L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Christobale
Bas c'est le principe même du complotiste.

Avoir une idée fixe et construire tous les arguments possibles et imaginables autour pour se conforter dans son idée. Et quand un argument est debunk on en trouve un nouveau pour faire oublier le premier. Et quand on est vraiment le dos au mur on invoque l'argument irréfutable "on nous ment" "c'est faux" "les voies du seigneur sont impénétrables" etc...

Bref tout l'inverse d'une réflexion scientifique.

Remarque c’est pas nouveau, çà fait 2000 ans que les religions/sectes font la même chose.

Et franchement un complotiste vraiment convaincu il n'y a rien à faire à part utiliser les méthodes utilisées pour les personnes qui sortent des sectes.
Non.

Ca, c'est ce que font certains intervenants sur le sujet.

Le complotisme, c'est de croire - par exemple - que la pandémie a été planifiée de plus ou moins longue date pour servir des intérêts particuliers aux détriments de l'intérêt général, voire même contre lui. Le complotisme (que tout le monde utilise mais jamais personne ne prend la peine de véritablement définir, comme s'il était une évidence, alors que c'est un mot récent massivement utilisé à des fins tout à fait intéressées), ce n'est pas de croire qu'il y a des causes cachées (car il y a tout à fait objectivement des causes cachées, ou peu accessibles à la majorité de la population, ainsi que des complots dont l'Histoire est jalonnée), mais de croire que les causes sont forcément cachées. Un des problème est que la manière dont se déroule la vie politique depuis deux décennies, associée à la généralisation d'internet et du smartphone, et à l'effondrement du langage (capacité à s'exprimer) et de la logique (capacité à raisonner,) ne peut qu'amplifier ce phénomène. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est à la fois inutile, stérile et puérile de gueuler sur une partie structurellement grandissante de la population et de l'insulter : c'est juste de la jouissance narcissique d'adolescent mal structuré.

Le cynisme en revanche, ou le réalisme (selon le curseur), c'est de dire que certains utilisent cette pandémie comme d'une bonne occasion pour servir leurs intérêts propres (ce que peut faire Macron dans son allocution du 12, où il associe la pandémie et la question de la réforme des retraites ou du droit du travail par exemple en posant tranquillou un axe fort de son programme de candidat sans se dévoiler ouvertement mais sans tromper personne non plus, tout en scindant la population qu'il est sensé représenter dans son ensemble). Ca, c'est du bon gros cynisme bien sale, qui pue à plein nez, et qui nous annonce une belle violence sociale rapidement.

Quant à "la Science", elle est la nouvelle déesse des vieilles sociétés matérialistes déchristianisées livrées à leur néant spirituel et réduite à leur peur animale et sans transcendance de la mort. On espère dans "la Science" comme jadis on espérait un miracle. C'est une version sécularisée et consumériste de la pensée magique.

Enfin, il suffit de lire certains sur ce forum pour voir que le fanatisme ne saurait se réduire à un "camp" (vision binaire à la fois totalement stupide et puérile, qui a le mérite pour ceux qui la tienne de rendre compréhensible un monde qui leur échappe, et qu'ils ne peuvent de toute manière pas saisir avec des grilles aussi limitées, ce qui ne les condamne qu'à la violence langagière dans des mondes virtuels, et qui marque ainsi leur impuissance face aux nuances et aux difficultés du monde). On mène les combats qu'on peut avec les armes qu'on a...

Il est amusant et inquiétant de constater à quel point cette séquence historique fait écho au 5ème prologue du Zarathoustra de Nietzsche.

