L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Malkav
Ils etaient 100M et avaient juste des hangars pour entasser les malades, ils sont 330M et ont des services de rea, des tests, des vaccins...
Et surtout, l'épidémie n'est pas terminée.
Citation :
Publié par Laeryl
J'ai déjà vu passer des tweets tout à fait sérieux posté par des américains très très à droite (me demande pas pourquoi je suis certains comptes, moi aussi j'ai sans doute des choses à expier) qui demandaient aux gens, en substance, de se poser la vraie question.

A savoir "Vous ne trouvez pas ça bizarre que d'un coup, le virus ne s'attaque qu'aux gens qui ne sont pas vaccinés ? C'est comme si Biden avait trouvé le moyen de s'attaquer aux gens qui sont contre ses décisions, wake up sheeple !! "

Alors une partie sont ptêt des trolls mais franchement, vu les réponses je constate que certains croient dur comme fer au concept.

Et j'aimerais dire que partant de là plus rien ne peut m'étonner mais je sais, en mon for intérieur, qu'on peut encore faire plus con.

Comment, je ne sais pas. Je n'ai pas les outils en main pour être aussi débile. Mais je sais qu'on peut.
Moi j'ai abandonné, le dernier que j'ai essayé de raisonner avec son histoire d'Ivermectine, en lui apportant les preuves que ca fonctionne pas et que les effets secondaires sont pas tristes, en plus de m'insulter et de ragequit, dés le lendemain il reprenait sa croisade anti-vaccin avec de nouveau l'argument de l'Ivermectine ou la Chloroquine comme traitement miracle.

Pire, un autre gars comme moi l'a de nouveau recadré, et l'anti lui a demandé des preuves... preuves que je lui avais mis sous le nez la veille...

Ce genre d'abruti, soit il a un très gros problème psychiatrique, soit c'est juste un gros troll qui passe son refrain en boucle et essaye de se rendre intéressant.

Mais dans les deux cas, il est dangereux et faudrait un moment donné pouvoir le faire taire (sur le net du moins).
Citation :
Publié par Laeryl
J'ai déjà vu passer des tweets tout à fait sérieux posté par des américains très très à droite (me demande pas pourquoi je suis certains comptes, moi aussi j'ai sans doute des choses à expier) qui demandaient aux gens, en substance, de se poser la vraie question.

A savoir "Vous ne trouvez pas ça bizarre que d'un coup, le virus ne s'attaque qu'aux gens qui ne sont pas vaccinés ? C'est comme si Biden avait trouvé le moyen de s'attaquer aux gens qui sont contre ses décisions, wake up sheeple !! "

Alors une partie sont ptêt des trolls mais franchement, vu les réponses je constate que certains croient dur comme fer au concept.

Et j'aimerais dire que partant de là plus rien ne peut m'étonner mais je sais, en mon for intérieur, qu'on peut encore faire plus con.

Comment, je ne sais pas. Je n'ai pas les outils en main pour être aussi débile. Mais je sais qu'on peut.
j"adore la contradiction de ces gens. Ils veulent pas du vaccin car dangereux, et ils arrivent en même temps à expliquer que le vaccin protège les démocrates tout en exposant les anti Biden au virus.... C'est fascinant de stupidité.... enfin pardon faut pas les insulter....
Citation :
Publié par znog
maintenant :
145062-1632158428-8261.png

on est le 20 et je ne vois, suprenament (!) aucun impact de la rentrée sur les hospitalisations


tous les indicateurs sont en baisse
145062-1632158346-6198.png

https://covidtracker.fr/covidtracker-france/


Vous en pensez quoi ?
Les Bouches du Rhone...
Citation :
Publié par znog
Aux USA le nombre de décès liés au Covid-19 est maintenant égal à celui de la grippe espagnole
Moi qui croyait qu'on l'avait dépassé il y a longtemps. Le chiffre qui m'avait interloqué récemment était qu'un 1 Americain sur 500 est mort du Covid desormais. lien google
Une vidéo de Science4all qui prévoit la désinformation autour de l'efficacité de la vaccination, notamment l'efficacité moindre lorsqu'on regarde la totalité de la population
TLdw : paradoxe de Simpson, le vaccin n'est qu'un facteur parmi d'autre et les groupes étudiés ne sont pas comparables en taille : chaque cas particulier bénéficie d'une vaccination.
Les propagandistes antivax sont des assassins, pièce à conviction N° 135 789
https://edition.cnn.com/2021/09/21/u...ath/index.html

