L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Il y a eu un débat houleux entre deux infirmières dans "les auditeurs ont la parole" sur RTL hier (surement dispo en podcast)
  • Une infirmière libérale résolument contre la vaccination obligatoire du personnel soignant. son argument principal (après s'être faite renvoyée dans les corde sur ses arguments complotistes): mon corps m'appartient, je visite des personnes vaccinées donc rien à craindre
  • Une infirmière en réanimation
On a eu affaire en fait a 2 catégories de soignant, l'un qui a vu de près ce qu'est la covid, l'autre non.
Et je crois qu'une bonne partde la problématique tiens de cette approche de la maladie.

Dernière modification par Lionel90 ; 19/06/2021 à 12h39.
Citation :
Publié par Feldi
Et si le personnel soignant non vacciné aujourd'hui ne veut toujours pas se vacciner malgré l'obligation tu fais quoi ? Tu les vires ?
Bon courage pour trouver des remplaçants, déjà comme ça on a pas assez de personnel soignant...
oui c'est le problème, il y a des règles en droit du travail et en droit tout court qui limitent pas mal la possibilité de rendre obligatoire le vaccin

145062-1624094899-9430.png

en plus il y a le personnel direct, mais également plein d'intervenants dans les ephad, voici les arguments
Citation :
It threatens to become a “logistical nightmare”, said the NCF, which has identified 35 other types of key workers, from entertainers to legionnaires’ disease inspectors, which care homes will not be allowed to admit unless they are double jabbed.

The body fears the new regulations, drawn wider than first expected, will leave care homes legally responsible for verifying vaccination status of people over whom they have no employment oversight. Other care operators have warned it will exacerbate an existing national care worker shortage by driving some staff away.
.. et donc la population concernée est considérable
Citation :
the suggestion that people who refused the vaccine could be redeployed was “not meaningful” because there are few care sector jobs that don’t require being in a care home. This was “unhelpful when the sector is already facing at least 112,000 vacancies”, she said.
les journalistes appellent cela "no jab, no job"



Il y a aussi la question de fond du recrutement et de la vaccination dès la formation médicale,

Obligations vaccinales études de santé / code de la santé publique
145062-1624095335-8927.png
https://www.univ-reims.fr/vie-des-ca...00,31752.html?
Citation :
Publié par Coquette
Deuxième dose Pfizer à 12:00 aujourd'hui. Pour l'instant aucun effet secondaire, rien du tout, comme à la première.

Par contre 2 choses à noter :

  • il n'y avait quasi PERSONNE comparé à l'attente que j'ai eu à la première dose (2 personnes avant moi...), et depuis plusieurs semaines aucun jeune ne vient plus selon les organisateurs avec qui j'ai parlé, ils trouvent ca dommage et inquiétant. Déjà que lors de mon attente de la première dose, il ne me semblait avoir aucun jeune (< 30 ans je dirais)
  • La France n'est pas foutue de traduire une pauvre page de certificat de vaccination en anglais, seule le français est disponible... La secu a annoncée que l'anglais serait dispo fin mai, puis début juin, puis maintenant le 21 juin et je commence à lire plutôt le 23 juin... C'est juste ridicule.
Citation :
Publié par Legeibeth
Marrant, ça varie fortement d'un lieu à l'autre alors. J'y suis allé mercredi matin de bonne heure, dans un gros centre de vaccination (hôpital militaire) et c'était blindé. Et lorsque j'ai demandé à un militaire, il m'a confirmé que ça tournait à 100% de la capacité du centre.

Pour les jeunes, pas la majorité, mais quelques uns présents (ado ou adultes entre 20 et 30) quand même.
Oui ca varie selon les régions, car dans la mienne, excepté un ou deux créneaux surement suie à annulation, c'est souvent pas avant 7/10 jours dans tous les centres de vaccination.
Citation :
Publié par Soumettateur
C'est pas nouveau. Depuis le début de la vaccination, le gouvernement se fixe ses propres objectifs et se congratule quand il les atteint
Et quand il ne les atteint pas, il change les règles, cf. le déconfinement de Noël.
Citation :
Publié par Alandring
Vous comptez ouvrir les boîtes de nuit à tout le monde ?

