L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par znog
Célébrité, 53 ans, en bonne santé, double vacciné... et il meurt quand même du covid
Bah, on sait que statistiquement ça arrive.

Genre il y a des gens qui sont non-fumeurs et qui mourront quand même d'un cancer du poumon alors qu'ils ont fait toute leur carrière dans un bureau avec aucun produits dangereux à proximité

De la même manière, des gens qui n'ont jamais touché une goutte d'alcool feront une cirrhose un beau matin et j'ai deux amis de moins de trente ans qui sont morts d'un arrêt cardiaque pour zéro raisons et qui étaient en pleine santé (et non ils ne sont pas mort en même temps... et quand bien même, no kink shaming ).

C'est un non-événement ça. Qui va donner du grain à moudre aux antivax, évidemment, mais c'est un vaccin qui se comporte comme tous les vaccins : c'est pas une assurance immunitaire... c'est simplement une aide énorme pour ne pas développer de formes graves.
Citation :
Publié par Laeryl
C'est un non-événement ça. Qui va donner du grain à moudre aux antivax, évidemment, mais c'est un vaccin qui se comporte comme tous les vaccins : c'est pas une assurance immunitaire... c'est simplement une aide énorme pour ne pas développer de formes graves.
Ouais bah t'as pas la même réaction des gens en fonction de qui va écrire que non le vaccin c'est pas un totem d'immun...
Côté Roumanie, ça explose les records : 12 000 cas samedi, et des manifs anti vaccin et pass. (Et encore une fois, les Français sur place semblent beaucoup se motiver contre la vaccination, ça fait mal.)

Entre ça et les hôpitaux qui brûlent (3ème depuis cet été), je vois de plus en plus de monde stresser. (Oui, même parmi les antivaxx... ils refusent le vaccin mais ont peur de finir à l'hôpital.) Faut dire que le système de santé est vraiment mauvais avec des scandales assez réguliers (genre ils désinfectaient les outils avec de l'eau juste pour sauver de l'argent). Le niveau de confiance envers l'état est assez bas, et c'est encore pire envers le système de santé.

Ma copine a dû retourner au bureau la semaine dernière, trois cas avérés depuis, tout le monde retour à la maison. De ce que l'on voit en ce moment, cette vague va être la pire de toutes dans le pays (enfin de toutes... jusqu'à présent).

La bonne nouvelle c'est que, pour ceux qui veulent se faire vacciner, c'est rapide à trouver une place. Troisième dose semaine prochaine pour moi.
Citation :
Publié par spooty
Ouais bah t'as pas la même réaction des gens en fonction de qui va écrire que non le vaccin c'est pas un totem d'immun...
Et c'est bien normal. Suivant le passif du posteur, suivant le contexte et tout ce qui se trouve autour d'une meme phrase, le message qui est perçu par le lecteur n'est pas le même, et donc ne provoque pas les mêmes réactions.
Citation :
Publié par Bjorn
Et c'est bien normal. Suivant le passif du posteur, suivant le contexte et tout ce qui se trouve autour d'une meme phrase, le message qui est perçu par le lecteur n'est pas le même, et donc ne provoque pas les mêmes réactions.
Je pense aussi aux petits vieux que je croise dans la rue et qui y portent le masque alors que pour moi c'est 100% inutile.

En fait, la vaccination descend leur niveau de risque... qui devient équivalent à celui d'une personne de 20 ans plus jeune non-vaccinée. J'irais pas critiquer ceux qui veulent une troisième dose.
Citation :
Publié par spooty
Ouais bah t'as pas la même réaction des gens en fonction de qui va écrire que non le vaccin c'est pas un totem d'immun...
Je ne suis pas certain de t'avoir bien compris mais j'ai envie de dire que la réaction des gens n'a pas grande importance devant des chiffres connus depuis des dizaines d'années quand on parle de vaccination.

Comme tous les enfants belges, j'ai été vacciné contre la rougeole, la rubéole et les oreillons quand j'étais tout petit sinon l'accès aux crèches m'était interdit.

