L'Agora

[Wiki][POGNAX] Coronavirus/Covid-19, ici c'est le sujet mondial

Répondre
Partager Rechercher
Citation :
ces gens auraient du savoir que le virus allait pas s'arrêter à l'entrée du village, dès lors que des gens de l'extérieur allait se pointer le tout en pleine pandémie.
Pourtant la France a mis des affichettes à l’aéroport assez rapidement,c’est le virus qui n’a pas su lire.

C’est pour ça que le gouvernement dit vouloir garder les écoles ouvertes : la prochaine fois, le virus saura lire les affichettes, et on évitera l’armée des 12 singes.
Citation :
Publié par Keyen
Et on doit prendre le pain avec notre fourchette, pas avec une pince... Gel hydroalcoolique au début et à la fin du passage, aussi.
Citation :
Publié par spooty
Chez nous c'est service à l'assiette et un mètre en chaque couvert et par exemple sur une table de 4 que 2 couverts possible.
Citation :
Publié par TabouJr
Tu juges sur des éléments inexacts. La restauration d'entreprise s'est adaptée aux gestes barrière. Ce que tu décris, c'est le fonctionnement sans ces adaptations. Ta comparaison est anachronique.
C'est peut-être anachronique mais moi j'en étais resté à ça :


Citation :
Cette fiche décline les modalités de mise en œuvre du Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés

en entreprise face à l’épidémie de Codid-19 à retrouver sur travail-emploi.gouv.fr

Je fais préparer les plateaux avec les couverts,

le pain, par le personnel de restauration
https://www.google.com/url?sa=t&sour...zcd0xUJ4EckCKF


Donc bon m'opposer le coup du serveur du restaurant en contact avec les plats, c'est bien le genre de chose qui doit agacer sévèrement le serveur du restaurant et le restaurateur à une rue de la cantine collective.
Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
Citation :
Je fais préparer les plateaux avec les couverts, le pain, par le personnel de restauration
Les employés doivent porter des gants, c'est spécifié un peu plus haut. C'est pour éviter que tout les employés ne jettent leurs mains dans les bacs à couverts qui deviendraient des intermédiaires de contamination.

Les relais-routier aussi sont autorisés à servir à table les routiers sur présentation de leur carte professionnelles avec des consignes équivalentes, et mon cousin (entrepreneur indépendant en travaux civil) peut manger dans des restaurants à table le midi.

Accessoirement, le plan "manger à son poste de travail", c'est valable quand tu as un poste de travail type bureau. Je doute que les grutiers soient super enthousiastes à l'idée soit de bouffer dehors et froid en hiver, soit de tirer des câbles le long de la grue pour brancher un micro-onde dans la cabine (si tant est que ça ne pète pas une vingtaine de consignes de sécurité), au nom de l'égalité de restaurateurs entre-eux.
Citation :
Publié par TabouJr
Les employés doivent porter des gants, c'est spécifié un peu plus haut. C'est pour éviter que tout les employés ne jettent leurs mains dans les bacs à couverts qui deviendraient des intermédiaires de contamination.

Les relais-routier aussi sont autorisés à servir à table les routiers sur présentation de leur carte professionnelles avec des consignes équivalentes, et mon cousin (entrepreneur indépendant en travaux civil) peut manger dans des restaurants à table le midi.

Accessoirement, le plan "manger à son poste de travail", c'est valable quand tu as un poste de travail type bureau. Je doute que les grutiers soient super enthousiastes à l'idée soit de bouffer dehors et froid en hiver, soit de tirer des câbles le long de la grue pour brancher un micro-onde dans la cabine (si tant est que ça ne pète pas une vingtaine de consignes de sécurité), au nom de l'égalité de restaurateurs entre-eux.
C'est rigolo comment tu ne connais pas le chantard.
Édité par Doudou
Un grutier mange souvent dans sa grue. Il y fait ses besoins aussi.

Mais si ton exemple est mauvais, il est plutôt pertinent en général. C'est d'ailleurs un bon argument, il fallait laisser les restaurants ouverts et tous les commerçants d'ailleurs, d'un côté, et de l’autre conseiller, voire intervenir en concentrant tous les efforts là dessus, auprès des personnes à risques : livraison de denrées, etc. tout en testant un maximum pour isoler les cas positifs au possible.

