L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Aloïsius
https://www.bbc.com/news/health-58354342

Le variant delta a deux fois plus de chance de vous envoyer à l'hosto que le variant alpha.
Si vous n'êtes pas vacciné, bien sûr.


Par ailleurs, il semble se confirmer qu'avoir été exposé au virus permet d'obtenir une immunité plus "stable" : https://www.sciencemag.org/news/2021...ection-parties

Combiné à l'efficacité de la vaccination, ça laisse espérer que le covid cesse d'être un danger majeur une fois la population vaccinée, y compris en cas de nouveau variant : l'immunité naturelle se substituera progressivement à l'immunité vaccinale.
Moralité je sens que je vais faire mon rappel tous les ans, tant que j'aurais pas eu ce virus, histoire d'éviter de finir à l'hosto.
Mais bon c'est une bonne nouvelle si les vaccins t'évitent les formes graves, et qu'une fois que tu as le virus ça te protège très bien aussi.

Après en un sens c'est logique, c'est ce qu'on observe avec les nouvelles souches de grippe. Ca peut être très violent au début, et puis ça devient une souche commune et là ça devient nettement moins dangereux jusqu'à la nouvelle souche suivante.

Là à priori sauf gros incident, on devrait être plus tranquille chez nous dès 2022 (voire peut être dès fin de cette année). Par contre ça risque d'être plus long ailleurs si la vaccination n'avance pas assez vite dans le reste du monde en 2022.
Citation :
Publié par znog
Autre point intéressant à suivre : va t-on avoir une baisse des manifestations ?
Oui ça a baissé.
Je pense qu'au fur et à mesure que les gens se vaccinent pas obligation et qu'ils s'aperçoivent, pour leur immense majorité, que c'était pas si terrible, ils lâchent l'affaire. Ne restent que les opposants, non pas au vaccin, ni même au pass, mais à Macron et qui s'opposaient déjà à Macron avant et qui s'y seraient opposés sans le pass. Des gilets jaunes principalement et l'extrême droite complotiste et antisémite.
La tentative à la fois cynique et lamentable de l'extrême gauche de récupérer cette contestation s'est finie en eau de boudin.

Pour Philippot et Dupont-Aignan, s'ils réussissent à convertir les 400 000 manifestants en autant de voix aux présidentielles, ça leur fera 2% à se partager.
Citation :
Publié par Bjorn
Non c'est pas pareil, les précédents ont expliqué pour le primaire, je complète avec collège / lycée : si 1 cas dans une classe les non vacinés sont à l'isolement 7 jours puis test. Seuls les vaccinés peuvent continuer à venir
Ça, c'est théorique...
Concrètement, on ne voit pas comment cela va pouvoir fonctionner.

Durant les mois de confinement passés, quelques professeurs (pas tous) parvenaient à émettre leurs cours aux élèves. Qu'utilisaient-ils ? Leurs ordinateurs personnels réglés pour ?

Mais là, le professeur sera dans la salle de classe à faire cours aux élèves en présentiel.
Comment réalisera t-il la diffusion à distance dans le même temps ? Les salles de classes seront équipées déjà du matériel ad-hoc ?
Il devra venir avec son ordinateur personnel qu'il a déjà su régler à cette fin ?

Cela semble plus qu'aléatoire. Avec un système pareil, les élèves non-vaccinés éjectés des salles de classes risquent bien de se retrouver sans cours du tout, sept jours durant.
Et après ça, c'est sept jours à rattraper. Rude.
Citation :
Publié par Elric
[ ... ]

Et oui l'abandon des gestes barrières chez les vaccinés est un problème et le restera tant qu'il restera une population suffisamment importante de non-vaccinés chez qui le virus pourra circuler.
Après des mois de parfaite hypocrisie façon "j'ai fait un effort je me suis vacciné", tant se faire vacciner c'est avant tout assurer sa propre sécurité, on va réussir à avoir les mêmes nous expliquant que ça suffit les conneries, pas question de faire le moindre effort ?
Et en fait tu racontes encore des choses fausses.

Une étude pour la Belgique par exemple mais il n'y a pas de raisons que nos décérébrés soient différents d'ailleurs.

Gestes barrière et vaccination obligatoire : le fossé se creuse entre vaccinés et non vaccinés en Belgique (rtbf.be)

Il y a des études qui montrent clairement que l'adhésion aux gestes barrières est plus présente chez les personnes vaccinées que chez les personnes non-vaccinées.
Non seulement, en plus d'être égoïstes pour la plupart, ils ne respectent même pas les gestes barrières qui sont importants quand on n'est pas vaccinés.
Mais bien essayé de tourner la faute de l'autre côté.

