L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Certes, mais ce ne sont pas les Messins qui ont fuit leur ville juste avant le confinement histoire d'aller répandre la Covid un peu partout.
Vu les bouchons pour quitter Nice vendredi, on peut se dire que c'est un peu tous ceux qui peuvent qui vont répandre la Covid si on cherche à les confiner.


Sinon rentrée des classes. La majorité des collègues de madame ont quand même été au ski ou du moins à la montagne. Dont un en Suisse où tout était ouvert.
Pas de tests avant de reprendre obviously.
Citation :
Publié par Lilva
Les 4 à 6 semaines annoncés par Macron, c'est beaucoup moins que ce que j'avais imaginé.

Je campe tout de même sur ma position, à mon avis il faudra compter mi mai-juin pour lever des restrictions.
Un mois c'est le temps nécessaire pour inverser la tendance au niveau des chiffres mais pas pour le reste.
Il parle d'allègement, pas de lever tout.
6 semaine ca mène a mi-avril. C'est un peu court, mais entamer un plan de déconfinement (enfin.... de dé-pasconfinementmaispresque) a ce moment là, ca reste optimiste mais pas complètement improbable.
La levée de "toute" restriction par contre ca l'est clairement, on aura encore des restrictions a minima jusqu'a la fin d'année. On le sait déjà par exemple pour les festivals cet été .
Citation :
Publié par Bjorn
Il parle d'allègement, pas de lever tout.
6 semaine ca mène a mi-avril. C'est un peu court, mais entamer un plan de déconfinement (enfin.... de dé-pasconfinementmaispresque) a ce moment là, ca reste optimiste mais pas complètement improbable.
La tendance actuelle, c'est çà (et alors qu'on est sur plateau déjà très haut) :

cas_journ.jpgrea_journ.jpg

Expliquer qu'on pourra alléger les mesures d'ici 4 à 6 semaines alors que l'épidémie croît en France, c'est plutôt ubuesque.
Citation :
Publié par Gratiano
7% d'insuffisance ou d'absence, je n'appelle pas ça une pénurie. De même pour les masques FFP2. Et en plus c'est un sondage de syndicat non des chiffres officiels.

Ensuite cité un hôpital en exemple n'en fait pas une généralité.
Je tiens seulement a précisé que ce manque , c'est SEULEMENT DANS LES SERVICES COVID.
Le manque réelle sur le terrain était très au delà de cette estimation.

Mais il y a pas eu de manque vu que les service non COVID, n'avait pas besoin de masque(consigne) (d’ailleurs les patron des 1er masque tissu, viennent de là)
Comme pour les services de secours, pas de pénurie . Vu que l'on intervenais sans masque.

Double effet kiss cool, non content on en a pris pleins les fesses, car on nous a donner des consignes dangereuses. En plus cela permet maintenant de minimisé la pénurie que l'on a vécu.
Et on a des gens comme toi, qui reprend ces éléments la bouche en cœur.
Donc oui je suis en colère, car je me suis battu des semaine durant contre ma hiérarchie.
Et ce type de discourt salie ce qui a était une vrais épreuve. tout ça a cause de discourt mensongeait, et d'une logistique totalement défaillante.

P.S: j'ai participé aux sorties de stock des masque d entreprise privé, pour alimenté les hôpitaux. Pour gagner quelques jours de protections supplémentaire. Et une bonne partie des protection sur cette période venait de la...

Dernière modification par fraanel ; 01/03/2021 à 15h19.
Citation :
Publié par Aedean
La tendance actuelle, c'est çà (et alors qu'on est sur plateau déjà très haut) :

cas_journ.jpgrea_journ.jpg

Expliquer qu'on pourra alléger les mesures d'ici 4 à 6 semaines alors que l'épidémie croît en France, c'est plutôt ubuesque.
La méthode Coue.
Le confinement durera tant que la vaccination ne sera pas en phase exponentielle..
Autant dire jamais.
Citation :
Publié par Curufinwe Melwasul
La méthode Coue.
Le confinement durera tant que la vaccination ne sera pas en phase exponentielle..
Autant dire jamais.
Vu la gueule que va faire notre stock de doses à partir du 5 avril, il va falloir réfléchir à la nouvelle méthode.
Même là, le différentiel entre le nombre de doses reçues (même si théoriques) et administrées commence à être un peu trop prudentiel au niveau de la réserve de seconde dose.

