L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par DK
La médecin (excellente) de famille en France a adopté une méthode plus radicale : elle ne prend plus part à l’effort de vaccination. Trop compliqué à organiser/bordélique. (On parle d’un désert médical).
Tenez, j’ai eu de la famille au téléphone. Et y’a un médecin généraliste dans le lot : il a maintenant 0 candidats pour AZ. Des doses, mais pas de bras. En un mois, il a pas réussi à en trouver plus d’une dizaine. Et là bah c’est la pénurie de bras. Ça me frustre. Si j’étais moins loin il aura non pas un mais deux bras !
ca doit vraiment dépendre des endroits, dans ma commune pour l'instant pourtant moins de 3500 habitants, avec 20/30 vaccinations par semaine, ils ont aucun mal à trouver des volontaires. En fait on leur donnerait plus de doses que ça les arrangerait


Citation :
Ça me laisse penser que la société française, et plus généralement occidentale n'est pas en super forme. On confonds peut-être trop liberté et individualisme même si c'est vrai que les 2 notions sont liées.
C'est vrai qu'on peut se demander si y a pas de plus en plus de confusion entre les 2 notions. Après comme tu dis elles vont aussi de paire, y a pas de liberté si y a pas de considération pour les demandes individuelles. Si les libertés se limitent exclusivement à l'intérêt du groupe ou nation, peut on vraiment encore parlait de liberté.


Mais dans nos sociétés c'est vrai que l'impression c'est que le côté "individu" a pris trop de place dans la notion des libertés. Et au final tout le monde en souffre puisque à la fin on se retrouve privé de liberté pour pouvoir ramener la situation à un niveau normal. Et là quand je dis ça je pense à la situation sanitaire.

On critique les stratégie Corée du Sud et Taïwan par exemple, en attendant c'est pas eux qui depuis plus d e6 mois subissent un couvre feu dont on ne voit pas la fin, et je parle même pas du reste. Et pas pour 100 personnes mais 70 millions. Bref au lieu de critiquer ces pays, on ferait bien de regarder tout ce qu'on a perdu comme liberté à la fois par tergiversation politique, et le comportement incivique de beaucoup.


Sinon que de temps perdu grâce à Macron contrairement à ce qu'il a essayé de nous faire croire. On est encore à plus de 33K quotidien.... Si seulement notre épidémiologique en chef avait eu la bonne idée de prendre les mêmes mesures mais en mars, on serait déjà à moins de 10K actuellement. Là parti comme c'est on aura de la chance si en juin on aura moins de 10k. Ce qui veut dire qu'on va devoir prolonger certaines mesures pour éviter que ces 10K repartent à la hausse. Non vraiment quelle réussite même d'un point de vue économique c'est catastrophique. Et pourtant y a encore un paquet de français qui l'approuvent quand t'avais à la même période (cad 1 an l'élection suivante) Hollande qui se faisait massacré dans les sondages.
Macron a une sacré bonne étoile parce qu'un autre que lui serait à moins de 20% de soutien j'en suis convaincu.
Macron c'est pas une bonne étoile qu'il a mais une bonne gueule (son âge aidant), toujours utile dans une société où le paraître compte parfois plus que les compétences. Il aurait le physique de Hollande il n'aurait pas le même soutien, d'ailleurs il n'aurait peut être même pas passé le premier tour. Il doit pas mal en jouer d'ailleurs, comme le montre sa grande présence sur les réseaux sociaux y compris ceux des jeunes qui l'accepte plutôt bien, là où avec 10 ans de plus, il était catégorisé chez les vieux ou "boomers" (rien à voir évidemment, mais ce mot est employé n'importe comment) et perdait toute crédibilité sur cette tranche d'âge. Je ne serai même pas étonnée qu'avec le temps on voit de plus en plus de jeunes candidats émerger de la sorte, même si j'espère vraiment que l'épisode Macron aura ouvert les yeux à assez de monde, qu'on arrête de rechercher un président "jeune et dynamique" pour se concentrer sur du concret et des personnes qui ont ce qu'il faut pour diriger un pays (pas un bureau ou une start-up).
Les chiffres des hospitalisations et des réas donnent vraiment pas l'impression qu'on a passé le pic pour de bon... Sachant que la baisse du nombre de cas positifs a quand même l'air bien masquée par la baisse du nombre de tests effectués qui est beaucoup plus rapide.