Malgré ça, une partie des enfants belges vaccinés développent une de ces maladie. Dont moi, j'ai contracté la rougeole quelques années plus tard.

Est-ce que mes parents sont descendu dans la rue avec des pancarte contre les vaccins après avoir fait une heure de recherche très scientifiques sur FB ? Bah non, ils se sont dit "Merde, c'est pas de bol". Le vaccin m'a sans doute permis de la faire après l'âge où elle est réellement dangereuse et tout le monde s'accordait à dire que c'était très bien comme ça.

A un moment, il faut aussi savoir se dire que le risque zéro n'existe pas et il faut que les gens qui ont des réactions se calment. Je ne vois personne militer contre le port de la ceinture de sécurité au motif que son pote Kevin s'est tué en voiture alors qu'il la portait. Je ne vois pas de manifestation contre le port du préservatif parce que dans certains cas il peut se rompre.

Ceci dit je suis persuadé que si les réseaux sociaux avaient existé dans les années 80, on aurait eu une immense flambée de cas de HIV à cause de ces derniers.

Franchement vu comment certains sont chauds de râler pour le port du masque, j'imagine même pas les réaction si on leur avait dit à l'époque qu'il fallait se mettre un morceau de plastique sur la teub.

"Jean-René témoigne : son pénis est tombé suite à un manque d'oxygénation et une accumulation de CO2, lisez notre article exclusif"
Voilà la grande différence entre les vaccins de la rougeole rubéole et le covid. D'un côté tu as des vaccins jugé nécessaire donc obligatoire. De l'autre côté, on te laisse le choix.
Citation :
Publié par Bjorn
Alors déjà "ils levent le confinement car ça a marché" c'est pas vraiment ce que je lis.
Les guillemets c'est censé être une citation ? Parce que j'ai écrit ça nulle part dans mon message.
J'ai dit : "ils lèvent le confinement (qui a duré 7 semaines), considérant que les gestes barrières + niveaux de vaccination sont maintenant adaptés."
Adaptés à la nouvelle situation qui est le variant delta + vaccination.
Donc encore une fois, je ne vois pas où tu veux en venir : s'il n'y avait pas la vaccination, on serait tous obligés de confiner. La seule différence c'est que la stratégie NZ permettrait de préserver des milliers de vie, et d'assouplir les mesures plus vite (ce qui a été très bien illustré par la courbe des cas du mois dernier chez eux : montée à 84 cas puis descente immédiate).
Le fait qu'ils remontent de 20 à 30 cas sur quelques jours ne peut en aucun cas permettre de remettre en cause l'efficacité de leur stratégie par rapport à celles des autres pays industrialisés. Simplement, aujourd'hui, ça n'a plus de sens de serrer la vis aussi fort qu'auparavant.

Comme l'a dit un autre posteur, la stratégie bien mal nommée "zéro covid" n'a jamais eu comme objectif l'élimination totale du virus, à partir du moment où la pandémie était globale. Juste de limiter au maximum l'impact humain et économique en anticipant ce qu'on SAIT qui va finir par arriver. Au lieu d'attendre bêtement que le pire arrive pour se retrouver poussé dans ses retranchements, obligé au même résultat, mais avec des impacts plus forts (les stratégies attentistes étaient excusables en mars 2020, plus jamais ensuite).
Encore une fois, la sortie de crise est la même pour eux que pour nous, ils évitent juste une large proportion des effets négatifs qu'on se tape chez nous et nos voisins.
Citation :
Publié par Laeryl
Je ne suis pas certain de t'avoir bien compris
Ce qu'il veut dire c'est que quand toi tu dis ca, on te tombe pas dessus alors qu'on tombe sur les antivaxx qui disent en substance "le vaccin n'est pas un totem d'immunité !!!" on leur tombe dessus à bras raccourcis, d'où mon message sur l'importance du message derrière une formulation identique. Parce que si derrière le second cas il y a "alors ca sert a rien", ben c'est pas pareil.