Citation :
"We're in the worst state that we ever have been in the pandemic, this surge has been back-breaking for our health care facilities," said Katherine Hoyer, a spokeswoman for Panhandle Health District that covers five northern counties in Idaho. "Our case investigators, they cannot keep up."

She explained that the hospitals are full of people who are unvaccinated. "It's been like a tsunami wave that continues to hit us each day," Hoyer said.
Les USA comptent 2000 morts par JOUR à cause du covid. 95% (à la louche) d'entre eux auraient pu être évités s'ils avaient été vaccinés. Cela veut dire que chaque jour, rien qu'aux USA, les antivax TUENT près de 1900 Américains.

On demandait plus haut s'ils étaient des criminels ? En une semaine, ils tuent plus d'Américains que tous les terroristes en 20 ans. Et ça, c'est juste aux USA. Il faut compter leurs victimes ailleurs dans le monde aussi.
Citation :
Publié par Kikako
Une vidéo de Science4all qui prévoit la désinformation autour de l'efficacité de la vaccination, notamment l'efficacité moindre lorsqu'on regarde la totalité de la population
TLdw : paradoxe de Simpson, le vaccin n'est qu'un facteur parmi d'autre et les groupes étudiés ne sont pas comparables en taille : chaque cas particulier bénéficie d'une vaccination.
Ça serait tellement cool que Lee s'associe avec quelqu'un qui a un talent pour faire des vidéos plus "putaclick" parce que ce qu'il fait est génial mais c'est loooouuurrrddd.

Ça limite grandement la pénétration de ses vidéos.
Citation :
Publié par Aloïsius
Les propagandistes antivax sont des assassins, pièce à conviction N° 135 789
https://edition.cnn.com/2021/09/21/u...ath/index.html
Heureusement qu'on a macron, un provax à la tete du gouvernement alors :
Plus de 14 000 décès, près de 112 000 hospitalisations, dont 28 000 en réanimation, et environ 160 000 cas de Covid-19 long supplémentaires, selon les calculs du « Monde » : en retardant à début avril les mesures réclamées fin janvier par les scientifiques, le gouvernement a alourdi le bilan de la pandémie en France.

Il est quoi lui à ce moment là ?
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Il est quoi lui à ce moment là ?
A ton avis ?
Je dois rappeler ce que je disais de la politique de Macron "je sais mieux que les épidémiologistes" ?

Ceci étant, les antivax/antimasques/antipass sont aussi très majoritairement opposés aux confinements, donc ils étaient, quelle surprise, dans le camps de Macron à cette époque.
Tu essaies de nous dire quoi en fait ? A partir les habituels yorariens/grippette/anti-confinement/etc, tout le monde, sur ce forum notamment, a bien vu que la gestion de la crise entre octobre 2020 et mai 2021 a été calamiteuse en France.
vers un passe sanitaire dans les stations de sports d’hiver
Citation :
« On a rouvert les boîtes de nuit, je ne vois pas comment on ne rouvrirait pas les télécabines » : pour le secrétaire d’Etat au tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, la question d’une « saison blanche » en montagne ne se pose pas. Reste à savoir comment organiser le retour des Français au ski alpin, après un hiver de randonnées en raquettes, de descentes en luge et de chutes sur des skis de fond.

Lundi 20 septembre, à l’issue d’une première réunion entre le gouvernement et les acteurs de la montagne, le passe sanitaire semblait s’imposer comme une évidence. Les professionnels le voient comme une garantie d’ouverture plutôt qu’un obstacle à l’activité : « Il y aura une prolongation du passe sanitaire, ce qui nous permettra de sécuriser le début de saison », dit Jean-Luc Boch, président de l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM). « C’est une très bonne chose, ça rassure tout le monde »
(..)