Je vois difficilement un endroit plus dangereux que ça (promiscuité, surtout destiné aux jeunes, activité physique, intérieur, etc.).
Ah, je vois parfaitement par contre : depuis 10 jours, les bordels et clubs échangistes ont réouvert ici.
Mais attention : avec le masque et interdiction de danser.
Citation :
Publié par Lionel90
Une infirmière libérale résolument contre la vaccination obligatoire du personnel soignant. son argument principal (après s'être faite renvoyée dans les corde sur ses arguments complotistes): mon corps m'appartient
"Mon corps m'appartient", c'est un argument valide pour empêcher la vaccination forcée.
Ce n'est pas un argument valide pour autoriser un comportement à risque sans avoir pris des précautions raisonnables. La vaccination obligatoire pour certaines activités ça existe depuis toujours, si tu as un problème philosophique avec la vaccination tu fais le deuil de la dite activité.
Les exceptions médicales pour raisons philosophiques, ça existe aux USA, et au final c'est la foire à la saucisse, avec maintenant l'Eglis de Satan qui délivre des certificats d'avortements rituel pour raison religieuse pour permettre de passer outre les législations anti-avortement dans les états qui autorisent les dites exceptions.
Pour la vaccination, les chiffres restent stables et on est toujours quasiment en flux tendu sur les Pfizer et Moderna donc il y a encore de la marge.

Par contre on commence à avoir une transition sur l'utilisation de ces vaccins, puisque sur cette semaine le nombre de secondes injections commence à dépasser le nombre de primo-vaccinés. Donc en soi les doses devraient bien s'écouler dans les semaines à venir mais à voir si le rythme des primo-vaccinés baisse définitivement ou pas.
Citation :
Publié par Doudou Spuiii
Je discutais avec une amie qui hésite à se faire vacciner en lui disant que moi, je voyais pas de soucis. Elle me sort que son copain bosse avec des médecins qui disent "Oulalala, y a pas de recul" ou bien qu'il connait une nana en qualité pharma qui dit la même chose.
C'est curieux, parce que je ne vois absolument pas ce genre de réactions, les contre sont généralement des anti-vax complotistes hardcore qui vont te sortir des trucs sur le magnétisme, la 5G et cie, du coup, je me demande si y a vraiment ce genre de réticences dans le milieu médical ou si c'est pas juste son copain qui mytho un peu le truc.
Mais bon, quand tu taff pas toi-même dans ce domaine du coup, c'est difficile de répondre quelque chose de pertinent.

En tout cas, j'ai vu ce genre de réticences chez pas mal de 20-30 qui hésitent parce qu'il faudrait 5 ans de recul et qu'ils sont pas eux vraiment à risques.
T'as regardé mon message juste au dessus du tien, avec la video?
Il y a un mec médecin complotiste (ce qui est vrai apparemment quand tu tapes son nom sur internet) qui te dit que la plus grande partie des virologues pensent comme lui, etc.
Le journaliste lui dit que lui pendant ses enquêtes voit très peu ce genre de réactions, et quasiment jamais venant de virologues. il demande des noms pour les interviewer.

Le médecin lui répond direct que c'est son travail à lui en tant que journaliste de les identifier et d'aller les interviewer mdr
Citation :
Publié par Tchrek
Pour la vaccination, les chiffres restent stables et on est toujours quasiment en flux tendu sur les Pfizer et Moderna donc il y a encore de la marge.

Par contre on commence à avoir une transition sur l'utilisation de ces vaccins, puisque sur cette semaine le nombre de secondes injections commence à dépasser le nombre de primo-vaccinés. Donc en soi les doses devraient bien s'écouler dans les semaines à venir mais à voir si le rythme des primo-vaccinés baisse définitivement ou pas.
De toute façon la deuxième dose est fixée lors de primo vaccination, donc pas le choix, c'était normal qu'on voit les secondes doses augmentées à un moment donnée et même devenir majoritaire.
On voit aussi qu'on approche de 84% de vaccinés à 75+ et 85% entre 64 et 75 ans, 70 % dans les 50/65 ans, ce qui est au final trés bien, avec une légère augmentation on va peut être arriver dans ces tranches d'age à du 90 %
Citation :
Publié par Doudou Spuiii
Je discutais avec une amie qui hésite à se faire vacciner en lui disant que moi, je voyais pas de soucis. Elle me sort que son copain bosse avec des médecins qui disent "Oulalala, y a pas de recul" ou bien qu'il connait une nana en qualité pharma qui dit la même chose.
C'est curieux, parce que je ne vois absolument pas ce genre de réactions, les contre sont généralement des anti-vax complotistes hardcore qui vont te sortir des trucs sur le magnétisme, la 5G et cie, du coup, je me demande si y a vraiment ce genre de réticences dans le milieu médical ou si c'est pas juste son copain qui mytho un peu le truc.
Mais bon, quand tu taff pas toi-même dans ce domaine du coup, c'est difficile de répondre quelque chose de pertinent.