Citation :
Publié par Quint`
Donc encore une fois, je ne vois pas où tu veux en venir [...]

Comme l'a dit un autre posteur, la stratégie bien mal nommée "zéro covid" n'a jamais eu comme objectif l'élimination totale du virus, à partir du moment où la pandémie était globale. Juste de limiter au maximum l'impact humain et économique en anticipant ce qu'on SAIT qui va finir par arriver. Au lieu d'attendre bêtement que le pire arrive pour se retrouver poussé dans ses retranchements, obligé au même résultat, mais avec des impacts plus forts (les stratégies attentistes étaient excusables en mars 2020, plus jamais ensuite).
Encore une fois, la sortie de crise est la même pour eux que pour nous, ils évitent juste une large proportion des effets négatifs qu'on se tape chez nous et nos voisins.
La stratégie n'est pas mal nommée. Le but de la stratégie est bien de revenir à "zéro" cas, avant de lever les restrictions. Evidemment ca n'est pas définitif. Mais c'est bien une stratégie de suppression, contrairement à nos stratégies d'atténuation qui visent à maintenir la circulation du virus sous un niveau gérable.
La stratégie zero covid c'est on prend des restrictions très fortes, temporaires, pour revenir à "pas de circulation du virus". On accepte que ces restrictions soient plus impactantes économiquement et humainement en tablant sur le fait qu'elles seront plus courtes, et qu'elles permettront ensuite d'avoir une période assez longue sans reprise de circulation durant laquelle il n'y a quasi pas de restrictions. En opposition a des stratégies d'atténuation où les mesures se veulent moins impactantes mais plus durables.
Alors que la seconde stratégie soit acceptable ou efficace c'est pas vraiment le débat, mais dans tous les cas la première ne peut être tenable que si : les mesures fortes permettent en effet de revenir "rapidement" à "pas de circulation du virus", et si ensuite on a bien une période plus longue sans reprise épidémique. Sinon, bah tu te retrouves en suppression permanente, forcément plus impactante que l'atténuation.
Et là où je veux en venir, ben ce que je dis depuis le début, concernant cette stratégie le delta change la donne car les conditions ci-dessus ne sont plus remplies. Heureusement pour la NZ, comme pour nous tous, le vaccin (s'ils arrivent bien à monter la couverture vaccinale) devrait en effet permettre de passer plutot pour eux sur une stratégie d'atténuation de manière bien plus efficace que nos stratégies d'il y a un an (comme notre atténuation est plus efficace aujourd'hui qu'il y a un an), mais le fait est là, le variant delta rend bien plus complexe, voire impossible, une stratégie de suppression.
Citation :
Publié par dritzz
Voilà la grande différence entre les vaccins de la rougeole rubéole et le covid. D'un côté tu as des vaccins jugé nécessaire donc obligatoire. De l'autre côté, on te laisse le choix.
Il n'y a qu'un seul vaccin obligatoire en Belgique et le RRO n'en fait pas partie. Le seul obligatoire est celui contre la poliomyélite. Et très étrangement, on n'a plus recensé de cas de cette maladie depuis 1979 dans le pays.

J'envisagerais presque de me dire qu'il y a un lien de cause à effet lié à cette obligation.

Le RRO dont tu parles est simplement exigé pour que l'enfant soit admis dans certains lieux et tout le monde s'en bat les couilles à part évidemment les antivax primaires. Je n'ai sans doute pas besoin de te faire le parallèle avec le passe sanitaire mis en place actuellement pour les adultes dans le cadre du Covid.

Du coup, j'ai vraiment beaucoup de mal à y voir une quelconque différence puisqu'il s'agit exactement de la même démarche : on laisse le choix dans tous les cas et les gens sont libres de s'interdire volontairement l'accès à des services qui sont proposés aux personnes dotées de bon sens.

C'est pour ça que je n'ai jamais compris l'emballement face au pass sanitaire. Ici on y est soumis dès l'âge d'un an et très franchement ça ne m'a jamais choqué.

