L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Hark²
Le gouvernement n'a rien choisi du tout, il est pressurisé par les forces qui l'ont fait élire et ce qui implique qu'on file du fric aux entreprises pour les garder à flot au détriment des aides pour les salariés, qu'on ne ferme pas les écoles, qu'on n'impose pas le télétravail.
Juste dommage pour eux mais les restaurateurs, patrons de bars ou travailleurs de la culture ne sont pas dans les électeurs potentiels et/ou n'ont pas gueulés assez fort.

C'est un calcul politico-économique et qui pour l'instant gagne face aux considérations sanitaires. Macron est le seul et l'unique responsable de cette situation.
J'avoue que ta déclaration me laisse perplexe. Bien entendu que le gouvernement aide les entreprises car s'il ne faisait pas, bon nombre d'entreprises auraient mis la clé sous la porte avec les licenciements qui vont avec et là tu aurais hurlé aussi. Indirectement en maintenant les entreprises à flot, le gouvernement aide aussi les salariés. Pour le télétravail même si je suis pour, je ne pense pas qu'une loi contraignante soit la solution. Travaillant en SSII, je suis le premier à râler sur le fait que le télétravail n'est quasi pas utilisé mais il faut convaincre les patrons et les patrons des patrons ainsi que les clients que c'est dans les intérêts. Tu ne changes pas les mentalités si facilement et encore moins avec une loi.
Pour les écoles, si tu fermes les écoles, tu laisses les parents avec leur gamin sur les bras et ils ne pourront pas travailler. On a vu ce que cela a donné au premier confinement.
Pour les restaurateurs, patrons de bars ou travailleurs de la culture, là j'aimerais que tu m'expliques ce que le gouvernement peut faire sachant que l'on a des exemples de réouvertures qui ont fini en catastrophe. Il y a aussi des aides pour eux même si ce n'est sans doute pas assez mais là la situation fait qu'il est difficile d'avoir un solution qui satisfait tout le monde....

Quant au soit disant calcul polico-économique, tu es dans l'exagération totale. C'est un équilibre précaire pour ne pas faire tout couler (et encore une fois tu serais le premier à hurler) parce que sortir de cette situation en étant exsangue n'est pas acceptable non plus. Et pour ceux qui ne manqueront pas de me sortir que ce sont des vies vs l'économie, je répondrais qu'avec une économie morte, il y aura des morts aussi. On ne peut pas choisir l'un au détriment de l'autre. C'est stupide. Alors oui, ça ne satisfait personne. Et on voit venir ceux qui veulent absolument politiser cela. (élections régionales bientôt et présidentielles dans un an).

@Jeska: C'est pas toi. Chacun y va de sa tirade. La vérité est que personne n'a la solution miracle qui sauvera tout le monde.
Citation :
Publié par TabouJr
La proportion des décès par tranche d'âge en France est de 1% chez les 15-44 ans, 7% chez les 45-64 ans et 14% chez les 65-74 ans.

Donc quand y'a 320 décès sur une journée (dernière valeur de Santé Publique France), il y a 3 décès chez les 15-44 ans et 25 chez les 45-64 ans en une journée.

À titre de comparaison, les décès par accidents de la route en 2019, c'est 9 décès par jour, toutes tranches d'âge confondues, à savoir 3 fois moins que les décès dûs au Covid chez les 15-64 ans seulement en ce moment.

Donc faut arrêter avec "y'a que les vieux qui meurent", ça fait un bail que ce n'est plus vrai.
J'ai jamais dit qu'il n'y a que les vieux qui meurent... On est face à un virus qui peut être mortel, et oui même sur certain cas jeune... Et c'est le propre de la vie aussi, de la maladie et j'en passe.

Maintenant, ce serait quoi l'incidence sur les gens porteurs d'anti-corps si on avait mis en place une stratégie de confinement strict des personnes à risque et en laissant au maximum les autres se contaminer (parce que c'est la position de certain épidémiologistes aussi)? Sachant qu'après une année, suivant l'endroit cette immunité représente 20-30% de la population? Alors je suis pas sur du tout que l'on aurait eu plus de mort, par contre on serait tout près de l'immunité de masse...

Et personne ne réponds aux années de vie perdue par la précarisation, celle-là ne compte pas?