20003-1614608514-5193.png


Pas d'évolution des vaccinations quotidiennes depuis 3 semaines.
20003-1614608567-1737.png

Mais le Astrazaneca devrait pouvoir changer ça avec administration via les médecins, pharmaciens, etc...

Va ptêt falloir commencer à penser à une petite prime du dimanche pour les soignants prêts à vacciner le dimanche sinon
Où est notre Macron de 2015 pour le travail le dimanche ?
Citation :
Publié par Quild
Pas d'évolution des vaccinations quotidiennes depuis 3 semaines.


Mais le Astrazaneca devrait pouvoir changer ça avec administration via les médecins, pharmaciens, etc...

Va ptêt falloir commencer à penser à une petite prime du dimanche pour les soignants prêts à vacciner le dimanche sinon
Où est notre Macron de 2015 pour le travail le dimanche ?
Tu parles bien du vaccin dont Astrazeneca devait livrer 180 millions de doses à l'Europe, mais qui va en livrer 90 millions ?
D'ailleurs, a-t-on une explication à ce 2e problème de livraison écornant encore un peu plus le contrat passé entre l'Europe et Astrazeneca.
L'autre question que je me pose, c'est comment se fait-il qu'il n'ont rien à foutre de l'image désastreuse de leur entreprise, je parle des dirigeants d'Astrazeneca.
Citation :
Publié par Curufinwe Melwasul
La méthode Coue.
Le confinement durera tant que la vaccination ne sera pas en phase exponentielle..
Autant dire jamais.
J'ai un peu la même impression en Belgique, la classe politique se montre optimiste. On parle de quelques semaines d'efforts, qu'on pourra se relâcher une fois le printemps arrivé, etc. Et ils persistent dans l'objectif des 70% de la population vaccinée pour septembre.

Dans les faits, on est sur un palier de contamination qu'on n'arrive pas à faire baisser depuis 3 mois, avec même une augmentation des contaminations et hospitalisation depuis 2 semaines (malgré les vacances de février), et on a aucune idée de ce qui va se passer au printemps en partant de ce palier, on n'est pas dans le même scénario qu'en fin de confinement l'année passée.

Quant à la vaccination, le pays avance au rythme des livraisons pour l'UE, on parle beaucoup des petits problèmes d'organisation et autres, alors qu'au final c'est assez marginal, on est limité par le nombre de doses reçues. A ce rythme, on sera à peine à 30-35% de vaccinés fin décembre, et je suis assez pessimiste par rapport à une éventuelle accélération des livraisons. Tant qu'il y aura des pays qui paient plus cher, les pharma leur vendront en priorité et l'UE recevra le strict minimum contractuel.

La seule bonne nouvelle chiffrée à l'heure actuelle, c'est la baisse drastique des contaminations et des morts chez les plus âgés.
Citation :
Publié par Quild
Vu la gueule que va faire notre stock de doses à partir du 5 avril, il va falloir réfléchir à la nouvelle méthode.
Même là, le différentiel entre le nombre de doses reçues (même si théoriques) et administrées commence à être un peu trop prudentiel au niveau de la réserve de seconde dose.

20003-1614608514-5193.png


Pas d'évolution des vaccinations quotidiennes depuis 3 semaines.
20003-1614608567-1737.png

Mais le Astrazaneca devrait pouvoir changer ça avec administration via les médecins, pharmaciens, etc...

Va ptêt falloir commencer à penser à une petite prime du dimanche pour les soignants prêts à vacciner le dimanche sinon
Où est notre Macron de 2015 pour le travail le dimanche ?
Pour le AZ, la campagne de vaccination chez les généralistes a commencé mercredi. On voit quand même déjà une petite amélioration à partir de ce jour sur ton graphique (et également sur les vaccinations le samedi). Il y a visiblement un retard à l'allumage mais on peut espérer que ça s'améliore pas mal cette semaine (et vaudrait mieux quand même, on a déjà reçu 2,5 millions de dose de ce vaccin).