Citation :
Une fois acquis ce principe, c’est à propos des modalités de présentation du passe sanitaire que l’incertitude demeure. A l’achat du forfait ? A l’entrée dans une télécabine ? Jean-Luc Boch plaide pour la solution la moins contraignante possible, arguant que « les clients auront déjà été contrôlés à l’hôtel, au restaurant, dans l’avion pour venir ». « Nous souhaiterions des contrôles aléatoires en bas des pistes, comme le fait la SNCF », affirme-t-il. Un dispositif peu intrusif – mais potentiellement peu efficace. Quant aux contrôles systématiques, ils sont exclus d’emblée par le maire de La Plagne-Tarentaise (Savoie) :

« En bas de chaque remontée, on ne peut pas, même en y mettant la meilleure volonté du monde. »
A l’achat du forfait ?

https://www.lemonde.fr/economie/arti...5357_3234.html


Je vais voir, mais je ne suis pas hyper chaud pour aller m'entasser dans des téléphériques : déjà les transports en commun c'est limite, mais au moins les gens portent des masques...

et vous ?
La pression mise par l'UE a porté ses fruits : nous serons à nouveau admis aux USA à partir de novembre.
Bon, mes contrats étaient tous en septembre et octobre, et vu la gueule de la courbe US, je ne vais de toute façon rien accepter avant 2022, mais au moins l'option existe à nouveau.

Et c'est évidemment réservé aux vaccinés. Mais de manière générale, il faut que les non-vaccinés admettent qu'on ne va pas arrêter la société pour eux, et qu'ils vont être des parias sociaux jusqu'à ce qu'ils prennent deux fois 5 minutes de leur temps pour cesser de mettre tout le monde en danger.
Le gouverneur de Floride vient de nommer un nouveau "surgeon general", un machin équivalent à un ministre de la santé dans le coin.

https://arstechnica.com/science/2021...opposes-masks/

Naturellement, le Dr. Ladapo est hostile aux masques, aux pass sanitaires et aux vaccins. Il est authentiquement "pro-covid", puisqu'il veut que tous les Floridiens attrapent le virus pour atteindre "l'immunité de groupe".

C'est aussi un partisan de l'Ivermectine comme antiviral et l'hydroxychloroquine. Rappelons que la Floride est l'Etat où la 3e vague a fait le plus de dégâts.
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
https://www.lefigaro.fr/sciences/cov...blanc-20210921

La bonne politique de vaccination du gouvernement porte enfin ses fruits, on diminue enfin le personnel hospitalier.
Alors, un moment il faut pouvoir comprendre les choses au lieu de relayer et de troller une info et une situation.

Je vois pas en quoi cette situation est imputable à Macron. Car les faits sont quoi exactement? Ben juste un nombre important d'antivaxx qui bossent au même endroit, point barre.

Quand je dis antivaxx, je dis pas que tout ce personnel soignant sont des purs et durs opposants, il doit y avoir une majorité d'indécis pour x raisons. Mais je suis désolé, c'est leur devoir de s'assurer qu'ils minimisent les risques pour eux et surtout pour les patients qu'ils traitent.

T'aimerais devoir aller à l'hosto car tu t'es viandé dans ton escalier, puis après 5 jours tu commences à avoir des symptômes du Covid qui deviennent de plus en plus lourds, et via le tracing tu reçois un coup de fil comme quoi c'est Micheline l'infirmière des urgences qui te l'a refilé, car elle voulait pas faire le vaccin? Tu réagirais comment?

J'ai été aide soignant en maison de retraite et dans le service chirurgie d'un hôpital, dés mon 1er jour de taf j'ai du faire le vaccin contre l'hépatite (3 injections) + me remettre à jour pour celui contre le tétanos. Et c'est pareil pour tout le personnel soignant. J'ai jamais vu personne râler ou gueuler contre ces vaccins. C'était obligatoire sinon ben on t'engageais pas, point barre. Ici c'est pareil, point barre.