Du coup devoir montrer le mien dans deux semaines pour retourner à la salle de sport en étant certain de n'être entouré que de vaccinés ? Mais avec grand plaisir

En plus ça fera moins de monde et on ne devra pas palabrer pour savoir qui prend quelle machine ou qui passe aux poids libres histoire de ne pas se marcher sur les pieds.

Citation :
Publié par Bjorn
Ce qu'il veut dire c'est que quand toi tu dis ca, on te tombe pas dessus alors qu'on tombe sur les antivaxx qui disent en substance "le vaccin n'est pas un totem d'immunité !!!" on leur tombe dessus à bras raccourcis, d'où mon message sur l'importance du message derrière une formulation identique. Parce que si derrière le second cas il y a "alors ca sert a rien", ben c'est pas pareil.
Ah ok ^^

Bah oui, si un mec me dit "Je suis antivax mais je pense que le racisme c'est mal et je crois qu'Hitler n'était pas une bonne personne" son statut ne va pas invalider son discours.

Si un antivax me dit "Le vaccin ne garanti pas une protection à 100%" je lui répondrai "Cher antivax, tu as parfaitement raison, et c'est bien pour ça qu'il faut maximiser la couverture vaccinale autant qu'on peut".

Mais de fait, si c'est utilisé pour servir un discours expliquant que puisque la protection n'est pas de 100% alors c'est inutile, là on tombe dans la bêtise aggravée et les mecs doivent pas s'étonner de se faire tomber dessus à bras raccourcis.

Parce que quand on dit des conneries en public, faut assumer le fait que quelqu'un puisse venir dire "Ah... bah tu dis vraiment de la merde et je commence à envisager le fait que tu sois très très con".
Citation :
Publié par dritzz
Voilà la grande différence entre les vaccins de la rougeole rubéole et le covid. D'un côté tu as des vaccins jugé nécessaire donc obligatoire. De l'autre côté, on te laisse le choix.
Tes 4 derniers messages disent la même chose, mais le raisonnement n'en est pas moins fallacieux.

Tu affirmes que si un vaccin est nécessaire, il est forcément obligatoire (et également la contraposée : le vaccin anticovid n'est pas obligatoire, donc il ne serait pas nécessaire).

Sauf qu'il y a de multiples raisons qui font qu'un vaccin peut être en pratique à la fois nécessaire et non obligatoire.

La preuve par l'exemple :
- les vaccins actuellement obligatoires étaient tous facultatifs initialement, alors même que l'épidémie était plus importante pendant la phase "facultative" que pendant la phase "obligatoire".
Par exemple la variole qui faisait 400k morts / an en Europe au XVIIIè n'a vu le vaccin devenir obligatoire qu'en 1902.
Ce n'est pas pour autant que le vaccin n'aurait pas sauvé des millions de vie si les gens l'avaient pris plus tôt.
- ta réponse fait référence au vaccin contre la rougeole comme un exemple de vaccin nécessaire et obligatoire
Sauf que quand on regarde nos voisins, pour un même vaccin et un même taux d'incidence, chacun a une législation différente. Il n'y a donc pas d'automaticité nécessité <-> obligation.
26957-1633433943-9448.png .

La réalité, c'est qu'un vaccin peut être à la fois tout à fait nécessaire et utile, sans qu'une obligation soit votée, pour d'autres raisons, par exemple :
- manque de doses disponibles (typiquement en Afrique)
- manque de confiance dans les autorités sanitaires (typiquement en France)
- non-nécessité d'obliger la population quand une recommandation suffit (typiquement au Portugal)
- obligation impossible à appliquer (manque de moyens de contrôle ou de sanctions dissuasives conformes aux traités déjà signés, impossibilité de vacciner de force quoiqu'il arrive)
- lâcheté des gouvernements qui ne veulent pas perdre les voix des antivaccins

Par conséquent, se baser sur ce que dit la loi pour juger le bénéfice/risque d'un traitement préventif, c'est hors de propos. C'est peut-être réconfortant car ça donne un prétexte pour éviter d'assumer les vraies raisons et conséquences de son choix.

Je ne le souhaite à personne, mais le nombre de témoignages de gens qui ont contaminé leurs proches âgés qui en sont décédés est édifiant. Ça doit être terrible de vivre toute sa vie en se disant qu'on aurait pu éviter la mort d'une personne qui nous est chère (dans d'atroces souffrances qui plus est).
Citation :
Publié par LouisPasteur
Par conséquent, se baser sur ce que dit la loi pour juger le bénéfice/risque d'un traitement préventif, c'est hors de propos. C'est peut-être réconfortant car ça donne un prétexte pour éviter d'assumer les vraies raisons et conséquences de son choix.
J'ai même envie d'ajouter une chose.

Les gens qui se basent uniquement sur ce que dit la loi le font, de ce que j'ai pu en voir, seulement quand ça les arrange. D'où le côté fallacieux dont tu fais état.

Du coup ça leur permet, dans leur idée étrange de ce que doit être la morale, de se dire que "De toute façon ce n'est pas de ma faute, on ne m'y a pas obligé !"

Après, de mémoire, on a jamais obligé personne à respirer où à boire de l'eau ceci dit... malgré tout, le bon sens recommande tout de même de le faire une fois de temps en temps.

Du coup je me sens obligé de redire ce que j'ai déjà dit sur ce sujet il y a plusieurs centaines de pages d'ici : la liberté c'est cool, l'égalité c'est quand ça les arrange et la fraternité, faut pas trop en parler si on leur interdit l'accès à certains loisirs quand ils n'ont pas rempli un devoir civique qui n'est pas obligatoire.

Bref, bienvenue dans la vraie vie où les adultes ont des droits qui sont assortis de devoirs les gars ^^

J'espère que les gens super individualistes qui postent sur ce sujet auront en tout cas la classe de refuser leur pension. Parce que, bon, ça serait quand même bizarre qu'ils comptent sur un effort de leurs concitoyens pour les aider une fois âgés alors qu'eux ont décidé de n'en faire aucun à un moment où le monde en avait besoin.
Citation :
Publié par Laeryl
Bref, bienvenue dans la vraie vie où les adultes ont des droits qui sont assortis de devoirs les gars ^^
Par définition s'il n'y a pas d'obligation vaccinale, celle-ci n'est pas un devoir.
Donc à un moment qu'est que vous diriez de foutre un peu la paix à des gens dont le pouvoir de nuisance tend vers zéro et de prendre contact avec vos représentants qui disposant du pouvoir d'écrire les lois pourraient eux rendre la vaccination obligatoire et en faire un devoir ?
Citation :
Publié par Elric
Par définition s'il n'y a pas d'obligation vaccinale, celle-ci n'est pas un devoir.
Donc à un moment qu'est que vous diriez de foutre un peu la paix à des gens dont le pouvoir de nuisance tend vers zéro et de prendre contact avec vos représentants qui disposant du pouvoir d'écrire les lois pourraient eux rendre la vaccination obligatoire et en faire un devoir ?
Excuse moi mais tu joues sur les mots.

Je n'ai pas l'obligation légale de me servir de préservatif. Pourtant, quand il m'arrive de me retrouver avec une inconnue qui a envie de jouer à ma bite dans son vagin, je sors une capote et ça ne pose de problème à personne (c'est même très apprécié par les filles - et par tous les genres j'imagine - qui veulent jouer à ce jeu là... en tout cas de ce que j'ai pu constater).

Donc à un moment faut arrêter.

De la même manière, il ne me semble pas qu'il y ait une obligation légale à s'excuser quand on marche sur les pieds de quelqu'un par inadvertance. Pourtant quand je le fais, je m'excuse platement et je m'assure ne pas avoir fait mal à la personne.

Tu confonds "obligation" et "devoir citoyen".

Dans un cas, c'est obligé et l'Etat peut te forcer à le faire.

Dans le second, c'est laissé à l'appréciation de chacun et tout le monde espère que le chacun en question va prendre ses responsabilités et agir activement pour protéger son prochain.

Je constate qu'en France, votre prochain vous lui pissez allègrement dessus.

T'as envie que je m'excuse pour ça ou bien comment ça se passe ? Parce que je ne suis pas forcement en phase avec la politique de mon pays mais désolé mec, je préfère "L'Union Fait la Force" à votre "Liberté, Egalité, Fraternité" qui, si j'en crois les chiffres, marche beaucoup moins bien.

Et encore une fois : tu es contre le vaccin, je ne te juge pas pour ça.

Je te juge pour ce que ça va impliquer dans le futur et je t'invite à réfléchir à ce que tu écris en public.

Srx c'est pas la première fois que j'en parle en plus.
Citation :
Publié par Elric
Par définition s'il n'y a pas d'obligation vaccinale, celle-ci n'est pas un devoir.
Un devoir n'est pas systématiquement assortie d'une sanction en cas de sa non exécution. Cela ne signifie pas que ça s'arrête d'être un devoir. Des devoirs moraux, t'en a plein, que tu peux suivre ou non sans te prendre un coup de bâton dans les rotules.
Citation :
Publié par Laeryl
Je n'ai pas l'obligation légale de me servir de préservatif.
Absolument et toi comme ta partenaire êtes libres de vous envoyer en l'air sans préservatif si ça vous chante, c'est votre droit le plus strict. Il semblerait que ça ne te viendrait pas à l'idée mais ça n'en fait pas un devoir pour autant.

Citation :
Publié par Laeryl
Tu confonds "obligation" et "devoir citoyen".
Tu ne sembles pas saisir le sens du mot "devoir". Tu peux tourner ça comme tu veux, un devoir c'est une obligation. Si ce n'est pas une obligation, ça n'est pas un devoir.

Citation :
Publié par Laeryl
Dans le second, c'est laissé à l'appréciation de chacun et tout le monde espère que le chacun en question va prendre ses responsabilités et agir activement pour protéger son prochain.
Je vais t'aider vu t'es censément en faveur de la vaccination : Tu t'es fait vacciner parce que c'était dans ton intérêt. Ce n'était pas un sacrifice mais bien un gain.
Cracher sur les "antivaxx" c'est une chose mais leur cracher dessus et reprendre leur discours à votre compte ça rend les discussions confuses.

Citation :
Publié par Laeryl
Je constate qu'en France, votre prochain vous lui pissez allègrement dessus.

T'as envie que je m'excuse pour ça ou bien comment ça se passe ? Parce que je ne suis pas forcement en phase avec la politique de mon pays mais désolé mec, je préfère "L'Union Fait la Force" à votre "Liberté, Egalité, Fraternité" qui, si j'en crois les chiffres, marche beaucoup moins bien.
Si j'en crois les chiffres 75.2% de la population française est vaccinée contre 74.67% pour la Belgique.
Je me répète mais si tu veux aller au delà : écris à ton député ou son équivalent belge afin que lui et ses collègues rendent la vaccination obligatoire. C'est peut être moins gratifiant que de pratiquer l'entre-soi sur ce sujet mais si vous êtes quelques millions à le faire, l'impact devrait être plus important que l'étalage de mépris affiché ici.

Citation :
Publié par Laeryl
Et encore une fois : tu es contre le vaccin, je ne te juge pas pour ça.
Je n'ai jamais dit que j'étais opposé à la vaccination mais j'ai par contre exprimé la position inverse en de multiples occasions sur ce même sujet.
Je peux le refaire : Je suis en faveur de la vaccination.
Je peux même aller plus loin : Je ne suis pas opposé à l'obligation vaccinale.
Je peux même développer : Je considère qu'une obligation vaccinale étendue à l'ensemble de la population pose bien moins de problème que le passe sanitaire.


