L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
On peut discuter du fait que les gens devraient être libre de choisir s'ils veulent prendre le risque du covid et du fait que ce risque peut ne pas être acceptable vis à vis des risques pour le reste de la nation.
Là on oppose la liberté individuelle et la santé "collective".

Mais venir faire courir un risque sanitaire à la population pour économiser ou gagner plus d'argent, ce n'est pas acceptable.

C'est peut être comme ça que font les américains, mais pas en France.
Chez nous on ne se fait pas d'argent sur la santé des gens et plusieurs lois bioéthiques vont dans ce sens.

Ce qu'est entrain de faire Macron, c'est encore une fois, une nouvelle supercherie:
il justifie cette économie sur la santé en faisant passer l'argent comme garant de notre système.
Pour que notre système fonctionne, il faut de l'argent; faire des économies empêche notre système de s’effondrer, donc faire des économies est une action bénéfique pour notre santé.
Il te fait passer ça sur les radio et TV à base de métaphores liant la vie à l'économie (type: "le poumon économique de ..", "les économies vitales pour la France .." etc..).

Ces décisions qui sur le papier peuvent sembler acceptables, nécessiteraient d'être totalement transparentes, avec un contrôle stricte de ses limites.
Ce qui n'est absolument pas le cas; pire: il en joue en alimentant la peur d'une faillite pour l'opposer à la peur du covid.
Citation :
Publié par Soumettateur
En fait t'écris des trucs sans lien avec la réalité juste pour te faire plaisir. Parce qu'en Nouvelle Zélande, en dehors des confinements stricts ciblés, la vie est quasiment normale alors que nous est plus ou moins confinés (télétravail + couvre feu + quasiment tous les lieux de loisirs fermés, je ne vois pas trop d'écart important avec un confinement) et que certains secteurs d'activité (restauration, culture..) sont totalement à l'arrêt depuis plus de 3 mois.

Par ailleurs les néo-zélandais sont extrêmement satisfaits de la façon dont son gouvernement gère la pandémie et la cote de popularité de leur première ministre est au beau fixe.
En fait je vais te rappeler quelques détails: le confinement strict en Nouvelle Zélande n'a duré que 3 jours...

Nouvelle-Zélande : le confinement à Auckland va être levé, trois jours après son entrée en vigueur (francetvinfo.fr)

J'y rajoute aussi une donnée qui pourrait avoir une importance sur la propagation de l'épidémie

Densité de population de la nouvelle Zélande: 18 habitants au km² et compte 4.78 millions d'habitants
Densité de population en France: 118 habitants au km² pour env 67 millions d'habitants
Citation :
Publié par Peuck
En fait je vais te rappeler quelques détails: le confinement strict en Nouvelle Zélande n'a duré que 3 jours...

Nouvelle-Zélande : le confinement à Auckland va être levé, trois jours après son entrée en vigueur (francetvinfo.fr)
Ok du coup ça va plutôt à contresens de la thèse que tu essaies de défendre dans ton post précédent.

Citation :
'y rajoute aussi une donnée qui pourrait avoir une importance sur la propagation de l'épidémie

Densité de population de la nouvelle Zélande: 18 habitants au km² et compte 4.78 millions d'habitants
Densité de population en France: 118 habitants au km² pour env 67 millions d'habitants
Merci de ton scoop, personne n'était au courant, surtout sur ce thread où ce genre d'info n'est jamais passé. Par contre, je vais te donner un autre scoop : dans mon message précédent, je répondais à tes arguments mais ce que je vois, c'est que quand on te met devant tes contradictions, tu entâmes la danse du vente pour partir dans d'autres directions.

Conclusion : bienvenue dans mon IL.
Citation :
Publié par Darwhine
Faire passer passer l'économie avant la santé, reviens à monnayer la vie des gens.
Je t'invite à t’arrêter un instant sur les implications et la portée de cette reflexion.
Oui, a l instant T.
Je t invite aussi a regarder les implications sanitaire, mentale et sociale de cette politique d ici 1 a 2 ans...
M est avis que la casse organise de notre economie , de notre sociabilite, va se ressentir un petit peu...et dans de larges proportions.
C est con a dire, mais de mon point de vue on aurai pas du tout bloquer mais fortement inviter/inciter les plus vulnerables a la prudence et la protection.
Au lieu de ca, on nous a tous culpabilise, y compris les plus jeunes (et imaginer les effets sur un ado/jeune adulte qui ne peut meme plus vivre sa jeunesse et s entend dire a longueur de journee que c est sa faute si papy/mami ils claquent du covid)
Citation :
Publié par Darwhine
Mais venir faire courir un risque sanitaire à la population pour économiser ou gagner plus d'argent, ce n'est pas acceptable.
Donc tu confines ou tu confines pas ? Et si oui jusqu'à quand ?

Limite ta réponse par OUI (je confine) / NON (non je ne confine pas)

Parce que la j'ai toujours pas ma réponse !
Citation :
Publié par leNabo
Oui, a l instant T.
Je t invite aussi a regarder les implications sanitaire, mentale et sociale de cette politique d ici 1 a 2 ans...
M est avis que la casse organise de notre economie , de notre sociabilite, va se ressentir un petit peu...et dans de larges proportions.
Du reste, l'histoire le montre bien : à la fin de l'occupation et des bombardements de 1945, les Français ont sombré dans la démence, le désespoir et l'anomie.

Bon, si grâce à nos géniales politiques de "on lutte un peu contre le covid, mais pas trop", l'épidémie dure encore deux ans, là...
Citation :
Publié par Peuck
J'attends avec impatience que tu me donnes tes solutions miracles... avec une bande "d'experts" qui te racontent tout et son contraire, sur une sujet auquel tu ne connais rien ou pas grand chose vu que tu n'es pas virologue. Faut juste allier santé et économie. En gros tu dois gérer un truc que tu ne connais et ne peut pas contrôler avec des informations en perpétuelle changement !
Dingue, le même truc que tout le monde répète depuis 6 mois :
Citation :
Publié par Nof Samedisþjófr
Une étude assez complète du Monde sur le variant anglais, sa gestion au RU, et son absence de gestion en France :
  • Il n'y a qu'une seule mesure apte d'arrêter cette nouvelle variante, et de la ramener à une dimension la rendant gérable :
    "Une étude publiée par la même équipe de l’Inserm et menée par l’épidémiologiste Laura Di Domenico a conclu en revanche qu’un confinement strict de quatre semaines, combiné avec le triptyque tester-tracer-isoler, serait à même de briser nettement la dynamique de l’épidémie du variant et de ramener celle-ci à 5 000 cas détectés par jour en trente à quarante-cinq jours, selon la date d’application du confinement (8 ou 22 février)."
J'imagine que ce sont « une bande "d'experts" qui racontent tout et son contraire » et que des hommes politiques savent bien mieux quoi faire ?

C'est pas comme si deux confinements n'avaient pas déjà montré leur efficacité… mais c'est un truc "qu'on ne connaît pas, avec des informations en perpétuel changement".

Et depuis ce post je vois que tu essayes de nous faire croire que la Nouvelle-Zélande est dans l'erreur alors que c'est l'un des seuls pays du monde où la population vit normalement et va sortir sans trop de séquelles physiques et mentales de ce traumatisme mondial. Mais c'est "une dictature" j'imagine, quelle horreur, des loisirs, des événements de groupe, des gens heureux ! C'est vrai que c'est dangereux pour un gouvernement que la population puisse s'éloigner des critères macronistes de réussite. En attendant Jacinda Arden est au top. Peut-être qu'on ferait mieux de s'inspirer de ce qui marche plutôt que de ce qui ne marche pas, mais idéologiquement ça semble compliqué.
Citation :
Publié par Quint`
Dingue, le même truc que tout le monde répète depuis 6 mois :

J'imagine que ce sont « une bande "d'experts" qui racontent tout et son contraire » et que des hommes politiques savent bien mieux quoi faire ?

C'est pas comme si deux confinements n'avaient pas déjà montré leur efficacité… mais c'est un truc "qu'on ne connaît pas, avec des informations en perpétuel changement".

