L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Valornim
Je ne suis pas d'accord. Le Cancer est la première cause de mortalité en France ( • Graphique: Les principales causes de mortalité en France | Statista ).

Tu fais un distinguo entre les différents cancers pour minimiser son impact par rapport au covid-19 mais dans ce cas, je te rétorquerai de me fournir les détails des décès au covid-19 pour qu'on sache lesquels étaient des hommes, lesquelles étaient des femmes; lesquels sont morts du virus de base, lesquels sont morts du variant britannique, lesquels sont morts du variant sud-africain, lesquels sont morts du virus brésilien et lesquels sont morts du virus Delta en France?

Il y a autant de variants dans le monde du covid-19 qu'il y a de satellites d'Elon Musk dans le ciel.
Les cancers sont des maladies différentes qui sont soignées avec des médicaments et des protocoles différents. Ce ne sont pas justes des variants d'un même facteur qui provoque la maladie. Vas donc dire à un gastroentérologue qu'il n'y connait rien et qu'il devrait soigner le cancer du côlon comme on soigne le cancer du sein.
Tu prouves par ta réflexion à quel point tu n'y connais rien.

Dernière modification par Diesnieves ; 26/09/2021 à 21h31. Motif: ortho
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Il y a des vaccins obligatoires au Québec mais PAS celui contre la covid. Comme en France quoi. Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué là dedans.
Il y a une loi qui dit que pendant l'état d'urgence sanitaire le gouvernement peut ordonner la vaccination obligatoire de tout ou une partie de la population contre une maladie contagieuse menaçant gravement la santé de la population. Trois articles plus bas cette même loi stipule qu'un juge peut ordonner aux forces de l'ordre de contraindre la personne a être vaccinée.
Le gouvernement a choisi de ne pas prendre la décision de rendre la vaccination obligatoire mais la "base légale" qui lui permettrait de le faire existe.
Citation :
Publié par Diesnieves
Les cancers sont des maladies différentes qui sont soignées avec des médicaments et des protocoles différents. Ce ne sont pas justes des variants d'un même facteur qui provoque la maladie. Vas donc dire à un gastroentérologue qu'il n'y connait rien et qu'il devrait soigner le cancer du côlon comme on soigne le cancer du sein.
Tu prouves par ta réflexion à quel point tu n'y connais rien.
Puis surtout, les cancers, ca se refile pas... le Covid si.

Je ne comprends pas non plus cet argument mis tout le temps sur la table par les antivaxx.

Comparer des maladies létales mais qui restent "personnelles" comme les différents cancers, et une maladie létale très transmissible et donc de ce fait qui deviens "communautaire", c'est comme comparer des pommes et des poires.

Autant je peux admettre dans une certaine mesure le lever de bouclier envers les vaccins dans sa méfiance, je dis bien dans une certaine mesure (au vu des preuves de son utilité), car "c'est un vaccin dont on a pas de recul, etc..."... autant cette comparaison est grotesque et totalement infondée.

Marcel qui a un cancer x, c'est très moche pour lui et je le soutiens de tout mon coeur dans son combat, quelque soit la manière qu'il l'ai attrapé, mais Marcel ne sera un danger pour personne. Michel qui est un antivaxx et qui continue à vivre sa vie comme avant et qui multiplie les contacts, il prends des risques pour sa santé, mais surtout pour celle des autres. Ya aucune autre comparaison à faire.

Comparer le nombre de morts ou les coûts qu'engendrent ces deux types de maladies n'a aucun sens dans une optique de limitation de la propagation/savoir laquelle est la plus grave/mortelle.

Et heureusement que le Covid n'est pas plus mortel... je me demande quels arguments nous ponderaient les antis si sa létalité était de ne fusse qu'1%...
Sérologies
Entendu le Pr Fisher sur France Inter (Emission Le Téléphone Sonne du lundi 20/09) qui, à la question de conditionner les doses de rappel à une sérologie, dit en substance qu'il faut arrêter avec les sérologies, que ça ne sert à rien. Une petite musique que j'entends çà et là.
Je ne comprends pas. La sérologie est-elle un thermomètre cassé ? Comment doit-on comprendre cela ?
Citation :
Publié par Alt0156
Entendu le Pr Fisher sur France Inter (Emission Le Téléphone Sonne du lundi 20/09) qui, à la question de conditionner les doses de rappel à une sérologie, dit en substance qu'il faut arrêter avec les sérologies, que ça ne sert à rien. Une petite musique que j'entends çà et là.
Je ne comprends pas. La sérologie est-elle un thermomètre cassé ? Comment doit-on comprendre cela ?
La sérologie mesure le taux d'anticorps et donc l'immunité humorale. Cependant on a aussi l'immunité cellulaire et la mémoire cellulaire (lymphocytes mémoires). Cela on ne le mesure pas avec la sérologie.
Donc une sérologie en baisse ne veut pas dire automatiquement une baise de l'immunité, les molécules comme les cellules ont une durée de vie limitée. Une sérologie négative suite à une vaccination, par contre renseigne sur le fait que le vaccin n'a pas bien fonctionné. C'est le cas pour certaines personnes dont le système immunitaire est déficient. Cela motive alors une 3e injection.
Citation :
Publié par Diesnieves
Tu prouves par ta réflexion à quel point tu n'y connais rien.
Deux de mes oncles sont décédés d'un cancer... L'un au cerveau, l'autre à l'estomac... les deux ont été détecté très tôt, les deux ont été opéré et les deux étaient sous chimiothérapie.

Donc désolé mais si pour vous, ce ne sont que des statistiques ou des différences pathologiques, mais pour moi qui l'ai cotoyé, rien ne différencie un cancer d'un autre.
Citation :
Publié par Valornim
Deux de mes oncles sont décédés d'un cancer... L'un au cerveau, l'autre à l'estomac... les deux ont été détecté très tôt, les deux ont été opéré et les deux étaient sous chimiothérapie.

Donc désolé mais si pour vous, ce ne sont que des statistiques ou des différences pathologiques, mais pour moi qui l'ai cotoyé, rien ne différencie un cancer d'un autre.
Pas de bol, moi aussi j'ai eu des proches qui sont morts du cancer. Tu vois moi aussi je peux jouer au concours de bite de qui connaît le plus de gars cané de cancer. Et je peux ajouter ma belle-famille en plus de ma famille.
Par ailleurs, je ne sais pas si tu as suivi mais le cancer c'est un peu mon domaine.
Bref, je réitère ce que j'ai dit. Tu n'y connais rien et tu compares des choux et des carottes ce qui rend ta réflexion inepte. Et le fait d'avoir côtoyé le cancer (lol moi c'est tous les jours) ne rend pas ta réflexion plus pertinente.
Je rejoins aussi l'avis du gars qui change de pseudo tous les quat' matins, le cancer n'est pas transmissible. Ce que tu fais de ta vie ne regarde au final que toi (enfin, en pratique une grande majorité de gens est prête à prendre plein de molécules et subir pas mal d'effets secondaires pour ne pas mourir). Par contre quand tu es infecté par un virus, le fait de n'avoir rien à foutre des mesures sanitaires met les autres en danger. Donc en plus d'une létalité bien plus importante du fait de sa transmissibilité, le virus met à l'épreuve notre société et révèle ceux qui ont un cerveau mais qui s'en servent mal car en plus de mettre les autres en danger ils créent des conditions délétères pour eux-mêmes. Nous avons tous des personnes fragiles que nous chérissons.
Les tests COVID resteront finalement gratuits pour les vaccinés et les mineurs.
Les non-vaccinés n'auront la gratuité qu'avec une ordonnance.

Le gouvernement a du se rendre compte que si on faisait un test COVID en étant vacciné, c'était qu'il y avait un doute .