@Tranquil Nirvana : Non le devoir n'est pas obligatoirement assorti d'une sanction. En France les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants ne risquent aucune forme de poursuite et pourtant ils en ont le devoir. C'est facile à savoir : c'est marqué la loi.
Citation :
Publié par Elric
Je vais t'aider vu t'es censément en faveur de la vaccination : Tu t'es fait vacciner parce que c'était dans ton intérêt. Ce n'était pas un sacrifice mais bien un gain.
Je vais éviter le quote war parce que je dois faire un truc là tout de suite mais j'y reviendrai sans doute après.

Mais juste pour ça... tu as raison, je suis totalement en faveur de la vaccination et je n'ai aucun souci à l'admettre.

Y a juste un truc. Je ne me suis pas fais vacciner pour moi. Et c'est là que tu fais erreur et que nos avis semblent diverger.

Moi perso je m'en bats les reins mais puissance mille de me faire vacciner : je suis en parfaite santé (bon, là tout de suite non je me tapes une vieille bronchite mais la question n'est pas là) je fais du sport, je n'ai aucune comorbidité... je me suis simplement fais vacciner pour les autres.

Pour tous ces gens plus fragiles, pour tous ces gens qui sont immunodéprimés, pour tout ces gens qui n'ont matériellement pas les moyens d'avoir accès à un vaccin et que je peux aider en ne les contaminant pas.

Donc non, je suis désolé mais je ne suis pas d'accord avec toi : me dire que c'est un gain pour moi ne reflète pas la réalité.

Je ne me suis pas fais vacciner pour moi.

Je l'ai fait pour les autres.

Parce qu'encore une fois, à mon sens c'est un devoir citoyen.
Citation :
Publié par Elric
Tu ne sembles pas saisir le sens du mot "devoir". Tu peux tourner ça comme tu veux, un devoir c'est une obligation. Si ce n'est pas une obligation, ça n'est pas un devoir.
Voter c'est un devoir citoyen, pourtant il n'y a aucune obligation à le faire (en France).
Donc non, si on peut "tourner ça comme on veut", alors il y a plein de sens où le devoir n'est pas une obligation (et d'autres où il l'est).
Un peu de lecture, ça pourra aider : https://www.vie-publique.fr/fiches/2...devoir-civique
Citation :
Dans un sens juridique, le mot "devoir" est employé comme synonyme du mot "obligation".
[…]
Le terme de devoir peut aussi désigner une réalité plus morale, qui doit guider le citoyen dans son comportement dans l’espace public.
Bon, et aussi :
Citation :
Tu t'es fait vacciner parce que c'était dans ton intérêt. Ce n'était pas un sacrifice mais bien un gain.
Ça par exemple c'est un raisonnement qu'on retrouve principalement chez les antivax, alors qu'il est complètement faux : non, en ce qui concerne le covid, dans la majorité des cas le principal argument pour la vaccination est de faire son DEVOIR… pour la société.
Et non pas d'abord de se protéger, puisque le résultat le plus probable d'une infection par le covid reste l'absence de séquelles. Certes, comme c'est la roulette russe à ce niveau, on a aussi tout intérêt personnellement à se vacciner, mais ce n'est pas le premier aspect.
Citation :
Publié par Elric
@Tranquil Nirvana : En France les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants ne risquent aucune forme de poursuite et pourtant ils en ont le devoir. C'est facile à savoir : c'est marqué la loi.
De quelle loi parle-tu? La seule chose que je trouve, c'est la nécessité d'être vacciné pour que les enfants puissent aller en crèche ou en maternel, ce qui
1) n'a rien d'obligatoire
2) est quand même sacrément proche du passeport sanitaire.