Et depuis ce post je vois que tu essayes de nous faire croire que la Nouvelle-Zélande est dans l'erreur alors que c'est l'un des seuls pays du monde où la population vit normalement et va sortir sans trop de séquelles physiques et mentales de ce traumatisme mondial. Mais c'est "une dictature" j'imagine, quelle horreur, des loisirs, des événements de groupe, des gens heureux ! C'est vrai que c'est dangereux pour un gouvernement que la population puisse s'éloigner des critères macronistes de réussite. En attendant Jacinda Arden est au top. Peut-être qu'on ferait mieux de s'inspirer de ce qui marche plutôt que de ce qui ne marche pas, mais idéologiquement ça semble compliqué.
Désolé mais moi je ne vois qu'un truc: vous essayez de prouver par A + B que le gouvernement fait de la merde depuis le début, en "argumentant" avec des courbes, des diagrammes et en linkant les articles qui vont dans votre sens et dont plus de 3/4 des gens n'ont pas les connaissances requises pour les comprendre (quand ils les lisent, ce qui est loin d'être garanti)

Certains ici ont même défendu bec et ongle la chloroquine de Raoult, c'est dire... mais ce qui me rassure, si ce gouvernement (ou même un autre) aurait fait autrement, vous auriez eu le même discours. Comparé les mesures de Nouvelle Zélande a celles de la France est juste ridicule, tout comme comparer l'Allemagne à la France ou n'importe quel pays.

La GB, ils ont commencé a confiner a partir du moment ou le premier ministre est tombé malade.
L'Allemagne ... na pas hérité du même système de soins et en fait ne s'en sortent pas mieux
La Suède, après la fameuse "immunité collective" (a cause d'un système de soins encore en plus mauvais état que celui de la France) a fini par un confinement stricte
L'Espagne déconfire parce qu'il n'a pas les moyens de soutenir l'économie plus longtemps
La Hollande confine et ce sont des milliers de manifestants violents dans les rues
Israël vaccine en masse leur 8 millions d'habitants mais oublie de signaler qu'ils "vendent" les données médicales de leurs citoyens vaccinés a Pfizer, servant ainsi de "cobayes" et en faisant en sorte de bloquer la distribution de vaccins dans la bande de GAZA
En Asie, on confine strict, mais bon l'asiatique quand on lui dit d'aller a droite, il va à droite, le français contestataire, quand on lui demande d'aller à droite, il va à gauche.

Alors oui, la gestion n'a pas été parfaite, oui il ya eu des couacs, mais qu'auraient fait les "autres" s'ils avaient été aux commandes ??

Autre constatation, a la question: je confine ou je ne confines pas: Personne ne réponds simplement a la question par OUI ou NON !
@Quint_ : Ce n'est pas si simple.
Tu confines : Certes la maladie recule mais tu provoques un peu plus dépression chez tout un tas de personnes (cf. l'alerte des pédiatres sur l'état psychologique des enfants et ce n'est qu'un exemple), tu achèves définitivement tout un pan de l'économie (bar, restaurant, cinéma, etc..) et donc tu aggraves une situation économique déjà bien compliquée, à la longue tu crées du chômage ainsi qu'une situation sociale encore plus tendu. Tu as une situation ainsi en Europe avec l'Espagne.

Tu ne confines pas ou peu : Tu maintiens plus ou moins l'économie à flot mais le nombre de malades risquent d'exploser (surtout avec le variant anglais), tu risques la saturation des hôpitaux et des services de santé. Tu risques d'augmenter le nombre de morts. Et cela ce sont les conséquences directes, on mesure mal les conséquences indirectes à long terme.

Tout ça pour dire que le critique est facile mais je crois que personne ici n'a la réponse. L'Allemagne peut se permettre de confiner car sa population l'accepte et son économie peut l'encaisser. L'Espagne plus du tout. Cela devient de plus en plus difficile pour la France. La Suède qui comptait sur l'immunité collective a fait volte-face.

Le vaccin va pouvoir alléger la situation mais pas tout de suite dans plusieurs mois dans le meilleur des cas. Certains parlent ici de passeport vaccinal alors que l'ensemble de l'Europe n'est même pas à 10% de sa population vaccinée (charrue avant les bœufs). Je suis comme @Borh. Je suis pour ce passeport mais une fois que l'on aura une population suffisante pour que cela serve.

La situation est extrêmement compliqué. Est-ce qu'E. Macron tente un pari ? Oui sans doute mais de toute façon, il va falloir vivre avec ce virus. On a pas le choix alors autant commencer le plus tôt possible. Est-ce que l'on continuera ainsi longtemps ? Personne ne le sait.
@Gratiano les restos sont fermés jusqu'à minimum avril, les bar jusqu'en juin, un confinement ne changerait rien à leur situation, voire l'améliorerait en offrant une possibilité de re-ouverture plus tôt.
Citation :
Publié par Peuck
Donc tu confines ou tu confines pas ? Et si oui jusqu'à quand ?

Limite ta réponse par OUI (je confine) / NON (non je ne confine pas)

Parce que la j'ai toujours pas ma réponse !
Tiens un argument fallacieux, le faux dilemme, je crois qu'on l'avait pas encore vraiment dans le bingo fallacieux de ce topic.
C'est assez drôle d'essayer de nous piéger avec la question du confinement. Dans mon cas oui, j'aurais préféré un confinement au moment où on recommançait à atteindre les 20 000 cas, en accord avec la communauté scientifique, pour les raisons suivantes :
-Déja, essayer de nous faire du pathos sur les milliers de personnes qui se seraient suicidées en cas de confinement, c'est oublier qu'on ne vit déjà pas dans une situation normale aujourd'hui. Et s'il s'avère que le couvre feu aura du durer 4 ou 5 mois comparé à un confinement plus court et des mesures allégées derrière, il y a toujours des chances qu'il ait eu plus d'impact psychologique qu'un confinement.
-Comme je l'ai déjà dit dans mon message précédent, la stratégie actuelle ne prouvera son efficacité que si les conséquences économiques du couvre feu sont moins fortes qu'un confinement, et rien ne le prouve actuellement, parce que la situation semble bien partie pour durer. De plus, se fier uniquement à l'avis des experts économiques pour décider de cette question, c'est risquer de passer à côté de certains éléments vitaux pour lutter contre l'épidémie. Sur cet aspect j'insiste sur la propagation des variants qui risque non seulement de provoquer une nouvelle augmentation des cas, mais aussi d'handicaper la stratégie de vaccination et donc causer une prolongation des mesures sanitaires quoi qu'il arrive. Et évidemment ce n'est pas l'économiste de BFM qui va s'intéresser à cette question alors que c'est vital de la prendre en compte.

Par ailleurs, il existe des solutions intermédiaires entre un confinement généralisé et le couvre feu mou actuel, comme faire en sorte de lutter au maximum contre les clusters de variant, potentiellement par du confinement localisé, là encore dans l'idée de limiter la propagation du virus à terme et accélérer la reprise d'une économie plus normale, mais ce n'est clairement pas une option explorée par le gouvernement.

Et c'est bien gentil de faire passer les gens qui ne sont pas d'accord avec toi pour des antimacronistes primaires qui gueulent quoi qu'il arrive, mais perso j'ai déjà dit que j'étais pas forcément opposé à la stratégie de Macron. Mais voilà, je doute de plus en plus de son efficacité et surtout des phrases comme celle que j'ai citées plus haut ("victoire du politique sur le scientifique") font douter que Macron se soit basé sur les bons indicateurs pour l'élaborer... Et c'est également oublier sciemment qu'on a quand même désormais 1 an d'historique sur la gestion de la stratégie par la France et que, pour le dire gentiment, Macron n'a jamais brillé par ses capacités d'anticipation pendant cette période.
Citation :
Publié par Gratiano
@Quint_ : Ce n'est pas si simple.
Tu confines : Certes la maladie recule mais tu provoques un peu plus dépression chez tout un tas de personnes (cf. l'alerte des pédiatres sur l'état psychologique des enfants et ce n'est qu'un exemple), tu achèves définitivement tout un pan de l'économie (bar, restaurant, cinéma, etc..) et donc tu aggraves une situation économique déjà bien compliquée, à la longue tu crées du chômage ainsi qu'une situation sociale encore plus tendu. Tu as une situation ainsi en Europe avec l'Espagne.
Mec, je vis sous couvre-feu depuis Octobre. Octobre. J'ai le droit d'aller bosser avec 30 ados dans une salle de 40 m² sans ventilation et où il pleut si j'ouvre la fenêtre, mais j'ai pas le droit d'aller au ciné, au resto, de faire un jdr le soir avec mes potes etc.

Donc, techniquement, le confinement, je suis dedans depuis 4 mois. Avec quels résultats ? 20 000 cas par jour.
Citation :
Publié par Peuck
Donc tu confines ou tu confines pas ? Et si oui jusqu'à quand ?

Limite ta réponse par OUI (je confine) / NON (non je ne confine pas)

Parce que la j'ai toujours pas ma réponse !
Dès que le R0 grimpe au-dessus d'un seuil fixé préalablement, en concertation avec les médecins/hôpitaux, tu confine le plus rapidement possible, pour le faire le plus localement possible, et sur 10 à 20 jours. Normalement ainsi tu contrôle la propagation du bazar, et entre les confinement tu laisse tout ouvert sauf boîte de nuit, et peut être quelques restrictions sur la vie culturelle/sportive (mais beaucoup moins drastique que ce que l'on nous impose depuis presque 1 an déjà).

Et tu communique à fond sur l'intérêt de cette stratégie. L'idée étant de démontrer que ça sera beaucoup moins contraignant à tous niveaux que la gestion de merde que l'on a. Et il me semble que ce n'est pas mentir : ça fonctionne bien partout où c'est appliqué, je vois pas pourquoi chez nous ça irai pas...
Citation :
Publié par Aloïsius
Mec, je vis sous couvre-feu depuis Octobre. Octobre. J'ai le droit d'aller bosser avec 30 ados dans une salle de 40 m² sans ventilation et où il pleut si j'ouvre la fenêtre, mais j'ai pas le droit d'aller au ciné, au resto, de faire un jdr le soir avec mes potes etc.

Donc, techniquement, le confinement, je suis dedans depuis 4 mois. Avec quels résultats ? 20 000 cas par jour.
Ca c'est le truc que les soutiens du gouvernement et plus généralement ceux qui défendent la situation actuelle refusent d'entendre, d'ailleurs ils n'y répondent même pas. Du coup, faute de réponse de leur part, j'en suis réduit à retenir l'hypothèse qu'ils font partie de ceux qui s'en branlent des restrictions actuelles : ils font du présentiel au travail alors qu'ils pourraient télétravailler, ils fréquentent les restos qui ouvrent illégalement, ils contournent le couvre-feu en reportant sur le WE toutes les rencontres avec leurs proches qu'ils ne peuvent faire en semaine etc.

Dernière modification par Soumettateur ; 20/02/2021 à 13h12.
Citation :
Publié par Aloïsius
Mec, je vis sous couvre-feu depuis Octobre. Octobre. J'ai le droit d'aller bosser avec 30 ados dans une salle de 40 m² sans ventilation et où il pleut si j'ouvre la fenêtre, mais j'ai pas le droit d'aller au ciné, au resto, de faire un jdr le soir avec mes potes etc.

Donc, techniquement, le confinement, je suis dedans depuis 4 mois. Avec quels résultats ? 20 000 cas par jour.
Sans oublier qu'avec le couvre feu on est sur un plateau de 250-300 morts par jour en moyenne depuis début janvier. Il va en falloir du suicidé pour compenser ce nombre

L'argument de la santé mentale et le fait de ressortir chaque confinement localisé en Nouvelle-Zélande c'est vraiment un des clichés de l'incapacité des "pro-économie" à réfléchir un minimum sur le long terme.
Citation :
Publié par Aloïsius
Mec, je vis sous couvre-feu depuis Octobre. Octobre. J'ai le droit d'aller bosser avec 30 ados dans une salle de 40 m² sans ventilation et où il pleut si j'ouvre la fenêtre, mais j'ai pas le droit d'aller au ciné, au resto, de faire un jdr le soir avec mes potes etc.

Donc, techniquement, le confinement, je suis dedans depuis 4 mois. Avec quels résultats ? 20 000 cas par jour.
C'est exactement ça. La dernière fois que j'ai vu des amis (enfin 4 de mes amis), c'était cet été, dans un parc à 1m de distance chacun. Une fois. Depuis octobre, je n'ai vu personne. Je vais juste au travail en présentiel une fois par semaine et encore ce n'est pas de mon fait mais mon employeur qui y tient. Je n'ai pas pu faire une partie de jdr sur table depuis un an, le cinéma ça va faire 1 an aussi, etc... Et je vis seul.

Heureusement j'ai une bande de potes avec qui je joue en ligne régulièrement. Ce sont mes seuls contacts réguliers depuis un an.

Dire que le confinement risque de provoquer des problèmes psychologiques alors que le couvre-feu, qui n'est pas assez efficace, prolonge cette situation de quasi-confinement depuis des mois, c'est assez indécent.

Et avec les variants qui se développent et dont on voit les effets à Dunkerke, je ne serais pas étonné qu'on ait finalement droit au confinement quand même. On aura rien gagné au final.
Citation :
Comme une traînée de poudre, le variant britannique s’est imposé en quelques semaines seulement dans la cité portuaire de Jean Bart. Si le pays se situe aux alentours de 36 % de cas positifs « criblés » au variant « B.1.1.7 » au 18 février, d’après le ministère de la santé, c’est le cas de 72 % des tests des Dunkerquois.

Cette progression s’est accompagnée d’une envolée des contaminations, avec un taux d’incidence qui a franchi depuis plusieurs jours déjà les 600 cas pour 100 000 habitants sur une semaine, soit trois fois plus que la moyenne nationale. Il a atteint 713 cas dans la communauté urbaine de Dunkerque, vendredi 19 février. Le taux de positivité dépasse également de 5 points les chiffres nationaux, à 11 %.
Citation :
Au centre hospitalier de Dunkerque, on ne sort pas la tête de l’eau. En dix jours, plutôt qu’une vague, c’est une « marée » qui a déferlé sur l’hôpital, « avec des coefficients au-delà de ce qu’on a pu connaître », dit le chef des urgences, Christophe Couturier. Et elle ne descend pas : dans le bâtiment gris, les services sont remplis en permanence, avec toujours une soixantaine de patients atteints du Covid-19, dont dix en réanimation, au 19 février. « La digue subit des pressions énormes », image le médecin, les traits tirés, alors que le pic de novembre 2020 est déjà dépassé dans l’hôpital.
Bref, on ne sauvera au final ni l'économie ni la santé et au prix d'une situation de quasi-confinement (en tout cas pour ceux qui respectent les consignes) qui se prolonge encore et encore.
Citation :
Publié par Actarus78
Les régions du sud de la France n'avaient cesse de répéter qu'ici, ce n'est pas Paris, qu'il faut prendre en compte les particularismes régionaux, Véran les a enfin entendues !
https://www.nicematin.com/index.php/...-a-nice-647307
Des mesures moins strictes dans les régions/départements moins toucher, s'ils sont capables de faire du localisé ? 40/100000 en Finistere, mais les mêmes mesures que pour les Alpes-Maritimes a 600.
Citation :
Publié par Aloïsius
Mec, je vis sous couvre-feu depuis Octobre. Octobre. J'ai le droit d'aller bosser avec 30 ados dans une salle de 40 m² sans ventilation et où il pleut si j'ouvre la fenêtre, mais j'ai pas le droit d'aller au ciné, au resto, de faire un jdr le soir avec mes potes etc.

Donc, techniquement, le confinement, je suis dedans depuis 4 mois. Avec quels résultats ? 20 000 cas par jour.
L'exemple même de la solution très compliquée à trouver:

1) les bâtiments scolaires sont à la charge de la mairie, donc si tu veux plus de locaux scolaires, il faut aller voir monsieur le maire qui te répondra sans aucun doute qu'il n'a pas les moyens ou qu'il ne peut pas les construire en quelques jours ...

2)Tu fermes les écoles, arrête les cours = Les élèves n'ont pas le niveau pour passer à la classe suivante, et se retrouvent avec 1 ou 2 années de retard scolaire: 14 ans en 6ème c'est quand même pas le top du top.
Et c'est encore pire si tu localises la mesure, on aura à nouveau le match entre les confinés et les non confinés. L'inégalité causant des inégalités sociales, régionales etc

3) Tu fermes mais tu fais des cours en distanciel: tu augmentes les inégalités sociales entre ceux qui ont un ordi et ceux qui n'en ont pas ou qui n'en ont qu'un pour toute la famille, la fracture numérique entre ceux qui ont des connexions correctes et les autres, entre ceux qui maitrise l'outil informatique et les autres. Entre ceux ui ont une maison avec un jardin et ceux qui habite dans un appartement en partageant sa chambre avec ses frères et soeurs.

4) Tu augmentes les nombres de classes, ce qui veut dire augmentation du nombre de profs que tu n'as pas ! En temps que professeur, tu as fait 5 ou 6 ans plus une année ou deux pendant laquelle tu as travaillé avec un tuteur, es-tu prêt a laisser ta profession se dévaluer par l'embauche de prof mal formés ou en cours de formation ?
Les parents d'élèves ne le seront certainement pas et toi non plus... ce qui est tout à fait normal. Et de toutes façon tu n'as pas les bâtiments pour le faire !

5) Malgré l'admiration que j'ai pour l'adaptation des professeurs et enseignants et même des élèves aux cours en distanciel, (j'ai reçu les cours d'un prof de math qui s'était trompé en faisant la liste de mail de ses élèves) il est évident que rien ne vaudra l'enseignement en présentiel, surtout dans les écoles primaires et les collèges. Et bien entendu, tu accentues encore la fracture entre ceux qui maitrisent et ceux qui ne maitrisent pas l'outil informatique.

6) Tu regardes les chiffres qui te disent que les enfants sont très peu touchés (voire pas du tout) par le virus (ou rarement dans une forme grave) et tu ouvres les écoles en imposant/suggérant certaines précautions, ou tu tentes de mixer entre le présentiel et le distanciel, pour exploiter les moyens que tu as au mieux ou plutôt au moins pire pour tout le monde.

Et je suis sur qu'il y a encore plein d'autres possibilités.

Il n'y a pas de bonnes solutions, que des mauvaises dans lesquelles il faut quand même choisir à un moment ou un autre ...
Citation :
Publié par Peuck
L'exemple même de la solution très compliquée à trouver:

1) les bâtiments scolaires sont à la charge de la mairie, donc si tu veux plus de locaux scolaires, il faut aller voir monsieur le maire qui te répondra sans aucun doute qu'il n'a pas les moyens ou qu'il ne peut pas les construire en quelques jours
Ça c'est pour les écoles primaires et maternelles.
Vu qu'Aloisus est prof d'histoire...
Citation :
Publié par Tchrek
Sans oublier qu'avec le couvre feu on est sur un plateau de 250-300 morts par jour en moyenne depuis début janvier. Il va en falloir du suicidé pour compenser ce nombre

L'argument de la santé mentale et le fait de ressortir chaque confinement localisé en Nouvelle-Zélande c'est vraiment un des clichés de l'incapacité des "pro-économie" à réfléchir un minimum sur le long terme.
non le plateau est de 350-400 en moyenne. Et encore, je minimise. Il y a quelques jours c'était 410 morts/j sur une moyenne de 7 jours. Nous sommes passé en dessous des 400 le 16 février.
Citation :
Publié par Attel Malagate
Ça c'est pour les écoles primaires et maternelles.
Vu qu'Aloisus est prof d'histoire...
Les collectivités territoriales | Ministère de l'Education Nationale de la Jeunesse et des Sports

L'entretien des lycées et collèges sont à la charge des mairies, des départements et des régions.

Donc tu vas voir Monsieur le maire, qui va aller pleurer du pognon auprès du département et de la région pour payer les travaux...
Citation :
Publié par Peuck
Alors oui, la gestion n'a pas été parfaite, oui il ya eu des couacs, mais qu'auraient fait les "autres" s'ils avaient été aux commandes ??

Autre constatation, a la question: je confine ou je ne confines pas: Personne ne réponds simplement a la question par OUI ou NON !
Qu'est ce qu'on en a à foutre de ce qu'auraient fait les autres ? C'est quoi l'intérêt ? Regarder par contre ce qui se fait, effectivement, dans le réel, ailleurs est par contre intéressant et c'est ce que fait la plupart des intervenants de ce topic.

De même, qu'est ce qu'on en a à foutre que Michel alias progm57 du JoL confine ou pas, qu'est ce qu'on en a à foutre de cette réponse binaire sans augmentation ? Ce qui est intéressant c'est ce que tu rejettes, les faits, les arguments qui s'appuient sur A et B.
Répondre

Connectés sur ce fil

13 connectés (1 membre et 12 invités) Afficher la liste détaillée des connectés