En tout cas, j'ai vu ce genre de réticences chez pas mal de 20-30 qui hésitent parce qu'il faudrait 5 ans de recul et qu'ils sont pas eux vraiment à risques.
Mes beaux-parents sont médecins tous les 2, tous les 2 vaccinés de la première heure, bénévoles en centre de vaccination, ont poussé tous leurs enfants en France et en Allemagne à se faire vacciner dès que possible, les petits-enfants maintenant...

Pour autant pour moi, enceinte de quasi 6 mois maintenant, ayant eu sous les yeux mes analyses depuis le début de la grossesse et au fait de mes antécédents médicaux, familiaux et allergiques, ils me conseillent chaque fois d'attendre d'avoir accouché, pour être sûr, et de continuer à prendre moults précautions en attendant (masques, gel, distanciation, lavage de main ++ et éviter autant que possible les lieux publics fermés).
Donc ben je doute, j'avais très envie d'y aller, je voulais prendre rdv avec mon mec pour me faire vacciner en même temps, mais bon... Comme personne ne les contredit dans l'équipe médicale en charge de mon suivi de grossesse, alors je les écoute, et mon homme leur fait une confiance aveugle professionnellement parlant, donc il est d'accord avec eux...

Donc encore 18 semaines max à attendre... Mais en octobre, je me vaccine direct.
La première d'AZ était forte aussi.
Mais bon, faut que le corps fabrique les anti-corps, y a pas de mystère, et pour cela il débute la réaction d'usage de quand il se sent agressé : montée de fièvre, etc.
Beaucoup de vaccins provoquent ces réactions.
Bah perso deuxième dose Pfizer hier et rien à part une douleur au point d'injection, ma copine idem. C'est vraiment au pif selon les gens niveau effets secondaires

-Sergorn
Citation :
Publié par Madee
Mes beaux-parents sont médecins tous les 2, tous les 2 vaccinés de la première heure, bénévoles en centre de vaccination, ont poussé tous leurs enfants en France et en Allemagne à se faire vacciner dès que possible, les petits-enfants maintenant...

Pour autant pour moi, enceinte de quasi 6 mois maintenant, ayant eu sous les yeux mes analyses depuis le début de la grossesse et au fait de mes antécédents médicaux, familiaux et allergiques, ils me conseillent chaque fois d'attendre d'avoir accouché, pour être sûr, et de continuer à prendre moults précautions en attendant (masques, gel, distanciation, lavage de main ++ et éviter autant que possible les lieux publics fermés).
Donc ben je doute, j'avais très envie d'y aller, je voulais prendre rdv avec mon mec pour me faire vacciner en même temps, mais bon... Comme personne ne les contredit dans l'équipe médicale en charge de mon suivi de grossesse, alors je les écoute, et mon homme leur fait une confiance aveugle professionnellement parlant, donc il est d'accord avec eux...

Donc encore 18 semaines max à attendre... Mais en octobre, je me vaccine direct.
Tu me fais flipper, j'en suis bientôt à 7 mois et quand j'ai voulu faire ma première dose le médecin sur place m'a demandé le nombre de mois de grossesse et m'a dit que j'avais un peu trop traîné pour le faire limite, que j'aurais du m'y mettre dès que c'était possible (vers 4 mois je crois) mais j'avais peur moi aussi. Et contrairement à toi ma famille est totalement antivaxx et je me prends des réflexions très blessantes à cause de mon choix de me faire vacciner enceinte, je commence à avoir peur pour la deuxième dose à force... heureusement bientôt le rdv gynéco j'espère qu'il saura me conseiller à ce sujet.
A la Pitié-Salpêtrière, toutes les femmes enceintes sont vaccinées. Ma soeur aussi (qui était suivie à la Pitié) s'y est faite vacciner pendant la grossesse. Elle va très bien, sa fille de 2 mois aussi.

La HAS et l'académie de médecine recommandent la vaccination de toutes femmes enceintes de plus de 35 ans.

Après je reconnais que le risque de choper le Covid en début d'année était largement plus élevé que maintenant donc pour ma soeur, la balance bénéfice risque ne faisait pas de doute.