Aujourd'hui, il n'y a aucune excuse quand on refuse le vaccin. Et plus on pourra leur restreindre les accès risqués, au mieux la population en général se portera en fait.
Il y a les gens responsables d'un côté et les irresponsables de l'autre. On en est arrivé à cela.

PS : Je précise quand même mais je ne vise pas les gens chez qui la vaccination n'est pas possible pour de bonnes raisons ou ceux qui malheureusement n'ont plus une bonne immunité.


Pour les gens plus haut, je vais même pas vous convaincre que la vaccination bloque les contaminations. Vous êtes juste à un stade où vous en comprenez pas comment fonctionne une campagne de vaccination et pourquoi même si c'est pas à 100%, les contaminations sont bloquées chez un pourcentage de gens. Mais plus facile de jouer sur les mots et d'entretenir votre fausse illusion.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Ça, c'est théorique...
Concrètement, on ne voit pas comment cela va pouvoir fonctionner.

Durant les mois de confinement passés, quelques professeurs (pas tous) parvenaient à émettre leurs cours aux élèves. Qu'utilisaient-ils ? Leurs ordinateurs personnels réglés pour ?

Mais là, le professeur sera dans la salle de classe à faire cours aux élèves en présentiel.
Comment réalisera t-il la diffusion à distance dans le même temps ? Les salles de classes seront équipées déjà du matériel ad-hoc ?
Il devra venir avec son ordinateur personnel qu'il a déjà su régler à cette fin ?

Cela semble plus qu'aléatoire. Avec un système pareil, les élèves non-vaccinés éjectés des salles de classes risquent bien de se retrouver sans cours du tout, sept jours durant.
Et après ça, c'est sept jours à rattraper. Rude.
Personnellement, je suis persuadée que ces règles sont là pour pousser les gens à vacciner leurs enfants : l'école est un lieu de socialisation important pour eux, mais les cours à distance ont été une telle galère que je ne pense pas que les parents aient, dans leur majorité, envie de recommencer, ni d'avoir à les garder à la maison. Selon vaccintracker on est déjà à presque 61% des 12-17 ans avec au moins une dose, pour moi ces chiffres montrent que les parents sont conscients des règles. Et ils vont chercher ceux qui sont dans les quartiers les plus défavorisés maintenant, là où ils sont le moins vaccinés.

Ce n'est pas pour rien que les 18-24 sont plus vaccinés que les 25-39 : parce qu'ils sont encore à la fac, en école, en prépa... et ils ont douillé l'an dernier ! Être vaccinés leur assure un parcours plus serein pour cette année, la même chose se profile pour les plus jeunes.
Pour ce que ca vaut, dans mon entourage large, voir très large, ils sont tous double vaccinés et tous continuent à bien respecter les gestes (masque, gel hydro, etc...). La seule chose qu'ils font moins gaffe c'est le nombre de personnes qu'ils voient (genre ils invitent + de monde à la maison qu'avant).

Par contre, je connais quelques "anti" et eux ne respectent rien, car vu que pour eux le "virus n'existe pas, ou est une simple grippette" ben ils ne voient pas l'utilité de faire gaffe... Et mettent juste le masque en râlant pour aller faire leurs courses, sinon c'est open bar... Et le pire c'est que les rares personnes du genre que je connaisse, ce sont pas des "jeunes", mais des 50 ans et + pour la grosse majorité.

Je ne fais pas de généralités, mais c'est ce que je constate autour de moi.
Je l'ai déjà dit mais ça sert à rien d'argumenter avec les antivax. Des sources y'en a à foison et c'est un sacré parcours du combattant pour les éviter, les antivax les ignorent volontairement. Leur balancer un argumentaire construit et sourcé ne sert à rien, au mieux ils se torcheront avec.

En tant que bon sheeple qu'a suivi toutes les recommandations je suis satisfait de la situation. Mes proches sont pour la plupart vaccinés, les restos ont rouvert et j'y ai accès. Que Michel ne puisse pas y aller parce qu'il refuse le vaccin qui donne le covid, le rend stérile ou même que le vaccin sert à fabriquer des variants plus puissants j'en ai rien à cirer. J'ai juste pas envie qu'il vienne me faire chier parce que je peux faire ce que je veux et pas lui.