Par contre sur Reddit un mec racontait que le généraliste de son patelin déconseillait aux gens de prendre le AZ parce que "pas assez efficace", et qu'il valait mieux attendre le Pfizer. J'espère que c'est pas trop répandu...
Citation :
Publié par Aedean
La tendance actuelle, c'est çà (et alors qu'on est sur plateau déjà très haut) :


Expliquer qu'on pourra alléger les mesures d'ici 4 à 6 semaines alors que l'épidémie croît en France, c'est plutôt ubuesque.
Mon propos était de dire que "lever les restrictions", en gros presque le retour à la vie normale, était pour le coup hautement improbable.
Allègement des mesures sous 4 a 6 semaines, pour moi c'est très optimiste. Mais j'irai pas parier que c'est impossible. En gros Macron parie sur les beaux jours et la vaccination massive des personnes à risque, pour parier que les hospitalisations baisseront. Ils se dit surement aussi que ca prendra peut etre 8 semaines et pas 6 mais que dire 4 a 6 est préférable.

Encore une fois, je ne dis pas que ca sera le cas, j'en sais rien, et il faudrait, c'est sur, un bon alignement d'étoiles pour que ca marche aussi bien. Mais a horizon 6 semaines, pour moi, on devrait se dire qu'on ne peut etre sur de rien. Ni dans un sens ni dans l'autre
Macron compte uniquement sur la vaccination (je précise que ma vaccination est prévu en Août 2022 hein) pour alléger les restrictions ?
Il n'y aura rien d'autre ? Pas de confinement lourd ? Pas de fermeture des écoles ? Quedal ? C'est ubuesque.
Plus le temps passe, et plus ça ne m'étonnerait pas que la vitesse à laquelle on vaccine et toute la temporisation qui tourne autour soient calculées pour lever toutes les restrictions, et en même temps provoquer un regain d'optimisme et une hausse du moral dans la population... comme par hasard juste avant les présidentielles. "Bon ok on en a chié, mais finalement il s'en est sorti pas si mal que ça Macron en évitant un autre confinement harcore non ? Finalement je crois que je vais revoter pour lui !"

Sinon autant là où j'habite les gens étaient jusqu'ici super carrés sur le port du masque, autant aujourd'hui j'ai trouvé que ça se relâchait. Je ne sais pas si c'est du au soleil de retour (à l'intérieur d'un hypermarché ça ne devrait pas compter), ou si c'est le début d'un effet vaccination "j'ai eu ma piqûre alors maintenant au revoir les gestes barrières !".
Selon l'Institut Pasteur de Lille, sans mesures supplémentaires, on sera à 50 000 cas/jour à la fin du mois. Macron doit avoir des infos top secrètes pour penser que dans 4 semaines tout ira mieux. Sûrement un article scientifique en moldave qu'il a lu cette nuit
Citation :
Publié par Hark²
Macron compte uniquement sur la vaccination (je précise que ma vaccination est prévu en Août 2022 hein) pour alléger les restrictions ?
Il n'y aura rien d'autre ? Pas de confinement lourd ? Pas de fermeture des écoles ? Quedal ? C'est ubuesque.
A mon avis, il compte sur la vaccination des plus fragiles pour que l'hôpital tienne le choc quand tout va rouvrir et que les moins fragiles pourront se contaminer joyeusement.
C'est la logique inverse du "confinons les vieux et les plus fragiles". On les vaccine tous et ensuite on reprend peu à peu comme si de rien n'était pour faire repartir l'économie au plus vite.
C'est en tout cas ce qui me paraît logique si comme supposé, le seul critère de décision du gouvernement est la tension en réanimation. Inutile de dire que ce n'est pas ce que je souhaite.
Citation :
Publié par Sakka Purin
C'est en tout cas ce qui me paraît logique si comme supposé, le seul critère de décision du gouvernement est la tension en réanimation. Inutile de dire que ce n'est pas ce que je souhaite.
Personnellement, ça me fait hurler. Parce que si les antivax délirent à propos des "effets secondaires inconnus" des vaccins, il est en revanche établi que le covid a des effets à longs termes qui peuvent être invalidant pour des gens de tous les âges.
Et vu que je bosse enfermé avec des dizaines de personnes serrées les unes contre les autres, l'idée qu'on laisse se répandre des variants plus contagieux contre lesquels les masques ne protègent pas en mode "osef, on a vacciné les vieux", ça me hérisse sérieusement.
Citation :
Publié par Aloïsius
Personnellement, ça me fait hurler.
Ce critère est choisi par le gouvernement parce que c'est le critère ultime admissible dans une démocratie, parce que si tu satures ton système de santé, les gens se mettent à crever la gueule ouverte chez eux ou dans la rue, ce qui n'est pas tout à fait acceptable. Normalement ce critère est celui retenu quand on suit une stratégie d'immunité collective, parce que dans ce cas l'objectif est que les gens se contaminent (mais pas qu'ils crèvent la gueule ouvert dans la rue).