Et pour info, puisque l'on parle de sauver des vies humaines, avec ce que la Suisse seule à dépenser on éradiquait la malnutrition dans le monde (une paille) pour plusieurs années...

J'aimerais vraiment que les gens soit honnête, et que longtemps ne parle pas de sauver des vies humaines, mais bien de sauver des vie humaines française/suisse/cequevouvoulez. Bref, sous de beau discours humaniste (il faut sauver des vies humaines) on voit très bien poindre les intérêts nationalistes. Sauvez des vies humaines, oui oui, mais pas touche aux brevets, rien à battre des autres nationalité...


Bref, oui, j'en ai marre de cette fausseté qui entoure le discours de bientôt tout le monde... On veut sauver des vies humaines, mais les bonnes hein!

C'est mon coup de gueule de la semaine
Citation :
Publié par Jeska
D'un côté on réclame l'obligation du télétravail, de l'autre on se plaint de ne plus avoir d'interaction sociale et de tomber dans la dépression chronique.
D'un côté on réclame la fermeture des écoles, de l'autre on se plaint du décrochage scolaire.
D'un côté on réclame le confinement à un gouvernement qui persiste à le rejeter, et de l'autre on se plaint de voir nos libertés restreintes perpétuellement.

C'est moi qui n'arrive plus à suivre le fil du sujet ou j'ai zappé un élément important ?
Ce ne sont pas les mêmes personne qui réclament le télétravail et qui se plaignent de l'absence d'interaction sociale.
Je dénonce même ce discours sur la dépression comme étant une diversion initiée et alimentée par le gouvernement et ses alliés pour justifier de leur "stratégie" où le but n'est plus de contrôler l'épidémie voire d'en diminuer les effets au possible mais de ne pas confiner.
Idem pour l'école et le confinement.
Ce sont juste des aspect différents d'un même problème. Et chacun donne sa solution, ce qui est normal puisque nous sommes dans un forum.
Citation :
Publié par Gratiano

J'avoue que ta déclaration me laisse perplexe. Bien entendu que le gouvernement aide les entreprises car s'il ne faisait pas, bon nombre d'entreprises auraient mis la clé sous la porte avec les licenciements qui vont avec et là tu aurais hurlé aussi. Indirectement en maintenant les entreprises à flot, le gouvernement aide aussi les salariés. Pour le télétravail même si je suis pour, je ne pense pas qu'une loi contraignante soit la solution. Travaillant en SSII, je suis le premier à râler sur le fait que le télétravail n'est quasi pas utilisé mais il faut convaincre les patrons et les patrons des patrons ainsi que les clients que c'est dans les intérêts. Tu ne changes pas les mentalités si facilement et encore moins avec une loi.
Pour les écoles, si tu fermes les écoles, tu laisses les parents avec leur gamin sur les bras et ils ne pourront pas travailler. On a vu ce que cela a donné au premier confinement.
Pour les restaurateurs, patrons de bars ou travailleurs de la culture, là j'aimerais que tu m'expliques ce que le gouvernement peut faire sachant que l'on a des exemples de réouvertures qui ont fini en catastrophe. Il y a aussi des aides pour eux même si ce n'est sans doute pas assez mais là la situation fait qu'il est difficile d'avoir un solution qui satisfait tout le monde....
1) Le gouvernement aide les entreprises, et non les salariés. Si d'un côté on impose le chômage partiel cela a équivaut une baisse de salaire pour la très grande majorité des cas (subi). De plus, les aides passent en partie par des prêts financés par l’État, qu'il faudra bien rembourser. Pourquoi ne pas donner directement aux salariés comme on a pu le voir dans d'autres pays ?
Quand dans l'autre sens, en pleine pandémie et crise sociale à venir, on réforme à la hache l'assurance chômage (baisse des alloc, de la durée, etc.) ce qui impacte DIRECTEMENT les salariés.

Qu'on s'entende, la France, grâce notamment à son histoire et son patrimoine "social" n'a pas à rougir comparé au reste du monde. Néanmoins le choix d'aider les entreprises au détriment des salariés est un choix politique.

2) Sur le télétravail : quel constat d'échec d'indiquer qu'une loi ne servira à rien car "on ne change pas les mentalités comme ça". Du coup on peut directement supprimer les 2 Chambres ? (cela dit vu leur niveau et leur utilité sous Jupiter, ça ne ferait ptet pas de mal). Quand est-ce qu'on passe à la 6ème république avec pour but d'avoir un Parlement avec un RÉEL pouvoir de contrôle ?

3) Les écoles : Bah oui, désolé, ça n'a aucun sens de tout fermer style confinement et laisser ouvrir les écoles qui sont bien plus vecteurs de l'épidémie que les promenades dans les champs le dimanche.

4) Le problème des solutions qui satisfait tout le monde, c'est qu'en l’occurrence depuis 20 piges j'ai l'impression que ce sont les mecs bien au chaud au top 1% qui sont satisfait des solutions, généralement les gens à la base trinque toujours.
@debione : J'assume complètement cette position, la Suisse pourrait être à feu et à sang que ça m'en toucherai une sans faire bouger l'autre.
Sauver le monde c'est un but louable et je fais des efforts dans ce sens, mais j'attend du gouvernement français qu'il priorise la population française.

@Sayn : C'est une réponse et c'est déjà pas mal !
Citation :
Publié par Diesnieves
Je dénonce même ce discours sur la dépression comme étant une diversion initiée et alimentée par le gouvernement et ses alliés pour justifier de leur "stratégie" où le but n'est plus de contrôler l'épidémie voire d'en diminuer les effets au possible mais de ne pas confiner.
Idem pour l'école et le confinement.
Ce sont juste des aspect différents d'un même problème. Et chacun donne sa solution, ce qui est normal puisque nous sommes dans un forum.
C'est clair, c'est tellement gros.

La vérité c'est que le seul moyen de permettre à la population de se relâcher un peu psychologiquement, c'est de sortir de l'épidémie au plus vite et d'essayer un minimum de lui donner un horizon clair. Et je ne vois vraiment pas en quoi la stratégie actuelle du gouvernement permettrait d'avancer sur ces 2 points.
Citation :
Publié par debione
Maintenant, ce serait quoi l'incidence sur les gens porteurs d'anti-corps si on avait mis en place une stratégie de confinement strict des personnes à risque et en laissant au maximum les autres se contaminer (parce que c'est la position de certain épidémiologistes aussi)? Sachant qu'après une année, suivant l'endroit cette immunité représente 20-30% de la population? Alors je suis pas sur du tout que l'on aurait eu plus de mort, par contre on serait tout près de l'immunité de masse...

Et personne ne réponds aux années de vie perdue par la précarisation, celle-là ne compte pas?
Est-ce que laisser un virus se diffuser dans la population mondiale, ne va pas faire augmenter l'apparition de variants avec les conséquences qu'on commence à entrevoir maintenant (plus virulent, touchant des personnes plus jeunes, "échappant aux test classiques", résistant à certains vaccins) ? Ne risque-t-on pas alors un écroulement des systèmes de santé ? Si on en croit les déclarations, patients jeunes en réa = séjour plus long = moins de turn over des malades = réa full. Combien de covid long et quelles séquelles sur l'ensemble de la population, quel cout pour l'économie/société ? Quid de ton immunité de masse face aux variants ?

Je ne nie pas l'impact de la précarité sur la qualité et durée de vie, par contre, on pourrait la corriger et l'éradiquer mais faudrait que la société entière le désire et là tout est dis. La précarité, on peut agir contre facilement, un virus c'est plus compliqué.
Citation :
Publié par Diesnieves
En l'état actuel des choses, LA personne qui décide, c'est Macron. Et il n'y a aucun mystère là-dessus.
Les médias ne s'y trompent pas d'ailleurs, tout comme la majorité quand on lit ce qui se dit.
oui mais ce qui est à la fois malhonnête et sous-jacent est de croire ou de vouloir faire rcoire q'un autre ferait mieux dans la même situation.

wet de quelle majorité parlez-vous ?
Citation :
Publié par blackbird
oui mais ce qui est à la fois malhonnête et sous-jacent est de croire ou de vouloir faire rcoire q'un autre ferait mieux dans la même situation.
Alors loin de moi l'idée de paraître prétentieux mais je pense pouvoir dire haut et fort que j'aurai fais mieux que le gouvernement LREM (comme pas mal de Joliens d'ailleurs).
Le coup des affiches de Mme Buzin dans les aéroports pour empêcher le virus de venir sur notre sol, l'histoire des masques qui ne protègent pas selon Salomon, Mme Sibête Ndiaye qui nous trouve trop con pour savoir mettre un masque correctement, bref la liste est longue cher ami.
J'aurai ptet pas fais mieux que Macron mais c'est difficile voire impossible de faire pire.

