L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
Publié par Bjorn
Toujours pas du foutage de gueule non, puisque le but n'est pas de fermer les lieux les plus à risque mais de limiter le R avec un panel de mesures prises pour maximiser cette baisse du R en limitant l'impact économique.

Si tu fermes les restos d'entreprise en continuant a dire aux gens d'aller bosser, le résultat c'est que tout le monde bouffe à son bureau en enlevant le masque, donc contamine l'espace de travail dans lequel tu restes bien plus longtemps que pour bouffer, et qui est moins bien nettoyé que les restos d'entreprise dans lequel un protcole de nettoyage doit être appliqué entre chaque convive. Entre ces deux solutions, on choisit la moins pire. Après, oui, le télétravail c'est encore mieux, et on peut regretter l'absence de vraie volonté politique de l'imposer. Mais "les restos d'entreprise sont ouverts et pas les restos normaux" n'est pas du foutage de gueule, non.
Euh, t'es pas aller sur site depuis longtemps non ?
Je bosse pour le Ministère des Affaires étrangères, sur site à 100%, le restau d'entreprise est ouvert, mais on est passé de 250 places à 100 places : bilan, les gens mangent devant leur bureau, y a pas vraiment le choix hein...
Citation :
Publié par Quild
A la Défense ils sont majoritairement fermés. La communication officielle de ma tour est qu'ils ne peuvent pas faire respecter les règles de distanciation & co.
Au sein des hôpitaux les relais H ont fermé leur espace où l'on pouvait s'assoir et manger. Du coup il s'agit juste de distribuer les sandwichs et autre, et les clients vont manger ... dehors.
Citation :
Publié par Bjorn
Toujours pas du foutage de gueule non, puisque le but n'est pas de fermer les lieux les plus à risque mais de limiter le R avec un panel de mesures prises pour maximiser cette baisse du R en limitant l'impact économique.

Si tu fermes les restos d'entreprise en continuant a dire aux gens d'aller bosser, le résultat c'est que tout le monde bouffe à son bureau en enlevant le masque, donc contamine l'espace de travail dans lequel tu restes bien plus longtemps que pour bouffer, et qui est moins bien nettoyé que les restos d'entreprise dans lequel un protcole de nettoyage doit être appliqué entre chaque convive. Entre ces deux solutions, on choisit la moins pire. Après, oui, le télétravail c'est encore mieux, et on peut regretter l'absence de vraie volonté politique de l'imposer. Mais "les restos d'entreprise sont ouverts et pas les restos normaux" n'est pas du foutage de gueule, non.
Ouai donc en gros tu te fous du monde. Tu nous dis que la meilleure solution (télétravail) n'est absolument pas encouragée dans les faits par l'état, du coup ce n'est pas du foutage de gueule de laisser les lieux de restauration collective ouvert.

Ensuite tu nous donnes comme unique alternative : les travailleurs mangent dans les lieux de restauration collective ou alors ils mangent à leur poste de travail. C'est évidemment une présentation fallacieuse de la réalité. Tu as plein d'autres possibilités, comme par exemple le fait de rentrer chez soit pour manger pour pas mal de monde (c'est assez chiant, hein, mais c'est souvent tout à fait possible). Il y également souvent d'autres solutions au cas par cas. Chez nous par exemple avant l'instauration du télétravail, pas mal de monde allait manger sur les balcons du bâtiment par exemple. Là encore c'est chiant il fait possiblement froid, mais c'est tout à fait possible. Evidemment à coté de ça t'avais d'autres travailleurs qui allaient s'entasser sans complexe dans le SODEXO du coin parce que c'est quand même vachement moins contraignant pour eux, vu qu'elles s'en foutent du COVID. D'ailleurs aujourd'hui le SODEXO est toujours bourré vu que si nous sommes passés en télétravail, ce n'est pas le cas de 90% des boites du coin, alors que c'est essentiellement du tertiaire.

Mais bon évidemment, en laissant les lieux de restauration collective ouverts, tu ne risques pas d'encourager les comportements vertueux. Ni d'inciter au télétravail.
Citation :
Publié par Bjorn
Bah, dans ma boite cet été avant que ca referme pour télétravail a 100%, les tables et chaises étaient nettoyés entre chaque personne et clairement, le protocole était plus que renforcé. Tous les self / bar étaient fermés, tu ne te servais plus rien toi meme, c'étiat les employés qui te donnait tout, les interactions étaient largement limitées par rapport à la normale, etc.
Comme quoi c'est possible, et si c'est pas appliqué, ca devrait être sanctionné, comme le télétravail possible mais non appliqué.
Dans mon cas c'est une cuisine avec une table 6 places et 2 bancs, aucune nettoyage ... jamais ... (a moins de le faire nous même pour ce qui est du nettoyage standard tel que les coups de balais etc ...). Mais aucun nettoyage spécifique aux mesures sanitaires actuelles.