Et ces vaccins ne servaient qu'à nous protéger NOUS, alors que dans ce cas c'est également et surtout pour protéger les autres, soit en grosse majorité des personnes + vulnérables/blessées/en mauvaise santé.

Qu'on râle suite aux diverses coupes de budget qui se font depuis des dizaines d'années dans les services de soins, ou des salaires des soignants ok on peu trouver à critiquer, mais ici le problème c'est juste x personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, et contrairement à d'autres secteurs, ca fout directement plus de bordel car ca impacte directement les capacités de soin, dans un secteur qui était déjà en pénurie avant le Covid.
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
https://www.lefigaro.fr/sciences/cov...blanc-20210921

La bonne politique de vaccination du gouvernement porte enfin ses fruits, on diminue enfin le personnel hospitalier.
Combien de plans blanc auraient dû être déclenchés si la politique vaccinale avait continué à s'essouffler en juillet, avant les annonces de Macron, et qu'on avait aujourd'hui des hôpitaux bien plus surchargés et des soignants malades car non vaccinés ?
Citation :
Publié par Takapatchouk
Alors, un moment il faut pouvoir comprendre les choses au lieu de relayer et de troller une info et une situation.

Je vois pas en quoi cette situation est imputable à Macron. Car les faits sont quoi exactement? Ben juste un nombre important d'antivaxx qui bossent au même endroit, point barre.
Les faits, c'est une stigmatisation d'une catégorie de la population avec des annonces qui changent du jour au lendemain.
[ ... ]

A partir du moment où le discours est tout sauf rassurant et plus qu'aggressif, alors qu'une majeure partie font cela contre macron, bah oui, c'est la politique gouvernementale qui en est responsable. Un discours de type "c'est obligatoire pour tout le monde" n'aurait surement pas eu le meme impact.

Citation :
T'aimerais devoir aller à l'hosto car tu t'es viandé dans ton escalier, puis après 5 jours tu commences à avoir des symptômes du Covid qui deviennent de plus en plus lourds, et via le tracing tu reçois un coup de fil comme quoi c'est Micheline l'infirmière des urgences qui te l'a refilé, car elle voulait pas faire le vaccin? Tu réagirais comment?
Même chose que pour Aloisius qui les traitent de criminels. Donne moi les chiffres d'infections nosocomiales au covid par des soignants ? (déjà cités sur ce thread)

Citation :
J'ai été aide soignant en maison de retraite et dans le service chirurgie d'un hôpital, dés mon 1er jour de taf j'ai du faire le vaccin contre l'hépatite (3 injections) + me remettre à jour pour celui contre le tétanos. Et c'est pareil pour tout le personnel soignant. J'ai jamais vu personne râler ou gueuler contre ces vaccins. C'était obligatoire sinon ben on t'engageais pas, point barre. Ici c'est pareil, point barre.
L'accès à la formation impose la vaccination contre l'hépatite B et des vaccins à jour. Donc je comprends pas trop comment tu peux arriver, diplômé, sans ces vaccins. Une des différences et d'être en poste ou pas. Et comme dit précédemment, une bonne partie ne se vaccinent pas pour des raisons politiques et/ou une mauvaise information.

Citation :
Qu'on râle suite aux diverses coupes de budget qui se font depuis des dizaines d'années dans les services de soins, ou des salaires des soignants ok on peu trouver à critiquer, mais ici le problème c'est juste x personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, et contrairement à d'autres secteurs, ca fout directement plus de bordel car ca impacte directement les capacités de soin, dans un secteur qui était déjà en pénurie avant le Covid.
Raisons de plus pour caresser les soignants dans le sens du poil et non les stigmatiser en premier. Ou alors, c'est que le système de santé est totalement secondaire pour le gouvernement. Un certain nombre d'établissement, pour éviter de se retrouver en fermeture de lits ont décidé de ne pas appliquer la législation.
Tu cites le cas du personnel soignant qui infecte, du faite de sa non vaccination, un patient. Mais tu ne cites pas le patient qui a un retard de prise en charge du faite du soignant qui s'est fait virer pour défaut de vaccination. Et l'article cité montre que la balance bénéfice risque n'est clairement pas en faveur des prises en charge.