Dernière modification par Doudou Spuiii ; 25/01/2021 à 00h04.
Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
Un grutier mange souvent dans sa grue. Il y fait ses besoins aussi.
Ça c'était sûrement vrai il y a 10 ans, mais ça l'est moins depuis que les grues sont équipées d'ascenseurs électriques à crémaillère, ce qui est le cas sur quasiment tous les chantiers en France pour les grues de plus de 30m de haut depuis 2019 vu que les syndicats font le forcing et, magie, ça permet au grutier de descendre de sa grue pour sa pause déjeuner (ce qui est le sujet ici, parce que le fait qu'ils urinent dans leur cabine est hors de propos).

Mon exemple est pertinent si on parles des chantiers pendant la pandémie de Covid19 plutôt que de se baser sur la vie il y a 10 ans pour critiquer les contraintes d'aujourd'hui.

Donc si tu veux dire aux grutier qu'il faut qu'ils reviennent 10 ans en arrière sur leur confort de travail, je persiste, ils ne vont pas être très enthousiastes.
Citation :
Publié par TabouJr
Ça c'était sûrement vrai il y a 10 ans, mais ça l'est moins depuis que les grues sont équipées d'ascenseurs électriques à crémaillère, ce qui est le cas sur quasiment tous les chantiers en France pour les grues de plus de 30m de haut depuis 2019 vu que les syndicats font le forcing et, magie, ça permet au grutier de descendre de sa grue pour sa pause déjeuner (ce qui est le sujet ici, parce que le fait qu'ils urinent dans leur cabine est hors de propos).

Mon exemple est pertinent si on parles des chantiers pendant la pandémie de Covid19 plutôt que de se baser sur la vie il y a 10 ans pour critiquer les contraintes d'aujourd'hui.

Donc si tu veux dire aux grutier qu'il faut qu'ils reviennent 10 ans en arrière sur leur confort de travail, je persiste, ils ne vont pas être très enthousiastes.
2017 y a un petit moins de 10 ans donc :

Citation :
il est perché, à plus de 60 m du sol.
Un petit peu plus de 30 m.

Citation :
Après avoir grimpé les 240 barreaux, il atteint son poste de travail, qu'il ne quittera qu'à 17 h.
Pas d’ascenseur.

Citation :
Le midi, le grutier reste en haut pour déjeuner
Il bouffe dans sa grue.


https://www.ouest-france.fr/pays-de-...rutier-5307492

En 2019 tout a changé, tu le dis, je te crois sur parole. Mais note qu'en 2017, date de l'article, à 60 m il aurait déjà dû avoir un ascenseur...


Je me demande si la loi est autant appliquée en 2019 qu'en 2017.
Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
Je me demande si la loi est autant appliquée en 2019 qu'en 2017.
Il ne s'agit pas d'une loi.

Tu es complètement hors-sujet en plus de n'être absolument pas pertinent dans ton hors-sujet. L'intérêt de cet échange est faible si ce n'est nul.

En bref, ton point de vue sur la restauration d'entreprise est basé sur des organisations des restaurants d'entreprise antérieures à la pandémie, et ta proposition que tout le monde prenne sa popote pour manger au bureau n'est pas applicable à tous les travailleurs mais seulement à ceux qui travaillent en bureau ou dans la cabine d'une grue sans ascenseur électrique à crémaillère, c'est à dire 50% des travailleurs à Paris, là où, quand bien même la majorité des grues y sont équipées d'ascenseur, ça reste négligeable au sein des travailleurs, la proportion d'emploi de bureaux est la plus élevée de tout le territoire français.

Dernière modification par TabouJr ; 25/01/2021 à 02h09.
Citation :
Publié par TabouJr
Il ne s'agit pas d'une loi.

Tu es complètement hors-sujet en plus de n'être absolument pas pertinent dans ton hors-sujet. L'intérêt de cette échange est faible si ce n'est nul.

En bref, ton point de vue sur la restauration d'entreprise est basé sur des organisations des restaurants d'entreprise antérieures à la pandémie, et ta proposition que tout le monde prenne sa popote pour manger au bureau n'est pas applicable à tous les travailleurs mais seulement à ceux qui travaillent en bureau ou dans la cabine d'une grue sans ascenseur électrique à crémaillère, c'est à dire 50% des travailleurs à Paris, là où, quand bien même la majorité des grues y sont équipées d'ascenseur, ça reste négligeable au sein des travailleurs, la proportion d'emploi de bureaux est la plus élevée de tout le territoire français.
Bah c'est toi qui a parlé de grue en premier, j'ai même pensé à te faire un jeu de mot que c'était pas les premiers concernés par les restaurations collectives et que c'était donc incongru(e) lol.