Pour les mecs de bureaux, on mange en décalé par tranche de 20min et une fois qu'on est passé c'est l'atelier de production qui passe sans aucune décalage a 6/8 personnes dans la pièces sans distanciation n'y rien.

Pour le TT c'est impossible selon notre direction car je cite " il faut répondre au téléphone et faire le point de façon aléatoire sur les chantiers (alors qu'en présentielle 100% on les voient quasi pas)"
Citation :
Publié par Manael
Euh, t'es pas aller sur site depuis longtemps non ?
Je bosse pour le Ministère des Affaires étrangères, sur site à 100%, le restau d'entreprise est ouvert, mais on est passé de 250 places à 100 places : bilan, les gens mangent devant leur bureau, y a pas vraiment le choix hein...
Ben tu corrobores ce que je dis : si moins de place = des gens qui mangent à leur bureau, si iavait 0 places, ce serait encore plus le cas. C'est déjà le cas, ca serait encore pire si c'était totalement fermé...

Citation :
Publié par Soumettateur
Ouai donc en gros tu te fous du monde. Tu nous dis que la meilleure solution (télétravail) n'est absolument pas encouragée dans les faits par l'état, du coup ce n'est pas du foutage de gueule de laisser les lieux de restauration collective ouvert.

Ensuite tu nous donnes comme unique alternative : les travailleurs mangent dans les lieux de restauration collective ou alors ils mangent à leur poste de travail. C'est évidemment une présentation fallacieuse de la réalité. Tu as plein d'autres possibilités, comme par exemple le fait de rentrer chez soit pour manger pour pas mal de monde (c'est assez chiant, hein, mais c'est souvent tout à fait possible). Il y également souvent d'autres solutions au cas par cas. Chez nous par exemple avant l'instauration du télétravail, pas mal de monde allait manger sur les balcons du bâtiment par exemple. Là encore c'est chiant il fait possiblement froid, mais c'est tout à fait possible. Evidemment à coté de ça t'avais d'autres travailleurs qui allaient s'entasser sans complexe dans le SODEXO du coin parce que c'est quand même vachement moins contraignant pour eux, vu qu'elles s'en foutent du COVID. D'ailleurs aujourd'hui le SODEXO est toujours bourré vu que si nous sommes passés en télétravail, ce n'est pas le cas de 90% des boites du coin, alors que c'est essentiellement du tertiaire.

Mais bon évidemment, en laissant les lieux de restauration collective ouverts, tu ne risques pas d'encourager les comportements vertueux. Ni d'inciter le télétravail.
Non mais je rappelle qu'au départ, TU mets en parallèle, comme de nombreux autres avant toi, le fait que les restos d'entreprise soient ouverts et que les restos normaux soient fermés en disant que c'est du foutage de gueule. Ce qui veut dire qu'il faudrait une cohérence entre les deux.
J'indique que non, il ne faut pas une cohérence entre les deux, qu'il est logique, vu la stratégie du gouvernement, qu'il y ait incohérence entre les deux. Et ca devient pénible sur ce topic d'avoir régulièrement des "c'est idiot d'avoir ca ouvert et pas ca alors qu'on s'y contamine pareil", alors que ca a déjà été démonté des dizaines de fois, et que c'est une vision étriquée.

Alors si tu veux défendre qu'il faut fermer les lieux de restauration d'entreprise pour encourager les gens à rentrer chez eux ou a manger à l'extérieur, bah, si tu veux, mais ca n'a rien à voir avec la fermeture des restos.
En effet, on peut se dire que ca encouragerait des comportements vertuex. De manière pragmatique, je ne serai pas d'accord avec toi parce que je pense que l'énorme majorité des gens feront comme Manael, bouffer à leur bureau, plutot que d'aller à l'extérieur en février, ou de rentrer chez soit, ce qui n'est pas possible pour beaucoup de gens avec les temps de transport. Mais bon ca se débat. Mais dans tous les cas, la comparaison avec les restos normaux n'a pas de sens.
Citation :
Publié par Bjorn
Non mais je rappelle qu'au départ, TU mets en parallèle, comme de nombreux autres avant toi, le fait que les restos d'entreprise soient ouverts et que les restos normaux soient fermés en disant que c'est du foutage de gueule. Ce qui veut dire qu'il faudrait une cohérence entre les deux.
J'indique que non, il ne faut pas une cohérence entre les deux, qu'il est logique, vu la stratégie du gouvernement, qu'il y ait incohérence entre les deux. Et ca devient pénible sur ce topic d'avoir régulièrement des "c'est idiot d'avoir ca ouvert et pas ca alors qu'on s'y contamine pareil", alors que ca a déjà été démonté des dizaines de fois, et que c'est une vision étriquée.
Bien sur que je les mets en parallèle. Dans le cadre d'une vision étriquée du problème, comme tu dis, il est logique de prendre du recul et de considérer l'ensemble des mesures prises pour contenir l'épidémie.