Macron retient ce critère, lui, parce qu'il donne une priorité absolue et sans restriction à l'économie, devant tout le reste (même si le fait que limiter les restrictions le plus possible serait favorable à l'économie est plus que discutable et absolument pas démontré). C'est aussi pour ça qu'il est prêt à tout boucler, à l'exception des restrictions qui pourraient limiter la capacité de la population à travailler. C'est ainsi qu'on se retrouve avec tous les lieux de loisirs fermés, les écoles ouvertes, le télétravail non imposé, les restos d'entreprise ouverts, le couvre feu, et le confinement le WE par région.

Le problème, c'est qu'il n'assume pas cette stratégie et n'a jamais communiqué de façon transparente à ce sujet.
Citation :
Publié par Hark²
Macron compte uniquement sur la vaccination (je précise que ma vaccination est prévu en Août 2022 hein) pour alléger les restrictions ?
Il n'y aura rien d'autre ? Pas de confinement lourd ? Pas de fermeture des écoles ? Quedal ? C'est ubuesque.
Et encore t'es dans le scénario optimiste. Si entretemps apparaît un variant qui se fout du vaccin, ton vaccin 2022 ne servira à rien et tu devras attendre 2023 pour le nouveau vaccin .
Citation :
Publié par Aragnis
Si entretemps apparaît un variant qui se fout du vaccin, ton vaccin 2022 ne servira à rien et tu devras attendre 2023 pour le nouveau vaccin .
Normalement, non, les vaccins à ARN peuvent aller bien plus vite.
Citation :
Publié par Soumettateur
Le problème, c'est qu'il n'assume pas cette stratégie et n'a jamais communiqué de façon transparente à ce sujet.
This ! Le voilà le "problème de communication". Car en France, cette stratégie qui engendre des morts, ça il ne faut pas l'oublier (pour les durs de la comprenette : "gérer" les contaminations, et donc les moyens les limitant, en ayant pour seul critère celui de l'urgence absolue - à savoir la saturation des lits de réanimation- engendre de fait un niveau de contamination haut mais "contrôlé et évidemment ces contamination supplémentaires engendrent des décès. On en a parlé en long en large et en travers en évoquant les 400 morts par jour) ne peut pas se justifier.
Quel politique, soucieux de sa carrière, admettrait sacrifier des centaines de vies par jour pour "sauver" l'économie ? Donc on enfume les gens avec une communication "problématique".
Citation :
Publié par LongTimeLurker
Plus le temps passe, et plus ça ne m'étonnerait pas que la vitesse à laquelle on vaccine et toute la temporisation qui tourne autour soient calculées pour lever toutes les restrictions, et en même temps provoquer un regain d'optimisme et une hausse du moral dans la population... comme par hasard juste avant les présidentielles. "Bon ok on en a chié, mais finalement il s'en est sorti pas si mal que ça Macron en évitant un autre confinement harcore non ? Finalement je crois que je vais revoter pour lui !"

[...]
Y'a plus d'un maire qui a tenté cette stratégie avec des mises en place ou extension de trammways, ça s'est toujours mal fini pour eux. Faut croire que les gens sont pas si stupides et ont un peu la mémoire de qui les emmerde. Alors quand il s'agit de laisser mourir des proches je pense que le retour de bâton sera bien plus violent.

Le maintient du controle social sous couvert de protection sanitaire, comme avant sous couvert de lutte antiterrorisme, me semble être une explication beaucoup plus simple. Ça, et le maintient du PIB à (littéralement) n'importe quel prix. On est dans une situation où manifester est quasiment un acte délictueux (sans même parler de la façon dont les flics sont autorisés à traiter les manifestant-e-s). Or en amont des manifestations il faut bien s'organiser. Ce qui est rarement possible en journée quand on travaille.

L'ironie du sort, c'est de voir la pression exercée par la classe moyenne sup' pour avoir le droit de picoler en terrasse maintenant que le confinement et les vacances forcées en résidence secondaire sont finies, alors que dans les quartiers populaires les auto-autorisations ont été le prétexte à des avalanches d'amendes (plus l'habituel business des outrages et rebellion), notamment à la discrétion des flics pour juger ce qui constitue un "produit de première nécessité". L'anecdote des protections périodiques est particulièrement édifiante.

travailler.jpg
Citation :
Publié par Psykoyul
Tu peux nous citer ces prétendues réponses qui t'ont été faites?

Dans l'attente je vais rester sur une hypothèse perso que je ne peux développer sans être hors charte.
Mes trois vdd ont, eux, bien résumé les réponses qui t'avaient effectivement été faites.
On a la mémoire courte à ce que je vois:
Aux alentour du mois de novembre/décembre il y avait une vrai chasse aux anti-vax sur ce fil; ça prenait des proportions tellement énormes, que la moindre personne qui émettait des doutes dessus se faisait insulter !
Aucun acte de modération sur ces personnes, j'ai même du envoyer un mail à l’équipe de coordination de JOL tellement ça devenait n'importe quoi !
(Mail resté sans réponses d’ailleurs)


Citation :
Publié par Kedaïn
Tu "ne sais pas", mais apparemment ça ne t'empêche pas de sauter sur une conclusion qui t'arrange et de venir la diffuser comme un fait établi sur un forum public.

Tu es un danger pour les autres, ni plus ni moins
.

La démarche classique c'est que quand on ne sait pas, on se renseigne, on étudie, on pose des questions. Ensuite, et seulement ensuite, on établit une conclusion basée sur nos recherches.

Toi tu ne fais aucune recherche, tu ne lis pas les réponses qui te sont faites (Tabou Jr t'a déjà répondu sur la pharmacovigilance et Zangdar sur la responsabilité légale des labos), mais tu viens quand même étaler ton ignorance comme si c'était une vérité.

Ce fil redevient illisible parce que tu le fais systématiquement dériver vers des questions inutiles, empêchant l'émergence d'autres sujets de discussion en relation avec le COVID.
Citation :
Publié par Sakka Purin
Je pense que nous avons trouvé comment empêcher les antivaxx de nuire: en sabordant la campagne de vaccination. Pas de vaccin, pas d'antivaxx. C'est limpide et drôlement bien vu.

Plus sérieusement, ce que je sens arriver gros comme une maison, c'est qu'une fois les personnes vulnérables vaccinées, tout va revenir à la normale et on sera invités à stopper le télétravail et les jeunes à reprendre l'école normalement. Comme ça on pourra bien se choper cette merde après une année complète d'efforts et de privation. Bon, j'espère me tromper mais vu les branques aux commandes, comment pourrait-il en être autrement?
Citation :
Publié par Kedaïn
Alors attends, tu mélanges plusieurs choses là:

1. Si tu mets en IL ceux qui prennent le temps de te faire des réponses avec sources, tu te rends bien compte que ça supprime la partie "recherche" d'un argumentaire qui se voudrait solide? Tu parles littéralement dans le vide, vide que tu crées toi même en supprimant les voix dissidentes.

2. Ce n'est pas une question de "valeur" des arguments. On ne "croit" pas dans la science. Les faits ne sont pas des opinions. Tu as soulevé des questions, tu as obtenus des réponses valides, issues de sources sérieuses. Personne n'autoproclame rien, c'est toi qui essaie de réduire la discussion à un débat d'opinion alors que ça n'en est pas un. C'est littéralement la méthode n°1 de tous les mouvements anti-science: platiste, créationniste, anti changement climatique etc. Tu essaies de faire croire que tu as le droit à une opinion, et que donc comme c'est un droit, ton opinion vaut automatiquement la même chose que celle des autres. Non, ça ne marche pas comme ça.