C'est très positif de voir comment on progresse sur la vaccination en parallèle mais à ce rythme là j'ai peur que ça suffise pas pour sauver l'été. Et on le personnel hospitalier va encore en chier pendant un bon moment
Citation :
Publié par Tchrek
Les chiffres des hospitalisations et des réas donnent vraiment pas l'impression qu'on a passé le pic pour de bon... Sachant que la baisse du nombre de cas positifs a quand même l'air bien masquée par la baisse du nombre de tests effectués qui est beaucoup plus rapide.

C'est très positif de voir comment on progresse sur la vaccination en parallèle mais à ce rythme là j'ai peur que ça suffise pas pour sauver l'été. Et on le personnel hospitalier va encore en chier pendant un bon moment
Hé bé oui. On nous annonce au journal que c'est toujours le 26 avril pour le retour des classes et qu'éventuellement on ouvrira des terrasses et autres commerces non essentiel à partir du 15 mai. Et puis on fait aussi des reportages sur ces commerçants qui n'ont pas pu, faute d'aides de l'état suffisantes tenir et vont vendre pour éviter de couler avec leur magasin. Peut-être qu'un jour on fera la relation avec la longueur de ces restrictions le fait que celles-ci soient trop peu efficaces. Peut-être ...
Et peut-être qu'un jour on comprendra qu'il n'y a pas de compromis avec la maladie. Celle-ci ne donne pas de bons points si tu fais mine d'être bon élève pour les mesures sanitaires. C'est quelque chose qui avance et qui prend toutes les opportunités.
J'espère que des voix s'élèveront pour indiquer que même sur le plan économique, la gestion de cette crise sanitaire est catastrophique. Car les mesures prises sont non seulement peu efficaces mais du moment qu'elles influent peu sur l'épidémie, elle s'éternisent. Je l'ai déjà dit. C'est comme un Boa constrictor qui serre tendrement sa victime.
On perd sur tous les tableaux.

Dernière modification par Diesnieves ; 20/04/2021 à 23h43. Motif: ortho
Citation :
Publié par Diesnieves
...
Tout à fait d'accord avec toi. Quand je repense que Macron avait absolument toutes les clés en main pour anticiper la montée en puissance du variant anglais et en conséquence la situation actuelle, ça me rend vraiment dingue. Et tout ce qu'il trouve à redire c'est qu'il avait raison parce que le conseil scientifique s'est trompé de deux semaines sur le début du pic. Ah bah génial ça change tout !

J'ai parlé de mon frère qui a ouvert sa brasserie cette année, il n'est éligible à aucune aide puisqu'il n'avait pas de chiffre d'affaire l'an dernier. V'là les perspectives pour la suite à ce rythme... Et ce n'est évidemment pas le seul, il doit y en avoir pas mal qui ont déjà jeté l'éponge (cf Ron J)
Soulagé

Citation :
Johnson & Johnson said Tuesday that it would resume its coronavirus vaccine rollout in Europe after the European Union’s drug regulators said a warning should be added to the product indicating a possible link to rare blood clots, but that the shot’s benefits outweigh the risks.
J.&J. to Resume Its Vaccine Rollout in Europe https://www.nytimes.com/live/2021/04...navirus-cases/

Reste à savoir s'il y aura un âge limite..


Aux USA après 8 millions d'injections
Citation :
Six cases of the rare blood clotting that emerged in the U.S. were all women between the ages of 18 and 48, and developed the illness within one to three weeks of vaccination. One woman in Virginia died, and a second woman in Nebraska has been hospitalized in critical condition.
A savoir qu'aussi, les blood clots en question, c'est souvent provoqué par une injection à l'arrache type "intervention médicale dans une tranchée de Verdun" sur un patient vulnérable. Comme aux US on fait parfois localement vacciner par des gens qui n'ont pas souvent de base les compétences et l'expérience requise, les taux d'accident sont naturellement gonflés par rapport à une injection faite par un vrai professionnel sérieux. Il y a eu un bon exemple d'ailleurs avec Castex, si un pro est capable de faire ça sur un premier ministre sans se prendre la tête façon "YOLO LE VACCIN CASTEX KEKW" alors même qu'il est devant les médias, alors bon, le petit peuple...