En l'occurrence les restaurants sont fermés depuis des mois, avec des conséquences dramatiques pour les restaurateurs, parce que ces endroits sont considérés comme des lieux majeurs de propagation de l'épidémie (après c'est vrai que si on n'est pas restaurateur, on peut s'en foutre de la fermeture des restaurants). A coté de ça, les restaurants d'entreprise sont laissés ouverts (à l'appréciation de chacun, quoi) alors que l'exposition est tout à fait comparable, et ce choix est fait en préférence des alternatives qui sont les suivantes : télétravail (quand c'est possible), rentrer chez soit pour manger, système D à adapter au cas par cas (+ la perte d'activité pour les gens de la restauration d'entreprise, mais c'est la même chose pour les restaurants classiques). Bref des solutions qui au plus génèrent un léger désagrément, en comparaison du fait de perdre son emploi ou d'avoir une activité nulle ou quasiment pendant des mois, comme c'est le cas des gens de la restauration.

Bref, un beau foutage de gueule auquel s'ajoute celui de la communication. On nous a bien expliqué que les restaurants sont un lieu majeur de contamination, mais je n'ai rien entendu de la part du gouvernement au sujet des restaurants d'entreprise.
Citation :
Publié par Soumettateur
... et ce choix est fait en préférence des alternatives qui sont les suivantes : télétravail (quand c'est possible), rentrer chez soit pour manger, système D à adapter au cas par cas
Télétravail, si c'etait possible, ca serait le cas.
Rentrer chez soi, c'est dans pas mal de cas impossible. Le temps de faire un AR et ta pause déjeuner est fini...

Donc reste que le systeme D.... Le gouvernement c'est dit que c'etait probablement plus sage de proposer un "vrai choix" quitte à ce qu'il ne soit pas parfait...
Citation :
Publié par Soumettateur
, et ce choix est fait en préférence des alternatives qui sont les suivantes : télétravail (quand c'est possible), rentrer chez soit pour manger, système D à adapter au cas par cas (+ la perte d'activité pour les gens de la restauration d'entreprise, mais c'est la même chose pour les restaurants classiques).
Un peu d'honneteté, cette critique du choix de laisser ouvert par rapport aux alternatives, cette comparaison avec les alternatives ne transparaît pas quand tu dis :

Quand tu vois que les lieux de restauration collective en entreprise sont toujours ouverts, alors que les restaurants sont fermés, ça montre à quel point on se fout de notre gueule. Les SODEXO et compagnie, c'est les pires nids à COVID.

en citant :
L'ironie c'est que le gouvernement te dit que toutes les interactions sont interdites, sauf celles avec tes collègues de travail.

Non, ce qui transparait, c'est "on a le droit d'aller bosser mais pas de voir ses amis". Pas "ils feraient mieux de fermer pour forcer à manger dehors".
@Soumettateur : Je pense que tu es trop dans une vision binaire. @Bjorn l'explique bien. Tout le monde ne peut pas faire du télétravail et donc ces personnes doivent se restaurer, c'est soit le réfectoire (et donc dans ce cas, il y a contamination et sans doute plus importante que dans un resto d'entreprise qui sont plus adapté qu'un simple réfectoire) soit dehors pour un sandwich en plein hiver. La solution miracle n'existe pas donc tu fais au moins pire.

Rien n'est idéal. Tu peux y voir des incohérences mais cela n'en est pas, c'est le moins pire des choix. Et on doit faire avec...
Citation :
Publié par Bjorn
Non, ce qui transparait, c'est "on a le droit d'aller bosser mais pas de voir ses amis".
Ah non, mais ça c'est le sujet de fond. Moi je trouve même que les mesures prises par le gouvernement sont tout à fait cohérentes si on prend l'hypothèse que son objectif est de prioriser à tout prix l'économie, avec sa vision simpliste (parce que bon, ça a déjà été débattu ici 100 fois, il n'y a rien qui prouve que des mesures très strictes ne sont pas au final moins impactantes à terme pour l'économie, les données qu'on a vont même plutôt dans ce sens), au détriment de l'impact sanitaire et humain plus généralement.

La restauration collective laissée ouverte (et la non imposition du télétravail) est une illustration du fait que le gouvernement ne fera rien d'autre que ce qui est absolument inévitable, dès lors qu'il y a un risque que cela impacte l'économie. Idem avec ce qui se passe dans les Alpes maritimes : la situation part en couille, on confine, mais uniquement le WE.

Sauf qu'encore une fois, ce choix qui transparait a priori clairement dans les décisions, il faudrait nous l'exprimer aussi clairement et sans détour. Après chacun juge s'il y adhère ou pas. Mais ce n'est pas ce qui est fait. De toute façon les gens ne sont pas cons, ils ont bien vu que c'est economy first et que tous le reste passe bien après (actuellement on est sur un plateau dégueulasse de 400 morts par jour, mais on s'en fout).

Foutage de gueule toujours.

Citation :
Publié par Gratiano
soit dehors pour un sandwich en plein hiver
Ouai, et quel est le problème ? L'être humain est devenu si fragile que passer 20 minutes dehors en hiver pour manger est insurmontable ?

Citation :
Publié par Gardien
Rentrer chez soi, c'est dans pas mal de cas impossible. Le temps de faire un AR et ta pause déjeuner est fini...
Aménager la durée de la pause méridienne : encore un truc insurmontable ?

Dernière modification par Soumettateur ; 23/02/2021 à 12h45.
Citation :
Publié par Soumettateur
Bien sur que je les mets en parallèle. Dans le cadre d'une vision étriquée du problème, comme tu dis, il est logique de prendre du recul et de considérer l'ensemble des mesures prises pour contenir l'épidémie.

En l'occurrence les restaurants sont fermés depuis des mois, avec des conséquences dramatiques pour les restaurateurs, parce que ces endroits sont considérés comme des lieux majeurs de propagation de l'épidémie (après c'est vrai que si on n'est pas restaurateur, on peut s'en foutre de la fermeture des restaurants). A coté de ça, les restaurants d'entreprise sont laissés ouverts (à l'appréciation de chacun, quoi) alors que l'exposition est tout à fait comparable, et ce choix est fait en préférence des alternatives qui sont les suivantes : télétravail (quand c'est possible), rentrer chez soit pour manger, système D à adapter au cas par cas (+ la perte d'activité pour les gens de la restauration d'entreprise, mais c'est la même chose pour les restaurants classiques). Bref des solutions qui au plus génèrent un léger désagrément, en comparaison du fait de perdre son emploi ou d'avoir une activité nulle ou quasiment pendant des mois, comme c'est le cas des gens de la restauration.

Bref, un beau foutage de gueule auquel s'ajoute celui de la communication. On nous a bien expliqué que les restaurants sont un lieu majeur de contamination, mais je n'ai rien entendu de la part du gouvernement au sujet des restaurants d'entreprise.
Je trouve que c'est qd même pas pareil en cantine d'entreprise. C'est utilitaire. Je suis allé 2 fois au travail en 2021. La cantine c'est désormais 2 personnes sur une table de 6 en diagonale.
Il n'y a pas du tout la promiscuité et le côté social qu'il y aurait pour des gens allant en groupe au restaurant. Les gens enlèvent le masque, mangent en 10 minutes et partent.
Sauf si tu penses que les gens iraient au restaurant dans ces conditions, ce n'est pas comparable.
Citation :
Publié par Soumettateur
Ah non, mais ça c'est le sujet de fond. Moi je trouve même que les mesures prises par le gouvernement sont tout à fait cohérentes si on prend l'hypothèse que son objectif est de prioriser à tout prix l'économie, avec sa vision simpliste (parce que bon, ça a déjà été débattu ici 100 fois, il n'y a rien qui prouve que des mesures très strictes ne sont pas au final moins impactantes à terme pour l'économie, les données qu'on a vont même plutôt dans ce sens), au détriment de l'impact sanitaire et humain plus généralement.

La restauration collective laissée ouverte (et la non imposition du télétravail) est une illustration du fait que le gouvernement ne fera rien d'autre que ce qui est absolument inévitable, dès lors qu'il y a un risque que cela impacte l'économie. Idem avec ce qui se passe dans les Alpes maritimes : la situation part en couille, on confine, mais uniquement le WE.

Sauf qu'encore une fois, ce choix qui transparait a priori clairement dans les décisions, il faudrait nous l'exprimer aussi clairement et sans détour. Après chacun juge s'il y adhère ou pas. Mais ce n'est pas ce qui est fait. De toute façon les gens ne sont pas cons, ils ont bien vu que c'est economy first et que tous le reste passe bien après (actuellement on est sur un plateau dégueulasse de 400 morts par jour, mais on s'en fout).

Foutage de gueule toujours.



Ouai, et quel est le problème ? L'être humain est devenu si fragile que passer 20 minutes dehors en hiver pour manger est insurmontable ?



Aménager la durée de la pause méridienne : encore un truc insurmontable ?
Quel foutage de gueule? Si l'idée c'est 100% de réduction de risque alors la seule solution c'est un hard confinement jusqu'à la sain glinglin que tout le monde sur terre soit vacciné. Maintenant c'est pas ca l'idée, c'est de trouver des mesures permettant la réduction des risques au maximum tout en préservant l'activité économique. Ce qui veut dire qu'on agit sur des variables en fonction des besoins, parfois on peut baisser la variable très bas, parfois on ne peut pas.
Citation :
Publié par Soumettateur
Ouai, et quel est le problème ? L'être humain est devenu si fragile que passer 20 minutes dehors en hiver pour manger est insurmontable ?
Non mais tu réfléchis à ce que tu dis là ? Tout n'est pas dans des locaux bien chauffés. Quand tu te cailles 7h par jours et bien 20 min au chaud à manger un repas chaud, ce n'est pas un luxe. Maintenant toi, manges froid dehors dans le froid comme la semaine dernière et on va voir si tu en as pas vite marre.

On ne parle pas d'un truc ponctuel mais d'une chose que tu vas faire 5 jours par semaine pendant des mois.
Citation :
Publié par Gratiano
On ne parle pas d'un truc ponctuel mais d'une chose que tu vas faire 5 jours par semaine pendant des mois.
Comme par exemple la perte massive de revenus et l'absence d'avenir économique depuis 1 an ?

Facteur de représentation oblige parce qu'on est sur un forum, ça cause beaucoup d'employé de bureau, de télé travail etc. Mais faudrait pas oublier que cette politique du cul entre deux chaises met des centaines de milliers de personnes face à des situations autrement plus stressantes que le besoin de sociabilité au travail ou le ptit dernier qui chouine pendant la conférence zoom.
Citation :
Publié par Gratiano
Non mais tu réfléchis à ce que tu dis là ? Tout n'est pas dans des locaux bien chauffés. Quand tu te cailles 7h par jours et bien 20 min au chaud à manger un repas chaud, ce n'est pas un luxe. Maintenant toi, manges froid dehors dans le froid comme la semaine dernière et on va voir si tu en as pas vite marre.

On ne parle pas d'un truc ponctuel mais d'une chose que tu vas faire 5 jours par semaine pendant des mois.
Le mois avant qu'on parte en télétravail, j'ai mangé tous les jours dehors et il y a eu une vague de froid pendant 10 jours avec des températures autour de 5° dehors. Et je n'étais pas le seul à faire ça. Ca ne pose absolument aucun problème.

Mais bon, ça illustre bien que beaucoup de monde n'est pas prêt à faire le moindre effort et se repose sur les efforts faits par les autres.

Citation :
Publié par Estal
Quel foutage de gueule? Si l'idée c'est 100% de réduction de risque alors la seule solution c'est un hard confinement jusqu'à la sain glinglin que tout le monde sur terre soit vacciné.
Mdr, devoir encore lire des postes de ce niveau après plus de 1000 pages sur ce thread.
Citation :
Publié par Soumettateur

Ouai, et quel est le problème ? L'être humain est devenu si fragile que passer 20 minutes dehors en hiver pour manger est insurmontable ?
Je te propose d'aller sur un chantier de BTP en plein hiver. Et voir ce que ca fait de devoir bouffer froid dehors quand il fait des température négative.
C'est facile de dire ça quand on a son cul visser sur une chaise bien au chaud... Par contre quand tu bosse dehors c'est autre chose..
Citation :
Publié par Gratiano
Non mais tu réfléchis à ce que tu dis là ? Tout n'est pas dans des locaux bien chauffés. Quand tu te cailles 7h par jours et bien 20 min au chaud à manger un repas chaud, ce n'est pas un luxe. Maintenant toi, manges froid dehors dans le froid comme la semaine dernière et on va voir si tu en as pas vite marre.

On ne parle pas d'un truc ponctuel mais d'une chose que tu vas faire 5 jours par semaine pendant des mois.
Je demande comment font les gens qui bossent à la vigne en hiver, ah ben si ils mangent dehors, et ça va ils survivent.
Citation :
Publié par Aeristh
Je te propose d'aller sur un chantier de BTP en plein hiver. Et voir ce que ca fait de devoir bouffer froid dehors quand il fait des température négative.
C'est facile de dire ça quand on a son cul visser sur une chaise bien au chaud... Par contre quand tu bosse dehors c'est autre chose..
Voilà, c'est exactement de quoi je parle. Il y a un chantier de construction d'un immeuble. J'ai vu manger les ouvriers dehors alors que l'immeuble était construit. Ils auraient pu se mettre à l'abri. Je suppose qu'on leur a interdit de le faire....