Au final je t'ai répondu sérieusement et maintenant tu me dis que c'est hs... Le procédé n’est pas très classe.

Pourquoi la popote n’est-elle pas applicable à tous ? Qu'est-ce qui empêche un employé de bureau de bouffer à son poste ?

On a demandé des milliers (millions ? ) de personnes de sacrifier leur vie pour stopper un virus, mais il était insurmontable de fermer les restaurations collectives ?
Je pense que ça aussi, c'est typiquement ce qui doit agacer le restaurateur et son serveur, l’un qui perd son entreprise et l'autre son emploi : dans ce pays, et ce depuis maintenant presque 1 an, y a une géométrie variable de l'effort demandé en fonction des populations.

Bref on en revient au début : la frustration générée d'un côté et ceux qui réclament un wall of shame de l’autre pour les grugeurs de l'autre.

Bientôt tu verras qu'il faudra tondre leurs femmes...

Le serveur de verre d'eau de Bruno Le Maire, imo il est toujours en train de servir, contrairement à notre petit serveur du coin.
Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
Bah c'est toi qui a parlé de grue en premier.
Ben oui, parce que la majorité des grutiers aujourd'hui ne mangent plus dans leur cabine. Mais pinailler sur un exemple dont tu ne sais pas grand chose, vu que tu me rétorques loi quand je parle d'une simple pression syndicale, ce n'est pas pertinent.

Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
Qu'est-ce qui empêche un employé de bureau de bouffer à son poste ?
Certaines règles de prévention de l'incendie dans les IGH, par exemple.

Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
On a demandé des milliers (millions ? ) de personnes de sacrifier leur vie pour stopper un virus, mais il était insurmontable de fermer les restaurations collectives ?
Non, mais ton argumentation à ce sujet est invalide.
Bon email de Martin Hirsch qui explique qu'on a les doses du Pfizer mais qu'elles vont être priorisée pour les premières injections pour en faire un max et que toutes les secondes injections vont être reportées entre 28 et 42j.

Alors là j'avoue que je ne comprends pas trop. Je comprenais bien la stratégie anglaise qui consistait à préférer injecter des premières doses plutôt que les laisser dormir 3 semaines au congélo, et envisager la possibilité que peut-être dans certaines exception la seconde injection n'aurait pas lieu en temps et en heure. Mais là en France on décide sciemment de reporter toutes les secondes injections. Pour moi, c'est prendre le risque que toutes les premières injections n'aient servi à rien, parce qu'on a aucune idée de l'efficacité d'une seconde injection à 42j. Ca me paraît très très imprudent.
Citation :
Publié par TabouJr
Ben oui, parce que la majorité des grutiers aujourd'hui ne mangent plus dans leur cabine. Mais pinailler sur un exemple dont tu ne sais pas grand chose, vu que tu me rétorques loi quand je parle d'une simple pression syndicale, ce n'est pas pertinent.

Certaines règles de prévention de l'incendie dans les IGH, par exemple.

Non, mais ton argumentation à ce sujet est invalide.
Ah oui c'est pas une loi, c'est une recommandation à caractère obligatoire. Et c'est moi qui pinaille, donc

On a laissé la restauration collective ouverte, et pas seulement en igh, alors qu'on a fermé les restaurants. Et à côté de ça, les marchés sont ouverts, avec leurs lots de 68 ans (âge médian en réa) et plus. À côté de ça toujours, on fait la queue pour aller au tabac. À côté de ça on s'entasse dans le métro.
Je trouve mon argumentation pas mal valide : un wall of shame des grugeurs face à tant d'incohérences, c'est n'importe quoi.
Ce que je comprends pas aussi, avec ces histoires de rallongement de delai pour la 2nd piqure... C'est que l'efficacité du vaccin est principalement à la 2nd... Donc ils devraient tout faire pour faire la 2nd piqure le "plus vite possible".

Ca donne l'impression de vouloir juste faire du chiffre... @ on a "vacciné" X Millions (une foi) plutôt que d'avoir 500k (2 fois)...

Perso, je trouve ca un peu con... Le but c'est pas de faire baisser la contagion ?
Citation :
Publié par Gardien
Ce que je comprends pas aussi, avec ces histoires de rallongement de delai pour la 2nd piqure... C'est que l'efficacité du vaccin est principalement à la 2nd... Donc ils devraient tout faire pour faire la 2nd piqure le "plus vite possible".

Ca donne l'impression de vouloir juste faire du chiffre... @ on a "vacciné" X Millions (une foi) plutôt que d'avoir 500k (2 fois)...

Perso, je trouve ca un peu con... Le but c'est pas de faire baisser la contagion ?
Le but c'est d'être réélu en 2022.
Citation :
Publié par Gardien
Ce que je comprends pas aussi, avec ces histoires de rallongement de delai pour la 2nd piqure... C'est que l'efficacité du vaccin est principalement à la 2nd... Donc ils devraient tout faire pour faire la 2nd piqure le "plus vite possible".

Ca donne l'impression de vouloir juste faire du chiffre... @ on a "vacciné" X Millions (une foi) plutôt que d'avoir 500k (2 fois)...

Perso, je trouve ca un peu con... Le but c'est pas de faire baisser la contagion ?
Non mais c'était sûr qu'ils allaient faire n'importe quoi lors de la campagne de vaccination en se basant que sur des calculs politiques et non scientifique (parce que si Hirsch est un scientifique, il subit probablement trop de pression politique). Ça ne m'étonnerait pas qu'on arrive au mix des vaccins (1ère dose Pfizer, et 2nde dose X) pour des raisons uniquement économique à terme aussi (parce que s'il est possible de gratter quelques dizaines/centaines de millions, ils ne vont probablement pas se gêner)
Citation :
Publié par Ron Jobinette Biden
Ah oui c'est pas une loi, c'est une recommandation à caractère obligatoire. Et c'est moi qui pinaille, donc

On a laissé la restauration collective ouverte, et pas seulement en igh, alors qu'on a fermé les restaurants. Et à côté de ça, les marchés sont ouverts, avec leurs lots de 68 ans (âge médian en réa) et plus. À côté de ça toujours, on fait la queue pour aller au tabac. À côté de ça on s'entasse dans le métro.
Je trouve mon argumentation pas mal valide : un wall of shame des grugeurs face à tant d'incohérences, c'est n'importe quoi.
Tu peux rajouter les bus et les supermarchés bondés aussi (respectivement en periode de pointe et le week end).
Citation :
Publié par Gardien
Ce que je comprends pas aussi, avec ces histoires de rallongement de delai pour la 2nd piqure... C'est que l'efficacité du vaccin est principalement à la 2nd... Donc ils devraient tout faire pour faire la 2nd piqure le "plus vite possible".

Ca donne l'impression de vouloir juste faire du chiffre... @ on a "vacciné" X Millions (une foi) plutôt que d'avoir 500k (2 fois)...

Perso, je trouve ca un peu con... Le but c'est pas de faire baisser la contagion ?
on a beau repousser de trois à six semaines, c'est complètement con, car à partir de la 6 ème semaine, faudra consacrer les injections dans le même ordre pour ceux qui ont eu les premières injections dans les semaines 1 à 6 ... Si d'ici là, le rythme ne s’accélère pas, il n'y aura pas beaucoup de nouveaux vaccinés dans les semaines 6 à 12, c'est juste repousser le problème de 3 semaines.
Je me demande quand la dernière personne qui souhaite se faire vacciner, pourra accéder au saint Graal , fin 2022 ?
D'ici là, les variants actuels et à venir auront rendu obsolètes les vaccins actuels .
Citation :
Publié par Irvy
Tu peux rajouter les bus et les supermarchés bondés aussi (respectivement en periode de pointe et le week end).
Oui tout à fait.

Mais comme certains l'ont dit ici, il était impossible d'être totalement cohérent. Une fois que c'est admis, appeler à clouer au pilori les grugeurs sur un wall of shame, je trouve cela complètement démesuré.


Citation :
Publié par Gardien
Perso, je trouve ca un peu con... Le but c'est pas de faire baisser la contagion ?
Si le but c'est de fermer une boîte sur 2 dans ce pays, c'est en cours de réussite et c'est magistralement exécuté.
Citation :
Publié par blackbird
malheureusement ce confinement si décrié sera probablement la seule mesure à prendre. il y a plusieurs foyers d'infection qui restent hors controle,à Dieppe par exemple on ne sait meme pas à quelle souche on a affaire. et ça craint
Je suis pas vraiment d'un naturel anti-gouvernement ou autre, j'ai même plutôt soutenu tout ce qui s'est fait jusqu'à présent, mais là non le probable confinement en vue ne sert vraiment rien. Il semble qu'on ai pas réellement d'augmentation notable des cas depuis début janvier, enfin on est passé de 15000 cas à 20000, mais ça ne flambe pas comme en novembre. Et surtout quoi qu'on fasse, le variant anglais se répandra de toute façon c'est écrit. Au mieux on peut limiter un peu le truc pendant un mois, mais on ne peut pas vivre totalement reclus des pays extérieurs. Et le test PCR a ses limites, suffit de voir les débilos de jeunes anglais en Haute-Savoir, leur test était négatif, et au final 3 jours après t'en a 16 de positifs.

Donc pour le coup, je n'en vois aucunement l'intérêt, du moins au moment où on parle, peut être qu'en mars si on a vraiment une augmentation, ça pourra se justifier.
Citation :
Publié par Bjorn
Et c'est surtout sur ce dernier point qu'il y a un problème. Que certains fraudeurs ouvrent malgré l'interdiction, bon, c'est très critiquable, mais étant d'un naturel empathique et comprenant la difficulté dans laquelle ils peuvent se trouver, ainsi que la difficulté d'accepter la situation incohérente mais inévitable que j'ai citée ci dessus, je ne cautionne pas mais j'irai pas demander qu'on les pende en place publique, même médiatique. Ils fraudent, qu'on les sanctionne pour ça, basta. Mais comme en plus, la plupart vont profiter en même temps des aides de l'état pour leur fermeture, et se faire un bon petit paquet au Black, et trouveront encore le moyen de se plaindre, la non, plus d'empathie, ceux la sont juste des gros connards. Ien a un près de chez moi, ce resto qui fait un peu de livraison mais va ouvrir à ses habitués par la porte de derrière.... Ils sont pas prêts de me revoir. Bande de cons.
Ah bah c'est un peu l'éternel problème, franchement je peux largement comprendre voir limite soutenir la désobéissance civile sur certains cas. Je veux dire, je serais patron, au bord de la faillite, bah écoute interdiction ou pas, moi j'ouvre quand même. Au pire t'ira me mettre 15 jours de fermeture administrative, bah c'est bien, ça sera toujours mieux que le dépôt de bilan, le laps de temps avant qu'elle soit prononcée, j'aurais peut être pu refaire un peu mes finances sur le service de midi. Mais ceux qui sont pas spécialement dans le besoin et qui grugent, c'est assez honteux.

Les gens que je connaissent qui sont concernés par l'arrêt de leur activité pour la plupart ne se plaignent pas trop, l'Etat leur assure un salaire décent et leur permet de tenir la longueur côté charges, leurs employés sont au chômage partiel. Ceux qui sont dans la merde et qui vont à terme fermer, c'est ceux qui viennent de se lancer pour une raison simple c'est que les aides sont générées selon le CA 2019. Et là eux ils sont morts de chez morts.
Citation :
Publié par Adriana
Les gens que je connaissent qui sont concernés par l'arrêt de leur activité pour la plupart ne se plaignent pas trop, l'Etat leur assure un salaire décent et leur permet de tenir la longueur côté charges, leurs employés sont au chômage partiel. Ceux qui sont dans la merde et qui vont à terme fermer, c'est ceux qui viennent de se lancer pour une raison simple c'est que les aides sont générées selon le CA 2019. Et là eux ils sont morts de chez morts.
C'est aussi l'impression que j'ai. Et je suis a peu près sur que si la majorité des restaurateurs n'étaient pas soutenus correctement / n'avaient pas de quoi tenir, a peu près, le temps de leur fermeture imposée, on les entendrait bien fort, tout le temps, ils savent se faire entendre. Ce qu'on entend etre dans la merde, ce sont effectivement des cas particuliers (ceux qui se lancent, et là c'est effectivement très compliqué mais c'est ... bien un cas particulier). Et aussi, on en entend un peu se plaindre que les aides c'est bien, mais que ce qu'ils veulent c'est ouvrir. Ce que je peux comprendre aussi, et comme dit plus haut, ce qui peut effectivement etre difficile à vivre face à certaines incohérences, sur le plan individuel, mais qui est assurément un moindre mal sur le plan collectif.

En résumé, nous avons en effet des gens qui voient des incohérences, qu'on empeche d'ouvrir pour des raisons qui ne sont pas cohérentes de leur point de vue individuel, mais qui sont explicables, bien qu'imparfaites, en terme sociétal. Ces gens pour la majorité sont soutenus et ne sont pas en péril à court terme, mais souffrent de ces incohérences. Et bien ca, clairement, non, ca ne donne pas le droit ni la légitimité de gruger. Je suis pour ma part pas à soutenir l'idée d'un wall of shame que je trouve pas vraiment intéressant sur ce cas particulier, mais pour autant, gruger dans la situation qui est la leur, ca n'est ni justifiable, ni légitime, ni excusable. Pas de wall of shame pour les grugeurs si on veut, mais ce sont quand mêmes des gros cons.
C'est l'après qui me fait peur perso. Dans ma situation perso RAS mais quand toute les aides du gouvernement vont STOP et qu'il va falloir rembourser / repartir ça va être vachement compliqué...
Citation :
Publié par spooty
C'est l'après qui me fait peur perso. Dans ma situation perso RAS mais quand toute les aides du gouvernement vont STOP et qu'il va falloir rembourser / repartir ça va être vachement compliqué...
Il n'y aura pas de remboursement.
Citation :
Publié par Adriana
Je suis pas vraiment d'un naturel anti-gouvernement ou autre, j'ai même plutôt soutenu tout ce qui s'est fait jusqu'à présent, mais là non le probable confinement en vue ne sert vraiment rien. Il semble qu'on ai pas réellement d'augmentation notable des cas depuis début janvier, enfin on est passé de 15000 cas à 20000, mais ça ne flambe pas comme en novembre. Et surtout quoi qu'on fasse, le variant anglais se répandra de toute façon c'est écrit. Au mieux on peut limiter un peu le truc pendant un mois, mais on ne peut pas vivre totalement reclus des pays extérieurs. Et le test PCR a ses limites, suffit de voir les débilos de jeunes anglais en Haute-Savoir, leur test était négatif, et au final 3 jours après t'en a 16 de positifs.

Donc pour le coup, je n'en vois aucunement l'intérêt, du moins au moment où on parle, peut être qu'en mars si on a vraiment une augmentation, ça pourra se justifier.
Ben en fait 15-20k par jour c'est déjà beaucoup.
Passer de 15 à 20 c'est juste 33% d'augmentation. C'est énorme.

Et en vrai la semaine dernière les chiffres sont supérieurs à ça :
20003-1611568211-9544.png

Et si on ne fait rien, ils vont encore s'envoler.


Ce qui est dommage c'est que le 1er confinement a bien montré une efficacité.
Le deuxième, vachement moins, mais c'était tellement n'imp.

Les gens sont pas prêts à resubir un confinement comme le premier. C'est dommage, parce qu'il aurait peut-être à la clé un vrai déconfinement.
Parce que là le maintien fermé des bars/restaurants/salles de sport/théatres/cinés/musées/etc... C'est ça qui pèse au final et continue à éroder la patience des Français alors qu'on n'est même pas confinés.
Citation :
Publié par Quild
Les gens sont pas prêts à resubir un confinement comme le premier. C'est dommage, parce qu'il aurait peut-être à la clé un vrai déconfinement.
Parce que là le maintien fermé des bars/restaurants/salles de sport/théatres/cinés/musées/etc... C'est ça qui pèse au final et continue à éroder la patience des Français alors qu'on n'est même pas confinés.
Bah en fait j'en suis pas persuadé.

Je pense que les gens sont capable de comprendre l'urgence d'une situation c'est à dire un confinement strict.
Le seul soucis c'est que nous sommes le cul entre deux chaise avec le 2eme confinement (qui n'en avait que le nom). Nous sommes partis pour se taper 6 mois au bas mot d'alternance de confinement mou / couvre-feu, ce qui ne fait aucun sens d'un point de vue sanitaire et même économique.

https://www.bfmtv.com/sante/direct-c...101250012.html

Surtout que dans le même lien tu a ça :

Citation :
Le patron du Medef appelle à "laisser les commerces ouverts" en cas de nouveau confinement

Répondre

Connectés sur ce fil

9 connectés (1 membre et 8 invités) Afficher la liste détaillée des connectés