Il risque d'y avoir un petit effet pervers si les non-vaccinés ne se testent pas avec un biais sur les stats, mais bon. Même quand elles montrent l'intérêt du vaccin, on a des batailles de chiffres basées sur une mauvaise compréhension.
Citation :
Publié par Quild
Il risque d'y avoir un petit effet pervers si les non-vaccinés ne se testent pas avec un biais sur les stats, mais bon. Même quand elles montrent l'intérêt du vaccin, on a des batailles de chiffres basées sur une mauvaise compréhension.
On s'en fout un peu. Le but ici c'est d'arrêter de foutre en l'air des milliards d'€ chaque mois et de pousser les gens à se vacciner. Si ça ne marche pas, il ne restera que la vaccination obligatoire.
De toute manière, à l'heure actuelle, à part les vieux isolés au fin fond de leur campagne et les moins de 18 ans, tous ceux qui étaient accessibles à la logique ont été vaccinés. Ne restent que les plus endoctrinés des endoctrinés, que rien ne convaincra jamais et qui fabriqueront des arguments bidons en boucle quoiqu'il arrive.
Citation :
Mais les tests continueront d'être remboursés pour raison médicale, soit sans prescription pour les personnes déjà vaccinées
Je ne comprend pas comment ils sauront que quelqu'un de vacciné fait bien le test pour raison médicale s'il n'y a pas de prescription ?
Si j'ai besoin d'un test PCR pour prendre l'avion, j'ai un peu de mal à considérer ça comme une raison médicale.

J'aurais trouvé préférable de garder le principe du test payant pour tous hors prescription afin de s'assurer qu'il est réalisé pour des raisons médicales.
Les enfants de moins de 12 ans, je comprend éventuellement dans la mesure où ils ne peuvent pas être vaccinés. Mais ils n'ont pas d'utilité du test hors suspicion de contamination et une prescription peut être faite dans ces cas là.
Au pire, s'il y a un soucis de disponibilité des médecins, il suffit de faire des sortes de prescriptions digitales à tous ceux qui sont cas contacts (même cas contact vacciné) envoyés par ceux qui gère ça (je ne connais pas le nom du truc en place).
Sachant qu'il n'y a pas besoin de test PCR pour prendre l'avion intra UE si vacciné, j'imagine que le nombre de tests PCR pour voyager est relativement limité, suffisamment pour considerer que le cout engendre par leur gratuite est compense par la simplification / motivation a la vaccination que ca genere.
En Belgique, l'annonce du "Pass" en Wallonie pour octobre, a fait augmenter les réservations pour la vaccination et les passages aux "self services" dans les VacciBus/etc...

Pourtant, on était déjà dans des bons taux, mais cette annonce a clairement eu l'effet escompté auprès de nombreux indécis.

C'est tout de même malheureux que l'impossibilité d'aller boire au café/bouffer au resto, sois + "prioritaire" que la logique de protection communautaire auprès de ce petit monde... mais bon, ils ont franchi le cap, on ne retiendra que ca.

https://www.lalibre.be/belgique/soci...DIWYCMD52CD4A/
@Aloïsius : Ah mais on est d'accord hein

Citation :
Publié par Peredur
Je ne comprend pas comment ils sauront que quelqu'un de vacciné fait bien le test pour raison médicale s'il n'y a pas de prescription ?
Si j'ai besoin d'un test PCR pour prendre l'avion, j'ai un peu de mal à considérer ça comme une raison médicale.

J'aurais trouvé préférable de garder le principe du test payant pour tous hors prescription afin de s'assurer qu'il est réalisé pour des raisons médicales.
Les enfants de moins de 12 ans, je comprend éventuellement dans la mesure où ils ne peuvent pas être vaccinés. Mais ils n'ont pas d'utilité du test hors suspicion de contamination et une prescription peut être faite dans ces cas là.
Au pire, s'il y a un soucis de disponibilité des médecins, il suffit de faire des sortes de prescriptions digitales à tous ceux qui sont cas contacts (même cas contact vacciné) envoyés par ceux qui gère ça (je ne connais pas le nom du truc en place).
En théorie, si tu es vacciné, tu n'as pas besoin de test PCR pour prendre l'avion.
Il y a certaines exceptions. Moi qui ai un schéma vaccinal à 1 dose par exemple, je peux en avoir besoin. Et certains pays demandent le PCR même si vacciné. Ca reste rare.