@Ariendell : Les ados et jeunes adultes se vaccinent davantage pour reprendre les soirées étudiantes que pour l'école et je les comprend, à cet âge j'étais bourré un week-end sur deux
Citation :
Publié par Ariendell
Personnellement, je suis persuadée que ces règles sont là pour pousser les gens à vacciner leurs enfants : l'école est un lieu de socialisation important pour eux, mais les cours à distance ont été une telle galère que je ne pense pas que les parents aient, dans leur majorité, envie de recommencer, ni d'avoir à les garder à la maison. Selon vaccintracker on est déjà à presque 61% des 12-17 ans avec au moins une dose, pour moi ces chiffres montrent que les parents sont conscients des règles. Et ils vont chercher ceux qui sont dans les quartiers les plus défavorisés maintenant, là où ils sont le moins vaccinés.

Ce n'est pas pour rien que les 18-24 sont plus vaccinés que les 25-39 : parce qu'ils sont encore à la fac, en école, en prépa... et ils ont douillé l'an dernier ! Être vaccinés leur assure un parcours plus serein pour cette année, la même chose se profile pour les plus jeunes.
Ils sont surtout conscients que leurs mômes qui sont des merveilles du monde bien sur, ils sont quand même bien mieux gérer par des professeurs que par eux même parce que :
1) Ils sont dépassés
2) C'est l'enfer pour eux
3) L'organisation devient plus que problématique
4) Ils se font jeter par leurs enfants chéris

Bref les mômes 24h sur 24 quand tu n'en as pas l'habitude, c'est juste plus que pénible. Résultat pour avoir la paix et même si ca va à l'encontre des convictions, on fait vacciner.
On pourrait espérer de cette période que beaucoup de parents prennent du recul vis à vis de la réaction de certains professeurs vis à vis de leur progéniture et qu'ils comprennent et acceptent certaines "dérives" exceptionnelles dues à un coup de sang mais, là de suite, je n'en suis pas si sur.
Il y a 11 000 personnes hospitalisées à cause du Covid en France. Pendant ce temps, la Floride en compte 17 000 à elle seule, et plus de 200 morts par jour, pour 21 millions d'habitants.
https://www.nytimes.com/2021/08/28/u...s-variant.html

La raison ? Le gouverneur de cet Etat a considéré qu'il suffisait de proposer la vaccination et que toutes les autres mesures (masques, obligation vaccinale, distanciation...) devaient être levées. Du coup, les hôpitaux sont débordés (ils sont au bord de la pénurie d'oxygène) et les décès provoqués par d'autres choses que le covid sont eux aussi en hausse.
Le variant delta est si contagieux qu'il va "chercher" les populations non-vaccinées les plus fragiles. En Floride, malgré des chiffres assez élevés de vaccination, ça représente encore 800 000 personnes.


La leçon pour la France ? Les 10 à 15% de 65 ans et plus non-vaccinés sont assez nombreux pour submerger les hôpitaux quand l'automne va arriver. Quand on parle d'atteindre 95% de vaccination, c'est une nécessité.
Citation :
Publié par Caniveau Royal
Ça, c'est théorique...
Concrètement, on ne voit pas comment cela va pouvoir fonctionner.
Ben en fait on sait comment ça va fonctionner : pour une classe non fermée, ça ne sera PAS des cours à distance. C'est juste impossible d'avoir un cours présentiel retransmis à distance.
Donc ça sera comme quand un élève est malade classiquement : il aura les cours à rattraper à la maison.
Citation :
Publié par Aloïsius
Il y a 11 000 personnes hospitalisées à cause du Covid en France. Pendant ce temps, la Floride en compte 17 000 à elle seule, et plus de 200 morts par jour, pour 21 millions d'habitants.
https://www.nytimes.com/2021/08/28/u...s-variant.html

La raison ? Le gouverneur de cet Etat a considéré qu'il suffisait de proposer la vaccination et que toutes les autres mesures (masques, obligation vaccinale, distanciation...) devaient être levées. Du coup, les hôpitaux sont débordés (ils sont au bord de la pénurie d'oxygène) et les décès provoqués par d'autres choses que le covid sont eux aussi en hausse.
Le variant delta est si contagieux qu'il va "chercher" les populations non-vaccinées les plus fragiles. En Floride, malgré des chiffres assez élevés de vaccination, ça représente encore 800 000 personnes.


La leçon pour la France ? Les 10 à 15% de 65 ans et plus non-vaccinés sont assez nombreux pour submerger les hôpitaux quand l'automne va arriver. Quand on parle d'atteindre 95% de vaccination, c'est une nécessité.
Ben faut le rendre obligatoire alors si c'est une nécessité. Et que les 15% font détruire les services médicaux.
Citation :
Publié par Bjorn
Ben en fait on sait comment ça va fonctionner : pour une classe non fermée, ça ne sera PAS des cours à distance. C'est juste impossible d'avoir un cours présentiel retransmis à distance.
Donc ça sera comme quand un élève est malade classiquement : il aura les cours à rattraper à la maison.
Mais théoriquement, ça devrait être à distance.

Protocole et cadre de fonctionnement pour l'année scolaire 2021 - 2022 (Ministère de l’Éducation)

Dans le protocole de contact-tracing, c'est ce qu'il est écrit que les établissements doivent assurer...
Moyennant quoi, beaucoup vont devoir s'équiper, et ce n'est pas si simple à mettre en place.

104014-1630248575-4898.png

(La rentrée est de "niveau 2" en France, le Jeudi 2 Septembre, "niveau 4" dans une partie de la Guyane, et reportée au 13 Septembre dans les départements ultramarins lourdement atteints).
Oui ben c'est ce que tu dis c'est la théorie.
En pratique il est à peu près sur que ça se passera souvent comme ça. Quand 5 élèves d'une classe sont absents à cause d'une épidémie de gastro les profs leurs font pas des cours à distance, ça sera pareil la ils auront les devoirs à rattraper
Citation :
Publié par Aloïsius
Il y a 11 000 personnes hospitalisées à cause du Covid en France. Pendant ce temps, la Floride en compte 17 000 à elle seule, et plus de 200 morts par jour, pour 21 millions d'habitants.
https://www.nytimes.com/2021/08/28/u...s-variant.html
En Floride :
  • 75% de vaccinés parmi les 18+
  • Mieux : 94% de vaccinés parmi les 65+
Alors c'est bon, on retire le masque ?


Résultat : 246 morts par jour avec une population super-vaccinée de 20 millions de personnes
Florida Coronavirus Map and Case Count https://nyti.ms/3bFwwRh



On imagine le carnage si on supprime le masque et le passe sanitaire chez nous.
Citation :
Publié par znog
En Floride :
  • 75% de vaccinés parmi les 18+
  • Mieux : 94% de vaccinés parmi les 65+
Alors c'est bon, on retire le masque ?


Résultat : 246 morts par jour avec une population super-vaccinée de 20 millions de personnes
Florida Coronavirus Map and Case Count https://nyti.ms/3bFwwRh



On imagine le carnage si on supprime le masque et le passe sanitaire chez nous.
J'ai pas accès à l'article, donc j'ai une question il donne le nombre de décès vacciné/non, vacciné ou pas ?


Par contre je suis surpris, y a vraiment 94% de vacciné chez les +65ans en Floride ? si c'est le cas ils ont fait fort, à côté on n'est des petits joueurs. Pourtant Floride des trumpistes y en avait des sacré numéros (et pas des jeunes justement).
Citation :
Publié par Thesith
J'ai pas accès à l'article, donc j'ai une question il donne le nombre de décès vacciné/non, vacciné ou pas ?


Par contre je suis surpris, y a vraiment 94% de vacciné chez les +65ans en Floride ? si c'est le cas ils ont fait fort, à côté on n'est des petits joueurs. Pourtant Floride des trumpistes y en avait des sacré numéros (et pas des jeunes justement).
non pas de détail sur le statut vaccinal des personnes décédées et les chiffres donnés plus haut sont pour la 1ère dose, 82% des 65+ sont complètement vaccinés, et 62% des 18+.
La Floride, c'est 63.4% avec au moins une dose de vaccin, 52.4% complètement vaccinés, sur toute la population car ça ne sert à rien de ne pas donner les chiffres sur tout le monde. De plus, la Floride c'est aussi notre Côte d'Azur, donc plein de vieux avec des problèmes de santé, qui même s'ils sont vaccinés, ne sont pas à l'abri de choper le covid et d'en mourir.

Enfin pour rappel les chiffres de la France c'est 90% des 65+ qui sont vaccinés, sauf qu'on est à 80%+ sur les adultes de moins de 50 ans, et 89% sur les 50+. À 71.6% avec au moins une dose sur l'ensemble de la population française, nous sommes mieux vaccinés que la Floride. C'est pour ça que ces jours-ci l'épidémie "flanche" (mais pas de souci, la rentrée arrive).
Citation :
Publié par Caniveau Royal
En tous cas, en Floride et au Texas, deux médiatiques anti-masques et anti-vaccin sont décédés.
L'un d'entre-eux a refusé d'aller à l'hôpital aux premiers symptômes en fin Juillet, préférant se soigner à la vitamine C, l'aspirine et de l'Ivermectine.
Deux de plus, à ajouter à la liste. Je me demande à partir de quel nombre ça commencera à avoir un impact ?
Citation :
Publié par Ariendell
La Floride, c'est 63.4% avec au moins une dose de vaccin, 52.4% complètement vaccinés, sur toute la population car ça ne sert à rien de ne pas donner les chiffres sur tout le monde. De plus, la Floride c'est aussi notre Côte d'Azur, donc plein de vieux avec des problèmes de santé, qui même s'ils sont vaccinés, ne sont pas à l'abri de choper le covid et d'en mourir.