Sinon concernant les confinements le WE, j'ai vu que ça ne suffisait pas. C'est toujours le bronx dans le nord et en PACA. Par conséquent, si Macron Ier décide de confiner l'IDF le we, ça ne marchera pas (ou pas assez). Les taux d'incidence et de saturation des hôpitaux sont trop élevés désormais
Citation :
Publié par Aloïsius
lol génial avec les références aux petites phrases (gaulois réfractaire, ceux qui ne sont rien)
En plus ça doit refléter la réflexion qu'il doit se faire sur ces cons de bobos parisiens



Citation :
Je dénonce même ce discours sur la dépression comme étant une diversion initiée et alimentée par le gouvernement et ses alliés pour justifier de leur "stratégie" où le but n'est plus de contrôler l'épidémie voire d'en diminuer les effets au possible mais de ne pas confiner.
Idem pour l'école et le confinement.
Ce sont juste des aspect différents d'un même problème. Et chacun donne sa solution, ce qui est normal puisque nous sommes dans un forum.
Y a beaucoup à redire sur le gouvernement et probablement sur l'aspect dépression il instrumentalise la chose. Mais y a aussi uen réalité, tu as tout un tas de médecin qui alerte y compris dans ceux qui alertent sur la situation sur le covid. Bref c'est pas fantasmé ça correspond à une réalité d'ailleurs pas spécifique à la France. Après clairement il aurait ici plus efficace dès le début du mois de prendre des mesures forte pour 2 à 4 semaines max, plutôt que ce qui a été fait entre pas faire grand chose, ou retarder sans cesse et voir la situation se dégrader.

Pour l'école, là aussi, est ce qu'il ya des motivations économique dans ce choix oui. Mais là encore y a une réalité, on sait que c'est désastreux et en plus sur la durée que de fermer les écoles. Perso je continue de penser que c'était le vbon choix, par contre y a tout un tas de chose qui aurait du être organisé en conséquence, s'attarder notamment sur les périodes des repas pour éviter els contaminations, et mettre en place les test salivaire beaucoup plus vite et de manière massive.
Mais gardez les écoles ouvertes autant que possible c'était le bon choix. Sinon on serait comme d'autres pays, avec des écoles fermer depuis des mois, et sans calendrier clair pour une réouverture.
Citation :
Publié par Mahorn
Aux dernières nouvelles, le gouvernement - Macron quoi - hésiterait entre un confinement le week-end et un confinement toute la semaine mais sans fermer les écoles et en laissant les gens aller travailler. En gros, en annonce la même chose qu'il y a 2 mois
Quand est-ce qu'on va arrêter d'agir en fonction des velleités d'un seul mec n'ayant aucune compétence sur le sujet (et d'ailleurs pas vraiment de compétences pour le poste de président de la république en fait) et qui se permet d'arrêter d'écouter les scientifiques quand ce qu'ils disent ne lui convient pas ?

Citation :
Publié par Aloïsius
"Gnagnagna exponentielle, gnagnagna variant" hahaha. C'est de toi ?

Citation :
Publié par blackbird
oui mais ce qui est à la fois malhonnête et sous-jacent est de croire ou de vouloir faire rcoire q'un autre ferait mieux dans la même situation.
Mais on ne lui demande pas d'être l'homme providentiel qu'il se fantasme, il n'a pas besoin d'inventer une stratégie impossible : la bonne décision lui est proposée régulièrement par le conseil scientifique qu'il a lui-même formé, et il choisit "de prendre le contre-pied", comme s'en réjouit l'un de ses sous-fifres.
Donc oui, n'importe qui avec un ego et une idéologie un peu moins mortifère, permettant d'écouter le conseil scientifique, ferait mieux.
Ne pas être mégalomane, savoir déléguer, ce sont des qualités tout aussi nécessaires que d'autres, et il en est totalement dépourvu.