NB pour en- dessous : relis- toi calmement...
On ne comprend pas trop ce que tu veux dire en montrant l'Enfer du tympan de Conques, puisqu'il n'illustre pas la peur de la mort, mais la peur que l'Enfer doit inspirer au chrétien : tu fais un contresens complet sur le document. Tu aurais pu choisir plus intelligemment une représentation de "danse macabre" pour illustrer ton propos ou des gravures et peintures des XV-XVIème siècle allemand.
La société de l'époque que tu cites était plus confrontée à la mort, profondément marquée par elle, mais plus résiliente de fait. C'était un élément totalement intégré à la vie et familier, dans tous les milieux sociaux. De même que la souffrance physique, universellement partagée, sur laquelle l'Eglise a en effet axé une partie de ses représentations de l'Enfer (un lieu de souffrance éternelle, alors que l'Enfer est fondamentalement le fait d'être privé de la lumière de Dieu et l'espérance). La grande terreur en revanche, pour ce qu'on peut en savoir, c'est la Grande Peste (et les épisodes de grande mortalité - la maladie, la guerre et la faim - totalement intégrés aux prières chrétiennes).
Une image extraite de son contexte et du tout qui lui donne sens, ainsi qu'une pirouette ironique ne constituent pas un raisonnement.
Je ne suis pas ton adversaire. Ce serait bien que tu le comprennes.

Dernière modification par toutouyoutou ; 11/08/2021 à 01h07.
Citation :
Publié par toutouyoutou
Quant à "la Science", elle est la nouvelle déesse des vieilles sociétés matérialistes déchristianisées livrées à leur néant spirituel et réduite à leur peur animale et sans transcendance de la mort.
The projection is strong with this one.

Sérieusement, prétendre que les sociétés modernes auraient plus peur de la mort que les sociétés déchristianisées...
tympan_de_conques.jpg

On craint la mort parce qu'elle est devenue rare grâce à la science, pas parce que la religion s'est, en partie, effacée. Parce que la religion chrétienne en particulier a toujours cherché à entretenir une véritable terreur autour de la mort, en faisant croire que ce qui se trouvait au-delà était encore plus terrifiant et abominable que ce qui existe avant.

Naturellement, alors que nos sociétés ont conquis des droits et des libertés en plus d'un confort matériel et d'une sécurité sans précédent dans l'histoire, le discours a un peu évolué, puisque l'enfer a perdu en crédibilité tant il ne fait plus partie de nos vies. Usuellement.
Mais il suffit de se pencher sur les pays où il existe encore au quotidien, souvent du fait même des religions, pour constater que la peur de la mort (ou plus précisément de ce qui suit la mort) y est poussée à son paroxysme, bien plus que chez nous.
Je pensais être épargné des antivax mais facebook a décidé de me montrer les postes qu'une de me cousine éloignée a partagé:

Screenshot 2021-08-03 131318.png
(désolé pour la trad, j'ai facebook en anglais)

J'ai envie de foutre des claques. C'est pas possible de poster des conneries pareils en 2021. Et je ne comprend pas pourquoi Facebook laisse encore ce genre de trucs alors que j'ai signalé le contenu.

Dernière modification par ~Boumy~ ; 11/08/2021 à 03h45.
Message supprimé par son auteur.
La France est au-dessus de 66% de vaccinés,

qu'est-ce qui va se passer quand on va arriver à des taux très élevés ?
145062-1628645827-4254.png
...comme l'Islande 93%

post plus détaillé

en résumé malgré un très haut de vaccination l'Islande qui a très bien bien géré l'épidémie par ailleurs
145062-1628645907-9798.png

.. déconfine mais se retrouve à nouveau avec une vague

Citation :
en juillet, le flux quotidien d'infections en Islande représentait presque 0,1 % de la population, un des taux les plus élevés de la planète

145062-1628645952-6170.png
le taux est comparable à celui de la France et des USA, des pays beaucoup moins vaccinés


par contre, avec le vaccin, le nombre de décès est hyper-faible
145062-1628646094-9293.png

d'où l'idée...
Citation :
que la capacité des vaccins à empêcher une réinfection des personnes inoculées est bien trop faible et qu'il faudrait laisser les gens se contaminer naturellement afin d'obtenir à terme une immunité collective


à moins d'utiliser une (hypothétique pour l'instant) nouvelle formule spécifique contre le delta on devra finir par accepter de contaminer la population



quel avenir pour la fin de l'année ?

