L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Matharl
J'ai eu mon premier shot de Moderna Jeudi dernier, pendant 3 jours j'avais une sensation désagréable comme si j'avais eu un énorme bleu la ou j'ai été piqué / arthrite dans la main opposée depuis Lundi ou çà me le fait plus, j'enchaîne sur une sinusite dantesque... La pharmacienne me dit qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter et de rester la semaine tranquille...

Et il parait que le second shot est pire?
Je suis vraiment pas hype pour ma seconde dose
Ça dépend des gens. Ma belle-mère a fait une réaction vénère pendant une semaine au premier shot à tel point qu'elle avait pas trop envie de faire le second, le second shot RAS. La 2e fois d'ailleurs son shot a été fait par le médecin et pas par une infirmière, qui l'a gardée une heure pour vérifier que tout allait bien. Le mal de bras dépend aussi de où tu as été piqué : la 1e fois j'ai été piquée vachement bas sur le bras, j'ai eu super mal de suite et ça a duré plusieurs jours. La 2e fois ça a fait vachement moins mal.

Perso sur du Pfizer la 1e fois juste mal au bras comme mentionné, la 2e fois un peu mal au bras et de la fièvre le lendemain quelques heures.
Citation :
Publié par Bjorn
Potentiellement, tu as pu être malade sans le savoir, et ta première dose a donc l'effet d'une seconde. Par exemple.
C'est ce que je suis en train de me demander parce que dans mes connaissances vaccinées, qui ont littéralement le double de mon âge, personne a été en PLS comme moi a l'heure actuelle
C'est cool pour commencer ces vacances... Heureusement que j'avais pas prévu de partir et que j'ai pris 3 semaines sinon j'aurais eu les nerfs.

Pour le bras, c'est pas réellement que ca faisait mal a proprement parlé, c'était plus une gène / hypersensibilité, pour ca que je comparais a un bleu.
Citation :
Publié par TabouJr
Ces protestants utilisent, entre autres, l'argument que la mortalité n'est pas assez élevée pour justifier les décisions qui sont prises.

Mort du Covid19 en France: 112 000
Nombre de manifestants: 200 000

Si, selon eux, 112k décès est une quantité négligeable par rapport aux 67M de la population française, alors pourquoi 200k militants devrait être pris au sérieux ?

Ce n'est pas logique.
Il n'est pas question de logique ici, on ne parle pas à des ordinateurs, on est dans l'affect exacerbé qui s'alimente avant tout de ressentiment, et les antagonismes s'aggravent.
Et s'il y a 200 k manifestants contre le pass sanitaire, on peut supposer qu'il y a plus de personnes qui à défaut de les soutenir ouvertement, au moins les comprennent ou sympathisent avec les revendications.

https://www.lci.fr/sante/coronavirus...t-2192754.html

https://www.ifop.com/wp-content/uplo...56-Rapport.pdf

Et lorsque l'on est dans l'affect, avec une population déjà psychologiquement éprouvée par quasiment 1 an et demi de crise, et quoi qu'on pense de leurs raisons, il devient difficile de traiter les choses de manière froide et distanciée comme on le ferait sur un forum.

Se pose du coup la question de comment faire passer les choses.
En durcissant le ton où les mesures restrictives ? On peut peut-être en amener certains à obéir, mais on risque aussi de braquer encore plus les autres.
En réprimant les manifestations en mode gilets jaunes à coup de LBD dans la fife ? Là c'est sûr que l'on va faire monter la gronde, au risque de faire passer certains indécis ou favorables au pass du côté des frondeurs.
Par ailleurs, si on regarde la segmentation par âge dans les lien postés, on voit que ce sont surtout les "jeunes" qui s'opposent (18 - 34 ans").
Or, c'est exactement cette tranche d'âge qu'on cherche désormais à toucher en priorité, que ce soit avec la vaccination ou avec les mesures liées au pass (dans les restaurants, bars, boîtes de nuit, lieux de culture et de loisir, etc, ce sont eux les plus gros consommateurs).