Citation :
Publié par Bjorn
Combien de plans blanc auraient dû être déclenchés si la politique vaccinale avait continué à s'essouffler en juillet, avant les annonces de Macron, et qu'on avait aujourd'hui des hôpitaux bien plus surchargés et des soignants malades car non vaccinés ?
Quel rapport entre un plan blanc pour afflux de patients COVID+ et un plan blanc pour absence de personnel ?
Par ailleurs, l'article ne porte pas sur le plan blanc mais sur la conséquence d'imposer la vaccination a un secteur déjà en sous effectif chronique.

Dernière modification par TabouJr ; 22/09/2021 à 18h08.
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
la conséquence d'imposer la vaccination a un secteur déjà en sous effectif chronique.
Et la conséquence d'avoir des soignants non-vaccinés qui contaminent des patients par définition fragile ? Ah, non, circulez il n'y a rien à voir, vous n'aurez pas ma liberté de tuer.
Citation :
Publié par Aloïsius
Les propagandistes antivax sont des assassins, pièce à conviction N° 135 789
https://edition.cnn.com/2021/09/21/u...ath/index.html
Dans le genre, cette fois non pas une infirmière, mais une assistante chirurgicale de moins de 30 ans :
https://www.ktvu.com/news/bride-to-b...ng-of-covid-19
L'article dit qu'ils prévoyaient de se faire vacciner, mais on n'est plus au début où il fallait prendre rendez-vous et attendre pour une dose.
Aujourd'hui, aux USA, presque tous les lieux publics possibles permettent de se faire vacciner, qu'il s'agisse de grandes surfaces, de pharmacies, etc.
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Raisons de plus pour caresser les soignants dans le sens du poil et non les stigmatiser en premier.
Je pense que le gouvernent est très prudent pour ne pas stigmatiser l'ensemble des soignants, par ailleurs la déclaration de Véran précisait que pour l'essentiel ce ne sont justement pas des soignants
Citation :
« essentiellement des services supports, très peu de blouses blanches ».
après il y a plein de bémols
  • Tous les soignants non vaccinés ne sont pas suspendus, par exemple "parce qu’ils ont contracté le Covid-19 et que leurs symptômes se sont arrêtés il y a moins de deux mois. Ces personnels figurent parmi les chiffres de soignants non vaccinés, mais ils ne seront pas suspendus de leurs fonctions pour autant"
  • Des arrêts maladie ou des prises de congés : Les soignants peuvent aussi choisir d’utiliser, avec l’accord de leur direction, des jours de congés pour éviter la suspension de leur contrat de travail et de leur rémunération.
  • D’autres employeurs peuvent aussi avoir décidé, comme au Mans, d’accorder un délai supplémentaire d’une semaine à leurs salariés.
  • l’obligation vaccinale a été assouplie dans les territoires d’outre-mer. Véran avait annoncé que cette mesure serait « repoussée » à l’après-quatrième vague épidémique. Le directeur général du CHU de Guadeloupe a estimé, jeudi 16 septembre, être « dans l’impossibilité » de suspendre les agents non vaccinés, car ces derniers représenteraient 70 % du personnel.
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs...6_4355770.html




du coté des hôpitaux, et modulo les situations locales, grâce au pass, aux masques et à la vaccination on n'a pour l'instant pas de choc à absorber
145062-1632306411-3285.png
donc cela va réduire l'impact des départs en vacances



sinon personnellement, si le politique fait son boulot d'arrondir les angles, je ne vois personnellement aucun problème à suspendre (et à virer quand l'occasion s'en présentera) tous les personnels de santé, employés d'EPHAD et pompiers antivax.
Le moins qu'il puissent faire est de choisir un métier où ils ne tues pas des personnes vulnérables pour leur confort perso ou leurs convictions

La vraie question est celle de l'erreur de casting : savoir comment on a pu recruter ce genre de profils en premier lieu.
Répondre

Connectés sur ce fil

10 connectés (4 membres et 6 invités) Afficher la liste détaillée des connectés