Cela :
  • met en évidence l'importance de la troisième dose pour les personnes vulnérables (Pollard plus bas envisage le contraire: que même sans anticorps, l'immunité cellulaire qui reste fasse l'affaire pendant 10 ans)
  • pointe vers une fin du masque, du passe sanitaire (voire du passe vaccinal, voire de la vaccination obligatoire) qui ne sera pas une victoire sur le virus, mais une étape
  • quant aux non-vaccinés volontaires / antivax, on le sentait déjà, c'est attraper le covid sans protection qui devient l'issue probable ...
    • Pareil pour les personnes immunodéprimées, non protégées, mais pas volontairement : il leur reste le choix entre rester reclus plus longtemps ou choper le covid

à terme, 8-12 mois je suppose, l'immunité collective serait peut-être possible ?




un autre article
145062-1628646809-5032.png


Citation :
Prof Sir Andrew Pollard said the fact that vaccines did not stop the spread of Covid meant reaching the threshold for overall immunity in the population was “mythical”.

Citation :
“The problem with this virus is [it is] not measles. If 95% of people were vaccinated against measles, the virus cannot transmit in the population,”

Citation :
“The Delta variant will still infect people who have been vaccinated. And that does mean that anyone who’s still unvaccinated at some point will meet the virus … and we don’t have anything that will [completely] stop that transmission.”
(pour rappel, le vaccin empêche tout de même 50% des infections, mais même dans une population vaccinée, ce n'est pas suffisant avec le R du delta)

https://www.theguardian.com/world/20...covid-mythical
Citation :
Publié par toutouyoutou
Quant à "la Science", elle est la nouvelle déesse des vieilles sociétés matérialistes déchristianisées livrées à leur néant spirituel et réduite à leur peur animale et sans transcendance de la mort. On espère dans "la Science" comme jadis on espérait un miracle. C'est une version sécularisée et consumériste de la pensée magique.
Mais enfin oO

T'es sérieux ou t'as trollé en étant bourré ?

Mec là j'ai plus les mots devant tant de... je sais même pas comment appeler ça en vrai.

Donc désolé mais non : "la science", ne t'en déplaise, ce n'est pas "une version sécularisée et consumériste de la pensée magique".

C'est un mode de pensée rigoureux, précis et méthodique. Ce n'est pas "exact", je te l'accorde... et je pense que c'est ça qui est le plus compliqué à comprendre pour les gens qui n'ont jamais foutu les pieds dans un labo : nous sommes régulièrement amenés à devoir revoir nos connaissances et nos opinions suite à certaines avancées effectuées par nos confrères.

Et c'est normal et tout à fait sain.

Je sais que ça peut parfois être difficile à comprendre. Et je sais que ça peut donner l'impression qu'on "retourne notre veste". Mais ce n'est pas le cas.

Franchement, qu'un prof puisse tenir ce genre de propos, ça me laisse sans voix.

Frère t'es censé former et faire grandir, dans tous les sens du terme, les jeunes générations et tu nous sors sans aucun complexe une sorte de délire philosophico-religieux.

Me voilà fort déçu par tes propos.
Il a pourtant raison, il décrit la science telle qu'elle est appréhendée par le grand public. On attend au minimum des miracles de la part de la médecine et beaucoup se réjouissent de vivre aujourd'hui et non pas il y a un siècle pour cette seule raison. Je pense que les médecins savent que l'attente en capacités de guérison est largement au delà de ce que l'état de l'art propose aujourd'hui.

Hors sujet : En région PACA au bord de mer, absolument aucun contrôle de pass sanitaire n'est effectué par les cafés restaurants et j'en ai écumé pas mal depuis Lundi.
Citation :
Publié par toutouyoutou
Quant à "la Science", elle est la nouvelle déesse des vieilles sociétés matérialistes déchristianisées livrées à leur néant spirituel et réduite à leur peur animale et sans transcendance de la mort. On espère dans "la Science" comme jadis on espérait un miracle. C'est une version sécularisée et consumériste de la pensée magique.
Je ne suis pas nécessairement en désaccord avec le reste de ton pavé, mais ça c'est d'une connerie sans nom et c'est dangereux à propager.

L'argument qui devient un classique "la science n'est qu'une autre religion" n'a aucun sens et ne vise qu'à décridibiliser la science.

L'une se base sur la connaissance, l'autre sur la croyance.
L'une met en avant le factuel, l'autre la foi.
Le principe même de la science c'est de pouvoir être répétée, vérifiée.

La répétabilité des miracles par contre n'est pas franchement bonne.
Citation :
Publié par toutouyoutou
Quant à "la Science", elle est la nouvelle déesse des vieilles sociétés matérialistes déchristianisées livrées à leur néant spirituel et réduite à leur peur animale et sans transcendance de la mort. On espère dans "la Science" comme jadis on espérait un miracle. C'est une version sécularisée et consumériste de la pensée magique.
Difficile de comprendre ce genre de phrase quand on y rapproche, par exemple, la peur de la mort avec un sentiment animal. Au-delà de ça, avoir peur de la mort c'est déjà un pas en avant par rapport à la situation qui était de la nier dans son essence (quand on te fait croire qu'après la mort, il y a autre chose, la mort est sortie de fait de ta pensée) à cause de croyances obscurantistes.

Dernière modification par Soumettateur ; 11/08/2021 à 11h12.
Je sais pas si les commerçants wallons proches de la frontière se frottent vraiment les mains devant l’afflux de « gaulois réfractaires » (ou se les frotteront longtemps, surtout s’ils sont pas vaccinés) voulant échapper au pass sanitaire/la dictature pour manger leur entrecôte ou acheter le produit made in China qui les fera vibrer. On peut le lire sur RFI ou LCI mais aussi, beaucoup, sur la presse locale ou télévisée belge. Réjouissant. Ces individus échappent aux mesures belges (PLF, etc.) qui ne s’appliquent pas à un « touriste » qui reste moins de 48h. Bon appétit bien sûr !

Edit : Ah bah c’est amusant, à peine je poste ça qu’après le fil info de 7:50 de France Info ils vont faire un reportage à ce sujet.
Citation :
Publié par TabouJr
...
Merci pour ton post, j'ai pu me renseigner plus sur cet affaire et j'étais effectivement complètement a cote de la plaque.
Le soucis, c'est que je pense que beaucoup de monde doit être aussi mal renseigné.

Citation :
Publié par ~Boumy~
J'ai envie de foutre des claques. C'est pas possible de poster des conneries pareils en 2021. Et je ne comprend pas pourquoi Facebook laisse encore ce genre de trucs alors que j'ai signalé le contenu.
Facebook s'en tape, ils font leur beurre grâce a eux.
De mon cote, c'est la grande tante qui est persuadée que le covid est une arme bactériologique pour tuer les vieux et les déposséder de leurs biens mais que le vaccin est pas mieux...

external-content.duckduckgo.com.gif

Heureusement que sa fille lui a dit d'arrêter ces conneries et de réfléchir 2 secondes,
Citation :
Publié par toutouyoutou
Quant à "la Science", elle est la nouvelle déesse des vieilles sociétés matérialistes déchristianisées livrées à leur néant spirituel et réduite à leur peur animale et sans transcendance de la mort. On espère dans "la Science" comme jadis on espérait un miracle. C'est une version sécularisée et consumériste de la pensée magique.
Propos caricatural au point d'en devenir trollesque (de qualité je te l'accorde)

Je ne sais pas si tu confonds science et scientisme, mais de toute façon ces considérations philosophiques ne m'intéressent pas.