Citation :
Publié par Thesith
Y a beaucoup à redire sur le gouvernement et probablement sur l'aspect dépression il instrumentalise la chose. Mais y a aussi uen réalité, tu as tout un tas de médecin qui alerte y compris dans ceux qui alertent sur la situation sur le covid. Bref c'est pas fantasmé ça correspond à une réalité d'ailleurs pas spécifique à la France.
De toute façon ça n'a pas de sens, parce que confinement ou restrictions actuelles (surtout avec leur durée), psychologiquement c'est quasiment kif-kif globalement.

Citation :
Mais gardez les écoles ouvertes autant que possible c'était le bon choix. Sinon on serait comme d'autres pays, avec des écoles fermer depuis des mois, et sans calendrier clair pour une réouverture.
Ouais mais dans les autres pays, ils ont des pics à quelques milliers de cas et quelques dizaines de morts quotidiens, pendant que notre gouv se réjouit de son plateau à 25K cas et 400 morts.
On est juste pires que les autres sur tous les points, juste parce qu'on a un mégalo qui sait mieux que les autres au pouvoir.
Citation :
Publié par Quint`
"Gnagnagna exponentielle, gnagnagna variant" hahaha. C'est de toi ?
J'ai même fait des faute de frappe pour brouiller les pistes. Le site est assez simple d'emploi, mais pour faire un truc vraiment bien, il faudrait consacrer plus de temps à l'écriture de la satire, et bosser la VO, pour rester dans le tempo et évoquer les sonorités.
Citation :
Publié par Hark²
1) Le gouvernement aide les entreprises, et non les salariés. Si d'un côté on impose le chômage partiel cela a équivaut une baisse de salaire pour la très grande majorité des cas (subi). De plus, les aides passent en partie par des prêts financés par l’État, qu'il faudra bien rembourser. Pourquoi ne pas donner directement aux salariés comme on a pu le voir dans d'autres pays ?
Quand dans l'autre sens, en pleine pandémie et crise sociale à venir, on réforme à la hache l'assurance chômage (baisse des alloc, de la durée, etc.) ce qui impacte DIRECTEMENT les salariés.

Qu'on s'entende, la France, grâce notamment à son histoire et son patrimoine "social" n'a pas à rougir comparé au reste du monde. Néanmoins le choix d'aider les entreprises au détriment des salariés est un choix politique.

2) Sur le télétravail : quel constat d'échec d'indiquer qu'une loi ne servira à rien car "on ne change pas les mentalités comme ça". Du coup on peut directement supprimer les 2 Chambres ? (cela dit vu leur niveau et leur utilité sous Jupiter, ça ne ferait ptet pas de mal). Quand est-ce qu'on passe à la 6ème république avec pour but d'avoir un Parlement avec un RÉEL pouvoir de contrôle ?

3) Les écoles : Bah oui, désolé, ça n'a aucun sens de tout fermer style confinement et laisser ouvrir les écoles qui sont bien plus vecteurs de l'épidémie que les promenades dans les champs le dimanche.

4) Le problème des solutions qui satisfait tout le monde, c'est qu'en l’occurrence depuis 20 piges j'ai l'impression que ce sont les mecs bien au chaud au top 1% qui sont satisfait des solutions, généralement les gens à la base trinque toujours.
1/ Parce que le gouvernement dans ton cas devrait soutenir les salariés et les entreprises pour que cela ne se casse pas la gueule. Parce que si l'économie flanche, le taux de chômage finira d'achever le truc. Le problème est que tu raisonnes de manière binaire or ça ne l'est pas. Tu opposes salariés et entreprises. Selon les cas, il faut aider l'un ou l'autre.

2/ Non, c'est moi qui suit contre pas le gouvernement parce que je vois comment ça se passe dans ma boite et ce n'est pas avec une loi que tu changeras quoi que ce soit. Les entreprises traîneront des pieds et trouveront des excuses. En plus si tu veux une loi pas trop mal fait, il te fait réunir les partenaires sociaux et faire suivre tout le trajet législatif, c'est long.
Pour le reste, tu pars en vrille. Et je ne répondrai donc pas.