On ne donne pas de conseil médicaux sur JoL mais voici où on en est des connaissances :
- la femme enceinte est plus exposée aux formes graves de Covid, toute chose égale par ailleurs (âge et co-morbidité).
- pas d'effet secondaire spécifique des vaccins ARN connus chez la femme enceinte, mais on a pas encore autant de données que chez les femmes non enceintes
Je n'ai pas 35 ans, mais comme autour de moi personne ne veut se faire vacciner et que justement étant enceinte je ne suis pas tranquille (on a déjà eu des cas de covid dans la famille quand même), j'estime que c'est bénéfique pour moi. J'aurais préféré pouvoir attendre et que eux se vaccinent pour me protéger, mais bon ils veulent tous attendre au moins 2/3 ans pour "avoir du recul" et je n'ai pas tout ce temps. Donc je ne veux pas prendre de risque, il y a déjà eu trop de cas dans mon entourage (mais pas assez visiblement vu que les mentalités ne changent pas, tant que c'est pas le coma ou la mort c'est bon ça passe).
Citation :
Publié par Aeristh
Tu les rends responsable en cas de cas covid dans leur service. T'es pas vacciné malgré l'obligation, un mec choppe le covid dans ton service, c'est ta faute et tu assumes la responsabilité derrière.
Cool, faut taper un peu plus sur les soignants, bonne idée Qui plus est, quel rapport entre un covid nosocomial (à prouver) et le faite que le soignant se soit vacciner ou non ? A ce moment là, il faut aussi faire assumer le non respect des règles d'hygiènes qui a largement favorisé la propagation en structure de santé.
Clairement, c'est pas un manque de moyen et une surcharge de travail qui a permis ou permet au covid d'etre "choppé" en hospitalisation, mais la vaccination. C'est évident =)

A partir du moment où le gouvernement n'impose pas la vaccination, à chacun de choisir.
Citation :
Publié par Borh
On ne donne pas de conseil médicaux sur JoL mais voici où on en est des connaissances :
- la femme enceinte est plus exposée aux formes graves de Covid, toute chose égale par ailleurs (âge et co-morbidité).
- pas d'effet secondaire spécifique des vaccins ARN connus chez la femme enceinte, mais on a pas encore autant de données que chez les femmes non enceintes
Je plussoie. Info du cdc américain a l'heure actuelle:

Citation :
Observational data demonstrate that pregnant people with COVID-19 have an increased risk of severe illness, including illness resulting in intensive care admission, mechanical ventilation, extracorporeal membrane oxygenation, or death, though the absolute risk for these outcomes is low. Additionally, they are at increased risk of preterm birth and might be at an increased risk of adverse pregnancy complications and outcomes, such as preeclampsia, coagulopathy, and stillbirth.
Data on the safety of COVID-19 vaccines in pregnant people are limited. [...]
Based on current knowledge, experts believe that COVID-19 vaccines are unlikely to pose a risk to the pregnant person or fetus.
ici
On voit bien sur Covid Tracker que les premières injections sont en forte baisse depuis la 3ème semaine de mai en gros.
Ca sera intéressant de revoir ces graphs quand les 2ndes injections auront été faites, là forcément ça donne encore une impression de rythme de croisière élevé si on somme 1ères+2ndes
Miniatures attachées
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle

Nom : covidtracker - injections.jpg
Taille : 1173x1011
Poids : 230,7 Ko
ID : 677366  
Le tousAntiCovid Anglais, NHS app vient de gagner 2.700.000 utilisateurs en un mois

Pas parce que l'appli permet le traçage (pour cela ils en ont une autre NHS COVID-19 app), mais parce qu'elle permet d'afficher son certificat de vaccination
Citation :
Between 17 May and 14 June, almost 5 million distinct users logged on to the app,
en plus de ses fonctions antérieures (prise de RV, dons d'organes, renouvellement d'ordonnances).
Citation :
The surge in app downloads also led to an increase in the numbers of people registering their preference for organ donation within the app. More than 51,000 records were added, over five times more than in April.

Over the past month, about 614,000 repeat prescriptions were ordered and 50,000 GP appointments were made.
https://www.theguardian.com/society/...vaccine-status



pour la comparaison avec doctolib et autres
145062-1624142411-3576.png
le système de santé anglais est plus centralisé



=====================


Citation :
Publié par znog
oui c'est le problème, il y a des règles en droit du travail et en droit tout court qui limitent pas mal la possibilité de rendre obligatoire le vaccin

145062-1624094899-9430.png

en plus il y a le personnel direct, mais également plein d'intervenants dans les ephad, voici les arguments

.. et donc la population concernée est considérable


les journalistes appellent cela "no jab, no job"



Il y a aussi la question de fond du recrutement et de la vaccination dès la formation médicale,

Obligations vaccinales études de santé / code de la santé publique
145062-1624095335-8927.png
https://www.univ-reims.fr/vie-des-ca...00,31752.html?
je continue de regarder l'hypothèse de la vaccination obligatoire pour le personnel des EPHAD