Le vrai problème du vaccin à mes yeux, c'est qu'on a été extrêmement lent sur la première génération, malgré la vitesse mise en avant dans les médias de l'accélération de tous les process, il commence à être tard, la seule vitesse qui compte vraiment, c'est le virus lui même qui la détermine, pas celle du développement et de l'application des vaccins, la menace principale maintenant, c'est l'apparition et la généralisation tant attendue d'un variant vraiment résistant. Dans ce cas là retour à la case départ, avec un peu plus d'expérience, mais case départ quand même.

Sinon, source interne, le traitement spécifique chez Roche avance bien et fonctionne très correctement, ce sera un bon plus dans quelques temps pour les quelques cas graves inévitables malgré vaccin.
Citation :
Publié par Anarky
Macron c'est pas une bonne étoile qu'il a mais une bonne gueule (son âge aidant), toujours utile dans une société où le paraître compte parfois plus que les compétences. Il aurait le physique de Hollande il n'aurait pas le même soutien, d'ailleurs il n'aurait peut être même pas passé le premier tour. Il doit pas mal en jouer d'ailleurs, comme le montre sa grande présence sur les réseaux sociaux y compris ceux des jeunes qui l'accepte plutôt bien, là où avec 10 ans de plus, il était catégorisé chez les vieux ou "boomers" (rien à voir évidemment, mais ce mot est employé n'importe comment) et perdait toute crédibilité sur cette tranche d'âge. Je ne serai même pas étonnée qu'avec le temps on voit de plus en plus de jeunes candidats émerger de la sorte, même si j'espère vraiment que l'épisode Macron aura ouvert les yeux à assez de monde, qu'on arrête de rechercher un président "jeune et dynamique" pour se concentrer sur du concret et des personnes qui ont ce qu'il faut pour diriger un pays (pas un bureau ou une start-up).
Je suis tout à fait d'accord avec toi et je trouve qu'on omet souvent ce detzil. Et pour compléter ce que tu as déjà dit, on peut ajouter sa renommée à l'étranger. Je vis à Taïwan et Macron est en passe de devenir le président français le plus célèbre : jeunot, physique pas mal, et histoire d'amour unique en son genre ("c'est trop romantique !"). Il rentre parfaitement dans le moule de la vision de la France à l'étranger. C'est une publicité vivante.

On rappelle quand même qu'il n'y a aucun objectif chiffré à atteindre, c'est à l'appréciation d'un homme. On va donc probablement rouvrir avec des chiffres qui seront loin de ce qui est nécessaire pour limiter l'épidémie.
Citation :
Publié par Aedean
On rappelle quand même qu'il n'y a aucun objectif chiffré à atteindre, c'est à l'appréciation d'un homme. On va donc probablement rouvrir avec des chiffres qui seront loin de ce qui est nécessaire pour limiter l'épidémie.
Complètement absurde.

Je ne sais pas vous, mais ma femme et moi on fera comme si ce n'était pas ouvert.

Ce n'est pas parce que c'est "autorisé" que ce n'est pas malavisé de le faire.
Citation :
Publié par Aedean
On rappelle quand même qu'il n'y a aucun objectif chiffré à atteindre, c'est à l'appréciation d'un homme. On va donc probablement rouvrir avec des chiffres qui seront loin de ce qui est nécessaire pour limiter l'épidémie.
Tout bonnement hallucinant.
Putain on est pas en dictature, comment c'est possible des aberrations pareilles?
Vient de sortir une comparaison interactive delta taux de décès depuis fin janvier / taux de vaccination. Maintenant 900 millions de doses produites.

Screenshot_20210421-084820_Guardian.jpg
https://www.theguardian.com/world/ng...reaks-globally

Je vous laisse commenter, je dirai que comme usuellement on voit que la France s'en tire moyennement. Le Chili malgré un taux de vaccination élevé a du mal


Citation :
Supply shortages, safety concerns, public apathy and slow rollouts have resulted in most countries still being reliant on onerous lockdowns and other quarantine measures to reduce the severity of their outbreaks.
Citation :
Clear gaps have opened between the handful of countries where vaccination levels are high, those struggling to ramp up their programmes and the many, mostly poor countries that have received only a trickle of vaccine doses so far.
Toute façon la dernière fois qu'ils ont fixé un chiffre à atteindre, ils en ont pas tenu compte et on s'en est jamais approché de près ou de loin, alors à quoi bon en fixer un ?

Enfin c'est pas grave avec leurs objectifs de tout rouvrir au plus vite alors rien ne baisse, les vaccins qui n'avancent pas tant que ça (et toujours aucune possibilité de se faire vaccinées pour les personnes à haut risques à multiples comorbidités de moins de 50 ans ) on est bien partis pour une nouvelle saturation des hôpitaux pour l'été.

-Sergorn
Citation :
Publié par Sergorn
Toute façon la dernière fois qu'ils ont fixé un chiffre à atteindre, ils en ont pas tenu compte et on s'en est jamais approché de près ou de loin, alors à quoi bon en fixer un ?

Enfin c'est pas grave avec leurs objectifs de tout rouvrir au plus vite alors rien ne baisse, les vaccins qui n'avancent pas tant que ça (et toujours aucune possibilité de se faire vaccinées pour les personnes à haut risques à multiples comorbidités de moins de 50 ans ) on est bien partis pour une nouvelle saturation des hôpitaux pour l'été.

-Sergorn
Sur ce point c'est faux, j'ai 40 ans et je suis vacciné car personne à risque.
Citation :
Publié par Timinou
Sur ce point c'est faux, j'ai 40 ans et je suis vacciné car personne à risque.
Tu as les personnes à très haut risque qui peuvent être vaccinées. Pas les personnes en "simples" comorbidités.

Par exemple si tu es obèse ou diabétique, et alors que c'est un facteur de risque important, tu ne peux pas te faire vacciner si tu as moins de 50 ans.
@Timinou

Ben tu dois avoir un médecin conciliant pour t'avoir fait une ordonnance, je suis à haut risque avec plusieurs comorbidités et je n'ai pas le droit au vaccin alors que franchement je l'aurais pris dès Janvier si j'avais pu.

A ce stade les personnes de moins de 50 ans (hors personnel de santé etc) n'ont droit au vaccin que si elles sont à "très haut risque" selon une liste établie précisément (greffe, cancer, maladie auto immunes très rares etc...) et les personnes qui sont simplement à "haut risques" n'y ont toujours pas droit alors qu'on sait depuis un ans que certaines comorbidités (obésités, diabète et particulièrement si non équilibré) peuvent entraîner des formes graves de COVID y compris chez des personnes jeunes. Et pourtant on est pas du tout considéré par les catégories établies par le gouvernement qu'elles soient déjà existantes ou à venir.

Enfin c'est pas comme si il existait déjà une liste des personnes à risques qui ont besoin d'être vaccinées en priorité et qui est utilisée tous les ans pour un autre vaccin (oh wait

D'ailleurs ça commence à gueuler sur le fait que les personnes avec comorbidités de moins de 50 ans soit oubliées. En l'état à part un centre pour obèse et diabétique à Strasbourg ça semble être mort à moins d'avoir un médecin conciliant ou un centre de vaccination peu regardant.

Donc tu t'es peut être fait vacciné, mais à moins que tu n'ais une condition marquée sur la courte liste au dessus tu n'aurais pas dû techniquement.

-Sergorn
Citation :
Publié par Aedean
Tu as les personnes à très haut risque qui peuvent être vaccinées. Pas les personnes en "simples" comorbidités.

Par exemple si tu es obèse ou diabétique, et alors que c'est un facteur de risque important, tu ne peux pas te faire vacciner si tu as moins de 50 ans.
Il parlait de haut risque donc je pensais qu'il faisait référence à ces cas, mais effectivement je suis d'accord certaines comorbidités connues ne sont pas prises en compte...

@Sergorn:
Je vais pas détailler plus mon état de santé sur le forum mais le spécialiste qui me suit m'a donné une ordonnance selon lui j'étais dans les cas indiqués.
Pas de soucis donc, ton médecin fait bien son travail

Après qu'on passe en priorité les personnes à très haut risques avant celles à haut risque, c'est normal... mais c'est l'absence de considération pour les personnes "simplement" à haut risques qui est édifiante. En l'état là si t'as moins de 50 ans et une ou plusieurs comorbidités (sachant que toute comorbidité n'est pas forcément égale)... ben pas de vaccination possible avant mi-Juin, comme une personne en bonne santé. Le moins de 50 ans est donc juste une catégorie fourre-tout où mettre "tout le reste" alors que nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie.

-Sergorn
Je suis agréablement surpris de voir que la défiance de la population envers les vaccins semble avoir été largement surestimée par les médias.
Les chiffres belges de couverture (première dose) par tranche d'âge sont assez remarquables, particulièrement en Flandre. La Wallonie a de son côté lancé une initiative de "rattrapage" pour les plus âgés.