3/ Là je te renvoie à ce qu'écrivait @Thesith parce que je ne suis pas loin de penser la même chose. Les écoles ne sont pas et de très loin le vecteur principal de la maladie et les fermer crée plus de problème que cela n'en résout.

4/ Là on est dans l'impression ou dans l'implication politique. Je ne peux pas te répondre là dessus.
Citation :
Publié par TabouJr
La proportion des décès par tranche d'âge en France est de 1% chez les 15-44 ans, 7% chez les 45-64 ans et 14% chez les 65-74 ans.

Donc quand y'a 320 décès sur une journée (dernière valeur de Santé Publique France), il y a 3 décès chez les 15-44 ans et 25 chez les 45-64 ans en une journée.

À titre de comparaison, les décès par accidents de la route en 2019, c'est 9 décès par jour, toutes tranches d'âge confondues, à savoir 3 fois moins que les décès dûs au Covid chez les 15-64 ans seulement en ce moment.

Donc faut arrêter avec "y'a que les vieux qui meurent", ça fait un bail que ce n'est plus vrai.
Oui et de toutes façons la mortalité n'est pas la seule chose importante. Perso j'ai pas envie d'avoir les poumons en vrac pour le reste de ma vie.

Citation :
2) Sur le télétravail : quel constat d'échec d'indiquer qu'une loi ne servira à rien car "on ne change pas les mentalités comme ça". Du coup on peut directement supprimer les 2 Chambres ? (cela dit vu leur niveau et leur utilité sous Jupiter, ça ne ferait ptet pas de mal). Quand est-ce qu'on passe à la 6ème république avec pour but d'avoir un Parlement avec un RÉEL pouvoir de contrôle ?
Les mentalités ça se change très vite. À partir du moment ou tu décrètes la fermeture de tous les bureaux, les entreprises vont extrêmement vite à s'adapter. Chez nous ça a pris 2 jours.
Le problème c'est de toujours vouloir créer des transitions et aller lentement, c'est utilisé pour rien faire. Quand tu as le choix entre le télétravail ou la faillite et rien d'autre, ça va vite.


Citation :
oui mais ce qui est à la fois malhonnête et sous-jacent est de croire ou de vouloir faire rcoire q'un autre ferait mieux dans la même situation.
Bah non, ce virus c'est une expérience à grande échelle. Tout le monde est dans la même situation et certains ont fait beaucoup mieux.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Oui et de toutes façons la mortalité n'est pas la seule chose importante. Perso j'ai pas envie d'avoir les poumons en vrac pour le reste de ma vie.
donc il y a un gros % de plus de mort dans le temps , voila un bon sujet a faire en vidéo pour avertir du danger du Covid , parceque les vidéo du gouvernement pfff sont d un lourd !
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Les mentalités ça se change très vite. À partir du moment ou tu décrètes la fermeture de tous les bureaux, les entreprises vont extrêmement vite à s'adapter. Chez nous ça a pris 2 jours.
Le problème c'est de toujours vouloir créer des transitions et aller lentement, c'est utilisé pour rien faire. Quand tu as le choix entre le télétravail ou la faillite et rien d'autre, ça va vite.
+1
A l'annonce du premier confinement on est passé de 2000+ personnes sur site à moins de 30, et à la fin du premier confinement y'avait moins de 200 personnes qui voulaient revenir.

C'était vraiment drôle à voir d'ailleurs, la direction avait fait tout un livret avec des mesures strictes pour le retour sur site, avec pas plus de 20% d'effectif, un roulement par batiment pour l'accès à la cantine, un vrai protocole sanitaire avec des parcours fléchés dans tous les batiments, etc... Puis ils ont fait un vote et ont tout repoussé parce que les gens étaient biens chez eux
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Oui et de toutes façons la mortalité n'est pas la seule chose importante. Perso j'ai pas envie d'avoir les poumons en vrac pour le reste de ma vie.
Et si ce n'est pas les poumons, ça peut être le cœur ou le cerveau (pas mal de soucis neurologiques et, il me semble, de potentiels risques d'AVC chez les "COVID longs").