Du coup il me semble difficile de faire comme si cette opposition n'existait pas en la balayant d'un revers de la main parce que "ce n'est pas logique". Les foules ne le sont pas, logiques, or il va bien falloir récupérer les récalcitrants si l'on veut que ce pass fonctionne sans créer plus d'antagonismes qu'il n'y a déjà.
Après j'ai pas franchement plus de solutions que ça en tête. Peut-être faudrait-il essayer plus de méthodes incitatives plutôt de coercitives ? Parfois jouer sur la vénalité des gens, que l'on mésestime souvent, avec la carotte plutôt que le bâton peut donner des résultats.
Ça fait un an qu'on tente le dialogue, la pédagogie, l'incitation.

Bon au bout d'un moment ça va quoi. Si les gens se comportent comme des gamins il faut les traiter comme des gamins.

La méthode actuelle me paraît pas mal. Tu veux pas te faire vacciner ? Pas de souci. Tu veux pas remplir ton devoir on te retire des droits. Normal.
Citation :
Publié par Jyharl
Ça fait un an qu'on tente le dialogue, la pédagogie, l'incitation.

Bon au bout d'un moment ça va quoi. Si les gens se comportent comme des gamins il faut les traiter comme des gamins.

La méthode actuelle me paraît pas mal. Tu veux pas te faire vacciner ? Pas de souci. Tu veux pas remplir ton devoir on te retire des droits. Normal.
Le vaccin n'étant pas "encore obligatoire" c'est pas un devoir....
Citation :
Publié par spooty
Le vaccin n'étant pas "encore obligatoire" c'est pas un devoir....
Parce qu'un devoir doit forcément s'inscrire dans une loi ou une obligation ?
Citation :
Publié par Jyharl
Ça fait un an qu'on tente le dialogue, la pédagogie, l'incitation.
Ca clairement pas ... c'est au contraire tout l'inverse. Ou alors si les spots radios à base de "si tu veux pouvoir revoir ta grand mère, va te faire vacciner" c'est de la pédagogie, il y a un problème de définition.
Sans grande surprise, non seulement la France bats maintenant bien le Portugal en nombre de cas (y-compris ramené à la population), mais en + le Portugal a d'ores et déjà bien cassé sa courbe.

20003-1628068323-3489.png

Je rappelle avoir constaté au Portugal de la part des locaux :
- Super respect des gestes barrières et ports du masque.
- Restaurants qui refusent des clients parce que "jauge".
- Couvre-feu y compris dans les zones qui étaient non-tendues.
Tout en sachant qu'ils ont un peu + de vaccinés que nous.

Ramené à la population, ça donne ça :
20003-1628068379-9387.png

Le Portugal réduit donc ses mesures.

Pour le moment il faut toujours un test antigénique ou PCR de moins de 24h pour rentrer du Portugal


Citation :
celui sans pass sera refoulé avec le PCR alors que le vacciné lui profite de lavydavan.
Hein ? Avec le PCR il a un pass non ?
Sauf si positif, lol.
Citation :
Publié par Jyharl
Ça fait un an qu'on tente le dialogue, la pédagogie, l'incitation.

Bon au bout d'un moment ça va quoi. Si les gens se comportent comme des gamins il faut les traiter comme des gamins.

La méthode actuelle me paraît pas mal. Tu veux pas te faire vacciner ? Pas de souci. Tu veux pas remplir ton devoir on te retire des droits. Normal.
Alors ... non.
Déjà parce que l'on n'a pas les vaccins depuis un an, et que le pass sanitaire dans sa forme actuelle n'existe pas depuis un an non plus.
L'année dernière à cette époque on sortait d'un confinement global, une mesure coercitive par nature, les masques commençaient à devenir obligatoires dans certains lieux alors qu'on criminalisait les gens qui en portaient au tout début de la crise, et on s'est repris un autre confinement à l'automne sans qu'il n'y ait toujours aucun de vaccin disponible là non plus, donc pas de quoi inciter les gens à y aller ou leur faire de la pédagogie sur ses bienfaits.
[Modéré par Aedean : ... ]

So what ? On a toujours su que le vaccin n'était pas une arme parfaite fiable à 100%, ce constat ne change pas fondamentalement l'utilité de ce faire vacciner. Surtout que comme dit dans le propre article que tu as linké initialement (https://www.liberation.fr/checknews/...DMQ2PO56VPOCI/) :

Citation :
Autrement dit, les vaccinés porteurs du virus seraient contagieux bien moins longtemps que les non-vaccinés.
Sans oublier la conclusion dans le même article:
Citation :
il peut contribuer à briser les chaînes de contamination tant qu’il réduit bien la probabilité, pour chaque vacciné, d’être initialement infecté.

Bref, le vaccin n'autorise pas à faire n'importe quoi, reste que c'est toujours la meilleure arme dont on dispose à l'heure actuelle.

Dernière modification par Aedean ; 04/08/2021 à 19h13.
Citation :
Publié par Quild
...
Je suis pas certain de l'intérêt de mettre le premier graphique. Sur le second ramené à la population on constate qu'on a eu exactement le même pic, sachant qu'en plus en France on a quand même la spécificité des DOM-TOM qui ont des tendances lourdes à part par rapport à la métropole.

Même avec les disparités nationales sur la vaccination et le respect des mesures, tous les pays européens qui ont eu une nouvelle flambée de Covid semblent suivre la même tendance. Étant donné que ça repart quand même pas mal niveau réas en France c'est pas plus mal.
La dernière en date, qui fait se cogner la tête contre les murs, c'est que le problème n'est pas que les gens ne se vaccinent pas ou ne veulent pas faire de tests PCR, disent les anti-vaccins,
mais qu'il n'y a pas assez de lits de réanimation.
Citation :
Publié par Cafay. - Ankou
Pas exactement
https://www.lci.fr/sante/video-varia...t-2192968.html

Des problèmes de compréhension ?

Juste que tu as une personne sur 10 environ de contaminés chez les vaccinés contre une majorité pour ne pas dire toute de l'autre côté....
Citation :
Publié par Borh
Fallait lire les tweets suivants, en fait c'est pas du tout certain que les généralistes soient au courant qu'ils ont cette liste. Pourquoi ?
J'avais lu et je ne suis pas plus étonné que cela qu'ils ne soient pas fichus d'envoyer un mail tout con. Défaillance à la fois nullissime et aux conséquences graves, sans doute réglée tardivement.

Mais la bonne nouvelle reste que ce système fonctionne et que c'est un levier hyper-important pour joindre les personnes en grand risque
.. et un simple coup de fil ciblé sur la bonne personne par son médecin traitant peut sauver quoi ? Des dizaines de milliers d'hospitalisations, voire de de vies au final.

Vraiment j'aimerais en savoir plus sur la manière dont cela se passe, même en plein mois d'août. Je ne sais pas si on a des généralistes ici qui peuvent nous raconter comment ils s'y prennent et s'ils arrivent à "récupérer", non pas des antivax, mais des hésitants.


Pour regarder de plus près : "où se positionne l'efficacité d'un coup de fil ? "



Can the Unvaccinated Be Persuaded?

Aux USA, 30% de la population non vaccinée (depuis le passe on sait qu'on va faire mieux en France)
Citation :
A closer look: About 93 million Americans, or 30 percent of the population, are eligible for shots but have chosen not to get them.


essentiellement des trumpistes blancs ruraux complotistes, des Blacks pauvres qui n'ont pas confiance où se croient jeunes et invulnérables ou encore des hispaniques clandestins qui ont peur de se faire expulser..
Citation :
People’s reasons for remaining unvaccinated aren’t monolithic, either. Unvaccinated Republicans, for example, are more likely to say they don’t want or need the vaccine or don’t trust the government, whereas unvaccinated Democrats tend to cite an aversion to shots or worries about missing work. For unvaccinated Hispanic people, fear of immigration authorities poses a unique roadblock.


Et voici les raisons
SmartSelect_20210804-104934_NYTimes.jpg


D'où 3 thématiques :


Faciliter l'accès, des récompenses financières et incitations diverses
Citation :
Expand access: While the vaccines may be widely available to Americans, they are not universally accessible, Rhea Boyd, a pediatrician and public-health advocate in the San Francisco Bay Area, told Yong. “If you have to walk the five miles, you’re going to rethink getting vaccinated, especially if you’re elderly, or you have chronic disease, or the round trip is interfering with other things like work,” she said. “And if you don’t have paid sick leave to deal with the vaccine or the potential side effects of the second dose, you’ll skip it because feeding your family is more important right now.”

Free transportation, paid time off, financial incentives, mobile clinics and door-to-door campaigns could all help increase vaccination rates among low-income and young people, Irfan says.



Changer le message pour mettre en avant la fiabilité et la sécurité du vaccin , envoyer des rappels, genre SMS (ce que fait doctolib, c'est tout bête mais c'est une de ses principales valeurs ajoutées)
Citation :
Change the message: Stressing the safety of the vaccines, rather than just the danger of Covid, may help persuade more people to get a shot,

(...)

The medium may make a difference, too: A study published in Nature on Monday reported that text message reminders significantly boost vaccination rates.



Modifier de messager, c'est là que le coup de fil de ton médecin de famille change tout par rapport à la communication institutionnelle ou aux réseaux sociaux
Citation :
Modify the messenger: Many Americans — especially those without a college degree — distrust mainstream institutions, so hearing directly from people they know or already trust may make a bigger difference.

In some cases, those people could be local doctors: “The most powerful messengers are clinicians caring for very sick people who are honestly telling you that if they had had a vaccine, they wouldn’t be lying with an intubator on,”


Au final, ils divisent la population en deux : les "très opposés/definitely not" antivax pour lesquels on ne peut pas grand chose et les hésitants "wait and see" avec lesquels il suffit de trouver la bonne manière de faire
SmartSelect_20210804-110613_NYTimes.jpg
Encore une fois, si on voit bien l'effet d'un passe vaccinal (pour prendre l'avion, bien vu aux États-Unis !) le médecin traitant arrive avant..


https://nyti.ms/3fsMl1W
Citation :
Publié par Cafay. - Ankou
C'est faux. Ou a minima très orienté et incomplet.
Ca a déjà été plusieurs fois corrigé, par exemple ici de manière détaillée :
https://forums.jeuxonline.info/sujet...l#post31149519

Ce qui est vrai, c'est que la charge virale d'un vacciné contaminé au delta est équivalente a un non vacciné au début de l'infection, et c'est a peu près tout. Donc la conclusion qu'on peut en tirer c'est qu'un vacciné peut être aussi contagieux qu'un non vacciné pendant un court laps de temps.
Ensuite : la charge virale du vacciné descend plus rapidement que celle d'un non vacciné. Donc il n'est pas "aussi contagieux", il est "aussi contagieux durant un cours laps de temps".
Ajoutons à cela que le vacciné a évidemment bien moins de chance d'etre contaminé qu'un non vacciné, donc il est forcément moins à risque de transmettre le virus qu'un non vacciné.
De plus, si tous les personnes qu'il cotoie sont vaccinées, elles sont davantage protégées que celles qui ont fait un test PCR qui ne le sont pas. Donc là aussi, moins de chances de transmission au global. Et si par malheur une contamination entre vaccinés avait lieu (ca arrive), les probabilités que ca se transforme en cas grave sont très basses - le mec qui a fait un test PCR, ca lui servira pas à grand chose une fois infecté.

Donc oui, c'est pas parfait, mais l'avantage reste très très largement en faveur d'une vaccination, face au PCR (qui peut aussi etre faux négatif, ou trop précoce), et évidemment encore plus face à l'absence de pass sanitaire.
Tiens,le leader d I Am,Akhenaton, qui a fait un petit passage en réa en début de semaine. Détresse respiratoire.
Lui qui disait douter de la dangerosité du virus, pour qui le masque était inutile. J aimerai bien entendre ce qu il a à dire maintenant.
Citation :
Publié par Tchrek
Je suis pas certain de l'intérêt de mettre le premier graphique. Sur le second ramené à la population on constate qu'on a eu exactement le même pic, sachant qu'en plus en France on a quand même la spécificité des DOM-TOM qui ont des tendances lourdes à part par rapport à la métropole.

Même avec les disparités nationales sur la vaccination et le respect des mesures, tous les pays européens qui ont eu une nouvelle flambée de Covid semblent suivre la même tendance. Étant donné que ça repart quand même pas mal niveau réas en France c'est pas plus mal.
J'ai mis les deux, tu prends ce que tu veux hein.
Le Portugal n'était pas encore tout à fait à son pic quand la France a pris cette décision. Décision que la France n'a pas encore levé.

L'impact des DOM TOM sur les chiffres de la France doit être assez négligeable vu qu'ils ne représentent que 4% de la pop Française.


Citation :
Publié par Cafay. - Ankou
Heureusement les tests PCR sont encore gratuits, j'en userais et abuserais autant qu'il faudra durant la période estivale.

[Modéré par Episkey :]
Tiens, je tombe là-dessus en remontant tes messages du thread.
Tu feras gaffe, d'après l'Académie Nationale de Médecine, les tests PCR peuvent présenter des risques (surtout si mal réalisés), notamment de méningite.

De là à dire que le vaccin est moins dangereux, il n'y a qu'un pas
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
Ton calcul est faux, ou alors le mec du site covid tracker raconte n'importe quoi sur ses graphs. Au doigt mouillé, je dirais que tu as fait un x2 des stocks, ce qui correspond à un x2 du site covid tracker. Au 02/08, ~73M d'injections, ~79M de doses attendues
Pour astrazeneca, tu remarqueras que quand bien même il peut être prescrit, bah ... c'est poubelle.
Si on avait autant de stock, l'ARS ne fonctionnerait pas à flux tendu pour la gestion des stocks.
26957-1628072427-8372.png

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets...e-la-covid-19/ :
Citation :

Les données

Ces jeux de données correspondent aux stocks de vaccins, selon le lieu de stockage et le type de vaccin.
Les lieux de stockage des vaccins Pfizer-BioNtech, Moderna et AstraZeneca sont :
  • Des plateformes logistiques dépositaires, sous-traitantes de Santé publique France, qui centralisent plusieurs expéditions pour optimiser les flux de transport vers des destinataires en aval (officines de pharmacie, EHPAD) ;
  • Des établissements de santé (ES) dits « pivots », tels que des centres hospitaliers (CH) et centres hospitaliers-universitaires (CHU).
Seules les doses pouvant être tout de suite utilisées sont comptées « en stock » : les doses en quarantaine, ayant un problème de conformité ou périmées sont décomptées des stocks.
Tiens, une visualisation qui dit la même chose que moi :
https://www.data.gouv.fr/fr/reuses/c...ion-en-france/
En cliquant sur la carte, puis dessous :
Citation :
L’état des stocks de vaccins
>> Au 1er juillet, la France disposait de 13.223.493 doses de vaccins, un niveau en forte hausse (+67%) par rapport au 4 juin. Les stocks sont essentiellement constitués de vaccins Pfizer (11.064.258 doses) et AstraZeneca (1.336.140).
>> Par destination, les stocks se répartissent ainsi :
  • 4 778 202 doses (+88%) dans les établissements de santé pivots (centres hospitaliers et centres hospitaliers universitaires). Ces doses se destinent notamment aux centres de vaccinations. La carte reprend ces données.
  • 8.445.291 doses (+56%) stockées dans les plateformes logistiques dépositaires, avant une livraison dans les Ehpad, les pharmacies… Celles-ci ne font pas encore l’objet d’une répartition par région.
- on parle de la décision d'instaurer le pass sanitaire, il faut donc prendre les chiffres au moment de l'annonce (date à laquelle la courbe était strictement croissante), et pas se limiter à sa conséquence (qui est bénéfique puisque c'est précisément l'effet recherché). Le nombre de doses a diminué légèrement depuis l'annonce mais aussi le nombre de gens à vacciner, et au final avec les livraisons, on est dans une meilleure situation que mi-juillet en terme de stocks.
- c'est une baisse temporaire suite à l'effet d'annonce, qui sera absorbé en trois semaines par les 3 prochaines livraisons de Pfizer (on aura alors davantage de stocks que début juillet)
- malgré tout, nous avons aujourd'hui 10 millions de doses disponibles qui correspond au niveau de mi-juin et qui laissent largement de quoi voir des millions de non-vaccinés qui décideraient de changer d'avis, débarquer

Et enfin non, Astrazeneca, ce n'est pas poubelle, on a vacciné 0,8 millions de personnes âgées avec ça en juillet et il reste 1,6 millions en stock, contre 4,5 millions de 55+ non vaccinés.

Dernière modification par LouisPasteur ; 04/08/2021 à 12h45.
....Et pendant ce temps en Alberta au Canada des centaines de manifestants se sont retrouvés pour un cinquième jour de suite à Edmonton et Calgary pour dénoncer la levée des mesures sanitaires .Vous avez bien compris des pro-masques manifeste!

https://www.msn.com/fr-ca/actualites...8AG?li=AAanjZr

"Le sondage a également révélé que 73 % des Canadiens pensent que les gouvernements ne devraient pas lever toutes les restrictions sanitaires pour le moment."
Citation :
Publié par Bjorn
C'est faux. Ou a minima très orienté et incomplet.
Ca a déjà été plusieurs fois corrigé, par exemple ici de manière détaillée :
https://forums.jeuxonline.info/sujet...l#post31149519

Ce qui est vrai, c'est que la charge virale d'un vacciné contaminé au delta est équivalente a un non vacciné au début de l'infection, et c'est a peu près tout. Donc la conclusion qu'on peut en tirer c'est qu'un vacciné peut être aussi contagieux qu'un non vacciné pendant un court laps de temps.
Ensuite : la charge virale du vacciné descend plus rapidement que celle d'un non vacciné. Donc il n'est pas "aussi contagieux", il est "aussi contagieux durant un cours laps de temps".
Ajoutons à cela que le vacciné a évidemment bien moins de chance d'etre contaminé qu'un non vacciné, donc il est forcément moins à risque de transmettre le virus qu'un non vacciné.
De plus, si tous les personnes qu'il cotoie sont vaccinées, elles sont davantage protégées que celles qui ont fait un test PCR qui ne le sont pas. Donc là aussi, moins de chances de transmission au global. Et si par malheur une contamination entre vaccinés avait lieu (ca arrive), les probabilités que ca se transforme en cas grave sont très basses - le mec qui a fait un test PCR, ca lui servira pas à grand chose une fois infecté.

Donc oui, c'est pas parfait, mais l'avantage reste très très largement en faveur d'une vaccination, face au PCR (qui peut aussi etre faux négatif, ou trop précoce), et évidemment encore plus face à l'absence de pass sanitaire.
On est d'accord sur le fond donc, le pass sanitaire n'empêchera pas la contamination au restaurant ou dans n'importe quel lieux où il est demandé.

Que cela soit bien clair pour les personnes n'ayant pas leur parcours vaccinal terminé, il est possible se faire contaminer au restaurant par des gens vaccinés. Ce ne sont pas des sanctuaires. Point final.
Citation :
Publié par Cafay. - Ankou
On est d'accord sur le fond donc, le pass sanitaire n'empêchera pas la contamination au restaurant ou dans n'importe quel lieux où il est demandé.

Que cela soit bien clair pour les personnes n'ayant pas leur parcours vaccinal terminé, il est possible se faire contaminer au restaurant par des gens vaccinés. Ce ne sont pas des sanctuaires. Point final.
Personne de sérieux n'a jamais dit le contraire en fait. Par contre le pass sanitaire diminue le risque et c'est l'objectif.
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (1 membre et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés