L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Non mais attendez, on est quand même d'accord que dans tous les cas, les gamins (de 1 à 11 ans, comme vous voulez) peuvent être porteurs et le transmettre aux adultes, non ?

L'autre jour j'ai accompagné ma femme dans un grand magasin de vêtements (), et je me suis amusé à regarder un peu autour de moi. Déjà, évidemment, c'était complètement bondé vu qu'on s'y est pointé pas très loin du couvre-feu. Vraiment bondé, la file d'attente pour passer en caisse était immense, et les distances non respectées.

Ce qui m'a surtout fait halluciner, c'est le nombre de femmes/couples qui viennent avec leurs gosses et les laissent faire n'importe quoi dans le magasin. Sans rire, j'en ai vu plus d'une dizaine sans masque du coup qui traînaient dans les rayons, touchaient à tout et n'importe quoi après de multiples contacts avec leur nez/visage. Et pour les plus petits alors là .. Y en a carrément une qui a fait tomber du maquillage, l'a foutu à la bouche, la mère a remis ça à sa place, np.

Alors je sais pas .. J'ai l'impression que les gens s'en cognent de plus en plus du virus. Je bosse dans la livraison, et là aussi croyez moi j'exagère pas, 9 clients sur 10 m'ouvrent sans masque, me demandent souvent de rentrer chez eux pour déposer les colis, me parlent à laaargement moins d'un mètre de distance, et même pour la plupart me disent "C'est bon le masque vous embêtez pas, vous êtes pas obligé", pareil les signatures ils veulent zapper les mesures de sécurité pour gagner du temps.

Dernier truc aussi, pendant une semaine j'ai livré un gros centre commercial avec une galerie ou il y a un bar notamment qui était très fréquenté. Alors, le bar en question est """fermé""", sous-entendu les cafés peuvent être pris à emporter.

Toute la semaine, je dis bien TOUTE la semaine, les tables en extérieur (enfin, les trucs qui servent à se poser pour utiliser le wifi ou autre, pas vraiment les tables du bar) étaient toutes prises, par des groupes de 3-5 personnes, et là encore, j'exagère pas en disant que sur un groupe sur deux, les masques étaient baissés et les gens à 30cm les uns des autres. Aucun contrôle, rien. Du lundi au vendredi c'était comme ça.

Peut-être une exception dans ma ville, mais j'en doute fortement.
Citation :
Publié par Atomnium
Non mais attendez, on est quand même d'accord que dans tous les cas, les gamins (de 1 à 11 ans, comme vous voulez) peuvent être porteurs et le transmettre aux adultes, non ?
Non, c'est interdit par circulaire ministérielle. Et le virus ne se transmet pas non plus entre adultes dès l'instant où ces derniers sont protégés par les runes magiques de Blanquer.
Blanquerovirus.jpg
Aucun risque.
Je propose du reste, en attendant d'avoir vacciné tout le monde, de stocker les résidents des Epad dans les écoles primaires, ils seront ainsi protégés à 200%. Niqué le virus !

historique.png

Dernière modification par Aloïsius ; 02/02/2021 à 06h20.
Citation :
Publié par Atomnium
Non mais attendez, on est quand même d'accord que dans tous les cas, les gamins (de 1 à 11 ans, comme vous voulez) peuvent être porteurs et le transmettre aux adultes, non ?
C'est une des choses qui me gênent.

En Belgique on arrête pas de marteler que les transmissions entre enfants sont faibles et que de toute façon les chances sont infimes qu'un enfant développe des formes graves et qu'ils sont majoritairement asymptomatiques.

Aok, du coup les enfants ils vivent seuls chez eux ou bien comment ça se passe ?

Après, y a "les jeunes".

J'ai encore des amis en dernière année d'études. Et clairement, pour eux, là c'est pas mal foutu vu que la majorité a plus foutu un pied à la fac depuis les temps anciens.

Après, quand je dis "en dernière année" je parle d'une post master et d'une doctorante dans des secteurs tout à fait particuliers... vu le peu de gens qui vont jusque là, c'est pas trop compliqué de s'organiser dans une année qui compte respectivement 18 et 6 personnes.

Par contre, là où c'est risible, c'est pour le présentiel de leurs condisciples plus jeunes : les amphis sont organisés de telle manière qu'il y ait un maximum d'écart entre les élèves. Et là aussi, je peux saluer l'organisation derrière.

Sauf que... pour entrer et sortir de l'amphi, bah c'est cent personnes en mode gros troupeau qui se collent les unes aux autres pour passer par la même porte.

Et je vous parle pas des groupes de 12-18 ans que je croise tous les jours en passant par la gare pour aller au boulot et pour qui les distanciations sociales et le port du masque sont une sorte de mythe parce que Brenda doit absolument faire un câlin à Kenny quand ils se voient le matin.

En fait, de ce que je constate, le problème c'est pas l'école en elle-même (après je n'ai aucune idée de comment ça se passe dans les classes des ados) : c'est surtout tout ce qui tourne autour et qui statistiquement augmente le nombre de contamination possible.

Maintenant, j'ai bien compris qu'économiquement, c'était compliqué de foutre tout le système scolaire à l'arrêt.

Mais enfin, franchement, j'ai l'impression qu'à partir de l'âge où on est pas obligé de trouver des gens pour garder son enfant, il y a peut-être moyen de gérer ça autrement qu'en leur faisant prendre un train et un bus avant d'aller se faire des bisous entre potes avant de se retrouver dans une classe où on les fait asseoir avec un peu plus d'écart que d'habitude.
Citation :
Publié par Atomnium
Non mais attendez, on est quand même d'accord que dans tous les cas, les gamins (de 1 à 11 ans, comme vous voulez) peuvent être porteurs et le transmettre aux adultes, non ?
Non, pas dans tous les cas.

SARS-CoV-2 infection in primary schools in northern France: A retrospective cohort study in an area of high transmission

C'est un preprint en attente de review depuis 6 mois que l'auteur principal lui-même conseille de prendre avec des pincettes.

Citation :
Dans l'ensemble, les résultats de cette étude sont comparables à ceux d’autres études réalisées à l’étranger, qui laissent entendre que les enfants de 6 à11 ans s’infectent plutôt en milieu familial qu’à l’école. La principale information nouvelle apportée par cette étude est que les enfants infectés n’ont transmis le virus ni aux autres enfants, ni aux enseignants et ni aux autres personnels des établissements scolaires. Il faut cependant confirmer ces résultats sur d’autres études vu le faible nombre d’introductions du virus dans les écoles qui ont pu être étudiées.
Source.

Rien ne prouve à ce jour que l'école soit un important lieu de diffusion. Une des explications, avancée depuis longtemps mais non prouvée à ce jour, est que si les enfants ont une charge virale plus faible, ça expliquerait à la fois pourquoi il y a très peu de cas grave chez cette population et pourquoi elle n'est vecteur ni en son sein ni vers les autres tranche d'âge.

Reste à voir ce que vont donner les variants sur les enfants. M'est avis que ceux qui sont aujourd'hui satisfaits que les écoles restent ouvertes pour faire garderie iront hurler avec l'opinion publique que c'est inadmissible de ne pas avoir anticipé si des moins de 15 ans commencent à mourir du Covid, alors qu'une telle anticipation requiert que des mesures soient prises maintenant pour isoler les enfants et prévenir des contaminations au sein de la tranche d'âge qu'on n'a pas observées jusqu'à présent.
Citation :
Publié par Laeryl

Sauf que... pour entrer et sortir de l'amphi, bah c'est cent personnes en mode gros troupeau qui se collent les unes aux autres pour passer par la même porte.

Et je vous parle pas des groupes de 12-18 ans que je croise tous les jours en passant par la gare pour aller au boulot et pour qui les distanciations sociales et le port du masque sont une sorte de mythe parce que Brenda doit absolument faire un câlin à Kenny quand ils se voient le matin.
Donc le problème c'est quoi ? l'organisation de l'éducation nationale (fr ou be peu importe) ou la réactions des "jeunes" qui ont toujours rien compris à la situation ?
Citation :
Publié par Aloïsius
Non, c'est interdit par circulaire ministérielle. Et le virus ne se transmet pas non plus entre adultes dès l'instant où ces derniers sont protégés par les runes magiques de Blanquer.
Blanquerovirus.jpg
Aucun risque.
Je propose du reste, en attendant d'avoir vacciné tout le monde, de stocker les résidents des Epad dans les écoles primaires, ils seront ainsi protégés à 200%. Niqué le virus !

historique.png
A noter qu'il faut protéger les parents vulnérables des établissements scolaires :

https://www.rose-up.fr/magazine/covi...s-vulnerables/
Citation :
Publié par TabouJr
Non, pas dans tous les cas.

SARS-CoV-2 infection in primary schools in northern France: A retrospective cohort study in an area of high transmission

C'est un preprint en attente de review depuis 6 mois que l'auteur principal lui-même conseille de prendre avec des pincettes.



Source.

Rien ne prouve à ce jour que l'école soit un important lieu de diffusion. Une des explications, avancée depuis longtemps mais non prouvée à ce jour, est que si les enfants ont une charge virale plus faible, ça expliquerait à la fois pourquoi il y a très peu de cas grave chez cette population et pourquoi elle n'est vecteur ni en son sein ni vers les autres tranche d'âge.

Reste à voir ce que vont donner les variants sur les enfants. M'est avis que ceux qui sont aujourd'hui satisfaits que les écoles restent ouvertes pour faire garderie iront hurler avec l'opinion publique que c'est inadmissible de ne pas avoir anticipé si des moins de 15 ans commencent à mourir du Covid, alors qu'une telle anticipation requiert que des mesures soient prises maintenant pour isoler les enfants et prévenir des contaminations au sein de la tranche d'âge qu'on n'a pas observées jusqu'à présent.
Rien ne prouve peut-être mais on commence à avoir des éléments concordants qui vont dans ce sens, comme les données retrospectives de Wuhan
https://www.thelancet.com/journals/l...981-6/fulltext

Pour moi le problème c'est que dans le doute on a tenu pour acquis que les enfants ne participaient pas à la propagation de la maladie. Les asiatiques eux ferment leurs écoles au moindre cluster et depuis un an ils ont montré qu'ils comprenaient mieux comment gérer cette épidémie.
Et maintenant c'est le reste de l'Europe qui ferme ses écoles, même les Suédois qu'on présente comme le modèle de laisser faire. La France est en train de devenir un cas particulier.

Dernière modification par Borh ; 02/02/2021 à 08h13.
Citation :
Publié par Borh
Rien ne prouve peut-être mais on commence à avoir des éléments concordants qui vont dans ce sens, comme les données retrospectives de Wuhan
https://www.thelancet.com/journals/l...981-6/fulltext
Dans "non, pas dans tous les cas", il n'y a pas "non, les 0-11 ans ne sont jamais contagieux".

Il y a juste que les 0-11 ans ne sont pas systématiquement des facteurs de diffusion forts indépendamment du contexte. Dans le contexte du foyer, la majorité des études montrent qu'ils le sont, dans le contexte de l'école, la majorité des études montrent qu'ils ne le sont pas.

Donc non, les 0-11 ans ne sont pas des vecteurs de diffusions forts dans tous les cas. Y'a des cas où ils semblent l'être et des cas où ils semblent ne pas l'être.

On n'a aucune preuve à ce jour que les enfants à l'école sont un facteur de diffusion particulièrement élevé, et le fait qu'ils le soient au sein de leur foyer où, d'après l'étude prospective que tu cites, ils contaminent principalement leurs proches âgées plutôt que d'autres enfants, n'est pas une preuve qu'ils le sont partout ailleurs, ni plus particulièrement à l'école où ils fréquentent très certainement moins de personnes âgées que dans les foyers chinois dont on estime que 20% sont tri-générationnels.
Question
Citation :
Publié par TabouJr
Dans "non, pas dans tous les cas", il n'y a pas "non, les 0-11 ans ne sont jamais contagieux".

Il y a juste que les 0-11 ans ne sont pas systématiquement des facteurs de diffusion forts indépendamment du contexte. Dans le contexte du foyer, la majorité des études montrent qu'ils le sont, dans le contexte de l'école, la majorité des études montrent qu'ils ne le sont pas.

Donc non, les 0-11 ans ne sont pas des vecteurs de diffusions forts dans tous les cas. Y'a des cas où ils semblent l'être et des cas où ils semblent ne pas l'être.

On n'a aucune preuve à ce jour que les enfants à l'école sont un facteur de diffusion particulièrement élevé, et le fait qu'ils le soient au sein de leur foyer où, d'après l'étude prospective que tu cites, ils contaminent principalement leurs proches âgées plutôt que d'autres enfants, n'est pas une preuve qu'ils le sont partout ailleurs, ni plus particulièrement à l'école où ils fréquentent très certainement moins de personnes âgées que dans les foyers chinois dont on estime que 20% sont tri-générationnels.
Et on a pas de preuve qu'ils sont contagieux quand ils se tiennent sur une seule jambe la main sur l'oreille.

Puisque tu postes un préprint moi aussi
https://www.medrxiv.org/content/10.1....03.20187757v2

Sur le rôle de la réouverture des écoles dans la propagation.
En tous cas en Belgique il a suffit de faire des tests systématiques dans quelques écoles pour faire remonter la tranche 10-19 au même niveau que les actifs, et à faire x5 sur la tranche 0-9.
J'ai l'impression que c'est l'absence de tests chez les enfants qui a permis de faire croire à leur non-contagiosité.
Citation :
Publié par Atomnium
Alors je sais pas .. J'ai l'impression que les gens s'en cognent de plus en plus du virus. Je bosse dans la livraison, et là aussi croyez moi j'exagère pas, 9 clients sur 10 m'ouvrent sans masque, me demandent souvent de rentrer chez eux pour déposer les colis, me parlent à laaargement moins d'un mètre de distance, et même pour la plupart me disent "C'est bon le masque vous embêtez pas, vous êtes pas obligé", pareil les signatures ils veulent zapper les mesures de sécurité pour gagner du temps.
Le virus est volatile et se retrouve dans l'air expiré sous forme d’aérosol.
Passé 20 secondes pour échanger deux phrases à moins d'un mètre, a peu de chance de te faire contracter le virus; c'est rester plusieurs heures en présence d'un porteur dans une pièce fermé qui constitue un véritable risque.

Je ne dis pas que c'est ce qu'il faut faire, mais il ne faut pas non plus paniquer pour ça .. surtout si toi tu portes un masque.
Je rejoins Laeryl...

Dans la petite ville ou je boss (et c'est sûrement comme ca partout ailleurs), quasi tous les restos sont fermés, les seuls trucs ouverts sont les sandwicheries et quelques rares "Chinois" ou friteries qui font du take away.

A 08h15 et 12h00, c'est "l'émeute" devant ces sandwicheries... Ya des dizaines d'ados agglutinés devant, avec le masque abaissé dans le cou, ils sont collés les uns aux autres, s'embrassent, etc...

Alors, je fais pas un procès à ces ados, faut bien un minimum de vie quand même, mais faudra m'expliquer en quoi ce comportement est moins à risques que le fait de se retrouver à 2/4 à la table d'un resto... Ok c'est dehors, mais vu la proximité, je doute que ca change quoi que ce soit.

Pour le secteur restos/bars, j'espère tout de même pour eux, que si le printemps est beau niveau climat, ils pourront au moins ouvrir leurs terrasses.

Niveau chiffres en Belgique, les contaminations repartent à la hausse (1.300), mais tous les autres chiffrent continuent de baisser. On pourrais du coup en conclure que le virus semble continuer à se transmettre assez rapidement, mais qu'il y a moins de cas graves amenant à une hospitalisation.

Dernier truc, ca me fait bien rire les "restrictions" concernant le passage de la frontière Franco-Belge... Pour le vivre tous les jours, à la frontière entre la province de Namur et la région nord de la Champagne-Ardennes (Givet), c'est du grand n'importe quoi.

Si t'es côté Belge, il y a bien des Check Point de police sur les deux seuls axes routiers, et si t'as pas de raison valable pour passer côté Francais, ben t'es refoulé. Par contre, ya une pompe à essence avec un shop côté Belge, à 200 mètres de ces points de contrôle, et la c'est la foire aux voitures Francaises, qui viennent faire le plein de carburant et de tabac (moins cher).

A mon avis, l'essence et les clopes font partie des raisons essentielles en France
Citation :
Publié par Borh
Et on a pas de preuve qu'ils sont contagieux quand ils se tiennent sur une seule jambe la main sur l'oreille.

Puisque tu postes un préprint moi aussi
https://www.medrxiv.org/content/10.1....03.20187757v2

Sur le rôle de la réouverture des écoles dans la propagation.
Ben contredis pour le plaisir de contredire comme tu le fais d'habitude, mais oui, la réouverture des écoles corrèle majoritairement à des reprises de diffusion épidémique. Maintenant, il faudrait l'exemple d'un pays qui n'a fait que rouvrir les écoles sans rien rouvrir d'autres et qui n'a pas autorisé les adultes à se croiser au sein de l'école pour que ce soit une preuve que la diffusion est du fait des enfants.

Tu tiens exactement le même discours que les pro-Raoult, à savoir je suis persuadé d'un truc donc les études vont dans mon sens quoiqu'elles disent. Sauf que rien ne prouve que la tranche des 0-11 ans est la source d'une diffusion transverse aux noyaux familiaux via les enfants.

Donc non, on ne peut pas affirmer que dans tous les cas, les enfants sont des facteurs de diffusion élevés, et il existe des soupçons appuyés que dans certains cas, avant variant à plus forte contagiosité, ils ne le soient pas.

Après, il y a d'autres arguments qui soutiennent la fermeture les écoles, mais l'absolue certitude que les enfants se contaminent entre eux n'en est pas un rationnel.
Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
Ça fait combien de décennies qu'on bidouille la redistribution pour toujours un résultat navrant qui consiste à s'endetter ?
40ans ? ca tombe bien, on bidouille la redistribution dans un contexte de financement des entreprises, le résultat est navrant et c'est exactement ce que je dis en disant qu'il faut revoir la répartition des richesses
L'"endettement des générations futures" est l'argument le plus pipo de la classe politique qui semble finalement devenir un argument de poids. L'endettement a longtemps servi à créér des richesses, ce n'est que récemment (40ans ? Bizarre ) que la dette est devenu un unique generateur de dette sans rien derriere.

Depuis 40ans (chiffre au pif, cela pourrait etre 30ans), certains s'en sortent plutot bien, pendant que d'autres s'endettent. Bizarre non ?

-------------

A ce tarif là, je vais aller vacciner à la chaine :
https://drive.google.com/file/d/1dd9...KciO39ydD/view

Ca serait sans doute valable comme raisonnement si c'était vrai. Malheureusement c'est l'inverse qui s'est passé, la part publique comme l'endettement comme l'imposition et la redistribution, n'a cessé d'augmenter, et pas pour aller vers les entreprises, mais vers le social en particulier les retraites. Pas besoin d'aller chercher beaucoup plus loin, c'est pas pour rien que le sujet revient tous les 3 ans.
Citation :
Publié par Atomnium
Non mais attendez, on est quand même d'accord que dans tous les cas, les gamins (de 1 à 11 ans, comme vous voulez) peuvent être porteurs et le transmettre aux adultes, non ?
C'est sûr qu'ils "peuvent", mais personne ne sait à quel point (et il semble que personne n'a vraiment envie de le savoir).

Mais de tout ce qu'on peut lire sur le covid (les experts confirmeront ou me corrigeront), j'ai l'impression que le degré de "contagiosité" est souvent associé au degré de gravité de la maladie. Pareil pour l'immunité d'ailleurs, qui semble moins forte pour les cas peu graves/asymptomatiques, non ?

En attendant, ça reste quand même un vecteur de regroupement et de circulation du virus, même s'il est probablement plus faible que dans la population générale (sinon j'ai envie de dire qu'on l'aurait tous chopé dans les 3 mois suivant la rentrée).
Donc vu le levier disponible en mettant juste un peu de réflexion et quelques millions qu'on distribue comme des bonbons partout (sauf là), c'est complètement absurde d'être toujours au degré zéro de l'organisation dans l'éducation, 1 an après le début de la crise.
On peut plus être mettre un pied dehors à 18h01 sans risquer une amende, par contre faire autre chose qu'ouvrir les fenêtres en classe c'est trop complexe.
Citation :
Publié par Don Patricio
Ca serait sans doute valable comme raisonnement si c'était vrai. Malheureusement c'est l'inverse qui s'est passé, la part publique comme l'endettement n'a cessé d'augmenter, et pas pour aller vers les entreprises, mais vers le social en particulier les retraites. Pas besoin d'aller chercher beaucoup plus loin, c'est pas pour rien que le sujet revient tous les 3 ans.
Hé les gars, vous avez tout de même conscience que la dette est corrélé directement à la création de richesse dans notre système?
Sans dette pas d'argent qui circule, pas de production et pas de commerce.

Après il y a tout un débat de dette publique vs dette privé, ainsi que le poids des différents types de dettes.
Mais problème de la réparation des richesse, et le social, n'est qu'un souci qui prend son essor sous d'autres vecteurs. Ou finalement la dette n'est que la touche finale, d'un immense mille feuilles factorielle.

Mais ce problème est bien plus profond, et faut aller plutôt chercher dans la libre circulation des bien et des flux financier, soit le libre échange.
Avec ces conséquences en macro, dans un climat de dumping et guerre économique. (comme souvent l’outil est bon, c'est l'usage qui en est fait qui est catastrophique)
Dans un même temps on est en pleine mutation de société, pratiquant de plus en plus d'exclusion via IA et automatisme/robotique.
Et un sous ensemble de facteur a ne surtout pas oublier, soit le franchissement du peak oil et la rarification des terre rare, plus tout les enjeux écologique et énergétique.
Avec finalement un climat sociale déplorable, avec des populations en perte de repères. Dû à des états faible face à ce contexte de globalisation. On finalement les différent gouvernement, ne sont que des pantins face au rouleau compresseur mondial.

Bref le souci n'est ni social ou dette publique. Mais notre paradigme complet, et ce modèle économique dans son ensemble.
Le pire est qu'il n'existe aucune solution. On va tous dans le mur, mais on ne peu infléchir la course.

Et là dessus arrive le covid...
Oui là dessus je serais "globalement " d'accord. Il y'a de nombreux problèmes systémiques, et la dette (publique comme privée) / notre façon d'administrer les prix, en fait partie aussi et pas qu'un peu, mais ce n'est pas un combat public / privé les 2 sont en symbiose, beaucoup trop symbiotiques m'est avis. Le libre échange a favorisé les délocalisations et le moins disant tarifaire, c'est une évidence, après la question est complexe car il a aussi apporté son lot de richesses et de libertés.

C'est juste que le discours comme quoi en France on a favorisé les entreprises et coupé les vivres du public à leur profit, n'est pas du tout une réalité. A un moment on ne peut pas éternellement dédouaner l'état de sa mauvaise gestion et sans cesse augmenter sa part dans la richesse nationale pour la combler. On est l'un des pays qui dépense le plus dans les dépenses sociales au monde, si ce n'est le premier. Les salaires ne cessent d'être compressés, de ne pas augmenter, en grande partie pour continuer à financer ce modèle avec des ratios payeurs / bénéficiaires de plus en plus défavorables aux actifs, publics comme privés là encore.
Citation :
Publié par Vinsangpak
Alors, je fais pas un procès à ces ados, faut bien un minimum de vie quand même, mais faudra m'expliquer en quoi ce comportement est moins à risques que le fait de se retrouver à 2/4 à la table d'un resto... Ok c'est dehors, mais vu la proximité, je doute que ca change quoi que ce soit.
Un resto fermé est une opportunité de moins pour ces ados et d'autres de faire n'importe quoi, car oui, ils ne changeront pas.
Citation :
Publié par Don Patricio
Ca serait sans doute valable comme raisonnement si c'était vrai. Malheureusement c'est l'inverse qui s'est passé, la part publique comme l'endettement comme l'imposition et la redistribution, n'a cessé d'augmenter, et pas pour aller vers les entreprises, mais vers le social en particulier les retraites. Pas besoin d'aller chercher beaucoup plus loin, c'est pas pour rien que le sujet revient tous les 3 ans.
L'imposition et la redistribution a diminué et cela depuis des dizaines d'années. Résultat, cela ne marche pas. Le service public est de pire en pire, les riches sont encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres. La dette qui a l'origine était un levier de richesse est maintenant l'argument de poids pour l'effet totalement inverse. La logique du truc voudrait qu'on change de stratégie, hors ce que tu sembles sous entendre c'est d'aller encore plus dans cette stratégie.
C'est ce service public qui fait qu'aujourd'hui on survit, tu peux croire l'inverse, sauf qu'en appliquant encore plus cette stratégie, on aurait encore moins de lit d'hospitalisations, donc plus de décès. La logique voudrait au contraire l'investissement dans le système hospitalier, c'est l'inverse qui est fait.
La problématique des retraites, c'est le sujet bidon par excellence. Cela permet juste de légitimer la mise en place d'une gestion privée par capitalisation, dont l'expérience montre que ... cela ne fonctionne pas, en terme de cout et en terme d'efficacité (en dehors des boites qui gèrent ces fonds, evidemment).
Le problème reste la redistribution, le jour où elle sera faite à destination du peuple, la situation économique redeviendra à un niveau acceptable ou à minima à un niveau équitable. Et l'expérience montre que ... cela fonctionne.
Citation :
Publié par TabouJr
Ben contredis pour le plaisir de contredire comme tu le fais d'habitude, mais oui, la réouverture des écoles corrèle majoritairement à des reprises de diffusion épidémique. Maintenant, il faudrait l'exemple d'un pays qui n'a fait que rouvrir les écoles sans rien rouvrir d'autres et qui n'a pas autorisé les adultes à se croiser au sein de l'école pour que ce soit une preuve que la diffusion est du fait des enfants.

Tu tiens exactement le même discours que les pro-Raoult, à savoir je suis persuadé d'un truc donc les études vont dans mon sens quoiqu'elles disent. Sauf que rien ne prouve que la tranche des 0-11 ans est la source d'une diffusion transverse aux noyaux familiaux via les enfants.

Donc non, on ne peut pas affirmer que dans tous les cas, les enfants sont des facteurs de diffusion élevés, et il existe des soupçons appuyés que dans certains cas, avant variant à plus forte contagiosité, ils ne le soient pas.

Après, il y a d'autres arguments qui soutiennent la fermeture les écoles, mais l'absolue certitude que les enfants se contaminent entre eux n'en est pas un rationnel.
Tu peux prendre l'exemple de l'Italie qui en septembre a fait sa rentrée des classes 15j après ses voisins et sa deuxième vague a démarré 15j après ses voisins.
Pendant tout le mois de septembre on nous avait expliqué que les italiens étaient devenus le bon élève jusqu'à octobre où ça a redémarré comme les autres mais avec 15j de décalage.

Souvenirs de l'époque où on croyait que les italiens étaient devenus disciplinés
https://www.lci.fr/amp/international...s-2166064.html
Pour les enfants, c'est simple on n'a pas de reponse. Tabou et Borh vous pouvez continue a combattre coup de pokemon pre-print ad eternam. Un jour un article sort disant que oui et un autre disant que non. idem pour les moultes theories pourquoi ils ne sont pas susceptibles (pour la transmission, j'adhere tres fortement a la serieuse theorie de leur petite taille. s'ils toussent / eternuent, ca arrive a tes chevilles et pas tes narines )

Mais les stats sont la et de mon vecu irl: rien. generalement s'ils tombent malade c'est "une petite grippette" et c'est tout. mais attn, c'est pas une garantie donc faut tjrs faire gaffe (complication MIS-C, myocardite etc..) meme si c'est archi rare comparé aux autres tranches d'age. Du coup, au boulot, c'est un peu une benediction pour nous, on fait juste du "infection control" s'assurer que le petit Johnny reste bien en quarantaine le temps qu'il faut pour ne pas rendre mamie malade et c'est tout. *passez par la case assurance maintenant merci* (c'est tres redondant par contre)
Citation :
Publié par ShlacK
Pour les enfants, c'est simple on n'a pas de reponse. Tabou et Borh vous pouvez continue a combattre coup de pokemon pre-print ad eternam. Un jour un article sort disant que oui et un autre disant que non. idem pour les moultes theories pourquoi ils ne sont pas susceptibles (pour la transmission, j'adhere tres fortement a la serieuse theorie de leur petite taille. s'ils toussent / eternuent, ca arrive a tes chevilles et pas tes narines )

Mais les stats sont la et de mon vecu irl: rien. generalement s'ils tombent malade c'est "une petite grippette" et c'est tout. mais attn, c'est pas une garantie donc faut tjrs faire gaffe (complication MIS-C, myocardite etc..) meme si c'est archi rare comparé aux autres tranches d'age. Du coup, au boulot, c'est un peu une benediction pour nous, on fait juste du "infection control" s'assurer que le petit Johnny reste bien en quarantaine le temps qu'il faut pour ne pas rendre mamie malade et c'est tout. *passez par la case assurance maintenant merci* (c'est tres redondant par contre)
Lancet Infectious Disease, c'est un peu mieux qu'un préprint tout de même.
Citation :
Publié par Airmed / Ildefonse
L'imposition et la redistribution a diminué et cela depuis des dizaines d'années. Résultat, cela ne marche pas. Le service public est de pire en pire, les riches sont encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres. La dette qui a l'origine était un levier de richesse est maintenant l'argument de poids pour l'effet totalement inverse. La logique du truc voudrait qu'on change de stratégie, hors ce que tu sembles sous entendre c'est d'aller encore plus dans cette stratégie.
C'est ce service public qui fait qu'aujourd'hui on survit, tu peux croire l'inverse, sauf qu'en appliquant encore plus cette stratégie, on aurait encore moins de lit d'hospitalisations, donc plus de décès. La logique voudrait au contraire l'investissement dans le système hospitalier, c'est l'inverse qui est fait.
La problématique des retraites, c'est le sujet bidon par excellence. Cela permet juste de légitimer la mise en place d'une gestion privée par capitalisation, dont l'expérience montre que ... cela ne fonctionne pas, en terme de cout et en terme d'efficacité (en dehors des boites qui gèrent ces fonds, evidemment).
Le problème reste la redistribution, le jour où elle sera faite à destination du peuple, la situation économique redeviendra à un niveau acceptable ou à minima à un niveau équitable. Et l'expérience montre que ... cela fonctionne.
Je suis désolé mais tu es dans une succession de clichés dont peu ont une réalité. En plus tu me fais un procès d'intention. Je ne saurais quoi te répondre sur tout ça, je n'ai déjà pas de solution toute faite aux problèmes réels.
Répondre

Connectés sur ce fil

6 connectés (3 membres et 3 invités) Afficher la liste détaillée des connectés