Ca reste, pourtant, comme tu le dis, un devoir.
Citation :
Publié par Tranquil Nirvana
De quelle loi parle-tu? La seule chose que je trouve, c'est la nécessité d'être vacciné pour que les enfants puissent aller en crèche ou en maternel, ce qui
1) n'a rien d'obligatoire
Vacciner ses enfants est obligatoire, même si en effet, la preuve n'est pas demandée à la totalité des parents. Ne pas les vacciner, quand bien même ils n'iraient pas à l'école, fait encourir des poursuites pour mise en danger de la vie de son enfant et des autres. La preuve pourra être demandée en cas de contamination d'autres enfants par exemple.

https://www.legifrance.gouv.fr/codes...A000006171171/
https://solidarites-sante.gouv.fr/pr...ions-reponses/

Citation :
Publié par Elric
@Tranquil Nirvana : Non le devoir n'est pas obligatoirement assorti d'une sanction. En France les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants ne risquent aucune forme de poursuite et pourtant ils en ont le devoir. C'est facile à savoir : c'est marqué dans la loi.
J'imagine que tu ne fais pas référence au covid vu que rien n'est inscrit dans la loi quant à l'obligation de vacciner ses enfants contre cette maladie.

Quant aux vaccins obligatoires, ce que tu dis est faux et a déjà été débunké sur ce fil : les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants commettent un délit et risquent des poursuites.
D'ailleurs, c'est cocasse car quand on fait une recherche sur le topic à ce sujet, on trouve ce message :
Citation :
Publié par Elric
@Yesmann : J'ai de sérieux doute sur ton interprétation.
Refuser de faire vacciner son enfant pour un vaccin obligatoire c'est six mois d'emprisonnement et 3750 euros d'amende.
La privation de soin à laquelle tu fais référence dépend de l'article 227-15 du code pénal c'est sept ans 100 000 euros d'amende.
Exemple de couple poursuivi en juin dernier pour non-vaccination et reconnu coupable d'un délit : https://www.lanouvellerepublique.fr/...er-leur-enfant

Pour l'autre partie de ton message, tu sembles considérer que la définition de devoir est : recommandation <= obligation légale <= devoir <= sanction alors qu'il est communément admis que recommandation <= devoir <= obligation légale <= sanction. (Larousse)

Dernière modification par LouisPasteur ; 05/10/2021 à 21h25.
Citation :
Publié par Elric
Je vais t'aider vu t'es censément en faveur de la vaccination : Tu t'es fait vacciner parce que c'était dans ton intérêt. Ce n'était pas un sacrifice mais bien un gain.
Citation :
Publié par Quint`
Ça par exemple c'est un raisonnement qu'on retrouve principalement chez les antivax, alors qu'il est complètement faux : non, en ce qui concerne le covid, dans la majorité des cas le principal argument pour la vaccination est de faire son DEVOIR… pour la société.
Et non pas d'abord de se protéger, puisque le résultat le plus probable d'une infection par le covid reste l'absence de séquelles. Certes, comme c'est la roulette russe à ce niveau, on a aussi tout intérêt personnellement à se vacciner, mais ce n'est pas le premier aspect.
Si on regarde les enquêtes d'opinion, au niveau général, les raisons invoquées pour justifier la vaccination, sont dans l'ordre :
1) le moyen d'en finir avec l'épidémie et de retrouver une vie normale
2) la protection individuelle
3) la protection des autres (pas très loin cela dit)
4) l'habitude de se faire vacciner
(Exemples un peu anciens 1 / 2)

Quand on regarde dans le détail, les "vaccino-enthousiastes" voire les hésitants mettent le bénéfice collectif globalement au même niveau que le bénéfice individuel, tandis que les "vaccino-sceptiques" (fortement hésitants) et anti-vaccins, ne peuvent être convaincus majoritairement que par les arguments liés au bénéfice individuel et à la sécurité personnelle (liée aux effets du vaccin ou de la maladie).
Exemple de source : https://www.numerama.com/sciences/71...hesitants.html basée sur https://www.thelancet.com/journals/l...096-7/fulltext

Et pour finir sur le sujet, ça dépend aussi de l'âge, les 65+ mentionnent d'abord la protection individuelle, tandis que les 18- mentionnent davantage la protection des proches.
Répondre

Connectés sur ce fil

13 connectés (4 membres et 9 invités) Afficher la liste détaillée des connectés