Tu projettes ton spectre de vision sur les autres et du coup exécute parfaitement ce que tu dénonces dans ton paragraphe suivant:
Citation :
Publié par toutouyoutou (#31155674)
... (vision binaire à la fois totalement stupide et puérile, qui a le mérite pour ceux qui la tienne de rendre compréhensible un monde qui leur échappe, et qu'ils ne peuvent de toute manière pas saisir avec des grilles aussi limitées, ce qui ne les condamne qu'à la violence langagière dans des mondes virtuels, et qui marque ainsi leur impuissance face aux nuances et aux difficultés du monde). On mène les combats qu'on peut avec les armes qu'on a...

Dernière modification par LouisPasteur ; 11/08/2021 à 08h25.
Citation :
Publié par Sango
Il a pourtant raison, il décrit la science telle qu'elle est appréhendée par le grand public. On attend au minimum des miracles de la part de la médecine et beaucoup se réjouissent de vivre aujourd'hui et non pas il y a un siècle pour cette seule raison. Je pense que les médecins savent que l'attente en capacités de guérison est largement au delà de ce que l'état de l'art propose aujourd'hui.
Je peux comprendre.

C'est la raison pour laquelle je me permet d'expliquer, devant le grand public, que ce n'est pas comme ça qu'il faut l'appréhender.

La science, c'est juste un tas de gens qui bossent pour la faire avancer et qui font avec les découvertes qui sont effectuées au fur et à mesure et qui s'en servent pour aller de l'avant.

Et comme je l'ai dit ce n'est pas forcément toujours exact (surtout la médecine... dans mon domaine c'est nettement plus confortable en terme de répétabilité) mais ce n'est pas une raison pour se dire qu'un échec ou qu'un changement de direction invalide la totalité de ce qui a été, ou va être, fait.

Parce qu'il n'y a pas besoin de croire : quand je vois que 98% des malades hospitalisés en Belgique ne sont pas totalement vaccinés, il ne s'agit pas d'un miracle. Il s'agit de chiffres, vérifiables et vérifiés.

Alors avec tout le respect que je dois à chacun, quand je lis quelqu'un qui compare la science à "la pensée magique" dans le cadre d'une pandémie et qui propage ce genre de propos en public, je ne suis pas d'accord.

Et ça marche aussi pour les cas particuliers. De nombreuses personnes ont vu des proches mourir de pathologies diverses et variées alors que la médecine était impuissante... je ne pense pas que ce soit une raison pour remettre en cause la médecine ou les médecins dans leur ensemble.

Citation :
Publié par Psykoyul
La répétabilité des miracles par contre n'est pas franchement bonne.
Quant à la repro, elle est franchement dégueulasse.
Je ne pense pas que c'est ce que voulait dire Toutouyoutou, j'ai pas très bien compris sa phrase autour de la science.
Mais ce qui est vrai c'est que le grand public ne comprend pas bien la science, et oui, en attend des miracles. Quand Raoult explique qu'avec l'HCQ est le traitement miracle, bah énormément de gens y eu cru parce qu'ils voulaient y croire. Leur expliquer que ces études n'étaient pas scientifiquement robustes, n'y changeait absolument rien.

Quand par contre on explique aux mêmes que le vaccin n'est pas efficace à 100% mais seulement 95%, que ça tombe à 80% contre le variant delta et 50% si on utilise un vaccin monodose comme le Janssen, bah là ils se disent que ça sert à rien. Parce que pour eux "partiellement" efficace, on est à des lieux du miracle, donc c'est pire qu'inutile, c'est louche.