3. Tu ne te "trompes" pas, tu ignores les réponses qui te sont faites, systématiquement. Tu n'es pas dans une démarche honnête de recherche, tu es dans une campagne de propagande où tu le dis toi même: tu mets en IL ceux qui te répondent (au prétexte stalinien que leur "ton" ne te convient pas). En l’occurrence, ton précédent post tu reviens sur la pharmacovigilance et la responsabilité légale des labos, alors même que des réponses solides et sérieuses t'ont été faite il y a tout juste une page.

4. L'Agora est bien un lieu de débat: or pour qu'il y ai débat, il faut qu'il y ai échange. Tu vois le soucis? Dans la mesure où tu ignores totalement toute contradiction qui t'est faite? Comme je l'ai dit, ce qui limite la capacité au débat des intervenants ici c'est surtout d'avoir des posteurs qui viennent en boucle polluer les échanges en postant des choses qui ont déjà été traité.

5. Dire que tu représentes un danger n'est pas une insulte. La baisse de la couverture vaccinale, accentuée par les discours de défiance que tu propages, provoque le retour de maladies qui font des victimes:



https://www.passeportsante.net/fr/Ac...-retour-france



https://www.lemonde.fr/societe/artic...7133_3224.html
Citation :
Publié par Aloïsius
Les antivax de tout poil ont, au travers du monde, la mort de milliers de personnes sur la conscience. Tout comme les anti-capotes et les anti-masques. Ce n'est pas une insulte, c'est un fait. Quand on empêche ou dissuade une population de se protéger contre une maladie potentiellement mortelle, on commet statistiquement des homicides à la pelle. C'est le même cas de figure qu'une personne qui inciterait à rouler bourré ou qui vendrait des cigarettes.
Citation :
Publié par Xh0
Entre Darwhine qui raconte absolument n'importe quoi, étale son ignorance et son incompétence sur ces questions et TabouJr qui est l'exact opposé, mon choix est vite fait sur celui à mettre en IL.

Mais oui, ouin, j'ai ma liberté d'expression et j'ai droit au respect même si je tartine le forum de caca. Ben en fait le respect ça se mérite. Notamment en sachant admettre qu'on ne sait pas tout, que l'on peut se tromper et que d'autres en savent plus que soi parce qu'ils sont plus qualifiés et compétents.
Vous n'avez qu'a remonter les pages vous verrez.
Heureusement qu'il y a des gens "qui savent", "qualifiés et compétents" et don la parole vaut plus que les autres sur ce fil.
Citation :
Publié par Darwhine
On a la mémoire courte à ce que je vois:
Aux alentour du mois de novembre/décembre il y avait une vrai chasse aux anti-vax sur ce fil; ça prenait des proportions tellement énormes, que la moindre personne qui émettait des doutes dessus se faisait insulter !
Aucun acte de modération sur ces personnes, j'ai même du envoyer un mail à l’équipe de coordination de JOL tellement ça devenait n'importe quoi !
(Mail resté sans réponses d’ailleurs)











Vous n'avez qu'a remonter les pages vous verrez.
Heureusement qu'il y a des gens "qui savent", "qualifiés et compétents" et don la parole vaut plus que les autres sur ce fil.
Ces messages ne te qualifient pas d'antivax (Sakka Purin et Aloïsius ne te visent pas spécifiquement).
On peut assez librement insulter les antivax, oui. C'est une idéologie puante. Il faudrait savoir si ton problème est d'être traité d'antivax ou que les antivax soient insultés.
Si tu es aussi hostile à l'idée d'être qualifié d'antivax, tu ne dois pas les avoir dans ton cœur non plus, non ?

Tu es allé assez loin au-delà de "émettre des doutes". C'est bien ce que disent les messages que tu cites.
Tu es revenu inlassablement avec les mêmes faux arguments, sans écouter les réponses détaillées qui t'ont été faites.
Citation :
Publié par Diesnieves
This ! Le voilà le "problème de communication". Car en France, cette stratégie qui engendre des morts, ça il ne faut pas l'oublier (pour les durs de la comprenette : "gérer" les contaminations, et donc les moyens les limitant, en ayant pour seul critère celui de l'urgence absolue - à savoir la saturation des lits de réanimation- engendre de fait un niveau de contamination haut mais "contrôlé et évidemment ces contamination supplémentaires engendrent des décès. On en a parlé en long en large et en travers en évoquant les 400 morts par jour) ne peut pas se justifier.
Quel politique, soucieux de sa carrière, admettrait sacrifier des centaines de vies par jour pour "sauver" l'économie ? Donc on enfume les gens avec une communication "problématique".
Tiens, en pensant au coup d'après. Même politique. Justement. Après la vaccination etc ...

1) Plus on laisse circuler le virus, plus les chances de mutation sont élevées et plus le scénario d'un variant résistant aux actuels vaccins augmente.
Un variant insensible aux vaccins actuels c'est une nouvelle pandémie. Peut être pire, peut être moins. C'est l'aspect SRAS qui pose problème. Mais en supposant que celui-là reste.

2) Les stratégies de contrôle de l'épidémie ont montré, de fait, leur moindre efficacité que les stratégies 0 cas. Même pour l'économie (normal vu que santé et économie vont de pair).
Même en supposant que les chaînes de production de vaccins nouveaux pourront tourner à plein, si un tel variant arrive, alors il y a tout à gagner à confiner rapidement et tarir la circulation d'un tel variant (confinement local/test etc).

3) La stratégie 0 cas est dite peu acceptable en Europe du fait de la défense des libertés individuelles (liberté de circuler). La fermeture des frontières au pays dans lequel un tel variant arrive sera quand même très tentant pour tous les pays alentours. Pays qui se retrouverait avec une pandémie et un isolement (normal, c'est le but de l'endiguement).

Donc :
a. On a tout intérêt à réduire au mieux la circulation du virus pour ne pas avoir un variant farceur qui soit vu comme la verrue sur notre nez par d'autres pays.
b. On a tout intérêt à savoir mettre en place des stratégies 0 cas dès maintenant, ne serait ce que pour préparer l'avènement du variant rigolo même si cela ne survient pas d'abord en France. Confinement local/test massif/isolement systématiques des positifs.
c. on a tout intérêt à préparer la société à un tel cas, c'est à dire à poser une vraie stratégie afin d'obtenir une adhésion au mieux de la population. Vraie stratégie : claire et avec des gains pour la société clairs. Pas une stratégie avec surtout du control damage en vue de perspectives électorales.

Je me demande comment faire pour avoir de l'adhésion. Et, chose très très amusante (non, c'est faux, c'est pas marrant), on adhère dès lors où l'on est concerné et avec une impression d'avoir un rôle dans la décision. La défiance vis à vis du pouvoir est le frein essentiel à cette adhésion. Or un pouvoir complètement verticalisé comme en France a très peu de chance de rendre acteur le peuple, c'est structurel avant d'être incarné par ceux qui ont été sélectionné pour ce poste (ils ont le profil). Et finalement de permettre au peuple d'adhérer. Au mieux on aura affaire à un consentement, voire une obéissance à un assujettissement. Pas une adhésion. On risque de crever de nos travers.

(c'était mon petit couplet anti-présidentialisme français. Pour ne pas le rendre rampant, signifions le entre parenthèses.)

Ou alors l'avènement d'un tel variant est jugé peu probable. Ou très improbable en France. Mais dans ce cas pourquoi ?
@Darwhine Puisque tu me cites je me permet de répondre :

1. Je constate que tu ne lis toujours pas ce qui t'es répondu et préfère toujours t'enfermer dans une dynamique '' moi contre eux ''. Tu cites mes vieux messages, c'était pourtant l'occasion de les relire et de tâcher d'en tirer quelque chose, ne serait ce que des réponses pertinentes pour qu'on puisse échanger.

2. Au vu de la dynamique de ta citation, je maintiens mes propos des messages que tu cites.
Répondre

Connectés sur ce fil

4 connectés (1 membre et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés