L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
@Bjorn: Je ne pense que c'est basé sur un quelconque scénario optimiste mais sur les infos et projections qu'il avait à ce moment-là. Ensuite dans ce genre de situation, c'est un peu comme d'habitude. Tu révises cela en fonction des informations bonnes ou mauvaises qui te parviennent.

La France, l'UE sont totalement dépendant des laboratoires et de la fabrication du vaccin. Je pense que tout le monde a été trop optimiste en disant que ça y est, c'était fini. Sauf que non et je pense que cela ne le sera pas avant fin d'année au mieux.
Citation :
Publié par TabouJr
Tous les pays du monde naviguent à vue, Ed Wood à raison, il n'y a pas d'alternative à ça.

Là où le gouvernement français pêche plus que d'autres, c'est sur la communication catastrophique.

Quand les dirigeants français rejettent la responsabilité de la mauvaise situation sur leurs administrés dont le comportement créerait un effet apéro, les dirigeants espagnols justifient le refus d'un nouveau confinement strict par crainte que l'économie du pays ne se remette ni des impacts d'un second confinement ni de ceux d'un endettement pour un plan de relance nationale. Les espagnols ne vont certainement pas mieux que les français, d'autant plus que la crise économique est plus violente de l'autre côté des Pyrénées, mais au moins, leur gouvernement ne les prend a priori pas ouvertement pour des cons.

Alors qu'à mon avis, les dirigeants espagnols naviguent à vue aussi.
Je voudrais réagir à ca parce que c'est simplement pas vrai. Non le gouvernement espagnol ne dit pas ouvertement que c'est une question économique parce que tout autant qu'en France cela poserait problème. C'est sous entendu comme en France, le message est tout autant "floue", par exemple le gouvernement central appuie pour que se tienne les élections régionales en catalagne le 14 février. Pourquoi? Parce que malgré la pandémie il est en tête des sondages en catalogne alors que les partis indépendantistes veulent repousser le vote. C'est purement 100% des décisions politiciennes en pleine pandémie qui ferait (qui font certainement) scandale dans les forum type Agora en Espagne.

J'ai lu l'article que tu as certainement lu pour dire ca et je dirais qu'il faut comprendre que la presse internationale dit des choses que la presse nationale ne dit pas. C'est pourquoi des journaux comme courrier international sont très instructif à lire (les articles étrangers qui parlent de la France) parce que les politiques en général sont bien plus franc quand ils savent que ce ne seront pas leurs électeurs qui liront le papier.
Je ne comprends vraiment pas la réticence des autorités belges à prolonger les vacances de février d'une semaine.

Le coût social d'une telle mesure me semble assez faible tant que c'est prévu bien à l'avance, le gain potentiel me semble important.
La situation épidémique est stable en Belgique depuis 2 mois, mais depuis 2 semaines les contaminations augmentent légèrement, et on sait que la pénétration du variant anglais s'accélère.
Donc soit les prochaines semaines continuent à voir les contaminations augmenter, et 2 semaines de break permettront de casser cette augmentation, soit les contaminations restent stables et le break permettra d'abaisser le palier sur lequel on se trouve depuis 2 mois.
Citation :
Publié par Gratiano
La France, l'UE sont totalement dépendant des laboratoires et de la fabrication du vaccin. Je pense que tout le monde a été trop optimiste en disant que ça y est, c'était fini. Sauf que non et je pense que cela ne le sera pas avant fin d'année au mieux.
Si les livraisons à l'UE (dont la France) sont revues à la baisse, les livraisons à la GB sont maintenues à 100% !!!
Citation :
Publié par edgesse/edge
Si les livraisons à l'UE (dont la France) sont revues à la baisse, les livraisons à la GB sont maintenues à 100% !!!
Et donc on va braquer les camions qui livrent les doses à la GB ?
Citation :
Publié par Niluje
Et donc on va braquer les camions qui livrent les doses à la GB ?
Bah non, juste interdite l'exportation des vaccins produits dans l'UE.
A ce propos, Moderna annonce a son tour des retards de livraison pour l'UE...
C'est dommage maintenant que la logistique est bien en place, il n'y a plus de dose..
Si seulement on pouvait produire notre propre vaccin, ça serait tellement plus simple. Le Monde a sorti un article mettant largement en cause la recherche française (encore) suite aux fails de Pasteur et Sanofi.
A noter concernant la production de vaccin que des voix commencent à s'élever contre la propriété intellectuelle de celui-ci. Car on voit bien actuellement tout le mal que les concentrations ont fait dans le secteur. Cela fait maintenant plusieurs années qu'ici en Suisse nous avons des problèmes d'approvisionnement sur certain vaccin, au point de devoir changer les vaccination pour les enfants.
Il n'est pas impossible par exemple que l'Inde envoie tout le monde chier avec la propriété intellectuel sur le sauvetage de vie. Ils l'ont déjà fait par le passé, et ce serait franchement bien.
Citation :
Publié par edgesse/edge
PS : et qu on ne dise pas que c est la faute à pas de chance et au big pharma. Anticiper, prévoir, c'est leur taff. Les livraisons à la GB sont bien maintenues à 100% !
Non seulement elles sont maintenues, mais elles sont injectées. Près de 300 000 doses par jour. On peut critiquer le RU autant qu'on veut (je serais pas le dernier), mais en tout cas y'a un vrai taff derrière. J'ai régulièrement une pensée pour tout les bosseurs de la NHS qui rendent ça possible, parce qu'en Décembre tout le monde les traitait de guignols avec leurs objectifs irréalisables - qu'ils sont en route non seulement pour réaliser, mais en plus pour dépasser.

Citation :
Publié par Mahorn
Bah non, juste interdite l'exportation des vaccins produits dans l'UE.
Et en retour le RU bloque les exports de la production locale. Ils seraient perdants, c'est sûr, mais c'est vraiment flinguer les relations internationales pour un gain minimal, et BoJo a été assez clair là-dessus.
Citation :
Publié par Kafka Datura
Et en retour le RU bloque les exports de la production locale. Ils seraient perdants, c'est sûr, mais c'est vraiment flinguer les relations internationales pour un gain minimal, et BoJo a été assez clair là-dessus.
Pour moi la question est de savoir sur Astra Zaneca et le RU se sont comportés de façon honnête dans l'histoire (chose que nous ne saurons jamais, mais que nos dirigeants peuvent savoir). Si ce n'est pas le cas, alors il n'y a aucune raison de ne pas bloquer les exportations vers le RU de vaccins produits en Europe.
Citation :
Publié par Estal'exilé
J'ai lu l'article que tu as certainement lu pour dire ca et je dirais qu'il faut comprendre que la presse internationale dit des choses que la presse nationale ne dit pas. C'est pourquoi des journaux comme courrier international sont très instructif à lire (les articles étrangers qui parlent de la France) parce que les politiques en général sont bien plus franc quand ils savent que ce ne seront pas leurs électeurs qui liront le papier.
Dans la presse internationale, je n'ai jamais lu un dirigeant français admettre aucune considération économique dans leur décision sanitaire, alors même que je ne pense pas que quiconque leur en tiendrait rigueur.

Et même si mon espagnol est un peu rouillé, aussi floue la communication nationale puisse être, je n'ai pas l'impression que les dirigeants espagnols rejettent la responsabilité sur leurs administrés. J'ai plutôt l'impression qu'ils se défaussent allègrement sur les échelons régionaux, mais qu'à la différence de la France où Macron a mis les préfets dans la boucle parce qu'il a des moyens de pression sur eux qu'il n'a pas sur les collectivités territoriales, ce qui a déstabilisé les chaînes de décision sanitaires, les régions espagnoles gardent une marge de manœuvre qui n'a aucune commune mesure avec celles des régions en France.

Après, j'imagine que les communications centrales sont floues aussi parce que toutes les régions ne gèrent pas de la même manière, mais ça me paraît loin d'être aussi catastrophique qu'en France, où le gouvernement central veut récupérer les lauriers de ce qui fonctionne (rien pour l'instant) et blâment toujours un élément extérieur pour tout ce qui ne fonctionne pas, jusqu'à prendre ses propres administrés pour des idiots, et c'est comme ça depuis le début de la crise.

Y'a quoi d'équivalent en Espagne à la communication française "y'a pas de pénurie de masque, c'est juste que vous êtes trop cons pour les porter correctement" ?
Citation :
Publié par TabouJr
Dans la presse internationale, je n'ai jamais lu un dirigeant français admettre aucune considération économique dans leur décision sanitaire, alors même que je ne pense pas que quiconque leur en tiendrait rigueur.

Et même si mon espagnol est un peu rouillé, aussi floue la communication nationale puisse être, je n'ai pas l'impression que les dirigeants espagnols rejettent la responsabilité sur leurs administrés. J'ai plutôt l'impression qu'ils se défaussent allègrement sur les échelons régionaux, mais qu'à la différence de la France où Macron a mis les préfets dans la boucle parce qu'il a des moyens de pression sur eux qu'il n'a pas sur les collectivités territoriales, ce qui a déstabilisé les chaînes de décision sanitaires, les régions espagnoles gardent une marge de manœuvre qui n'a aucune commune mesure avec celles des régions en France.

Après, j'imagine que les communications centrales sont floues aussi parce que toutes les régions ne gèrent pas de la même manière, mais ça me paraît loin d'être aussi catastrophique qu'en France, où le gouvernement central veut récupérer les lauriers de ce qui fonctionne (rien pour l'instant) et blâment toujours un élément extérieur pour tout ce qui ne fonctionne pas, jusqu'à prendre ses propres administrés pour des idiots, et c'est comme ça depuis le début de la crise.

Y'a quoi d'équivalent en Espagne à la communication française "y'a pas de pénurie de masque, c'est juste que vous êtes trop cons pour les porter correctement" ?
Ou peut être que les collectivités territoriales ont montré qu'elles étaient incapable de gérer la crise des le début. Lorsque le gouvernement dit qu'il y a assez de masques en mars, il le pense et il le croit, manque de bol l'administration derrière s'est foirée et c'est pas vrai. Imo si on s'est rendu compte de l'abysse au niveau de la gestion de la crise le gouvernement aussi d''où l'initiative de prendre en main la gestion. J'en reviens à ce que je disais il y a quelques jours, si l'administration est compétente avoir un gouvernement mauvais ne devrait en aucun cas avoir autant d'impact. Aujourd'hui le gouvernement ne va pas blâmer l'administration puisque ce serait se tirer un balle dans le pied du coup on à cette communication assez surréaliste.
Perso j'ai souvent des situations similaires au boulot alors je relativise.

Enfin pour l'Espagne oui on a dit au début que le masque n'était pas utile puis on a changer de discours. Enfin comme tu le soulignes l'aspect compétition entre les différents organes exécutifs fait que ca tire pas autant sur la population qui fait nawak mais plus entre politiques. Après j'ai un avis biaisé sur tout ce qui va comparer les français aux espagnol, si je vis en Espagne c'est bien aussi parce que je les trouve bien moins con que les français en général et à ce niveau la qualité de la presse s'en ressent!
Citation :
Publié par Actarus78
Le dépistage rectal, jugé plus fiable se généralise en Chine. Du coup, les Chinois sont pressés de se faire vacciner. Tu m'étonnes...

https://www.francetvinfo.fr/sante/ma...e_4276075.html
https://www.sudouest.fr/2021/01/27/c...36197-4803.php
Chez nous il faudrait prioriser les 95% de fonctionnaires qui sont pour le reconfinement, question de principe pour service d'opinion rendu à la nation.
En confinement, tu es moins à risque de contaminer. C'est surtout ceux qui veulent tout réouvrir qui devraient se dépister avant chaque activité, ce serait plus safe.
Citation :
Publié par debione
A noter concernant la production de vaccin que des voix commencent à s'élever contre la propriété intellectuelle de celui-ci. Car on voit bien actuellement tout le mal que les concentrations ont fait dans le secteur. Cela fait maintenant plusieurs années qu'ici en Suisse nous avons des problèmes d'approvisionnement sur certain vaccin, au point de devoir changer les vaccination pour les enfants.
Il n'est pas impossible par exemple que l'Inde envoie tout le monde chier avec la propriété intellectuel sur le sauvetage de vie. Ils l'ont déjà fait par le passé, et ce serait franchement bien.
Le problème si t'as pas de garantie de propriété intellectuelle sur une durée suffisante pour rentabiliser tes investissements ... bah t'en fais plus. Et du coup il te reste qu'à nationaliser cette partie si tu veux toujours en faire, ce qui aboutit généralement à des coûts plus élevés pour une efficacité moindre. On constate déjà que dans le privé en trop forte connivence ou relation symbiotique avec l'état, l'innovation et la recherche, la prise de risque, puis le respect des contraintes logistiques / industrielles sont en berne, alors inutile de dire qu'avec l'état directement aux commandes ça serait encore pire.
donc ouais c'est bien que l'Inde envoie chier les règles pour sauver des vies, parce que pas le choix, mais ça ne pourrait pas être généralisé.
Citation :
Publié par Don Patricio
Le problème si t'as pas de garantie de propriété intellectuelle sur une durée suffisante pour rentabiliser tes investissements ... bah t'en fais plus. Et du coup il te reste qu'à nationaliser cette partie si tu veux toujours en faire, ce qui aboutit généralement à des coûts plus élevés pour une efficacité moindre. On constate déjà que dans le privé en trop forte connivence ou relation symbiotique avec l'état, l'innovation et la recherche, la prise de risque, puis le respect des contraintes logistiques / industrielles sont en berne, alors inutile de dire qu'avec l'état directement aux commandes ça serait encore pire.
donc ouais c'est bien que l'Inde envoie chier les règles pour sauver des vies, parce que pas le choix, mais ça ne pourrait pas être généralisé.
Ah! Pire que de laisser mourrir des gens? Donc in fine, on ne peut que constater que l'on préfère garder la sacro-sainte propriété intellectuelle (et dans la pharma il y a beaucoup de malhonnêteté intellectuelle) plutôt que de sauver des gens... Et pas seulement pour sauver les gens qui risque d'en mourrir, mais aussi pour sauver les gens d'une banqueroute qui chaque jour qui passe sans pouvoir vacciner parce que la propriété intellectuelle l'interdit amène à la précarisation de millions de personnes.

L'inde a déjà envoyé bouler des propriétés intellectuelles (dans le cas du VIH je crois et d'autres) sans pour autant que les pharmas abandonne toute recherche.

Il y a un moment ou il y a l'intérêt national qui l'emporte. Hors force est de constater que les pharmas jouent avec cela, faire monter les prix. Parce que laisser le privé faire, ben on voit ce que cela donne: Cela fait des années que l'on arrive plus a s'approvisionner en vaccin comme on le souhaiterait. Parce que rare veut dire plus cher. Plus cher veut dire moins de gens ayant accès donc plus de mort.

Donc pour des questions d'argent et de Lobbying on préfère laisser crever les gens... Sans moi désolé!
Citation :
Publié par Estal'exilé
Ou peut être que les collectivités territoriales ont montré qu'elles étaient incapable de gérer la crise des le début. Lorsque le gouvernement dit qu'il y a assez de masques en mars, il le pense et il le croit, manque de bol l'administration derrière s'est foirée et c'est pas vrai.
En France, la gestion du stock de produits sanitaires d'urgence est nationale. Blâmer les collectivités territoriales pour ça, ça fait partie de la communication catastrophique du gouvernement qui veut tout gérer pour tirer les bénéfices politiques de la crise sans assumer aucune conséquence de leurs décisions.

Encore une fois, l'Espagne et la France, c'est très différent. Je ne dis pas que tout est parfait en Espagne, mais pour autant que je sache, il n'y a pas d'équivalent outre Pyrénées à la politique de Macron d'augmenter les responsabilités des dites collectivités territoriales d'un côté au nom de la décentralisation en leur retirant leur financement de l'autre avec la réforme de la taxe d'habitation, ce qui revient à centraliser les budgets en décentralisant les charges afin de pouvoir blâmer "l'administration", ce qui est un sport national dans le coin.

Pas que les collectivités territoriales soient parfaites, mais quand tu leur coupes leur budget, et qu'en début de crise du déstabilises les chaînes de décision en foutant les préfets dans la boucle, dont le seul intérêt est d'être inféodés au PR qui peut les révoquer à son bon vouloir, leur faire porter la responsabilité du bordel, c'est un peu reprocher à un manchot de ne pas être champion de tennis.

Citation :
Publié par Estal'exilé
Imo si on s'est rendu compte de l'abysse au niveau de la gestion de la crise le gouvernement aussi d''où l'initiative de prendre en main la gestion. J'en reviens à ce que je disais il y a quelques jours, si l'administration est compétente avoir un gouvernement mauvais ne devrait en aucun cas avoir autant d'impact.
Une administration sans pouvoir décisionnel ni budget n'est pas responsable d'avoir été amputée par les gouvernements successifs qui ont pris ces décisions, et dont le gouvernement actuel fait partie. Donc si, un gouvernement incompétent peut empêcher l'administration de fonctionner, surtout en France où les ATU sont sous la responsabilité du PR. Encore une fois, l'administration française est loin d'être parfaite, mais les collectivités territoriales ont vu leurs charges augmenter quand leur budget a diminué en même temps que leur marge de manœuvre. La décentralisation en France est un vœu pieu depuis des décennies, tout est décidé par le gouvernement qui aujourd'hui refuse d'assumer la responsabilité de ses décisions. Effectivement ils ne vont pas blâmer les ATU et les collectivités territoriales, mais plutôt parce que ça risquerait de leur revenir à la gueule comme un boomerang plutôt que parce qu'ils cherchent à les préserver. Du coup, il ne reste plus qu'à blâmer le manant, ce qui est une communication courante du gouvernement Macron depuis qu'il est en place.

Je ne pense pas que les dirigeants espagnols soient meilleurs ou moins bons que d'autres, mais franchement, ce mépris pour les administrés me semble spécifique à la France.
Citation :
Publié par Gardien
Non mais ca serait bien par contre que d'autres labos puissent produire le vaccin moyennant de reverser un certains montant au labo d'origine.
Oui ou comme dit auparavant, ils louent leurs chaines de production.

Après je suis pas sûr que les marges sur les vaccins permettent vraiment de louer ou de ne toucher qu'une commission. Plus généralement sur le COVID j'ai pas l'impression que les labos la jouent vraiment greedy, peut être même que certains font plutôt des pertes qu'autre chose sur cette seule activité compte tenu des coûts de recherche accélérés. Il y'aura certainement de plus en plus de collaborations pour arriver à surmonter la crise, et peut être que les labos enverront la facture aux états ou se rattraperont sur autre chose, mais je trouve qu'il y'a pas lieu pour le moment de trop les critiquer.

@debione : c'est plus compliqué que "on laisse crever les gens parce qu'on est greedy". Si tu veux avoir des labos, une industrie de la santé performantes, bah il faut que les gens gagnent de l'argent, c'est pas gratuit. Et si tu veux qu'ils gagnent de l'argent pour sortir rapidement des vaccins, des médocs, de nouvelles thérapies et techniques tu dois les laisser vendre leur découverte un certain temps avec ce monopole.
Par ailleurs lors des grandes pandémies de ce genre, les labos jouent pour la majorité le jeu et ne cherchent pas à maximiser les profits, mais au contraire à distribuer à un maximum de gens au prix le plus bas. Je trouve que c'est un peu un faux procès dans ce cas particulier... ce serait déjà plus valable justement lorsqu'ils vendent hors de prix des médocs à des tarifs non justifiés par des considérations techniques ou médicales, ce qui n'est pas le cas pour le covid.
Et enfin quand vraiment ce n'est pas possible eh bien oui des états comme l'inde ou l'autre envoient balader ou contournent les règles. Que je sache on ne les a pas particulièrement poursuivis ou saqués pour celà.
Citation :
Publié par Don Patricio
Et du coup il te reste qu'à nationaliser cette partie si tu veux toujours en faire, ce qui aboutit généralement à des coûts plus élevés pour une efficacité moindre.
Source ?
Partant du principe que le public n'a pas d'actionnaires à rémunérer, il a de facto des couts moindres.
J'ai plusieurs entreprises clientes dans le domaine médical, y'en a ouhloulou ouais elles sont privées mais alors, c'est pas des sanguins niveau travail. (En règle générale c'est même pour ca que je suis ajouté à l'organigramme tout en restant externe)

Dernière modification par La Hutt Finale ; 29/01/2021 à 15h15.
Ma femme vient de recevoir sa convocation à la vaccination, avec plus de 3 semaines d'avance sur le calendrier établi par son ehpad public, et le ssiad rattaché où elle travaille et qui devait passer en dernier (pourquoi ? parce que pourquoi pas).

La raison ? La cadre sup' qui lui a remis la feuille le lui a dit sans détours : "parce que l'écrasante majorité du personnel tout entier refuse de se faire vacciner, encore plus que pour la grippe".

Que dire.
Citation :
Publié par Actarus78
Le dépistage rectal, jugé plus fiable se généralise en Chine. Du coup, les Chinois sont pressés de se faire vacciner. Tu m'étonnes...

https://www.francetvinfo.fr/sante/ma...e_4276075.html
https://www.sudouest.fr/2021/01/27/c...36197-4803.php
Déjà qu'on avait droit aux masques comparés aux baillons pour moutons, sur ce coup là ça va devenir compliqué de dire aux antivax et complotistes qu'avec le Covid, on ne cherche pas à nous en mettre plein le c...
Répondre

Connectés sur ce fil

5 connectés (1 membre et 4 invités) Afficher la liste détaillée des connectés