@Kedaïn : Je ne vois pas où tu veux en venir. On parle restauration d'entreprise et tu dérives vers un autre sujet. Désolé mais je ne te suis pas.
Pour moi le danger dans les restaurant d'entreprises, il est dans la file d'attente du self service, pas trop quand les gens sont à table en train de manger. Le simple fait de faire 2 services réduit déjà bien le problème de la proximité.

Pour ceux qui mangent à leur bureau, ils ne sont pas empilé les uns sur les autres, la distanciation entre les bureaux est quand même supérieure a 1,5 m / 2m ? Quand ils mangent ils ne bavent et en balancent pas de postillons partout ? Le service restauration est fermé, faut amener la tupperware quand il n'a a pas de télétravail, bref rien d'insurmontable.
Bon certes ça les oblige a faire attention ou tombent leurs miettes de pain pour pas ne mettre plein le bureau ou le clavier, ça les obliges a nettoyer un peu leur bureau et à le garder a peu près propre, c'est quand même pas un acte insurmontable a faire. En plus bien souvent, les entreprises de nettoyage passent après votre départ ou avant votre arrivée pour nettoyer...

Sinon votre débat sur les restaurants d'entreprise, il est sympathique mais il oublie quand même une majorité de salariés n'en ont tout simplement pas ! Parce qu'il y a quand même assez peu d'entreprises qui ont des restaurant d'entreprises.

Citation :
Publié par Soumettateur
Ouai, et quel est le problème ? L'être humain est devenu si fragile que passer 20 minutes dehors en hiver pour manger est insurmontable ?
Disons que lorsque tu fais un boulot un peu plus physique, ou tu ne transpires pas uniquement a cause d'une climatisation mal réglée, ce n'est pas vraiment l'idéal pour reprendre un peu de force et se réchauffer quelques instants.

Votre débat sur les restaurants d'entreprise, il est sympathique mais il oublie quand même une majorité de salariés n'en ont tout simplement pas ! Parce qu'il y a quand même assez peu d'entreprises qui ont des restaurant d'entreprises.

Ceux la, dans la plupart des cas, le restaurant d'entreprise se limite à un micro-onde et une gazinière dans la salle de repos. les gens mangent ce qu'ils ont amené dans leur sac, ça prends 10 minutes, 20 s'ils discutent un peu avec leurs collègues ou alors ils vont au petit restaurant du coin pour manger un repas qu'ils paient avec leur ticket resto, enfin quand il y en a un. Et s'ils veulent économiser un peu, vu que leur salaire est généralement pas très élevé, le repas, c'est gamelle et thermo de café.

C'est souvent le cas des salariés du BTP qui travaillent sur des chantiers et font un travail éprouvant physiquement, que ce soit dehors, dans les courants d'air ou sous la pluie. Pour eux un repas chaud, dans un endroit chauffé, c'est pas trop du luxe quand même, surtout en hiver. C'est le cas aussi de tous les itinérants, tous ceux qui travaillent en déplacements et de beaucoup de salariés qui ne peuvent pas télé-travailler.

Pour cette catégorie de salariés, certains restaurant ont été autorisés a rouvrir en respectant un protocole sanitaire.
Citation :
Publié par Aeristh
Je te propose d'aller sur un chantier de BTP en plein hiver. Et voir ce que ca fait de devoir bouffer froid dehors quand il fait des température négative.
C'est facile de dire ça quand on a son cul visser sur une chaise bien au chaud... Par contre quand tu bosse dehors c'est autre chose..
BTP qui a obtenu la possibilité de signer des conventions préfectorales avec des restaurateurs pour pouvoir envoyer ses gars manger au restau du coin. Comme quoi la fermeture des restaurants vs l'ouverture des restaurants d'entreprises, c'est un poil plus compliqué qu'il n'y parait.


Citation :
Publié par Gratiano
Je ne vois pas où tu veux en venir. On parle restauration d'entreprise et tu dérives vers un autre sujet. Désolé mais je ne te suis pas.
C'est une question d'échelle et de cohérence. Et malheureusement quand je lis les débats sur les restaurants d'entreprise ou le télé-travail, ça fait très "first world problem".
On oublie souvent (et je le conçois, comme je le disais on est sur un forum de jeu vidéo) la réalité de la crise actuelle et ses effets réels autrement plus importants que ce qui est évoqué.
Et c'est quelque chose de récurrent sur beaucoup de sujets liés aux mesures prises par le gouvernement.
Citation :
Publié par Aeristh
Je te propose d'aller sur un chantier de BTP en plein hiver. Et voir ce que ca fait de devoir bouffer froid dehors quand il fait des température négative.
C'est facile de dire ça quand on a son cul visser sur une chaise bien au chaud... Par contre quand tu bosse dehors c'est autre chose..
Dans le BPT (cas que tu évoques) t'as un truc qui s'appelle les intempéries et qui font qu'on arrête en général les chantiers dans les conditions que tu décris :

Citation :
Il s’agit de la température de l’air sous abri. Les jours où la température est égale ou inférieure à -2°C à l’ouverture du chantier sont décomptés en totalité.

Sont décomptés pour 4h les jours où la température est inférieure à +3°C mais supérieure à -2°C afin de répondre aux contraintes de certains types de travaux.
Par ailleurs, je ne pense pas que les ouvriers du BTP fréquentent massivement les restaurants d'entreprise (je suis même sûr du contraire).

Mais, en dehors de ça J0L serait subitement devenu un forum fréquenté majoritairement par des ouvriers du BPT ou les cantonniers ? Essayer de trouver le cas le plus extrême et caricatural (et fallacieux dans la situation présente) pour justifier qu'une solution ne peut pas s'appliquer dans le cas courant, c'est un mode d'argumentation tout à fait pertinent.

Citation :
Publié par Peuck
Votre débat sur les restaurants d'entreprise, il est sympathique mais il oublie quand même une majorité de salariés n'en ont tout simplement pas ! Parce qu'il y a quand même assez peu d'entreprises qui ont des restaurant d'entreprises.

Ceux la, dans la plupart des cas, le restaurant d'entreprise se limite à un micro-onde et une gazinière dans la salle de repos. les gens mangent ce qu'ils ont amené dans leur sac, ça prends 10 minutes, 20 s'ils discutent un peu avec leurs collègues ou alors ils vont au petit restaurant du coin pour manger un repas qu'ils paient avec leur ticket resto, enfin quand il y en a un. Et s'ils veulent économiser un peu, vu que leur salaire est généralement pas très élevé, le repas, c'est gamelle et thermo de café.
Ok, et dans cette configuration, qu'est ce que empêche de prendre un sandwich pour manger dehors ? Qu'est ce qui empêche de rentrer chez soi pour manger ?

Mais bon, c'est sûr que quand on ne veut surtout pas remettre en cause ses habitudes, continuer à vivre comme avant et se reposer sur les efforts faits par les autres, on trouve toujours un bon prétexte pour expliquer qu'un changement entrainerait des difficultés insurmontables. En l'occurrence c'est notoirement à cause de cette attitude que, malgré toutes les restrictions actuelles, et les efforts faits par certains, on est aujourd'hui avec un R0 autour de 1, 400 morts par jour et qu'on en est réduit à prier le dieu du soleil pour que la situation s'améliore un jour.
Citation :
Publié par Soumettateur
Par ailleurs, je ne pense pas que les ouvriers du BTP fréquentent massivement les restaurants d'entreprise (je suis même sûr du contraire).

Mais, en dehors de ça J0L serait subitement devenu un forum fréquenté majoritairement par des ouvriers du BPT ou les cantonniers ? Essayer de trouver le cas le plus extrême et caricatural (et fallacieux dans la situation présente) pour justifier qu'une solution ne peut pas s'appliquer dans le cas courant, c'est un mode d'argumentation tout à fait pertinent.
De la même manière que l'un des arguments du medef pour refuser le télétravail était "on ne peut pas faire du btp en télétravail", ou comment prendre ses interlocuteurs pour des abrutis. Ce qui est cohérent.
Citation :
Publié par Soumettateur
Dans le BPT (cas que tu évoques) t'as un truc qui s'appelle les intempéries et qui font qu'on arrête en général les chantiers dans les conditions que tu décris :
L'arrêt de chantiers pour cause d'intempéries il est assez rare, dans les petites entreprises et même dans les grandes, c'est souvent a partir du moment ou il fait trop froid pour faire du béton, problème souvent résolu avec le produit antigel qui va bien et qui te permet quand même d'en faire quand il fait -4 ou -5. Sauf erreur, la limite c'est -10°
En plus l'entreprise, il y a une date de livraison a respecter, (même s'il peut y avoir quelques retards) la maison tu ne donnes pas les clefs avec 3 mois de retard parce que la température est passé en dessous de 0 pendant l'hiver... , parce que retard = pénalités !
Parce que le client qui attends sa maison, pendant tes retard, il paie un loyer et un crédit et ça il n'en a pas toujours les moyens !

Sinon je pense que tu devrais monter sur un toit avec un auge de béton ou un paquet de tuiles sur l'épaule un peu plus souvent, ça t'aiderais à comprendre certaines choses. Disons que c'est un exercice qui demande un peu plus de calories que de rester le cul visser sur une chaise, surtout en hiver !

Citation :
Publié par Soumettateur
Par ailleurs, je ne pense pas que les ouvriers du BTP fréquentent massivement les restaurants d'entreprise (je suis même sûr du contraire).
Bon non, la plupart du temps, les petits artisans, avec max une dizaine de salariés (ou même moins) ils vont dans des brasseries, des petits restaurants, Buffalo et autres.

Citation :
Publié par Soumettateur
Ok, et dans cette configuration, qu'est ce que empêche de prendre un sandwich pour manger dehors ? Qu'est ce qui empêche de rentrer chez soi pour manger ?
Ce qui t'empêches de rentrer chez toi, c'est tout simplement les 1 ou 2 heures de transport ou de métro qui te sépare de ton domicile. Manger dehors c'et sympathique 1 ou jours ou 2 mais tous les jours pendant 1 an, ça devient bien moins amusant, donc au final tu vas dans la salle de repos pour le manger ton sandwich qui fait un repas particulièrement équilibré pour toute une journée !

Et de toute façon, tu es confiné au boulot, donc tu ne vas pas dehors sans prendre le risque de te prendre un PV... et la, le sandwich il te coute 135 € sans même avoir acheté la baguette de pain !

Dernière modification par Peuck ; 23/02/2021 à 14h28.
Le plus drôle dans le BTP (tout du moins dans la boîte de mon mari, gérée par la famoso Vinci) c'est leur système merdique de ticket restau qui pousse les employés à manger au restaurant, sauf que mon mari mange 90% du temps dehors ou dans sa camionnette car il y a assez rarement l'accès à un micro onde ou une boulangerie pas loin (tout dépend de l'emplacement du chantier, mais maintenant que les restau sont fermés c'est devenu bien plus problématique pour cramer les fameux tickets). Résultat les tickets s'accumulent encore plus qu'avant, on doit les utiliser dans des fast food faute de mieux sinon c'est de l'argent perdu ni plus ni moins et comme ça expire au bout d'un moment, bah les pertes sont difficilement évitables (à moins de bouffer macdo toutes les semaines, super alternative...).

Ils pourraient au moins lever la limite de 2 tickets max dans les grandes surfaces le temps que les restau rouvrent, car c'est vraiment rageant de voir une part du salaire amputée sous la forme d'un foutu calepin de tickets clairement conçus pour être dépensés en restaurant pour les employés mais qu'au final aucun employés ne peut les utiliser car covid + BTP donc ça mange dehors. Enfin bon, on est plus à une enculade près chez Vinci, malheureusement ce système est sans doute déployé dans bien des boîtes et si ça a du sens dans certains secteurs, dans le BTP on ne pouvait pas faire moins adapté je pense.
Citation :
Publié par Anarky
Le plus drôle dans le BTP (tout du moins dans la boîte de mon mari, gérée par la famoso Vinci) c'est leur système merdique de ticket restau qui pousse les employés à manger au restaurant, sauf que mon mari mange 90% du temps dehors ou dans sa camionnette car il y a assez rarement l'accès à un micro onde ou une boulangerie pas loin (tout dépend de l'emplacement du chantier, mais maintenant que les restau sont fermés c'est devenu bien plus problématique pour cramer les fameux tickets). Résultat les tickets s'accumulent encore plus qu'avant, on doit les utiliser dans des fast food faute de mieux sinon c'est de l'argent perdu ni plus ni moins et comme ça expire au bout d'un moment, bah les pertes sont difficilement évitables (à moins de bouffer macdo toutes les semaines, super alternative...).

Ils pourraient au moins lever la limite de 2 tickets max dans les grandes surfaces le temps que les restau rouvrent, car c'est vraiment rageant de voir une part du salaire amputée sous la forme d'un foutu calepin de tickets clairement conçus pour être dépensés en restaurant pour les employés mais qu'au final aucun employés ne peut les utiliser car covid + BTP donc ça mange dehors. Enfin bon, on est plus à une enculade près chez Vinci, malheureusement ce système est sans doute déployé dans bien des boîtes et si ça a du sens dans certains secteurs, dans le BTP on ne pouvait pas faire moins adapté je pense.
Dans ma boite nous sommes sur la carte Sodexo depuis une bonne année maintenant.
Elle est beaucoup plus pratique et tu peux l'utiliser dans pas mal d'enseignes, dont les supermarchés. Tu peux même commander avec sur certaines applis de bouffe à faire livrer.

Mais avant cela, en effet, j'accumulais les tickets restaurants et je n'avais pas la motivation de sortir pour aller manger. Et avec la limite de deux tickets, je comprends que cela soit peu pratique.
Répondre

Connectés sur ce fil