49512-1618991193-8386.png
https://epistat.wiv-isp.be/covid/covid-19.html

J'espère que ça va effectivement bien pousser pour atteindre les taux flamands partout en Belgique, parce que si on se rend compte en septembre/octobre qu'on n'a pas une couverture suffisante et qu'il faut récupérer les oubliés et récalcitrants, ça risque de prendre BEAUCOUP de temps.
Citation :
Publié par Suffolke
Ce qui me désole quand je vois ça, c'est qu'on a bien couvert les vieux (qui étaient certes les plus à risque mais pas forcément les plus prioritaires pour moi) au mépris des autres tranches d'âges qui ont infiniment plus de chance de chopper le virus vu qu'ils sont actifs. Les 18-64 ans (grosso merdo ceux qui bossent) sont encore très mal couvert et c'est pas prêt de s'améliorer.
Citation :
Publié par Aedean
On rappelle quand même qu'il n'y a aucun objectif chiffré à atteindre, c'est à l'appréciation d'un homme. On va donc probablement rouvrir avec des chiffres qui seront loin de ce qui est nécessaire pour limiter l'épidémie.
C'est exactement cela.
Une des raisons pour lesquelles nous sommes dans l'impossibilité de faire des prévisions et que les annonces journalistiques n'ont pas grand sens, c'est que l'ensemble des décisions qui sont prises sont du seul et unique ressort du palais de l'Elysée, où les conseillers et le dircab ont plus de poids que l'ensemble de gouvernement.

Je vais reprendre l'exemple du confinement de Février, pour tout le monde il était évident que la décision allait tomber, tout était dans les tuyaux dans les administrations, et il n'a pas eu lieu parce que le président a déclaré qu'il n'y aurait pas de nouveau confinement.
Sauf que si, mais trop tard, et à en juger par les résultats, assez peu efficace.
Pas loin de quatre cent morts hier, six milles personnes en réanimation.

Cela fait bientôt vingt jours que l'on est reconfiné
bilan
cinq milles trois cent personnes en réanimation, pour six milles aujourd'hui.
Cas positifs détectés égaux ( trente trois milles pour trente trois milles )
Le taux de positivité et le R0 sont stables, avec un R autour de 1.

L'épidémie ne progresse plus, mais ne reculerait pas non plus.
Ce qui me pose question, c'est le taux qui reste très haut dans les services de réanimation, aurait on un variant non séquencé ?

Sources
CovidTracker - Suivez l'épidémie de Covid19 en France et dans le monde

Je suppose donc qu'une donnée nous échappe, et qu'il y a une chose que l'on ne voit pas, soit d'origine humaine soit d'origine épidémiologique, c'est à dire soit les chiffres sont tronqués, soit l'épidémie a des variants ou des conséquences sur lesquels nous n'avons pas encore de vues.
Citation :
Publié par lafa
Cela fait bientôt vingt jours que l'on est reconfiné
bilan
cinq milles trois cent personnes en réanimation, pour six milles aujourd'hui.
Cas positifs détectés égaux ( trente trois milles pour trente trois milles )
Le taux de positivité et le R0 sont stables, avec un R autour de 1.

L'épidémie ne progresse plus, mais ne reculerait pas non plus.
Ce qui me pose question, c'est le taux qui reste très haut dans les services de réanimation, aurait on un variant non séquencé ?
Déjà, plus simplement, 21 jours, c'est le délai entre le pic des contaminations et le pic en réanimation/décès.
Ensuite, le confinement en place est bien plus léger, et donc bien moins efficace, que celui de l'an passé. Je pars marcher un peu tous les jours, dès qu'il y a du soleil les gens mangent dehors. Ce qui ne pose normalement pas de problème. Collés les uns contre les autres sur les marches des escaliers. Ce qui est plus gênant.

Bref, alors qu'il aurait fallu confiner strictement en Janvier et mettre en place une fermeture des frontières/quarantaine réelle dès que les variants sud-af et anglais sont apparus, on a laissé le virus et ses variants prendre ses aises.

Le plan de Macron, vu qu'il ne croyait pas au vaccin, c'était clairement de laisser tous les Français choper le virus et de compter sur les progrès des soins pour limiter la casse aux urgences. On s'est foutu de la tronche des Anglais, des Suédois et de Trump pour leur "herd immunity" désastreuse, on a fait la même chose.
Répondre

Connectés sur ce fil

 
4 connectés (0 membre et 4 invités) Afficher la liste détaillée des connectés