Après de façon plus générale, la "croyance" en la science n'est pas très forte en occident, beaucoup moins fortes qu'au 19ème et début 20ème. Le mysticisme, les pseudomédecines, souvent teintées d'une pseudoécologie pullulent et sont parfois reconnues par l'Etat. En Asie, la science n'est pas tant remise en question qu'en occident.
[ ... ]

Citation :
Publié par LouisPasteur
Tout ça pour dire que les experts s'accordent à dire qu'au delà d'un an de recul, les chances qu'apparaissent un truc non connu aujourd'hui, vraiment grave ET significatif (donc pas un cas sur un milliard) est infinitésimal au vu de la technologie employée et des retours qu'on a. C'est possible, mais moins probable que tout évènement improbable que le cerveau est capable d'imaginer. Genre de se prendre une météorite en sortant de chez soi.
Personne n'ira s'engager sur ça, car un scientifique sérieux ne parie pas, mais aucun scientifique sérieux croit encore que c'est une piste à considérer.
C'est 2 ans selon l'ANSM (une source) pour les vaccins "standards". Mais peu importe car ce sont deux technologies différentes, l'idée était de donner un ordre de grandeur et de pointer du doigt qu'on était sur un terrain relativement nouveau pour l'ARNm chez l'homme (et donc que la période nécessaire est peut-être plus longue).

Dernière modification par TabouJr ; 11/08/2021 à 14h07.
Citation :
Publié par Borh
Mais ce qui est vrai c'est que le grand public ne comprend pas bien la science, et oui, en attend des miracles. Quand Raoult explique qu'avec l'HCQ est le traitement miracle, bah énormément de gens y eu cru parce qu'ils voulaient y croire. Leur expliquer que ces études n'étaient pas scientifiquement robustes, n'y changeait absolument rien.
Y a une part de ca et un autre truc, me semble t-il, est que les gens sont tous coupables de vouloir avoir des causalites directes, evidentes et simples, alors qu'on parle de situations complexes, encore tres meconnues et multi factorielles.
On le voit aussi sur ce forum d'ailleurs, quelques posts plus haut quelqu'un relie l'incidence en baisse dans une region avec le fait que c'etait la premiere a reimplementer le masque en exterieur. C'est pas du tout une attaque contre cette personne, mais en realite y a bien trop de mecaniques et de dynamiques en jeu pour tracer des conclusions comme ca. Et ca a ete comme ca pendant tout le covid, les gens ont passe un temps fou a essayer de faire correler des mesures et des graphs, avec un succes tres relatif parce que le sujet est bien plus complexe que ca. Kafka (je crois) le montrait tres bien d'ailleurs avec sa carte du UK et des situations totalement heterogenes a mesures politiques a peu pres constantes (et tres faibles en ce moment) dans le pays.

Et tout ca, j'ai l'impression que c'est un truc qui passe mal pour l'humain moyen parce que ca donne un sentiment de non controle (qui est d'ailleurs plus qu'un sentiment mais une part de realite a mon avis). C'est assez facile de glisser de "finalement on maitrise pas tout" a "autant rien faire parce qu'on maitrise pas tout".

Enfin bon, tout ca c'est de l'analyse sociologique de bar PMU mais c'est quelque chose qui m'a frappe depuis le debut de la crise Covid, j'ai l'impression que le monde (occidental en tout cas) s'est trouve tout a coup face a un phenomene un peu inconnu, dont on ne comprend toujours pas 18 mois apres tous les ressorts, et que c'est tres derangeant, limite inacceptable, pour nos societes. Evidemment, l'ensemble des politiques/scientifiques/experts en tout genre qui ont passe leur temps a faire des predictions dans les medias pour se faire rattraper par la realite 2 ou 4 semaines apres n'ont pas aide.
Citation :
Publié par Sango
Il a pourtant raison, il décrit la science telle qu'elle est appréhendée par le grand public. On attend au minimum des miracles de la part de la médecine et beaucoup se réjouissent de vivre aujourd'hui et non pas il y a un siècle pour cette seule raison. Je pense que les médecins savent que l'attente en capacités de guérison est largement au delà de ce que l'état de l'art propose aujourd'hui.
C'est aussi comme ça que je le lis.
Et la Science repose aujourd'hui sur des préceptes que la plupart des gens ont énormément de mal à appréhender (l'effondrement du langage et de la logique qu'il décrit), et qu'ils approchent donc la science comme une nouvelle religion. Ce qui à mon sens est une des raisons du développement des "médecines alternatives": dans un monde qui a largement supprimé la temporalité et où tout finit par être équivalent à tout (ça rejoint la discussion sur cette pub: https://www.instagram.com/p/CSTJTKtH...ource=ig_embed j'ai entendu le cri de millions d'historiens...puis plus rien ) la science commence à être approchée comme un nouveau veau d'or. Sachant que je ne suis pas non plus convaincu qu'elle ait supprimé l'angoisse métaphysique (pourquoi sommes-nous sur Terre ? où allons-nous après la mort ?) parce qu'elle n'a pas fondamentalement vocation à y répondre.

Avec en plus l'effet d'amplification des réseaux sociaux, qui fait que la moindre idée, aussi crétine soit-elle, finit par avoir la même valeur (voire une valeur plus grande) qu'un argument scientifique construit. Raison pour laquelle le comportement de types comme Raoult et consorts est détestable: ils savent parfaitement que le grand public n'est absolument pas en mesure d'appréhender ce qu'ils racontent, mais comme c'est dit en jargon technique, ça devient parole d'évangile. Et c'est répété en version abâtardie (l'effet de "téléphone arabe") sur les RS, sans aucun discernement. Quand la Science parvient à se créer des hérésies...
Je conviens que c'est fou pour un esprit rationnel, mais c'est pourtant une réalité de nos sociétés occidentales.
Citation :
Publié par Gozmoth
..
En fait ton poste montre simplement que tu rejettes la science. On t'apporte énormément de données concordantes montrant que la probabilité d'apparition à long terme d'un effet secondaire significatif est extrêmement faible et tu en reviens à "on ne peut pas savoir".

Mais bon, même avec des données de pharmacovigilance sur des années sur le vaccin Cominarty tu aurais en toute logique la même positon. Car les études de pharmacovigilance peuvent passer à côté d'un effet secondaire pour exactement la même raison théorique que tu rejettes les arguments actuels : la connaissance scientifique n'est jamais parfaite et totale. Mais si tu n'acceptes pas ça, ça reviens à dire que tu rejettes la méthode scientifique et les connaissances qu'on peut en tirer.
Citation :
Publié par Borh
Je ne pense pas que c'est ce que voulait dire Toutouyoutou, j'ai pas très bien compris sa phrase autour de la science.
Mais ce qui est vrai c'est que le grand public ne comprend pas bien la science, et oui, en attend des miracles. Quand Raoult explique qu'avec l'HCQ est le traitement miracle, bah énormément de gens y eu cru parce qu'ils voulaient y croire. Leur expliquer que ces études n'étaient pas scientifiquement robustes, n'y changeait absolument rien.

Quand par contre on explique aux mêmes que le vaccin n'est pas efficace à 100% mais seulement 95%, que ça tombe à 80% contre le variant delta et 50% si on utilise un vaccin monodose comme le Janssen, bah là ils se disent que ça sert à rien. Parce que pour eux "partiellement" efficace, on est à des lieux du miracle, donc c'est pire qu'inutile, c'est louche.


Après de façon plus générale, la "croyance" en la science n'est pas très forte en occident, beaucoup moins fortes qu'au 19ème et début 20ème. Le mysticisme, les pseudomédecines, souvent teintées d'une pseudoécologie pullulent et sont parfois reconnues par l'Etat. En Asie, la science n'est pas tant remise en question qu'en occident.
J'avoue que j'ai interprété la phrase. Si Toutouyoutou pense que je l'ai mal fait, je l'invite à m'expliquer ce que je n'ai pas compris.

Pour le reste je te rejoins.
Citation :
Publié par Dawme
Enfin bon, tout ca c'est de l'analyse sociologique de bar PMU
Je ne pense pas que tes propos soient si "PMU" que ça.

L'être humain a, de tout temps, eu besoin d'explications faciles. Genre les mecs ils se sont inventés des Dieux et le destin... déjà ça en dit long.

Certains pensent que la terre est plate parce que (et ça c'est vrai pour le coup), c'est assez terrifiant de savoir qu'on est qu'une poussière au sein du cosmos et qu'on ne représente absolument rien à son échelle. Quand la réalité est trop compliquée à supporter / appréhender, il ne me paraît pas complètement con d'admettre que certains s'en façonnent une autre, plus supportable.

Du coup, je peux comprendre qu'il soit plus facile et confortable de douter d'une publication scientifique qui, comme le dit Bohr, atteste d'une efficacité qui n'est pas de 100% en s'inventant une réalité alternative où il est clair et convenu que Bill Gates veut nous implanter des puces 5g pour des raisons évidentes (qui m'échappent, mais qui sont évidentes visiblement).

Et oui, il est en effet plus facile de voir des causalités directes à des problèmes à la place du hasard et de l'entropie, qui sont des choses plus compliquées à assimiler.

D'où l'utilité de ce genre de sujet qui permet d'échanger et, grâce à certains posteurs qui se reconnaîtront, d'aider à informer.
Citation :
Publié par Sango
Il a pourtant raison, il décrit la science telle qu'elle est appréhendée par le grand public. On attend au minimum des miracles de la part de la médecine et beaucoup se réjouissent de vivre aujourd'hui et non pas il y a un siècle pour cette seule raison. Je pense que les médecins savent que l'attente en capacités de guérison est largement au delà de ce que l'état de l'art propose aujourd'hui.

Hors sujet : En région PACA au bord de mer, absolument aucun contrôle de pass sanitaire n'est effectué par les cafés restaurants et j'en ai écumé pas mal depuis Lundi.

C'est un point de vue parfaitement classique, qui s'applique tout particulièrement à la médecine (Georges Canguilhem, Le normal et le pathologique)

Il est classique (et fatiguant) aussi d'attaquer la personne quand on ne comprends pas les idées ou qu'on ne se donne pas la peine de répondre correctement. Il va falloir que certaines intervenants se calment et s'appliquent la charte... dans son esprit comme dans sa forme.

Et effectivement je suis professeur (en vacances). Certains devraient davantage profiter des leurs.

[ ... ]

Dernière modification par TabouJr ; 11/08/2021 à 13h32.
[ ... ]

Sinon oui les gens attendent des miracles de la science, la meilleure preuve c'est le changement climatique. Certains sont convaincus qu'il n'y aura pas d'effort à fournir puisque la science va nous sortir de là. Là où ça devient drôle c'est que parfois les mêmes vont refuser le vaccin qui est pourtant bien issue de la science..... Mais bon la logique humaine aurait de quoi rendre fou.

Et trop de gens aussi (manque de formation scientifique je pense) s'imagine que la science c'est comme 1+1=2. Cad que si le Lundi je dis que le virus a tel effet et qu'on peut le traiter de tel façon, alors si le jeudi tout est remis en cause par simplement les observations entre temps, alors ça devient suspect. Or c'est ça aussi la science, elle est évolutive, ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera plus forcément demain. Mais ça ne le sera plus par le fait du prince, mais devant les observations faites et les analyses qui en seront tirées.
On le voit bien avec ce virus, c'est presque tous les jours qu'on apprend des nouvelles choses dont certaines viennent contredire ce qui se disait y a x semaines/mois. Et ça certains ne le comprennent pas, et justifie leur refus du vaccin par exemple.

Dernière modification par TabouJr ; 11/08/2021 à 13h34.
Répondre

Connectés sur ce fil