D'ailleurs, la vidéo de Tatiana Ventôse sur son expérience de cas de COVID long est intéressante, indépendamment de ce que l'on pense de ses opinions politiques.
On peut difficilement l'accuser d'être une pro-gouvernement (ne riez pas, mais j'en ai lu des commentaires "rassuristes" en mode "tu mens pour défendre le gouvernement" sur des vidéos précédentes, d'où le fait qu'elle ait coupé les commentaires d'emblée sur la dernière), et elle relate bien ce qu'elle a vécu depuis la contamination en mars 2020.

C'est pour ça que je ne comprends pas ceux qui disent "vouloir vivre avec le COVID" afin de retrouver un mode de vie serein. Si j'ai un risque de mal finir, bizarrement, je ne le prends pas.
Ce qui ne change rien au fait que la gestion de la crise par le gouvernement est parfois particulièrement absurde et contradictoire, mais justement parce que les bonnes mesures ne sont pas prises (le coup des remontées mécaniques quand on nous répète sans arrêt que c'est totalement safe de s'entasser dans les transports en commun...).
Citation :
Publié par Hark²
1) Le gouvernement aide les entreprises, et non les salariés. Si d'un côté on impose le chômage partiel cela a équivaut une baisse de salaire pour la très grande majorité des cas (subi). De plus, les aides passent en partie par des prêts financés par l’État, qu'il faudra bien rembourser. Pourquoi ne pas donner directement aux salariés comme on a pu le voir dans d'autres pays ?
Quand dans l'autre sens, en pleine pandémie et crise sociale à venir, on réforme à la hache l'assurance chômage (baisse des alloc, de la durée, etc.) ce qui impacte DIRECTEMENT les salariés.

Qu'on s'entende, la France, grâce notamment à son histoire et son patrimoine "social" n'a pas à rougir comparé au reste du monde. Néanmoins le choix d'aider les entreprises au détriment des salariés est un choix politique.

2) Sur le télétravail : quel constat d'échec d'indiquer qu'une loi ne servira à rien car "on ne change pas les mentalités comme ça". Du coup on peut directement supprimer les 2 Chambres ? (cela dit vu leur niveau et leur utilité sous Jupiter, ça ne ferait ptet pas de mal). Quand est-ce qu'on passe à la 6ème république avec pour but d'avoir un Parlement avec un RÉEL pouvoir de contrôle ?

3) Les écoles : Bah oui, désolé, ça n'a aucun sens de tout fermer style confinement et laisser ouvrir les écoles qui sont bien plus vecteurs de l'épidémie que les promenades dans les champs le dimanche.

4) Le problème des solutions qui satisfait tout le monde, c'est qu'en l’occurrence depuis 20 piges j'ai l'impression que ce sont les mecs bien au chaud au top 1% qui sont satisfait des solutions, généralement les gens à la base trinque toujours.
Bien sûr que oui ça a du sens de laisser les écoles ouvertes.
Je l'ai déjà dit il a quelques mois mais il ne peut plus y avoir consensus sur les mesures à prendre.

Par exemple, je suis pour imposer le télétravail à toutes les entreprises qui peuvent.
Mais les écoles s'ils les ferment, je vais devenir fou. D'ailleurs pour moi, ils peuvent tout faire mais pas ça. Honnêtement je pense que s'ils ferment les écoles je dois choisir entre mon job et la réussite scolaire de mon gamin. Et encore je n'ai même pas l'assurance de bien gérer l'école à la maison d'autant plus avec un autre gamin plus jeune dans les pattes.

La proportion de parents d'enfants (pas d'ado) qui bossent et qui seraient pour une fermeture des écoles doit être marginale.
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout


Bah non, ce virus c'est une expérience à grande échelle. Tout le monde est dans la même situation et certains ont fait beaucoup mieux.
qui aurait fait beaucoup mieux que le gouvernement Macron ? et en fonction de quels critères ?
Citation :
Publié par blackbird
qui aurait fait beaucoup mieux que le gouvernement Macron ? et en fonction de quels critères ?
ou pire que Macron ? ( cava être dur de le battre )
Citation :
Publié par Zangdar MortPartout
Ouais mais c'est une crise de santé publique, en fait on s'en fout de ce que veulent ou veulent pas les gens. Enfin, c'est comme ça que ça devrait marcher en tous cas.
Oui bah je suis pour vacciner les forces vives et confiner les vieux avec une livraison de courses devant la porte.
Répondre