En Angleterre, ces professionnels de santé sont moins vaccinés que la population générale,

mais
  • déjà 112.000 postes non pourvus dans ce secteur mal rémunéré = risque qu'ils démissionnent et aillent gagner plus chez Aldi d'autant que le taux de chômage est très bas en ce moment
  • les EPHAD sont déjà financièrement en grande difficulté, comme chez nous
  • tous les syndicats sont contre (strong opposition from the British Medical Association, Royal College of Nursing, unions, the NHS Confederation and NHS Providers)
en France rendre la vaccination obligatoire pour les personnels de santé et se prendre un blocage des syndicats d'infirmières et de l'ordre des médecins, ça ne ferait pas bonne impression.


une autre idée serait de verser une prime à ceux qui se sont vaccinés ?

Dernière modification par znog ; 20/06/2021 à 00h56. Motif: Auto-fusion
Interessant, ca fait une a deux semaines qu'on voit plein de petits avec de la fièvre et des gastro "comme au bon vieux temps". Ceux qu'on test pour le covid, testent négatif. En fait, le dernier cas de covid que j'ai vu a la clinique date désormais de deux semaines.

Traduction en stats: le virus de RSV qui donne la bronchiolite chez les enfants et remplit les lits en pédiatrie de Janvier a Mars, ils sont en train de le voir maintenant en Floride quand on sait que les mois d'été c'est mort coté maladies infectieuses chez les enfants généralement.

http://www.floridahealth.gov/disease...ncytial-virus/

Il y a aussi le tracker de la grippe saisonnière du cdc qui donne rien pour l'hiver 2019-2020 :P

https://www.cdc.gov/flu/weekly/usmap.htm (rewind et click sur play et ca passe par semaine # de l'année)
Citation :
Publié par Scrooge McDuck
On voit bien sur Covid Tracker que les premières injections sont en forte baisse depuis la 3ème semaine de mai en gros.
Ca sera intéressant de revoir ces graphs quand les 2ndes injections auront été faites, là forcément ça donne encore une impression de rythme de croisière élevé si on somme 1ères+2ndes
... et les vaccinodromes ferment fin août, en tout cas celui de chez nous

Après l'été, il faudra absolument trouver un second souffle, probablement la médecine de ville et les pharmaciens ? D'ailleurs on n'en parle plus beaucoup du Moderna chez les pharmaciens et le Pfizer, ce n'est toujours pas en place pour eux ?

En tout cas en septembre, tout ceux qui auront voulu se faire vacciner seront protégés quand la quatrième vague arrivera. Ceux qui tomberont malades, ou leur entourage (sauf nombreuses exceptions) seront responsables de leur situation
Citation :
Publié par znog
en France rendre la vaccination obligatoire pour les personnels de santé et se prendre un blocage des syndicats d'infirmières et de l'ordre des médecins, ça ne ferait pas bonne impression.


une autre idée serait de verser une prime à ceux qui se sont vaccinés ?
Je ne pense pas que les ordres diront quoique ce soit car c'est pas leur fonction.
Certains syndicats d'infirmiers c'est possible et même probable.

Les syndicats de médecins par contre y seront favorables, en tout cas les principaux syndicats.
un truc que je comprends pas c'est que les anglais sensés être super en avance sur nous pour la vaccination sont seulement en train d'ouvrir maintenant à tous les plus de 18 ans
145062-1624171607-5653.png

145062-1624171775-5474.png
Citation :
91% of people aged 50 and over in England had already had both vaccine doses,
il y a très peu de lits occupés par le covid
Citation :
  • 1% of hospital beds in England are occupied by people with Covid.
et les patients qui consultent sont en majorité "jeunes"
Citation :
“The age distribution has really flipped as a result of vaccination. Whereas back in January it was 60/40 – 60% were occupied by people over 65 and 40% [by those] under 65 – now it’s flipped to 70/30. So it’s about 30% occupied by people aged 65 and over, [and] 70% are younger people whose prospects are much greater,”
https://www.theguardian.com/world/20...by-end-of-week


même avec leur taux de vaccination super élevé, les contaminations continuent à monter
145062-1624171825-6896.png


En Europe continentale, je sens très très mal la quatrième vague une fois que le relâchement sera là, la vaccination faible et le variant delta en action
Heureusement, les TAVs ( traitements anti viraux ) devraient arriver, depuis le temps. Et si les usines UE préparent le coup, on sauvera la mise aux AntiVax et à leurs victimes collatérales.
Et que le 19' mute pas trop ou développe pas -en moins de 2 saisons- de résistances aux TAVs.
Répondre

Connectés sur ce fil