a aussi plein de secteurs en sous-effectifs, secteurs qui concernent majoritairement du personnel pas (ou peu) qualifié. En investissant bien, je pense qu'il serait possible, même très temporairement, de rediriger certaines forces de travail vers d'autres secteurs de l'économie, plus nécessaires actuellement.


De plus, même si je suis d'accord qu'on est bien plus intelligent après coup, ce qui me gêne le plus, ce sont les mesures récentes ou à venir, pas celles qui n'ont pas été prises il y a un mois. Pour donner un exemple concret, quel est l'intérêt économique de fermer les restaurants, les bars et les commerces (mesure prise cette semaine en Suisse) ? Cela coûte des milliards à l'économie et "aplanir la courbe" ne diminuera pas les coûts pour le système de santé (ou très peu), mais se contentera de le diluer dans le temps.


Je pense vraiment que les gens prennent cette épidémie par le mauvais côté, qu'ils se posent les mauvaises questions.

Citation :
Publié par Crevard Ingenieux
et maintenant Macron et Pénicaud qui disent aux gens d'aller bosser sur le lieu de travail* y compris pour des activités non indispensables au fonctionnement de la nation, ils veulent clairement notre mort (du moins notre mort en échange de PIB).
C'est le contraire en fait. Ils veulent éviter le chômage de masse, une inflation démesurée et des faillites en cascade. Le pire scénario possible pour le coronavirus, c'est d'aboutir à une crise économique similaire à celle de 1929. Toute alternative, même un taux de mortalité de 10% parmi la population, serait moins grave que cela.

Citation :
Publié par Quint`
Pour rappel, on a 5000 lits en réa en France, et un patient du COVID-19 occupe un lit pendant environ 3 semaines. Même en imaginant qu'on arrive je ne sais comment à doubler le nombre de lits, le système de santé exploserait et l'immense majorité des cas serait laissée sans soins.
Vraie question : quel pourcentage de ces personnes occupant un lit de réanimation s'en sort ? Pour le dire plus concrètement, si on décidait de ne plus du tout donner d'assistance respiratoire aux patients par exemple, quel impact cela aurait-il sur le taux de mortalité ? Serait-il multiplié par 1.5, par 2, par 3, par 10 ?

Citation :
Publié par Quint`
Le taux de mortalité exploserait forcément. Même en imaginant qu'il reste à 1% seulement par je ne sais quel miracle, on part dans les 600K morts à l'aise. Dont probablement beaucoup plus de jeunes qu'on ne l'imagine.
600 000, c'est le nombre approximatif de morts chaque année en France. Du coup, au pire, dans ce scénario, le taux de mortalité doublerait. Sauf que ce serait en réalité bien inférieur, puisque la majorité des morts du coronavirus ont une autre cause de mortalité (donc une partie d'entre eux serait peut-être mort plus tard dans l'année).

Imaginons que le coronavirus fasse passer le nombre de morts en France en 2020 de 600 000 à 1M. Ce serait beaucoup, c'est indéniable, mais à mon sens préférable à l'impact économique qu'auront les mesures actuelles.

Citation :
Publié par Kirika
Le nombre de lits baisse, depuis des années pour gratter de la thune, pour le "Viraaaaage ambulatoire".
Je ne connais pas aussi bien le cas français, mais je pense que c'est avoir une vision erronée que de considérer que la lutte contre le surcoût médical profite avant tout aux riches.

En Suisse, les coûts médicaux sont un enjeu majeur parce que les assurances maladie coûtent de plus en plus cher, engendrant une paupérisation croissante de la population. Les riches s'en fichent parce qu'ils auront toujours les moyens de les payer. Ceux qui sont directement affectés, ce sont les membres de la classe moyenne. Ce sont eux qui souffrent le plus de l'augmentation des coûts de la santé et je pense que cela légitime suffisamment de prendre des mesures d'économie, quitte à en subir parfois le contrecoup.

Citation :
Publié par Mahorn
Dans 2 semaines, on en sera à quoi ? 300 morts par jours ? 400 ? On va dire aux gens de retourner travailler ? Le pic n'est prévu que dans un petit mois et cela signifie simplement que le nombre de cas va se stabiliser. Et la France, ce n'est que le début. Il y aura les EU, la Russie, le Brésil... Ce n'est PAS une grippe.
Du coup, quelle est la solution ? Maintenir le confinement pendant un mois ? Ce n'est pas viable, ni sur le plan économique, ni sur le plan psychologique.
Citation :
Publié par Gratiano
Non ça c'est trop facile. Je ne suis pas aux commandes donc je critique alors que je sais que je ne ferai pas mieux.

Actuellement bien malin qui dira ce qui devait être fait. C'est toujours facile de dire après coup ce qu'il fallait faire....
Et donc qui a défoncé les moyens des hôpitaux depuis des années (pour bien entendu pouvoir tout refourgué au privé) ?

Le comment c'est géré maintenant, on pourra faire le bilan bientôt, et ce ne sera sans doute pas fameux.

Mais on peut au moins déjà dire que les chantres de la baisse de budget des hôpitaux, des lits qui ne servent jamais tout ça, ben ils nous coûtent très cher maintenant.
Et justement le gouvernement actuel en fait partie.
Tu en dis quoi de leurs actions passées ?
Citation :
Publié par Gratiano
Actuellement bien malin qui dira ce qui devait être fait. C'est toujours facile de dire après coup ce qu'il fallait faire....
C'est répété depuis des pages ce qui devrait être fait :
Regarder chez qui ça se calme et suivre l'exemple. En l’occurrence, suivre l'exemple Allemand et Coréen et faire du dépistage systématique.

Çà fait quasi 1 an que les hôpitaux sont en grève à cause du gouvernement, maintenant assumez de vous êtes torché le cul avec leurs revendications qui, oh surprise, n'étaient pas faites juste pour le fun comme on peut le constater actuellement.

"J'assume" qu'il disait. Bonne blague.
Par contre, y'en a qui vont venir le chercher une fois que la crise sera passée.
Citation :
Publié par Alandring

Du coup, quelle est la solution ? Maintenir le confinement pendant un mois ? Ce n'est pas viable, ni sur le plan économique, ni sur le plan psychologique.
Le confinement fontionne.En Chine ils n'ont pas eu de nouveaux cas depuis 24 heures.

En Italie ils constatent que l'épidémie semble enrayée.

EN France il y a bientôt mille nouveaux cas tous les jours ce qui démontre que la contagion est galopante.

Je pense donc que le confinement durera au moins un mois.

iCI en Suisse je mattends à que de telles mesures soient également prises.Il y a d'ailleurs une conférence de presse officielle à 14 heures.
Message supprimé par son auteur.
Citation :
Publié par Gratiano
Non ça c'est trop facile. Je ne suis pas aux commandes donc je critique alors que je sais que je ne ferai pas mieux.

Actuellement bien malin qui dira ce qui devait être fait. C'est toujours facile de dire après coup ce qu'il fallait faire....
Et bien oui. La gestion de cette crise est nulle. Soit c'est voulu et c'est de la malveillance, soit c'est de l'incompétence.

Voilà l'état des lieux aujourd'hui :
- 1000 personnes en réa
- Pas de masque
- Des labos incapables de tester
- Des mesures stupides (maintien des élections) ou prises trop tard avec cet entre deux constant qui revient à la stratégie du pire. Sans compter que je ne vois pas où on va avec le confinement. C'est quoi l'après ?

Alors qu'on avait le temps. On le voit bien avec Buzyn, on dira ce qu'on voudra de son opportunisme, les décideurs ont été prévenus dès le 30 janvier.

Sans compter la comm' dégueulasse qui s'est instaurée depuis :
Pas de masque => c'est à cause des soignants qui les volent et de toute façon "ça ne sert à rien" (mon cul oui)
Pas de test = ça ne sert à rien de tester, on est au stade 3 (quel argument de merde)
Hausse spectaculaire des cas => c'est à cause des parisiens qui sont sortis dans les parcs ou qui sont partis en province (ils ont été bloqués ?)

Avec tous les médecins de plateau TV et autres commentateurs lèches cul qui font la leçon à la population. Comme si tout était de sa faute. Ben voyons.


Citation :
Publié par Jeska
J'aurais pas dit mieux. On peut penser ce qu'on veut de la gestion actuelle de la crise par le gouvernement actuel, mais je ne suis pas certain qu'une autre formation politique à leur place aurait fait bien mieux à leur place. On aurait eu la même communication hasardeuse décidée à la va-vite au jour le jour qui se contredit du jour au lendemain, ce qui n'est pas symptomatique de LREM seule, mais de toute la classe politique française. En tout cas je ne connais pas de politique français rodé à l'exercice à grande échelle de la gestion d'une crise sanitaire quelque soit son étiquette.
On va éviter les mondes parallèles et se concentrer sur la réalité : la gestion de cette crise est nulle, soit c'est voulu et c'est de la malveillance, soit c'est de l'incompétence.

Citation :
Publié par Peuck
C'est incroyable le nombre de génie présent sur ce forum qui auraient été capable de gérer une telle situation de crise sanitaire et qui donne la solution ultime pour palier à tous les problèmes sans avoir 1/100ème de données.

Mais qu'attendez vous pour vous présenter aux élections pour sauver le monde ?
Sauf qu'on est pas décideurs. Gouverner c'est prévoir.

Non seulement c'est pas notre job, mais en plus on a le mauvais rôle : on récolte les fruits des mauvaises décisions prises. Donc on a toute les raisons du monde d'en vouloir à ces guignols.

Citation :
Publié par Sango
A l'heure d'internet, tout le monde a vu ce qui se passait en Chine y compris le blaireau de base sans mandats ni pouvoir et pourtant tout le monde a continué à participer à la touze géante tandis que le président annonçait la fermeture des écoles. Etant féru de petite soupe personnelle, laissez moi vous conter mes quelques emplettes du matin; Quel pourcentage de la population a compris ce que distance de sécurité voulait dire ?, les gens se collent aux basques et contournent même les barrières en plexiglas pour mieux tenir le crachoir à la pauvre hôtesse de caisse qui n'a rien demandé.
Tu fustiges le peuple, très bien, c'est vrai qu'il y a eu des comportements et des attitudes déplorables. Mais ce n'est pas le peuple qui est au gouvernail.
Chez nous, on est passé en plan blanc (privé psychiatrique), on etait sensé etre les derniers.
Au niveau des masques, c'est la psychose chez une partie des soignants à base de "non mais ma caissiere de supermarché, elle au moins, elle a un masque" =)

Ce qui a été décidé c'est d'en filer au compte goutte en attendant des masques (useless) en tissus et finalement, tout le monde est content \o/

En parallèle, le CHU de grenoble qui avait été dans le dauphiné à base de "on n'a plus de masques (chir), voila le patron pour en faire en tissus" (je me demande si en faite c'est pas une fake news), est maintenant dans un autre canard à base de "on a largement assez de masques pour tout le monde".
Pas de soucis alors
Citation :
Mais qu'attendez vous pour vous présenter aux élections pour sauver le monde ?
La même chose que les personnes qui se présentent aux élections: d'être libéré de l'obligation de devoir assurer un revenu pour survivre. Dit plus vulgairement: j'ai pas les moyens.
Je note également que tu penses que ce sont les élus qui sauveront le monde: mdr, naif.
Le peuple n'est pas au gouvernail mais il est dans le bateau et se doit de respecter les consignes du capitaine.

Il est facile de fustiger le gouvernement actuel mais il ,e fait que subir les conséquences de la politique de soins des gouvernements précédents.

Un article qui en dit long sur la bêtise des membres de l'opposition, les premiers a gueuler comme des veaux sur les décisions du gouvernement actuel https://www.europe1.fr/emissions/led...IW0RSEz79nKwCQ Il a fallu que plusieurs députés dans leur rang soient infectés pour se rendre compte de l'évidence...

Et s'il n'y a que le bâton pour faire comprendre aux gens qu'il faut respecter les consignes, même si ce n'est pas facile tous les jours il n'y a plus qu'a augmenter le montant des amendes, prendre le nom des contrevenants
[Modéré par Episkey :]

Dernière modification par Episkey ; 20/03/2020 à 08h25.
Citation :
Publié par zempachi
on en parle aussi de ceux qui abandonnent leurs animaux ? la SPA est surchargé aussi ...
Par contre la réaction des gens face à leurs animaux... Incompréhensible. Je vais éviter d'écrire le fond de ma pensée mais c'est extrêmement rat que d'abandonner ses animaux, par peur de la contamination.

Pour la vitesse de propagation, je n'ai pas l'intuition que nos pertes seront aussi immenses qu'en Italie, par contre, nous devons prendre les mêmes mesures drastiques et absolument respecter les règles. Il faut absolument aider le personnel soignant en réduisant les contaminations. Mais en effet, nous sommes bien partis pour être confinés jusqu'au mois d'avril inclus.

Edit: Sinon point de vue confinement à Levallois => j'ai l'impression que les gens se sentent privilégiés et pas concernés. Beaucoup se promènent comme si de rien était.
je suis alle faire mes courses avec l attestation sur mon portable pas un seul stylo chez moi

le magasin manque d effectif donc il on du fermer une entre mais a premiere vu il est bien remplit en nouritture

la moitie des personnes portent un masque

pas mal de voiture et pieton on est loin du confinement

(je doit pas etre le seul qui ecrit encore ?)
Petite vidéo anxiogène où l'on voit 15 camions et 50 militaires de l'armée italienne évacuer les cadavres de Bergame. Les églises et les morgues sont saturées, le crématorium n'arrive pas à suivre.

https://www.google.com/amp/s/www.lin...ns,8808994.php

Alors ça me fait rire certains Joliens qui veulent privilégier l'économie à la vie humaine. Vous imaginez le bordel sans confinement ? On serait à des milliers de décès / jour. Il y aurait tellement de cadavre qu'on ne pourrait plus gérer. On serait obligé de faire comme en Iran : des fosses communes et on balance tout dedans.
Citation :
Publié par Sayn
Et bien oui. La gestion de cette crise est nulle. Soit c'est voulu et c'est de la malveillance, soit c'est de l'incompétence.

Voilà l'état des lieux aujourd'hui :
- 1000 personnes en réa
- Pas de masque
- Des labos incapables de tester
- Des mesures stupides (maintien des élections) ou prises trop tard avec cet entre deux constant qui revient à la stratégie du pire. Sans compter que je ne vois pas où on va avec le confinement. C'est quoi l'après ?

Alors qu'on avait le temps. On le voit bien avec Buzyn, on dira ce qu'on voudra de son opportunisme, les décideurs ont été prévenus dès le 30 janvier.

Sans compter la comm' dégueulasse qui s'est instaurée depuis :
Pas de masque => c'est à cause des soignants qui les volent et de toute façon "ça ne sert à rien" (mon cul oui)
Pas de test = ça ne sert à rien de tester, on est au stade 3 (quel argument de merde)
Hausse spectaculaire des cas => c'est à cause des parisiens qui sont sortis dans les parcs ou qui sont partis en province (ils ont été bloqués ?)

Avec tous les médecins de plateau TV et autres commentateurs lèches cul qui font la leçon à la population. Comme si tout était de sa faute. Ben voyons.



On va éviter les mondes parallèles et se concentrer sur la réalité : la gestion de cette crise est nulle, soit c'est voulu et c'est de la malveillance, soit c'est de l'incompétence.



Sauf qu'on est pas décideurs. Gouverner c'est prévoir.

Non seulement c'est pas notre job, mais en plus on a le mauvais rôle : on récolte les fruits des mauvaises décisions prises. Donc on a toute les raisons du monde d'en vouloir à ces guignols.



Tu fustiges le peuple, très bien, c'est vrai qu'il y a eu des comportements et des attitudes déplorables. Mais ce n'est pas le peuple qui est au gouvernail.
Nan mais en France on a cette chance unique d'avoir des génies qui ont raison contre tout le monde. Et mieux, l'un d'entre eux, Jérôme Salomon, est à la tête de la DGS...

Les masques? "une fausse bonne idée"
Les tests de masse "peu d'intérêt"

Pourquoi changer une équipe qui gagne ?
Citation :
Publié par Kesta-Biloute
Petite vidéo anxiogène où l'on voit 15 camions et 50 militaires de l'armée italienne évacuer les cadavres de Bergame. Les églises et les morgues sont saturées, le crématorium n'arrive pas à suivre.

https://www.google.com/amp/s/www.lin...ns,8808994.php

Alors ça me fait rire certains Joliens qui veulent privilégier l'économie à la vie humaine. Vous imaginez le bordel sans confinement ? On serait à des milliers de décès / jour. Il y aurait tellement de cadavre qu'on ne pourrait plus gérer. On serait obligé de faire comme en Iran : des fosses communes et on balance tout dedans.
Préserver un minimum l'économie c'est aussi sauver des vies parce que si demain absolument tout ferme croit moi que l'impact surement autrement plus violent qu'actuellement, le terme "économie" est peut être mal utilisé mais je pense que tu comprends le sens du truc.
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Chez nous, on est passé en plan blanc (privé psychiatrique), on etait sensé etre les derniers.
Au niveau des masques, c'est la psychose chez une partie des soignants à base de "non mais ma caissiere de supermarché, elle au moins, elle a un masque" =)

Ce qui a été décidé c'est d'en filer au compte goutte en attendant des masques (useless) en tissus et finalement, tout le monde est content \o/

En parallèle, le CHU de grenoble qui avait été dans le dauphiné à base de "on n'a plus de masques (chir), voila le patron pour en faire en tissus" (je me demande si en faite c'est pas une fake news), est maintenant dans un autre canard à base de "on a largement assez de masques pour tout le monde".
Pas de soucis alors
Ma boite a livré en début de crise tous notre stock de masque FFP2 et FFP3 soit plus de 13k unité au CHU de Grenoble donc je comprends pas trop comment ils peuvent être en rade sachant que le CHU n'est toujours pas engorgé.

Et ils sont en train de vider l'ensemble des sites je précise que je bosse pour la compagnie de chauffage.
Citation :
Publié par Douxvalkyn
Le débat mérite d'être ouvert.
On est en train de sauver des gens âgés, très fragiles, pour un coût colossal aujourd'hui (des dizaines de milliards d'euros à l'échelle nationale) en tuant notre économie. Le coût économique puis social va être énorme, sans commune mesure avec ce qu'on a connu auparavant. Ces ressources dépensées aujourd'hui auraient peut être pu être utilisées autrement, peut être en préservant notre économie, ou dans la lutte contre les crises climatiques et migratoires qui pointent leur nez et seront bien plus graves que ce virus.
C'est un choix évidemment difficile, que je n'aurais pas voulu prendre, mais on élit des gens pour prendre ce type de mesures à notre place.
C'est très humain de sauver ces personnes âgées et fragiles, de leur offrir quelques mois de plus à vivre, mais il me semble que c'est occulter le malheur terrible qui va s'abattre sur tous ceux qui vont se retrouver au chômage, qui vont voir leurs revenus diminuer dans les années à venir et c'est oublier que notre société est fragile. La désespérance pourrait aisément la faire vaciller et je ne suis pas sûr qu'on aimerait le chaos qui en découlerait.
Je ne vais pas m'attarder sur le côté pour le moins abject de l'idéologie amenant à ce type de commentaire, mais je vais simplement t'inviter à prendre du recul sur le tissu économique de notre pays. Pays qui a déjà un fort taux de chômage et dont toute une partie de son activité repose sur l'aide à la personne, l'aide aux personnes vulnérables, l'aide aux personnes âgées, allant du service aux soins. Sacrifier une partie de la population étant à la source de toute cette activité entraînera un effet dominos sur les salariés exerçant dans ces domaines. Salariés dont une partie a un profil peu ou pas qualifié et dont il est difficile de former pour diverses raisons. Autrement dit, cette population s'inscrit de manière importante dans le tissu économique de notre pays, s'en séparer aurait des impacts important pour notre activité économique.

Mais admettons que ce soit le choix réalisé. Actuellement, les services de réanimation ont 5000 lits disponibles. Compte tenu de la rapide propagation du virus et du fait qu'il immobilise en réanimation durant plusieurs semaines, on arrive rapidement à une saturation des lits. Dès lors des choix vont en effet être indispensable. On va d'abord écarter la population la plus âgée en abaissant sans cesse le curseur des plus âgées écartés jusqu'au moment où il faudra choisir entre un trentenaire et un quadragénaire. Moment qui deviendra de plus en plus courant. Toute cette population en réanimation est bien évidemment une population qui ne pourra pas travailler. On aura donc sacrifié la population âgée et le tissu économique gravitant autour tout en paralysant ici ou là d'autres activités prises en charge par des personnes qui seront hospitalisées...
Citation :
Publié par Poka
Et la tout les débiles qui crachaient sur les chômeurs et les gens aux RSA et qui ont votés LREM vont pouvoir expérimenter leur reforme chômage, les contrôles caf / pole emploi massif pour supprimer les aides sociales aux gens pour des prétextes bidons du genre parce qu'ils ont reçus 100 balles par mamie pour leur anniversaire qui n'ont pas été déclarés, ou parce qu'ils ont pas postulés à des offres à 50 bornes de chez eux sans permis ni bagnole et inaccessible à moins de prendre 1 train et 4 bus.
Je serai assez bref la dessus puisque c'est hors sujet mais il y a dans l'ensemble peu de contrôle des demandeurs d'emploi et ils se basent sur l'Offre Raisonnable d'Emploi (ORE) : ORE qui est défini par le demandeur d'emploi lui-même... Ce qui veut dire que ceux qui se plaignent qu'on leur propose des offres à 50 bornes de chez eux ont à un moment ou l'autre indiqué soit lors du script d'inscription, soit lors de l'entretien avec un conseiller qu'ils étaient mobiles jusqu'à 50 bornes de chez eux. Et tu n'imagines pas le nombre de fois où je souligne ce point auprès des demandeurs d'emploi en leur demandant s'ils sont vraiment prêts à faire les XX bornes ou temps de trajet comme ils l'indiquent.
Citation :
Publié par Alandring
À mon sens, la priorité politique aurait dû être, depuis janvier, d'augmenter les capacités de soin (afin de mieux gérer des pics plus importants) et d'assurer le plein fonctionnement des structures économiques. Typiquement, tous les services de livraison sont saturés, Amazon en tête ; à mon avis, permettre à ces entreprises de faire face à cette surcharge temporaire devrait être une priorité majeure pour l'État, car cela permet non seulement de limiter la contamination, mais aussi de faire fonctionner l'économie. C'est pareil pour le télétravail : je pense que le plus important n'est pas de forcer tout le monde à passer au télétravail, mais d'assurer l'efficience de ce télétravail, de faire en sorte que les entreprises souffrent le moins possible de ce changement de modèle (quitte à ne pas l'autoriser pour les entreprises pour lesquelles cela représenterait une perte sensible de leur efficience).


Plus globalement, je pense que la priorité devrait être de favoriser des alternatives plutôt que d'interdire. Plutôt que de fermer les cinémas, il faudrait faciliter l'accès digital aux films (par exemple en permettant à n'importe qui de voir depuis chez lui les films actuellement en salle). Plutôt que de fermer les universités, il faudrait développer les cours en ligne. Plutôt que de fermer les salles de sport, il faudrait inciter au sport à domicile (via des appareils dédiés ou simplement les cours dispensés via YouTube ou d'autres plateformes). Plutôt que d'imposer le télétravail, il faudrait développer les solutions permettant de le mettre en oeuvre, notamment via le cloud. Plutôt que de fermer les commerces, il aurait fallu leur offrir des solutions de livraison à domicile.
Il faut accepter que la volonté stratégique à elle même ne suffit pas. Il faut pouvoir l'opérationnaliser. Je ne doute pas qu'il y ait eu des erreurs à tous les niveaux hiérarchiques menant jusqu'au sommet de l'État mais il faut aussi prendre en considération le fait que la seule volonté ne suffit pas. Ce n'est pas en décrétant l'apparition de xxxx lits supplémentaires qu'ils apparaîtront par magie. Il faut les trouver et les acheminer jusqu'à bon port. Lits qui impliquent tout un ensemble de matériel nécessaire gravitant autour puisqu'on parle notamment de réanimation. Je ne suis pas sûr que l'ensemble du matos se trouve ou se fabrique facilement.

Quant au 2ème paragraphe qui consiste dans l'absolu à laisser le choix en gens d'une alternative. On se rend bien compte aujourd'hui ce que le manque de clarté dans le confinement implique concrètement sur le terrain. Encore heureux que les commerces du type bar et restaurant soient fermés, sinon ils seraient bondés.
Citation :
Publié par Epidemie
Préserver un minimum l'économie c'est aussi sauver des vies parce que si demain absolument tout ferme croit moi que l'impact surement autrement plus violent qu'actuellement, le terme "économie" est peut être mal utilisé mais je pense que tu comprends le sens du truc.
Un minimum, oui. Donc on laisse tourner le minimum : les services indispensables et vitaux (alimentation, chaine logistique, distribution), et on laisse évidemment tourner tout ce qui peut se faire en télétravail, puisque ca n'a pas d'intéret de le stopper. Ca permet de conserver bien plus que le minimum. Par contre, on dit, on clame, on oblige, on controle, on ARRETE d'envoyer bosser les gens pour qui ca n'est pas nécessaire. Sinon, c'est inaudible et inefficace, c'est tout. Un mètre de distance pour aller faire tes courses, mais comme d'hab sans aménagement à ton poste de travail a cotoyer les autres : la première mesure est inutile tant que la deuxième partie reste vraie massivement.
Mouais à un moment il faut quand même arrêter de TOUT foutre sur le dos du gouvernement. Ca devient un peu trop facile.
Certes il aligne les conneries impardonnables. En tête de liste : le non report du premier tour des municipales et la politique ouverte de ne pas faire de tests. Et il devra en répondre une fois qu'on aura mis cet épisode derrière nous.

Mais le fait est que les Français dans leur ensemble ont très largement pris ce virus par dessus la jambe. Quand on avait que les chiffres Chinois ( complètement bidonnés et auxquels il manque sûrement au moins un zéro ) ça pouvait se comprendre mais quand les cas ont commencer à exploser en Italie là il fallait avoir de la merde dans les yeux et une bonne dose d'arrogance pour ne pas voir que la situation était grave et allaient débouler chez nous sous peu.
Le succès de certains pays Asiatiques qui combattent le virus il est très largement dû à la population qui l'a pris au sérieux tout de suite et a observé des mesures strictes pour éviter de le propager.

Et tiens il y a un posteur qui avait prédit il y a quelques semaines que les Yorariens de ce fil seraient, dans quelques temps , les premiers à attaquer le gouvernement pour son incompétence ou son laxisme face à l'épidémie et je constate que ça n'a pas loupé
Angry
Citation :
Publié par Kesta-Biloute
Petite vidéo anxiogène où l'on voit 15 camions et 50 militaires de l'armée italienne évacuer les cadavres de Bergame. Les églises et les morgues sont saturées, le crématorium n'arrive pas à suivre.

https://www.google.com/amp/s/www.lin...ns,8808994.php

Alors ça me fait rire certains Joliens qui veulent privilégier l'économie à la vie humaine. Vous imaginez le bordel sans confinement ? On serait à des milliers de décès / jour. Il y aurait tellement de cadavre qu'on ne pourrait plus gérer. On serait obligé de faire comme en Iran : des fosses communes et on balance tout dedans.
Quand je vois ça, je me dis que ceux qui venait nous dire que l'augmentation du SO2 à Wuhan avait un lien avec les crématorium qui tourne à plein régime n'avaient pas totalement tord.

La situation est ubuesque et c'est ce qui risque d'arriver à Mulhouse sous peu.
Je ne vois pas comment le système de santé français va faire quand celui de l'Italie du Nord n'a pas tenu.
Citation :
Publié par Gratiano
Non ça c'est trop facile. Je ne suis pas aux commandes donc je critique alors que je sais que je ne ferai pas mieux.
On les paye pour leur travail.

Ils le font mal, on constate qu'on paye pour de la merde.

Personne les a poussé à faire de la politique, ils y sont allé de plein gré et sont censé avoir les compétences pour gérer mieux que le quidam.
Citation :
Publié par Alandring
Imaginons que le coronavirus fasse passer le nombre de morts en France en 2020 de 600 000 à 1M. Ce serait beaucoup, c'est indéniable, mais à mon sens préférable à l'impact économique qu'auront les mesures actuelles.
Près d'un demi-million de morts serait préférable à un coût économique ? Rassure moi j'ai compris de travers là ?
Ecoutez je pense juste que certaines personnes dans ce topic ne sont pas capables de réfléchir froidement aux mesures nécessaires. C'est un choix évidemment difficile, mais quand on y réfléchit, force est d'admettre que nous devons abattre nos malades par milliers pour assurer le gagne-pain de nos pauvres patrons. Alors oui, quand je dis "relancer l'activité économique", vous pensez "perte de vies innocentes" et "charniers", mais moi je vois tous ces nouveaux postes de fossoyeurs à pourvoir qui feront chuter le chômage. https://jolstatic.fr/forums/jol/images/icons/icon14.gif
Message supprimé par son auteur.
Répondre

Connectés sur ce fil