Enfin pour rappel les chiffres de la France c'est 90% des 65+ qui sont vaccinés, sauf qu'on est à 80%+ sur les adultes de moins de 50 ans, et 89% sur les 50+. À 71.6% avec au moins une dose sur l'ensemble de la population française, nous sommes mieux vaccinés que la Floride. C'est pour ça que ces jours-ci l'épidémie "flanche" (mais pas de souci, la rentrée arrive).
pour le détail par âge voici ce que je trouve https://www.mayoclinic.org/coronavir...accine-tracker

dans les 65+
  • 87% et 99.9% (???)
145062-1630270861-5011.png

145062-1630270881-1202.png
Citation :
Publié par Caniveau Royal
En tous cas, en Floride et au Texas, deux médiatiques anti-masques et anti-vaccin sont décédés.
L'un d'entre-eux a refusé d'aller à l'hôpital aux premiers symptômes en fin Juillet, préférant se soigner à la vitamine C, l'aspirine et de l'Ivermectine.
pourtant pendant 4 jours il a pris les remèdes recommandés par Raoult
Citation :
on 26 July but refused to get tested or go to the hospital. He instead took high doses of Vitamin C, zinc aspirin and ivermectin, an anti-parasitic medicine used for livestock that officials have urged people not to take for Covid-19.

30 ans, activiste anti masque, anti vax, organisation du «Freedom Rally», fondateur des «San Angelo Freedom defenders»


Il avait accusé l'hôpital local, le Shannon Medical Center de truquer les chiffres : c'est là qu'il est devenu un chiffre lui aussi.
Citation :
Publié par Aloïsius
Deux de plus, à ajouter à la liste. Je me demande à partir de quel nombre ça commencera à avoir un impact ?
A aucun moment ça n'aura un impact.

Tu le sais aussi bien que moi : ces gens ont des croyance et des "libertés" (je ne reviendrai pas troller sur les concepts d'égalité et de fraternité, je l'ai suffisamment fait) qu'on ne peut leur enlever.

Partant de là, le constat est sans appel. Quand je vois le déni dans lequel est plongé mon collègue pourtant vacciné (c'était ça ou il dormait dehors... au moins sa meuf sait faire preuve de bon sens, youpie) je ne me fais pas d'illusion sur les idées que peuvent avoir les vrais anti.

Je crois que, à un moment, il faut simplement jeter l'éponge et se dire qu'il va falloir faire avec et un point c'est tout.

On ne saurait convaincre une personne qui croit en une chose.

Genre viens essayer de me convaincre que le vaccin est dangereux alors que j'ai la conviction que ce n'est pas le cas... tu pourras passer des dizaines d'heures à le faire, ça ne me fera pas changer mon fusil d'épaule.

Tu pourrais objecter que moi je me base sur des chiffres et des sources. Et tu aurais raison.

Mais eux se basent sur leurs propres chiffres et leurs propres sources.

Du coup, comme je l'ai déjà dit, il faut être fermes et convaincre les gens "on the fence". On laisse tomber les vrais qui sont dans leur monde.

C'est triste. Mais la réalité est rarement super joyeuse.

Dernière modification par Laeryl ; 30/08/2021 à 06h07.
Citation :
Publié par Aloïsius
Deux de plus, à ajouter à la liste. Je me demande à partir de quel nombre ça commencera à avoir un impact ?
Aucun, ils te rétorqueront que c'est un hasard, que l'ivermectine marche quand même, mais que là ça n'a pas marché car il a pas respecté le protocole, qu'il l'a pris trop tard, <insérer une autre raison débile ici>. On est face à une meute de gens qui n'en démordra pas, même si demain on passe à 100% de non vaccinés dans les décès, ils trouveront d'autres raisons, probablement qu'on truque les chiffres. C'est pas spécifique à la France de toute façon, tout les pays ont leurs réfractaires.

Vu qu'on peut pas les ignorer, la façon la plus efficace c'est ce qu'on a fait, contraindre les indécis par la restriction à se faire vacciner. Après je sais pas jusqu'à quel point ou peut pousser l'obligation vaccinale.
Répondre