Par contre, si l'école de ma fille est fermée pour cause de cas dans sa classe, c'est pas déconnant que je fasse un test 1 semaine après. Si on peut éviter que j'aie besoin de passer par un médecin pour une prescription, c'est pas + mal.
Citation :
Publié par Peredur

J'aurais trouvé préférable de garder le principe du test payant pour tous hors prescription afin de s'assurer qu'il est réalisé pour des raisons médicales.
Sauf que obtenir une prescription médicale, pour la plupart des gens, c'est pas si simple. Il est souvent compliqué d'obtenir rapidement un rdv avec ton médecin traitant. Le mien il faut souvent 48h meme si t'es malade. 48h de perdu pour le test.
Ca ajoute aussi une complexité qui viendrait nécessairement plomber les tests des gens qui ont des symptomes et un petit doute. Si j'ai un peu de symptomes, je suis vacciné, ben ca va vite me décourager de devoir prendre rdv chez mon médecin, juste pour lui dire "j'ai mal à la gorge je veux faire un test", alors que justement, une des clés du succès du tracing c'est la possibilité de faire des tests facilement et rapidement.
Sans compter que je vais aller foutre mes pathogènes en salle d'attente, et que les médecins ont autre chose à foutre que de recevoir des gens juste pour leur délivrer une ordonnance.
Enfin, ca a un cout, si c'est rendre payant le test pour réduire le cout public, mais que ca oblige à rembourser une consult en plus à chaque test, c'est idiot.

En bref, ici on a deux choses qui s'opposent : il faut pousser à la vaccination et réduire le nombre de tests "de confort" pour obtention du pass sanitaire, c'est une évidence. Mais il faut aussi éviter de réduire le nombre de tests pour tout ceux qui ont des doutes, il faut absolument continuer à pouvoir se faire tester facilement et rapidement, et gratuitement au moindre symptome, sinon les gens se testeront pas et ca sera des cas non détectés, ce qui est pire.
Donc à ce niveau, clairement, c'est une très bonne nouvelle et un bon choix.

Les cas de tests "de confort" en étant vaccinés, franchement, ils se comptent sur les doigts d'une main, donc osef un peu. Et tant mieux si ca donne un avantage de plus aux vaccinés, après tout.
Citation :
Publié par Quild
@Aloïsius : Ah mais on est d'accord hein
Oui, mais j'en remets une couche quand même.

On a de la chance qu'il soit impossible aux morts de s'exprimer, sans quoi une fois que le virus aura tué tous les antivax et ne s'attaquerait plus qu'aux vaccinés, ils hurleraient la nuit :
"Ouuuuhouuuuhouuu, regaaaaaarrdeeeeez ! Le viruuuuuuus tuue les vaccinéééééééés ! La prophétiiiiiiiie, la prophétiiiiiiiiiie, la prooooooophéééééétiiiiiiiiiiiiiiie !"

extra_2_160202_large.jpg
Citation :
Publié par Quild
Les tests COVID resteront finalement gratuits pour les vaccinés et les mineurs.
Les non-vaccinés n'auront la gratuité qu'avec une ordonnance.

Le gouvernement a du se rendre compte que si on faisait un test COVID en étant vacciné, c'était qu'il y avait un doute .

Il risque d'y avoir un petit effet pervers si les non-vaccinés ne se testent pas avec un biais sur les stats, mais bon. Même quand elles montrent l'intérêt du vaccin, on a des batailles de chiffres basées sur une mauvaise compréhension.
Les statistiques de l'épidémie basée sur les tests sont déjà de toute façon biaisées par plein de facteurs actuellement, par exemple, je ne serais pas surpris que les gens aient moins tendance à se tester à symptôme équivalent une fois vaccinés. De même, les non-vaccinés sont incités à y aller tous les 3 jours pour leurs activités avec pass sanitaire.

Une méthode complémentaire et moins cher basée sur l'analyse des eaux usées est malheureusement peu mise en valeur car les statistiques ne sont communiquées qu'avec 2 semaines de retard (donc peu utiles pour l'instantanéité des débats et médias) :
https://www.data.gouv.fr/fr/datasets...-eaux-usees-1/
https://forums.jeuxonline.info/p/31109733
Pourtant elle permet de détecter des traces de covid jusqu'à 7 jours avant l'apparition des symptômes.

Exemple pour PACA depuis mai 2020:
Présence du covid dans les eaux :
26957-1632742376-8942.png
versus incidence détectée dans les tests :
26957-1632742406-6963.png

L'Etat a décidé de reprendre la main à partir de novembre (actuellement géré par des scientifiques au sein d'Obepine) sur recommandation générale de l'Europe :
https://eur-lex.europa.eu/legal-cont...1H0472&from=EN


Au sujet du coût des tests, je n'ai toujours pas compris pourquoi on n'applique pas la politique de certains pays :
  • tests en vu d'obtenir un certificat / QR code / pass sanitaire = payant
  • tests pour savoir si on a le covid, sans certificat papier ou numérique du résultat = gratuit (par exemple on recevrait juste un sms disant positif / négatif)
Cela limiterait les demandes sans entacher le suivi de l'épidémie.
J'imagine que l'Etat veut réduire les coûts, mais dans ce cas, pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour les dérembourser (y compris aux voyageurs étrangers).
Les tests seront payant y compris pour ceux qui s'en servent pour renouveler leur passe sanitaire quand ils pourraient se faire vacciner à la place.
C'est le but, explique le gouvernement : leur gratuité est devenue contre-productive.

Les prix réclamés pour les tests pourraient être proches de ceux payants pour les étrangers, dit Gabriel Attal, qui sont de :
  • 29 euros pour un test antigénique
  • 49 euros pour un test PCR
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Les prix réclamés pour les tests pourraient être proches de ceux payants pour les étrangers, dit Gabriel Attal, qui sont de :
  • 29 euros pour un test antigénique
  • 49 euros pour un test PCR
Là où bosse madame, les futurs tarifs sont indiqués depuis plusieurs semaines : 39 et 49.
En tous cas, voilà qui nous promet une ruée vers les vaccins ces quatre prochaines semaines !
Une fois cela fait, je ne sais pas à quel niveau de vaccination nous en serons, mais je crois : très, très bons.

Et c'est pas un mal car une étude faite sur 29 pays montre que le covid a réduit l'espérance de vie de six mois en moyenne, et particulièrement chez les hommes, et plus encore aux états-unis où elle a baissé pour eux de 2.2 ans !!!
Les tests pour les personnes vaccinées devraient systématiquement être gratuits.

Comme dit plus haut, les tests de confort pour une personne vaccinée, ça doit concerner une part totalement négligeable dans le volume, dans des circonstances sans doute très précises (voyage dans un pays étranger, par exemple). A côté de ça, beaucoup de vaccinés continuent à faire des tests (3 fois déjà depuis juin pour ce qui me concerne) soit parce qu'ils ont présenté des symptômes qui pouvaient coller, soit parce qu'ils étaient cas contact. Pour moi, il paraissait normal de faire ces tests 1/ pour savoir où j'allais et 2/ pour éventuellement éviter de diffuser le virus. Mais c'est aussi parce qu'il était ultra simple de prendre rdv, via doctolib, à côté de chez moi, souvent le jour même.

Si maintenant je dois passer par la case médecin traitant, qui est difficile à joindre, très difficile à croiser à son cabinet, et qui s'il est là passe un temps fou avec ses patients, pas sûr que je sois aussi disponible pour aller faire ces tests.

Ce déremboursement des tests sans prescription pour les personnes vaccinés est pour moi un erreur. On met des bâtons dans les roues d'un grand nombre de gens qui, à priori, ont compris la nécessité de se protéger et de se surveiller pour protéger les autres.
Citation :
Publié par Roitebo
Ce déremboursement des tests sans prescription pour les personnes vaccinés est pour moi un erreur. On met des bâtons dans les roues d'un grand nombre de gens qui, à priori, ont compris la nécessité de se protéger et de se surveiller pour protéger les autres.
Tu as mal lu, c'est déremboursé uniquement pour les non-vaccinés sans ordonnance. Les vaccinés ne payent toujours pas les tests.
Citation :
Publié par Linou
Là où bosse madame, les futurs tarifs sont indiqués depuis plusieurs semaines : 39 et 49.
Et un autotest c'est 5.20€ en pharmacie. Et c'est valide pour le pass si réalisé devant un professionnel de santé.
Citation :
Publié par elyl
Tu as mal lu, c'est déremboursé uniquement pour les non-vaccinés sans ordonnance. Les vaccinés ne payent toujours pas les tests.
Au temps pour moi alors, j'ai cru que tout le monde était concerné.
Répondre

Connectés sur ce fil